Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

20 Janvier 2022 : Ferdinand Alexander Porsche, petit fils du fondateur de la marque, décidait de créer en 1972, la filiale Porsche Design en collaboration avec son frère Hans-Peter. Le but, proposer une gamme de produits tels que des stylos, des montres, des vêtements, des appareils électroniques, ou des accessoires, respectant l'esprit Porsche. Ce studio de conception a donc 50 ans, et c'était une occasion de présenter une série limitée d’une élégante Porsche 911 Targa 4 GTS. Cette dernière dispose toujours d’un 6 cylindres à plat 3.0L bi-Turbo de 480ch, des quatre roues motrices, et sera disponible à 750 exemplaires. Une sellerie cuir noir, et tissu blanc à carreaux, une aiguille roue au niveau de la montre Pack Sport Chrono, des stickers latéraux blanc platine, des logos et seuils de portes spécifiques, et une teinte de carrosserie exclusivement noire, l'équipement de cette Porsche 911 Design Edition 50 Ans dispose de nombreuses options. Le tarif (193 000€) connaît une hausse d’environ 23 500€ par rapport à une 911 Targa 4 GTS standard. Le client pourra aussi opter pour l'achat d'une montre Chronograph 1 de 1972, au prix de 10 750€. En parallèle, Porsche a également totalement restauré une 911 2.4 Targa de 1972, qui développe 190ch grâce à son système d’injection d'essence mécanique. Porsche Design a tenu à la doter des mêmes attributs que son homologue de 2022. Elle sera exposée au musée Porsche de Stuggart.

 

 

19 Janvier 2022 : Encore un modèle que nous n’aurons pas en Europe. Le Volkswagen Lamando sévit en Chine depuis 2014, grâce au partenariat SAIC/Volkswagen. Le constructeur Allemand introduit en 2022, une version allongée L. Le Lamando est à la base, une Volkswagen Jetta remaniée, reposant sur la plate-forme MQB. Les berlines tricorps ont encore du succès en République populaire de Chine, alors, que les Européens ont leurs préférences pour les berlines à hayon ou les SUV. Ce Volkswagen Lamando L dispose lui, de la plate-forme MQB Evo, qui équipe les nouvelles Golf, Audi A3 ou Skoda Octavia. Le style rappelle bien évidemment la Golf pour la partie avant, mais aucun panneau de carrosserie n'est commun. Au niveau de la poupe, on remarque que le Lamando L est un coupé 4 portes, avec une lunette arrière très inclinée. L'immense hayon le rend très pratique et les vitres latérales sont sans encadrement. A noter la signature lumineuse qui se prolonge sur toute la largeur du véhicule, aussi bien à l’avant qu’à l'arrière. L'habitacle diffère également de celui de la Golf, avec notamment ces nouveaux aérateurs et quelques commandes spécifiques. Sous le capot, on retrouve pour le moment, l’ancien bloc 1.4TSi de 150ch, qui sera automatiquement associé à la boîte DSG à 7 rapports. Début de carrière en 2022, pour celle que l’on appelle déjà, le Baby-Arteon.

 

18 Janvier 2022 : On l’a pensait totalement enterrée. Ford souhaite finalement donner une descendance à la Mondéo. Pour l’Europe, et peut-être même les Etats-Unis, la marque à l’ovale, proposera un tout nouveau SUV familiale, l’Evos. Pour la Chine, le constructeur a décidé de maintenir la Ford Mondeo au catalogue, et ça nous permet de découvrir cette tout nouvelle génération. On a donc droit à cette toute nouvelle face avant, qu’elle partagera avec l’Evos justement. On apprécie cette grande calandre octogonale, et la signature lumineuse qui se prolonge sur la partie supérieure. La berline tri-corps paraît également plus musculeuse de profil, avec ses nombreux galbes et des poignées de portes affleurantes. La poupe est plus anguleuse qu’auparavant, et arbore un bandeau lumineux et des feux à trois griffes, comme sur une certaine Mustang. Déjà assez imposante aujourd’hui avec ses 4.87m, cette cinquième génération est encore plus grande avec ses 4.94m. L’empattement prend lui 10cm, la largeur 3cm, et la garde au toit 5cm. Cette Ford Mondeo V sera équipée dans un premier temps, d’un simple bloc thermique 4 cylindres 2.0L Turbo de 245ch, associé à une boîte automatique à 8 rapports.

 

    

17 Janvier 2022 : Subaru n’a pas d’autres choix que d'investir massivement dans les technologies électriques, si elle souhaite ne pas se cantonner seulement à quelques marchés spécifiques. Il y a quelques semaines, le constructeur nippon nous présentait son Solterra, qui n’est autre qu'un clone du Toyota BZ4X, et au salon de Tokyo 2022, Subaru expose même un concept Solterra siglé STi. La marque compte néanmoins faire le buzz avec son STi E-RA (Electric Record Attempt). C’est en quelques sorte, le véhicule de compétition de l’avenir. Cette dernière a pour mission d’effectuer le tour de la boucle du Nurburgring en 6mn40s, et de battre donc la chinoise Nio EP9, qui avait établi un temps de 6mn45s en 2017. Pour se faire, cette Subaru STi E-RA se dote de 4 moteurs électriques cumulant une puissance de 1088ch et d’une batterie lithium-ion de 60kWh. Afin de pouvoir faire passer la puissance au sol et de prendre les virages sereinement, elle est équipée d’un système de vectorisation de couple prenant en compte l’angle de braquage, la force G, le lacet, et la puissance de freinage à un instant T. Quant à son look, on pourrait le confondre avec un proto des 24 Heures du Mans. Lame avant type pelle à tarte, un capot creusé, une prise d’air sur le toit, un aileron arrière surdimensionnée et un diffuseur qui l’est tout autant, la mise au point de ce concept peut à présent commencer.

 

16 Janvier 2022 : Toyota, spécialiste des motorisations hybrides, n'a jamais oublié pour autant les passionnés de véhicules sportifs. C’est en grande partie dû à son label GR pour Gazoo Racing. La meilleure représentante de la gamme, c’est sans aucun doute la petite Yaris GR, commercialisée depuis 2020. Le constructeur nippon souhaite aller encore plus loin, en proposant une version GRMN (Gazzo Racing Meister of Nurburgring), qui ne sera disponible qu'au Japon. Il s'agit d'une série limitée à 500 exemplaires. Rien ne change sous le capot moteur, avec toujours ce 3 cylindres 1.6L Turbocompressé qui crache ses 272ch (Japon). La transmission intégrale, les différentiels et autobloquants, lui assurent toujours un comportement routier extraordinaire, et les rapports de boîte sont raccourcis pour l’occasion. Certains panneaux de carrosserie sont à présent en carbone, comme le capot, le toit, et le spoiler arrière. Le client pourra opter pour des jantes BBS allégées, des suspensions Bilstein réglables, la suppression de la banquette arrière ou un arceau cage. Cette Toyota Yaris GRMN dispose également d'un châssis plus rigide avec 545 soudures supplémentaires, la caisse a été rabaissée, et les voies sont élargies de 10mm. On note la présence de ce nouvel aileron au niveau du hayon. Disponible à partir de 35 000€ environ au Japon dans sa version GR, cette série limitée GRMN devrait elle, s'afficher à partir de 56 000€, et à 65 000€, si on opte pour le Pack Circuit ou Rallye.

 

15 Janvier 2022: Il est loin le temps où Mitsubishi était reconnue comme une marque à l'esprit sportif. Difficile de ne pas se rappeler des exploits de la mythique Lancer Evo en Championnat du Monde des Rallyes, avec à son volant, un certain Tommi Makinen. En Rallye Raid, c'est les protos Pajero qui faisait figure de référence absolue. Aujourd’hui, le constructeur nippon, mise surtout sur son pick-up L200 et sa gamme de sages SUV, comme l’Eclipse Cross ou l'Outlander. D’ailleurs, ce dernier n’est d’ores et déjà plus disponible en Europe, mais sévit toujours dans le reste du monde, notamment sur le continent Nord-Américain. La version hybride rechargeable est la plus populaire au catalogue. Ralliart, le département compétition de la marque au diamant, nous propose sa vision de l’Outlander, avec un design véritablement bestial. Une calandre vitrée type nid d'abeille, un bouclier proéminent, des voies élargies, des passages de roue spécifiques, des jantes en 22 pouces striées, un diffuseur arrière ultra stylé, et une teinte noire mat, ce Mitsubishi Vision Ralliart Concept est un bel exercice de style. Equipée de série d'un bloc hybride rechargeable de 221ch, Ralliart dit avoir amélioré la puissance et la capacité de la batterie, mais sans donner de chiffres. Le système de freinage avec étriers à 6 pistons et la transmission intégrale améliorée, ce monstrueux SUV est sans doute plus adapté à un usage routier, qu'à du hors-piste.

 

Ci-dessous, l'Outlander de série, et ses accessoires

13 Janvier 2022 : Après quatre ans de carrière, le SUV familiale des chevrons connaît un sacré lifting. Ce C5 Aircoss millésime 2022, abandonne les rondeurs, et adopte un design plus rectiligne, notamment au niveau de la face avant. Les feux à double étage ont disparu, la signature lumineuse est inédite, tout comme le nouveau dessin de la calandre, et les feux sont assombris. C'est la même chose au niveau du bouclier, plus sobre avec moins de couleurs, et des écopes latérales plus grandes. Pour le reste, Citroën a également revu le dessin intérieur des feux à l’arrière, avec cette signature tri-dimensionnelle horizontale. On oublie pas les nouvelles jantes 18 pouces diamantées en option et une nouvelle teinte de carrosserie « bleu eclipse ». Dans l'habitacle, les versions haut de gamme bénéficieront d'un écran central de 10 pouces, emprunté à la nouvelle C4. Cela implique une console centrale remaniée, avec des aérateurs en partie basse. On remarque aussi, le nouveau petit levier de vitesse très discret, comme sur les nouveaux modèle du groupe. Toujours aussi spacieux et modulable avec sa banquette coulissante, le Citroën C5 Aircross se pare en plus de sièges avec une mousse plus épaisse. Toujours dotée de suspension à butée hydraulique progressive, le confort devrait encore progresser. Pas de changement sous le capot moteur, avec le Pure-Tech 130ch et le BlueHDi de même puissance. La version la plus huppée dispose du bloc hybride rechargeable de 225ch.

 

11 Janvier 2022 : Le paysage automobile américain a bien changé depuis la crise financière de 2008. Il ne reste que deux grands constructeurs avec Ford et Général Motors. Le troisième des « Big Three » comme on les appelait à l’époque, est passé sous le giron de Fiat en 2014, et a maintenant intégré le géant franco-italien Stellantis en 2021. Il s’agit bien évidemment de Chrysler, qui a bien du mal à exister aujourd’hui, avec une gamme des plus restreintes, ne comptant que deux modèles (300 et Pacifica). D’ailleurs, Stellantis compte commercialiser uniquement des modèles Chrysler électriques à l’horizon 2028. Tout commencera certainement par le Airflow, qui pourrait arriver d’ici 2025. Le premier Chrysler Airflow avait été commercialisé de 1934 à 1937, avec un design mettant l’accent sur l’aérodynamisme. C’est également le cas pour ce concept, qui fera lui, appel à la fée électricité. Le style de ce Chrysler Airflow concept évoque celui d’un SUV coupé. Un ligne particulièrement affûtée donc, avec une garde au toit contenue, un hayon incliné, des poignées de portes affleurantes, des jantes en 22 pouces, et des feux très étroits. Dans l’habitacle, on retrouve du cuir végétal et des matériaux recyclés. Pas moins de cinq écrans habillent cet espace de vie très soigné, avec une technologie de pointe STLA SmartCockpit (une connectivité développée avec le concours d’Amazon), des mises à jours à distance, et une conduite autonome de niveau 3 STLA Auto-Drive. Justement, cette nouvelle plate-forme STLA peut accueillir une batterie de 118kWh et une double motorisation cumulant 408ch. L’autonomie serait comprise entre 560 et 640km.

