Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

18 Février 2018 : Kia présente en détails sa nouvelle Ceed (Community of Europe with European Design), qui on le rappelle, est un véhicule conçu avant tout, pour le marché européen. Son design et sa mise au point ont lieu en Allemagne. Au niveau du style, il s’agit surtout d’une évolution par rapport à la génération actuelle. Les feux avant ainsi que la calandre Tiger Nose s’affinent, le bouclier est plus tranchant dans son dessin et les portes sont légèrement creusées. Le changement le plus sensible nous vient de cette poupe, qui arbore un hayon plus anguleux aux formes concaves, et qui accueille à présent la plaque d’immatriculation. Les feux nous rappelle ceux du Stonic. Cette compacte familiale mesure toujours 4.31m de long, mais prend 2cm en largeur, tout en abaissant sa garde au toit de 2.3cm. La planche de bord est plutôt consensuelle, avec un nouvel agencement qui met en évidence l’écran couelur tactile de 5 ou 8 pouces. Kia annonce avoir encore amélioré la finition. Le coffre gagne 30 litres de contenance pour un total de 395L. Si vous cochez toutes les cases des options, Kia vous fera bénéficier d’un équipement généreux, comme le régulateur de vitesse adaptatif, l’alerte de franchissement de ligne, le système de maintien dans la voie, le freinage automatique d’urgence, le détecteur de fatigue, les feux de route adaptatifs, le système audio JBL, le pare-brise et les sièges arrière chauffants. Pour ce début de carrière, on retrouvera sous le capot le classique 1.4L de 100ch, le 1.0T-Gdi de 120ch et un tout nouveau 1.4T-Gdi de 140ch. Pour le diesel, Kia a conçu un nouveau 1.6CRDi qui sera décliné en 115 et 136ch.

 

16 Février 2018 : A Genève, Citroën lancera son nouvel utilitaire, le Berlingo de troisième génération. C’est un modèle capital pour la marque aux chevrons, et c’est la raison pour laquelle ce Berlingo s’est appliqué à plaire aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. La face avant est beaucoup plus attrayante que par le passé en héritant de tous les codes stylistiques de la marque. Des feux à LED qui habillent les chevrons, le gros bloc phare en dessous et les petits antibrouillards en bas, dont le contour est personnalisable, ce Berlingo III est plutôt fun. De profil, on note immédiatemment la présence de ces petits airbumps et des jantes plus fashions. La poupe n’est pas vraiment original pour un ludospace, mais les feux sont à présent en relief. Une version XTR ajoute les artifices du petit baroudeur, ainsi que le système Grip Control du groupe PSA. Ce Berlingo repose sur la nouvelle plate-forme EMP2, mais avec le train arrière du modèle actuel. Le Berlingo sera disponible en version M (4.40m) ou XL (4.75m). Les deux versions pourront disposer de trois rangées de sièges, mais la version XL rajoutera des sièges coulissants pour la troisième rangée. En version 5 places, la capacité de chargement varie de 775 à 1050 litres, ce qui devrait plaire aussi bien aux familles, qu’aux professionnels. Le siège avant passager se replie pour encore plus de praticité. Les portes latérales sont toujours coulissantes, et les vitres sont capables de se baisser sur les modèles familiaux. Le dessin de la planche de bord est plutôt moderne. Une instrumentation lisible avec grand ordinateur de bord, un boitier de vitesse placé en hauteur, une nouvelle console centrale incluant les commandes de climatisation, un chargeur par induction, les aérateurs horizontaux et un jolie écran couleur tactile de 8 pouces, rien ne manque. Le client pourra opter pour le toit panoramique qui intègre des rangements en forme d’arche translucide. Double boîte à gants, des rangements sous le pavillon, des trappes dans le plancher et de grands bacs de porte, le Citroën Berlingo n’oublie pas les aspects pratiques. Sous le capot, on note l’arrivée du bloc 1.5Hdi de 75, 100 ou 130ch avec boîte EAT8 en option pour ce dernier. En essence, c’est l’excellent trois cylindres 1.2 PureTech de 110 et 130ch qui sera au catalogue. Enfin, le Berlingo passant pour un engin plutôt rustique à la base, Citroën a voulu rassurer les familles, en l’équipant de toutes les aides à la conduite possibles. On compte le régulateur de vitesse actif, le freinage automatique d’urgence, la caméra panoramique à 180°, l’alerte de franchissement de ligne, le park assist, le contrôle de stabilité de la remorque, et le système de surveillance des angles-morts.

 

  

  

15 Février 2018 : BMW lancera à Genève la deuxième génération de son X4. La première mouture a eu une carrière éclair de 4 ans. Le nouveau modèle reprend les attributs du dernier X3. Nouvelle plate-forme, une largeur accru de 3cm et un empattement plus long de 5cm, la marque à l’hélice veut contrer le Mercedes GLC Coupé le plus efficacement possible. Par rapport à la génération précédente, on note 8cm de plus en longueur mais une garde au toit minorée de 3cm, ce qui lui donne un style plus élancée. Pas de surprise au niveau de la face avant, BMW s’est concentré sur ce profil très élancé, qui ferait presque passer ce X4 pour une berline coupé surélevée. La poupe arbore de nouveaux feux très fins, mais le hayon semble du coup pluôt massif. La planche de bord est celle du X3, avec tous les avantages qui vont avec. Instrumentation numérique, grand écran tactile de 10.2 pouces, une technologie dernier cri, une fintion léchée, BMW propose en prime un espace aux jambes conséquent aux places arrière, et un coffre cubant 525 litres. Le BMW X4 progresse donc à tous les niveaux. Sous le capot, on retrouve le 20i de 184ch, le 30i de 252ch, le M40i de 360ch, le 20d de 190ch, le 25d de 231ch, et le 30d de 265ch. Toutes les motorisations seront directement associées à la transmission intégrale Xdrive et la boîte automatique à 8 rapports en ce début de carrière.

 

14 Février 2018 : Le Mercedes Classe G vient tout juste d’être présenté à Détroit. Mercedes nous propose déjà la version la plus musclée pour Genève. Le baroudeur s’offre le très sportif bloc 63AMG qui devrait lui donner des ailes. Effectivement, le V8 4.0L Bi-Turbo de 585ch et 850nm de ocuple est capable de propulser la bête de 0 à 100km/h en 4.5s. L’engin croise à 220km/h, ou 240km/h en option. Le nouveau Classe G ne devrait avoir aucun mal à digérer ce surplus de puissance, même si il s’agit toujours d’un châssis à échelle. Mercedes propose 5 mode de conduite sur la route (Slippery, Confort, Sport, Sport+ et Individual), des réglages spécifiques et des jantes en 22 pouces. Bien évidemment, ce 4x4 pur jus propose également trois mode de conduite tout-terrain (Sand, Trail et Rock), ainsi qu’une garde au sol pouvant aller jusqu’à 24cm. Grâce à sa boîte automatique TCT-9G, sa transmission intégrale évoluée, sa direction électrique variable, sa technologie de désactivation des cylindres à vitesse stabilisée, ce Mercedes Classe G 63AMG dispose d’une belle polyvalence sur la route ou sur la terre. La planche de bord s’habille de cuir, les deux écrans TFT sont aussi beaux que pratiques, les sièges sont massants et maintiennent les passagers en virage, grâce à des coussins gonflables. Mercedes n’a pas encore annoncé le tarif de ce Classe G, mais il devrait avoisinner les 160 000€TTC, si on ajoute le prix du véhicule, celui de la carte grise, et le malus écologique.

