Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

18 Septembre 2018 : Après Mercedes, c’est au tour de la marque aux anneaux de faire le buzz, avec son premier SUV 100% électrique, qui sera présent au Mondial de l’auto à Paris. L’Audi e-Tron se présente donc sous la forme d’un SUV de taille XL avec ses 4.90m de long. Il se positionne entre le Q5 et le Q8, mais est lui, totalement écologique. Deux blocs moteurs qui prennent place sur l’essieu avant et arrière, une puissance cumulée de 300kw (407ch) et un couple maxi de 664nm, l’e-Tron est alimenté par une batterie de 95kwh, capable de l’emmener à bon train pendant 400km selon les nouvelles normes WLTP. Le style type SUV coupé est assez dynamique, la grosse calandre est partiellement obturée, les feux affûtés, la poupe se pare d’un bandeau lumineux et les rétroviseurs sont remplacés par des caméras qui projettent une image sur un écran OLED à bord. Cette Audi e-Tron se dote d’une suspension pneumatique, la coffre propose une capacité de chargement de 660L, le 0 à 100km/h est effectué en 5.7s, ce qui en fait un véhicule confortable, pratique et dynamique. Audi annonce un premier prix à 80 000€TTC pour le continent européen.

 

18 Septembre 2018 : Le groupe PSA a pris un retard considérable dans le domaine des véhicules électriques et hybrides. Il est vrai que depuis la disparition de l’Hybrid4, le bloc hybride diesel qui équipait certains modèles Peugeot et Citroën, on doit se contenter depuis quelques années de motorisations thermiques des plus classiques. Tout cela est sur le point de changer. Citroën sera présent à Paris avec un conept très proche d’un modèle de série, sur base de C5 Aircross. Ce dernier débarquera en concession en 2020. Il embarquera un bloc moteur 1.6 Pure-Tech de 180ch, qui sera associé à un bloc électrique de 80Kw (109ch), le tout accouplé à une nouvelle boîte automatique Aisin e-EAT8. L’ensemble développera la puissance de 225ch, qui seront distribués au train avant. Contrairement au 3008 et au DS7 Crossback (sortie prévue en 2019), ce Citroën C5 Aircross PHEV ne disposera pas d’un deuxième bloc électrique au niveau du train arrière, ce qui le prive de la transmission intégrale. Grâce à un batterie LG de 13kwh, ce C5 Aircross annonce une autonomie de 50km en full électrique et une consommation de 2.0L au 100km selon les anciennes normes NEDC. La recharge de la batterie s’effectue en 8 heures sur une prise classique et en 2 heures sur une Wall-Box. En roulant, le système de récupération au freinage avec mode Brake, vous permet de récupérer de l’énergie sans même actionner la pédale de frein, un peu à l’image de la e-Pedal de la Nissan LEAF.

 

17 Septembre 2018 : Kia dévoile sa nouvelle ProCeed, et cette dernière change totalement de philosophie. Les berlines 3 portes sont en perte de vitesse en Europe, les clients privilégiant de plus en plus la praticité de nos jours. La marque Coréenne a donc décidé de réinventer sa ProCeed, tout en préservant son look dynamique. La solution, proposer un break de chasse 5 portes aux airs de coupé, et le résultat est plutôt concluant. Pas de grand changement au niveau de la face avant à part un bouclier remanié, cette ProCeed mise surtout sur son profil et son hayon plus stylé, si on le compare directement au Kia Ceed SW. Une caisse abaissée de 5mm, une garde au toit moindre de 5cm, un aileron de requin chromé au niveau de la custode, une lunette arrière très inclinée, une signature lumineuse très fine avec beandeau lumineux et un hayon massif et sportif, cette Kia ProCeed essaye de conjuguer l’espace et le dynamisme. D’ailleurs, la capacité de chargement du coffre avec ses 594 litres (600 litres pour la SW) prouve ses talents de familiales. Pas de changement au niveau technique par rapport au reste de la gamme, mais la présence en version haut de gamme GT, du bloc 1.6T-Gdi (essence) de 204ch déjà présent sur la précédente génération.

 

14 Septembre 2018 : La marque premium de Citroën est sur le point de se réveiller. Après la DS 7 Crossback, DS mise une fois de plus sur la catégorie crossover pour son prochain modèle. La DS 3 Crossback arrivera donc en concession au début de l’année prochaine, et sera l’une des stars du Salon de Paris. Elle remplacera la sympathique mais vieillissante DS 3. Ce nouveau modèle joue à 100% la carte du style, avec un cahier des charges qui donnait fortement la priorité au design, plutôt qu’aux contraintes des ingénieurs. Elle arbore la grille de calandre Wild-Rubis, des feux diurnes verticales, de jolies phares stylés avec technologie Matrix LED, un profil avec une ceinture de caisse très haute, le petit aileron de requin typique de la DS 3, des poignées de portes affleurantes, et un hayon massif qui se pare de minces feux à LED avec jonc chromé. L’habitacle est tout aussi soigné et le losange est à l’honneur sur la console centrale, avec des commandes et des aérateurs très originaux. Le tunnel central stylé, l’instrumentation 100% numérique, l’écran central en 7 ou 10.3 pouces, cette DS 3 Crossback profite également d’une technologie embarquée dernier cri, comme le DS Smart Access (Connexion Smartphone bluetooth avec ouverture et démarrage à distance), le système Hifi Focal 12HP, l’affichage tête haute, une aide au stationnement autonome, ou le DS Drive assist capable de suivre la route et de réguler les distances jusqu’à 180km/h. La finition fait appel à du cuir Nappa, à de la feutrine, et les sièges sont massants. Ce petit crossover rentrera en confrontation directe avec l’Audi Q2 ou le Mini Countryman, malgré une longueur totale de seulement 4.12m. Sous le capot, DS annonce le 1.2 PureTech de 100, 130 ou 155ch, et le 1.5BlueHDi de 100 ou 130ch. Une motorisation 100% électrique arrivera à la mi-2019, avec un bloc de 136ch et 260nm de couple, capable d’une autonomie de 300km en cycle WLTP.

 

13 Septembre 2018 : Une remise à jour pour le Renault Kadjar après 3 ans de carrière. Ce crossover compact est une réussite commerciale dans le monde, mais en Europe, il connaît quelques difficultés face à un Peugeot 3008 à la personnalité hors-norme. Le Renault Kadjar revoit donc son style, avec une calandre plus large qui se pare de chrome, un bouclier avant totalement redessiné et de nouveaux feux diurnes qui font office de clignotants. La partie arrière est également retravaillée, avec des clignotants et des feux de marche arrière qui prend place sur le bouclier, bouclier qui paraît plus statuaire avec des effets de style, type faux pot d’échappement intégré. A bord, l’agencement reste à peu près le même avec un écran 7 pouces, toujours horizontale par rapport au reste de la gamme, de nouvelles commandes de climatisation avec affichage digital, des commandes 100% Renault au niveau des contre-portes, de nouveaux rangements et des prises USB supplémentaires. Sous le capot, on retrouve le nouveau bloc essence 1.3Tce de 140 ou 160ch (boîte manuelle ou EDC). Pour le diesel, on a droit au 1.5BlueDCi dernière génération de 115ch. Enfin, le 1.7BlueDCi de 150ch arrive dans la gamme, le seul à disposer de la transmission intégrale en option.