 

10 Janvier 2022 : Toyota est un des groupes automobiles les plus puissants au Monde. En cette année 2021, le constructeur nippon est à nouveau numéro 1 mondiale, en devançant le groupe Volkswagen. La plus belle performance de Toyota, c’est aux Etats-Unis qu'il faut la chercher. En 1931, Général Motors prenait la tête du marché américain devant Ford, et cela allait durer pendant 90 années. C’est finalement Toyota qui met fin à cette hégémonie. La marque a vendu 2.3 millions de véhicules au pays de l’oncle Sam, mettant KO Général Motors avec 2.2 millions de ventes. Cela est dû bien évidemment à la pandémie mondiale, prouvant une fois de plus, que Toyota maitrise beaucoup mieux ses approvisionnements en matières premières, et la logistique qui va avec. Si le pick-up Tundra n'a pas fait des étincelles en Amérique en 2021 (contrairement au Chevrolet Silverado ou Dodge Ram), le succès de Toyota nous vient surtout de l’excellente performance de la berline Camry, mais également, par les bon niveaux de ventes du Rav4 ou de la compacte familiale Corolla.

 

09 Janvier 2022 : Le Chevrolet Silverado est le deuxième pick-up le plus vendu aux Etats-Unis, derrière l’indétrônable Ford F-150. Si ce dernier s'est déjà converti à l'électrification, il faudra attendre encore un peu pour le Silverado. Au CES de Las Vegas, General Motors nous présente néanmoins, ce Chevrolet Silverado EV, qui devrait être commercialisé en 2024. Toutes les données techniques ne sont pas encore sur la table, mais on sait que le client pourra choisir entre les versions WT (World Truck à 39 900$) et RST (Rally Sport Truck à 105 000$), avec un grand écart au niveau des tarifs. Le modèle pur utilitaire WT proposera 544kg de charge utile et pourra tracter jusqu’à 3629kg. Chevrolet met l’accent sur son modèle RST, en dévoilant une fiche technique plus complète, à part peut-être les données de capacité de la batterie. Le Chevrolet Silverado EV RST développera une puissance de 673ch pour un couple de 1056nm, l’autonomie serait d'environ 645km, le 0 à 100km/h serait abattu en 4.5s, il pourrait embarquer 590kg de matériel, et tracter plus de 4.5 tonnes. Ce pick-up encaisserait une charge pouvant atteindre 350kW, mais également de fournir de l’électricité à hauteur de 10.2kW à un autre engin. Enormément d'astuces au niveau de la modularité de la benne, avec une banquette arrière rabattable à l’extérieur, et une benne qui s’allonge d'1.80m à 2.70m, et on peut même atteindre plus de 3 mètres, avec le système Multi-Flex Tailgate de la ridelle. Sous le capot avant, Chevrolet ajoute un grand coffre supplémentaire totalement modulable. Il reposera sur la nouvelle plate-forme Ultium. Direction intégrale, suspension pneumatique, conduite semi-autonome, planche de bord définitivement techno, le futur est en marche pour ce Silverado.

 

08 Janvier 2022 : Nouvelle finition provisoire dans la gamme Captur. Renault nous propose cette version « Rive Gauche », qui fait référence à des quartiers célèbres de la capitale Française. Ce Renault Captur « Rive Gauche » dispose des mêmes équipements que la finition Intens, à laquelle on aurait rajouté le pack City. On a donc droit aux feux à LED av et ar, les vitres arrière surteintées, au Multisense, au Régulateur, au feux de routes automatiques, à l’accès et le démarrage sans clé, aux radars av et ar, et à la caméra de recul. La vraie différence, c’est les teintes sombres, qui habillent le pavillon, les contre-portes, la sellerie, mais également nombres d’éléments extérieurs, comme les jantes, la calandre, le logo, le lettrage, les boucliers, les bas de caisse, le toit, ou les coques de rétroviseurs. Cela amène un surcoût d’environ 1100€ par rapport à la finition Intens. Toutes les motorisations sont concernées, allant du TCe 90ch au E-Tech 160ch BVA.

 

08 Janvier 2022: Communiqué de presse BMW Réunion

BMW, leader du segment prémium réunionnais, dépasse pour la 1ère fois la barre des
1000 immatriculations à fin décembre 2021.
Les immatriculations 2021 ont été publiées hier et Leal Réunion, importateur BMW et MINI, réalise
une année historique. BMW devient leader du segment premium avec 756 immatriculations
devançant Audi (745) et Mercedes (422). Cela faisait maintenant 12 ans que BMW n’avait pas
devancé son concurrent historique Audi. « Dans un contexte compliqué et incertain entre 2020 et
2021, le challenge était de taille. Nous sommes fiers de nos équipes qui se sont mobilisées tout au
long de l’année, et ce malgré les difficultés que nous connaissons. Nous sommes motivés à continuer
sur cette lancée, notamment avec nos futurs modèles hybrides et électriques ». Damien Vally,
Responsable des Ventes véhicules neufs, Leal Réunion.
Une première pour Leal Réunion. Depuis la reprise des marques BMW/MINI par le Groupe Leal en
2013 à La Réunion, le Groupe établit un nouveau record de ventes en 2021. Avec au compteur 1 038
véhicules immatriculés (756 BMW + 282 MINI) ; Leal Réunion dépasse pour la 1ère fois la barre
symbolique des 1000 immatriculations sur une année civile. Cette performance marque un record
historique jamais réalisé jusqu’à présent sur le marché réunionnais.
Ces résultats s’expliquent par l’augmentation des parts de marché des véhicules électriques. Pour la
4ème année consécutive, BMW est leader du segment premium sur les véhicules hybrides et
électriques en cumulé. « Nous constatons une forte hausse de voitures électriques : 20% du mix est
électrique pour BMW et 43% pour MINI, nous maintenons notre positionnement de leader sur ce
segment » Philippe-Alexandre Rebboah, Directeur Général, Leal Réunion.
2022 devrait confirmer cette tendance électrique qui plus est avec l’arrivée de la i4 dans le courant
du premier semestre.

 

 

06 Janvier 2022 : Etrange stratégie de la part du géant de l’électronique, Sony. En janvier 2020, la marque présentait au CES de Las Vegas, une berline 100% électrique bardée de technologies, la Vision-S 01. Rebelote deux ans plus tard, avec cette fois-ci, un SUV, reposant sur la même base technique. Malgré les nombreux partenariats techniques (Bosh, Continental, NVIDIA, Qualcomm et Magna), l’étude de ce genre de concepts, implique des investissements colossaux. La marque souhaite créer une nouvelle entité (Sony Mobility) dès cette année, mais rien n’indique qu’elle puisse à moyen terme, construire et commercialiser un véhicule. Peu importe, on peut tout de même apprécier l’exercice, avec un Sony Vision-S 02, qui se montre révolutionnaire dans sa conception. Capteurs, lidars, vision à 360°, surveillance intérieure et extérieure, connectivité 5G, la conduite 100% autonome ne lui fait pas peur. Bien sûr, Sony propose également un système Hifi, avec une sonorisation immersive pour tous les occupants. Deux moteurs électriques (544ch) se chargent de mouvoir cet engin d’environ 2.5 tonnes. Le 0 à 100km/h devrait être effacé en 5 secondes. Aucune indication par contre, concernant la capacité des batteries ou l’autonomie.

 

05 Janvier 2022 : BMW n'a pas tardé à présenter la version musclée, de son gros SUV électrique iX. Il faut dire qu'il est plus simple d'augmenter la puissance sur une motorisation électrique, avec une base technique qui reste à peu près la même, mais dont la cartographie a changé. La double motorisation (1 moteur par essieu) de ce BMW iX M60, délivre une puissance cumulée de 619ch et un couple de 1015nm (1100nm avec le Launch Control). Attention, cette puissance est disponible pendant une dizaine de seconde, avant de s’écrouler gentiment à environ 540ch. Cela suffit amplement à propulser cet engin de 0 à 100km/h en 3.8s. La vitesse maximum est bridée à 250km/h, soit 50km/h de plus que sur le iX 50. La batterie de 111.5kWh offre une autonomie de 566km, avec la possibilité d’encaisser une charge de 200kW. Bien évidemment, la suspension pneumatique et les quatre roues directrices sont de série, tout comme le système de freinage Sport. Le client pourra choisir entre des jantes de 21 ou 22 pouces. Après l’iX 40 de 326ch et l'iX 50 de 523ch, la marque à l'hélice proposera donc dans son catalogue, ce iX M60, avec les premières livraisons prévues pour juin 2022.

 

04 Janvier 2022 : Mercedes commence fort cette année 2022, en présentant son concept EQXX au CES de Las Vegas. Cette berline 4 places est particulièrement fine dans son dessin, avec une poupe plus étroite que la partie avant. Cela lui permet de revendiquer un CX de seulement 0.17. Bref, elle fend l’air et se montre particulièrement légère pour un véhicule 100% électrique (1750kg). Ce concept s’équipe d’une batterie 100kWh, de nouvelle génération, ne pesant que 495kg. Elle est également moins encombrante que sur les modèles actuelles. Le moteur électrique développe un raisonnable 204ch, le rendement énergétique de 95% est un record, et la consommation est annoncée à moins de 10kWh au 100km. Cela donne une autonomie théorique de 1000km, prouvant les avancées technologiques considérables de ces dernières années dans le domaine de l’efficience électrique. Dans l’habitacle, on a un petit aperçu sur ce que Mercedes nous réserve à l’avenir, avec un écran digital sur toute la largeur de la planche de bord. Le Mercedes EQXX préfigure peut-être, une future Classe C 100% électrique.

 

03 Janvier 2022 : Smart réduit encore son catalogue. La EQ Forfour disparaît de la gamme du petit constructeur allemand. On rappelle que ce modèle mesurait 3.50m de long, et disposait d’une motorisation électrique de 60kW (82ch) associée à une petite batterie de 17.6kWh. Les 80cm de plus par rapport à la Fortwo la rendait sans doute bien moins pratique en ville, et son autonomie de seulement 130km selon le cycle WLTP, était loin de convaincre les mères de famille, malgré ses 4 portes. Daimler-Benz fait confiance à Geely pour dynamiser la future gamme Smart. Effectivement, on parle dans les mois qui viennent, de l’arrivée d'un SUV électrique compacte d’environ 4.30m. Ce sera le premier véhicule non citadin de la marque. Pour le moment, le client pourra toujours opter pour la Smart ForTwo coupé ou cabriolet, en 100% électrique bien sûr.

 

                  

                          

31 Décembre 2021 : Petit bilan de l’année 2021, sur le top des ventes de véhicules neufs en Europe. Les choses ont tout de même bien évolué par rapport à l’année dernière, même si le leader inconstesté sur le vieux continent, reste la Volkswagen Golf, avec malgré tout, des ventes en chute libre. Cela vaut pour la plupart des constructeurs à cause de la crise des semi-conducteurs. En deuxième position, la nouvelle Toyota Yaris met une claque à la Renault Clio, qui se retrouve pour le coup, en 4ème position. Effectivement, sa cousine Dacia Sandero monte sur le podium en 2021. La Peugeot 208 talonne la Clio à la cinquième place, et on retrouve ensuite le premier SUV du classement, qui n’est autre que le Volkswagen T-Roc. L’Opel Corsa passe de la 6ème à la 7ème place par rapport à 2020, mais reste une valeur sûre sur le marché européen. Le nouveau Peugeot 2008 fait un carton en se classant 8ème, devant l’éternelle petite Fiat 500. Enfin, le Renault Captur réussit à rester dans ce top 10, comme en 2020.


1- Volkswagen Golf
2- Toyota Yaris
3- Dacia Sandero
4- Renault Clio
5- Peugeot 208
6- Volkswagen T-Roc
7- Opel Corsa
8- Peugeot 2008
9- Fiat 500
10- Renault Captur

 

29 Décembre 2021 : Suzuki proposait jusqu'à maintenant sur son Vitara, des motorisations avec système micro-hybride 48V. Pour disposer d’un véhicule 100% hybride, il fallait aller chercher du côté de l'Across et de la Swace, qui sont tout simplement des Toyota Rav4 et Corolla rebadgés. La firme nippone développe pour la première fois un bloc hybride maison pour son SUV urbain, Vitara. On a affaire à un 4 cylindres 1.5L de 102ch, qui est accouplé à un bloc électrique de 24kW (33ch). La puissance cumulée se limite à 115ch pour un couple de 194nm. Ce Suzuki Vitara Hybride sera équipé automatiquement d’une boîte automatique à 6 rapports, et le client pourra même opter pour la transmission intégrale, ce qui n'est pas courant dans cette catégorie. Il alternera entre le moteur thermique et le système hybride aussi souvent que possible, avec une autonomie allant de 2 à 3km en mode zéro émission en ville. Le Vitara a donc toutes les armes en main, pour venir titiller les Renault Captur E-Tech ou Hyundai Kona Hybrid. Ses tarifs varieront de 27 890€ à 31840€ selon le degré de finition (Privilège et Style) et la transmission (4x2 ou 4WD).