 

13 Février 2018 : Nous vous présentions il y a quelques jours le Ford Ranger Raptor, une version musclée du pick-up mild-size américain. Les japonais ne sont pas en reste avec ce Toyota Tacoma TRD. Lui, sera présenté au Salon de Chicago 2018, et se pare de tout l’attirail du vrai baroudeur. Une garde au sol relevée, des amortisseurs Fox International Bypass, une énorme plaque de protection au niveau du carter moteur, une grosse barre anti-roulis, et des pneus Goodyear Wrangler Kevlar en 16 pouces, le Tacoma TRD ne manque pas de caractère. De série, Toyota l’équipera d’un snorkel, cette prise d’air extérieure, très pratique en tout-terrain pour laisser respirer le monstre. Sous le capot justement, un V6 3.5L de 278ch associé à une boîte manuelle ou automatique à 6 rapports. Ce 4x4 ne sacrifiera pas le confort et la sécurité, grâce à un système multimédia avec écran tactile 7 pouces et navigation, une sellerie cuir, et les système de sécurité Toyota Safety Sense. A Chicago, il sera accompagné de son grand frère le Tundra TRD, et du SUV 4Runner TRD.

 

11 Février 2018 : Depuis la disparition de la P1 du catalogue, Mac-Laren n’avait plus d’hypercar dans sa gamme. Cette Senna qui sera produit à seulement 500 exemplaires, répare cette erreur. Cette dernière n’embarque pas de système hybride comme la P1, mais devrait tout de même afficher des performances supérieures grâce à sa conception privilégiant la légèreté. Elle reprend la base mécanique de la 720S, tout en mettant en avant son architecture 100% en carbone. Dépouillée, cette Mac-Laren Senna l’est, grâce à son instrumentation simpliste ou ses sièges monocoque en carbone. Le poids de seulement 1198kg et l’aérodynamisme offrant jusqu’à 800kg d’appuie à l’arrière, promettent de très fortes sensations. Mac-Laren nous dévoile d’ailleurs les performances de son nouveau monstre. 2.8s de 0 à 100km/h, 6.8s de 0 à 200km/h et 340km/h en pointe, cette Senna aura l’avantage de passer encore plus fort en courbe, par rapport à sa petite sœur, la 720S. Mac-Laren nous dévoile également le tarif, qui est de 850 000€TTC. Inutile, car, les 500 exemplaires sont déjà tous vendus.

 

09 Février 2018 : Ford fait un petit buzz à Bangkok en présentant un original Ford Ranger Raptor. Il s’agit bien évidemment du petit frère du terrible F150 Raptor. Pour le moment, ce modèle sera réservé aux marchés Asie-Pacifique. Il sera assemblé à Rayong en Thaïlande. Ce modèle prend 2.4cm en largeur par rapport au Ranger classique, se pare d’une calandre et d’un bouclier spécifiques, d’élargisseurs d’ailes, de pneus en 285/70R17, d’un système de freinage renforcé, et d’une transmission intégrale paramétrable. Bien sûr, la garde au sol est revue à la hausse en passant de 237 à 283mm, grâce à de nouveaux amortisseurs Fox Racing. Sous le capot, un tout nouveau bloc diesel 2.0L Bi-Turbo qui développe 211ch et 500nm de couple, qui est associé à une boîte automatique à 10 rapports.

 

08 Février 2018 : Avec un peu de retard, le BMW X3 (type G01) arrive enfin à la Réunion. Ce dernier est plus long de 5cm, et profite d’une nouvelle plate-forme capable d’accueillir toutes sortes de morisations (Thermique, hybride rechargeable et 100% électrique). La face avant évolue sensiblement, avec un haricot qui prend encore un peu de volume, des feux qui ne font plus la jonction avec ce dernier, de nouveaux antibrouillards horizontaux et un bouclier plus stylé. De profil, les air-breathers font leur apparition et le véhicule pourra disposer de jantes allant de 18 à 21 pouces selon le degré de finition (Lounge, X-Line, et M-Technic). Les feux arrière en relief sont un peu plus large que sur l’ancienne génération. Dans l’habitacle, on sent bien que BMW a voulu monter d’un cran au niveau de la finition. Il faut bien ça pour égaler les nombreuses concurrentes qui sont arrivées sur le marché des SUV Premiums. Rien à redire sur la qualité des matériaux (cuir, aluminium, plastique laqué etc..), l’équipement reprend les technologies haut de gamme de la Série 5. Affichage tête-haute plus complète, la commande par gestuel, l’écran tactile de 10.2 pouces, le X3 de troisième génération passe encore un cap pour contrer les Audi Q5, Mercedes GLC ou Range-Rover Velar. On apprécie les spécificités intérieurs comme ce X qu’arbore les contre-portes ou de toutes les commandes galvanisées, plus résistantes à la chaleur Réunionnaise. Trois moteurs pour ce début de carrière, avec le 20d de 190ch, le 30d de 265ch et le M40i de 360ch. Les tarifs iront de 59 900 à 103 900€TTC hors malus écologique.

 

07 Février 2018 : Quand on achète une Mini, ce que les clients aiment faire, c’est personnaliser leur véhicule au maximum, afin de disposer d’un modèle assez exclusif. Les plus exigeants préfèrent attendre des séries spéciales, comme cette Clubman Edition Kensington. Ce modèle ne sera disponible qu’en France, et reprend le patronyme d’une célèbre avenue anglaise. Elle sera très facilement identifiable, grâce à ses stickers latéraux sur le bas des portières ou ce K sur le montant des vitres. Bien évidemment, comme il s’agit d’une série limitée premium, cette Mini Clubman Edition Kensington se pare d’une impressionnante liste d’équipements comprenant, le toit ouvrant panoramique, les jantes de 17 ou 18 pouces selon la motorisation, le chargeur par induction, les tapis de sol velours, l’ouverture des portes et le démarrage sans clé, la navigation, la caméra de recul, le système de manoeuvre automatique, les feux full LED comme les antibrouillards, les feux de jour « Omega », la sellerie tissu/cuir Cord et le volant cuir « Mini Yours ». Elle sera disponible avec toutes les motorisations essence ou diesel allant de 102 à 192ch.

 

06 Février 2018 : Porsche dévoilera au Salon de Genève, la dernière mise à jour de sa fabuleuse sportive, la 911 GT3RS. Pas de révolution au niveau du style, avec seulement un bouclier un peu plus anguleux, mais surtout, deux petits extracteurs qui font leur apparition sur la capot avant. A noter, l’arrivée de cette teine verte spécifique en option. Les amateurs de blocs atmosphériques seront contents, la Porsche 911 GT3RS garde son 6 cylindres 4.0L qui prend jusqu’à 9000tr/mn. On annonce une puissance passant de 500 à 520ch. Le 0 à 100km/h devrait être abattu en 3.2s, pour une vitesse de pointe de 310km/h.

 

 

05 Février 2018 : Seat nous prépare une grosse surprise pour le Salon de Genève. A l’instar de Volvo avec Polestar, ou Citroën avec DS, le petit constructeur Espagnol s’apprête à lancer une marque spécifique pour ses modèles sportifs. Cupra devient donc une filiale de Seat et prend son indépendance, ce qui augure pour plus tard, des modèles propres à la marque. En attendant, Cupra présentera son premier modèle au Salon de Genève, une version sportive de l’Ateca, qui devrait s’équiper du 2.0TFSi de près de 300ch du groupe Volkswagen. Cupra a déjà dévoilé son logo. Comme sur la Seat Leon Cupra R, elle arbore une teinte cuivrée, couleur que l’on devrait retrouver sur les futurs modèles de la gamme.

