Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

28 Mars 2020 : ABT Sportsline a décidé de s’attaquer à la Volkswagen Golf 8. Petite préparation qui concerne les jantes et les suspensions. Le préparateur allemand l’équipe donc d’un jeu de suspensions, permettant d’abaisser la caisse de 25 à 30mm selon la configuration technique. Ces nouvelles suspensions s’adapte même au châssis adaptatif DCC. Au niveau des jantes, ABT propose un large choix, allant de 18 pouces à 20 pouces, couleur alu, diamant noir brillant ou couleur noire mate. Bien sûr, le kit carrosserie extérieur, et les différentes préparations moteur, seront proposés en cours d’année 2020.

 

 

26 Mars 2020 : Aston-Martin dévoile quelques caractéristiques techniques de son nouveau bloc moteur TM01. Ce dernier équipera en premier lieu, la future hypercar Valhalla de 2022. Il s’agit d'un V6 3.0L Bi-Turbo très compact, avec les turbocompresseurs placés à l'intérieur du V. Ce dernier s'accouplera à un électromoteur et une batterie. Nous avons donc affaire à un bloc hybride ou hybride rechargeable. Effectivement, ce moteur changera de configuration, selon le modèle dans lequel il sera installé (Vanquish par exemple). Le bloc TM01 (en hommage à Tadek Marek, concepteur du V6 maison dans les années 50) devrait avoisiner les 1000ch. L’Aston-Martin Valhalla sera conçu en collaboration avec Red-Bull. Il s’agit du deuxième projet d’hypercar, après la Valkyrie. Bloc moteur de 200kg répondant aux normes Euro7, châssis monocoque en fibre de carbone, le poids total ne devrait pas excéder les 1350kg. De quoi abattre le 0 à 100km/h en 2.5s et de croiser à 354km/h. Elle sera produite à 500 exemplaires à un tarif proche des 1.1 millions d'euros.

 

             

Ci-dessus, la Valhalla et sa soeur Valkyrie

            

               

22 Mars 2020 : La gamme Dacia est vendue en Amérique du Sud, sous le blason Renault. La marque au Losange se permet de baisser en gamme, afin d’être présent sur les marchés émergents, et de profiter des retombées médiatiques de ses investissements en F1. La Renault Sandero RS est née en 2016, et connaît un léger restylage en 2020. Comme toutes bonnes compactes sportives, elle dispose d’un bouclier ajouré, d’une calandre spécifique, et d’une double sortie d'échappement avec mini-diffuseur. Ce facelift ajoute de nouvelles jantes en 17 pouces chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4, d'une direction recalibrée, de nouveaux feux arrière qui s’étirent sur le hayon, et d’une nouvelle ligne d’échappement. Sous le capot, on retrouve un bon vieux 2.0L atmosphérique, qui développe 145ch et 198nm de couple. Le 0 à 100km/h est effectué en 8.4s et elle pointe à 200km/h. A noter que ce véhicule est proposé au Brésil à partir de 16 000€, où il se permet de fonctionner également à l’éthanol (150ch).

 

20 Mars 2020 : Le monde de l’automobile comme la plupart des activités industrielles, sera gravement touché par la crise que nous traversons actuellement. Le Coronavirus met donc entre parenthèse notre passion pour l’automobile, mais n’oublions pas le désastre économique qui approche à moyen terme, et les emplois qui seront dûrement affectés. Nous faisons donc aujourd’hui le point sur les grands groupes automobiles dans le monde.

 

                             


     Peugeot a fermé tous ses sites de production en France (Sochaux, Mulhouse, Poissy, Flins, Douai, Sandouville). Bien sûr, les usines du constructeur français se trouvant en Europe, sont également à l’arrêt, et la réouverture de celles-ci à la fin du mois de mars est fortement compromise.


     Renault ferme également toutes ses usines en France, et cesse toutes activités en Roumanie, à Tanger, Casablanca, Portugal, Slovénie, et Espagne.


    Si les deux groupes français profiteront des reports de charges sociales et d’impôts, les salariés bénéficieront eux, des dispositions du chômage total ou partiel, mises en place par l’état. Malgré tout, PSA et Renault ne pourront certainement pas faire face à leurs charges fixes dans les mois qui viennent. La question de la nationalisation de ces deux sociétés sont d’ores et déjà sur le tapis, et les discussions ont déjà commencé avec le ministre de l’économie, Bruno Lemaire. Comme en 2009, après la crise des subprimes, un prêt sera certainement accordé à chaque société, en contre-partie d’une entrée de l’état francçais au capital de PSA, et d’une augmentation se parts, concernant Renault. N’oublions pas, que les ventes automobiles perdues lors de ce confinement ne se rattraperont pas, les clients potentiels ayant depuis longtemps repoussés un éventuel achat à plus tard. Les difficultés financières des ménages et la crise financière à venir, vont fortement impacter le monde de l’automobile.


   BMW ferme ses usines en Europe et en Afrique du Sud jusqu’au 19 Avril. Aucune information sur le site de Spartanburg aux Etats-Unis concernant la fabrication des modèles X.


   Volkswagen ferme la grande majorité de ses sites de production en Europe à partir de ce vendredi 20 mars. Le géant allemand comptant 12 marques automobiles, sera certainement la plus touchée par la crise du Covid-19, une grosse partie de ses ventes étant réalisées en Chine. Hors, le marché chinois est en baisse de 79% depuis la pandémie. Seat prévoit carrément des licenciements dans son usine de Martorell à Barcelone. Cela concerne 15 000 salariés. Fermeture totale de Lamborghini en Italie.

 

    Bien sûr, Ferrari, le constructeur le plus profitable au Monde, est à l'arrêt depuis déjà quelques jours, et n'ouvrira Maranello, qu'une fois que le virus sera contrôlé sur le territoire Italien.


    Mercedes sera également affecté par la situation en Chine, avec 29% de ses ventes sur le marché asiatique. La marque à l’étoile suspend sa production en Europe pour au moins deux semaines, afin de désinfecter de ses usines.


    Les constructeurs Japonais (Toyota, Honda ou Nissan) suspendent la production en Europe, en Chine ou aux Etats-Unis, mais les usines japonaises semblent tourner à plein régime. Port du masque obligatoire au Japon pour tous les travailleurs.


    FCA (Fiat Chrysler Automobile) subit de plein fouet la crise en Italie avec la fermeture de toutes ses usines. En Europe, la plupart des sites sont également à l’arrêt. Du côté de Chrysler, la production aux Etats-Unis va connaître un arrêt brutal la semaine prochaine.


    Concernant donc les Etats-Unis, les trois géants (GM, Ford et Chrysler) ferment leurs portes pour deux semaines. Nous rappelons que cela met au chômage technique sur le seul territoire américain, 40 000 salariés pour GM, 56 000 salariés pour Ford, et 45 000 pour Chrysler.


    Cette situation exceptionnelle concerne bien évidemment non seulement les constructeurs automobiles, mais également l’industrie mondiale dans son ensemble. Cela aura des répercussions désastreuses à moyen terme. Les aides gouvernementales de plusieurs centaines de milliards de dollars et d’euro, auront pour conséquence une dévaluation des monnaies. Cela se traduira par une inflation des prix. Cette crise affectera l’économie des pays les plus industrialisés, pendant un certain nombre d’années.

 

18 Mars 2020 : Mansory, préparateur spécialisé dans les voitures de luxe, basé en Suisse, nous propose régulièrement des modèles hors du commun, tuné à la limite du bon goût. Le but, donner plus de caractère, d’exclusivité et de sportivité, à des véhicules déjà, ultra-luxueux à la base. Il s’attaque à la Bentley Flying Spur W12, avec ce kit carrosserie en fibre de carbone, comprenant des bas de caisse, et des boucliers avant et arrière spécifiques. On oublie pas les jantes noires profondes, et le liseré rouge, que l’on retrouve un peu partout sur la carrosserie. L’habitacle n’est pas en reste, avec habillage en carbone, cuir gaufré couleur ivoire, et un volant dans les mêmes tons. Sous le capot, le W12 6.0L Bi-Turbo profite d’une ligne d’achappement et d’une nouvelle cartographie, faisant passer la puissance de 635 à 710ch, et le couple, de 900 à 1000nm. Ce monstre avale le 0 à 100km/h en 3.6s et croise à 340km/h.

 

16 Mars 2020 : David Brown Automotive proposait déjà une Mini Remastered (remis au goût du jour) il y a quelques mois. Un client, passionné de la saga James Bond, a passé une commande assez particulière à la société de design. Vous vous rappellerez certainement du volet sortie en 1981, « Rien que pour vos yeux », qui mettait à l’affiche Roger Moore, Carole Bouquet, mais également une magnifique Lotus Esprit Turbo à la teinte particulière. David Brown a donc personnaliser la petite Mini originelle à ces couleurs. Une teinte Cooper Glow, un stripping « Turbo » Sahara Gold, des jantes spécifiques 13 pouces dorées, le résultat est plutôt convaincant. La planche de bord profite de placage en bois, la sellerie est en cuir blanc, et et le ciel de toit, en alcantara. On oublie pas le système de divertissement avec écran 7 pouces. Cette petite bébête est tracter par un simple bloc 1.3L de 94ch, qui devrait suffire à donner du pep’s à ce poids plume. David Brown Automotive ne communique pas sur le prix de cet engin, qui devrait dépasser les 100 000€ de la Mini Remstered de 2019.