 

            

28 Décembre 2021 : Vous vous rappelez certainement de la Fiat Uno, qui a sévit en Europe de 1983 à 1995. Cette dernière a été par la suite, remplacée par la Punto. Ce n’est pas le cas dans le reste du monde, ou cette citadine a continué sa carrière, notamment au Brésil et en Argentine, sous le patronyme de « Mille ». La Fiat Uno II débarque en 2010, et s’appellera « Novo Uno » à partir de 2013. Son style fait penser à notre Panda européenne. La maison mère a décidé de mettre définitivement fin à la carrière de cet icône. Pour l’occasion, les brésiliens auront droit à cette version « Uno Ciao », qui disposera d’une teinte de carrosserie Silverstone Grey, d’un toit, de rétroviseurs et un becquet noirs, de stickers « La Storia di une leggenda », d’une sellerie spécifique,d’ une plaque numérotée, d’un ordinateur de bord avec écran LCD, de la climatisation ou du système audio bluetooth, des équipements habituellement en option au Brésil.

 

26 Décembre 2021: C’est le grand retour du Kia Carens, sauf qu’il ne sera sans doute jamais commercialisé en Europe, ni à la Réunion. Il y a quelques années, le Kia Carens était un monospace qui offrait 7 places à son bord. Confortable, bien équipé et correctement fini, sa carrière a subitement pris fin, après l’avènement des crossovers et SUV en tout genre. Le Kia Carens 2022 adopte donc une nouvelle image, avec ce look de SUV familiale. Plus compact qu’un Sorento, avec ses 4.54m de long, il annonce tout de même une habitabilité conséquente, grâce à son empattement de 2.78m. Il accueillera bien sûr, toujours 7 passagers, dans son habitacle vaste et moderne. Instrumentation numérique, écran centrale de 8 ou 10 pouces, éclairage d’ambiance 64 couleurs, sièges avant ventilés, purificateur d’air, toutes les technologies sont bien présentes avec en prime, la nouvelle connectivité UVO de Kia. La fine calandre avec ce masque noir, épouse une complexe signature lumineuse, le bloc phare principal est légèrement plus bas, le profil fait penser à un break, les feux arrière sont stylés et le hayon creusé, et on retrouve une panoplie de plastique type alu, qui habille intelligemment cette jolie carrosserie. Ce Kia Carens se destine dans un premier temps au marché indien. Sous le capot, un sage bloc 1.4 atmosphérique de 115ch et 144nm de couple (BVM6), une version 1.4 Turbo de 140ch et 242nm de couple (DCT-7), et un bloc 1.5 diesel de 115ch et 250nm (BVA6).

 

25 Décembre 2021 : Une page se tourne pour Lotus. Il y a 26 ans, naissait l’Elise, une mini-sportive ultra-légère, qui a été une bouffée d'oxygène pour la marque. En grande difficulté dans les années 90, le petit constructeur britannique a réussi à relever la tête, grâce à une Elise qui a connu nombres d’évolutions et de motorisations pendant sa très longue carrière. Un châssis en aluminium collé, l’Elise l’a partagé avec ses frères Exige et Evora. L’Exige représentait le summum de la sportivité dans la gamme, en adoptant même un gros V6 3.5L, alors que l’Evora était tout simplement une GT très dynamique, disponible avec une petite banquette arrière en option. Ces trois modèles prennent simultanément leur retraite. Ces dernières seront tout simplement remplacées par l’Emira. Plus imposante et plus lourde avec ses 1.4 tonnes, l’Emira s’équipera d'un V6 compressé de 400ch d'origine Toyota, ou d'un bloc 4 cylindres AMG de 360ch. Bref, en 26 ans, Lotus aura produit 51 738 véhicules, dont 35 124 Elise, 10 497 Exige et 6 117 Evora, dont les derniers exemplaires viennent tout juste de sortir des chaînes. L’usine d'Hethel disposera d'une toute nouvelle unité d'assemblage pour l'Emira, qui sera produite à partir de 2022, avec des objectifs de ventes de 5000 exemplaires en année pleine.

 

 

 

Lotus Elise

 

Lotus Exige

 

Lotus Evora

 

Lotus Emira

22 Décembre 2021 : Peut-on améliorer une Porsche 911 GT3 ? Il s’agit certainement d’une des supersportives les plus excitantes du marché, avec son châssis de course et son bloc atmosphérique de feu. Manthey Racing, l’écurie de course basée au Nurburgring, a tenté de répondre à la question. Il faut dire que des liens très forts lient Manthey Racing à la firme de Stuggart, et le préparateur se permet à présent de proposer quelques séries limitées très intéressantes comme la 911 GT2RS type 991 Manthey, sortie il y a quelques mois. C'est la 911 GT3 Type 992 qui profite aujourd'hui de quelques améliorations. Cela concerne l’aérodynamique, avec de légères modifications au niveau de la lame avant, du diffuseur et de l’aileron. On remarque également ces nouvelles jantes OM-1 ultra-légères, équipées d'aérodiscs à l'arrière. Les suspensions sont spécifiques et réglables sur 4 niveaux. Enfin, le système de freinage a encore été amélioré, avec de nouvelles plaquettes et des durites aviations, pour plus de réactivité. Afin de sauvegarder la garantie constructeur, Manthey Racing n'a apparemment pas modifié la partie mécanique, qui dispose de 510ch à l’origine.

 

21 Décembre 2021 : L’Audi R8 de deuxième génération est en fin de carrière. Plus besoin de rêver, on peut dire au revoir au magnifique bloc V10, qui n’aura pas sa place dans la prochaine supersportive des anneaux. Cette dernière sera très certainement 100% électrique. En attendant, la gamme est maintenant réduite à deux niveaux de puissance pour cette R8, deux transmissions, et deux types de carrosserie (Coupé et Spyder). La version propulsion deux roues motrices RWD voit sa puissance majorée, avec cette finition Performance. Le V10 crache à présent 570ch (+30ch) et 550nm de couple (+10nm), et est toujours associé à la boîte à double embrayage et 7 rapports. Aucun gain en performance, avec un 0 à 100km/h toujours avalé en 3.7s et une vitesse maxi de 329km/h pour la version coupé. L'Audi R8 Performance RWD propose néanmoins de série, le système de freinage carbone céramique, un différentiel à glissement limité spécifique et une direction dynamique à assistance variable, pour un tarif Europe de 160 250€ (hors malus écologique). Bien évidemment, vous pouvez opter pour la R8 V10 Performance Quattro de 620ch, qui demandera environ 65000€ supplémentaires.

 

20 Décembre 2021 : Nio, c’est le constructeur chinois spécialisé dans la conception de véhicules électriques. Elle a déjà participée au championnat de Formule E (China Racing Formula E Team), et présentait en 2016, son hypercar électrique EP9, capable d’effectuer un tour de la boucle du Nurburgring en 6mn45s. Entre 2018 et 2020, Nio commercialisait sa gamme de SUV ES8, ES6 et EC6. En 2022, arrivera sur le marché, la grande berline haut de gamme ET7. Pour 2023, Nio annonce l’arrivée de son ET5, la concurrente parfaite pour la Tesla Model 3 ou encore, la BMW i4. Cette dernière propose un style un peu plus attrayant que son homologue américain. La Nio ET5 dispose également de sacrés arguments techniques, avec une double motorisation (150kW à l’avant et 210kW à l'arrière). Cela donne une puissance de 480ch pour un couple de 700nm. Le 0 à 100km/h est expédié en 4.3s en mode Sport Plus. Le client pourra choisir entre trois packs de batteries (75, 100 ou 150kWh). L’autonomie est de respectivement 550, 700 ou 1000km. Cette Nio ET5 débarquera très rapidement en Europe du Nord (Norvège, Danemark, Pays-Bas, Suède), et même en Allemagne. En entrée de gamme, le constructeur chinois annonce un tarif d’environ 46 000€TTC.

 

19 Décembre 2021 : La Citroën Ami a été commercialisé il y a maintenant plus d’un an. Véhicule sans permis, avec sa puissance de 6kW, ses 45km/h en pointe et son autonomie de 75km (batterie de 5.5kWh), il est bien sûr réservé à un usage urbain. Votre enfant pourra aller au collège ou au lycée, et vous pourrez vous même aller faire les courses avec un engin des plus ludiques. Pour cette fin d’année, Citroën nous présente cette version baroudeuse. Elle profite d’un panel d’accessoires, comme le mini pare-buffle, des grilles de protection au niveau des feux, des élargisseurs d’ailes, des pneus spécifiques, une rampe de LED, une roue de secours sur le toit, une casquette de pare-brise, et de petits ouvrants en guise de portières. A bord, les sièges sont plus moelleux grâce à une mousse à double densité, et le jaune règne en maître. Pas de commercialisation pour ce Citroën Ami Buggy, mais pas mal d’idées pour étoffer la gamme d’accessoires de cet craquante mini-citadine électrique.

 

18 Décembre 2021 : La marque aux anneaux s'est associé il y a déjà quelques mois, au pilote et drifteur américain Ken Block. Ce dernier a pour mission de mettre en valeur la future gamme électrique d’Audi. Justement, le constructeur lui a concocté une machine à sa mesure. C’est en quelque sorte son cadeau de noël. Ce prototype fera son apparition dans la prochaine vidéo de Gymkhana. Ken Block a travaillé pendant des années avec Subaru et Ford, et ce nouveau partenariat avec Audi sera sans doute, moins assourdissant. L’Audi S1 e-tron Quattro Hoonitron est un véhicule évidemment 100% électrique, qui s’inspire largement de la légende des rallyes des années 80. Un look vintage mais des technologies de notre siècle, avec une double motorisation électrique et un éclairage à LED particulièrement travaillé. Audi n'a pas dévoilé la fiche technique de ce monstre qui fera des étincelles, très bientôt sur le net.

 

16 Décembre 2021 : Le groupe Stellantis est le leader sur le marché des utilitaires en Europe. Dans la catégories des fourgons, le groupe propose le Peugeot Expert, le Citroën Jumpy, l’Opel Vivaro, et ce tout nouveau Fiat Scudo. Ce dernier reprend la base technique de ses cousins. Disponible en trois niveaux de longueur (4.61m, 4.96m ou 5.31m), la capacité de chargement varie de 4.6m3 à 6.6m3. Il peut encaisser une charge d’une tonne, et remorquer le même poids. Bien sûr, une version de tourisme pour le transport de personnes est disponible. Les technologies embarquées comptent une caméra de recul à 180° avec vue d’oiseau, la surveillance des angles-morts, le lecteur de panneaux, l'alerte de changement de voie, un contrôle de traction spécifique, un système multimédia avec écran 7 pouces (Applecarplay et Androïd auto) et un affichage tête-haute. Les modèles thermiques se composent d’un bloc diesel de 1.6L de 102 ou 120ch, et d’un 2.0 diesel de 145 ou 177ch. La bonne surprise, c’est évidemment la possibilité d’opter pour un bloc 100% électrique de 136ch avec une batterie de 50kWh ou 75kWh. Parfaitement adaptée à la ville, ce modèle zéro émission peut parcourir entre 230 et 330km.

 

  

15 Décembre 2021 : Un tournant va s’opérer chez Lexus à l’horizon 2030. La filiale premium de Toyota, proposera alors, que des véhicules électriques, du moins en Europe. La gamme va d’ailleurs se développer très rapidement. Après l’UX300e, Lexus vient tout juste de présenter son RZ 450e, qui reprend en grande partie, la fiche technique du Toyota bZ4X. Lexus mise également sur un futur crossover urbain, un SUV compact et un grand SUV zéro émission, à moyen terme. C’est le même topo dans la catégorie des berlines, sur les segments C et D. Pas question de mettre de côté la sportivité, puisqu’un petit coupé bi-place est également à l’étude. On oublie pas la supersportive 100% électrique, qui prendra en quelque sorte, la relève du Lexus LFA, produit de 2010 à 2012. Au revoir à la sonorité envoutante du V10, ce future haut de gamme électrique affichera néanmoins des performances en hausse, avec un 0 à 100Km/h effectué en 2.0s. La batterie permettra même de parcourir jusqu’à 700km. Lexus mise énormément sur une nouvelle génération de batterie à électrolyte solide, plus légère et plus performante.