 

                              

03 Février 2018 : A quelques semaines du Salon de Genève, Mercedes a décidé de présenter officiellement sa nouvelle Classe A. Cette compacte familiale sortie en 2012 a considérablement augmenté la part de marché du constructeur à l’étoile sur le segment C. Après 6 ans de bons et loyaux services, cette dernière laisse place à la nouvelle mouture qui affine son style. Les feux reprennent le dessin de ceux de la Mercedes CLS, la calandre s’arrondie légèrement, le bouclier est plus agressif, et le profil abandonne les grosses nervures de carrosserie pour plus d’élégance. Les feux arrière eux, s’allonge et mordent copieusement sur le hayon. Le véhicule mesure 4.42m de long, soit 13cm de plus que son aïeul, et cela devrait profiter à l’habitacle. Le coffre gagne une trentaine de litres avec une capacité de chargement de 370 litres. Mercedes innove dans la catégorie, avec l’arrivée d’une planche de bord qui arbore deux dalles numériques, dont une tactile pour le système multimédia. Les dimensions vont de 7 à 10 pouces selon le degré de finition. Les aérateurs type turbine sont très stylés, la calandre centrale est minimaliste, et la finition semble digne d’une bonne compacte premium. Au niveau des équipements, c’est pas mal non plus, avec l’arrivée d’un système de changement de voie autonome dès que vous actionnez le clignotant, un éclairage adaptatif 100% diodes Multibeam, des sièges massants, un affichage tête haute et un système de commande vocale dernier cri pour toutes les fonctions du véhicule. Sous le capot, Mercedes se contentera deux trois blocs moteur pour ce lancement de carrière. Deux motorisations essence comprenant un 1.4L Turbo 163ch (200) dérivé du 1.3Tce du groupe Renault, et un 2.0L Turbo de 224ch (A250). Les amateurs de diesel devront se contenter pour le moment du 1.5Dci de 116ch (A118d). Tous pourront être associés à une boîte automatique 7 rapports à double embrayage.

 

02 Février 2018 : Ford présente un tout nouveau petit crossover destiné aux marchés émergents. L’inde et l’Amérique du Sud disposeront bientôt en concession de ce Ford Freestyle. Elle prend sa base technique chez la Ford Ka+, la mini-citadine 5 portes, connue sous le patronyme de Figo sur ces marchés spécifiques. Elle se pare de tous les attributs du petit baroudeur. Une hauteur de caisse surélevée de 15mm, un bouclier spécifique, des voies légèrement élargies, des protections latérales, des passages de roue en plastique, des stickers aux bas des portières, des barres de toit, elle ne manque pas de pep’s. Sous le capot, le très raisonnable 4 cylindres 1.2TI-VCT de 85ch. L’équipement profite d’un système multimédia mise à jour, avec écran 6 pouces, ou de 8 pouces en option.

 

31 Janvier 2018 : Quand vous êtes clients Mac-Laren, vous pouvez faire appel au département MSO (Mac-Laren Spécial Opérations) pour personnaliser votre sportive à votre goût. Un concessionnaire de Newport Beach en Californie vient de passer une commande groupée au constructeur britannique. Dix de ses clients souhaitaient un modèle se rapprochant de la compétition. Voici donc la Mac-Laren MSO X 570S. Les dix exemplaires ont quelques spécificités uniques, mais tous reprennent certains éléments de la version GT4 de course. Une lame avant, des jupes latérales, un gros aileron fixe et une prise d’air sur le toit, tous en carbone. Le capot avant laisse apparaître deux extracteurs d’air. Enfin, les teintes sont largement inspirées du monde de la compétition. MSO s’est appliqué également à reduire un peu les masses en mouvement. L’habitacle est assez dépouillé, la structure en carbone est visible à certains endroits et le rangement central a disparu. La ligne d’échappement est en titane. Cette MSO X 570S garde tout de même les principaux équipements de confort comme la climatisation, le système multimédia, les radars et la caméra de recul. Sous le capot, toujours le V8 3.8L bi-turbo de 570ch et 600nm de couple capable de propulser cette machine de 0 à 100km/h en 3.2s. Les clients viennent tout juste de prendre possession de leur nouveau jouet.

 

30 Janvier 2018 : Jeep prépare tranquillement l’arrivée de son nouveau modèle destiné avant tout au marché chinois. Il s’appellera Grand Commander, et se présente comme un énorme SUV 7 places. Effectivement, il mesure près de 4.90m de long et s’équipera du nouveau bloc 2.0 Turbo du Wrangler, moteur qui dérive de celui de l’Alfa-Roméo Stelvio. Il sera accouplé à la boîte automatique à 9 rapports. Jeep ne dévoile pas encore toute la fiche technique de son nouveau mammouth. Il devrait être présenté officiellement au Salon de Pékin en Avril. L’importation sur le continent européen est plus qu’improbable, le Jeep Grand Commander sera contruit en Chine à Guangzhou dans l’usine Fiat.

 

29 Janvier 2018 : ABT Sportsline attendra Genève pour présenter son nouveau petit bijoux, une Audi RS5-R ABT. Le V6 2.9L Bi-Turbo voit sa puissance passer de 450 à 530ch, et le couple de 600 à 690nm. Le 0 à 100km/h est avalé non plus en 3.9s, mais en 3.6s. ABT ne se contente pas de booster la mécanique. Le châssis profite d’un nouvel amortissement avec des suspensions ajustables KW, et de barres stabilisatrices. Les jantes en 21 pouces sont spécifiques, et un kit carrosserie en fibre de carbone apporte un surplus d’agressivité à ce coupé haut de gamme. Lame avant, ailettes sur le bouclier, petit becquet, diffuseur retravaillé et quelques artifices supplémentaires de profil, cette RS5-R se pare également d’une ligne d’échappement en carbone, avec quatre sorties d’un diamètre de 10.2cm. ABT Sportsline ne produira que 50 exemplaires, et sera disponible à la commande en Europe à partir du 6 mars.

 

28 Janvier 2018 : Le Ford Ranger profite du Salon de Détroit pour s’offrir un lifting, mais le plus important, est le retour sur le marché nord-américain de ce pick-up Mild-Size. Effectivement, si le Ranger passe pour un véhicule plutôt imposant sur le vieux continent, il ressemble néanmoins à un nain face à sa star de frère, le F-150, meilleure vente toute catégorie aux Etats-Unis depuis nombres d’années. La clientèle américaine semble devenir plus raisonnable, et la mode des pick-ups Mild-Size est de retour. Nouvelle face avant avec une signature lumineuse inédite pour le Ranger, un bouclier remanié et un nouveau capot nervuré, l’américaine profite également du nouveau système multimédia Sync3 avec écran tactile de 8 pouces. Pour s’adapter au marché américain, le Ranger adopte le 4 cylindres 2.3L Ecoboost de la Ford Mustang. Le bloc est fiabilisé avec la courroie de distribution qui disparaît au profit d’une chaine. Certaines pièces mobiles comme le vilebrequin ou les bielles sont maintenant en acier forgé. L’ensemble sera accouplé à une boîte automatique à 10 rapports. Les capacités en tout-terrain sont toujours au top, mais Ford ajoutera un pack FX Offroad (comme sur le Raptor) pour encore plus d’efficacité.

 

 

25 Janvier 2018 : Kia a décidé de dynamiser quelque peu sa citadine compacte. Attention, on ne parle aujourd’hui que du style, parce-que sous le capot, le constructeur coréen ne proposera pas de motorisation spécifique. C’est donc le petit 1.0T-Gdi de 120ch à boîte manuelle qui tractera cette Kia Rio GT-Line. Le style évolue agréablement, avec un bouclier et une calandre qui font appel à du plastique noir laqué. Les antibrouillards multi-facettes sont assez expressifs, le petit becquet sur le hayon et les rétroviseurs adoptent également cette teinte noire brillante. Le micro-diffuseur intègre une double sortie d’échappement, et les jantes de 17 pouces ajoute un peu plus de dynamisme à l’ensemble. L’habitacle arbore du plastique type carbone et alu, comprend un volant cuir à méplat et une sellerie tissu-cuir.