 

12 Septembre 2018 : Mercedes présentera officiellement au Mondial de Paris, la nouvelle génération de son GLE . Né Classe M, ou encore connu sous le nom de ML à sa sortie en 1997, le gros SUV premium allemand en est donc à sa cinquième génération. Le style est un poil moins anguleux que le précédent GLE, avec de nombreux galbes sous tous les angles, qui imposent un style massif, mais plus sportif. La calandre s’est élargie, les feux se sont affinés, notamment au niveau de la poupe, avec ce dessin en losange. On retrouve également la typique custode noire au niveau du hayon arrière, qui nous rappelle le modèle originel. Les boucliers tout en rondeur rendent l’ensemble harmonieux. Ce Mercedes GLE prend 8cm au niveau de son empattement, ce qui promet une habitabilité conséquente, mais également une troisième rangée de sièges. Le coffre cube entre 825 et 2055 litres. La planche de bord se pare bien évidemment de deux grosses dalles numériques, les aérateurs sont rectangulaires par rapport au reste de la gamme, on a droit à deux poignées de maintien au niveau du tunnel central, et la technologie embarquée est impressionnante. Un assistant vocal MBUX, une commande par gestuelle, un affichage tête haute HD, une conduite autonome dans les embouteillages jusqu’à 60km/h (gestion du trafic), une surveillance d’angle-mort (même à l’arrêt), et la possibilité d’opter pour une suspension électrique (réseau 48 volts) capable de lire la route, la sécurité et votre confort sont au centre de ses préocupations. Sous le capot, le 6 cylindres en ligne 3.0L Turbo de 367ch, recevra l’appui d’un alterno-démarreur fournissant une puissance supplémentaire de 22ch et 250nm de couple lors des relances. Mercedes annonce bien évidemment l’arrivée d’une version hybride rechargeable capable elle, de rouler en mode 100% électrique.

 

11 Septembre 2018 : Le nouveau BMW X5 n’est pas encore arrivé en concession, et pourtant, la marque à l’hélice annonce déjà son nouveau modèle hybride rechargeable pour le début de l’année 2019. Ce BMW X5 Xdrive45e iPerformance remplacera le Xdrive40e iPerformance actuel (313ch, 6.6s de 0 à 100km/h, 31km en mode électrique). La nouvelle génération passe la vitesse supérieure, avec un 6 cylindres en ligne 3.0L TwinTurbo de 286ch et un bloc électrique de 112ch. La puissance cumulée de 394ch et le couple de 600nm, permettent un 0 à 100km/h en 5.6s, on peut rouler jusqu’à 140km/h en mode électrique, et l’autonomie en full électrique est de 80km à allure modérée. Tout cela est accouplé à la boîte automatique Steptronic à 8 rapports et à la transmission intégrale intelligente. Le coffre perd une cinquantaine de litres dans l’opération, avec la pose de la batterie lithium-ion. Il cube tout de même entre 500 et 1716 litres selon configuration. Grâce à son réservoir de 69 litres, ce X5 promet une autonomie record, si vous devez parcourir le pays.

 

10 Septembre 2018 : L’Amérique deviendrait-elle raisonnable dans la conception de leur Pick-Up ? Alors que le roi Ford F150 caracole toujours en tête des ventes outre-atlantique, la mode semble touner vers les pick-ups mild-size, aux dimensions plus raisonnables. Ford annonce d’ailleurs le Ranger Raptor pour l’Europe et l’Asie dans les mois à venir. GM mise lui sur son propre marché nord-américain, et proposera une version musclée de son Chevrolet ZR2. Chevrolet personnalise donc son pick-up mild-size, grâce à un partenarit avec AEV (American Expedition Vehicle), un équipementier réputé aux Etats-Unis. Une garde au sol surélevée de 5cm, un amortissement multimatic piloté, un pare-choc arrière en acier trempé, une calandre spécifique, des voies élargies de 8.9cm, des jantes en 17 pouces chaussées de pneus Goodyear Duratrac de 31 pouces, des plaques protectrices pour la mécanique, la transmission et le réservoir, ainsi qu’une panoplie d’accessoires comme ce Snorkel. Sous le capot, le Chevrolet ZR2 Bison donnera le choix entre un confortable V6 3.6L de 308ch ou un plus économique 4 cylindres diesel 2.8L Duramax de 186ch et 500nm de couple.

 

09 Septembre 2018 : Dans les années 80, Lancia était une marque respectée dans le monde du rallye, aussi bien en groupe B avec sa terrible Delta S4, ou en groupe A, à partir de 1987, avec sa Delta Intégrale. Justement, un artisan transalpin, Automobili Amos a décidé de faire revivre cette dernière. On a droit à une réinterprétation de la légendaire sportive. Cette Lancia Delta Futurista profite d'éléments en carbone pour la carrosserie, la ligne est remaniée avec la disparition des portes arrière, on a droit à un éclairage à LED, les jantes sont plus grandes qu’à l’origine, et la finition intérieure est revue. Une ambiance qui ne change pas, mais de l’alcantara marron, une meilleure qualité de matériaux, et une instrumentation légèrement plus moderne. Elle cache sous son capot le bon vieux 4 cylindres 2.0L Turbo. Ce bloc profite d’une nouvelle admission, d'un échangeur plus volumineux et d’une nouvelle cartographie, faisant passer la puissance de 210 à 330ch. Automobili Amos prévoit une production 20 exemplaires, au tarif canonique de 300 000€TTC.

 

07 Septembre 2018 : Voilà une moto qui va faire fantasmer les aficionados du deux roues. Il s’agit d’une des plus prestigieuses du marché, la Ducati Panigale V4 Speciale. L’objectif de la marque italienne était clair, concevoir la moto qui se rapprocherait le plus de la Desmosedici de Grand-Prix, piloté par Andrea Divizioso et Jorge Lorenzo. La pièce de choix, reste ce nouveau bloc moteur V4 de 1103cc developpant 226ch (finition Speciale) et 124nm de couple. Son poids minime de 175kg à sec annonce la couleur, on a affaire à une moto extrême, exigeante avec des performances ahurissantes. Notre concessionnaire local, la Sogecore vient de livré un exemplaire à un client Réunionnais, la n°519, sur une production qui comptera 1500 exemplaires. Parmi les technologies embarquées, on a l’ABS Cornering Bosch EVO qui gère l’ABS selon le degré d’inclinaison, le traction control DTC EVO plus précis, le Ducati Quick Shift pour la boîte de vitesse, le Ducati Slide Control avec différentiel de glisse entre la roue avant et arrière, le système anti-wheeling et le control du frein moteur. La selle monoplace repose sur une partie cycle en aluminium ultra-légère qui est secondée par un système de freinage Brembo Stylema et des pneus spécifiques Pirelli Diablo Supercorsa SP.

 

05 Septembre 2018 : Après nombres de teasers, Mercedes présente enfin son SUV 100% électrique, l’EQC. Après Tesla et son Model X, Jaguar et son i-Pace, la marque à l’étoile est le troisième constructeur à proposer un baroudeur écolo. Il sera disponible en concession au cours de l’année 2019, mais la ligne et les caractéristiques techniques sont à présent connues. Voici donc le Mercedes EQC de série, qui se place en terme de longueur (4.76m) entre le GLC et le GLE. La grosse batterie de 80kwh transforme ce SUV premium en mammouth, avec ses 2425kg sur la balance. Deux blocs électriques viennent prendre place sur l’essieu avant et arrière. La puissance cumulée est de 408ch pour 765nm de couple, ce qui permet un 0 à 100km/h en 5.1s. La vitesse maxi est limitée à 180km/h pour des raisons d’autonomie. Mercedes annonce d’ailleurs 450km, et la possibilité de disposer d’une recharge rapide (40mn pour 80% de charge). Plusieurs modes conduites à votre disposition, et la possibilité de jouer sur le frein moteur afin de récupérer un maximum d’énergie, vous apprendrez à conduire de façon écologique. Le design en rondeur, favorise la pénétration dans l’air. Mercedes donnera le choix entre deux boucliers et jantes différentes, selon vos préférences. On remarque le bandeau lumineux très original sur la calandre qui fait la jonction entre les feux. On est également charmé par l’habitacle qui fait appel au maintenant traditionnelle double dalle numérique, armée d’une navigation spécifique, capable de vous conseiller sur l’itinéraire le plus économique.

 

04 Septembre 2018 : Avec un peu de retard, on vous présente ce magnifique concept Mercedes qui paradait il y a encore quelques jours, au concours d’élégance de Pebble Beach. Cette Mercedes EQ Silver Arrow est un vibrant hommage à la W125 Rekordwagen des années 30, qui a établit le record de vitesse sur route à cette époque. Effectivement, en 1938, la flèche d’argent comme on l’appellait alors, a atteint la vitesse de 432.7km/h grâce à son aérodynamisme de fusée et son bloc V12 5.6L de 736ch. Afin de mieux préparer l’arrivée de la gamme EQ sur le marché (véhicule électrique Mercedes) à très court terme, la marque à l’étoile réinterprète donc la W125, mais à la sauce écologique. Une ligne à couper le souffle, des jantes de 24 et 26 pouces à moitié carénées, une carrosserie 100% aluminium totalement bombée, ce monstre de 5.30m embarque un bloc électrique de 750ch, alimenté par une batterie de 80kwh. Le cockpit est une pure merveille, avec du cuir, de l’aluminium, de la ronce de noyer pour le plancher, une dalle numérique, et un écran couleur tactile placé sur le volant.