 

15 Décembre 2021 : Il y a quelques jours, on vous dévoilait la Genesis G90, une limousine coréenne, qui compte tranquillement venir batailler contre les Mercedes Classe S, BMW Série 7 ou Audi A8. Cette dernière en a largement les moyens, avec un soin particulier en terme de finition, des technologies sans faille, et un espace intérieur de vraie limousine. Cette Genesis G90 sera disponible en version courte de 5.28m et une version longue de 5.47m avec empattement majoré. Ce véhicule est tout simplement la plus longue de la catégorie. Sous le capot, la version courte aura droit à un V6 3.5L Bi-Turbo de 380ch et 530nm de couple, associé à une boîte automatique à 8 rapports (propulsion ou 4 roues motrices). La version longue (4 roues motrices) ajoute un système mild-hybrid 48V et un compresseur électrique pour une puissance encore inconnue. La Genesis G90 dispose en prime des 4 roues directrices et d’une suspension pneumatique multichambres, capable d'analyser l'état de la route, et de lever le véhicule de quelques centimètres en cas d’obstacles, tels que des ralentisseurs. On vous laisse admirer cet habitacle élégant, épuré et tendu de cuir pleine fleur. Système multimédia, instrumentation numérique HD, système Hifi Bang&Olufsen 23HP, sièges ventilés et massants, écrans supplémentaires aux places arrière, fauteuils relaxants, diffuseur de parfum, et réduction active des nuisances sonores extérieures, qu’est ce qu'on peut demander de plus? Ah oui, j'oublie peut-être le double toit ouvrant, la reconnaissance des empreintes digitales avec mémorisation des réglages de la personne en question, la fermeture automatique des portes et le mode freinage « chauffeur » pour le confort des passagers.

 

13 Décembre 2021 : Tesla a pris pour habitude de faire évoluer ses modèles par petites touches au fil des années. La Model 3 profite d’une toute nouvelle batterie sur la version Grande Autonomie. On rappelle que l’entrée de gamme Standard propulsion (43 800€) annonce un rayon d’action de 491km. Puis vient la version Grand Autonomie Dual Motor qui voit sa batterie passer de 75 à 82kWh. L’autonomie passe de 580 à 614km, et le prix fait un bond de 3000€. Avec un tarif de base de 55 990€TTC, le véhicule profite toujours d’un bonus écologique de 2000€ en France et 3000€ à la Réunion. La version Performance Dual Motor (59 990€) annonce elle, une autonomie étrangement en baisse de 20km (547km). Les performances sont elles, toujours aussi flatteuses pour cette berline américaine, avec un 0 à 100km/h effectué en respectivement 4.4s (Grande autonomie) et 3.3s (Performance).

 

        

        

12 Décembre 2021 : Il y a quelques semaines, nous avions eu l’occasion d’essayer le nouveau Korando avec son bloc 1.6 diesel, mais la petite marque sud-coréenne avait annoncé l’arrivée prochaine d’un modèle 100% électrique. Pour espérer rester sur le marché européen, les motorisations électriques sont devenues indispensables. On vous présente donc ce Ssangyong Korando E-Motion, qui propose une fiche technique plutôt intéressante. Le bloc moteur électrique développe 140kW, soit environ 190ch, et le couple est de 360nm. On a affaire à une simple traction. La batterie LG de 61.5kWh promet une autonomie de 340km selon le cycle WLTP. Cette dernière peut se recharger en une demi-heure de 20 à 80%. Afin d’améliorer l'aérodynamisme du véhicule, Ssangyong la dote d’une calandre pleine, de jantes pleines, et la hauteur de caisse perd 5cm en hauteur, avec une garde au sol revue à la baisse. Avec ses 4.44m de long et son coffre de 551 litres, il se montre toujours aussi pratqiue au quotidien. On note les nombreuses touches de bleu au niveau des logos, des coques de rétroviseurs, du bouclier arrière, et à l’intérieur des feux. Ce modèle 100% électrique dispose à bord, d’une instrumentation de 12.3 pouces, et d'un écran central tactile de 9 pouces. Pas forcément le plus original du segment, ce nouveau SUV électrique devrait néanmoins nous surprendre côté tarifs, avec une gamme débutant à 36 000€TTC hors bonus écologique.

 

10 Décembre 2021 : La très jeune firme automobile américaine Equus, nous présente le troisième modèle de sa gamme. Tout avait commencé par la conception de la Bass770, une Muscle-Car qui s’inspirait de la mythique Mustang des années 70. Cette dernière se dotait néanmoins d’un bloc de Chevrolet Corvette ZR1 développant 640ch. Le deuxième modèle « Throwback » apparu en 2018, reprenait plus simplement les dessous de la Corvette C7, mais avec un bloc 6.2L à compresseur poussé à 1000ch et 1114nm de couple. Le style un peu plus grossier que la « Bass770 » rendait hommage à la Corvette des années 60. La toute nouvelle réalisation que nous vous présentons aujourd’hui, est bien différente, puisqu’il s’agit d’un SUV électrique encore à l’état de concept. Le design s’inspire une fois de plus du passé, avec un gros clin d’oeil au Ford Bronco des années 70. Toutefois, on reconnait immédiatement une Equus, grâce à son double optique supplémentaire, placé au milieu du bouclier. Le style carré, la garde au sol de camion, les passages de roue carrés, les grosses jantes, les feux verticaux très fin au niveau de la poupe, ce Scout e-concept sera disponible en 3 ou 5 portes, avec un gabarit qui va varier de 4.57m à 4.78m. Sous le capot, une quadruple motorisation électrique développant 761ch et 1100nm de couple, alimentée par une batterie de 105 ou 190kW. Cela devrait suffire à lui offrir une autonomie compris entre 400 et 650km. Le 0 à 100km/h sera lui, expédié, en 3 secondes.

 

09 Décembre 2021 : Petit délire de la part du préparateur M-Sport, cela même qui engage les Ford Fiesta WRC en Championnat du Monde des rallyes. L’équipe technique a été mise à contribution pour concocter une Fiat Panda, répondant à la réglementation R5. Elle change d’ailleurs de nom, pour s’appeler M-Sport Pandamonium. Sous le capot, on retrouve le bloc 1.6L Ecoboost d’origine Ford bien sûr, qui est poussé à 300ch et 450nm de couple. La carrosserie a été élargie de 36cm et le véhicule dispose d’un différentiel avant et arrière. Il s’agit d’une commande spéciale pour un client, certainement fan de la petite boîte à savon des années 80, et qui a eu l’heureuse idée de la faire ressembler à une groupe B de l’époque.

 

Ci-dessous, la petite vidéo qui va avec

08 Décembre 2021 : Mercedes-Maybach Project, voilà un concept-car totalement décalé, destiné à être présenté au festival d’art Contemporain Art Basel de Miami Beach. Il a été imaginé par le célèbre styliste Virgil Abloh, décédé d'un cancer il y a à peine quelques jours. Agé de seulement 41 ans, il avait exprimé son talent chez Louis Vuitton, avant de créer sa propre marque Off-White. Ce Maybach Project ne fait pas dans la dentelle côté look, avec une longueur de plus de 6 mètres, une garde au sol très relevée, des rails de toit, des pneus typés tout-terrain, et des lignes ultra-simplistes et carrées au niveau de la ceinture de caisse. La face avant est intimidante avec cette gigantesque calandre verticale et ses deux feux ronds. D’ailleurs, la poupe emprunte à peu près le même dessin. On note ce capot moteur intégrant des panneaux photovoltaïques, les nombreux feux additionnels à LED, les protections métalliques au niveau des boucliers avant et arrière. Son habitacle vaste et épuré, tendu de cuir marron, lui donne du cachet supplémentaire. Une production en série limitée hypothétique n’effraierait certainement pas les riches acheteurs du Moyen-Orient.

 

Ci-dessous, le styliste Virgil Abloh

07 Décembre 2021 : Mazda a pour mission d’abaisser sa moyenne de rejets de CO2 sur l’ensemble de sa gamme. La Mazda 2 actuelle et son système de micro-hybridation, ne suffit pas à faire entrer la marque nippone dans les clous. Une version hybride viendra donc épauler cette dernière, mais n’aura pas grand chose à voir avec un pur modèle Mazda. C’est effectivement la marque soeur Toyota qui a été appelée à la rescousse. La Mazda 2 Hybrid que nous vous présentons aujourd’hui, est tout simplement une Yaris Hybrid rebadgée. Dommage, car à part les logos, rien ne diffère, et on sent bien que Mazda n’a fait aucun effort pour personnaliser cette citadine. Consolation néanmoins, cette Mazda 2 Hybrid devrait être aussi fiable que sa cousine, et elle sera construite en prime, à Valenciennes. On rappelle, qu’elle est équipée du bloc 3 cylindres 1.5L secondé par un moteur électrique, cumulant 116ch. Les rejets de CO2 se limitent à 87g/km.

 

05 Décembre 2021 : L’hydrogène est-elle la solution à long terme pour la production automobile de masse ? On en doute, car nous ne sommes pas encore capable d’en produire en grande quantité, mais également de manière écologique sans utiliser d’énergies fossiles. Deux types de motorisations sont possibles. Le moteur électrique fonctionnant grâce à une pile à combustible, ou un classique moteur thermique, qui remplace l’essence par de l’hydrogène. Testée depuis quelques mois en compétition, Toyota expérimente la deuxième solution. Une Corolla de course a emprunté le moteur de la Yaris GR (bloc 3 cylindres 1.6L Turbo), et a décidé de s'injecter de l'hydrogène sous forme gazeuse et non pas liquide. Cela permet de disposer d’un rendement plus intéressant, avec un bloc moteur qui annonce environ 270ch, contre 261ch à l’origine. La Toyota Yaris GR H2 concept que nous vous présentons, récupère son bloc moteur, et adopte donc l’hydrogène comme carburant. On rappelle que ce véhicule rejette de la vapeur d’eau à l’échappement. Le système d'injection est spécifique, et certaines pièces comme la chambre de combustion ou les soupapes, ont dû être renforcées. Cette solution technique a un avantage non négligeable, pouvoir sauver les moteurs thermiques et la sonorité qui va avec, dans les années qui viennent.

 

Ci-dessous, la Corolla à Hydrogène en compétition

04 Décembre 2021 : Toyota élargira sa gamme de SUV en Europe, pour 2022. Après la Yaris Cross, le C-HR et le RAV4, le géant japonais intercalera le Corolla Cross. Ce véhicule est déjà disponible sur le marché asiatique depuis un an, et se destinait à la base, aux marchés émergents. Retournement de situation chez Toyota, car avec ses 4.46m, le Corolla Cross viendra épauler le SUV coupé C-HR (4.39m), sur le segement des C/SUV. Il se montrera plus pratique, même si l’empattement n’évolue pas par rapport à la berline Corolla. La garde au toit, les surfaces vitrées plus importantes, ce Corolla Cross devrait normalement offrir une capacité de chargement plus intéressante que le C-HR. Dans l’habitacle, on retrouve la planche de bord de la Corolla, mais Toyota a enfin décidé de faire évoluer son système multimédia. En plus de l’instrumentation numérique de 12.3 pouces, le client pourra opter pour un grand écran central tactile de 10.5 pouces, plus réactif et plus qualitatif au niveau du graphisme. Au niveau mécanique, ce Toyota Corolla Cross dispose de la cinquième génération de bloc hybride HSD. Cela comprend le 2.0L atmosphérique déjà connu, qui sera associé à une toute nouvelle batterie lithium-ion 1.7kWh plus performante, mais surtout plus légère. La puissance passe donc de 184 à 197ch, permettant à ce SUV d’effectuer le 0 à 100km/h en 8.1s. Toyota proposera également une version à transmission intégrale AWD-i, ajoutant un bloc électrique de 42ch sur le train arrière (puissance cumulée inchangée).

 

           

03 Décembre 2021 : L’Opel Astra de nouvelle génération, se décline à présent en break. Toujours très populaire en Europe, les breaks du segment C permettent bien évidemment de disposer d’une capacité de chargement très intéressante, tout en se montrant bien moins onéreux qu’un SUV. Cette Opel Astra Tourer a droit à un empattement majorée de 5.7cm et la longueur totale est en hausse de 27cm par rapport à la berline. Elle est néanmoins plus courte de 6cm par rapport à la génération précédente. Le coffre est pourtant plus spacieux avec ses 608 litres en configuration 5 places, et 1634 litres quand la banquette (40/20/40) est rabattue. Les lignes tendues favorisent apparemment la capacité de chargement. L’Astra Tourer sera disponible avec deux blocs essence de 110 et 130ch, et un bloc diesel de 130ch. Le client pourra également choisir entre deux version hybrides rechargeables de 180 ou 225ch. Pour ces deux dernières motorisations, la capacité de chargement sera en légère baisse, avec ses 548 et 1574 litres.