 

                                 

15 Mars 2020 : Le Cupra Formentor devrait arriver en concession à la fin de cette année. Il y a quelques jours, le constructeur ibérique dévoilait en effet, ce crossover coupé, qui est un modèle spécifique de la gamme. Cupra prend donc ses distances par rapport à la maison mère, Seat. Ce Formentor repose néanmoins sur la plate-forme MQB Evo qui équipe nombres de véhicules du groupe Volkswagen. Long de 4.45m, son style reste fidèle au concept-car éponyme, présenté il y a tout juste un an. Une face avant agressive avec des feux additionnels sur le bouclier, des nervures de carrosserie profondes de profil, une lunette arrière incliné, et un éclairage à LED avec bandeau lumineux sur le hayon, la ligne est définitivement sportive. Sous le capot, Cupra proposera une motorisation hybride rechargeable (1.4TSi + bloc électrique) de 245ch, avec batterie de 13kWh, offrant une autonomie de 50km en électrique. Une version classique 2.0TSi de 310ch sera également disponible, avec transmission intégrale. La planche de bord est un peu moins originale, puisqu’elle reprend le dessin de celle du Tarraco et de la nouvelle Leon. Ce Cupra Formentor profitera de toutes les dernières technologies disponibles du groupe Volkswagen.

 

13 Mars 2020 : A l’instar de Ferrari avec ses SP1 et SP2, ou Mac-Laren avec sa Elva, Aston-Martin nous propose pour 2020, ce Speedster radical inspiré du passé (DB3S des années 50). Sa particularité première, c’est bien évidemment, l’absence de pare-brise, ce qui est toujours étonnant pour un tel monstre de puissance. Le cockpit est coupé en deux par un élément de carrosserie. La planche de bord reprend certaines commandes de la gamme Aston, et elle dispose même d’un écran central, mais l’atmosphère rappelle le monde de l’aviation. Carbone, cuir et aluminium sont à peu près les seuls matériaux que vous pourrez toucher à bord. La plate-forme a largement été modifié par rapport à la DBS, et la carrosserie est en fibre de carbone. Le gain de poids semble conséquent, mais Aston-Martin ne communique pas sur sa valeur. Le V12 .5.2L Bi-Turbo maison développe 700ch et 753nm sur ce Speedster, ce qui permet un 0 à 100km/h en 3.5s, et une vitesse autolimitée à 300km/h. Cette Aston-Martin V12 Speedster sera fabriquée à 88 exemplaires au tarif presque raisonnable de 880 000€ en Europe.

 

11 Mars 2020 : Koenigsegg nous présente, très certainement, la GT (Grand Tourisme) 4 places la plus radicale au monde. Cette Gemera est une hybride rechargeable de 4.98m de long, totalement fabriquée en fibre de carbone. Le véhicule peut accueillir 4 passagers de manière confortable avec son empattement de 3 mètres. Cette Koenigsegg Gemera dipose d’une motorisation très particulière. Un bloc thermique 3 cylindres de 2.0L avec deux turbos qui développe 600ch à 7500tr/mn, il dispose de la technologie FreeValve, qui remplace l’arbre à cames. Il est associé à 3 électromoteurs (400ch pour le train avant, et deux blocs de 500ch à l’arrière). La puissance cumulée est de 1700ch, et le couple de 3500nm. Il fallait bien un système de Torque vectoring à l’avant et à l’arrière pour juguler toute cette fougue. A noter, que ce véhicule disposera des quatres roues directrices. Le 0 à 100km/h est annoncé pour 1.9s, et les 400km/h sont atteint en 20 secondes. La batterie de 16.6kWh permet une conduite en mode full électrique pendant 50km, à une vitesse maximum de 340km/h. Les autres caractéristiques techniques contre entres autres, le système de freinage en carbone céramique, les barres anti-roulis ajustables, la suspension active, les rétro-caméras, l’écran central de 13 pouces, la connexion internet, ou le système hifi 11HP avec caisson basse. Koenigsegg produira 300 exemplaires de sa familiale, dont les premières livraisons débuteront en 2022.

 

11 Mars 2020 : Bugatti nous propose une autre variante de sa Chiron. Le modèle originel croise à 420km/h, et la très exclusive Chiron Super Sport 300+ a atteint 490km/h sur piste. La marque franco-allemande semble s’être assagie avec cette nouvelle version Pur Sport. Bugatti a d’abord travaillé sur le poids du véhicule, en gagnant près de 50kg sur la balance. Un gros aileron arrière à présent fixe, des jantes en magnésium, un diffuseur remanié intégrant une ligne d’échappement en titane, cette Bugatti Chiron Pur Sport pèse tout de même un bon 1945kg. Le bouclier avant dispose d’entrées d’air plus larges, les jantes sont légèrement carénées en option, l’alcantara remplace certains éléments en cuir à bord et le carbone règne en maître. Elle dipose également de certaines spécificités techniques. Le bloc W16 8.0L Quadri-Turbo développe toujours 1500ch et 1600nm de couple, mais est capable de prendre 200tr/mn de plus au compte-tours (6900tr/mn). Enfin, la boîte 7 rapports à double embrayage dispose de rapports plus courts, ce qui permet des accélérations franches, mais une vitesse de pointe de « seulement » 350km/h. Comptez 3 millions d’euro pour se procurer un des 60 exemplaires prévus.

 

10 Mars 2020 : Mac-Laren propose une série limitée, qui vient s’intercaler entre la supersportive 720S et l’hypercar Senna. Cette Mac-Laren 765LT, vous pourrez vous en servir tous les jours, mais si vous souhaitez l’exploiter au maximum, il faut savoir que sa place est sur un circuit. Par rapport à la 720S, le véhicule a été allégé de 80kg. Jantes spécifiques, sièges en fibre de carbone, absence de moquette, une batterie lithium-ion, des vitrages en polycarbonate et une ligne d’échappement en titane, vous pouvez également faire retirer la radio ou la climatisation. Résultat, avec ses 1229kg à sec et son V8 4.0L Bi-Turbo poussé à 765ch, cet engin vous propulse de 0 à 100km/h en 2.8s et de 0 à 200km/h en 7.4s, et peut croiser à 330km/h. L’aérodynamisme est totalement revu, avec un spoiler qui prend 5cm de plus à l’avant (+25% d’appui), et une poupe allongée de 1cm (+60% d’appui au freinage grâce à l’aileron à trois positions). Amortissement hydraulique, ressort plus raide, pneus Pirelli Trofeo R, des voies élargies, et une boîte à double embrayage plus rapide, les 765 exemplaires seront proposés à un tarif approchant les 400 000€.

 

09 Mars 2020 : Elle est considérée comme l’une des meilleures GT au monde, si ce n’est la meilleure. La Porsche 911 Turbo dont la première version est sortie en 1975, était considéré comme une bête incontrôlable à l’époque, avec pour atout, son bloc 3.0L Turbo de 260ch. Cette septième génération évolue dans un autre monde, avec toujours plus de puissance, mais également une technologie de pointe, permettant une efficacité redoutable dans toutes les conditions. Le bloc moteur est tout nouveau même si la cylindrée de 3.8L, reste stable par rapport à la type 991. Effectivement, cette Porsche 911 Turbo S type 992 hérite d’un moteur inédit, qui s’inspire du 3.0L de la Carrera S. Système de refroidissement retravaillé, deux nouveaux turbocompresseurs à géométrie variable avec soupape de décharge électrique, injecteurs piézoélectriques, ce Flat 6 développe 650ch et 800nm de couple. Grâce à sa transmission intégrale « Porsche Traction Management, cette nouvelle mouture offre une répartition de la puissance optimisée entre le train avant et arrière. Le châssis est abaissée de 10mm, la nouvelle boîte à double embrayage compte 8 rapports et les pneus de taille différente sur les deux essieux, lui permettent d'abattre le 0 à 100km/h en 2.7s. N'oublions pas les voies élargies à l’avant à 184cm et 190cm à l’arrière. Toujours plus imposante, toujours plus féroce, elle croise à 330km/h en pointe. La stabilité est assurée par le traditionnel aileron actif, qui offre 15% d'appui supplémentaire. Il faudra faire avec des tarifs compris entre 220 000 et 235 000€, selon que vous choisissez la version Coupé ou Cabriolet.

 

07 Mars 2020 : C’est la Fiat 500 et ses déclinaisons qui tiennent à bout de bras la marque Fiat à flot depuis 2007. La petite citadine a eu une carrière à rallonge, et treize années d’existence sur la même base technique n’est pas commun dans le monde de l’automobile. Pour 2020, la marque italienne nous présente cette nouvelle génération qui sera d’abord proposée en version électrique. La nouvelle plate-forme offre 2cm de plus en empattement, le véhicule est plus large et plus long de 6cm. Les codes stylistiques restent à peu près les mêmes, mais on retrouve néanmoins cette ceinture de caisse qui fait la jonction avec le capot avant. Ce dernier vient scinder en deux, les nouveaux feux à LED, la calandre semble plus verticale, et le logo Fiat disparaît au profit du chiffre 500 avec barres chromées. Les feux arrière paraissent légèrement plus volumineux et ils sont de nouveau pleins. La planche de bord se modernise, avec une petite instrumentation digital de 7 pouces, et un grand écran central de 10.25 pouces. C’est un peu moins joyeux qu’auparavant, mais la finition semble en net progrès. Les nouvelles technologies embarquées comprennent un système de conduite semi-autonome de niveau 2, le régulateur de vitesse intelligent, l’assistant de vitesse qui informe le conducteur sur l’allure adéquate, le détecteur de fatigue, l’alerte d’angle-mort et des capteurs à 360°. Cette Fiat 500e se pare d’un bloc électrique de 118ch alimenté par une batterie de 42kWh. Cela permet un 0 à 100km/h effectué en 9.0s, une vitesse de pointe limitée à 150km/h et une autonomie très satisfaisante de 320km. Elle sera livrée avec une prise Combo 2, un câble avec recharge type 11kW, et une wall-box en option de 3kW ou 7.4kW.