 

03 Septembre 2018 : Lada présente au Salon de Moscou son 4x4 Vision, un concept qui préfigure tout simplement le futur Niva. Sortie en 1977, le Lada Niva a donc une carrière qui dure depuis 41ans, et il serait temps de faire passer la marque Moscovite dans le 21ème siècle. Pour cela, les ingénieurs peuvent s’appuyer sur les bases techniques du groupe Renault-Nissan qui est également propriétaire de Lada. Ce 4x4 Vision repose sur la plate-forme du Duster, et sera donc équipé de la transmission intégrale, avec en prime, une boîte courte. Pas plus de données techniques, mais on peut admirer son style très viril. Le « X » est à l’honneur, avec une face avant et arrière, ansi qu’un profil, qui profitent de gimmicks en forme de X, soit au niveau de la carrosserie, soit au niveau des feux. Ceinture de caisse très haute, surfaces vitrées réduites et jantes de 21 pouces, ce Lada 4x4 Vision impose le respect, malgré ses seulement 4.20 de long. La planche de bord futuriste fait la part belle au numérique, et rappelle par certains côté, le C5 Aircross. Lada ajoute des inserts aluminium, une sellerie noire et grise, et des touches d’orange qui égayent l’ensemble.

 

 

01 Septembre 2018 : A l’image de son cousin le Jeep Renegade, le Fiat 500X connaît son lifting de mi-carrière, et profite d’une remise à jour technologique et de nouvelles motorisations. Au niveau du look, la Fiat 500X dipose de deux finitions bien distinctes avec une finition sage Urban, et la Cross au look baroudeur. Fiat a remanié les boucliers, mais s’est surtout concentré sur l’éclairage avec des feux full LED en option à l’avant par exemple. Les feux arrière reprennent le dessin de la petite citadine 500, avec une partie en plastique en son centre. A bord, le constructeur italien a revu l’instrumentation, et modernise la liste d’équipements, avec l’arrivée d’un régulateur de vitesse actif couplé au lecteur de panneaux, de feux adaptatifs, d’une alerte de trafic en manoeuvre et d’une alerte de franchissement de ligne. Sous le capot, Fiat dévoile ses deux nouvelles motorisations essence, avec un trois cylindres 1.0 Turbo de 120ch et un quatre cylindres 1.3 Turbo de 150ch, avec filtre à particules et injection directe. Les blocs diesel profite d’un nouveau catalyseur SCR, et se composent toujours, du 1.3Mjtd de 95ch, du 1.6 Mjtd de 120ch, et du 2.0 Multijet, qui passe de 140 à 150ch pour l’occasion.

 

30 Août 2018 : C’est à Moscou que Renault a dévoilé le concept-car Arkana. Très proche du modèle de série, ce nouveau modèle Renault est destiné dans un premier temps, au marché Russe, très important pour le constructeur au losange. Cet Arkana se présente sous la forme d’un très élégant crossover-coupé 5 portes. Un véhicule statuaire qui reprend tous les codes stylistiques de la marque avec cette calandre qui va fondre dans les feux, cette signature lumineuse en forme de crochet, le bandeau lumineux au niveau du hayon, un capot plongeant, et une lunette arrière très inclinée, qui étire la ligne. On pourrait croire que ce Renault Arkana repose sur la plate-forme du Kadjar. Il n’en est rien, pour le marché Russe, Renault préfère miser sur une plate-forme qui accepte la transmission intégrale. Sous l’Arkana, on retrouve donc le châssis du Duster II. Il disposera en prime, des jantes en 19 pouces, d’un éclairage full LED, et du nouveau bloc essence 1.3Tce (Renault-Mercedes) dès son lancement de carrière. Commercialisation en Russie en 2019, avant de s’attaquer au marché asiatique. Il ne débarquera pas en Europe avant 2020.

 

29 Août 2018 : La marque aux anneaux mise assurément sur l’électrique dans les années à venir. Elle a déjà annoncée que sa sportive R8 et son fabuleux V10 ne seront pas renouvelés. A Pebble Beach, Audi débarque avec cette PB 18 e-Tron (PB pour Pebble Beach et 18 e-Tron en hommage à la R18 du Mans), qui possède, et c’est étrange pour un concept-car, une fiche technique détaillée. Un look très agressif pour la face avant, mais un profil de break de chasse, pour cette sportive 100% électrique. Elle dispose d’un aileron arrière et d’un diffuseur actifs. On retrouve un bloc électrique au niveau de l’essieu avant et deux blocs électriques pour les deux roues arrière. Il s’agit d’une transmission intégrale, avec système Torque-Vectoring à l’arrière, capable de faire varier la puissance entre les deux pneus. La puissance d’ailleurs, est de 680ch pour un couple de 830nm, mais un overboost permet de disposer temporairement de 775ch. Grâce à une batterie de 95kwh à l’état solide (lithium-ion sur les futurs modèles de série) et l’emploi de matériaux légers (carbone, alu, matériaux composites), le poids n’excède pas les 1550kg. Le 0 à 100km/h serait effacé en moins de 2 secondes. Le véhicule pourrait se recharger en 15mn sur une borne de 800 volts, ou moins rapidement grâce au système par induction. Enfin, l’habitacle propose un poste de pilotage avec un cockpit mobile pouvant coulisser latéralement à droite, au centre ou à gauche.

 

28 Août 2018 : Elle était attendue de longue date, BMW nous présente à Pebble Beach, la toute nouvelle Z4. Ce coupé 2 places reprend les lignes du magnifique concept de l’année dernière, même si l’ensemble s’est assagi. Cette nouvelle génération paraît plus élancée que la précédente, les flancs sont creusés, avec des ouïes sur les ailes, les feux avant semblent un peu gros par rapport à l’éclairage de la poupe, d’une rare élégance. Le bouclier avant est également complexe dans son dessin, la poupe, elle, n’accueillant que deux extracteurs à ses extrêmités. L’habitacle de cette Z4, arbore un nouvel affichage numérique « BMW Live Cockpit » paramétrable, qui semble très lisible, ainsi qu’un grand écran couleur tactile au centre de la planche de bord. L’agencement et la finition devraient plaire au plus grand nombre. Le châssis de cette BMW permet comme à l’habitude, une répartition des masses parfaites 50/50. Il devra servir de base technique à la prochaine Toyota Supra. Afin de contenir le poids, BMW proposera uniquement une capote en toile et non plus un toit rétractable. Pour ce lancement, la marque à l’hélice nous présente sa M40i, avec son bloc 3.0L Turbo de 340ch, capable de propulser l’engin de 0 à 100km/h en 4.6s.

 

27 Août 2018 : Porsche profite du concours d’élégance de Pebble Beach pour nous présenter cette 911 Type 993 toute neuve, comme sortie d’usine. Ce modèle a soutenu la marque à flot de 1993 à 1997. Son style tout en rondeur inspiré du bio-design a fait un ravage, et cette type 993 avait la particularité d’être la dernière 911 avec un flat 6 refroidi par air. La Porsche 911 Project Gold que nous vous présentons aujourd’hui est donc un exemplaire supplémentaire, qu’il faut rajouter à la production totale de la 993. Elle reprend sa base technique de la Turbo S de l’époque, qui on le rappelle, embarquait un flat 6 3.6L bi-turbo de 450ch accouplé à une transmission intégrale. Une des spécificités de cette Project Gold reste sa teinte de carrosserie qui reprend les couleurs de l’actuel 911 Turbo S Exclusive Series, avec donc un traitement anti-corrosion moderne et une peinture plus résistante qu’à l’époque. L’habitacle profite également de quelques surpiqûres dorées, de seuils de portes, d’inserts en carbone, et d’une superbe sellerie en cuir noir. Elle sera mis aux enchères le 27 octobre par RM Sotheby’s, une journée de vente consacrée aux 70 ans de la marque.