 

02 Décembre 2021 : BMW s’apprête à lancer son premier modèle hybride rechargeable siglé M. Nous en sommes encore au stade de projet, mais ce BMW XM concept cachera sous son capot, un gros V8 Bi-Turbo, associé à un bloc électrique haute performance. On annonce une puissance de 750ch pour un couple de 1000nm. Construit aux Etats-Unis dans l’usine de Spartanburg, ce BMW XM sera donc un SUV de taille XL, avec un style plus agressif qu’élégant. La calandre démesurée tranche avec l’éclairage à LED véritablement très discret. Le profil avec sa ceinture de caisse montante vers la poupe, ses arches de roue carrées et les énorme jantes de 23 pouces, ne font pas dans la finesse. Au niveau du hayon, les formes géométriques complexes, la quadruple sortie d’échappement superposée, et la lunette arrière au dessin particulier, lui donnent un côté original. L’habitacle avec son cuir marron parfaitement patiné, et son carbone tressé au niveau de la planche de bord, dispose d’un agencement classique BMW. Finalement, ce concept est très proche d’un véhicule de série.

 

01 Décembre 2021 : Genesis dévoile sa nouvelle berline grand luxe, la G90 de seconde génération. D’un style plus fin, ce Genesis G90 arbore ces feux à double étage, qui se prolongent allègrement sur les ailes avant. Sa calandre imposante associée à ce regard, lui donnent assurément de la personnalité et un surplus de dynamisme par rapport à la première mouture. La ligne de profil plonge vers l’arrière, la malle rappelle une certaine Mercedes CLS, et les feux adopte un dessin saillant. Il ne nous reste plus qu’à découvrir l’intérieur de ce nouveau haut de gamme Coréen. Genesis proposera également une version avec un empattement allongé de 19cm, lui permettant de jouer les limousines devant les grands hôtels.

 

30 Novembre 2021 : Nissan annonce sa stratégie future concernant l’électrification de sa gamme. A l’horizon 2030, le constructeur nippon souhaite commercialiser 23 nouveaux véhicules électrifiés, dont 15, qui seront 100% électrique. La conception des batteries est appelé à évoluer dans les années à venir, et Nissan mise sur une unité solide, permettant une recharge 3 fois plus rapide que les batteries actuelles. A long terme, la marque nippone mise aussi sur une nouvelle plate-forme Skate-Board, qui équipera tous les véhicules électriques de sa gamme. D’ailleurs, elle dévoile trois concept-cars plutôt originaux, avec le Surf-Out qui se présente sous la forme d’un pick-up, le Hang-Out et son look de monospace surélevé, et le roadster Max-Out. Ces 3 concepts disposeront d’une double motorisations et de la transmission intégrale e-4ORCE. Un quatrième concept plus réaliste a également été présenté. Il s’agit du Nissan Chill-Out, qui reposera sur la plate-forme CMF-EV du groupe Renault-Nissan. Moins encombrant que le tout récent Ariya, Nissan prévoit une commercialisation de ce SUV, au cours de l’année 2024.

 

29 Novembre 2021 : Toyota présente le millésime 2022 de sa berline compacte familiale, Corolla. Cette dernière est disponible en version 5 portes, 4 portes, break Touring, et dévoile une série Trek Special Edition. Le Toyota Corolla profite de deux nouvelles teintes de carrosserie "White Pearl" et "Silver Metallic". La berline 4 portes est disponible avec de nouvelles jantes 17 pouces à 10 branches. Le plus intéressant, c’est certainement le nouveau système multimédia, avec un nouveau processeur permettant d’accélérer l'ouverture des différentes applications. La commande vocale est plus performante et permet même d'ouvrir les vitres. Le système dispose à présent de l’application Applecarplay sans fil. On note la disparition des boutons latérales autour de l’écran tactile. Enfin, le Corolla Trek Special Edition propose une caisse surélevée de 20mm, de passages de roue en plastique, des jantes 18 pouces spécifiques, et sera disponible, uniquement avec le bloc hybroide 2.0L de 184ch.

 

28 Novembre 2021 : Suzuki a décidé de renouveler son S-Cross en 2022. Il viendra épauler son frère Vitara sur le segment des B/SUV. Avec ses 4.30m, il est légèrement plus long que le Vitara, mais avec des dimensions stables par rapport à l’ancienne génération, il n’offrira malheureusement pas plus d’espace à bord, et sa capacité de chargement est toujours de 430L. Le style est plus expressif par contre, avec une calandre qui s’élargit vers le bas, un capot moteur plus horizontal, des feux massifs, des passages de roues plus carrés, et une poupe arborant un bandeau noir entre les feux. Ce Suzuki S-Cross a plus de caractère sur ce point, mais la présentation reste néanmoins assez classique. Dans l’habitacle, le nouveau dessin de la planche de bord, intègre un écran central qui mesure entre 7 et 9 pouces selon la finition. Le Suzuki S-Cross fait néanmoins l’impasse sur l’instrumentation numérique. La banquette arrière inclinable ou le toit ouvrant panoramique, devraient rendre le voyage plus agréable, et la liste d’équipements comprend les connectivités smartphones qui vont bien. Suzuki annonce l’arrivée d’une motorisation hybride à court terme, mais pour ce lancement de carrière, il faudra se contenter du 1.4 BoosterJet de 129ch avec technologie hybride 48V. Atout de ce S-Cross, le client pourra choisir entre boîte mécanique ou auto 6 rapports, et opter pour une transmission intégrale, de plus en plus rare sur le segment.

 

27 Novembre 2021 : En 2016, Kia nous présentait son premier SUV hybride, le Niro. La marque coréenne allait enchaîner sur une version hybride rechargeable en 2017, et même proposer en 2018, un modèle 100% électrique. Ce véhicule est devenu presque indispensable dans la gamme Kia. Après seulement cinq années de carrière, la deuxième mouture vient d’être dévoilé à Seoul. Face au style très consensuel et à l’agencement intérieur classique de la première génération, ce Kia Niro II adopte des lignes beaucoup plus originales. Il s’inspire du concept Habaniro présenté en 2019, avec une calandre Tiger Nose affinée et un bloc phare d’un nouveau genre. Le profil est assez simple, mais les bas de caisse accolés au passage de roue avant, allongent légèrement sa silhouette. En option, le client peut choisir une teinte contrastée pour le montant C. Ce dernier épouse des feux arrière en boomerang. La poupe très massive, nous fait penser à une Focus de deuxième génération. Dans l’habitacle, ce Kia Niro est tout aussi intéressant, avec l’adoption d’une double dalle numérique comme sur ses frères EV6 et Sportage. Très épurée, la planche de bord semble des plus ergonomiques, et on remarque que le volant deux branches revient à la mode. Pas de données techniques, mais Kia promet toujours des motorisations hybrides, hybrides rechargeables et électriques, optimisées pour le coup. Rendez-vous au début de l’année prochaine pour sa commercialisation.

 

26 Novembre 2021 : Malgré un succès mitigé, l’Alpine A110 reste une sportive française bi-place tout à fait recommandable face à des concurrentes plus prestigieuses. La marque fait évoluer quelque peu sa gamme pour 2022. Nous disposerons toujours de l’A110 d’entrée de gamme si on peut s’exprimer ainsi, avec son bloc 1.8 Turbo de 252ch. Alpine propose également l’A110 GT, avec son bloc qui développe maintenant 300ch et 340nm de couple. Il gagne donc 8ch et 20nm de couple, mais le constructeur doit toujours composer avec la boîte EDC 7 rapports Getrag, encaissant un couple mesuré. Cette finition GT met l’accent sur le confort, avec des sièges et un amortissement digne d’une bonne routière. Le système multimédia fait toujours appel à un petit écran de 7 pouces, mais dispose pour 2022, de la connectivité Applecarplay et Androïd auto, et d’une connexion Wifi pour les mises à jour à distance. L’A110 S est la plus radicale du lot, avec toujours ce bloc de 300ch, et la possibilité pour le client d’opter pour un kit aéro, comprenant un aileron arrière fixe, une lame avant en carbone ainsi que quelques éléments aérodynamiques au niveau du plancher plat. Ca promet un appui supplémentaire de 140kg à haute vitesse. D’ailleurs, l’A110 S atteint les 275km/h en abandonnant la bride électronique. Sur la liste des options, on trouve aussi les sièges sport Sabelt ou une monte pneumatique Michelin Pilot Sport Cup 2. En Europe, les tarifs varieront de 59 500 à 71 500€, et le malus écologique se limite entre 1172 et 2205€ sur le marché Français.

 

25 Novembre 2021 : Le Ford Ranger a débarqué en Europe en 1998, permettant au géant américain de faire son entrée sur le marché des pick-ups Mild-Size. Après un long partenariat avec la marque Mazda, qui proposait de son côté le BT-50, cette alliance va à présent prendre fin. Mazda s’est associé à Isuzu, et Ford a choisi de travailler en étroite collaboration avec Volkswagen pour la quatrième génération de son Ranger. Ce dernier est un peu plus massif, avec un véhicule qui prend 5cm en largeur, et 5cm au niveau de l’empattement et de la longueur. Avec des roues avancées au plus près du bouclier, ce Ford Ranger annonce un angle d’attaque plus intéressant. Au niveau du look, on note cette légère ressemblance avec son grand-frère F-150. La signature lumineuse en C, cette calandre plus large, le dessin général plus anguleux, les feux arrière sont également assez stylés. Dans l’habitacle, cet utilitaire ne fera pas l’impasse sur les technologies embarquées. Instrumentation numérique, le client pourra également opter pour un écran central de 10.1 ou 12 pouces, placé à la verticale. Ford annonce trois types de motorisations diesel. Un 2.0 Diesel Turbo ou bi-Turbo, et un V6 3.0L Turbo, les fiches techniques n’ont pas encore été dévoilées. Les rumeurs annoncent aussi une motorisation hybride à moyen terme. Leader en Europe sur le marché des pick-ups avec près de 40% des ventes à son compte, la marque à l’ovale souhaite encore renforcer sa position.

 

24 Novembre 2021 : Mitsubishi n’a plus vraiment d’ambitions sur le vieux continent. Les modèles se feront de plus en plus rares, avec au catalogue, les seuls Eclipse Cross PHEV et Pick-up L200. Il en est tout autre dans le reste du monde, notamment en Chine. La marque au diamant vient de dévoiler au Salon Guangzhou, son premier SUV 100% électrique. Le Mitsubishi Airtrek ne dévoile pas encore toute sa fiche technique, ni sur quelle plate-forme elle repose, mais on sait déjà qu’elle sera doté d’une batterie de 70kWh. Selon le cycle d’homologation chinois CLTC, l’autonomie serait de 520km. L’empattement de 2.83m devrait dégager pas mal d’espace dans ce SUV compact, et la planche de bord très sobre fait appel à deux dalles numériques. La face avant agressive, les poignées de porte affleurantes, le toit contrasté, l’Airtrek disposera également de technologies avancées, dont une panoplie de caméras et de capteurs pour votre sécurité et celles des autres.

 

23 Novembre 2021 : Genesis, la marque premium de Hyundai, vient tout juste de débarquer en Europe, mais pas encore dans l’hexagone. Dans sa gamme, on trouve le SUV familial GV70, qui est disponible actuellement en version diesel de 210ch, ou essence de 304ch. Une version 100% électrique vient tout juste d’être dévoilée au Salon de Guangzhou en Chine. Ce Genesis GV70 Electrified devrait être rapidement importé sur le vieux continent pour venir titiller les BMW iX3, Audi e-Tron ou Mercedes EQC. Pas encore d’informations concernant la capacité de la batterie, mais on sait que ce SUV disposera d’une double motorisation, une pour chaque essieu. La puissance de 490ch et le couple de 700nm, permettent un 0 à 100km/h en 4.5s, ce qui le place en tête au niveau des performances. Le véhicule encaisse une charge de 350kW, de quoi récupérer 80% de la charge de la batterie en une vingtaine de minutes.