 

06 Mars 2020 : Bentley comptait sur le Salon de Genève pour présenter sa magnifique Bacalar, un speedster 2 places, conçu sur la base technique de la Continental GT. Ce véhicule fait appel à Mulliner, carrossier de légende, spécialisé dans les projets spéciaux. Cette filiale de la marque Bentley, nous livre un véhicule assurément sportif dans ses lignes. Une face avant plus expressive, avec une calandre arrondie, des feux spécifiques qui mordent sur les ailes, deux extracteurs sur le capot, des passages de roue marqués à l’avant et des voies élargies de 20mm à l’arrière, tout est parfaitement étudié. Le double bossage derrière les appuies-têtes, la malle totalement redessinée, les feux inédits et le bouclier noir laqué, cette Bentley Bacalar dispose d’un style très personnel. Dans l’habitacle, on reconnaît bien évidemment la planche de bord de la Continental GT, mais le niveau de finition passe encore un cap, avec la présence de bois millénaire mort, on le précise, d’inserts décoratifs, de cuir pleine fleur avec près de 150 000 coutures pour la sellerie. Bien sûr, ce véhicule est une série limitée à 12 exemplaires, totalement personnalisable par son propriétaire. Toutes les Bacalar sont d’ores et déjà vendues.

 

05 Mars 2020 : Skoda a présenté sa nouvelle berline compacte Octavia à la fin de l’année dernière. C’est aujourd’hui au tour de la version sportive de se découvrir. Ce Skoda Octavia RS mise forcément sur son nouveau look pour séduire les amateurs de berlines sportives. Une calandre avant en relief qui se pare de noir, un bouclier ajouré avec de petits éléments noirs laqués, des jantes en 18 pouces ou 19 pouces avec étriers de frein rouges, un capot bombé et rainuré, des coques de retroviseurs, et un nouveau regard, ça claque, tout en restant de bon goût. La poupe rappelle une certaine Alfa-Roméo Giulia, mais l’ensemble reste bien plus anguleux notament au niveau des feux. Le petit becquet noir et le bouclier avec double sortie d’échappement trapézoïdale, font toujours leur petit effet. Dans l’habitacle, plastique moussé, alcantara et cuir, annoncent une excellente finition. N’oublions pas les compteurs numériques, le grand écran central de 10 pouces, le volant à méplat ou le pédalier en aluminium. Les motorisations 100% thermiques arriveront un peu plus tard. Il s’agit du 2.0TSi de 245ch et le 2.0TDi de 200ch. En attendant, Skoda met l’accent sur son moteur hybride rechargeable 1.4TSi iV avec batterie de 13kWh, qui développe 245ch et 400nm de couple. Le niveau de performance est correcte, avec un 0 à 100km/h effectué en 7.3s, et une vitesse de pointe de 225km/h.

 

04 Mars 2020 : L’Audi A3 sortie en 1996, a été la première compacte familiale premium sur le marché. Depuis, elle a inspiré BMW pour sa Série 1, ou Mercedes, pour sa Classe A. Le pionnier en est à sa quatrième génération, et le style évolue sensiblement. Une calandre proéminente par rapport au capot moteur, un bouclier au dessin complexe, des feux plus agressif avec éclairage LED matriciel en option, un profil plus galbé, avec des passages de roue surgonflés, et une poupe, avec des feux qui se sont encore affinés, cette nouvelle Audi A3 semble bien assise sur la route. Elle repose sur la plate-forme MQB Evo, avec un empattement qui ne change pas. Le véhicule est par contre plus long de 2cm, et plus large de 3cm. Les côtes d’habitabilité devraient rester excellentes, et le coffre gagne une vingtaine de litres. A bord, c’est un peu une révolution, comme pour toute la gamme Audi, avec ce dessin limite futuriste. Une instrumentation numérique de 10.25 pouces ou 12.3 pouces en option, un écran central de 10 pouces, on remarque immédiatement cette surface argenté qui scinde la planche de bord, ou les aérateurs conducteur, placés en hauteur. Pour une Audi, c’est assez original, et on attend de juger le niveau de finition. Les meilleures technologies sont au programme si vous passez par la case option, avec le nouveau système multimédia MIB 3, un système de navigation connecté, un assistant vocal Alexa Amazon, une suspension pilotée à 3 modes, et une conduite semi autonome de 0 à 210km/h. Pas de folie côté motorisation pour ce lancement de carrière, avec un 1.0TFSi de 110ch, le 1.5TFSi ou 1.5 e-TFSi Mild Hybrid 48V de 150ch, un 2.0TDi de 116 ou 150ch, et deux hybrides rechargeables de 204 et 245ch déjà connues dans le groupe Volkswagen.

 

04 Mars 2020 : Brabus nous propose ce Classe G radical, qui adopte le look d’un pick-up survitaminé. Du muscle, il n’en manque pas, puisque cet engin développe la puissance de 800ch et un couple de 1000nm, et cela lui permet d’effectuer un 0 à 100km/h en 4.8s. Le châssis a été largement modifié, avec un empattement qui a pris 50cm (3.39m), et une longueur totale qui passe de 4.62 à 5.31m. La garde au sol à plus que doublée, en passant de 24 à 49cm. Ce monstre repose que des jantes de 22 pouces chaussées de pneus tout-terrain Pirelli Scorpion ATR, et se dote d’un amortissement pur off-road. Le client pourra personnaliser son Brabus 800 Adventure XLP à son bon vouloir, grâce à une large gamme d’accessoires (rampe de feux ou drone de sauvetage par exemple). L’habitacle se pare de cuir et d’alcantara, avec tapis de sol spécifique, mais là encore, les teintes sont aux choix. Il faut dire que ce véhicule sera disponible à partir de 575 000€ hors-options en Europe.

 

03 Mars 2020 : Alfa-Romeo présente deux Giulia très particulières, qui marquent le retour de l’appellation GTA. En Italien, cela veut dite Gran Turismo Alleggerita, bref, Grand Tourisme allégée. Nous aurons donc droit à l’Alfa-Roméo Giulia GTA dans un premier temps , qui voit son V6 2.9L Bi-Turbo passé de 510 à 540ch. Le véhicule a certainement perdu quelques kilos, grâce à l’apport d’un certain nombres d’éléments en carbone. On note ce bouclier ajouré encore plus expressif que sur la version QV, les voies élargies de 5cm avec ces passages de roue noirs laqués à l’arrière, le becquet stylé, et l’énorme diffuseur, qui intègre une double sortie d’échappement central signée Akrapovic. La Giulia GTAm pour Modificata, va encore plus loin. Un aileron de compétition, la disparition de la banquette arrière et des contre-portes, des baquets en carbone, des harnais 6 points, un arceau de sécurité,et des vitres en Lexan, l’engin annonce une perte de 100kg sur la balance. Bref, il abat le 0 à 100km/h en 3.6s grâce à un rapport poids/puissance de 2.82kg/ch. Ces Alfa-Roméo Giulia GTA et GTAm seront produites à 500 exemplaires maximum.

 

03 Mars 2020 : Un véhicule qui s’adapte à vos envies et à son environnement, Renault fait fort avec ce concept Morphoz. D’abord, il annonce l’arrivée chez Renault, d’une toute nouvelle plate-forme CMF-EV conçu pour accueillir, uniquement des motorisations électriques. On rappelle que le contructeur français proposera à moyen terme, une gamme complète de véhicules électriques, un peu à l’image d’ID chez Volkswagen. Cette Renault Morphoz concept arbore d’ailleurs un style qui lui est propre. Le plus ingénieux reste sa capacité à s’allonger de plus de 40cm, grâce à un empattement variable sur 20cm, et un hayon qui peut reculer sur 20cm de plus. L’agencement intérieur s’adapte, avec des sièges flottants, dont un qui pivote pour le passager avant. L’instrumentation sur dalle numérique et l’écran multimédia escamotable, dispensent ce Morphoz de toutes commandes. Encore plus fort, pour faire fonctionner son petit moteur électrique de 134ch, en version courte, ce véhicule peut accueillir une batterie de 40kWh permettant 400km d’autonomie. En version longue, une batterie supplémentaire de 50kWh (90kWh au total) offre une autonomie record de 700km. Bref, un véhicule taillé pour la ville, la montagne ou l’autoroute, selon Renault.

 

 

02 Mars 2020 : Comme pour la Megane, Renault a décidé de donner un petit coup de jeune à son Talisman. La grande berline connaît donc un léger lifting, avec une barette en chrome supplémentaire sur le bouclier avant, un éclairage LED matriciel retravaillé, et des feux arrière à l’intérieur redessiné qui se pare de chrome, avec nouvelle signature lumineuse. Le nouveau système multimédia Easy Link avec mise à jour automatique et gestion du véhicule à distance, est bien plus performant. Toutes les données s’affichent sur le nouvel écran de 9.3 pouces. Le client pourra en plus, opter pour une instrumentation digital en option, de 10.2 pouces. Toutes les nouvelles technologies sont de la partie, avec chargeur de smatphone par induction, conduite semi-autonome de niveau 2 fonctionnant de 0 à 160km/h, éclairage d’ambiance multi-sense 8 couleurs, et feux matriciel LED qui fait évoluer l’intensité lumineuse en permanence. Sous le capot, on retrouve les blocs 1.3TCe de 160ch, 1.6TCe de 225ch, le 1.7BlueDci de 120 ou 150ch, et le 2.0BlueDCi de 160 ou 200ch. Le Renault Talisman n’aura malheureusement pas droit à la nouvelle motorisation hybride rechargeable e-Tech de 160ch.

 

29 Février 2020 : Mercedes comptait sur le Salon de Genève pour lancer la version la plus performante de son nouveau GLA. Ce dernier a été dévoilé il y a seulement quelques semaines, mais Mercedes n’a pas tardé à l’équiper de la motorisation la plus sportive. Son 4 cylindres 2.0L Turbo pète carrément le feu, avec 381ch pour la GLA AMG 45, et 421ch pour la GLA AMG 45S. Il s’agit du rendement le plus explosif au monde, avec plus de 210ch/L de cylindrée. Le 0 à 100km/h est effectué respectivement en 4.4s ou 4.3s. Ce SUV très particulier se pare du AMG Torque Control, avec un embrayage multidisque sur le train arrière, permettant une répartition de la puissance différenciée sur chaque roue. Vous pourrez choisir de partir dans de longues glissages en fonction du mode de conduite. La transmission intégrale et la boîte automatique à double embrayage et 8 rapports, parfaient la sportivité de l’engin. Bref, il n’aura aucun mal à venir chatouiller l’Audi RSQ3. On oublie pas le look très suggestif. Il faudra faire avec un malus maximal de 20 000€, qui s’ajoutera à un tarif que l’on attend salé.