 

25 Janvier 2018 : Nissan a pris l’habitude de nous présenter un nouveau concept à chaque grand évènement du monde de l’automobile. Après l’IMX du Salon de Tokyo, le constructeur japonais nous propose le Xmotion à Détroit. Nous essayons de déceler les codes stylistiques qui pourraient être appliqués à un modèle de série. Son design agressif avec cette calandre verticale et statuaire, ses galbes généreux au niveau des passages de roues, son toit plutôt complexe, et sa poupe à l’aspect massif, imposent le respect. Avec sa taille approchant les 4.60m, le Nissan Xmotion est un SUV de taille M comme le X-Trail. Il peut accueillir 6 passagers. Le mobilier intérieur est du domaine du rêve, faisant appel à l’art de la menuiserie japonaise. Le mélange entre une matière aussi noble que le bois et une technologie futuriste faisant appel à nombres d’écrans TFT, est plutôt réussi. Malheureusement, Nissan ne fait aucune annonce concernant la mécanique de ce concept, le rêve s’arrête donc là.

 

23 Janvier 2018 : Le Land-Rover Defender a disparu du catalogue du constructeur britannique depuis 2016. Le nouveau modèle est en préparation, mais il faudra certainement attendre encore pour le voir un jour débarquer sur nos routes. Land-Rover ressuscite donc le Defender pour une série limitée à 150 exemplaires. Effectivement, né en 1948, le Defender a aujourd’hui 70ans, et cette version très épicée lui rend hommage. Les ingénieurs ont eu l’audace de greffer un énorme V8 de 5.0L (boîte auto à 8 rapports) développant la bagatelle de 405ch et 515nm de couple. Pour des raisons de sécurité, la vitesse maximum est bridée à 170km/h, mais ce monstre est capable d’avaler le 0 à 100km/h en 5.8s, ce qui devrait surprendre quelques sportives quand le feu passe au vert. Land-Rover dit avoir travaillé sur l’amortissement et le système de freinage, mais son châssis d’une autre époque n’est assurément pas conçu pour une conduite dynamique. On peut-être sûr que les capacités en tout-terrain sont toujours au summum. Ce Land-Rover Defender Works V8 profite d’un habitacle soigné, avec du cuir à tous les étages, des siges baquets bi-ton et un équipement complet pour un 4x4 aussi rustique. Deux petits problèmes, un tarif de 150 000 livres, qui correspond à 170 000€, et une homologation très compliquée en dehors de Grand-Bretagne.

 

  

22 Janvier 2018 : Le Salon de Détroit nous permet de faire connaissance avec certains modèles inconnus sur le vieux continent. C’est le cas de cette Toyota Avalon, qui représente la berline haut de gamme du géant japonais. Elle repose sur la nouvelle plate-forme TNGA, qui équipera 50% des modèles du constructeur à moyen terme. Centre de gravité revu à la baisse, rigidité accrue, et poids en baisse, elle est en prime parfaitement adaptée aux motorisations hybrides. La Toyota Avalon propose deux blocs moteurs que l’on retrouve d’ailleurs sur sa petite soeur la Camry. On a droit à un V6 3.5L de 301ch (boîte automatique à 8 rapports) et à un moteur hybride 4 cylindres 2.5L de 156ch accouplé à un bloc électrique de 143ch (boîte CVT). Bien évidemment, Toyota vise un confort optimal pour ses clients. Suspension pilotée ou un optimisateur du son moteur, l’Avalon offre également une finition soignée avec des touches de bois Yamaha, une sellerie cuir matelassé ou en suédine perforée, et de l’aluminium. Deux calandres bien distinctes selon les motorisations avec une finition black Piano pour le V6 et un contour entouré de chrome pour l’hybride. Les feux se sont affinés, les jantes sont en 18 ou 19 pouces, et les feux arrière se prolongent sur tout la largeur du véhicule. L’équipement est carrément pléthorique si vous décidez de cocher toutes les options, mais la plupart des technologies sont de série. On compte un écran multifonction de 9 pouces, un affichage tête-haute de 10 pouces, un détecteur de piéton avec système anti-collision, un système de maintien dans la voie, un régulateur de vitesse actif, des détecteurs d’angles-morts, des caméras avec vue panoramique, une alerte de trafic arrière avec freinage automatique, des feux adaptatifs, ou encore un système audio JBL 1200W à 14HP.

 

20 Janvier 2018 : Une des grandes stars du Salon de Détroit est très certainement ce Dodge Ram 1500. Les pick-ups full size sont une véritable religion aux Etats-Unis, et ils font bien souvent office de familiales. Après le Ford F150 et le Chevrolet Silverado, c’est au tour du groupe FCA de présenter son nouveau mammouth. Voici donc le Dodge Ram 1500 qui se déclinera en version Rebel ou Limited. C’est cette dernière finition qui nous intéresse le plus, avec cette présentation qui respire le luxe. Au revoir la grosse calandre en croix, le Ram 1500 s’adoucit avec une face avant plus élégante, plus en rondeur, mais qui impose toujours autant le respect. Plus long de 10cm, c’est l’habitacle qui a été au centre de toutes les attentions. Une habitabilité conséquente et une planche de bord soignée avec un maximum de cuir, plus de 150 litres de rangements, et une technologie embarquée impressionnante comprenant cet énorme écran de 12 pouces en options. On compte entres autres équipements une connexion wifi 4G, un système audio Harman Kardon 19HP de 900W, un système de caméra à 360°, un régulateur de vitesse actif ou des détecteurs d’angles-morts. Dodge a aussi soigné le confort avec une nouvelle suspension pilotée capable d’abaisser le véhicule et de faciliter l’accès à bord. A noter que le monstre a perdu plus de 100kg grâce à un nouveau châssis à la rigidité accrue. Sous le capot, deux options possibles avec un V6 3.5L Pentastar qui développe 305ch et le V8 5.7L Hemi de 395ch. Ces deux blocs pourront être associés à un système de micro-hybridation capable d’aider le véhicule lors de fortes accélérations et de couper le moteur aussi souvent que possible lors de chaque arrêt. L’ensemble est accouplé à une boîte automatique à 8 rapports. Ce gros 4x4 peut remorquer prêt de 5.8 tonnes et de porter dans sa benne une charge de 1050kg.

 

 

 

18 Janvier 2018 : Un nouveau bloc moteur vient tout juste de sortir des chaines de montage de Mercedes-AMG. Il équipera pour le moment les Mercedes CLS, Classe E Coupé et Classe E Cabriolet. Ce 53AMG remplacera petit à petit dans la gamme du constructeur à l’étoile, le bloc 43AMG (401ch). Ce nouveau moteur 6 cylindres en ligne de 3.0L de cylindrée est une petite merveille technologique. Il se pare d’une double suralimention. Un compresseur électrique pour les bas-régimes et un turbo classique plus haut dans les tours, ce bloc développe la coquette puissance de 435ch pour 520nm de couple. Mercedes-AMG ajoute un système de micro-hybridation, avec un alternodémarreur EQ Boost 48V, qui permet de profiter d’un petit surplus de puissance et de couple (22ch et 250nm) lors de chaque relance afin de soulager le moteur thermique. Cela permet évidemment une baisse des rejets de CO2 avec une consommation annoncée inférieure de 2.0L par rapport au 43AMG. Mercedes annonce une conso miste de 8.4L au 100km pour des rejets de 200gCO2/km. L’ensemble est associé à la boîte automatique TCT à 9 rapports et à la transmission intégrale 4Matic+. Le 0 à 100km/h est effectué en 4.5s et ces trois Mercedes croisent à 270km/h.