 

26 Août 2018 : Fait rare, Bugatti propose un deuxième modèle dans sa gamme. Ce véhicule restera néanmoins une hypercar très exclusive, et sera produite uniquement à 40 exemplaires. Elle se destine aux possesseurs de la Chiron. Voici donc la Bugatti Divo, en quelque sorte, une Chiron améliorée, qui privilégie les vitesses de passage en courbe, plutôt que les lignes droites. On remarque son style spécifique, avec un capot totalement remanié, un bouclier avant, un aileron arrière plus grand et un diffuseur très impressionnant, qui donnent plus d’appui aérodynamique (456kg au total). On apprécie la nouvelle signature lumineuse à l'arrière, ce profil très racé, et cette nouvelle face avant bien plus agressive. Bugatti a procédé à une petite cure d’amaigrissement de 35kg, mais l'engin approche tout de même les deux tonnes en ordre de marche. Le bloc W16 8.0L 4 Turbo développe toujours 1500ch pour 1600nm de couple, mais la vitesse maxi est bridée à 380km/h (420km/h pour la Chiron) à cause des nouveaux réglages du châssis. La Divo tire son nom du coureur automobile français Albert Divo, qui avait remporté la Targa Florio en 1928 et 1929, au volant de la Type 35B. Le tarif lui, est tout simplement multiplié par deux par rapport à sa sœur, les 40 exemplaires sont déjà tous vendus pour la modique somme de 5 millions d’euros l’unité.

 

24 Août 2018 : La Lamborghini Aventador SVJ a déjà fait parler la poudre sur le Nurburgring. On découvre aujourd’hui les premières photos officielles de cette nouvelle supercar de Sant’agata Bolognese. Elle sera présente au concours d’élégance de Pebble Beach. Un gros travail a été effectué sur le châssis, avec des suspensions à amortissement magnéto-rhéologique et des pneus Pirelli P-Zero Corsa spécifiquement étudiés pour le monstre. Lamborghini perfectionne encore son système aérodynamique ALA, qui dispose de volets actifs sur le bouclier avant, l’aileron arrière ou le capot moteur. Ils réagissent en 500ms afin de disposer d’un maximum d’appui en courbe, et sont capables de travailler de façon asymétrique afin de charger le pneu intérieur au virage. Sous le capot, la puissance du V12 6.5L passe de 750ch (Aventador S) à 770ch sur ce modèle SVJ. Lamborghini a profité de l’occasion pour lui faire perdre 50kg sur la balance, avec un total de 1525kg. Grâce à sa transmission intégrale, le 0 à 100km/h est avalé en 2.8s, le 0 à 200km/h en 8.6s, et elle croise à 350km/h. Le tarif lui, devrait approcher les 420 000€TTC.

 

23 Août 2018 : La marque Opel est à présent parfaitement intégrée au groupe PSA, et les résultats s’en ressentent. On peut s’attendre dans les années qui viennent, à un partage total des plate-formes et des mécaniques. Ca a déjà commencé, mais le groupe souhaite certainement accélérer le mouvement afin de sortir des nouveautés concernant les trois marques, à un rythme plus soutenu. Le côté sport pour Peugeot, l’originalité pour Citroën, et certainement l’élégance pour Opel. Ce concept Opel GT X Experimental montre d’ailleurs la direction stylistique de la marque au Blitz. La prochaine Corsa qui devrait débarquer en 2019 s’inspirera du design de ce prototype. Une calandre noire dénommée Vizor armée de radar et de capteurs, des feux à LED qui amène du contraste, des lignes en rondeurs toute en galbes, un toit flotant qui intègre le pare-brise et qui descend le long de la custode arrière, le design est un mélange de classicisme et de modernité. A noter, l’absence des poignées de portes, ou des rétroviseurs assurés par des caméras. L’habitacle est tout aussi révolutionnaire, à commencer par l’ouverture des portes en mode antagoniste, les sièges avec barres de son nomade, et la planche de bord épurée avec un seul écran numérique Pure Panel. L’Opel GT X Experimental est un véhicule 100% électrique équipé d’une conduite autonome de niveau 3. La nouvelle plate-forme CMP qui équipera la nouvelle 208, la future DS3 Crossback et la prochaine Corsa, pourra d’ailleurs accueillir des motorisations thermiques, électriques ou hybrides.

 

21 Août 2018 : Ford vient de confirmer l’importation du Ranger Raptor en Europe. Il est vrai que nous avons des raisons d’avoir des complexes face aux américains, quand on connaît les caractéristiques du F150 Raptor, un engin hors-norme qui se pare d’un gros moteur et d’une grosse préparation châssis, mais qui se destine uniquement au marché outre-atlantique. La marque à l’ovale a donc décidé d’adapter l’appellation Raptor à son pick-up mild-size, le Ranger. Ce Ford Ranger Raptor propose donc un nouveau 2.0 Diesel bi-turbo de 213ch et 500nm de couple. Pas de quoi sauter au plafond, mais Ford mise beaucoup sur le look pour attirer le chaland. Calandre spécifique, pneus BF Goodrich 285/70R17, une plaque de protection en métal, des amortisseurs avec de plus grands débattements, un système de freinage plus costaud, il se destine véritablement au tout-terrain. A noter, que ce Ranger Raptor bénéficiera en prime de 6 modes de conduite (Normal, Sport, Glissant, Sable/Boue, Roches et Baja) et de la toute nouvelle boîte automatique à 10 rapports de la Mustang.

 

20 Août 2018 : Brabus s’attaque au nouveau Classe G. Une carrosserie qui prend des muscles sous tous les angles, avec un gros capot moteur spécifique, des jantes qui passent à 23 pouces, deux petites rampes à LED sur le toit, une calandre type Brabus, et une teinte noire très agressive, comme toujours chez le préparateur allemand. L’habitacle profite également de son lot de modifications, avec de la fibre de carbone à certains endroits, un pédalier en aluminium, des seuils de portes et des tapis siglés Brabus, et une sellerie noire avec surpiqûres rouges. La préparation moteur reste raisonnable avec le bloc V8 4.0L bi-turbo qui passe de 421 à 500ch, avec pour ce Brabus G500, un 0 à 100km/h effectué en 5.7s.

 

17 Août 2018 : L’association entre Aston-Martin et Red-Bull portera ses fruits en 2019, avec la naissance de la surprenante hypercar, Valkyrie. Ce monstre qui sera produit à 150 exemplaires annonce une fiche technique plutôt exceptionnelle, avec un poids de 1000kg, un aérodynamisme conçu par Adrian Newey, ainsi qu’ un bloc V12 Cosworth et un moteur électrique Rimac, qui crachent en tout, la modique puissance de 1000ch. Bref, il s’agit là, de l’hypercar la plus extrême jamais imaginée. Aston-Martin et Red-Bull voyent plus loin, et se penche sur le nouveau règlement du WEC, prévu pour 2020. Le seul constructeur engagé en catégorie LMP1 étant Toyota, les instances dirigeantes devraient promouvoir une nouvelle catégorie reine, qui intègrerait toutes les hypercars du marché, telles que LaFerrari, la Mac-Laren Senna, la 918 Spyder et bien d’autres encore. Andy Palmer, le patron d’Aston-Martin n’a pas caché son intérêt pour ce nouveau règlement et s’apprêterait à faire bosser Red-Bull sur une Valkyrie Le Mans.

 

        

15 Août 2018 : Il n’est peut-être pas le plus connu dans la catégorie des crossovers du segment B, mais le Honda HR-V compte bien poursuivre une carrière honorable, après un lifting de mi-carrière. Sortie en 2015, il connaît cette année quelques évolutions cosmétiques et technologiques. Nouvelle calandre chromée, bouclier redessiné, jantes en 17 pouces, elle se pare de feux full-LED dans sa finition Exlusive. Le système multimédia est à présent compatible avec les applications AppleCarPlay et Androïd Auto, la caméra de recul et les vitres surteintées sont disponibles en finition Executive, et la navigation GPS de série sur l’Exclusive. Honda annonce une finition retravaillée au niveau de l'habitacle et d’une insonorisation particulièrement soignée, avec de nouveaux matériaux isolants et un système de neutralisation des bruits parasites grâce aux haut-parleurs du véhicule. Sous le capot, pour l’instant, ce Honda HR-V proposera uniquement le bloc 1.5i-VTEC de 130ch en boîte manuelle ou automatique CVT. Une version suralimentée devrait arriver prochainement.

