Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

25 Février 2021 : Après la Classe S, vaisseau amiral de la gamme, renouvelée en 2020, Mercedes s’attaque à sa berline tri-corps d’entrée de gamme, la Classe C. On en est à la cinquième génération. Une chose est sûre, côté style, elle s'inspire grandement des Classe S et Classe E. Une uniformisation du design chez Mercedes, qui ne laisse pas de place à l’originalité. C'est beau, élégant, les feux arrière se sont allongés, mais les différences sont minimes par rapport au modèle actuel. C’est surtout au niveau technologique que cette Mercedes Classe C évolue. Elle n'a presque rien à envier à ses grandes soeurs. L'instrumentation numérique de 12.3 pouces et le grand écran central vertical de 11.9 pouces, sont de série en Europe. Avec ses 4.75m de long, ses 1.82m de large et son empattement de 2.87m, le véhicule est légèrement plus volumineux et devrait offrir une habitabilité satisfaisante. La capacité de chargement stagne à 455L pour la berline, mais grimpe à 490L (+30L) pour la version break. Pour ce lancement de carrière, la marque à l’étoile propose uniquement les versions C200 (1.5L Turbo essence de 204ch et 300nm), C220d (2.0D de 200ch) et C300d de 265ch. Toutes ces motorisations sont associées à un système mild-hybrid 48V permettant un boost de 20ch et 200nm de couple. Afin de mieux coller à l’air du temps, la Classe C se pare d’un bloc hybride rechargeable C300e, bien plus novateur, accouplant un moteur essence de 204ch et une unité électrique de 129ch. La puissance cumulée de 313ch et le couple de 550nm, semblent alléchants. La batterie de 25.4kWh (un record pour une hybride rechargeable) permet une autonomie de près de 100km en mode zéro émission. Lecteur d’empreinte digital pour accéder à vos données personnelles du système MBUX et à vos différents réglages, une navigation en réalité augmentée, la possibilité d'interagir avec les objets connectés de votre maison, elle veille en prime sur votre sécurité grâce à un nouvel airbag central, et un déclenchement des airbags latéraux avant même que le choc se produise. Elle débarquera en Europe à la fin du mois de Mars.

 

24 Février 2021 : Hyundai renforce sa gamme de véhicules électriques. Ce Ioniq 5 est, et restera un modèle 100% électrique. Il inaugure d’ailleurs une toute nouvelle plate-forme dédiée, baptisée E-GMP. D’autres modèles suivront très vite. Le Hyundai Ioniq 5 reste fidèle au concept-car 45EV présenté au salon de Francfort 2019. Le design s’inspire des années 80, avec un style très anguleux. La calandre obturée très fine cache les nombreux capteurs pour les aides à la conduite, le capot mord allègrement sur les ailes jusqu’au passage de roue, et les feux arrière à pixels rappellent d’anciens jeux vidéos. Le véhicule est imposant malgré les apparences. Il mesure 4.63m de long, 1.89m de large et 1.60m de haut. Avec son empattement de 3 mètres, et l’absence total de tunnel de transmission, l’habitabilité devrait être exceptionnelle. Hyundai annonce une capacité de chargement de 540L et une banquette arrière qui coulisse sur 20cm. Bref, il rentre dans la catégorie des SUV familiaux tel que le Lexus NX ou le Peugeot 5008. L’agencement intérieur s’inspire de l’univers Mercedes, avec ces deux dalles de 12.3 pouces placées côte à côte. Le passager avant peut très facilement se glisser à la place du conducteur. Les nombreux matériaux recyclés à base de laine, de bouteilles en plastique et huiles végétales, habillent l’habitacle. Côté technologie, Hyundai ajoute une projection des informations dans le pare-brise ( 44 pouces), un système hifi Bose, des poignées de portes rétractables, et un toit avec panneaux photovoltaïques, pour la récupération d’énergie. Toutes les aides à la conduite imaginables sont bien présentes. Quatre motorisations au choix avec le 170ch (propulsion) et le 235ch (4WD) avec batterie 58kWh, ou le 218ch (propulsion) et le 306ch (4WD) avec batterie de 72.6kWh. Le 0 à 100km/h est effectué entre 8.5s et 5.2s selon le modèle. L’autonomie maximum est de 500km pour la version 2 roues motrices avec grosse batterie. A noter, que ce véhicule, peut encaisser une charge de 220kW, permettant de récupérer 80% d’autonomie en une vingtaine de minute, si vous trouvez la borne adéquate.

 

23 Février 2021 : La motorisation la plus puissante du Cupra Formentor était juqu’à aujourd’hui, le 2.0L TFSi de 310ch, que l’on retrouve dans nombre de modèles du groupe VAG, comme sur son frère, le Cupra Ateca. Le crossover sportif du constructeur ibérique passe la vitesse supérieure, avec cette nouvelle version VZ5. Le 5 cylindres 2.5L Turbo de la marque aux anneaux, prend place sous son capot. La puissance de 390ch et le couple de 480nm, le propulse dans une autre dimension, malgré les 10ch qui le sépare de l’Audi RSQ3 (400ch). Ce Cupra Formentor VZ5 avale le 0 à 100km/h en 4.2s et trace à 250km/h. La caisse a été rabaissée de 10mm par rapport au VZ de 310ch, la boîte DSG7 est de série, et la transmission intégrale permanente permet de disposer d’une nouvelle fonction « Drift ». Pas de grosses évolutions au niveau du look, à part les jantes de 20 pouces cuivrées, les sorties d’échappement spécifiques, la nouvelle teinte Gris Taïga, le diffuseur en carbone, et les étriers de frein 6 pistons Akebono. Vous pourrez opter pour un habillage intérieur marron avec surpiqûres cuivrées. L’instrumentation de 12.3 pouces, le grand écran tactile de même taille, ainsi que les sièges baquets « CUP Bucket », parfaient la finition.

 

22 Février 2021 : Skoda dévoilait il y a quelques mois, son Enyaq, un SUV familial 100% électrique de 4.65m de long, capable d’accueillir confortablement 5 passagers, tout en disposant d'un coffre généreux de 565 litres. Ce dernier sera disponible en version 50 iV de 148ch, 60 iV de 179ch, et 80 iV de 204ch, toutes en propulsion. Pas suffisant selon la marque Tchèque, pour attirer une clientèle plus dynamique. Elle présente donc ce Skoda Enyaq Sportline 80x iV, qui se pare d’un bloc électrique supplémentaire au niveau du train avant. La puissance de 265ch, le couple de 425nm, et les 4 roues motrices, le rendent immédiatement plus dynamique. Grâce à sa batterie de 77kWh, elle annonce une autonomie confortable de 500km selon le cycle WLTP. Le style est revu, avec une caisse rabaissée de 15mm à l’avant et 10mm à l'arrière, des boucliers spécifiques, des jantes en 20 ou 21 pouces, et une teinte noire laquée autour des vitres et sur les barres de toit. A bord, la sellerie en microfibre avec surpiqûres, les sièges baquets, le ciel de toit sombre ou le volant à méplat, procurent une ambiance sportive.

 

20 Février 2021 : Il faut bien l’avouer, le deuxième constructeur nippon, Honda, a depuis longtemps abandonné le vieux continent, et les ventes à la Réunion notamment, sont devenues anecdotiques. Et pourtant, certains modèles pourraient facilement s’imposer sur notre marché, comme la très originale Civic, la citadine écolo Jazz, la micro-citadine Honda-e ou le SUV compact hybride CR-V. Honda fait renaître justement en 2021, un autre SUV, qui n’a malheureusement jamais vraiment percé en Europe. Sortie en 1998, la première génération était un peu en avance sur son temps, avec ce look de crossover et ses 2 seules roues motrices. La deuxième mouture n’a pas fait beaucoup mieux. Le Honda HR-V 2021 arrivera-t-elle à convaincre? Avec ses 4.33m de long, il se positionne clairement entre la catégorie des B-SUV et des SUV compacts. Un ligne tendue évitant les grosses nervures de carrosserie, un éclairage à LED, avec bandeau lumineux au niveau du hayon, une calandre à lamelles horizontales couleur carrosserie, ce Honda HR-V ne déchainera pas les passions, mais son design est à la fois moderne et épuré. Dans l’habitacle, c'est un peu le même topo, avec une planche de bord plutôt zen, un nombre de commandes limité, un grand écran tactile type tablette, une instrumentation qui mêle l’analogique et le numérique, une finition qui semble d'un excellent niveau comme d'habitude chez Honda, le HR-V cherche à plaire au plus grand nombre. Malheureusement, Honda communique très peu sur la motorisation. Clairement, il s’agira d’un véhicule hybride, dont les données techniques restent un mystère. Bref, ce Honda HR-V n'aura aucun mal à faire mieux que son aïeul, qui on vous le rappelle, ne s’est écoulé qu'à un peu plus de 700 exemplaires en France Métropolitaine en 2020.

 

19 Février 2021 : Le pionnier des crossovers compacts se renouvelle. Il est loin le temps où le Nissan Qashai régnait sur la catégorie, mais elle reste une belle valeur étalon sur ce segment très prisé. Dévoilé en 2007, ce Qashqai en est aujourd'hui à sa troisième génération. Il repose sur la plate-forme CMF-C du groupe Renault Nissan. Cette dernière connaît une sacré évolution, avec un véhicule plus rigide de 41%, plus léger de 60kg, grâce à l’emploi de matériaux composites et d’aluminium pour certains panneaux de carrosserie. Le design n’est pas révolutionnaire, avec un profil qui se pare d’une ceinture de caisse plus haute, d'un toit noir et de nouvelles jantes 19 ou 20 pouces selon les versions (2WD ou 4WD). La poupe dispose d’un hayon bombé et d’un nouvel éclairage à LED. La partie avant est un peu plus originale, avec des feux de jour très stylés qui épousent des feux principaux à la technologie Matrix LED. La calandre s'est élargie, et son V chromé est un peu moins clinquant qu’auparavant. La planche de bord est totalement ré-agencée, et si vous optez pour les versions haut de gamme, vous bénéficierez d’un grand écran tactile central de 9 pouces, d’une instrumentation numérique de 12.3 pouces, et d'un affichage tête-haute de 10.8 pouces. Les aérateurs et les commandes de climatisation sont sur la partie basse. Avec des dimensions en légère hausse (+3.5cm en longueur, +3.2cm en largeur, +2.5cm en hauteur, et +2cm en empattement), le Qashqai devrait offrir une belle habitabilité. Le constructeur nippon annonce même un coffre de 504L représentant un gain de 74L. Sous le capot, une offre moteur limitée pour son lancement, avec un 1.3DiG-T essence avec hybridation légère 12V développant 140ch (2WD et BVM) ou 158ch (Boîte CVT et 4 roues motrices en option). Nissan annonce tout de même l'arrivée d'un modèle hybride qui disposera d'un bloc électrique de 190ch, qui sera lui-même alimenté en énergie, par un bloc thermique générateur 3 cylindres 1.5VCR de 157ch. Il disposera de la fonction e-pedal, un freinage génératif plus efficace, juste en relâchant l’accélérateur. La consommation mixte serait de 5.3L au 100km, pour des rejets de CO2 de 122g/km.