 

28 Février 2019: Annulation surprise du Salon de Genève pour cause de coronavirus. Ce ne sont pas les organisateurs, mais les instances fédérales helvétiques qui ont interdit toutes manifestations de plus de 1000 personnes. Les billets seront intégralement remboursés. Les frais du Salon seront pris en charge par les assurances. On estime la perte à près de 200 millions d'euro pour un Salon qui devait accueillir les journalistes dès lundi.

 

28 Février 2020 : Volkswagen arrivera au Salon de Genève, avec trois variantes dynamiques de sa Golf 8. On parle dans un premier temps de la Golf GTE, dont le 1.4TSi et le bloc électrique cumulent une puissance confortable de 245ch. Cette version est annoncée de longue date. Puis nous retrouverons la mythique Volkswagen Golf GTi, qui se pare d’une robe discrète, avec les antibrouillards à 5 diodes, les jantes spécifiques, le becquet, la caisse rabaissée de 15mm, et les traditionnelles doubles sorties d’échappement avec diffuseur noir. Sous le capot, pas de surprise, avec un 2.0TSi qui stagne à 245ch et 370nm de couple, comme sur la Golf 7. Les sièges enveloppants avec motif écossais, sont à peu près les seuls spécificités à bord. Enfin, la Golf GTD reste d’actualité chez le constructeur allemand. Un véhicule pour gros rouleur, qui booste son 2.0 Diesel à 200ch et 400nm de couple. C’est 16ch de mieux que la génération précédente, pour ce moteur qui embarque un système de catalysation SCR, avec double dosage d’Adblue, afin de se conformer aux nouvelles normes. Cette GTD sera automatiquement équipée de la boîte DSG7.

 

27 Février 2020 : Hyundai présentera à Genève sa toute nouvelle i20. La marque coréenne profite de l’occasion, pour mettre en avant, son i30 restylé. La berline compacte a totalement revu sa face avant, avec une calandre plus large et expressive, une signature lumineuse plus dynamique, des feux arrière à l’intérieur redessiné, et un bouclier remanié sur la version N-Line. A bord, cette Hyundai i30 est plus moderne, avec la possibilité de disposer d’une instrumentation 100% numérique et d’un grand écran central de 10.25 pouces. Dommage, ce dernier ne s’intègre toujours pas de façon harmonieuse à la planche de bord. Sous le capot, la plupart des motorisations seront disponible avec le système micro-hybride sur réseau 48 volts. Les blocs concernés sont le 1.0T-Gdi essence de 120ch, le tout nouveau 1.5T-Gdi essence de 160ch, et le 1.6CRDi diesel de 136ch. Hyundai propose soit une boîte manuelle à 6 rapports intelligente, avec mode roue libre, afin d’économiser quelques gouttes de carburant dans certaines situations, ou la boîte à 7 rapports et double embrayage.

 

26 Février 2020 : Serait-ce le grand retour de la berline haut de gamme en France ? La marque DS débarquera à Genève avec sa très statuaire DS 9. Cette dernière repose sur la plate-forme EMP2 du groupe PSA, qui équipe nombre de modèles du groupe, dont la Peugeot 508 L chinoise, en version longue en ce qui nous concerne. Effectivement, la DS 9 sera définitivement la plus grande des françaises, avec un véhicule qui atteint 4.93m de long pour un empattement de 2.90m, et une largeur de 1.85m. Elle sera construite en Chine, qui sera son marché de prédilection, mais sera bien sûr disponible en Europe, pour épauler le DS 7 Crossback. La face avant rappelle d’ailleurs le SUV, mais on note la présence de cet élément brillant qui traverse le capot moteur en nous rappelant une certaine DS Prestige. D’ailleurs, on retrouve à l ‘arrière les fameux rappels de clignotants placés en haut de la lunette. Un beau clin d’oeil au passé, pour ce véhicule qui ne lésine pas sur le chrome comme à la belle époque. Le profil est sobre avec les poignées de portes affleurantes, mais on remarque immédiatement la ligne de chrome qui souligne les feux arrière et qui mord allègrement sur les ailes. La planche de bord est un copier-coller de celle du DS 7, avec des matériaux comprenant selon le degré de finition, des surfaces matelassées, du cuir nappa ou de l’alcantara. Avec son énorme empattement, les passagers arrières devraient être très à l’aise. Sous le capot, pas de bloc diesel, on retrouve le 1.6 PureTech de 225ch, et deux blocs hybrides rechargeables développant 225 ou 250ch, avec batterie de 11.9kWh. Une version DS 9 e-Tense plug-in arrivera un peu plus tard, et accueillera un moteur électrique supplémentaire au niveau du train arrière, pour une puissance cumulée de 360ch.

 

25 Février 2020 : Volkswagen dégaine son nouveau Caddy au Salon de Genève. Cette cinquième génération, fait sa révolution en adoptant la plate-forme MQB évoluée de la Golf 8. Une version courte de 4.51m (+9cm), de 1.86m de large (+6cm) et une empattement de 2.76m (+7cm), le Caddy joue à fond la carte de l’habitabilité. La version longue en rajoute une couche, avec une longueur totale qui atteint les 4.86m, et un empattement de 2.97m. Les deux versions peuvent disposer de deux sièges supplémentaires dans le coffre. La planche de bord s’inspire de la Golf, avec une instrumentation qui peut être numérique en option, et d’un écran central tactile de 6.5, 8.2, ou 10 pouces. Toutes les aides à la conduite modernes sont présentes, comme le régulateur de vitesse actif, le système de maintien dans la voie, le volant multifonction capacitif qui détecte la main du conducteur, l’assistant de parking, et l’aide de recul avec remorque. La transmission intégrale est disponible avec la boîte mécanique à 6 rapports. Le client peut choisir la boîte DSG7 en version traction. Le Volkswagen Caddy finition Edition propose un style dynamique avec jantes de 18 pouces et certains éléments décoratifs en noir laqué. Sous le capot, des motorisations diesel AdBlue développant 75, 102 ou 122ch, et un bloc essence 1.0TSi de 116ch pour ce début de carrière. Un modèle e-hybrid est en étude, et un bloc au gaz naturel de 130ch arrivera un peu plus tard.

 

Ci-dessous, une future version baroudeuse Panamericana

 

24 Février 2020 : Seat a dévoilé sa Leon de quatrième génération, il y a quelques jours. Pas de temps à perdre, avec une gamme qui s’étoffera rapidement dès le Salon de Genève, avec les déclinaisons les plus sportives. Cette Leon abandonne le logo Seat, pour arborer celui de la filiale Cupra. Pas de surprise au niveau du style, puisque cette Cupra Leon se contente d’un bouclier légèrement plus enveloppant, du logo tribale cuivré, de deux types de jantes toujours avec cet aspect cuivré, sans oublier les deux différentes sorties d’échappement en fonction de la motorisation. Sous le capot justement, un 2.0TSi de 245ch, 300ch ou 310ch (break Sportstourer 4Drive). Effectivement, la Leon Break est la seule à pouvoir accueillir la transmission intégrale 4Drive, ce qui lui permet de disposer de 10ch de plus. Enfin, cette Cupra Leon joue également la carte de l’écologie, avec le bloc hybride rechargeable (1.4TSi + bloc électrique) de la Golf 8 GTE, développant 245ch, et permettant de rouler 60km en mode full électrique. A bord, les passagers avant ont droit à des sièges baquets enveloppants et d’un seul tenant avec une assise abaissée de 25mm, le volant se pare d’un bouton de démarrage et d’un sélecteur pour les modes de conduite, et l’instrumentation numérique fournit quelques informations télémétriques supplémentaires.

 

22 Février 2020 : Honda vient juste de restyler très discrètement sa familiale compacte, la Civic. Plus excitant, le constructeur nippon proposera cette année une série limitée à 100 exemplaires, qui reprend la base technique de la version Type R. Pour ajouter du piment à sa compacte sportive, Honda a décidé de baisser le poids de l’engin, en enlevant certains insonorisants, la climatisation, le système d’info-divertissement, et l’essuie-glace arrière. La bête s’équipe également de nouvelles jantes BBS, armées de pneus Michelin Cup 2. Résultat, cette Honda Civic Type R Limited Edition a gagné 47kg. Grâce à son bloc 2.0 Turbo de 320ch, le 0 à 100km/h est effectué en 5.7s. Le but ultime reste l’exercice du Nurburgring, avec une Civic remontée comme une pendule, prête à reprendre son record sur la boucle de 21km, face à la Megane RS Trophy R. A noter que ce véhicule ne sera disponible qu’en jaune avec aileron surdimensionné en France. Elle sera distribuée à 100 exemplaires en Europe, dont une version grise en Allemagne.

 

21 Février 2020 : On peut s’attendre en 2020, à une forte chute des ventes de pick-ups en France ou à la Réunion, la faute bien évidemment à un malus écologique frappant les versions double-cab. Le pick-up redevient donc un véhicule principalement utilitaire, et non plus un véhicule de loisir. Il en est tout autre à l’étranger, notamment en Asie, en Afrique ou en Amérique Latine, où l’état des routes et les activités professionnelles, collent parfaitement à cet engin. Peugeot a donc décidé de revenir dans la partie, avec le LandTrek. Il s’agit d’un véhicule, conçu en partenariat avec la société chinoise, Changan, et des fournisseurs prestigieux tels que Bosh, Borgwarner ou Getrag. Ce Peugeot Landtrek sera disponible en simple cab, x-Tra Cab ou Double cab. Il mesure entre 5.33 et 5.39m de long pour une largeur de 1.92m. Sa benne varie de 1.63m à 2.43m selon le modèle choisi, et encaisse une charge utile d’une tonne. La garde au sol maximale de 235mm permet de franchir des gués de 60cm. Sous le capot, la marque au Lion proposera un 1.9L diesel de 150ch et 350nm, et un 2.4L essence de 210ch et 320nm de couple (boîte mécanique ou automatique). Le design moderne de la face avant, avec tous les codes stylistiques de marque, où la planche de bord avec touches piano et écran de 10 pouces, sont dignes du blason de la marque au Lion. Il sera principalement distribué en Afrique et en Amérique Latine, mais Peugeot n’a pas encore révélé où il sera construit.