 

22 Novembre 2021 : Le groupe Hyundai/Kia souhaite accélérer la commercialisation de véhicules électriques. Gamme Ioniq pour Hyundai et EV pour Kia, les deux constructeurs coréens se partagent bien évidemment la plupart des organes mécaniques, mais le style reste néanmoins très différent. Hyundai vient de dévoiler son concept Seven, qui préfigure le futur Ioniq 7. Le look techno ultra-sobre, fait appel à un éclairage type pixel comme sur le Ioniq 5. L’absence de montant central ne devrait pas être retenue pour le modèle de série, mais l'habitacle s'annonce très zen pour ce futur grand SUV. Le Kia EV9 concept dispose de lignes bien plus anguleuses et musculeuses. Pas de montant central comme sur son cousin, et un espace à bord généreux, le Kia EV9 reprend la plate-e-GMP du groupe, avec un empattement de 3.10m, soit 10cm de moins que pour le Concept Seven de Hyundai. Pas encore de données techniques, mais quelques informations importantes comme une autonomie annoncée de 480km et la possibilité de charger à 350kW, pour ces deux futurs modèles électriques.

 

21 Novembre 2021 : Après les Monza SP1 et SP2, Ferrari lève le voile sur un tout nouveau modèle de sa gamme Icona. Il s’agit d’une catégorie de véhicule très exclusive, dont la production est limitée. Cette Ferrari Daytona SP3 sera tout de même produite à 599 exemplaires. L’inspiration nous vient tout droit des années 60, quand la marque au cheval cabré faisait des ravages en endurance. En 1967, Ferrari remportait les 24 Heures de Daytona avec un triplé sur les terres de Ford. Le look de cette Daytona SP3 rappelle forcément le style d'une des plus belles voitures de course au monde, la Ferrari 330 P4. Le dessin est aussi pur que possible, avec très peu d’artifices aérodynamiques. On note la présence de ces ailes avant galbées comme à la belle époque, des prises d’air au niveau de la portière à ouverture papillon, et des optiques partiellement escamotables. Le cockpit au plus près des roues avant, et cette poupe surélevée, sont clairement un clin d’œil au passé. Bref, la SP3 cache une multitude d'astuces aérodynamiques. Ferrari a repris le châssis de LaFerrari Aperta, puisque cette SP3 est une découvrable, comme vous pouvez le constater. Sous le capot arrière, on retrouve par contre, le dernière génération de V12. Ce bloc moteur 6.5L est emprunté à la 812 Competizione. Il gagne néanmoins encore 10ch, grâce à un système d’injection optimisé et une ligne d'échappement spécifique. Il développe donc 840ch et 697nm de couple, permettant un 0 à 100km/h en 2.85s, un 0 à 200 en 7.4s, et une vitesse de pointe de 340km/h. A bord, le grand écran 16 pouces incurvé et le volant disposant d’un maximum de commandes, offrent une ergonomie optimal à son conducteur. Ce dernier sera bien calé dans les sièges baquets intégrés à la structure. La Ferrari Daytona SP3 sera disponible à partir de 2 millions d’euros TTC.

 

20 Novembre 2021 : Après quatre ans de carrière, Volkswagen offre à son T-Roc son premier lifting. Ce modèle a véritablement trouvé sa place sur le marché européen, avec près d’un millions d’exemplaires écoulés dans le monde. Pour beaucoup d’utilisateurs, c’est le compromis parfait entre une Golf et un Tiguan. La remise à jour est profonde, et concerne déjà le look. Le bouclier avant a été redessiné, et sera différent selon la finition choisie. Sur les versions haut de gamme, on aura droit à un bandeau lumineux tout le long de la calandre. Des clignotants à défilement à l’avant et à l’arrière, des feux assombris au niveau de la poupe, un éclairage LED Matriciel en option, un nouveau choix de jantes et de teinte de carrosserie, ce T-Roc n’a pas pris une ride. Dans l’habitacle, c’est encore mieux, avec un agencement de la planche de bord largement modifié. L’écran central de 8 ou 9.2 pouces, ne fait plus partie intégrante du tableau de bord, et les aérateurs sont à présent positionnés en partie basse. L’instrumentation numérique est de série, en 8 ou 10.25 pouces. Les commandes de climatisation deviennent tactiles, le véhicule dispose de nouvelles technologies comme le We connect Plus, les applications applecarplay et androïd auto sans fil, et une conduite semi-autonome de niveau 2 jusqu’à 210km/h. La finition assez décevante du T-Roc phase 1 a été revue, avec des matériaux qui sont maintenant moussés en partie haute de la planche de bord ou au niveau des contre-portes. Vous pourrez même opter pour du similicuir selon le degré de finition. Ce restylage concerne toutes les versions de la gamme, dont le cabriolet et le modèle R. Les motorisations disponibles développent entre 110 et 300ch.

 

18 Novembre 2021 : Porsche surprend son monde en présentant sa 718 Cayman GT4 RS. La version la plus extrême de la petite bi-place, vient carrément jouer dans la cours de sa grande soeur, la 911 GT3. Le client pourra à présent choisir quel châssis lui va le mieux. Un moteur en position central arrière (718) ou un moteur en porte-à-faux arrière (911), les deux modèles disposent du Flat 6 4.0L atmosphérique qui développe 500ch dans le Porsche 718 Cayman GT4 RS et 510ch dans la 911 GT3. Par rapport à la 718 Cayman GT4, le moteur a donc gagner 80ch. Elle sera équipée de série de la boîte PDK7, permettant un 0 à 100km/h en 3.4s, et la vitesse de pointe est de 315km/h. Moins d’insonorisants, une vitre arrière plus légère, des ailes et un capot avant en carbone plastique, le monstre a également perdu 35kg sur la balance. Le client pourra même opter pour un arceau en titane, des éléments extérieurs en carbone apparent, des jantes en magnésium, et des sorties d’échappement en titane. Il s’agit du pack « Weissach ». Côté look, on remarque immédiatement les prises d’air Naca sur le capot avant, le gros aileron fixe, les passages de roues redessinés, les extracteurs sur les ailes avant, et un diffuseur arrière plus imposant. Rotules de direction, barres stabilisatrices et amortisseurs réglables, sont spécifiques sur cette GT4 RS. Reste à faire avec un tarif de 144 485€ hors malus écologique de 40 000€ pour 2022. Pour le pack « Weissach », il faudra rajouter environ 16 000€. Cette Porsche 718 Cayman GT4 RS a déjà fait claquer un chrono sur la boucle du Nurburgring, avec un temps de 7mn09s300.

 

17 Novembre 2021 : Mazda annonce l’arrivée dans sa gamme, de cinq nouveaux SUV à moyen terme, le CX-50, CX-60,CX-70, CX-80 et CX-90. La marque nippone dévoile aujourd’hui le CX-50, un SUV compact qui se positionne en terme de taille, entre, un CX-30 et un CX-5. Mazda a souhaité lui donner un look plus baroudeur qu’à l’habitude, avec un garde au sol généreuse, des ailes galbées, des passages de roue en plastique, des pneus adaptés au tout-terrain (option), des entrées d’air et extracteurs factices au niveau des boucliers, et une calandre très large qui englobe les feux à LED. Ce Mazda CX-50 sera pour le moment, uniquement disponible sur le marché Nord-Américain. Sous le capot, un 4 cylindres 2.5L atmosphérique ou suralimenté, dont les caractéristiques techniques n’ont pas été communiquées. Il sera associé à une boîte automatique à 6 rapports et à une transmission intégrale Mi-Drive, de série. Mazda n’exclut pas des motorisations hybrides ou hybrides rechargeables pour plus tard. Dans l’habitacle, on retrouve une planche de bord zen et bien finie, comme Mazda sait le faire, avec instrumentation numérique et un grand écran central, commandé par une molette.

 

16 Novembre 2021 : Le président de la République Française, Emmanuel Macron, s’est offert une nouvelle voiture. Il s’agit bien évidemment de son véhicule de fonction avec chauffeur. Pas de changement pour la marque et le modèle, puisqu’il s'agit toujours d'une DS 7 Crossback. Les caractéristiques techniques ne sont plus les mêmes, avec le 2.0BlueHdi 180ch 2WD, qui laisse place à cette version hybride rechargeable E-tense 4x4 de 300ch. Le véhicule est entièrement blindé, l’empattement prend 20cm, et il mesure 4.79m, soit 22cm de plus que le modèle de série. Cette DS 7 Crossback Elysée arbore une teinte bleu encre, des jantes 20 pouces noires, des flashs bleu et rouge, et des porte-fanions amovibles. A bord, l’espace aux jambes à l’arrière est digne d’une limousine, avec 54.5cm à disposition, et la banquette est remplacée par deux fauteuils individuels. Sellerie cuir noir basalte, alcantara pour ciel de toit, prises USB, chargeur sans fil, cette voiture présidentielle se pare d’un système de communication spécifique.

 

                   

             

                                      

15 Novembre 2021 : Acura, la marque premium de Honda, lancera en 2022, l’Integra. Il s’agit d’une appellation légendaire chez le constructeur nippon, puisque la première mouture avait connu un succès incroyable à la fin des années 90, sur le vieux continent. Acura, non disponible en Europe, se concentrera donc sur le marché Nord-Américain, avec un nouveau modèle aux allures de berline coupé 5 portes. La base technique n’est pas un mystère, puisqu’elle reprend en grande partie, celle de la Honda Civic Si. Le look est néanmoins plus agressif, avec une calandre proéminente, un hayon lissé, et un sticker Integra de profil. Sous le capot, pas de folie, avec le bloc 1.5L Turbo de 200ch associé à une boîte manuelle à 6 rapports pour le moment. Le différentiel avant à glissement limité sera de série. Le caractère devrait être différent du modèle originel, qui crachait 192ch grâce à son 1.8L atmosphérique. Cette Acura Integra sera disponible aux environs de 30 000$ sur le marché américain à partir de 2022.

 

14 Novembre 2021 : Toyota présentait il y a quelques jours son bZ4X. C’est au tour de la marque sœur Subaru, de lever le voile sur son Solterra. Concernant la petite marque japonaise, il s'agit de son tout premier modèle 100% électrique. Le partenariat technique entre les deux marques, devrait permettre à Subaru, d'abaisser sa moyenne de rejets de CO2 en Europe. On n'est pas surpris donc de retrouver exactement la même fiche technique que le bZ4X. Une plate-forme baptisée e-subaru Global Platform, un châssis qui intègre la batterie dans la structure, permettant une excellente rigidité et un centre de gravité très bas. Vous pourrez choisir une simple motorisation de 204ch sur le train avant, ou la double motorisation de 218ch, avec un bloc supplémentaire sur le train arrière. Ce Subaru Solterra annonce une autonomie comprise entre 460 et 530km selon le cycle WLTC japonais, grâce à une grosse batterie de 71.4kWh. Dans l’habitacle, pas d’évolutions par rapport à son cousin, avec cette planche de bord relativement futuriste. Seul le logo sur le volant change. Au niveau du look extérieur, la calandre se montre plus expressive, et la signature lumineuse est différente avec la partie supérieure du feux qui enlève le masque. Au niveau de la poupe, Subaru a opté pour un bandeau noir non lumineux. Reste à connaître les tarifs et la liste des équipements qui devraient évoluer d’un constructeur à l’autre.

 

13 Novembre 2021 : Si vous êtes un client fidèle de Maranello, et que votre portefeuille pèse très lourd, Ferrari est capable sur demande, de vous concocter un modèle unique et sur mesure. C’est le cas du propriétaire de cette BR20. Elle reprend la base technique de la GTC4 Lusso, le break de chasse 4 places de la marque. Le véhicule est néanmoins moins pratique, puisqu’elle perd ses deux places arrière, et il est en même temps plus long d’environ 8cm. La carrosserie mise avant tout sur l’élégance, avec des éléments conçus uniquement pour ce modèle unique. Capot moteur, feux, calandre, bouclier, les bas de caisse en fibre de carbone, elle adopte une lunette arrière en pente douce, des hanches galbées, les quatres feux typiques et la quadruple sortie d’échappement parfaitement intégrée à ce nouveau diffuseur. A l’intérieur, des teintes marrons, une sellerie avec un effet patiné, des touches de carbone, des surpiqûres en point de croix, et le porte-bagages à l’arrière est en chêne. Sous le capot, on devrait retrouver le V12 6.3L de 690ch et 697nm de couple. La marque ne communique pas sur le tarif de cette Ferrari BR20, qui est sans aucun doute, stratosphérique.