 

18 Février 2021 : Mac-Laren présente son tout nouveau modèle l’Artura. Malgré les apparences et son style très proche de la gamme actuelle, cette supersportive cache un tout nouveau châssis et un bloc moteur inédit avec technologie hybride rechargeable. Grâce à une nouvelle structure MCLA (Mac-Laren Carbon Lightweight Architecture), le véhicule ne pèse que 1498kg, malgré la présence de la batterie de 7.4kWh derrière les sièges. Comme d’habitude chez la firme de Woking, la forme de cette carrosserie totalement en aluminium, privilégie l'efficacité aérodynamique. De nombreuses entrées d’air au niveau du bouclier et des feux, des extracteurs au niveau des ailes avant, des portes en élytre, des entrées d’air très volumineuse au niveau des ailes arrière, un toit en carbone avec des montants flottants, la double sortie d’échappement centrale qui habille la grille du bouclier et les feux ultra-fins, le style de cette Mac-Laren Artura est à la fois sportif et élégant. La vrai nouveauté se trouve sous la capot. Le bloc V8 3.8L Bi-Turbo (ou 4.0L Bi-Turbo) qui équipe généralement les modèles du constructeur britannique, n’a pas sa place dans cette Artura. Mac-Laren la dote d’un tout nouveau moteur V6 3.0L calé à 120° (585ch), qui accueille deux turbos au milieu de son V. Le tout est associé à un bloc électrique de 95ch. La puissance cumulée de 680ch et le couple de 720nm, permettent un 0 à 100km/h en 3.0s, le 0 à 200km/h en 8.3s, et la vitesse maxi est de 330km/h. Le nouvel agencement de la planche de bord est ergonomique, avec des sélecteurs placés au niveau de l’instrumentation, permettant de paramétrer le châssis, le moteur ou la boîte (double embrayage et 8 rapports), très rapidement. La Mac-Laren Artura propose entres autres, la télémétrie, une fonction Drift, une tablette tactile de 8 pouces, un système de freinage en carbone céramique, une suspension pilotée, et une direction assistée électro-hydraulique pour un meilleur ressenti. Grâce à la batterie qui se recharge à 80% en 2h30 sur une prise 220V, elle peut rouler une trentaine de kilomètres en mode électrique. Elle annonce des rejets de CO2 de seulement 129g/km, un record, pour un tel niveau de puissance. Elle sera disponible à environ 225 000€ en France, avec une garantie de 5ans pour le véhicule et 6ans pour la batterie.

 

17 Février 2021 : Les amateurs de circuit l'attendaient depuis un petit moment. Porsche dévoile sa toute nouvelle 911 GT3 type 992. Alors que la 911 Carrera a choisi de s’équiper d'un bloc 3.0L suralimenté, cette version GT3 opte toujours pour une respiration naturelle, avec l'excellent 6 cylindres à plat de 4.0L atmosphérique. Il développe 510ch, 470nm de couple, et s’accouple à une boîte manuelle à 6 rapports avec talon-pointe automatique ou à une boîte PDK double embrayage à 7 rapports. La ligne d’échappement avec volet actif et double filtre à particules, ne l'empêche pas de prendre 9000tr/mn. Le châssis connaît un certain nombre de modifications, avec un train avant à double triangulation, un essieu arrière multibras, un système de 4 roues directrices, une suspension pilotée et un système de freinage hors-norme. Les jantes alu de 20 pouces à l’avant et 21 pouces à l'arrière peuvent accueillir des Michelin Pilot Sport Cup 2R. L'aérodynamisme est particulièrement soigné et s'inspire de 911 RSR de compétition. Bouclier redessiné, extracteur d’air sur le capot, aileron arrière ajustable manuellement et diffuseur spécifique, cette Porsche 911 GT3 Type 992 a déjà fait parler la poudre sur la boucle du Nurburgring (20.8km) avec un temps de 6mn59s927. Le 0 à 100km/h est expédié en 3.4s (3.9s en BVM), le 0 à 200km/h en 10.8s (11.9s en BVM) et la vitesse de pointe frôle les 320km/h. L’instrumentation de bord digital qui entoure le compte-tour, fournit des données adaptées à un usage piste. Attention, les plus furieux doivent s’attendre dans les mois qui viennent, à une GT3 RS, qui devrait être encore plus radicale. En attendant, cette version GT3 sera disponible en Europe, à partir de 170 014€.

 

16 Février 2021 : Ce serait une excellente concurrente pour la Renault Zoe. Quand on veut rouler dans une petite voiture écolo aux Etats-Unis, la solution première reste cette populaire Chevrolet Bolt EV, qui sévit depuis 2016. Elle connaît un petit lifting en 2021, et Général Motors a décidé de la décliner également en crossover, avec cette nouvelle appellation EUV. Pas véritablement de différence au niveau du look. Pour ce restylage, la Bolt EV profite d’un tout nouveau bloc phare, avec des feux de jour affinés, le bouclier est redessiné, et la calandre est bien plus moderne. La Bolt EUV se distingue par une entrée d’air un peu plus volumineuse à l’avant, par des feux séparés, par une signature lumineuse spécifique à l'arrière, par une garde au sol majorée, et par des dimensions plus généreuses. Elle est plus longue de 16cm, plus large et plus haute de 5mm, l’empattement est plus long de 7.5cm, et le véhicule prend une quarantaine de kilos dans l’opération. Pas de changement sous le capot, où l’on retrouve le bloc électrique de 200ch et 360nm de couple, alimenté par une batterie de 65kW. Chevrolet annonce une autonomie de 416km pour la Bolt EV et 402km pour la Bolt EUV.

 

14 Février 2021 : Le Renault Captur de deuxième génération dispose déjà d’un look enviable d’origine. La marque au Losange a décidé de le doter de quelques artifices, afin de le faire paraître encore plus dynamique. Ce badge R.S Line qu’elle arbore, ne concerne donc que le design. Un bouclier totalement remanié avec une lame aux extrémités, une grille en nid d’abeille, des jantes 18 pouces "Le Castellet", un diffuseur arrière avec double canule d’échappement, le badge R.S Line sur le hayon, la teinte bi-ton avec toit et rétroviseurs noirs, sont de série. A bord, de nombreuses surpiqûres rouges et grises, sur les sièges et le volant, quelques plastiques type carbone, et les seuils de porte siglés Renault Sport, ajoutent une touche de sportivité. Bien évidemment, cette finition ne sera disponible que sur les blocs 1.3TCe 140ch et Hybride Plug-in E-Tech de 160ch. L’équipement comprend d’office, le chargeur de smartphone par induction, l'instrumentation numérique de 10 pouces, les radars av et ar, et la caméra de recul.

 

13 Février 2021 : Le Citroën C3 Aircross aborde la seconde moitié de sa carrière. Un lifting et une remise à jour technologique, étaient nécessaires, afin de ne pas perdre de terrain face au nouveau Renault Captur et la deuxième génération de Peugeot 2008. Le C3 Aircross joue toujours la carte de la personnalisation. Grâce à 3 nouvelles teinte de carrosserie (Voltaïc Blue, Blanc banquise, Kaki Grey) elle offre pas moins de 70 combinaisons différentes. Toit noir ou blanc, stickers, nouveau graphisme incrusté dans la vitre au niveau des custodes arrière, inserts au niveau du bouclier, le constructeur au chevron proposera toujours cinq niveaux de finition (Live, Feel, Feel Pack, Shine et Shine Pack). La face avant évolue grandement, et abandonne un peu le style rondouillard. Le bloc phare principal au niveau du bouclier avant est à présent horizontale et plus fin. La calandre et le pare-choc sont totalement redessinés avec une grille creusée et une nouvelle protection type alu sur la partie basse. Dans l’habitacle, à l'instar des C3 et C4, ce SUV urbain profitera des sièges « Advanced Comfort » avec une mousse plus épaisse de 15mm, dès le deuxième niveau de finition. L’écran tactile passe de 7 à 9 pouces. Votre sécurité est assuré par le système ADAS et ses 12 aides à la conduite. Malgré le fait que ce C3 Aircross repose sur l'ancienne plate-forme PFA du groupe PSA, l’habitabilité et la modularité sont toujours au top, grâce notamment à cette banquette coulissante sur 15cm permettant une capacité de chargement compris entre 410 et 520L. Côté mécanique par contre, il ne pourra accueillir que des motorisations thermiques. Sous le capot, on retrouve donc le 1.5BlueHDi de 110 ou 120ch, et le 1.2PureTech de 110 ou 130ch. La boîte EAT6 est disponible sur les motorisations les plus puissantes. Le Citroën C3 Aircross restylé sera commercialisé en Europe à partir de Juin.