 

20 Février 2020 : Comme pour le X5, BMW propose à présent la nouvelle motorisation 40d, sur sa Série 3. Il s’agit du modèle diesel le plus performant de cette berline familiale. Le 6 cylindres 3.0d dispose d’une hybridation légère sur réseau 48 volts (11ch), permettant une puissance cumulée confortable de 340ch et un couple de 700nm. Cette BMW Série 3 M340d efface le 0 à 100km/h en 4.6s (4.8s pour le break) grâce à la transmission intégrale xDrive et la boîte auto à 8 rapports. Evidemment, elle se pare d’un kit carrosserie M et d’une ligne d’échappement spécifique. De série, le véhicule est équipé de la suspension piloté, de la direction adaptative sport et du châssis Sport M.

 

19 Février 2020 : Hyundai profite du Salon de Genève pour présenter sa toute nouvelle i20, la citadine compacte de la famille. Il faudra bien ça, pour espérer garder quelques parts de marché en France, face aux Clio et 208. Le nouveau design de la gamme s’appelle « Sensuous Sportiness », et cela transfigure cette Coréenne. Habituellement assez sage au niveau du style, cette 3ème génération adopte des lignes bien plus anguleuses, limite clivantes sous certains angles. Un capot plongeant, une calandre hexagonale accolée aux feux, un profil avec des nervures de carrosserie franches, une custode soulignée de chrome, c’est surtout la partie arrière qui pourrait choquer. Effectivement, cette lunette arrière entourée de plastique noir qui épouse des feux en Z avec bandeau sur sa largeur, nous laisse un peu perplexe. Hyundai annonce par contre une technologie de pointe à bord (pas encore de visuels), avec instrumentation numérique et écran tactile de 10 pouces, un régulateur de vitesse lié à la navigation, le système de maintien dans la voie, l’assistant de parking autonome et j’en passe. Sous le capot, on retrouve le 1.0T-Gdi qui sera associé à une hybridation légère 48 volts dans sa version 120ch, ou 100ch en option.

 

18 Février 2020 : Kia débarquera au Salon de Genève avec son gros SUV Sorento, de quatrième génération. On peut déjà apprécier le nouveau look de cette familiale, qui adopte une ligne plus tranchante. Moins de rondeurs, une calandre Tiger Nose remaniée, des feux plus anguleux, un profil classique, mais qui se pare d’un mini-aileron de requin au niveau de la custode, c’est surtout l’arrière qui change de caractère. Les feux horizontaux laissent place à deux barres verticales à LED, et la lunette du hayon se termine par un becquet. La planche de bord est encore plus surprenante, et adopte une instrumentation numérique 12.3 pouces, qui épouse un écran central tactile de 10 pouces. C’est beau, bien construit, et l’éclairage d’ambiance parfaitement étudié, lui confère une touche de luxe. A noter la petite molette à la place du levier de vitesse. Pour l’Europe, ce Kia Sorento s’équipera d’une motorisation hybride rechargeable, dont les caractéristiques techniques ne sont pas encore connues.

 

17 Février 2020 : Pagani présente la huayra la plus extrême de la gamme. Ce véhicule a été conçu pour la performance pure, sans concession. La ligne épurée du modèle originel en est bouleversée, puisque nombres d’éléments aérodynamiques viennent plaquer au sol cet engin de folie. Cette Pagani Huayra Imola, dispose donc d’un bouclier raz de sol, d’un aileron proéminent, d’un diffuseur type compétition, de bas de caisse spécifiques et d’une prise d’air supplémentaire sur le toit. On oublie pas les volets actifs qui se ferment ou se déploient en fonction de la vitesse, de l'angle de braquage et des phases de freinage. Les suspensions sont actives électroniquement de façon indépendante sur les quatre roues. Le V12 6.0L Bi-Turbo AMG a été poussé à 827ch pour 1100nm de couple. Cette Huayra a parcouru plus de 16 000km en rythme de course sur le circuit d’Imola bien sûr. Cinq exemplaires seront produits. Ils sont d’ores et déjà vendus.

 

14 Février 2020 : SSC, petit constructeur américain de supercar, revient sur le devant de la scène, avec un modèle inédit. On se rappelle d’une certaine Ultimate Aero qui avait détenu le record du monde vitesse pour un véhicule de production en 2007, en atteingnant les 412km/h. Shelby Super Cars (Propriétaire : Jarod Shelby) nous dévoile officiellement sa Tuatara, qui semble avoir passer un cap supplémentaire au royaume de la démesure. Voilà un véhicule conçu entièrement en fibre de carbone qui accueille un V8 5.9L Bi-Turbo maison, et qui propose un amortissement pilotée et une aérodynamique active. Résultat, cette SSC Tuatara ne pèse que 1247kg, développe 1350ch ou 1750ch selon le carburant choisi, ajuste la garde au sol selon les conditions de conduite, et garde une stabilité impeccable de 100 à 483km/h selon le constructeur. Elle se dote d’une boîte de vitesse séquentielle à 7 rapports et s’équipe de pneus spécifiques Michelin Pilot Sport Cup. Elle sera distribuée à 100 exemplaires à un tarif confidentiel pour le moment.

 

       

               

14 Février 2020 : BMW tente de baisser ses émissions polluantes sur les grosses cylindrées de sa gamme. Le constructeur proposera très bientôt son nouveau X5 40d, qui a choisi une hybridation légère afin de réduire son malus écologique. Ce dernier se positionnera bien évidemment entre le X5 30d de 265ch, et le missile X5 50d de 400ch. BMW dote donc le 6 cylindres 3.0L Turbo Diesel, d’un alterno-démarreur, fournissant 11ch supplémentaires lors des relances et des accélérations. Ce système fonctionne sur un réseau 48 volts, et bénéficie d’une récupération d’énergie au freinage. La puissance cumulée de 340ch et le couple de 700nm permettent un 0 à 100km/h effectué en 5.5s. BMW annonce des rejets de CO2 compris entre 154 et 167g/km.

 

13 Février 2020 : Aston-Martin a connu une année 2019 agitée, avec des résultats en berne et son rachat par le consortium de Lawrence Stroll. L’équipe Racing Point de Formule 1 appartenant à ce dernier, elle prendra officiellement le patronyme d’Aston-Martin à partir de la saison 2021. La marque anglaise proposera également le premier SUV de son histoire, avec le DBX, ce qui devrait rapidement booster les ventes. Bref, les choses s’arrangent, et le constructeur a décidé d’enlever le haut, à sa Vantage. Une capote en toile qui se déploit et se rétracte en 6.7s, l’Aston-Martin Vantage Roadster n’a rien perdu de sa beauté dans l’opération, avec une face avant avec calandre à lamelles et de nouvelles jantes. Le V8 4.0L Bi-Turbo AMG de 510ch, propulse l’engin de 0 à 100km/h en 3.7s (3.6s pour le coupé) et la vitesse maximale est de 305km/h (314km/h pour le coupé). Il faut dire que l’engin a pris une soixantaine de kilos sur la balance, ce qui reste raisonnable pour un cabriolet de cette trempe.

 

12 Février 2020 : Citroën a décidé de restyler gentiment sa citadine compacte, le C3. Pas question de se faire marcher dessus par les nouvelles Clio et 208, le C3 ajoute une deuxième barre chromée à sa calandre. Cette dernière va fondre dans les feux. Justement, en plus des feux de jour en hauteur, le bloc phare profite à présent d’un éclairage à LED. Les airbumps ont été redessinés, et Citroën propose 97 combinaisons différentes concernant la carrosserie, entre les inserts de couleur, les coques de rétroviseurs, les enjoliveurs, les couleurs et stickers de toit, et les différentes teintes de carrosserie, dont deux inédites (Rouge Elixir et Spring Blue). A bord, le Citroën C3 se pare des sièges « Advanced Confort » avec mousse épaisse, et de deux nouvelles ambiances, Emeraude et Techwood.

 

11 Février 2020 : Tata Motors s’apprête à investir le marché des véhicules électriques, en tout cas, sur le marché indien. Elle débarque au Salon de New Delhi, avec le Tata Sierra Concept. On rappelle que le Sierra, est à la base, un véhicule tout-terrain plutôt débonnaire, ayant eu sa part de succès dans les années 90 en Inde. Le concept lui, repose sur la plate-forme ALFA pour Agile Light Flexible Advanced. Ce crossover 100% électrique de 4.15m de long et 1.82m de large, impose un design sobre avec de grandes surfaces vitrées et des portes arrière coulissantes. L’habitacle est tout aussi original, et se pare de matériaux naturels et organiques. Le but, dégager le maximum d’espace pour un véhicule du segment B, grâce à sa modularité et son style dépouillé. Pas encore de données techniques sur la future motorisation électrique.

 

09 Février 2020: Ford a décidé de prolonger la carrière de sa supercar, la GT. Pour 2020, le client pourra choisir deux éditions spéciales. La première, c’est la Ford GT Liquid Carbon, qui se pare d’une carrosserie en carbone brut et de jantes du même métal. La seconde a un caractère plus nostalgique, puisqu’elle reprend les couleurs du pétrolier Gulf, qui sponsorisait la fameuse GT40 victorieuse au Mans en 1968. Cette Ford GT Heritage Edition pourra elle aussi, en option, disposer des jantes en carbone. Le bloc V6 3.5L bi-Turbo se dote d’une nouvelle ligne d’échappement Akrapovic en titane, avec une puissance qui passe de 656 à 669ch pour ce millésime 2020.