 

14 Août 2018 : Quelques passionnés de rallye ont fait le choix de courir avec une Porsche 911 GT3 dans leur championnat respectif, et ça faire toujours plaisir d’entendre rugir un flat-6 atmosphérique sur route ouverte. Le constructeur allemand travaille sur un nouveau modèle, qui devrait-être encore mieux adapté à la discipline. Sur la base de la Cayman GT4 Clubsport qui court sur circuit, les ingénieurs ont conçu un engin de rallye qui tourne déjà en essai, depuis quelques semaines, avec au volant, un certain Romain Dumas. Garde au sol surélevée, une prise d’air sur le toit, une rampe de phares, un aileron arrière fixe, des jantes spécifiques, on devrait retrouver sous le capot, le bon vieux flat-6 3.8L 385ch de la GT4. Romain Dumas s’alignera à son volant, dans le championnat de rallye allemand, le 16 août prochain.

 

12 Août 2018 : Le marché chinois est capital pour n’importe quel constructeur, même pour un géant américain comme Ford. Les SUV ont le vent en poupe en Chine, et Ford, après l’Ecosport, le Kuga et le Edge, proposera le Territory. Ce modèle est néanmoins très particulier dans la gamme, puisqu’il prend sa base technique d’un véhicule chinois. Effectivement, le partenaire commercial de Ford en Chine est JMC Yusheng. Ce dernier produit le SUV S330, qui dispose d’une plate-forme modulable, capable d’accueillir des motorisations thermiques, hybrides ou électriques. Le Ford Territory reprendra donc ces attributs. En attendant, ce SUV de 4.59m de long, sera équipé d’un 1.5L Turbo essence de 163ch. Le point fort du Territory restera son prix, puisque totalement conçu et fabriqué en Chine. Il ne devrait pas excéder les 12 000€ sur le marché asiatique.

 

      

08 Août 2018 : L’Opel Insignia s’offre un nouveau bloc moteur, un inédit 1.6 Turbo essence qui développe 200ch et 280nm de couple. Il pourra être accouplé à une boîte mécanique à 6 rapports ou une boîte automatique à 8 rapports. Les performances sont plutôt intéressantes avec un 0 à 100km/h effectué en 7.7s, et une vitesse de pointe à 235km/h. Selon les nouvelles normes WLTP, cette Opel Insignia 1.6 Turbo consommerait 6.6L au 100km, mais n’évite pas le malus écologique variant de 1613€ (BM) et 2773€ (BVA). Elle sera également disponible, uniquement en version haut de gamme Elite. Une finition qui comprend notamment un nouveau système multimédia Navi Pro, avec navigation connectée, paramètrage de 5 profils différents, et écran couleur de 8 pouces.

 

08 Août 2018 : Quand l’argent n’est plus vraiment un problème, certains privilégiés peuvent alors se concentrer sur l’achat de leur future hypercar. Milan Automotive, une petite firme autrichienne a eu l’audace de défier les plus prestigieux constructeurs, et même les plus exclusifs. En effet, cette Milan Red a été conçu en partenariat avec la société AVL, très impliquée en Formule 1, pour la conception du moteur notamment. Le V8 6.2L quadri-turbos, développe la coquette puissance de 1325ch. Les suspensions, entièrement en carbone, sont conçus par Peak Technology. La structure du véhicule, ainsi que sa carrosserie, sont d’ailleurs en carbone, ce qui permet un poids de 1300kg. Cela fait donc après un léger calcul, un rapport poids/puissance plutôt ahurissant. Markus Fux, propriétaire de la marque agé de seulement 36 ans, peut donc annoncer des performances en accord avec cette fiche technique. Le 0 à 100km/h serait avalé en 2.47s, le 0 à 200km/h en 5.46s, et l’engin n’aurait aucun mal à dépasser les 400km/h en pointe. Si vous avez un peu plus de 2 millions d’euros à dépenser, sachez que cette Milan Red sera produite à 99 exemplaires.

 

07 Août 2018 : Lexus viendra à Paris, avec dans ses bagages, cette magnifique LC Yellow Edition. Il s’agit d’une série limitée qui met bien sûr en avant, le jaune. Un magnifique jaune solaire pour la carrosserie, des inserts en alcantara jaune au niveau des contre-portes, des surpiqûres à tous les niveaux (volant, planche de bord et accoudoir), Lexus a décidé néanmoins de l’équiper d’une sellerie semi-aniline blanche qui illumine un peu plus cet habitacle. On retrouve également des inserts en carbone devant le passager, ainsi qu’au niveau des seuils de portes. Cette Lexus LC500 Yellow Edition disposera des équipements de la version « Sport+ », avec notamment un affichage tête-haute, un système audio Mark Levinson, un écran de 10.25 pouces et des jantes en 21 pouces. Sous le capot, elle sera disponible avec le méchant V8 5.0L de 477ch ou le bloc hybride V6 3.5L de 359ch.

 

          

05 Août 2018 : Les séries limités, c'est une spécialité chez Mini. Malgré une marque qui est sous le contrôle total de BMW, le constructeur anglo-allemand aime à rappeler ses origines toute britannique. Après la Mini Heddon Street ou la Clubman Kensington, c'est au tour du crossover Countryman de s’affubler d'un patronyme d'un quartier londonien. Voici donc la Mini Countryman Oakwood (grand parc boisé à Londres, ancien domaine de chasse), qui se pare bien évidemment de quelques spécificités. Climatisation automatique, toit ouvrant panoramique, projecteurs full LED noirs, les jantes en 18 pouces noires, la sellerie cuir et tissu, les radars de stationnement avant et arrière, le hayon électrique avec ouverture avec le pied, la banquette coulissante, la navigation et quelques stickers très discrets, voilà une Countryman ultra-chic. Sous le capot, elle disposera de motorisations essence et diesel allant de 102 à 192ch.

 

03 Août 2018 : Jeep proposera une série très limité de ce Renegade Mopar. Uniquement 80 exemplaires pour ce baroudeur dans l’âme. Le Jeep Renegade Mopar profite d’une garde au sol surélevée de 10mm, de jantes en 16 pouces équipées de pneus mixtes, de stickers spécifiques sur le capot avant et les portières, d’un bouclier et de bas de caisse en plastique noir type « trailhawk », de vitres surteintées et de coques de rétroviseurs. Trois teintes de carrosserie disponibles avec le blanc alpine, le rouge colorado et ce vert hyper green. Il disposera sous le capot du 1.4 essence de 140ch et du 1.6 diesel de 120ch en deux roues motrices, ou du bloc diesel 2.0MJTD 120ch en 4 roues motrices, toutes associées à une boîte mécanique. De série, Jeep la dote du système multimédia Uconnect avec écran 8.4 pouces et de la climatisation automatique.

 

02 Août 2018 : Skoda présente donc la version Scout de son Karoq. On le sait, cette finition offre habituellement des atouts baroudeurs aux différents modèles de la marque. Pas étonnant de retrouver des passages de roue, des bas de caisse et des boucliers, avec de grosses protections en plastique noir ornées d’inserts type alu. Skoda rajoute les vitres arrière surteintées et les jantes 18 pouces Braga, pas forcément les plus adaptées au tout-terrain. Pas grand chose ne change dans l’habitacle, avec uniquement une sellerie spécifique et un pédalier métallique. Sous le capot, la marque Tchèque proposera son 1.5TSi de 150ch et le 2.0TDi de 190ch, automatiquement associés à la boîte DSG. Seul le bloc 2.0TDi 150ch sera disponible en boîte manuelle. Enfin, sur ce Skoda Karoq Scout, la transmission intégrale 4Motion est bien évidemment de série et offre même un mode de conduite « off road ».