 

12 Février 2021 : Les constructeurs automobiles pensent également aux familles très nombreuses. Le Nissan NV300 Combo est par exemple, un partenaire de choix pour sortir sereinement avec votre tribu. Il connaît un restylage en 2021, en héritant de cette nouvelle face avant, avec ces feux redessinés qui sont à LED, cette calandre bien plus élégante qu'auparavant, et ces jantes 17 pouces en option. L'habitacle dispose d'une finition plus léchée sur cette version familiale. L’écran de 8 pouces et les applications Applecarplay et Androïd Auto sont de série. L'agencement intérieur est totalement modulable, avec un véhicule qui peut accueillir 5, 6, 8 ou 9 personnes. Les espaces de rangement sont généreux, et ce NV300 Combo a une capacité de chargement de 8.6m3 en configuration 3 places. Sous le capot, le 2.0DCi répond aux normes Euro 6D-Full, et sera proposé en 110ch (Boîte Manuelle), 150ch (Boîte manuelle ou automatique) ou 170ch (Boîte automatique). Pour votre sécurité, le système ADAS est disponible, et comprend un détecteur d’angle-mort, un régulateur de vitesse adaptatif, un lecteur de panneaux et une alerte de franchissement de ligne.

 

10 Février 2021 : Audi lance sa première berline 100% électrique. Cette dernière reprend en grande partie, la base technique du Porsche Taycan, en commençant par la plate-forme. Cette Audi e-Tron GT est une berline coupé 4 portes de 4.99m de long, 1.96m de large, et sa garde au toit est de seulement 1.41m. Grâce à son empattement de 2.90m, elle peut accueillir une batterie de 93kWh. Elle encaisse une charge de 270kW, ce qui lui permet de récupérer 100km d'autonomie en 5 minutes. Le véhicule peut parcourir entre 470 et 490km selon la version choisie. Effectivement, le modèle de base propose déjà deux moteurs électriques cumulant 476ch (530ch avec l’overboost) permettant un 0 à 100km/h en 4.1s. La version RS offre 598ch (646ch avec l’overboost), expédiant le 0 à 100km/h en 3.3s. Le système de freinage dispose d’un revêtement en carbure tungstène retardant l'échauffement de ce dernier. Il faut dire que cette e-Tron GT dépasse allègrement les 2 tonnes. La version RS dispose de quelques équipement spécifiques, comptant de série, une suspension adaptative, des feux dynamiques Matrix LED, des sièges baquets Sport, des jantes de 20 pouces, un différentiel arrière, et un habillage intérieur spécifique. La planche de bord compte une instrumentation numérique 12.3 pouces et un seul grand écran central tactile, contrairement à certains modèles haut de gamme des anneaux, offrant une troisième dalle sur la partie basse. Cela semble simplifier l'ergonomie, ce qui n'est pas un mal. L'Audi e-Tron GT sera proposé à partir de 101 500€, ou 140 700€ pour la version RS, en Europe.

 

    

09 Février 2021 : Deux Lotus s’apprêtent à prendre leur retraite, l’ultra-sympathique mais néanmoins performante Elise, et la terrible Exige. La Lotus Evora sera le seul modèle de la gamme, pendant un certain temps. Le constructeur britannique nous prépare quelques surprises dans les années à venir. La Lotus Elise Final Edition que nous vous présentons aujourd’hui, sera disponible en version Sport 240 Final Edition (243ch) et Cup 250 Final Edition (250ch). Le modèle Cup ajoute un aileron spécifique, une lame avant, et quelques éléments en fibre de carbone, permettant un poids de 931kg. Le 0 à 100km/h est abattu respectivement en 4.5s et 4.3s selon le niveau de puissance. Elles seront disponibles en Azure Blue, noir ou Racing Green.

 

                 

               


L’Exige Final Edition propose trois versions différentes, avec la Sport 390 (397ch), la Sport 420 (425ch) et Cup 430 (435ch). La Sport 420 offre les barres anti-roulis Eibach, et les freins Ap Racing. La version Cup 430, ajoute des panneaux de carrosserie en fibre de carbone et des jantes allégées, permettant un poids de seulement 1110kg. Le 0 à 100km/h est expédié respectivement en 3.7s, 3.4s ou 3.3s. Elles seront disponibles en Metallic White ou Metallic Orange.

 

08 Février 2021 : Le Nissan Frontier est connu en Europe sous le patronyme de Navara. Au Japon ou en Amérique du nord, ce Frontier n’avait pas évolué depuis 2005, et la génération D40. Une nouvelle mouture débarque en 2021, et les différences avec notre version européenne sont sensibles. Le style est déjà bien plus anguleux, avec cette face avant carré, cette calandre bien plus imposante, et quelques spécifications si vous optez pour la finition Pro-4X. Des protections au niveau des soubassements, des suspensions Bilstein, ou un différentiel à glissement limité, Nissan annonce une robustesse et une fiabilité à toute épreuve pour son Frontier. Sous le capot, un bon gros V6 3.8L de 310ch associé à une boîte automatique à 9 rapports. Le client peut opter pour une version King Cab ou Double Cab, et choisir entre un empattement de 3.20m ou 3.55m. Le dessin de la planche de bord, est également propre à ce Frontier, si on le compare à notre Navara NP300. Un écran de 9 pouces, une borne Wifi, une caméra à 360°, toutes les applications qui vont bien et même une recharge de smartphone par induction, il fait bon vivre dans ce Frontier.

 

05 Février 2021 : Petite remise à jour technique et esthétique pour le Ford F150 Raptor. Malgré les fortes contraintes environnementales, pas mal d'européens n'hésitent pas à commander ce pick-up américain, qui pourrait s’aligner à une Baja 1000 presque d'origine. Ce Raptor profite donc d'une nouvelle calandre avant, qui épouse à présent les énormes feux à LED. Même topo à l’arrière, avec cette bande de plastique qui longe la benne. Le constructeur à l'ovale a particulièrement revu les caractéristiques techniques du châssis. Les nouvelles suspensions FOX avec technologie Live Valve, offre un débattement de 38cm, un record pour un véhicule de série. Ford offre la possibilité d’opter pour des pneus BF Goodrich de 35 ou 37 pouces, montés sur des jantes noires de 17 pouces. Le bloc moteur V6 3.5L Ecoboost Bi-Turbo de 450ch ne devrait pas évoluer, et il est toujours associé à la boîte automatique à 10 rapports. Afin de contrer le RAM TRX de 700ch, Ford prépare activement une Raptor R, qui verra le retour du V8.

 

04 Février 2021 : On l’attendait depuis quelques semaine déjà, les journalistes ont été conviés au DS Store de St Denis, afin de pouvoir assister en visio-conférence, à la sortie de la toute nouvelle DS 4. DS veut totalement révolutionner le segment avec cette berline compacte premium. Trois types de carrosserie différentes, avec la très élégante classique DS4, la baroudeuse DS4 Cross avec son habillage comptant des bas de caisse en plastique noir et ses barres de toit, et la DS 4 Performance Line, qui remplace le chrome par des inserts noirs anthracites et qui se pare de jantes sombres. Le design Aero Sport Lounge, apporte une certain charisme à cette berline. Sa longueur de 4.40m et sa largeur de 1.83m en impose, les feux de jours composés de deux lignes de LED, la grille de calandre tridimensionnelle, les poignées de portes affleurantes, les flancs sculptés, la lunette arrière inclinée avec sérigraphie en émail, un hayon anguleux, la DS 4 mélange les genres. L’habitacle est encore plus impressionnant, avec des matériaux d'une qualité exceptionnelle, comptant du cuir pleine fleur, de l’alcantara, du carbone, et du bois. Les commandes guillochées, la technologie DS AIR avec des aérateurs invisibles, l’éclairage d’ambiance personnalisable, le système hifi Focal Electra, l’instrumentation numérique, l’affichage tête-haute de 21 pouces, l'écran central tactile de 10 pouces, le petit écran supplémantaire près du mini-boîtier de vitesse, les commandes vocales et gestuelles, la suspension pilotée DS Active Scan Suspension, la vision nocturne avec caméra infrarouge, les technologies sont hors-normes pour la catégorie. Cette nouvelle DS 4 repose sur la plate-forme EMP2, pouvant accueillir des motorisations 100% thermiques comme les blocs PureTech de 130, 180 et 225ch, ou le BlueHdi de 130ch. DS mise néanmoins beaucoup sur la version hybride rechargeable avec bloc thermique de 180ch et un moteur électrique de 110ch, cumulant 225ch au total, et capable de rouler 50km en mode zéro émission. Toutes ces motorisations seront associées à la boîte automatique EAT8. La commercialisation de cette DS 4 commencera en octobre 2021 en Europe, et en fin d’année à la Réunion.

 

03 Février 2021 : Cadillac muscle sa berline CT4-V. En héritant du Label Blackwing, cette dernière profite d’un habillage extérieur spécifique, grâce à un gros travail effectué en soufflerie. Lame avant, écopes sur le bouclier, extracteur au niveau des ailes avant, un becquet arrière prononcé en fibre de carbone, un diffuseur volumineux et quatre sorties d’échappement, le style est définitivement agressif. Cette Cadillac CT4-V Blackwing booste son V6 3.6L Bi-turbo, qui atteint 472ch pour un couple de 640nm. Le 0 à 100km/h est expédié en moins de 4.0s et elle croise à 305km/h. Le système de freinage est majoré, elle chausse des Michelin Pilot Sport 4S et dispose de la suspension Magnetic Ride de quatrième génération. Enfin, le client pourra opter pour une boîte automatique à 10 rapports, ou une unité mécanique Tremec à 6 rapports, avec synchronisation automatique, permettant de passer les rapports sans embrayage.

 

 

Et si cela ne vous suffit pas, Cadillac propose également sa grande sœur, la CT5-V Blackwing, qui dispose des mêmes attributs, mais avec une mécanique encore plus expressive. Effectivement, le V8 maison 6.2L à compresseur volumétrique, développe lui, 640ch et un couple de 900nm. Un peu plus encombrante, cette grande berline familiale expédie le 0 à 100km/h en 3.7s.

 

02 Février 2021 : Hyundai lance officiellement en 2021 son nouveau Tucson. Son style assez révolutionnaire, la distingue dans la catégorie. Avec son éclairage capable de se fondre dans la calandre, ses feux arrière en crochet, et son profil sculpté à la serpe, ce Tucson de quatrième génération ne laisse pas indifférent. La marque coréenne en rajoute une couche, puisqu’elle proposera très bientôt, une version N-Line encore plus expressive. Les passages de roue, les bas de caisse, et le bouclier arrière sont couleur carrosserie. La double sortie d’échappement est accolée à un diffuseur type alu, le bouclier avant est redessiné, et les jantes 19 pouces bi-ton sont spécifiques. A bord, l’alcantara et le cuir sont à l’honneur, avec de nombreuses surpiqûres rouges. Ce Hyundai Tucson N-Line en version mild-hybrid, disposera de suspensions adaptatives légèrement plus fermes.