 

06 Février 2020 : Les constructeurs montrent leur intérêt pour le marché indien, et prépare activement le Salon de New Delhi. Après Volkswagen c’est Kia qui décide d’investir sur le segment des B-SUV. Ce Kia Sonet Concept arrivera officiellement en concession au deuxième semestre 2020 en Inde, et viendra épauler, son grand frère, le Seltos, un SUV compact inconnu en Europe. La marque coréenne mise sur un look 100% baroudeur, avec une ligne musculeuse, une garde au toit important à l’arrière, et un hayon vertical. Kia rajoute le toit noir, une bonne garde au sol, une calandre Tiger Nose retravaillé, et le tour est joué. Le constructeur bénéficiant d’une excellent image en Inde, ce Kia Sonet annonce un écran central tactile de 10.25 pouces sur le modèle de série. Ce B-SUV de moins de 4 mètres compte jouer la carte du luxe sur ce marché en plein expansion.

 

05 Février 2020 : Le Cadillac Escalade Millésime 2021 a été dévoilé. Il s’agit d’une toute nouvelle génération, dont les dimensions effraieraient n’importe-quel européen. Ce mammouth mesure 5.38m, ou 5.77m pour la version longue. Son style est toujours aussi tranchant, et le client pourra choisir deux calandres différentes selon le choix de sa finition. Il est confortablement habitable pour 7 passagers, et le coffre cube un généreux 722 litres dans cette configuration. La planche de bord se dote d’une dalle numérique de 38 pouces, séparée en trois parties. Le petit écran à gauche du conducteur et l’écran central, sont tactiles. Au centre, le conducteur peut choisir entre données de conduite, navigation, ou la vision nocturne. Le système audio à 19 haut-parleurs devrait suffire, mais une option 36 haut-parleurs avec son à 360° est disponible. Les passagers de deuxième rangée disposent de deux grands écrans avec différentes prises multimédia. Sous le capot, un bloc Turbo Diesel 3.0L de 277ch ou le classique V8 6.2L de 420ch, tous les deux, accouplés à une boîte automatique à 10 rapports. Cet Escalade propose un amortissement classique, une suspension pilotée, ou un amortissement pneumatique à hauteur variable.

 

04 Février 2020 : Le groupe Volkswagen mise énormément sur les SUV, pour prendre quelques parts de marché en Inde. Le Taigun beintôt disponible en concession, est effectivement un clône, légèrement plus étiré que notre T-Cross européen. C’est au tour du cousin Skoda de lancer son offensive, avec ce concept Vision In, très proche d’un modèle de série. De profil, on note d’ailleurs la ressemblance frappante avec le T-Cross. La face avant et son popotin, rappellent forcément le Kamiq, grâce à cette calandre en relief et ces feux arrière fins et anguleux. Le Skoda Vison-In repose sur la plate-forme MQB A0 de la famille, et mesure 4.26m de long. Sous le capot, Volkswagen annonce un 1.5TSi de 150ch accouplé à la boîte DSG7. Quelques détails restent à peaufiner, et on ne devrait évidemment pas retrouver cette planche de bord de concept, les poignées de portes affleurantes, ou ces petits rétroviseurs extérieurs.

 

03 Février 2020 : Renault restyle sa Megane en 2020. Il s’agit d’un modèle stratégique dans la gamme au losange. Pas de folie au niveau du design, une calandre d’un nouveau genre avec de nouvelles barrettes, un bouclier remanié avec des antibrouillards rectangulaires, des optiques 100% LED de série, un nouveau choix de jantes, et des feux arrière à l’intérieur redessiné, avec de nouveaux clignotants à défilement, la Renault Megane évolue par petites touches. A noter, le logo vitré à l’avant, les poignées de portes avec éclairage et de nouvelles teintes de carrosserie comme le Cuivre Solar ou le Gris Baltique. Le tableau de bord est disponible avec une instrumentation numérique de 7 ou de 10.2 pouces. L’écran central passe de 8.7 à 9.3 pouces sur les versions haut de gamme, et profite à présent du système multimédia Easy-Link en lieu et place du R-Link. La température de la climatisation intègre à présent les commandes. La grosse nouveauté, c’est surtout l’arrivée d’une motorisation hybride rechargeable, comme sur le Captur, comprenant un bloc atmosphérique 1.6L de 91ch et deux blocs électriques, pour une puissance cumulée de 160ch. Grâce à la batterie de 9.8kWh, le véhicule peut parcourir 50km en mode full électrique selon le cycle WLTP. Pour votre sécurité, Renault ajoute le système de conduite semi-autonome de niveau 2.

 

30 Janvier 2020 : Certainement le modèle le plus civilisé de Lotus, la marque britannique propose en cette année 2020, une Evora GT410, qui se pare d’un nombre incalculable d’équipements de confort. Par rapport à la GT410 Sport, assez radical dans sa conception, Lotus a rajouté des sièges sports Sparco, un système multimédia avec GPS intégré, la radio numérique, les applications Applecarplay et Androïd auto, et la climatisation de série. La Lotus GT410 profite aussi, d’une meilleure isolation acoustique, des contre-portes avec accoudoir et bac de rangement, d’un amortissement moins ferme, et d’une lunette arrière entièrement vitrée, pour une meilleure visibilité. Sous le capot, toujours, ce généreux V6 3.5L compressé qui développe 416ch et 420nm de couple, permettant à l’engin d’avaler le 0 à 100km/h en 4.2s, pour une vitesse maximum de 298km/h. Fait intéressant, elle sera proposée en Europe, au tarif de 99 000€HT (hors malus écologique), soit une baisse de 11 000€ par rapport à la GT410 Sport.

 

30 Janvier 2020 : Totalement inutile mais justement très fun, Alpine présentait au Festival Automobile International un concept-car basé sur la petite sportive A110. Aventurière dans l’âme, il arbore un look spécifique, avec une garde au sol relevé de 60mm, des passages de roue, et des voies élargies de 80mm. Cette Alpine A110 SportsX concept dispose également de la teinte de carrosserie bi-ton blanc/noir mat, d'un sabot moteur, d'un bouclier plus agressif, d'ouïes latérales, et d'un porte skis. Bien sûr, une commercialisation est plus qu’improbable. Néanmoins, pour sa survie à long terme, Alpine se devra de proposer un deuxième modèle dans sa gamme, et cela passera peut-être par la case SUV.

 

29 Janvier 2020 : Seat nous dévoile la quatrième génération de sa berline compacte, la Leon. Sortie en 1999, ce véhicule est un des piliers de la gamme ibérique. Cette nouvelle mouture repose sur la plate-forme MQB Evo, qu’elle partage avec la Golf 8. De profil, on note un véhicule qui a pris pas moins de 9cm en longueur (4.37), et l’empattement a été étiré de 5cm. Un capot avant toujours plongeant, la Leon IV se pare de cette nouvelle calandre hexagonale et vertical, à l’image du grand SUV de la famille, le Tarraco. Même chose à l’arrière, avec un hayon légèrement creusé, un bouclier bombé, et une signature lumineuse à LED avec un bandeau sur toute la largeur. L’habitabilité est en hausse, grâce à l’empattement majoré. Le coffre avec ses 380 litres, n’évolue pas en contenance. Le client pourra alors choisir la version break Leon Sportstourer et ses 4.64m de long, permettant une capacité de chargement de 617 litres. L’ambiance à bord est assez triste, mais l’agencement a été épuré au maximum. A noter, cet éclairage d’ambiance sur les contre-portes, qui se prolongent autour de la planche de bord. Le client poura choisir une instrumentation à aiguilles avec écran central tactile de 8.2 pouces, ou opter pour une instrumentation digital de 10.25 pouces, et un écran tactile de la même taille. Toutes les technologies du groupe Volkswagen sont présentes à bord de la Leon, avec par exemple une conduite semi-autonome, comprenant le régulateur de vitesse adaptatif, le maintien dans la voie actif, et la gestion des dépassements, jusqu’à 210km/h. Sous le capot, des motorisations essence allant de 90 à 190ch, et un bloc diesel 2.0TDi de 115 et 150ch. La Leon passe à l’hybride rechargeable, avec un moteur thermique 1.4TSi et bloc électrique, qui développent 204ch (FR) ou 245ch (Cupra).

 

28 Janvier 2020 : Barret-Jackson, maison d’enchère, a réussi à vendre une antique BMW M3 E36 Lightweight au tarif de 350 000$, soit 315 000€. Il faut dire qu’il s’agit d’un modèle assez rare (120 exemplaires), spécialement conçu pour le marché américain à l’époque. Le véhicule est particulièrement allégé au niveau des équipements, et le bloc 6 cylindres en ligne de 3.0L avait perdu quelques chevaux en traversant l’Atlantique, en passant de 286 à 240ch. Le véhicule d’origine avait été jugé trop cher pour le marché américain, par la marque à l’hélice. Le modèle mis aux enchères a une autre particularité, puisqu’il a appartenu au célèbre acteur de la série Fast and Furious, Paul Walker, malheureusement décédé en 2013.

 

27 Janvier 2020 : Laffite G-Tec X-Road, voilà un nouveau petit joujou pour milliardaire en manque de sensations. Ce nouveau véhicule se présente sous la forme d’un buggy ultra-performant. Bref, on a affaire à une supercar tout-terrain. Ce projet est l’oeuvre de plusieurs entités, comme la société Laffite Supercars qui est gérée par Bruno Lafitte, le neveu du célèbre pilote de Formule 1. Nous retrouvons également un châssis conçu par G-Tec, société impliquée dans le monde de la compétition, et une carrosserie en carbone de Jannarelly Automotive. Sous le capot, un bloc V8 GM de 6.2L développant entre 460 et 700ch selon configuration. Ce G-Tec X-Road sera également disponible avec un bloc électrique pouvant atteindre jusqu’à 800ch. Il sera produit à 30 exemplaires, et homologué route aux Etats-Unis. A noter, la finition intérieure plutôt exceptionnelle, qui tranche avec le look de la bête. Il faudra compter au minimum, 465 000 dollars pour se faire plaisir.