 

01 Août 2018 : Le Suzuki Vitara connaît un petit lifting de mi-carrière. On remarque immédiatement cette nouvelle calandre avec ses 6 barres chromées verticales, le bouclier avant redessiné qui intègre de nouveaux feux diurnes, les feux arrière sont à présent à LED, et de nouvelles teintes de carrosserie font leur apparition. Dans l’habitacle, Suzuki nous promet des matériaux plus cossus, et l’ordinateur de bord est à présent en couleur. Le Vitara pourra disposer en option de l’alerte de franchissement de ligne ou du lecteur de panneaux. Enfin, le 1.6 essence atmosphérique de 120ch disparaît et laisse place au 3 cylindres 1.0 BoosterJet de 111ch, bien plus coupleux. Le sportif 1.4 Boosterjet de 140ch est toujours disponible, tout comme la transmission intégrale AllGrip. Suzuki ne communique pas sur le maintien ou non du bloc diesel 1.6DDiS de 120ch au catalogue.

 

30 Juillet 2018 : Pagani présente sa Huayra Ultimo, un modèle très spécial qui est tout simplement la 100ème et dernière Huayra de série. Après 7 années de carrière, ce modèle prestigieux et ultra-exclusif, tire donc sa révérence, en attendant, on peut l’espérer, quelques dérivés en série limitée dans les mois qui viennent. Cette Pagani Huayra Ultimo arbore donc une livrée spéciale, avec des teintes qui rappellent fortement la voiture de course d’un certain Lewis Hamilton. Le kit aérodynamique semble également spécifique, avec une lame avant, une prise d’air sur le toit et un aileron redessiné. Sous le capot, on retrouve bien sûr le V12 6.0L Bi-Turbo d'origine Mercedes qui développe la coquette puissance de 750ch pour un poids à sec de 1350kg. Cette dernière sera livrée dans quelques semaines à son propriétaire, le PDG du distributeur américain Prestige Imports, pour un tarif non dévoilé.

 

29 Juillet 2018 : La course folle du record du Nurburgring fait toujours recette. Il y a quelques mois, Porsche avec sa 911GT2 RS (6mn47’30’’) chipait le meilleur temps à la redoutable Lamborghini Huracan Performante et ses 6mn52'01''. Pas question d'en rester là pour la marque de Sant'Agata Bolognese qui a fait appel à la grande soeur Aventador pour remettre les choses dans le bon ordre. Lamborghini développe effectivement son Aventador SVJ, le modèle le plus performant et le plus efficace de sa gamme, avec une sortie en concession prévue pour août 2018. Une version de série a pourtant décidé de s’aligner sur la grande boucle du Nurburgring et a tout simplement effectué le tour en 6mn44’97''. Cela en fait le véhicule de série le plus rapide sur ce circuit. On ne connaît pas les caractéristiques définitives du monstre, mais on parle d’un V12 approchant les 800ch, d'un poids en baisse d'une soixantaine de kilos et du système aérodynamique actif ALA développé par Lamborghini. Le record a été établi par le pilote d’essai Marco Mapelli.

 

27 Juillet 2018 : Petite remise à jour esthétique et technologique pour le Porsche Macan. Afin de ne pas perdre de terrain dans une catégorie très disputée, le Macan sortie en 2014, subit une légère évolution. Un nouveau regard avec des optiques à LED redessinés, des feux diurnes dans les écopes du bouclier avant, une poupe qui se pare à présent d’un bandeau lumineux sur toute sa largeur, un choix de jantes plus larges en 20 ou 21 pouces, et de nouvelles teintes de carrosserie comme le Dolomite Silver Métallic, le Miami Blue, ou le Mamba Green. Dans l’habitacle, on note immédiatement la présence de cette énorme écran de 11 pouces qui vient remplacer l’ancienne unité de 7 pouces. L’agencement de la console centrale diffère avec des aérateurs placés en partie basse. Le système de navigation est plus performant et le Porsche Macan millésime 2019 profitera d’un système de conduite autonome de 0 à 60 km/h capable de gérer l’accélérateur et la direction en ville. Présentation officielle au prochain mondial de l’automobile à Paris.

 

 

26 Juillet 2018 : Mercedes lancera au début de l’année prochaine une version tricorps de sa Classe A. Cette Mercedes Classe A Berline remplacera le CLA Coupé dans la gamme. Par rapport à la version chinoise L (pékin 2018), ce nouveau modèle perd 6cm en longueur, et mesure à présent 4.55m. Cela fait tout de même 13cm de plus que la version à hayon. La ligne se rapproche de la CLS, et son CX de 0.22 est tout simplement le meilleur coefficient de pénétration dans l’air du monde de l’automobile. Le véhicule est donc bien plus statuaire et le coffre passe de 370 à 420 litres, ce qui n’est pas négligeable. Dans l’habitacle, on retrouve la planche de bord et les technologies du modèle 5 portes, avec les dalles numériques, le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction embouteillage, le freinage automatique d’urgence, ou le système d’intelligence artificielle à commande vocale pour la climatisation, la navigation ou le poste de radio. Seules deux blocs moteurs seront disponibles à son lancement, avec le timide diesel A180d de 116ch et le A200 essence de 163ch, tous associés à la boîte 7G-DCT.

 

25 Juillet 2018 : Audi renouvelle son Q3. Le SUV compact du segment C prend ses distances avec son petit frère, le Q2. Cette nouvelle mouture prend 10cm en longueur, et totalise 4.49m. En se parant enfin de la plate-forme MQB, l’empattement est plus long de 8cm, ce qui promet une habitabilité en hausse. Cela remet ce SUV premium au niveau de ses cousins, le Seat Ateca, le Skoda Karoq, ou encore le Volkswagen Tiguan. La marque aux anneaux se lâche également au niveau du style, avec cette nouvelle calandre Single Frame beaucoup plus expressive, ses ailes très galbées et ses boucliers stylés. On note également les feux à LED très soignés, comme d’habitude chez Audi. L’habitacle profite d'un agencement d'un nouveau genre, un peu à l'image des dernières réalisations de la marque que sont l’A6 ou l’A7. Une partie haute en plastique moussé intégrant les aérateurs, puis un autre étage plus design intégrant l’écran couleur tactile, et une partie basse conventionnelle avec le reste des commandes. L’Audi Q3 de deuxième génération proposera une instrumentation numérique de série, en 10.25 ou 12.3 pouces selon le degré de finition. Le coffre gagne en capacité de chargement, et la banquette coulissante permet de le faire passer de 530 à 675dm3. Sous le capot, Audi se contente pour le moment du 2.0TDi de 150ch, du 1.5TFSi de 150ch, et du 2.0TFSi de 190 ou 230ch. Audi annonce l'arrivée prochaine d'une version hybride rechargeable.

 

 

24 Juillet 2018: Porsche établit un nouveau record de ventes au premier semestre 2018. La tendance à la hausse se poursuit : avec 130 598 véhicules livrés dans le monde au premier semestre 2018, Porsche AG affiche une hausse de 3 % et bat son record établi l’année dernière. Livrée à 20 500 exemplaires, la Panamera enregistre la plus forte hausse, avec un doublement du volume de ventes en glissement annuel. La 911 affiche également une croissance à deux chiffres avec 21 400 unités vendues, soit une hausse de 28 %. Les modèles enregistrant le volume de ventes le plus élevé restent le Macan avec 46 600 véhicules livrés, et le Cayenne, livré à 28 700 exemplaires. Sur le marché allemand, berceau de la marque, Porsche enregistre une croissance de son volume de ventes de 11 % au premier semestre 2018. La croissance est de 9 % au total en Europe. La Chine demeure le marché intérieur le plus solide de Porsche avec 33 363 véhicules livrés, devant les États-Unis (avec 29 421 unités vendues). Le recul du volume de ventes de 7 % en Chine est dû principalement à l’annonce qui avait été faite de l’allègement des droits de douane sur les importations et dont l’application n’est intervenue que le 1er juillet 2018. En effet, après cette annonce, de nombreux clients ont retardé leur décision d’achat, dans l’attente de plus amples informations. 