 

01 Février 2021 : Afin de coller un peu plus aux normes environnementales en place, les constructeurs n’arrêtent pas d'électrifier leur gamme. BMW étoffe son offre concernant les hybrides rechargeables. Après le bloc 30e de 292ch et le 45e de 394ch, la marque à l’hélice nous propose cette nouvelle entrée de gamme 20e, qui sera disponible sur les Série 3 et Série 5. Le 4 cylindres 2.0L développe 163ch et s'associe à un moteur électrique de 103ch. La puissance cumulée est bridée à 204ch pour un couple de 350nm. Grâce à la batterie de 12kWh, l’autonomie en mode full électrique varie de 51 à 61km, selon le modèle choisi. Ce bloc 20e est également une alternative à la version diesel 20d de 190ch. Les BMW Série 3 320e et Série 5 520e s’équipent de la boîte automatique à 8 rapports, seront disponible en berline ou en break, et proposent en option la transmission intégrale Xdrive. Les performances sont plus qu'honorables, avec un 0 à 100km/h effectué en 7.6s pour la 320e et 7.9s pour la 520e. Les rejets de CO2 sont inférieurs à 50g/km, offrant certains aides fiscales pour le particulier, et surtout les entreprises.

 

31 Janvier 2021 : Elon Musk est reconnu depuis quelques semaines, comme l’homme le plus riche du monde. Cela est dû principalement à la valeur boursière de l'action Tesla. La gamme s’est étoffé ces dernières années, mais la Model S sortie en 2011, reste à ce jour le vaisseau amiral de la gamme. En 2021, elle connaît un second restylage. Pas de révolution au niveau du design, avec ces boucliers légèrement redessinés. L’habitacle quant à lui, évolue dans les grandes largeurs. Le grand écran central d’info-divertissement est à présent placé de façon horizontale, et mesure 17 pouces. Les passagers disposent de deux chargeurs de smartphones sans fil, d’un système audio 960W 22HP capable de réduire les bruits parasites, et d’une climatisation trizone. A l’arrière, les enfants pourront profiter d’un écran central et d’une interface permettant de disposer des derniers jeux vidéo. Le plus surprenant reste la forme de ce nouveau volant, totalement rectangulaire. Tesla hausse encore le niveau de performances de sa berline haut de gamme. Le client européen profitait jusqu’à aujourd'hui, de motorisations allant de 562 à 796ch. Tesla propose cette version Plaid, disposant de trois moteurs électriques, cumulant 1020ch. Le 0 à 100km/h est effacé en 2.1s, la vitesse maxi est de 322km/h, et l’autonomie atteint 628km. Dans quelques mois, la Tesla Model S Plaid+ placera la barre encore plus haut, avec une puissance de 1100ch et un 0 à 100km/h en moins de 2s. Le constructeur américain annonce même une autonomie qui pourrait atteindre les 840km. La Model S Plaid sera disponible en Europe à 119 900€ et la version Plaid+ à 139 900€.

 

29 Janvier 2021 : Renault s’apprête à commercialiser en Inde, un tout petit crossover, construit sur la plate-forme CMF-A+. Ce Renault Kiger mesure 3.99m de long, propose une habitabilité généreuse pour un si petit gabarit, et son coffre cube un bon 405L. Il dispose de 4 airbags, d’une ceinture centrale arrière ventrale, correspondant aux normes de sécurité en vigueur sur le marché indien. Renault mise néanmoins sur une technologie embarquée très intéressante, comprenant une instrumentation numérique de 7 pouces, un écran central tactile de 8 pouces, un système audio 8 haut-parleurs, et les applications AppleCarPlay et Androïd Auto. Côté look, on note cette face avant musculeuse et ses feux arrière rappelant un certain Captur. Sous le capot, un très raisonnable bloc 3 cylindres 1.0L atmosphérique de 72ch, et une version turbocompressée de 100ch. Le client pourra choisir la boîte manuelle à 5 rapports, une unité robotisée à simple embrayage (72ch) ou une boîte CVT X-Tronic (100ch). Le Renault Kiger pourrait être commercialisé en Amérique du Sud, mais ne viendra jamais en Europe, afin de ne pas faire d’ombre à son cousin, le Dacia Spring très prochainement disponible.

 

28 Janvier 2021 : Après la M5 et la M5 Compétition, BMW muscle une fois de plus sa berline haut de gamme, en proposant cette finition CS. La plus extrême de la gamme Série 5, profite d’un bloc moteur V8 4.4L Bi-Turbo, qui passe de 600ch (M5), 625ch (M5 Compétition) à 635ch sur cette CS (couple de 750nm sur une plus large plage de régime). La transmission intégrale Xdrive est livrée de série, mais le pilote pourra à tout moment passer en mode propulsion. Ce gros bébé perd 70kg dans l’opération, grâce au système de freinage en carbone céramique, aux nombreux éléments en plastique renforcé de carbone (diffuseur, couvercle de malle, capot, rétroviseurs), et le toit en pure carbone. Cette BMW M5 CS est également équipé de 4 sièges baquets, et n’accueillera donc que 4 passagers. La batterie lithium-ion permet également un gain de poids. Les performances sont dignes d’une supercar, avec un 0 à 100km/h effacé en 3.0s (3.3s pour la M5 Compétition), un 0 à 200km/h en 10.4s, et une vitesse maxi toujours bridée à 305km/h. BMW ne fait pas de cadeaux côté tarif, avec cette version CS disponible à partir de 199 000€TTC en Europe (hors malus écologique de 30 000€ en Métropole). Cela représente un surcoût de plus de 60 000€ par rapport à la M5 Compétition.

 

27 Janvier 2021 : Mini a décidé de prolonger la carrière de sa Hatch, sortie en 2014. Le Brexit impose de la prudence pour le constructeur anglo-allemand basé à Oxford. Cette Mini Hatch profite donc d’un deuxième lifting, qui la distingue visuellement du modèle actuel. La calandre est plus enveloppante, et se pare d’un habillage couleur carrosserie, qui intègre la plaque d'immatriculation. Les antibrouillards disparaissent au profit de nouvelles entrées d'air verticales. Les feux sont assombris. Le bouclier arrière intègre des éléments en plastique. Le client pourra opter pour l'option Black Piano, qui noircit le pourtour des feux, les poignées de portes, le bouchon du réservoir ou les ouïes latérales. Mini offre également la possibilité de choisir une teinte de toit multicolore et de nouvelles jantes sont au catalogue. Le chrome est moins présent dans l’habitacle, quelques éléments sont redessinés comme les aérateurs, l'écran d'info-divertissement est de 8.8 pouces de série, son entourage gravé au laser est rétro-éclairé et le volant multifonction est redessiné. Cette Mini Hatch dispose à présent du régulateur de vitesse actif, avec fonction « stop and go » agissant de 0 à 140km/h. Pas de changement niveau motorisation, avec des blocs développant entre 75 et 231ch. Ce lifting profite à toute la gamme (3 portes, 5 portes, cabriolet, et électrique).

 

26 Janvier 2021 : Opel dévoile son utilitaire électrique, le Combo-e Cargo. Pour les professionnels, se déplacer en électrique apporte un gain non négligeable en terme de fiscalité. Pour les véhicules circulant principalement dans les grandes agglomérations ou dans un périmètre limitée, l’Opel Combo-E Cargo offre la possibilité de parcourir 275km selon le cycle WLTP. Opel fait donc appel au bloc électrique de 100kW (136ch) et 260nm de couple, qui équipe déjà la Peugeot e-208, la Corsa-e ou le ë-Berlingo. La batterie de 50kW, la possibilité de recharge sur une prise 100kW (80% d’autonomie en 30mn) et la prise 11kW permettant une charge complète pendant la nuit, la rendent très pratique. Elle s’équipe de services connectés capable de facilement repérer les bornes de recharges à proximité. Cet Opel Combo-e Cargo peut transporter 800kg de marchandises (3.8m3 ou 4.4m3 pour la version XL) et tracter 750kg en remorque.

 

24 Janvier 2021: Les américains en veulent toujours plus, et c’est à ce moment qu'un préparateur tel que Hennessey intervient. Dodge avait pourtant déjà mis le paquet en dévoilant il y a quelques semaines, son surpuissant Ram 1500 TRX. Son apparence bestial et son V8 6.2L Compressé de 702ch et 880nm de couple, semblait pouvoir combler l’amateur de pick-up surpuissant. Ce Hennessey Mammoth 1000 en rajoute une couche, et une belle en plus, avec un bloc moteur qui se pare d’un compresseur bien plus volumineux, d'une nouvelle admission, d'un échappement spécifique et d’une cartographie moteur revue. La puissance de 1012ch et le couple de 1312nm, propulse cet engin de 0 à 96km/h en 3.2s. Les nouvelles jantes en 20 pouces, les pneus Goodyear Wrangler 35 pouces, et la garde au sol relevée de 12cm, lui offrent en prime des aptitudes incroyables en tout-terrain. Il faudra débourser plus de 135 000$ pour en faire l'acquisition et profiter d’un des 200 exemplaires prévus.

 

23 Janvier 2021 : Le préparateur MS-RT se concentre principalement sur la marque Ford, avec cette particularité de transformer de simples utilitaires de la gamme (tel que le Transit) en modèle de sport. MS-RT a décidé de se pencher sur le cas du Ranger en 2021. Au second semestre, débarquera donc en Europe, ce Ranger MS-RT, qui sera commercialisé par Ford elle-même, prouvant toute sa confiance à son fidèle préparateur. Pas aussi extravagant que la version Raptor, ce Ranger MS-RT reprend la base technique de la finition Wildtrack. On note la présence de cette nouvelle calandre avec effet fibre de carbone comme pour les rétroviseurs, des ailes légèrement surgonflées, et des jantes OZ 20 pouces spécifiques. L'habitacle se pare de cuir et de surpiqûres orange. Sous le capot, on retrouve le bloc 4 cylindres 2.0L diesel Bi-Turbo Ecoblue de 213ch et 500nm de couple, accouplé à la boîte automatique à 10 rapports. Il sera disponible en version Super Cab ou Double Cab.