 

             

24 Janvier 2020 : Le groupe FCA s’est enfin réveillé, et propose à présent dans sa gamme deux modèles hybrides rechargeables. Cela concerne la marque Jeep, dont les Renegade 4Xe et Compass 4Xe, ne tarderont plus à arriver en concession. On rappelle que ces derniers embarquent un petit 4 cylindres 1.3L Turbo qui développe entre 130 et 180ch. Il sera associé à un bloc électrique de 60ch. Résultat, la puissance cumulée variera de 190 à 240ch. Armés d’une batterie de 11.4kWh, ces deux véhicules pourront parcourir environ 50km en mode full électrique. On rappelle que le moteur thermique s’occupe du train avant, alors que la puissance électrique est intégralement distribué à l’arrière. Cela en fait tout de même des 4 roues motrices gérées électroniquement. Les versions First Edition pour le lancement de carrière, seront ultra-équipées, et le client pourra opter pour un look sportif Urban ou un look baroudeur Trailhawk. A noter que Jeep offre la Wallbox gratuite, permettant une recharge plus rapide à domicile.

 

  

23 Janvier 2020 : Les routes sont larges aux Etats-Unis et l’exercice du créneau pratiquement inexistant. Les immenses 4x4 ou SUV, sont ancrés dans la culture américaine, et vu que les normes anti-pollution en vigueur sont bien plus sympathiques qu’en Europe, les constructeurs n’hésitent à renouveler leur modèle, aussi souvent que possible. Le groupe GM présentait il y a quelques jours les Chevrolet Tahoe et Suburban,et c’est maintenant au tour de la marque soeur GMC, de dévoiler son nouveau Yukon. Le client pourra choisir la version la plus baroudeuse Yukon AT4, qui dispose d’une transmission intégrale évoluée, d’une boîte de transfert à deux vitesses, d’une suspension pneumatique réglable en hauteur, de protections pour les soubassements, et d’un angle d’attaque de 32°. Le Yukon XL Denali, le version la plus huppée, profite d’équipements haut de gamme, tels que l’affichage tête-haute de 15 pouces, le détecteur de traverse de piéton arrière, l’amortissement à technologie magnétique, les jantes de 22 pouces, ou le système de caméra haute définition. Cette version Denali se distingue par son énorme calandre chromée et sa planche de bord spécifique. Sous le capot, on retrouve les mêmes motorisations que pour les Tahoe et Suburban, avec un V8 5.3L de 360ch, un V8 6.2L de 426ch ou un V6 Turbo Diesel 3.0L de 280ch. A noter le système de désactivation des cylindres sur les V8, permettant d’optimiser les consommations.

 

22 Janvier 2020 : Il y a quelques semaines, Porsche présentait la première série limitée sur base de 911 type 992. Le constructeur voulait rendre hommage à l’un de ses plus grands champions, qui a couru pour elle en Endurance et au Paris Dakar. Il s’agit de Jacky ICKX, qui on le rappelle, a fini deux fois vice-champion du monde de Formule 1, a remporté 6 fois les 24 Heures du Mans, et une fois le Paris Dakar. Un palmarès impressionnant pour un des pilotes fétiches de la marque de Stuggart. Cette Porsche 911 Type 992 « Belgian Legend Edition », reprend la base technique de la Carrera S de 450ch. Une teinte de carrosserie « X-Blue » spécifique, des jantes de 20 ou 21 pouces bleues avec liseré blanc, des surpiqûres à bord en forme de X, un montant de vitres avec drapeau belge et signature du pilote, un accoudoir central et un trousseau de clé de la même veine, et des seuils de porte en carbone siglés « Belgian Legend Edition », ce véhicule sera disponible à seulement 75 exemplaires.

 

21 Janvier 2020 : Toyota annonce l’arrivée de son Rav4 Hybride rechargeable en Europe. Celui-ci viendra seconder les simples versions hybrides de 218ch (traction) ou 222ch (4WD). Bien évidemment, on s’attend à un poids en hausse, ainsi que des tarifs plus salés. Le constructeur japonais ne fournit pas toute la fiche technique de cette nouvelle variante, mais annonce déjà une puissance conséquente de 306ch, grâce à son 4 cylindres 2.5L et ses deux blocs électriques. Cela donne un 0 à 100km/h avalé en 6.2s. Il serait capable de parcourir 60km en mode full électrique selon le cycle WLTP. Transmission intégrale intelligente AWD-i, système de pompe à chaleur pour le système de climatisation, une consommation quasi-nulle pendant la semaine, ce Toyota Rav4 Plug-in Hybrid est prêt à affronter les Peugeot 3008 Hybrid4 et Mitsubishi Outlander PHEV.

 

        

18 Janvier 2020 : Porsche présente ses nouveaux Cayman et Boxster GTS. Pour 2020, le 4 cylindres Turbocompressé laisse place au 6 cylindres 4.0L atmosphérique des GT4 et Spyder. Ce dernier perd quelques chevaux dans l’opération en passant de 420 à 400ch. Il en reste bien assez pour les sensations, avec en prime une musicalité appréciable pour les puristes. Effectivement, ce Flat 6 atteint aisément les 7800tr/mn et chante mélodieusement. Ces Porsche 718 Cayman GTS et 718 Boxster GTS seront d’abord disponible avec la boîte mécanique à 6 rapports. Le 0 à 100km/h est abattu en 4.5s. De série, on dispose du pack Sport Chrono, avec la caisse rabaissée de 20mm, la suspension PASM, le différentiel arrière, les jantes de 20 pouces, les étriers de frein rouges, et un habillage assombri au niveau du bouclier et des optiques. La 718 Cayman GTS sera disponible à 83 779€, contre 85 819€ pour la 718 Boxster GTS. Bien évidemment, il faudra rajouter un malus écologique conséquent pour cette année 2020.

 

16 Janvier 2020 : Renault présentait à Bruxelles, ses deux nouveautés hybrides. Après la Renault Clio E-Tech (140ch) qui se contente d’une technologie hybride simple, la marque au losange propose son Captur E-Tech Plug-in Hybrid. Il s’agit bien évidemment d’une hybride rechargeable, qui se pare d’une grosse batterie de 9.8kWh. Le moteur thermique est un simple 4 cylindres 1.6L de 91ch, qui s’associe à deux blocs électriques de 53 et 23kw. La puissance cumulée atteint 160ch. Le conducteur pourra activer plus sieurs modes de conduite. « Pure » pour forcer une utilisation 100% électrique variant de 50 à 65km, avec une vitesse de pointe maximum de 135km/h, un mode « Sport » pour disposer d’un boost lors des accélérations, ou un mode « E-Save », qui sauvegarde l’énergie de la batterie. Renault met encore l’accent sur sa nouvelle boîte automatique automatisée sans embrayage et sans convertisseur, mais à crabots.

 

15 Janvier 2020 : Toyota a décidé d’élargir la gamme Supra. Jusqu’ici, elle était disponible avec le 6 cylindres 3.0L Turbo de 340ch d’origine BMW. Elle descend en gamme, et reprend à présent sous son capot, le bloc moteur du Z4 30i, soit le 2.0 Turbo de 258ch. Ce 4 cylindres permet une meilleure répartition des masses, mais surtout un gain de 100kg sur la balance. Le 0 à 100km/h est effectué en 5.2s, ce qui devrait satisfaire la clientèle visée. Un des avantages de cette descente en gamme, c’est le malus écologique qui sera à la baisse dans nos contrées. Cette Toyota GR Supra commencera sa carrière en mars, et s’offrira une série limitée « Fuji Speedway » à 200 exemplaires. Teinte blanche nacrée, jantes de 19 pouces, alcantara, cuir et fibre de carbone à bord, système audio JBL, affichage tête haute et bien d’autres joyeusetés sont au programme pour le lancement de cette version 4 cylindres.

 

14 Janvier 2020 : Ford a décidé d’importer en Europe en 2020, son gros SUV 7 places, l’Explorer. Bien sûr, il fallait une motorisation adapté au vieux continent, et la marque américaine a choisi une version hybride rechargeable très alléchante. Ce Ford Explorer Plug-in Hybrid viendra titiller les Range-Rover Sport P400e, BMW X5 45e iPerformance, Porsche Cayenne E-Hybrid, mais surtout, le Volvo XC90 qui est le seul à proposer 7 places, comme l’américaine. Le Ford Explorer se pare donc d’un V6 3.0L Turbo et d’un bloc électrique de 73kW, permettant une puissance cumulée de 450ch. Grâce à une batterie de 13.6kWh, il peut se déplacer sur 42km en mode full électrique selon le cycle WLTP. Cela donne une consommation mixte de 3.0L au 100km pour des rejets de CO2 de 71g/km, ce qui implique aucun malus. Il sera disponible en Europe à partir de 77 000€ en finition ST-Line, et 79 000€ en finition Platinum, ce qui lui offre un excellent avantage par rapport à la concurrence directe.

 

13 Janvier 2020 : Nouvelle motorisation pour les Fiat 500 et Panda. Celle-ci remplace le bloc 4 cylindres 1.2L de 69ch, qui restera néanmoins au catalogue avec la boîte automatique. Le constructeur italien propose donc un nouveau 3 cylindres 1.0L atmosphérique de 70ch et 102nm de couple, qui sera associé à une hybridation légère avec alterno-démarreur, fonctionnant sur réseau 12 volts. Cela permet un petit boost lors des relances et un système stop and start plus efficace. Fiat promet un gain de consommation allant jusqu’à 20% sur la 500 et même 30% sur la Panda Cross. Malgré son âge canonique, cette 500h annonce un tarif d’entrée de gamme plutôt élevé en Europe, soit 14 990€TTC en finition Pop.