 

Macan (46 600 véhicules)

Cayenne (28 700 véhicules)

911 (21 400véhicules)

Panamera (20 500 véhicules)

718 Cayman et Boxster (13 400 véhicules)

23 Juillet 2018 : Comme nombres de constructeurs, la marque Hyundai proposera dorénavant sur sa i30, une nouvelle finition qui donne un aspect plus sportif à la berline compacte. S-Line, M-Technic, GT-Line, R-Line, pratiquement toutes les marques proposent ce genre de finition aujourd’hui. Hyundai présente donc sa i30 N-Line qui reprend quelques attributs sportifs du modèle le plus puissant de la gamme, la i30N. Les boucliers avant et arrière sont plus expressifs, les jantes en 18 pouces sont spécifiques, la double sortie d’échappement est de série et un badge N-Line sur les ailes avant fait son apparition. Dans l'habitacle, le noir est à l'honneur, avec un volant en cuir siglé N, un pédalier métallique et une sellerie en suédine. Enfin, cette Hyundai i30 N-Line profite d'un système de freinage renforcé, de pneus Michelin Pilot Sport 4, d'un amortissement retravaillé, et d'une réponse moteur plus franche. Elle sera disponible avec le bloc essence 1.4T-GDi de 140ch.

 

22 Juillet 2018 : Petite mise à jour stylistique pour l’Audi TT. La sportive allemande se pare de nouveaux boucliers et l’intérieur des feux arrière a été redessiné. La version TTS se pare de petites sorties d’air factices au niveau de la poupe. Sous le capot, le 1.8TFSi disparaît et laisse place au seul 2.0TFSi. Le premier niveau de puissance est de 197ch sur la 40TFSi, puis passe de 230 à 245ch sur la 45TFSi, et le modèle TTS de 300 à 306ch. Enfin, pour fêter les 20 ans de cette Audi TT, la marque aux anneaux proposera une série limitée s’inspirant du concept-car de 1995 (TT Mk1). Audi produira 999 exemplaires, dont 50 véhicules pour la France. On note les teintes de carrosserie gris Arrow ou gris Nano, le logo Audi sur les bas de caisse, les sorties d’échappement spécifique, une merveilleuse sellerie en cuir brun, des plaques commémoratives sur le volant et le levier de vitesse, et des feux arrière OLED.

 

21 Juillet 2018 : Renault n'a pas tardé à dégainer la version Trophy de la Megane RS. Cette dernière profitera du châssis Cup de série, ce qui comprend une caisse abaissée de 2mm, des suspensions raffermies, une barre anti-roulis plus rigide et un différentiel à glissement limité Torsen. Le système de freinage est amélioré grâce à des disques de frein bi-matière. Le 1.8L Turbo voit sa puissance passé de 280 à 300ch. Le couple grimpe à 420nm avec la boîte à double embrayage EDC6, et plafonne à 400nm avec la boîte mécanique. La Renault Megane RS Trophy profite donc d'un nouveau turbo sur roulement à billes en céramique, d'un filtre à particules, et d’un échappement spécifique avec clapet mécanique pour une sonorité plus sportive. Le 0 à 100km/h est effectué en 5.7s, le 1000mDA en 24.8s, et elle croise à 260km/h. Le client pourra opter pour des superbes baquets Recaro. Côté look, elle reste discrète, en se parant uniquement de jantes 19 pouces « Jerez » chaussées de pneus Bridgestone Potenza S001 et d'un stripping Trophy sur la lame avant. Elle devra composer avec le malus maximum de 9973€ à cause de ses rejets de CO2 de 183g/km.

 

13 Juillet 2018 : BMW annonce certaines solutions pour alléger sa nouvelle M2 Competition. La BMW M Performance Parts Concept profite de nombreux accesoires qui seront disponibles bientôt au catalogue. Une capot et un toit en carbone permettant un gain de 14kg, une malle arrière ou des jupes latérales perdant 5kg, des sièges avant plus légers de 9kg, une banquette arrière qui disparaît au profit de deux sièges, avec 13kg de moins. Bref, la sportive munichoise perd pas moins de 60kg sur la balance. Grâce à son nouveau bloc 3.0L Bi-Turbo de 410ch, les performances et le comportement routier devraient offrir un surplus de sportivité. Cette dernière sera présente au Festival de Goodwood, la grande messe de l’automobile à l’anglaise.

 

  

  

12 Juillet 2018 : Quatrième génération pour l’Ariel Atom, cet engin extrême sorti du cerveau des plus fantasques ingénieurs anglais. C’est surtout au Royaume-Uni que l’on peut apercevoir cette petite fusée sur la route, l’homologation étant problématique dans plusieurs pays de la zone Euro, dont la France. L’artisan anglais annonce plus de facilités dans les mois qui viennent, si vous voulez disposer du véhicule le plus efficace au monde. La conception reste la même avec quelques tubes d’acier, un gros moteur et un habitacle minimaliste. Cette Ariel Atom de nouvelle génération est tout de même plus rigide de 15%, et son coeur change. Elle hérite du bloc Honda de la Civic Type R, soit le 2.0L Turbo de 320ch et 420nm de couple, qui donne carrément des ailes à ce petit monstre. Ce bloc remplace l’ancien bloc Honda 2.0L, qui était disponible en version atmosphérique (245ch) ou compressée (300ch). Avec un poids de seulement 595kg, le 0 à 100km/h est effacé en 2.8s, et le 0 à 160km/h en 6.8s, des performances dignes d’une monoplace de compétition. Attention tout de même, cette Ariel Atom 4 reste un engin redoutable mais aussi dangereux pour le commun des mortels. On se rappelle de la mort tragique de l’acteur Jocelyn Quivrin (conjoint d’Alice Taglioni) en 2009 sous le tunnel de Saint-Cloud.

 

11 Juillet 2018 : Les véhicules 100% électriques ont le vent en poupe en Chine. Effectivement, le pays attire nombres de constructeurs étrangers, afin que ces derniers fabriquent leurs modèles écolos sur place. Le partenariat entre JAC et Volkswagen permettra à Seat de construire sa SOL E20X dès 2020. Cette même année, c’est la coentreprise entre Brillance et BMW qui produira à son tour le fameux iX3. Le SUV électrique commencera donc sa carrière en Chine, puis elle s’exportera à l’étranger, notamment en Europe. Le troisième constructeur à investir dans le pays n’est pas des moindres, puisqu’il s’agit du spécialiste des véhicules propres, Tesla. La marque américaine et son patron Elon Musk, contrairement à ses homologues européens, n’ont plus besoin de s’allier à une entreprise locale, depuis le changement de législation par les autorités chinoises. Tesla ne fait pas les choses à moitié, puisque la prochaine usine sera tout simplement une méga-factory capable de produire plus de 500 000 véhicules par an, plus une usine de batterie, plus un centre de recherche et développement. Tesla posera ses valises à Shangai pour ces énormes chantiers.

 

 

10 Juillet 2018 : Il y a quelques semaines, lors de la course des 24 Heures du Mans, Ferrari dévoilait la 488 Pista Piloti Ferrari. Il s’agit toujours du modèle extrême de la 488GTB. Par rapport à la Pista, rien ne change au niveau mécanique, avec toujours ce V8 3.9L Bi-Turbo développant 720ch, son aérodynamique travaillé et son châssis conçu pour la piste. Cette série limitée Piloti Ferrari s’adresse à une clientèle particulière, forcément engagée en sport auto avec la firme de Maranello. En l’honneur du titre GTE d’Alessandro Pier Guidi et James Calado en championnat du monde d’endurance, Ferrari ajoute une déco spécifique et quatre teintes de carrosserie. Une large bande centrale aux couleurs italiennes recouvrant la partie haute du véhicule, des bas de caisse dans les mêmes tons et quelques stickers comme le numéro 51 de la voiture de course, et on se retrouve avec une des ferrari les plus désirables et sportives du moment. Elle sera disponible en livrée « Rosso corsa », « Nero Daytona », « Bleu tour de France » ou « Argento Nurburgring ».