 

21 Janvier 2021 : Mercedes lance son deuxième SUV 100% électrique. Après l'EQC sortie en 2019, la marque à l’étoile propose donc un modèle bien plus compact, moins puissant, et donc plus abordable niveau tarif. Ce Mercedes EQA reprend la base technique du GLA. Même plate-forme mais 5cm plus long, l’EQA affiche également un style spécifique. Ca commence par cette calandre typique de la gamme EQ. Totalement obturée et de teinte noire laquée, elle se pare d’un jonc en fibre optique sur sa partie supérieure. On remarque les touches de bleu au niveau des feux. Le hayon diffère de celui du GLA, avec des feux et un éclairage LED, qui habillent toute la largeur du véhicule. La plaque d’immatriculation migre sur le bouclier. A bord, on retrouve toujours ces inserts bleutés, mais la planche de bord est totalement identique à celle du GLA. Le coffre perd tout de même plus de 80 litres sur ce modèle électrique. Sous le capot, un très raisonnable bloc électrique de 190ch et 375nm de couple, accouplé à une batterie de 66.5kWh, capable d’encaisser une charge de 100kW. Cela permet de recharger le véhicule à 80% en 30mn environ. Le chargeur embarqué de 11kW demandera environ 6 heures pour une charge complète. L’autonomie devrait atteindre 426km selon Mercedes. Ce Mercedes EQA proposera à court terme, un bloc moteur plus puissant (272ch), et une version 4 roues motrices (avec bloc à aimant permanent sur le train arrière, permettant une meilleure récupération d'énergie et une autonomie en hausse).

 

19 Janvier 2020 : Toyota est le premier constructeur à présenter sa bête de compétition destiné au course d’endurance. Le règlement a totalement changé, avec ce nouveau type véhicule de la catégorie Hypercar. On ne serait pas étonné de la voir rouler sur nos routes de façon exclusive dans quelques mois. Cette Toyota GR010 vient donc remplacer la fabuleuse TS050, plusieurs fois vainqueur au 24 Heures du Mans. Les caractéristiques changent drastiquement avec un poids qui passe de 875 à 1045kg, et des dimensions revues à la hausse (+25cm en longueur, +10cm en largeur et +10cm en hauteur). La puissance du nouveau bloc hybride est bridé à 680ch. Le V6 2.4L accouplé à deux moteurs électriques, est remplacé par un V6 3.5L de 680ch et un moteur électrique de 272ch. La puissance maximum étant bridée, le bloc électrique placé en avant, viendra épauler et réduire la puissance du bloc thermiqueen accélération, afin d’économiser du carburant. La Toyota GR010 Hybrid est pratiquement prête pour commencer la saison d’endurance, mais il faudra aussi compter avec ses petits copains tels que la Bykolles Racing, la Glickenhaus SCG007, et la Peugeot WEC prévue pour 2022.

 

18 Janvier 2021 : Le plan Renaulution dévoilé par Luca De Meo il y a quelques jours, concerne toutes les marques du groupe, dont Dacia. Le constructeur Franco-Roumain s’est associée à une autre filiale du groupe, Lada. Les nouveaux modèles des deux marques disposeront donc de la même plate-forme technique et des mêmes technologies, afin de contenir les frais de recherche et développement. Elles feront aussi appel à Renault pour le châssis, avec une plate-forme CMF-B (Clio), qui équipe déjà le Sandero. Cela nous amène à vous présenter ce Dacia Bigster dont la sortie est prévue en 2025. La plate-forme CMF-B sera étiré au maximum, afin que Dacia fasse son entrée sur le segment C. Le Bigster sera 25cm plus long que le Duster. Ce sera le porte-étendard de la gamme avec ses 4.60m, et il se dit qu'il pourrait accueillir jusqu'à 7 passagers. Il devrait donc remplacer le Dacia Lodgy, un monospace ultra-pratique, mais moins attirant qu’un SUV de nos jours. Le groupe Renault ne mise que sur des motorisations thermiques essence (1.2L et 1.5L avec système mild-hybrid 12V et 48V) et sur des blocs hybrides grâce à la technologie E-Tech du groupe. Côté look, on note la présence de ce logo inédit, de sa calandre rectiligne, de son bouclier très massif, de ses angles saillants de profil, et de cet éclairage en forme de croix.

 

16 Janvier 2021 : Les rumeurs étaient donc vrai, la Renault 5 est sur le point de renaître. La marque au losange surfe enfin sur la vague néo-rétro, comme Fiat avec sa mythique 500. Luca De Meo, le nouveau grand patron, lance la Renaulution, un plan qui consiste à repositionner convenablement les différentes marques du groupe (Dacia, Renault, Alpine), en évitant la cannibalisation des modèles. Concernant la Renault 5, cette dernière sera bien évidemment dans l’air du temps, en faisant appel à la fée électricité. Une citadine compacte 100% électrique, qui devrait vraisemblablement remplacer la Zoe à moyen terme. Gilles Vidal, le nouveau designer de la marque, a parfaitement repris les codes stylistiques du véhicule originel né en 1972. Cette Renault 5 Electric reposera sur la plate-forme CMF-B de la Clio V. Elle sera produite en France dans l'usine de Douai, à partir de 2023.

 

14 Janvier 2021 : Porsche fête dignement les 25 ans de son Boxster. Ce modèle avait pour but de démocratiser la célèbre marque allemande, avec un cabriolet à moteur central un ton en dessous de la 911. Le pari a été réussi, puisque le véhicule s’est écoulé à 357 000 exemplaires depuis 1996. Porsche avait lancé le concept Boxster en 1993 au Salon de Détroit. La série limitée que l’on vous présente aujourd'hui s'en inspire grandement. La Porsche Boxster Edition 25ans profite donc de quelques spécificités, dont ces nombreuses touches bruns cuivrées (teinte néodyme), que l’on retrouve sur les jantes de 20 pouces, les entrées d’air latérales, et le bouclier avant. L’entourage du pare-brise en noir, la sellerie cuir et la capote bordeaux, et la teinte de la carrosserie grise métallisée, nous rappellent encore une fois le concept originel. Le client pourra néanmoins choisir une teinte noir intense ou blanc carrera. Un monogramme « Boxster 25 » orne les compteurs, les seuils de porte et l'insert de la planche de bord. Côté mécanique, c'est pas mal non plus, avec un véhicule qui dérive de la 718 GTS 4.0. Le Flat 6 4.0L de 420ch, la boîte PDK 7 rapports ou manuelle à 6 rapports, et le pack sport chrono, lui donnent des ailes, avec un 0 à 100km/h en 4.0s et une vitesse de pointe de 293km/h. Cette Porsche Boxster Edition 25ans est d’ores et déjà disponible à la commande sur le site du constructeur, et sera limitée à 1250 exemplaires.

 

Ci-dessous, le concept Porsche Boxster de 1993

13 Janvier 2021 : Jeep proposait déjà sur le marché américain, le seul pick-up de sa gamme, le Gladiator. Aux Etats-Unis, il fait appel à un bloc essence V6 3.6L Pentastar de 285ch. Finalement, ce Jeep Gladiator débarquera en Europe, mais se convertira pour l’occasion, au diesel. Le V6 3.0L Multijet du groupe FCA, offrira 264ch et un couple de 600nm. Les rejets de CO2 de 256g/km et la consommation mixte de 9.8L selon le cycle WLTP, paraîssent presque raisonnables. Elle se dote de série d'une boîte automatique 8 rapports à convertisseur de couple, de la transmission intégrale Selec-Trac (2WD, 4WD Auto et 4WD Low), et d'un look bestial avec barre de toit, barres latérales, jantes spécifiques et bas de caisse. Une série limitée Launch Edition, ajoutera les jantes en 18 pouces, un écran tactile 8.4 pouces, un système hifi Alpine, une benne couleur carrosserie et un Hardtop. Il sera certainement homologué en tant qu’utilitaire en France.

 

11 Janvier 2021 : Nio, spécialiste des véhicules électriques sur le marché chinois, nous présente sa grande berline ET7. Cette dernière a dans son viseur, la référence de la catégorie Tesla Model S. Bien évidemment, la Nio ET7 se devait de créer la surprise, avec un véhicule qui sera commercialiser à partir de 2022, pas seulement en Chine, mais également en Europe. Son châssis cache donc une batterie de 150kW, et cela permet une autonomie de 1000km selon le cycle NEDC. Un moteur avant à aimant permanent de plus de 240ch, un moteur arrière à induction de plus de 400ch, la puissance cumulée de 650ch et les 850nm de couple, offrent un 0 à 100km/h en 3.9s. Le style est épuré à l’extrême, l’habitacle est dans la même veine, avec une dalle numérique de 10.2 pouces pour instrumentation de bord, un écran central vertical de 12.3 pouces, des aérateurs camouflés, des matériaux renouvelables et un équipement haut de gamme. Sièges chauffants et massants, toit en verre, système audio 23HP de 1000W, 11 caméras, 12 capteurs ultrasons et 5 radars, la conduite autonome est un de ses objectifs. Le véhicule sera également disponible avec un batterie de 70 ou 100kW. Vous pourrez acheter ou louer la batterie. Cette Nio ET7 sera disponible à partir de 56 425€ (HT et hors bonus écologique).

 

10 Janvier 2021 : Singer, le préparateur américain a acquis une belle réputation, en concevant les meilleures 911 néo-rétro du 21ème siècle. Rien que pour ça, les Porsche 911 sur base de 964, qui sortent de son atelier, donnent envie de s'installer aux Etats-Unis, le seul pays où on les verra rouler. Ces modèles s’affichent bien souvent à plus de 400 000€, mais quand on aime. Un client a lancé un défi à Singer, préparer une 911 qui s'inspire des modèles de rallye-raid des années 80 (911 type 953 ou 959), et carrément du monde du rallye sur asphalte (911SC). On compte donc deux exemplaires (Couleur Rothmans pour la Rallye-Raid et rouge pour la Rallye) à un tarif de près d’un millions d'euros chacun. La base technique reste la type 964, puisque le client voulait absolument un flat 6 refroidi par air. Transmission intégrale permanente, bloc flat 6 3.6L Turbo de 450ch, boîte séquentielle à 5 rapports, protection en aluminium sous la caisse, suspensions spécifiques à long débattement (réglables), jantes alu de 16 pouces avec pneus BF-Goodrich tout-terrain, freins à étriers 4 pistons, son pilote profitera d’un levier de frein à main hydraulique pour pouvoir s’éclater dans les chemins. Cette Singer ACS (All-Terrain Competition Study) disposera également d’un habitacle sur mesure, avec deux dalles tactiles, pour le pilote et le copilote.