 

11 Novembre 2021 : La Porsche Panamera II est au catalogue du constructeur de Stuggart depuis 2017. Anciennement un des modèles les plus populaires de la gamme derrière le roi Cayenne, la grande berline coupé est mis à mal ces derniers mois, par son pendant électrique, le Taycan. Porsche propose donc cette série limitée Platinum Edition, qui dispose d’un panel d'équipements habituellement en options. Cela concerne la suspension pneumatique PASM, les rétroviseurs extérieurs anti-éblouissement, les feux LED matriciels "PDLS Plus", le toit panoramique, l'assistance au stationnement avec caméra de recul, les jantes de 21 pouces « Exclusive Design » couleur platine, les sorties d’échappement noires, l’encadrement des vitres en finition brillante, et les feux arrière Design. Une certains nombre d’éléments couleur Platine, habillent le logo, la désignation « e-hybrid » ou la sortie d'air au niveau des ailes avant. Cette Porsche Panamera Platinum Edition sera disponible en version Panamera, Panamera 4 et Panamera 4 E-Hybrid. Cela concerne donc des motorisations allant de 330 à 560ch. A bord, le client profitera des sièges confort 14 positions de réglage, des sièges chauffants à l'arrière, du système audio Bose Surround, des seuils de porte en aluminium brossé, d'une horloge analogique, du volant Sport GT ou de la fermeture amortie des portes. Entre une Panamera bien optionnée et cette version Platinum Edition, l'avantage client est d'environ 5000€, avec des tarifs allant de 114 000 à 127 000€.

 

10 Novembre 2021 : Ford souhaite commercialiser des blocs électriques, afin d’accélérer la mode du rétrofit. La marque à l’ovale présente donc au Sema Show de Las Vegas, ce F100 Eluminator. Le client qui possède ce fameux F100 de 1978, peut donc aisément l’électrifier, grâce à la filiale Ford Performance Parts, du géant américain. Il suffit de se procurer le bloc e-crate M-9000-Mach-E, et de l’installer dans un pick-up hors d’âge ou bien d’autres véhicules. Ce Ford F100 Eluminator dispose de deux blocs électriques, placés à l’avant et à l’arrière. La puissance de 480ch et le couple de 860nm, lui donne bien évidemment des ailes. Il a été conçu en collaboration avec MLe Racecars et Roadster Shop. La marque à l’ovale mise sur la vente d’accessoires et de moteurs électriques, afin de booster son chiffre d’affaire. A noter que le bloc électrique e-crate de 281ch et 430nm, sera disponible à l’unité, aux environs de 3900$, chez un concessionnaire ou sur le site Ford Performance Parts. L’habitacle de ce F100 a bien évidemment été largement modernisé, avec une mini-instrumentation qui indique principalement la charge de la batterie, un écran central tactile géant, une sellerie spécifique et un habillage au niveau des contre-portes.

 

09 Novembre 2021 : Si vous possédez un BMW X3M, vous profitez déjà, d’un des SUV les plus performants au monde. Un engin polyvalent, capable de vous servir de familiale, de vous balader sur différents chemins, mais également, de vous mettre un bon coup de pied aux fesses, quand le besoin s’en fait sentir. Le préparateur Manhart est allé un tout petit peu plus loin, en lui injectant une sacré dose de stéroïdes. Le 6 cylindres 3.0L Bi-Turbo passe de 510 à 635ch, et le couple, de 600 à 785nm. Ce n’est pas tout, puisque cette Manhart MHX3 600, se dote de nouveaux amortisseurs, avec ressorts courts H&R (-30mm), de jantes Alpina 22 pouces, d’une ligne d'échappement en inox avec clapets actifs, de canules en carbones, et d’un catalyseur adapté à ce nouveau niveau de puissance. Le kit carrosserie fait bien évidemment appel à de la fibre de carbone, tout comme les nombreux inserts intérieurs. Le plus compliqué, ce sera de faire l’acquisition de ce véhicule, limité à 10 exemplaires.

 

08 Novembre 2021 : Le monde automobile n’est pas toujours rationnel. Alors que la tendance est à l’électrification, certains artisans nous conçoivent des hypercars thermiques en série très limitée. Le véhicule que nous vous présentons aujourd’hui, est une « Ultracar » selon son concepteur. La toute nouvelle start-up SP Automotive proposera dès 2022, cette Chaos à la fiche technique quelque peu effrayante. SP Group n’a pourtant rien d’une blague, puisque cette société est spécialisée depuis déjà quelques années dans les matériaux de pointe, en fournissant des pièces diverses au secteur aéronautique, à la défense, et la médecine. Justement, on va parler matériaux, avec un véhicule qui se compose de Zylon, de Titane, d’inconel, de magnésium et de composé céramique. Une multitude d’éléments sont imprimés en 3D. Résultat, ce monstre pèse entre 1388kg et 1272kg, selon la version choisie. Sous le capot du modèle de base Earth Version, se cache un bloc moteur V10 4.0L Bi-Turbo qui crache 2049ch et 1389nm de couple, tout cela accouplé à une boîte à double embrayage. Le modèle le plus léger et performant, prénommé Zero Gravity, profite d’un bloc boosté à 3065ch et 1984nm de couple. Le 0 à 100km/h est expédié en 1.55s, et le 0 à 300, en 7.1s. L’objectif est de disposer de l'ultracar la plus rapide au monde, avec plus de 500km/h en pointe, mais également de prouver son efficacité sur le Nurburgring, en atomisant la concurrence. Les tarifs annoncés sont tout aussi indécents, avec un prix de base de 5.5 millions d’euros, et pouvant atteindre 12.4 millions d’euros pour le modèle Zéro Gravity toutes options. Cette SP Chaos sera produite à vingt exemplaires.

 

06 Novembre 2021 : Le segment A est en perte de vitesse depuis déjà quelques années. Pour rentabiliser la conception d’un véhicule, il faut le vendre à l'internationale. On trouve dans la catégorie, la doublette Hyundai i10 et Kia Picanto, la Volkswagen Up et ses cousines Mii et Citigo, la Smart Forfour, la Renault Twingo, et la référence, Fiat 500. Toyota a décidé de renouveler son Aygo, contrairement à PSA, son partenaire technique, qui fait une croix sur la Citroën C1 et Peugeot 1008. La marque nippone a donc acheté entièrement le site de production de Kolin en République Tchèque, et présente son Aygo X. Et oui, la mini-citadine se transforme en un mini-crossover à l’instar d'une Suzuki Ignis ou d’une Fiat Panda Cross. D'ailleurs, le X se prononce Cross. Ce nouveau modèle reprend la plate-forme de sa sœur, la Yaris. Le véhicule avec ses 3.70m, prend donc 23cm en longueur, il est plus large de 12cm, plus haut de 5cm, et son empattement est majoré de 9cm. Le design a particulièrement été travaillé, avec un Aygo X haut sur pattes, une signature lumineuse avec un léger décroché, des passages de roue marqués, des jantes en 17 ou 18 pouces, un gros bouclier, une teinte bi-ton en option, et un hayon toujours en verre pour réduire les coûts. C'est la même chose aux places arrière avec une ouverture des vitres en compas. L'habitacle fait essentiellement appel à des plastiques durs et à de la tôle couleur carrosserie à certains endroits. La technologie est néanmoins bien présente, avec une instrumentation en partie numérique, et un écran central tactile mesurant 7 ou 9 pouces selon le degré de finition. Le système multimédia est performant, avec la possibilité de disposer des applications applecarplay ou androïd auto sans fil, et le client pourra opter pour un système audio 300W, un chargeur par induction, des sièges chauffants ou un régulateur de vitesse adaptatif. Avec son empattement majoré, la place pour les jambes s’annoncent bien évidemment plus confortable à l'arrière même si ça ne reste qu’une simple 4 places, et le coffre cube 231dm3. Sous le capot, un très raisonnable 3 cylindres 1.0L de 73ch, qui sera associé à une boîte mécanique à 5 rapports, ou une nouvelle transmission S-CVT, à variation continue.

 

05 Novembre 2021 : Volkswagen étoffe sa gamme de véhicules électriques. Après la compacte ID3, et le SUV familiale ID4, la marque allemande popose l’ID5. Il s’agit tout simplement d’une version dynamisée de l’ID4, avec une chute de pavillon en pente douce, lui donnant un style plus sportif. Ce SUV coupé dispose donc à peu près de la même fiche technique, avec des mesures qui évoluent à peine. Deux centimètres de plus en longueur, deux centimètres de moins pour la garde au toit, ce Volkswagen ID5, ajoute un becquet ajouré au niveau du hayon. Il est tout aussi pratique que l’ID4, et le coffre se permet même de cuber 6 litres supplémentaires (549 contre 543 litres). Il proposera de série, quelques équipements supplémentaires, comme des jantes de 19 pouces, des feux avant et arrière à LED, ou un éclairage d’ambiance 10 couleurs. Parmi les options, on trouve des jantes en 21 pouces, des feux Matrix LED, un éclairage d’ambiance 30 couleurs, un bandeau lumineux arrière à effet 3D, une nouvelle commande vocale plus performante avec un système qui mémorise vos habitudes, ou un affichage tête-haute en réalité augmentée. Sous le capot, pas de changement, avec des blocs électriques de 174, 204 ou 299ch (4WD) pour la version GTX. Ils seront automatiquement associés à la grosse batterie de 77kWh, avec des autonomies variant de 490 à 520km.

 

04 Novembre 2021 : Le marché chinois est on le sait, friand de grandes berlines haut de gamme. Le marché des limousines est porteur, et la marque aux anneaux propose une Audi A8 version longue, uniquement disponible en Chine. Cette finition Horch, du nom du fondateur de la marque, apporte son lot d’exclusivité, à commencer par une empattement majoré de 13cm. La calandre chromé type 3 D, des feux avant matrix LED, une signature lumineuse arrière LED avec des H sur la partie basse, des jantes 20 pouces spécifiques et des logos Horch sur le montant C, les ailes avant et la malle, et les coques de rétroviseurs chromées, on a définitivement affaire à l’Audi la plus luxueuse au monde. A bord, cette Audi A8L Horch Founders Edition dispose d’un habitacle à la hauteur. Contre-portes avec motif diamant, deux sièges arrière rembourrés, ergonomiques et massants, un système audio Bang&Olufsen 3D, un toit panoramique, un purifcateur d’air à ions négatifs, un système multimédia MIB3, tout est mis en oeuvre pour le confort des 4 passagers. Sous le capot, un très raisonnable V6 3.0L Bi-Turbo micro-hybride de 340ch et 500nm, associé à la direction et la transmission intégrale, et une très agréable boîte automatique à 8 rapports.

 

02 Novembre 2021 : Rolls-Royce propose une finition Black Badge pour la plupart de ses modèles. Seule la berline très haut de gamme Ghost, n’avait pas encore eu droit à ce label. C'est chose faite aujourd'hui, avec un véhicule qui mise essentiellement sur les teintes sombres. Cela lui apporte un minimum de discrétion, avec l’emploi d'un chrome assombri à l'extérieur et d'inserts en bois dans les mêmes tons dans l'habitacle. Un luxe toujours aussi extraordinaire, mais une ambiance plus feutrée avec un ensemble de cuir noir et bleu à l’intérieur. La teinte bi-ton de la carrosserie avec toit, capot et coffre noir, les jantes sombres de 21 pouces en fibre de carbone, les étriers de frein bleus, elle s'adresse définitivement à une clientèle fortunée, mais néanmoins humble. Sous le capot, le très vaillant V12 6.6L Bi-Turbo, passe pour l’occasion, de 571ch à 600ch dans cette Rolls-Royce Ghost Black Badge. Le couple gagne 50nm (850 à 900), et le son à l'échappement a été retravaillé pour affirmer son style plus sportif. Son tarif en Europe devrait se situer entre 380 000 et 400 000€TTC, hors malus écologique.