 

17 Janvier 2018 : Ford a présenté il y a quelques mois la version restylée de sa fameuse Mustang, avec cette face avant légèrement adoucie et un bloc V8 5.0L qui est passé de 422 à 450ch. En ce début d’année, la marque à l’ovale a débarqué à Détroit avec cette version un peu particulière, qui s’inspire du film de 1968, Bullit. Il ne s’agit pas d’une nouveauté pour Ford, qui se repose sur les exploits de Steve McQueen, à chaque édition limitée de cette Muscle-car. La Ford Mustang Bullit se pare donc de cette robe « Dark Highland Green » conforme au film de l’époque, ou d’une teinte classique « Shadow black ». L’équipement de série est revu à la hausse, avec ces magnifiques jantes néo-rétro en 19 pouces, le contour gris de la calandre qui perd son logo pour l’occasion, la navigation, les sièges électriques, le système Hifi haute performance, les surpiqûres vertes à bord et les différents badges Bullit. La suspension pilotée est de série, ainsi que l’instrumentation 100% numérique. Sous le capot, le moulin a pris quelques vitamines et développe 475ch, grâce à une ligne d’échappement spécifique et à une nouvelle admission. Elle ne sera disponible qu’avec la boîte mécanique à 6 rapports.

 

17 Janvier 2018 : Le Hyundai Veloster II se dévoile à Détroit. Le marché américain et asiatique sont plutôt friands des véhicules atypiques. Le Veloster a abandonné l’Europe depuis un bon moment, et on ne sait pas si cette deuxième génération sera disponible sur le vieux continent. On espère tout de même que le concessionnaire local Réunionnais ne fasse pas l’impasse sur ce coupé très particulier. Sa spécificité est toujours la même, deux portes côté passager et une du côté conducteur. Cela facilite l’installation des enfants sans dénaturer l’allure sportive, avec une poignée de porte arrière bien dissimulée. Le style semble s’être assagi au niveau de la face avant. Le dessin des feux est plus classique et manque un tantinet d’originalité. La calandre est toujours aussi béante. Le profil fait la part belle aux galbes au niveau des passages de roues. La poupe est plus intéressante avec des feux plus larges qui mordent sur le hayon, et son bouclier extrêmement massif. L’habitacle est plutôt classique et bien construit, et ne procure pas d’émotions particulières. Sous le capot, on retrouve un tout nouveau 2.0L atmosphérique essence à cycle atkinson qui développe la puissance raisonnable de 147ch. Le 1.6L Turbo de la génération précédente est toujours de la partie, mais sa puissance passe de 186 à 201ch. Enfin, la marque coréenne offre la possibilité de disposer d’un Veloster véritablement sportif, en greffant le bloc moteur 2.0L Turbo de 275ch de la Hyundai i30N sous son capot. Grâce à la suspension piloté et au différentiel à glissement limité, ce Hyundai Veloster N devrait offrir son lot de sensations.

 

16 Janvier 2018 : Lexus profite du Salon de Détroit pour nous présenter ce concept, qui préfugure l’arrivée d’un nouveau SUV haut de gamme. Actuellement composée du NX et du RX, la gamme tout-chemin du constructeur nippon peut paraître un peu timide face aux marques allemandes. Le Lexus LF-1 Limitless semble se positionner en terme de taille au dessus du RX, mais sa ligne très particulière intrigue. Effectivement, sa garde au toit revue à la baisse et son hayon très incliné nous font penser à un SUV-Coupé type BMW X6 ou Mercedes GLE. Les dimensions ont l’air généreuse, les lignes tendues et la calandre caricaturale sont typiques de Lexus. A bord, le poste de pilotage se pare d’une instrumentation très futuriste, mais le constructeur nous réserve parfois quelques surprises. Pas de données techniques pour ce concept, mais on devine la plate-forme GA-L de la limousine LS sous cette robe. Les motorisations devraient être électrisantes, avec forcément un modèle hybride dans la gamme. Lexus dévoile également ses nouveaux systèmes de conduite autonome, avec une navigation 4D, qui travaille de concert avec l’accélérateur, le frein, la direction et l’éclairage.

 

15 Janvier 2018 : Toyota semble s’être concentrée ces dernières années sur sa gamme hybride, en sacrifiant sa gamme de modèle sportifs. Des modèles très sages, un peu trop certainement pour les dirigeants, qui comptent bien relancer l’esprit sportif de la marque en se servant de son nouveau département Gazoo Racing. Le premier modèle sera la Yaris GRMN, mais la vitrine technologique se présentera sous la forme de cette Toyota GR Super Sport Concept. Il ne s’agit ni plus ni moins d’une LMP1 recarrossée. Sous le capot, se cache le bloc V6 2.4L Bi-Turbo Hybride de la TS050 qui court les 24 Heures du Mans. La puissance de 1000ch, le poids contenu et l’aérodynamisme particulièrement affûté devraient procurer des sensations inédites. Ce projet nous rappelle vaguement la Toyota GT-One sortie en 1998, un véhicule homologué sur la route à seulement deux exemplaires pour pouvoir s’aligner dans la catégorie GT1. La Toyota Gazoo Racing Super Sport Concept restera pour le moment à l’état de projet, en attendant que la marque nippone veuille bien aligner un modèle de série face à la terrible Mercedes-AMG Project-One notamment.

 

13 Janvier 2018 : Renault s’apprête à lancer une série limité de sa compacte sportive, la Clio RS. Cette dernière rend hommage avec un peu d’avance à la future Formule 1 de la marque. Elle s’appellera donc Renault Clio RS18 et reprendra la base technique de la version Trophy. Sous le capot, le petit 1.6 Turbo prend du muscle et développe 220ch et 280nm de couple. Il est toujours associé à la boîte EDC à double embrayage. C’est surtout au niveau du style qu’elle montre sa différence, et le noir est à l’honneur. Les jantes, l’échappement Akrapovic, les losanges, tous arborent des teintes à dominance noir. On ajoute à ça des touches de jaune sirius, au niveau des bas de caisse et du bouclier avant, des stickers, et on obtient une Clio qui respire la sportivité. A bord, des surpiqûres rouges, des aérateurs type carbone et un très beau volant en cuir et alcantara, parfaient l’ensemble.

 

11 Janvier 2018 : En mars, Mini profitera du printemps pour proposer un petit lifting de sa célèbre citadine. Cela concerne la Mini Hatch 3 portes, la berline 5 portes et la version cabriolet. On note l’apparition d’une nouvelle signature lumineuse à l’arrière, qui reprend le dessin de l’Union Jack, drapeau du Royaume Uni. Un jolie clin d’oeil à ses origines qui donne encore plus de cachet à cette Mini. Elle propose également un choix de jantes plus large. En option, vous aurez droit à un éclairage full Matrix Led adaptatif, à un pourtour de calandre et de phares type black piano et d’une projection du nouveau logo Mini au sol, au niveau des rétroviseurs. A bord, c’est un peu le même topo, avec l’Union Jack qui fait son apparition devant le passager avant de façon lumineuse, avec différentes teintes possibles. Une nouvelle sellerie cuir est disponible et le chargeur de smartphone par induction fait son apparition. Sous le capot, pas de grand changement, à part un gain de couple de 10nm de couple pour les entrées de gamme essence 75 et 102ch. La boîte automatique à 6 rapports disparaît, et laisse place à la Getrag 7 rapports à double embrayage, en option bien sûr. La Mini Cooper SD garde néanmoins la boîte automatique classique à 8 rapports.

 

 

 

10 Janvier 2018 : Kia profite du CES de Las Vegas pour présenter la version 100% électrique de son Niro. Il ne s’agit pas encore de la version de série, mais quand on connait les ambitions du groupe coréen Hyundai/Kia concernant les véhicules écologiques, on peut-être sûr que ce Kia Niro EV ne tardera pas à se dévoiler officiellement. Au niveau du style, il diffère tout de même grandement de la version hybride que nous avons déjà essayé. Un capot au bossage particulier, une calandre lumineuse capable d’interagir avec son environnement, des feux très fins, des jantes pleines au style futuriste, des feux arrière totalement remaniés, il ne manque pas de personnalité. Sous le capot, un moteur électrique de 204ch alimenté par une batterie de 64Kwh. L’autonomie est annoncée pour 383km. L’instrumentation et la console font appel à deux écrans couleur, la technologie embarquée comprend une connexion 5G, un système de conduite autonome de niveau 4 et une reconnaissance faciale pour les paramètres du véhicule. Le système audio a été particulièrement soigné, avec des insonorisants actifs et des haut-parleurs dans les appui-têtes, pour chacun des passagers.