 

08 Janvier 2021 : Il s'agit de la première nouveauté automobile de l’année. FCA dévoile pour le moment, la version américaine du Jeep Grand Cherokee. Ce dernier dispose d’un gabarit confortable de plus de 5 mètres. Normal, ce modèle prévu pour les Etats-Unis, et pourra embarquer jusqu'à 7 passagers. Un peu mois de rondeurs de face pour ce nouveau Grand Cherokee, qui arbore la typique calandre à 7 fentes, à présent totalement verticale. Les feux avant et arrière se sont affinés, et le dessin du bouclier variera selon la finition choisie (Overland ou Summit), mais le style général est très proche de son aïeul. L’habitacle respire lui, la modernité. Instrumentation numérique de 10 pouces, avec différents affichages tels que la navigation, la vision nocturne ou les classiques compteurs, une jolie petite tablette tactile placée sous les aérateurs, pas mal de boutons physiques, notamment pour la climatisation, un bel éclairage d’ambiance, une commande vocale Alexa, le système d’info-divertissement Uconnect5 et des matériaux de qualité, ce Grand Cherokee semble monter en gamme. Il disposera de trois types de boîte différentes, offrant par exemple la boîte courte ou un différentiel à glissement limitée à l’arrière. La suspension pilotée permet de faire varier la garde au sol sur plus de 80mm. Enfin, sous le capot, on retrouve pour les Etats-Unis, un V6 3.6L de 290ch et un V8 Hemi 5.7L de 357ch. Pour l'Europe, le Grand Cherokee sera probablement un peu plus compact, et devrait accueillir la motorisation hybride rechargeable de 385ch du Wrangler.

 

06 Janvier 2021 : Une chose est certaine, les marques chinoises ont décidé d’investir massivement dans les voitures électriques, et le monde occidental ne résistera pas longtemps à cette vague de nouveaux modèles, qui débarquent petit à petit en Europe. Ce sont d’abord les start-ups chinoises qui misaient sur l’électrique, mais les grands groupes tels que Dongfeng ou la SAIC, commencent à réagir. Nous nous intéressons aujourd’hui à Dongfeng, qui lance en 2021, sa marque dédiée aux véhicules électriques ou hybrides, Voyah. Le premier modèle sera ce SUV familial prénommé Free. Cet engin de 4.91m de long embarque deux moteurs électriques développant au total 680ch et 1000nm de couple. Ce Voyah Free annonce une autonomie de 500km dans sa version 100% électrique. Afin d’attirer une clientèle plus large, le Free peut se doter en option d’un prolongateur d’autonomie, sous la forme d’un petit bloc thermique essence 1.5L Turbo de 109ch. L’autonomie passe donc à 860km selon le cycle NEDC. Le style, signé Ital design, semble très lisse, avec un Voyah Free qui mise sur l’élégance. La planche de bord se pare de trois écrans juxtaposés, d’un tunnel central surélevé, de 5 places confortables, et d’une finition respirant bon le cuir.

 

05 Janvier 2021: Aznom, petit artisan italien, nous présente une limousine très exotique pour 2021. Cette Palladium dispose effectivement d’une plate-forme assez surprenante pour la catégorie. Sous ses airs de berline tricorps, se cache en fait le célèbre pick-up américain, Dodge Ram 1500. En plus de ses 5.96m de long, ses 2.09m de large et 1.97m de haut, l’Aznom Palladium propose également une garde au sol conséquente, même si elle a été rabaissée de 30mm par rapport au pick-up américain. Aznom annonce une production de seulement 10 exemplaires, qui seront tous personnalisables à l’infini par leurs propriétaires. La face avant verticale avec sa calandre lumineuse, son profil massif, et sa poupe tout aussi caricaturale, ne plairont pas à tout le monde, mais vous aurez définitivement la sensation de vous balader dans un engin des plus exclusifs. Sous le capot, on retrouve un V8 5.7L Bi-Turbo préparé par Monza Garage. Il propulse l’engin de 2650kg, de 0 à 100km/h en 4.5s, et le freinage est assuré par Brembo, avec des disques de 408mm. Les jantes de 22 pouces, le cuir matelassé, le bois précieux, le système audio Harman Kardon ou encore les deux tablettes Microsoft pour les passagers arrière, font partie de l’équipement de série.

 

                  

                            

               

                   

03 Janvier 2021 : La Maserati MC20 rentrera en production dans quelques mois. Cette berlinette au Trident dispose on le rappelle, d’un tout nouveau V6 maison 3.0L Bi-Turbo développant 630ch et 730nm de couple. Sa structure en carbone et son aérodynamisme, ont été conçus en grande partie par Dallara. D’ailleurs, la MC20 devrait avoir non seulement un avenir sur la route, mais également sur la piste, dans la catégorie GT3 et GT4. La société américaine 7 Designs House proposera un kit carrosserie, disponible à 25 exemplaires, offrant un surplus d’agressivité à la supersportive et des éléments aérodynamiques inspirés de la course. Spoiler spécifique, ailettes latérales en fibre de carbone, prise d'air supplémentaire sur le toit, un aileron arrière fixe, des pots d’échappement qui migrent au niveau de la plaque d’immatriculation, et un diffuseur bien plus imposant, cet aerokit Aria se pare d'une teinte de carrosserie bi-ton du meilleur effet.

 

31 Décembre 2020 : BMW soutient définitivement les passionnés de la marque à l’hélice. Un particulier a eu la bonne idée de se préparer une BMW M2, en s’inspirant du concept "2002 Hommage" présenté en 2016. Ce dernier reprend les couleurs du sponsor des années 70, la boisson alcoolisée Jägermeister. L’appellation a été changée par Turbomeister, mais les couleurs restent les mêmes, avec ce orange vif et ce noir profond. BMW a même invité ce client à regarder de plus près le showcar de 2016, afin de parfaire sa préparation. Cette BMW M2 CSL Turbomeister connaît également de nombreuses modifications techniques. Les jantes BBS 19 pouces, les jupes latérales AC Schnitzer, le toit en carbone Alpha-N, le Covering par Topaz, les suspensions AST, les disques de frein Nashin avec plaquettes et durites spécifiques, la ligne d’échappement Akrapovic, cette sportive a en prime perdu 110kg sur la balance et son moteur voit sa puissance passée de 410 à 520ch, et le couple de 550 à 660nm.

 

Ci-dessous, le concept BMW 2002 Hommage

29 Décembre 2020 : La compacte familiale italienne, Alfa-Roméo Giulietta, prend sa retraite en cette fin d’année 2020. La production a été stoppée le 22 décembre dans l’usine de Cassino. Vous pourrez certainement profiter des derniers exemplaires en concessions lors des prochaines semaines, avec une gamme de motorisations allant de 120 à 170ch. Cette charmante compacte sera remplacée par le SUV du segment C qu’Alfa-Roméo nous concocte. Il s’agit du Tonale prévu pour 2022, qui reposera sur une plate-forme Jeep, et qui pourra accueillir des motorisations thermiques ou hybrides rechargeables. Alfa-Roméo faisant à présent partie du groupe Stellantis (FCA-PSA), la vraie remplaçante de la Giulietta pourrait reposer sur la plate-forme de la prochaine Peugeot 308. Néanmoins, rien n’indique pour le moment, la conception d’une future compacte familiale italienne.

 

28 Décembre 2020 : Toyota lancera officiellement en 2022 sa C+Pod. Cette micro-citadine électrique de 2.49m de long et 1.29m de large, nous rappelle étrangement une certaine Citroën Ami. La Toyota C+Pod disposera néanmoins d'une puissance plus importante avec ses 9.2kW (12ch) et ses 56nm de couple (moteur électrique sur l'essieu arrière). La batterie de 9.06kWh promet également une autonomie conséquente (150km), et la vitesse maximum est de 60km/h. Sa polyvalence est donc supérieure à la Française, mais le permis B est obligatoire. L’ergonomie s’annonce simpliste, avec uniquement une instrumentation numérique et quelques commandes sur la console centrale, pour les sièges et pare-brise chauffants, ainsi que les aides à la conduite (détection des piétons et des cyclistes). Les premiers exemplaires prévus pour 2021, sont réservés essentiellement aux collectivités, les administrations et au flotte d’auto-partage.

 

25 Décembre 2020 : Mac-Laren dévoile sa nouvelle "Ultimate Series", qui sera distribuée à seulement 15 exemplaires. Les futurs propriétaires, tous américains, ont eu l’immense honneur de donner leur avis sur circuit, lors du développement de cette Mac-Laren Sabre. La base technique est repris de la Senna. Le bloc V8 4.0L Bi-Turbo est poussé à 824ch. L’aérodynamisme est transfiguré, avec une hypercar qui adopte un spoiler spécifique, des éléments aérodynamiques de profil, des flancs creusés, et une poupe avec arêtes verticales, rappelant les prototypes du Mans. Le département "Mac-Laren Spécial Opération" permettra au client, de personnaliser son véhicule à l'envie. Le constructeur anglais ne prend même pas la peine d’annoncer les performances de cette série limitée. Elles doivent-être canoniques, tout comme le tarif, qui restera confidentiel.

 

23 Décembre 2020 : Lada reprend le contrôle de l'appellation Niva. Connu sous le nom de Chevrolet Niva, l'emblématique 4X4 5 portes russes, avait peu à peu, perdu son identité en intégrant le groupe GM. Avtovaz, la maison mère de Lada a racheté les parts du géant américain, et a décidé de remanier ce Niva à sa sauce pour 2021. La conception reste plutôt antique, avec un modèle qui date de 2002, et qui repose sur la plate-forme originelle du Niva 4x4 3 portes de 1977. C’est surtout le look qui évolue sur ce Lada Niva Travel. Une nouvelle face avant, avec un capot totalement horizontale, une calandre en plastique au dessin torturé type Rav4, et de nouveaux feux, le reste de la carrosserie est un peu plus daté. De grandes surfaces vitrées, des protections en plastique bien visibles de profil, des feux arrière redessinés, et une roue de secours sur le hayon, la version la plus baroudeuse profitera d’une prise d'air "Snorkel". La liste d’équipements comprend un écran tactile et une caméra de recul, mais sous le capot, rien de bien folichon, avec le vieux bloc 4 cylindres 1.7L de 80ch associé à une boîte manuelle à 5 rapports.