 

01 Novembre 2021 : Toyota, constructeur spécialiste dans la conception de véhicules hybrides, nous présente un ingénieux SUV 100% électrique. Ce Toyota bZ4X repose sur une toute nouvelle plate-forme baptisée e-TNGA. Elle a été conçu en partenariat avec la marque sœur, Subaru, qui proposera son propre modèle, le Solterra. Il sera aussi long qu’un RAV4, mais son empattement est de 2.85m, ce qui représente 16cm de plus que le SUV hybride. Cela promet bien évidemment une habitabilité très intéressante, et la possibilité d’installer une grosse batterie de 71.4kWh. Pas de folie au niveau de la motorisation, avec un modèle 2 roues motrices traction qui accueillera un bloc de 204 et 265nm sur le train avant en entrée de gamme. La version 4WD ajoute un bloc de 109ch sur le train arrière, mais la puissance cumulée est bridée à 217ch, pour un couple totale de 336nm. Le 0 à 100km/h est effectué respectivement en 8.4s ou 7.7s selon la version choisie (vitesse maxi bridée à 160km/h). Toyota annonce une autonomie confortable de 450km. Plus surprenant encore, ce bZ4X adopte une toute nouvelle direction One Motion Grip, totalement électrique, sans liaison mécanique entre le volant et les roues. Avec une rotation de seulement 150°, les roues sont braquées au maximum dans certaines situations. Ce volant sera type avion pour l’Asie, mais classique pour le moment en Europe. On retrouve une instrumentation en hauteur comme sur une Peugeot, et un grand écran central tactile, qui épouse une large console flottante. La capacité de chargement sera de 452 litres. Côté design, on note ces passages de roue qui mordent copieusement sur les ailes jusqu’au bouclier, des feux avant ultra-fins, et une poupe avec un léger méplat au niveau du hayon, pour des raisons aérodynamiques. Ce Toyota bZ4X électrique arrivera en Europe au premier semestre 2022.

 

30 Octobre 2021 : On l’avait peut-être un peu oublié dans la gamme à l’étoile, mais la très désirable Mercedes SL signe son retour en 2021. Cette icône de l’automobile en est à sa neuvième génération depuis les années 50. Bien sûr, elle n’est vraiment plus légère si on fait référence à son poids et son patronyme (Sport Leicht pour Sport léger), mais son élégance a toujours fait mouche. Pour renouveler ce modèle, Mercedes a fait appel à sa filiale sport, AMG, comme pour la SLS, l'AMG GT ou l’AMG GT 4 Portes. Nouveauté pour ce nouveau modèle, il récupère deux places d’appoint à l’arrière, avec une mini-banquette qui avait disparu depuis la SL R129 de 1989. Autre petite particularité, elle fait de nouveau appel à une capote en tissu, afin de ne pas surcharger son design sur la partie arrière. On a donc affaire à un véhicule totalement inédit, mesurant 4.71m de long, mais affichant un poids de 1970kg. Il s’agit donc d’un cabriolet type GT, confortable et performant. Ce gros bébé fait appel à un arsenal technologique époustouflant, comptant la transmission intégrale, un système antiroulis hydraulique, des roues arrière directrices, un différentiel arrière piloté électroniquement, et une technologie embarquée comprenant une instrumentation numérique 12.3 pouces et un écran central tactile de 11.9 pouces inclinable sur 32°. Le nouvel agencement intérieur très zen, avec des aérateurs en forme de turbine, fait son petit effet. Sous le capot, l’Europe aura automatiquement droit au V8 4.0L Bi-Turbo de 585ch et 800nm de couple, associé à la boîte 9G-MCT, à embrayage multidisque en lieu et place du convertisseur de couple. Les performances sont ébouriffantes, avec un 0 à 100km/h effectué en 3.6s, et une vitesse de pointe de 315km/h. Seul bémol, un coffre un peu petit par rapport à la génération précédente qui n’était qu'une simple bi-place. La capacité de chargement est de 213 litres avec la capote ouverte, et de 240 litres dans la cas contraire. La firme à l’étoile n’a pas encore dévoilé les tarifs de cette nouvelle Mercedes SL.

 

29 Octobre 2021 : Deux ans après sa sortie, la Corvette C8 a enfin droit à sa version Z06. Cette déclinaison est définitivement plus sportive que le modèle de base, déjà généreux en puissance. Le moteur n’est d’ailleurs pas le même, puisque cette Corvette C8 Z06 emprunte pour l’occasion le bloc de la version de compétition C8.R. Il s’agit d’un V8 5.5L atmosphérique à vilebrequin plat conçu pour les hauts-régimes, qui contraste avec le 6.2L de la C8 d’origine. Et pourtant, son caractère très pointu, lui permet de prendre 8600tr/mn, et d’atteindre une puissance conséquente de 680ch, pour un couple de 623nm à 6300tr/mn. Elle se dote de série, d’une boîte automatique à double embrayage et 8 rapports, avec un rapport final raccourci. Les liaisons au sol ont été revues, avec une suspension Magnetic Ride paramétrée en conséquence et des pneus de 275/30ZR20 à l’avant et 345/25ZR/21 à l’arrière (Michelin Pilot Sport 4S). Le système de freinage fait appel à 6 pistons à l’avant. Le véhicule est plus large de 9.4cm et l’aérodynamisme met l’accent sur le refroidissement et l’appui. Le client adepte des circuits, pourra opter pour le pack Z07, comprenant un aileron arrière plus gros en carbone, des jantes en carbone (-19kg), des freins en carbone céramique, et des pneus Michelin Sport Cup 2R semi-slicks.

 

28 Octobre 2021 : Le SUV XXL premium par excellence se renouvelle. Cette cinquième génération de Range-Rover arrivera sur le marché au début de l'année prochaine. Malgré les apparences, tout change, avec notamment l’adoption de la plate-forme MLA, permettant d’accueillir tous types de motorisations. Thermique, hybride rechargeable, la marque annonce même l'arrivée d'une version 100% électrique pour plus tard. Au niveau du look, elle préserve les principaux codes stylistiques du modèle, avec de gigantesques surfaces vitrées, une ceinture de caisse très haute, et un aspect cubique. Attention, la marque Anglo-Indienne a particulièrement soigné l’aérodynamisme en lissant au maximum les aspérités de la carrosserie. Résultat, elle annonce un Cx de seulement 0.30, un record pour un tel mastodonte. A l’arrière, on note pour la première fois, la présence de ces feux verticaux, simplement reliés par un bandeau noir. A bord, même top, avec une dalle numérique de 13.7 pouces pour le conducteur, et un écran tactile de 13.4 pouces au centre, qui remplace les deux dalles précédentes. Le niveau technologique de ce Range-Rover 2022 est impressionnant, et compte entres autres, un purificateur d’air contre les bactéries et les virus, un système basse fréquence dans les appuie-têtes permettant de réduire les bruits parasites, un système audio Meridian 1600W 35HP, des feux multi-facettes pouvant détecter plus de 16 objets simultanément, un système de caméra à 360° avec vision du sol en tout-terrain, des sièges massants pour 4 passagers, les quatre roues directrices, un système anti-roulis actif, le système Terrain Response de dernière génération, une suspension pneumatique Bilstein offrant 29.5cm de garde au sol au maximum, et des assistants électroniques promettant une conduite autonome. Il sera disponible en version courte de 5.05m ou longue 7 places de 5.25m. Le poids sera compris entre 2400 et 2600kg, et peut-être même 3 tonnes pour le futur modèle électrique. Justement, sous le capot, on trouvera deux blocs diesel micro-hybrides de 249 ou 350ch, un V8 4.4L Bi-Turbo essence de 530ch, et deux blocs hybrides rechargeables de 440 ou 510ch. Ces derniers embarquent une énorme batterie de 38.2kWh, offrant une autonomie théorique de 100km en mode zéro émission. Les tarifs Europe seront compris entre 122 000 et 174 000€TTC hors options et hors malus écologique.

 

26 Octobre 2021 : Deux stars du monde automobile prennent leur retraite en 2021. La première s’appelle Lamborghini Aventador. La monstrueuse italienne est au catalogue du constructeur depuis déjà 10 ans. Elle ne sera donc plus disponible à la commande, et le reste de la production est réservé à l’Aventador LP780-4 Ultimae, une série limitée à 600 exemplaires, dont tous ont trouvé preneur. Cette surpercar a donc été distribuée à plus de 10 000 unités lors de sa carrière. Le futur haut de gamme de chez Lamborghini n’est pas encore connue, mais fera certainement appel à de l’électrification si elle souhaite conserver son V12.

 


Autre monument sur le point de disparaître, il ne reste à produire que 40 Bugatti Chiron. La firme Franco-Allemande avait prévu de distribuer 500 exemplaires au total, et après 6 ans de carrière, l’objectif est atteint. L’avenir de la marque est à présent entre les mains du constructeur Croate Rimac, qui a pris le contrôle de Bugatti, il y a quelques semaines. Le spécialiste des hypercars électriques n’a pas encore dévoilé quel type de motorisation et quelle plate-forme, équiperont les futurs modèles.

 

25 Octobre 2021 : Si vous disposez de la Ferrari Testarossa originel sortie en 1984, et que vous souhaitez la remettre au goût du jour, la petite société Suisse, Officine Fioravanti, vous propose ce restomod très pertinent. On commence par l’intérieur, qui profite d’une finition plus soignée qu'à l'origine, faisant appel à de l'aluminium et du cuir. Vous disposerez de prises USB-C, du bluetooth avec applications smartphone, et de différents boutons, liés aux nouveaux paramètres de conduite. L’ambiance et le dessin des commandes, restent volontairement tournés vers les eighties. Le châssis dispose de nouvelles suspensions paramétrables Ohlïns, les nouvelles barres anti-roulis av et ar sont réglables tout comme l’ABS, l'auto a perdu 130kg, le freinage est assuré par des disques Brembo, et cette Ferrari Testarossa Restomod chausse des Michelin Pilot Sport 4S ou Pirelli Trofeo R. Justement, les jantes de 17 pouces à l'avant et 18 pouces à l'arrière, remplacent les 16 pouces d’origine, mais gardent le même dessin. Sous le capot, le Flat 12 de 4.9L est largement modifié, au niveau de l’admission, de l'allumage et de la culasse, et la ligne d'échappement est en Inconel et titane. Résultat, la puissance passe de 390 à 510ch, et le couple, de 490 à 600nm, avec un moteur qui prend à présent 9000tr/mn. Toujours équipée d’une boîte manuelle à 5 rapports, la belle italienne croise à 323km/h, contre 290km/h pour le modèle de série.

 

24 Octobre 2021: Pour l'Europe, il faudra encore attendre de long mois, avant de voir débarquer la nouvelle Honda Civic Type R. Dans le reste du monde, les clients peuvent déjà opter pour la Civic Si, qui sera disponible, uniquement en version tricorps. Par rapport au modèle de base, cette version Si, a droit à une nouvelle calandre alvéolée, à des jantes 18 pouces noir, des rétroviseurs, des entourages de vitres et un becquet dans les mêmes tons. On note la double petite sortie d’échappement à l’arrière et cette teinte de carrosserie optionnelle Orange nacré vif. Les suspensions ont été raffermies, les barres stabilisatrices sont plus grosses, et la barre de torsion plus rigide au niveau de la direction. Le différentiel à glissement limité est de série pour cette traction. Le système de freinage est majoré, avec des disques de 312mm à l’avant. Sous le capot, le très raisonnable 1.5L Turbocompressé développe 200ch et 260nm de couple. La boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, profite d’un système d'accélération automatique au rétrogradage pour une meilleure synchronisation des rapports. L’habitacle de cette Honda Civic Si dispose de quelques spécificités comme une sellerie ou des surpiqûres rouges, et un pédalier sport.

 

23 Octobre 2021 : BMW revoit sa copie concernant sa Série 1 M135i Xdrive. Il s'agit bien évidemment de la version la plus sportive de la gamme Série 1. Justement, la marque à l’hélice ne la trouvait pas suffisamment sportive, et procède à quelques modifications techniques. On rappelle que ce modèle repose sur la plate-forme UKL typée traction, que la Série 1 partage avec la gamme Mini. Sous le capot moteur, pas de changement, avec toujours ce 4 cylindres 2.0L Turbo de 306ch, la transmission intégrale Xdrive, le système antipatinage ARB au niveau du calculateur moteur, le différentiel Torsen avant, et la boîte de vitesse à 8 rapports. BMW a surtout revu la géométrie des trains roulants, en augmentant le carrossage, en changeant les supports de suspension à l’arrière, en modifiant les triangles de suspension à l’avant, et en recalibrant le réglage des amortisseurs. Pour l’ambiance, BMW la dote du système Active Sound Design, afin d'amplifier le son moteur dans l'habitacle. Au catalogue, cette BMW M135i Xdrive se dote de nouvelles teintes de carrosserie, dont deux venant directement de la division BMW Individual, avec le « M Jaune Sao Paulo » ou le « Frozen Orange ».