 

09 Janvier 2018 : Nous revenons sur les 70ans de la prestigieuse marque Ferrari, qui ont été dignement fêtés en 2017. Une des plus belles expositions se déroulait en Belgique dans le musée automobile Autoworld. Je vous invite à la découvrir grâce à notre partenaire www.photos-automobiles.com

 

"Comme vous le savez, et comme vous avez pu le suivre tout au long de l'année 2017, l'année a largement était consacrée aux 70 ans de Ferrari. Le musée automobile belge Autoworld y a consacré une exposition temporaire durant l'été dernier, et bien évidemment nous ne pouvions pas la louper. En avant pour la visite. Nous sommes accueilli par une Testarossa à l'entrée du musée, puis une 1ère exposition à droite avec des Dino, 328 et 348...

 

Cliquez sur le lien

 

http://www.photos-automobiles.com/expos/301-autoworld-70th-anniversary-ferrari.html

 

08 Janvier 2018 : L’avenir est électrique, et une majorité de constructeur compte bien proposer un véhicule 100% électrique dans leur gamme à court terme. Tesla restera néanmois le précurseur absolu dans le domaine. La Chine n’a pas d’autres choix que de suivre cette tendance afin de réduire la pollution dans ses nombreuses contrées. La toute jeune marque Byton nous propose ce concept, qui nous paraît très réaliste au vu de sa fiche technique. Un style mélangeant les genres, avec un peu de monospace, de coupé et de crossover, le Concept Byton est tout aussi futuriste à l’intérieur. On remarque immédiatement cet écran couleur de 125cm de long et de 25cm de large, qui fournit au conducteur et à son passager toutes les informations nécessaires. Les enfants ne seront pas dépaysés avec deux écrans couleurs pour leur plus grand plaisir. Ce véhicule est capable de se connecter à votre portable dès que vous prenez place à bord, et d’activer les différentes applications en cours. Byton enregistre les données du conducteur comme ses réglages de siège ou les itinéraires les plus souvent empruntés. Cela permet de les appliquer à un autre véhicule Byton. Sous le capot, un bloc électrique de 272ch et 400nm fonctionnant grâce à une batterie de 71Kwh, permettant une autonomie de 400km. Une version 4 roues motrices sera également disponible. Une puissance de 476ch, un couple de 710nm, une autonomie de 520km, elle fait appel à une batterie de 95Kwh. Byton annonce déjà un tarif de lancement de 45 000 dollars en entrée de gamme.

 

07 Janvier 2018 : Voilà 25 ans que Subaru nous fait rêver avec son Impreza. Cette légende des rallyes a connu nombres d’évolutions et a été rebaptisée WRX STi à partir de 2011. Sa carrière va prendre fin en ce début d’année 2018 La marque nippone réserve au marché français une série limitée à 60 exemplaires. Cette Subaru WRX STi Legend Edition est un modèle suréquipé de la fameuse sportive. Sous le capot, on retrouve le 4 cylindres boxer de 2.5L turbocompressé qui développe toujours 300ch et 407nm de couple. Le 0 à 100km/h est effectué en 5.2s. Ce moteur ne passera pas les prochaines normes anti-pollution en Europe, d’où cette fin de carrière prématurée pour la sportive japonaise. N’oublions pas la transmission intégrale pilotée chère à Subaru. Cette Legend Edition se pare de l’accès et du démarrage sans clé, de la caméra de recul, du siège électrique pour le chauffeur, des sièges chauffants, de la sellerie cuir et alcantara, des feux directionnels et de nombreux logos STi sur le bouton de démarrage, les bouchons de radiateur et d’huile, les tapis de sol et les écrous de jantes. Au niveau du look, on retrouve des artifices tels que la lame avant, les jupes latérales, le diffuseur spécifique, les jantes en 19 pouces et les étriers de freins Brembo peints en jaune. Les métropolitains pourront profiter du beau geste commercial de Subaru France qui se chargera de payer l’énorme malus écologique de 10 500€ à votre place.

 

05 Janvier 2018 : Mercedes renouvelle une icône de sa gamme en 2018. Il s’agit du mythique baroudeur Classe G, et les aficionados du modèle ne riquent pas d’être choqués par cette nouvelle mouture. Après 38 ans de carrière, le Classe G ne renie pas ses origines en proposant un design conservateur. Les feux sont 100% diodes à l’avant et à l’arrière, il hérite d’une nouvelle calandre, les boucliers sont redessinés tout comme les élargisseurs d’aile, mais le style général est toujours aussi cubique. Et pourtant, le Mercedes Classe G 2018 profite d’un tout nouveau châssis. Ce dernier reste à échelle et se pare d’un traditionnel essieu rigide à l’arrière, mais la bête prend tout de même 10cm en largeur. La garde au sol est de 24cm, il dispose de trois blocages de différentiel, les angles d’attaque sont en légère amélioration, et ce Classe G pourra franchir des gués de 70cm. Pas de données techniques pour le moment, mais on peut-être sûr qu’il pourra accueillir des blocs V8 AMG très prestigieux. Dans l’habitacle, l’évolution est plus nette, avec une finition digne du 21ème siècle, avec en prime cette double dalle numérique, une vision panoramique ou une boîte automatique à 9 rapports. Une chose est sûre, ce Classe G sera toujours capable de grimper aux arbres, mais dans un confort royal.

 

04 Janvier 2018 : Infiniti présentera à la mi-janvier au Salon de Détroit, un concept préfigurant une prochaine berline haut de gamme. Pourquoi Détroit ? Très certainement parce-que la marque connaît surtout le succès aux Etats-Unis. Pourquoi une berline tricorps? Parce-que les marques premium misent énormément sur ce segment pour les marchés américain et asiatique. Cette Infiniti Q Inspiration se présente comme une berline coupé 5 portes, qui semble se positionner face à la Mercedes CLS ou l’Audi A7. Des feux extrêmement effilés à l’avant, des portières galbées, un hayon fuyant, et un grand bandeau lumineux à l’arrière, la marque nippone joue la carte de l’élégance et du dynamisme. Aucune donnée technique au niveau du moteur, mais nous n’excluons pas un bloc 100% électrique, une bonne façon de préparer l’avenir.

 

03 Janvier 2017 : Ssangyong s’apprête à renouveler son Actyon Sports, le pick-up de la gamme, au style très particulier. Le nouveau venu s’appelera Q200 et reprendra en grande partie la fiche technique du récent Rexton. Une nouvelle plate-forme donc, la possibilité d’opter pour deux ou quatre roues motrices, une boîte manuelle ou automatique à 6 rapports, ce Ssangyong Q200 pourra disposer d’une boîte courte et d’un blocage de différentiel. Comme la concurrence, il sera capable de transporter une tonne de marchandise, et d’en tracter trois. Sous le capot, un nouveau bloc diesel 2.2 e-Xdi développant 181ch et 425nm de couple. Rare sur le marché, Ssangyong proposera également un bloc essence 2.0 Turbo Gdi de 225ch. Il sera présenté officiellement au Salon de Genève au mois de mars.

 

01 Janvier 2018 : Porsche proposera 5 exemplaires uniques de son Macan, proposant la particularité d’arborer des teintes de carrosserie rappelant certains modèles mythiques de la compétition. C’est surtout les Porsche 917 du Mans de 1970 et 1971 qui sont mis à l’honneur. Une classique version rouge et blanche, les superbes livrées Martini Racing et Gulf puis un modèle très spécial rose avec les quartiers de découpe d’un cochon sur base de 917/20. Le dernier modèle reprend les couleurs d’un modèle plus récent, la 956 de 1982, avec les célèbres teintes Rothmans. Ces cinq exemplaires sont réservés pour le marché Singapourien , et se destinent bien évidemment à des collectionneurs.