 

21 Décembre 2020 : L'Audi S3 vient tout juste de débarquer dans les concessions européennes. ABT, le préparateur allemand, nous présente déjà l'Audi S3 à sa sauce. Le boîtier électronique maison, permet au 2.0TFSi de passer de 300 à 370ch, et au couple, de bondir de 400 à 450nm. On peut donc s'attendre à des performances sensiblement plus flatteuses, mais ABT n’annonce aucun chiffre. Cette Audi S3 ABT se pare de jantes de 19 ou 20 pouces, et ce sera d’ailleurs les seuls artifices esthétiques. On note tout de même la présence du logo ABT sur le hayon et la calandre.

 

20 Décembre 2020 : Seat annonce enfin l'arrivée de son Tarraco e-Hybrid, prévue au premier trimestre 2021. Afin de bénéficier de la prime de 2000€, ce Tarraco PHEV coche toutes les cases, avec un prix TTC en dessous des 50 000€, et une autonomie dépassant les 50km en mode full électrique. Grâce à son bloc 1.4TSi de 150ch et son moteur électrique de 115ch (puissance cumulée de 245ch) associé à une batterie de 13kWh, le Seat Tarraco e-hybrid annonce une autonomie électrique de 53km en ville. Seat dévoile également les tarifs Europe, avec une finition Xcellence disponible à partir de 46 770€TTC et une version FR à 48 270€TTC. Dommage, dans l’opération, cette grande familiale de 4.74m de long ne pourra accueillir que 5 passagers, contrairement aux modèles purement thermiques. Elle se contentera également de deux roues motrices. Néanmoins, il reste plus avantageux fiscalement qu’un modèle diesel, et son efficience devrait largement plaire à la clientèle visée.

 

18 Décembre 2020 : Ca y est, la production de la Hennessey Venom F5 a enfin démarrée. Elle remplacera la Venom GT, qui fut en son temps, le véhicule le plus rapide au monde. Le constructeur américain ne prévoit que 24 exemplaires à un tarif approchant les 2.1 millions de dollars. Sa fiche technique est hors-norme. Le châssis monocoque carbone ne pèse que 86kg, elle mesure 4.67m de long, 2.0m de large, et sa garde au toit est de seulement 1.13m. Placé en position centrale arrière, l’énorme V8 6.6L se dote de deux turbocompresseurs, et développe 1817ch pour un couple 1617nm. Le poids total de cette Hennessey Venom F5 est de 1385kg. L'habitacle très épuré se compose de carbone, d'aluminium taillé dans la masse, de cuir et d'alcantara. Le volant type F1, l’instrumentation numérique, l'écran d'info-divertissement de 9 pouces, les sièges baquets en carbone et cuir, le client pourra en prime, personnaliser l’ensemble. Les performances sont bien évidemment canoniques, avec un 0 à 100km/h en 2.6s, un 0 à 200 en 4.7s, un 0 à 300 en 8.4s, et un 0 à 400 en 15.5s. Pour la vitesse maxi, Hennessey tentera de dépasser les 500km/h et prendre le nouveau record de la SSC Tuatara.

 

17 Décembre 2020 : Lamborghini nous dévoile le speedster SC20, un modèle conçu par le département compétition du constructeur de Sant’agata Bolognese, la Squadra Corse. Nous n’allons pas essayer de connaître le prix de cet engin, puisqu’il ne sera produit qu'à un seul exemplaire, avec un propriétaire qui restera très discret, mais certainement heureux de disposer d’un modèle unique. Le style de cette Lamborghini SC20, est un modèle des genres. Le design typique Lamborghini s'inspire de la Veneno, de la SCV12, de l’Huracan GT3 et de la Sian. Une ligne coupée à la serpe, une carrosserie entièrement composée de fibre de carbone, une teinte « Biancofu » et de nombreux appendices aérodynamiques, la SC20 se passe de pare-brise, et le conducteur est directement en contact avec les éléments extérieurs. Il pourra largement entendre rugir le magnifique V12 atmosphérique de 770ch et 720nm de couple. La boîte de vitesse robotisée à 7 rapports, la transmission intégrale, les jantes de 20 pouces à l’avant et 21 pouces à l’arrière, la monte pneumatique Pirelli Pzero Corsa, tout est réuni pour des sensations de conduite hors-normes.

 

16 Décembre 2020 : MG, la marque sino-britannique, a pris son envol en Europe il y a quelques mois, grâce à son ZS EV. C’est au tour du constructeur chinois Dongfeng, de faire son entrée sur le marché Européen. La démarche est à peu près la même, avec un SUV électrique, qui devrait séduire une large clientèle. Les premiers exemplaires de ce Seres 3, sont réservés à l’Allemagne. Une longueur de 4.39m, un coffre généreux de 580 litres, ce Dongfeng Seres 3, est équipé d'un moteur électrique de 120kW (163ch), alimenté par une batterie Lithium-fer-phosphate de 52kWh. Cela promet une autonomie de 320km et un 0 à 100km/h en 8.9s. L’équipement est évidemment très généreux, avec une instrumentation et un écran central tactile de 10.25 pouces, un frein à main électrique, des jantes 18 pouces, des sièges électriques, ou les radars av et ar. Le modèle haut de gamme rajoute 4 airbags (2 airbags de série), l’alerte de franchissement de ligne, l’alerte de collision, la caméra à 360° et le toit ouvrant panoramique. Il sera disponible à partir de 37 200€ en Europe, hors bonus écologique.

 

                

             

           

                  

       

             

                            

             

15 Décembre 2020 : La MV Agusta Superveloce 800, est sans doute une des motos les plus belles au monde. Son poids de 173kg, son 3 cylindres 798cm3 de 147ch à 13000tr/mn et sa vitesse de pointe de 240km/h, en font aussi, une excellente pistarde. Alpine n’a pas résisté à l'envie de la personnaliser, avec l'approbation du petit constructeur italien. La couleur argent du carénage, se marie parfaitement avec le bleu Alpine. De nombreux éléments en carbone ornent cette MV Agusta Superveloce Alpine. La tête de fourche est en aluminium, où prend place la plaque numérotée. Il faut dire que cet engin ne sera disponible qu’à 110 exemplaires au tarif 36 300€. On note les petits drapeaux français et italien sur le garde-boue avant et le logo Alpine de profil. Nous avons affaire à un futur collector en puissance, et le système de géolocalisation MV Ride APP ne sera pas de trop pour retrouver son engin en cas de vol. Un partenariat technique n'est pas exclu entre les deux marques dans les années futures.

 

12 Décembre 2020 : Dans la catégorie des SUV familiaux, l'Alfa-Roméo Stelvio est certainement l’un des plus désirables et dynamiques du marché. La marque de Biscione nous a concocté une nouvelle finition pour les versions Veloce 2.0 Turbo 280ch et 2.2 Diesel 210ch. Cette Alfa-Roméo Stelvio Veloce Ti se pare donc de quelques éléments stylistiques, comme ce bouclier arrière plus enveloppant avec insert noir. On remarque les jantes de 21 pouces toujours noires, qui rappelle le modèle le plus sportif de la gamme, la Quadrifoglio Verde de 510ch. Les vitres sont surteintées, et l’habitacle joue également sur des teintes sombres, avec de l'alcantara, un ciel de toit noir, et de nombreux éléments en carbone. Diesel ou essence, ce Stelvio s'équipe de série de la transmission intégrale, de la boîte automatique à 8 rapports, et du système de conduite semi-autonome de niveau 2. Cette finition Ti demande un surcoût d’environ 5000€ par rapport à la classique Veloce.

 

10 Décembre 2020 : Genesis commercialisera son SUV familiale GV70, au début de l’année prochaine. Ce dernier ne fera aucun complexe face aux BMW X3, Volvo XC60, Audi Q5 et autres Mercedes GLC. Avec ses 4.71m de long, il propose une ligne faite de rondeur et de galbe. La nervure de carrosserie latérale allant du capot à la poupe, lui donne un certain dynamisme. On oublie pas cette grande calandre Genesis, dépourvue de logo, et les feux avant et arrière à double barre horizontale. La planche de bord est tout aussi réussie dans son dessin. Epurée au maximum, le Genesis GV70 se pare d'un volant deux branches (selon la finition) aussi élégant qu'ergonomique, d’une instrumentation numérique, d'un écran central panoramique, d’un petit écran supplémentaire pour la climatisation, et d'un minimum de commandes. Le chrome, l'aluminium, le cuir, l’agencement intérieur est particulièrement zen. Genesis ne vise pas forcément la clientèle européenne avec ce GV70, malgré la présence dans la gamme, d’un bloc diesel de 2.2L de 210ch et 450nm de couple. Il sera également disponible avec un 2.0 Turbo de 304ch et 430nm de couple et un V6 3.5L Turbo de 380ch et 540nm. La transmission intégrale sera de la partie, tout comme la boîte automatique à 8 rapports. Plusieurs modes de conduite, un système « Multi Terrain Control » selon le type de route rencontré, et un différentiel Vectoriel au niveau du train arrière pour le dynamisme, ce nouveau Genesis a toutes les armes pour booster les ventes du constructeur coréen, filiale premium de Hyundai.