 

08 Juillet 2018 : Grosse surprise de la part d’ABT, le préparateur allemand qui nous propose cette Audi RS6 très spéciale. Plus habitué à gonfler les blocs allemands avec de grosses turbines, des échappements dernier cri ou de violentes cartographies moteurs, avec cette ABT RS6-E, le préparateur produit un modèle hybride qui dépasse toutes les espérances. Il ne s’agit pas encore du modèle définitif, mais ABT montre tout son savoir faire dans le monde de l'électrique. Le V8 4.0L Bi-Turbo de la RS6 Performance passe de 605 à 730ch, grâce à un classique travail de préparation moteur. On rajoute à ça, un bloc électrique de 288ch, et on se retrouve avec le break le plus puissant au monde. Les 4 roues motrices doivent faire passer les 1018ch et 1291nm de couple de l’engin, capable d'abattre le 0 à 100km/h en 3.3s et de filer à 320km/h. Pour activer le boost électrique, ABT à équiper son RS6-E d’un bouton vert au volant, permettant de disposer de toute la puissance pendant les accélérations. L'habillage extérieur de cette RS6-E ne fait pas dans la dentelle, et on remarque immédiatement les jantes spécifiques très aérodynamique de ce véhicule de l’extrême.

 

07 Juillet 2018 : La Fiat 500 fête ses 60 ans. Pour l’occasion, le constructeur italien rend hommage à la 500 Jolly Spiaggina, un modèle entièrement cabriolet, qui respirait les vacances. Fiat proposera donc une version Spiaggina 58, qui reprend sa base technique de la Fiat 500C. On a droit à quelques petites surprises, comme la capote en toile beige, à de superbes jantes 16 pouces vintage, à un liseré blanc au niveau de la ceinture de caisse ainsi qu'à un habitacle couleur bleu et ivoire. L'équipement plutôt complet, comprend l’écran tactile de 7 pouces, le radar de recul, le système U-Connect et la climatisation automatique. La Fiat 500 Spiaggina 58 sera disponible avec le bloc 1.2L de 69ch et le 0.9L TwinAir de 85ch (production limitée à 1958 exemplaires). Enfin, le carrossier Garage Italia de Lapo Elkann, descendant de la famille Agnelli, a décidé de concevoir un modèle un peu particulier qui pourrait-être disponible en série limitée, si vous en faites la demande. La Fiat 500 Spiaggina by Garage Italia, respecte la tradition du vrai cabriolet. Il ne reste plus qu’un arceau, les places arrière ont disparu pour laisser place à un grand espace de chargement, le pare-brise peut-être remplacé par un saute vent, et le plancher en liège lui donne une atmosphère nautique.

 

05 Juillet 2018 : Série spéciale pour le Citroën C3 Aircross. Souvent partenaire de la marque de surf australienne Rip Curl, le petit crossover français respecte la tradition avec cette série limitée. Le Citroën C3 Aircross Rip Curl reprend l’équipement du modèle intermédiaire Feel (alerte de franchissement de ligne, lecteur de panneaux, régulateur de vitesse etc...). La marque aux chevrons ajoute quelques spécificités, comme la navigation TomTom, les rétroviseurs rabattables électriquement, l’aide au stationnement arrière, le détecteur de pluie, la climatisation automatique, la fonction mirror screen pour l'écran de 7 pouces, le système Grip Control et le toit ouvrant panoramique. D'un point de vue esthétique, il profite d'un pack color Bleu ou blanc pour les coques de rétroviseurs, le centre des roues et le cerclage des phares. Il s’équipe également de jantes en 17 pouces au choix. Enfin, à bord, la sellerie a droit à une bande bleu, et un tissu gris habille la planche de bord.

 

04 Juillet 2018 : Dodge présente le millésime 2019 de sa terrible Challenger, et on peut dite que ça envoie du lourd. La version R/T Scat Pack et son V8 de 492ch hérite d’une prise d’air centrale sur le capot, et peut se doter d’un kit de carrosserie large et du phare avant percé de la Hellcat en option. La SRT Hellcat voit elle, son V8 6.2L compressé passé de 717 à 728ch pour un couple de 889nm, et sera disponible en boîte manuelle ou automatique. Enfin, une nouvelle version SRT Hellcat Redeye fait son apparition. Elle reprend la mécanique de la furieuse Demon qui avait été produite en série limitée. On retrouve donc le même V8 6.2L compressé avec un système de refroidissement plus performant. Par rapport à la Demon qui fonctionnait avec un carburant à indice octane de 100 (840ch), cette Redeye se contente d’une puissance de 808ch pour un couple de 959nm, et s’accouple de série à la boîte automatique à 8 rapports. Les performances restent stables entre la SRT Hellcat et cette Hellcat Redeye, avec un 0 à 100km/h effectué en 3.5s. La Redeye est capable néanmoins d’abattre le 400 mètres départ arrêté en 10.8s. Ces deux modèles extrêmes profitent de série de la carrosserie large « Widebody » et des deux grosses entrées d’air sur le capot.

 

03 Juillet 2018 : On avait découvert la nouvelle Toyota Auris lors du Salon de Genève. Plus stylée, la nouvelle berline compacte du constructeur japonais arbore une ligne plus dynamique que par le passé, surtout dans cette nouvelle finition sport. Boucliers plus enveloppants et des jupes latérales, l’Auris (Corolla au Japon) nous dévoile également sa planche de bord. Longiligne, presque dépouillée, cette dernière semble extrêmement épurée. Un écran tactile de 7 pouces à son sommet, une instrumentation partiellement numérique, un grand tunnel central, la compacte familiale sera disponible en option avec un habitacle type bi-ton au niveau de la sellerie et des inserts de l’habitacle. Sous le capot, on devrait retrouvé le 4 cylindres 1.8L hybride de 122ch, ainsi qu’un nouveau bloc 2.0L hybride de 180ch pour la version haut de gamme.

 

                       

                      

02 Juillet 2018 : Gros exercice de style sur base de Nissan GT-R pour le carrossier Italdesign. Effectivement, la terrible sportive japonaise et le carrossier fêtent tous les deux leurs 50 ans. C’était l’occasion où jamais de concevoir un engin dont le style et les performances, sont détonnantes. Plus de onze ans que la génération actuelle de GT-R fait le bonheur des pilotes, mais l’heure de la retraite va bientôt sonné. Et pourtant, les capacités sportives de la GT-R sont loin d’être dépassées avec ses 600ch, ses 637nm de couple, ses quatre roues motrices, et sa boîte à double embrayage. Italdesign s’est occupé du look de ce monstre, avec une carrosserie totalement remodelée. Un bouclier d’un nouveau genre, des feux affinés, un pavillon moins haut de 54mm, des surfaces très lisses de profil, et une poupe creusée qui laisse apparaître des feux ronds type réacteur et un énorme aileron escamotable, cette Nissan GT-R50 dispose d’un style radical. Il en va de même pour la mécanique qui profite, de pistons et de bielles spécifiques, ainsi que de turbos repris du modèle GT3 de compétition. Cela donne 720ch et 780nm de couple, pour des sensations décuplées. Enfin, le dessin de la planche de bord a été simplifié. Le cuir, l’alacantara et le carbone règnent en maître dans ce nouvel habitacle.

 

29 Juin 2018 : Après la Mac-Laren 540C, la 570GT et la 570S, le prestigieux constructeur britannique propose une 600LT, qui est tout simplement la plus sportive du lot, dans la catégorie des petites berlinettes 2 places, appelée « Sport Series » dans la gamme. Cette Mac-Laren 600LT porte très bien son nom, puisque la puissance du V8 3.8L Bi-Turbo passe simplement de 570 à 600ch. « LT » veut dire Long Tail, pour longue queue, référence à la Mac-Laren développée pour le Mans dans les années 90. Un gros travail aérodynamique pour cette 600LT donc, qui dispose d’un nouveau diffuseur qui allonge le véhicule de 7.4cm. On a également droit à une lame au niveau du bouclier avant, à des jupes latérales, à un gros aileron fixe, et les pots d’échappements se positionnent sur le capot moteur. Enfin, les suspensions sont à présent en aluminium, la direction est reparamétrée, le système de freinage renforcé, et elle chausse de magnifiques Pirelli P Zero Trofeo R. Grâce à un poids de 1247kg pour 600ch et 620nm de couple, cette Mac-Laren 600LT se transforme en bête de circuit. Elle sera produite à la demande, mais uniquement jusqu’à mi-2019.