 

29 Décembre 2017 : Peugeot offre une nouvelle motorisation à sa 308. La berline compacte sortie en 2013 continue son petit bonhomme de chemin sans prendre une ride. L’accent étant mis sur l’essence ces derniers mois, la marque au Lion proposera une autre configuration de son 1.6THP. Vous n’avez pas l’âme d’un sportif et les 270ch de la 308GTi vous paraissent excessifs, vous avez un faible pour la 308GT et son 1.6THP de 205ch, mais la boîte manuelle ne vous intéresse pas, Peugeot a la solution. Cette nouvelle Peugeot 308 1.6 PureTech développe 225ch et se pare de la nouvelle boîte EAT8, avec la même commande électrique du 3008.

 

27 Décembre 2017 : Le Kia Stinger, nous ne sommes pas prêts de le voir à la Réunion, le concessionnaire préférant se concentrer sur le cœur de gamme. Et pourtant, il s’agit d’un des plus beaux coupés 4 portes. Son adversaire premier s’appelle Volkswagen Arteon. Jusque là disponible avec un 2.2CRDi de 200ch (4x4 ou 4x2) et avec le V6 3.3T-GDi essence de 370ch (4x4), Kia propose une motorisation supplémentaire pour 2018. Ce nouveau bloc essence 2.0T-GDi développe la puissance de 255ch et 353nm de couple. Uniquement disponible en propulsion, ce Kia Stinger abat le 0 à 100km/h en 6.0s et croise à 240km/h. Le constructeur coréen annonce une consommation de 8.3L au 100km pour des rejets de CO2 de 190g/km. Il sera disponible en Europe à partir de 49 800€TTC (hors malus écologique) en finition GT-Line Premium. Comme le reste de la gamme, elle se pare de série de la boîte automatique à 8 rapports.

 

     

26 Décembre 2017 : Peugeot vient d’équiper les carabiniers de la police Italienne, d’une 308 GTi parfaitement adaptée à cet effet. Gyrophare sur le toit et dans la grille de calandre, des éclairages bleu à l’ouverture du coffre, des lampes torches entre les sièges avant, un extincteur, un support afin d’accueillir le système de communication et de coordination entre les différentes unités de police, cette compacte de 270ch servira à quelques missions spécifiques. Escorte officielle, surveillance aux alentours de Rome, transport d’organes ou de sang, elle s’intègre parfaitement dans la flotte automobile des carabiniers, qui comptent entres autres, des Fiat Tipo, une Lamborghini Gallardo ou une Alfa-Roméo Giulia QV. Les policiers affectés à cette 308, recevront une formation du pilote Italien Paolo Andreucci, 10 fois champion de rallye d’Italie, et qui court actuellement sur une 208 T16.

 

24 Décembre 2017 : Un beau cadeau de noël pour multi-millionnaire, la société britannique RML a modifié la terrible Aston-Martin Vulcan pour l’homologuer sur la route. Il ne suffit pas d’être riche, puisque seulement 24 exemplaires de ce monstre existent sur la planète. Destinée à la piste, cette Vulcan dispose d’une fiche technique toujours aussi impressionnante. Monocoque en fibre de carbone, un énorme V12 7.0L de 820ch, un 0 à 100km/h effectué en 3.0s, et 320km/h en pointe seulement on dira, à cause des nombreux appendices aérodynamiques, des freins en carbone céramique Brembo, une boîte séquentielle X-Trac à 6 rapports, RML Group a décidé de la transformer quelque peu, afin que son propriétaire puisse s’échapper sur la route. De nouveaux feux avant et arrière, une plaque d’immatriculation, des clignotants sur l’aileron arrière et des sièges légèrement plus confortable, ce véhicule très exclusif peut maintenant se montrer au grand jour.

 

22 Décembre 2017 : La Honda Insight a disparu du catalogue du constructeur nippon depuis 2014. Grande rivale de la Toyota Prius, ce véhicule hybride sera de retour aux Etats-Unis en 2018. Honda présente ce concept très proche du modèle de série, et qui propose une ligne tricorps très élégante. Elle reprend en grande partie le style de la Civic 4 portes. Longue de 4.63m, elle est plus imposante que ses principales concurrentes, la Toyota Prius et ses 4.55m, et le Hyundai Ioniq et ses 4.47m. Honda propose comme à son habitude, une planche de bord plutôt originale et technologique. Pas de données techniques, mais cette Insight III, contrairement à ses aïeuls, pourra rouler en mode full électrique pendant une courte durée, comme la Toyota Prius. On parle d’un 2.0i-VTEC associé à deux électromoteurs, comme sur le prochain CRV Hybrid.

 

20 Décembre 2017 : Les gros pick-ups font partie de la culture américaine. Sur ce marché, on retrouve l’indétrônable Ford F150, qui est de loin le plus vendu aux Etats-Unis. Avec plus de 800 000 exemplaires écoulés en une année, il s’agit là d’un des véhicules les plus prisés dans le monde. Chevrolet ne désespère pas de se rapprocher de cette légende. Pour fêter le centième anniversaire du premier camion de la marque, le constructeur américain a dévoilé avec un peu d’avance son Silverado 2019. Ce dernier sera présenté officiellement au Salon de Détroit, en janvier 2018. Chevrolet a fait appel à sa fidèle clientèle pour améliorer son utilitaire. Plus de 7000 avis, leur demandant de faire évoluer le style de façon plus dynamique, de travailler sur le poids afin d’améliorer les performances et les consommations, le nouveau Silverado distribué à plus de 500 000 exemplaires chaque année, compte bien garder sa place de second, devant le Dodge Ram. Au niveau du style, on note la présence de cette calandre un peu moins carré, de cette petite signature lumineuse, de ces passages de roues galbés, et ces nouvelles nervures de carrosserie qui dynamisent l’ensemble. La version présentée par Chevrolet disposait de la finition LT Trailboss qui offre une hauteur de caisse surélevée de 5cm. Ce Silverado 2019 proposera d’ailleurs différentes finitions, un large choix de moteur et de boîte de vitesse, pour combler chaque client. On ne connaît pas encore toutes les caractéristiques techniques de ce gros pick-up à la sauce américaine, mais Chevrolet a d’ores et déjà annoncé un gros travail sur les matériaux utilisés, afin de réduire la masse en mouvement.

 

Ci-dessous, le modèle actuel

19 Décembre 2017 : La production de la nouvelle Alpine A110 a commencé, et les 1955 exemplaires de la série limitée Première Edition sont déjà tous vendus. Il s’agit du modèle de lancement suréquipé. Pour la gamme classique à venir, Alpine proposera deux finitions, Pure et Légende. Certains équipements deviendront donc des options. L’Alpine A110 Pure représente l’entrée de gamme avec un écran multimédia 7 pouces, les sièges Sabelt, les feux av et ar à LED, et les jantes en 17 pouces. Le haut de gamme Légende ajoute la caméra de recul avec radar av et ar, le système audio focal, le pédalier en aluminium, la sellerie cuir, les jantes en 18 pouces au look rétro, et les sièges à réglages 6 voies. Au niveau des options, Alpine propose l’échappement sport actif, les sièges chauffants et différents choix de jantes 18. La palette des couleurs est plus fournie, avec l’arrivée de trois nouvelles teintes (Blanc Irisé, Bleu Abysse et Gris Tonnerre).