 

09 Décembre 2020 : MG vient tout juste de refaire son apparition en Europe, avec sa ZS EV, un SUV urbain 100% électrique, qui propose des tarifs défiant toute concurrence. MG prépare déjà une autre offensive pour 2021, avec cette fois-ci, un SUV compact de 4.58m, utilisant la technologie hybride rechargeable. Ce MG EHS propose à peu près le même faciès que le ZS, son profil est un peu plus sculpté, et la partie arrière est spécifique, avec son hayon tout en rondeur et sa plaque d’immatriculation centrale. Impossible de confondre les deux modèles, ne serait-ce, qu’au niveau du gabarit. L’EHS embarque donc un 4 cylindres 1.5 Turbo de 163ch, et un bloc électrique de 122ch, qui sera alimenté par unr grosse batterie de 16.6kWh. Le moteur thermique est secondé par une boîte automatique à 6 rapports, et le moteur électrique, par une boîte à 4 rapports. La puissance cumulée de 258ch et le couple de 370nm, lui permet d’effacer le 0 à 100km/h en 6.9s, et le véhicule peut se déplacer sur plus de 50km en mode full électrique. L’habitacle très sobre, semble correctement fini et l’habitabilité s’annonce généreuse. Le coffre cube en prime entre 448 et 1375 litres. MG ne proposera que deux finitions en Europe (Comfort et Luxury). La version la plus huppée ne manquera évidemment de rien. On retrouve entres autres, un régulateur de vitesse adaptatif, un freinage automatique d’urgence, un détecteur d’angle-mort, un avertisseur de changement de voie, une caméra à 360°, des optiques à LED, un hayon électrique, un compteur numérique 12.3 pouces, un écran central 10.2 pouces, quatre teintes de carrosserie, et deux coloris concernant l’habitacle. Le plus surprenant reste le tarif, qui débutera à 34 000€ en Europe, soit, le plus bas du marché pour la catégorie visée. N’oublions la garantie de 7 ans offerte par la marque sino-britannique.

 

07 Décembre 2020 : AC Schnitzer livre un premier aperçu des préparations prévues pour la BMW Série 4 G22. Les améliorations moteur sont en cours de développement, et le silencieux en acier inoxydable avec embout sport chromé ou Carbon Black, devrait très vite être disponible. AC Schnitzer a d'abord travaillé sur le châssis, avec un abaissement de la caisse compris entre 20 et 30mm, des ressorts spécifiques, et des jantes 19 ou 20 pouces bi-colores. Les éléments de spoiler avant, les jupes latérales, le becquet de malle en carbone, le becquet de toit, le préparateur dynamise le coupé allemand, mais sans dénaturer la ligne originelle. A bord, certains interrupteurs à bascule en aluminium, le pédalier ou le repose pied du même métal, lui apporteront un surplus de sportivité.

 

06 Décembre 2020 : Le SUV compact est devenu la familiale de nombreuses familles en Europe. Afin de respecter les normes environnementales, les constructeurs ont choisi la voie de l’hybride rechargeable. BMW X1 225 e, Mercedes GLA 250 e, Range-Rover Evoque 300 e ou Volvo XC40 Recharge, les exemples sont nombreux. La marque aux anneaux n'avait pas encore sauté le pas, mais ce sera chose faite en 2021, avec l'arrivée du Q3 45TFSi e. Grâce à sa plate-forme MQB, ce modèle peut accueillir comme la Golf, l’Audi A3 ou le Tiguan, le très connu bloc hybride rechargeable du groupe Volkswagen. Il se compose du bloc 1.4TFSi de 150ch et d’un moteur électrique de 116ch. La puissance cumulée de 245ch et le couple généreux de 400nm, permettent des performances confortables, avec un 0 à 100km/h effectué en 7.3s. Sa batterie de 13kWh lui offre une autonomie de 51km pour le Q3 et de 50km pour le Q3 Sportback, en mode full électrique. Les Audi Q3 et Q3 Sportback 45TFSi e, sont un peu moins pratiques, avec un coffre qui perd près de 130L de contenance dans l’opération. Elles seront disponibles uniquement en deux roues motrices.

 

04 Décembre 2020 : Hofele, le préparateur allemand, s’attaque au Classe G de Mercedes. Ce véhicule sortie en 2018, est un modèle mythique de la marque à l'étoile, et malgré son look déjà monstrueux de série, certains clients fortunés souhaitent encore plus d’excentricité et de luxe. Hofele, propose donc ce Classe G, qui se pare d'une teinte bi-ton (crystal Black et carpathian Grey). Le marche-pied rétractable permet de ne pas sauter pour sortir du véhicule, les jantes 23 pouces type turbine font leur petit effet, et la porte arrière à ouverture antagoniste est spécifique. L’habitacle se pare de 4 confortables sièges, surtout à l'arrière, avec une position couchette. Le cuir étendue, le coffre en laque noir et aluminium, l’Hofele Classe G sera totalement personnalisable à la commande. Hofele, propose également dans sa gamme, une version 6 places pour famille nombreuse.

 

03 Décembre 2020 : DS dévoile ses technologies futures. La marque premium française nous avait promis un nouveau modèle par an. La DS 9 vient d’être dévoilée, mais le gros des ventes sera certainement assuré par la prochaine DS 4. Bien sûr, le constructeur ne nous dit pas tout concernant le style, mais ce véhicule sera apparemment disponible dans deux types de carrosserie. Les cibles, l’Audi A3, la BMW Série 1, mais également le Lexus UX. Plate-forme EMP2V3, avec une structure plus rigide par rapport aux modèles actuels du groupe PSA, il pourra accueillir des motorisations thermiques ou hybrides rechargeables. Les puissances iront de 130 à 225ch. La DS 4, ce sera également un univers ultra-technologique. Affichage tête-haute de 21 pouces pouvant afficher la vitesse, le GPS, le téléphone, la radio, ce système sera combiné avec un nouvel écran tactile central HD, totalement paramétrable grâce à des widgets. DS proposera comme BMW, une commande par gestuelle, permettant d'atteindre très rapidement les fonctions principales du système multimédia. Les aides à la conduite sont toutes aussi impressionnantes. Détecteur d’angle-mort, dépassement automatique en activant le clignotant, la vision nocturne, adaptation automatique de la vitesse dans les courbes, lecteur de panneaux directement lié au régulateur de vitesse adaptatif, cette future DS 4 n’oublie pas votre confort, grâce à son amortissement piloté capable d’analyser l'état de la route en avance. La signature lumineuse sera également inédite, et la technologie "DS Matrix LED Vision" sera de la partie, comme sur la DS 7 Crossback.

 

02 Décembre 2020 : Après un premier lifting, il y a à peine un an, Renault apporte encore quelques évolutions à son Koleos. Difficile de tenir la distance, face à certaines concurrentes, qui disposent elles, de 7 places. Le Renault Koleos 2021 propose néanmoins des prestations toujours aussi intéressantes, avec une finition soignée et une habitabilité conséquente pour 5 passagers. Pas grand chose côté look, avec uniquement des feux arrière à technologie 100%, qui bénéficie d’un nouveau dessin intérieur, avec clignotant à défilement. Dans l'habitacle, aucune évolution technologique, il faudra se contenter d’une nouvelle sellerie cuir brun « Riviera Camel ». Sous le capot, il ne reste plus que deux motorisations, soit un 1.3TCe essence de 160ch associé à la boîte EDC à double embrayage ou un 2.0BlueDCi de 190ch, automatiquement accouplé à la transmission intégrale et la boîte X-Tronic d'origine Nissan. Ce Koleos sera disponible à partir de la finition Intens en essence et la finition Initial Paris en diesel, ce qui impliquent des tarifs plutôt salés dès l’entrée de gamme.

 

01 Décembre 2020: Après le Q5, c’est au tour du Q5 Sportback de disposer de sa version sportive siglée S. Ce nouveau SUV-Coupé dynamique carburera au diesel. On a donc affaire à l'Audi SQ5 Sportback TDi. Jusqu’ici, la gamme était composée d’un bloc essence 2.0TFSi de 265ch, et des blocs diesel 3.0TDi de 204 et 286ch. La marque aux anneaux ajoute donc cette version 3.0TDi gavée par deux Turbos et un compresseur électrique. Grâce à la puissance de 341ch et le couple de 700nm, le système de micro-hybridation 48V, la transmission intégrale, la boîte automatique à 8 rapports, les performances sont bien évidemment convaincantes. Le 0 à 100km/h est avalé en 5.1s. Le client pourra parfaire le comportement routier de son SQ5 Sportback, en optant pour le différentiel arrière avec fonction Torque Vectoring, ou la suspension adaptative, capable de réduire la garde au sol de 30m en conduite sportive. La présentation est classique. Une calandre nid d’abeilles, un éclairage Matrix Led, un bouclier spécifique, les quatre sorties d'échappement, les feux arrière avec technologie OLED paramétrable, son hayon incliné ajoute un certain dynamisme en prime à cette version Sportback. Il sera disponible au tarif de 82 300€, auquel il faudra rajouter un malus de plus de 26 000€ en 2021.

 

30 Novembre 2020 : Avoir l’envie et les moyens de créer une hypercar à son image, c’est le rêve de tous passionnés automobiles. Ameerh Naran, riche entrepreneur ayant réussi dans le courtage de Jets Privés, a décidé de se lancer dans la conception de son hypercar de rêve, grâce à sa nouvelle société, Naran Automotive. Le projet est déjà bien avancé, puisque le modèle en question doit-être commercialisé à la fin de l’année prochaine. Cette Naran première du nom, est donc un coupé 2+2 à moteur avant. Le design a été confié à Jowyn Wong, auteur de l’Apollo IE ou de la De Tomaso P72. L’agencement intérieur (pas encore de photos) est l’œuvre de Kate Montgomery, designer de l’Aston-Martin Lagonda. La Naran se dote donc d’un moteur en position central avant, une seule pièce suffit à aller du spoiler avant au diffuseur arrière, les roues de 22 pouces sont en carbone, la lame aérodynamique latérale est plutôt révolutionnaire, les barres anti-roulis sont réglables, tout comme l’amortissement Ohlins à 4 réglages, les freins sont en carbone céramique, cet engin a les capacités dynamiques d’une GT3 de compétition. Elle dispose de 1377kg de charge aéro à grande vitesse. Le V8 5.0L Bi-Turbo conçu par Racing Dynamics, développe 1048ch et 1036nm de couple. Grâce à la transmission intégrale, le 0 à 100km/h serait expédié en 2.3s, le 0 à 100km/h en 4.5s, et la vitesse maxi est de 370km/h. Naran Automotive prévoit de produire 49 exemplaires de son hypercar, en Allemagne.