 

 

            

12 Janvier 2020 : Toyota présente officiellement sa nouvelle petite bombe. Contrairement à la Mini JCW GP de 300ch, Cette GR Yaris n'est pas une série limitée. Cela fait d'elle, la citadine compacte la plus radicale du moment. Le constructeur propose ce nouveau 3 cylindres 1.6L Turbocompressé qui développe pas moins de 261ch et 360nm de couple. Elle pèse moins de 1300kg grâce à l’emploi de plastique de carbone pour le toit, ou de l'aluminium pour les ailes, le capot et le hayon. Elle embarque une transmission intégrale GR Four avec trois modes de répartition du couple, et se dote d’une simple boîte mécanique à 6 rapport. Le client pourra opter pour le pack circuit qui ajoute deux différentiels à glissement limité Torsen et des jantes BBS spécifiques. Il s’agit d'un 3 portes, dont le look est plus que démonstratif, avec ses voies élargies, son bouclier arrière avec diffuseur et double sortie d’échappement, et sa face avant digne d’une WRC.

 

10 Janvier 2019 : Renault présente officiellement sa Clio E-Tech Hybrid. La Reine des citadines compactes s’offre donc une flèche de plus à son arc, ce qui lui permet de concurrencer la Yaris HSD. La marque au Losange l’a équipé d’un bloc 1.6L atmosphérique de 91ch, qui sera associé à un moteur électrique de 35kW, et un alterno-démarreur de 15kW . Le tout, est accouplé à une petite batterie de 1.2kWh et à une nouvelle boîte automatique à 4 rapports, censée gommer les passages de vitesse. L’objectif de Renault est d’émettre moins de 100gCO2/km selon le cycle WLTP. Cette Clio E-Tech Hybrid pourrait consommer jusqu’à 40% de moins en ville, par rapport à ses homologues thermiques. La puissance cumulée de 140ch devrait suffire à lui donner des performances intéressantes. Jupe arrière, calandre et bas de caisse avec liseré bleu, et badges E-Tech sur le hayon et les montants de vitres, voilà les seules différences esthétiques de ce nouveau modèle.

 

09 Janvier 2019 : Sony crée la surprise au CES de Las Vegas, en débarquant, non pas avec une nouvelle Playstation, mais avec une berline électrique. Le géant de l’électronique n’a pas l’ambition de devenir constructeur automobile, les investissements étant trop énormes. Néanmoins, la marque nippone s’est associé à de nombreux spécialistes du secteur, comme Bosh, Continental, NVIDIA, Qualcomm et Magna, ce dernier étant le concepteur du châssis. Pas d’extravagance, cette Sony Concept Vision-S est une berline classique et élégante, mettant en avant son électronique embarqué. Un double moteur électrique de 544ch permettant un 0 à 100km/h en 4.8s, des caméras comme rétroviseurs, une planche de bord avec dalles numériques sur toute sa largeur, un système hifi 360° avec haut-parleurs dans les sièges, et 33 capteurs pour la surveillance intérieure et extérieure du véhicule, ce concept Vision-S représente l’avenir de la mobilité pour le PDG de la marque, Kenichiro Yoshida.

 

        

        

       

       

08 Janvier 2020 : Fisker s’apprête à renaître de ses cendres en 2020. On se rappelle de la magnifique Karma produite de 2011 à 2012, un modèle hybride rechargeable avec blocs électriques, qui était accouplé à un moteur essence servant de générateur. Henri Fisker, le fondateur de la marque, mise à présent sur le 100% électrique, avec un nouveau véhicule qui se présente sous la forme d’un SUV de 4.60m. Quelques petites originalités pour se distinguer de la concurrence, avec un véhicule plutôt fun, avec non pas quatre, mais sept vitres escamotables, si on compte la lunette arrière. Elle embarque également des panneaux solaires sur le toit, lui permettant de gagner 130km d’autonomie en plus par mois, gratuitement. Ce Fisker Ocean serait capable d’abattre le 0 à 100km/h en 3.0s, et de rouler près de 480km, grâce à sa batterie de 80kWh. Une grande partie de l’habitacle ferait appel à une multitude de matériaux recyclés. Le plus surprenant reste le tarif de 40 000$, soit 37 500€. Une annonce surprenante, pour une société qui ne dispose pas encore d’unité de production.

 

07 Janvier 2020 : C’est le grand retour de la Lamborghini Huracan 2 roues motrices. Cette dernière (LP580-2) avait disparu depuis le restylage et la sortie de l’Huracan Evo 640ch sortie en 2019. En se séparant de sa transmission intégrale, la puissance connaît une légère baisse en passant de 640 à 610ch, mais c’est quand même 30ch de plus que le modèle de 2015 et ses 580ch. Le 0 à 100km/h est effectué en 3.3s au lieu de 2.9s pour des raisons évidentes de motricité, mais le gros avantage reste le gain de poids qui est de 33kg, et bien sûr le côté fun de l’architecture propulsion. Cette Lamborghini Huracan Evo RWD dispose néanmoins du système de contrôle de traction P-TCS. Cela permet un surplus de sécurité en mode « Strada », un peu plus de liberté en mode « Sport », et du piquant en mode « Corsa ». La vitesse de pointe est de 325km/h. Le bouclier avant est légèrement simplifié dans son dessin, tout comme le diffuseur arrière.

 

05 Janvier 2020 : Kia procède à quelques modification sur son e-Niro. Le SUV électrique profite d’un léger restylage, avec des feux arrière entièrement rouge, et les optiques avant sont remaniés sur les version d'entrée de gamme. A l’intérieur, la planche de bord est redessinée, afin d’intégrer une nouvelle interface multimédia, avec écran tactile de 10.25 pouces. Ce dernier permet de commander un certain nombre de fonctions à partir de votre smartphone, comme la mise en charge du véhicule, la programmation du GPS ou de la climatisation à distance. Un nouveau chargeur triphasé de 11kW permet une charge plus rapide de la batterie, avec un temps passant de 9h50 à 7h00 pour la grosse batterie de 64kWh. Enfin, la dotation est revue à la hausse sur toutes les finitions, comme par exemple des sièges chauffants et ventilés, un toit ouvrant, un détecteur d’angle-mort et une surveillance de trafic en marche arrière pour la version Premium. Attention, la bonus écologique a été divisé par deux à partir de 2020, pour les véhicules au tarif compris entre 45 000 et 60 000€, en passant de 6000 à 3000€.

 

03 Janvier 2020 : La Turquie a l’habitude d’accueillir quelques constructeurs automobiles étrangers et leurs chaînes de production, mais ne disposait pas jusqu’à aujourd’hui, d’une entreprise nationale dans ce domaine. TOGG pour Turkye’nin Otomobili Girisim Grubu (Turkey’s Autmobile Initiative Group) est à présent lancée. Il s’agit d’un constructeur de véhicules électriques, soutenu financièrement et en grande partie par le gouvernement, qui a d’ailleurs pris l’engagement d’acquérir quelques dizaines de milliers de véhicules dans les années qui viennent. Le président Turc Recep Erdogan annonce la sortie d’un premier modèle Togg pour 2022. Pininfarina sera le designer de ce SUV écologique, qui embarquera un moteur de 200ch sur le train arrière avec un 0 à 100km/h annoncé en 7.6s. Un deuxième modèle plus puissant disposera d’un deuxième moteur de même puissance sur le train avant, ce qui permettra à cette 4 roues motrices de 400ch, d’effacer le même exercice en 4.8s. TOGG annonce une autonomie variant de 300 à 500km, et une batterie pouvant encaisser une charge de 150kW. L’usine qui sera contruite à Bursa, pourra produire pas moins de 175 000 véhicules par an. Un deuxième modèle sous forme de berline tri-corps arrivera dans un deuxième temps.

 

02 Janvier 2020 : Genesis, la filiale premium de la marque Hyundai, lancera en 2020, le premier SUV de son histoire. Jusqu’à présent, la gamme se composait des berlines haut de gamme G70, G80 et G90. Ce nouveau modèle devrait donc ravir les fans de SUV. Ce Genesis GV80 arbore une calandre des plus statuaires, et une nouvelle signature lumineuse avec ces doubles optiques horizontales. L’éclairage de jour se prolonge au niveau des écopes des ailes avant. Très long, le profil se pare d’une nervure de carrosserie qui court du capot à la poupe. Le dessin des jantes s’inspire de l’orchidée selon son designer. A bord, ça respire la zéniture, avec un écran centrale ultra-large, des commandes de climatisation tactile, et une console centrale avec sélecteur de vitesse rotatif. Il pourra accueillir confortablement 7 passagers. Sous le capot, on devrait retrouver des motorisations allant de 278 à 375ch.

 

31 Décembre 2019 : Nio, constructeur chinois de véhicules électriques, tient ses promesses après trois ans d’existence. Après l’ES6 et l’ES8, Nio nous dévoile son EC6, qui n’est autre qu’une version dynamisée de l’ES6. Un pavillon avec une lunette arrière plus inclinée, de petites custodes, et une malle plus anguleuse, ce Nio EC6 est l’arme parfaite pour contrer la Tesla Model Y. Sous le capot, le client aura droit à deux moteurs életriques de 160kW (puissance totale d’environ 436ch) dans sa version la moins puissante. La plus performante embarque un bloc électrique de 160kW sur le train avant, mais un autre de 240kW à l’arrière. Cela donne à peu près 544ch. Le 0 à 100km/h est donc abattu en 5.6s ou 4.7s. Vous pourrez également choisir la batterie d’origine de 70kWh permettant selon le cycle NEDC, une autonomie de 435km ou 425km selon configuration. Nio propose en option une unitée de 100kWh permettant une autonomie de 615 ou 605km. Pour contrer ses difficultés financières, et face à la baisse de la consommation en Chine, Nio devra passer par la case exportation si elle veut survivre.