 

 

    

17 Décembre 2017 : Une grosse nouveauté de Subaru pour le marché américain. Si la petite marque japonaise a du mal à s’imposer en Europe et même sur le marché Réunionnais, aux Etats-Unis, elle bénéficie d’une excellente image. Quatre roues motrices, une technologie fiable, un sens de la famille qui plaît sur ce marché spécifique, Subaru propose son Ascent. Votre famille s’agrandit, Subaru a toujours une solution. Après l’Outback, le Forester, et le Levorg, voici venir la plus grande familiale de la famille. L’Ascent est un énorme SUV de 5m qui a la capacité d’accueillir 8 personnes dans un confort certain. Malgré la présence de cette troisième rangée de sièges, le coffre cube encore 555 litres. Si on rabat la dernière banquette, la capacité de chargement passe à 1252 litres, et 2061 litres, avec toutes les banquettes rabattues. Subaru a particulièrement soigné l’habitacle, avec une belle finition, de nombreux rangements et portes gobelet, jusqu’à 8 ports USB, un écran couleur de 8 pouces, une borne Wifi, des sièges avant ventilés, un système d’info-divertissement dernier cri, une climatisation trois zones, un toit ouvrant panoramique ou un système Harman Kardon 14HP. Le conducteur pourra également compter sur les différentes aides à la conduite, telles que l’alerte anti collision avec freinage d’urgence, le système de maintien dans la voie, la surveillance des angles morts, l’aide au changement de voie ou la caméra à 180°. Sous le capot, Subaru ne propose qu’un 4 cylindres 2.4L turbocompressé qui développe 260ch et 375nm de couple. Ce dernier sera accouplé à une boîte à variation continue à 8 rapports, pour un plus grand confort. Grâce à sa transmission intégrale, le client américain pourra même jouer les aventuriers.

 

    

15 Décembre 2017 : Juste pour le fun, Renault présente à l’occasion du huitième volet de la saga Stars wars, une série limitée de sa petite Zoe. Cette série limitée à 1000 exemplaires s’inspire donc de l’univers de Star Wars, et cela colle parfaitement à ce véhicule électrique. Stickers du Faucon Millenium sur le capot, le toit et le hayon, un petit badge Star Wars sur les ailes avant, des jantes en 17 pouces Techrun, cette Renault Zoe Star Wars reprend les équipements de la finition Intens. Elle y ajoute en prime, le système audio Bose, la caméra de recul, et une borne Wifi. Dans l’habitacle, on note les liserés violet sur la planche de bord, les sur-tapis, les aérateurs et au niveau du levier de vitesse. Les seuils de portes sont spécifiques. Enfin, cette Zoé sera disponible en teinte Blanc nacré, Blanc glacier, Noir étoilé et Gris titanium.

 

14 Décembre 2017 : C’est logiquement au Salon de Los Angeles que le petit artisan américain Saleen a sortie le deuxième modèle de son histoire. Les esthètes se rappelleront de la Saleen S7 et son énorme V8 7.0L Bi-Turbo. Le constructeur se montre plus modeste pour cette Saleen 1 2018, qui ne dispose que d’un petit 4 cylindres 2.5L Turbo qui développe la puissance de 450ch. Grâce à son poids contenu de 1220kg, cette dernière abat quand même le 0 à 100km/h en 3.6s et croise à 290km/h. Elle dispose d’une boîte manuelle à 6 rapports, mais Saleen annonce l’arrivée d’une boîte robotisée dans les mois qui viennent. Elle sera commercialisée à la fin de l’année prochaine, et le petit artisan compte en écouler 2000 par sur les Etats-Unis. Saleen annonce un tarif de 100 000 dollars pour sa petite sportive bi-place.

 

13 Décembre 2017 : Ares Design, société créée par Dany Bahar (Ex-directeur de Lotus), présente en ce mois de décembre, un concept rappellant fortement un modèle mythique des années 70. A l’époque DeTomaso avait assommé tous les constructeurs italiens en sortant la Pantera. Une merveille stylistique qui a connu ses heures de gloire malgré une fiabilité perfectible. Difficile de faire revivre ce genre de mythe, et pourtant, Ares Design propose cette Panther construite à partir d’une base mécanique de Lamborghini Hurracan. Coque en aluminium et V10 5.2L, le principal est là, même si on ne connaît pas la fiche technique définitive. Propulsion ou transmission intégrale, le choix n’est pas encore fait, mais le style est conforme aux attentes du public. Ares Design a même gardé les feux escamotable à l’avant, les prises d’air à lamelles au niveau des custodes, les extracteurs sur le capot et cette poupe caractéristiques faisant apparaître les quatres sorties d’échappement. Ares Design prévoit un premier modèle au second semestre 2018. Elle sera construite à Modène, grâce à la participation des artisans du coin.

 

Ci-dessous, la DeTomaso Pantera

11 Décembre 2017 : Mac-Laren est sans aucun doute le constructeur de voitures sportives, le plus actif de la planète. La marque enchaîne les nouveaux modèles, et cela, sans jamais lasser le public. Mac-Laren rend hommage à son plus grand champion, Ayrton Senna, qui fût champion du monde de Formule 1, avec le constructeur britannique en 1988, 1990 et 1991. A pilote exceptionnel, voiture exceptionnelle, Mac-Laren nous présente donc la Senna, une bi-place qui repose sur la même base que la terrible 720S. La fiche technique est pourtant beaucoup plus impressionnante. Le poids passe de 1419 à 1198kg, grâce à cette carrosserie en carbone, ce confort spartiate ou ces superbes sièges baquets à coque rigide. Même si elle est homologuée sur route, le propriétaire prendra surtout du plaisir sur circuit. Le V8 4.0L bi-trubo passe donc de 720 à 800ch, et le couple de 770 à 800nm. Toute cette force passe au sol grâce à une boîte à double embrayage et 7 rapports, et à des pneumatiques Pirelli P-Zero Trofeo R. Mac-Laren a privilégié l’aérodynamisme, et pare cette Senna de tous les artifices possibles, avec une lame avant, des passages de roues creusés, une prise d’air sur le toit, des extracteurs d’air à tous les niveaux, un énorme aileron qui fait office d’aérofrein et un diffuseur de compétition. L’efficacité prime donc sur l’élégance, même si cette ligne possède quelques innovations, comme la triple sortie d’échappement sur le capot arrière les feux horizontaux très simplistes à l’arrière, ou encore les vitres en option, sur le bas des portières. Elle sera disponible en commande à partir de la mi-2018, pour une production limitée à 500 exemplaires. Mac-Laren annonce un tarif de 850 000€, relativement raisonnable pour cette catégorie de supercar. Il n’y en aura pas pour tout le monde.

 

09 Décembre 2017 : Nissan présente à Los Angeles un nouveau SUV Urbain. Il se destine en premier lieu au marché américain, mais Nissan prévoit une commercialisation dans plus de 80 pays. Il se positionne normalement, entre le Qashqai et le Juke, mais la fin de carrière de ce dernier pourrait précipiter une commercialisation en Europe dans les deux ans. Un style sage, mais un véhicule qui impose tout de même une calandre bien massive, une ceinture de caisse anguleuse, un toit flottant qui propose un certains nombres de teintes bi-ton, et une poupe torturée au niveau des feux et du hayon. La planche de bord s’inspire largement de la citadine Micra, surtout au niveau de la console centrale, avec cette écran tactile de 7 pouces qui dispose des mêmes spécifications. On retrouve d’ailleurs parmi les équipements, le système Audi Bose Personnal qui intègre deux petits haut-parleurs dans l’appuie-tête du siège conducteur. Nissan promet un niveau d’équipement impressionnant, comprenant par exemple les feux à LED adaptatifs, le détecteur de mouvement avec écran de visualisation autour du véhicule, une alerte de circulation transversale ou un détecteur d’angle-mort. Sous le capot, un bloc moteur essence 1.6L de 125ch qui peut-être accouplé à une boîte X-Tronic à variation continue. Le Nissan Kicks ne proposera pas de transmission intégrale, préférant mettre l’accent sur le côté urbain du véhicule et son habitabilité généreuse pour un SUV de cette taille.

 

06 Décembre 2017 : Jaguar met en avant les qualités de sa terrible XE SV Project 8. Cette berline très spéciale préparée par SVO, le département sport de la marque, a affolé les chronos sur le Nurburgring. Le V8 5.0L compressé de 600ch, la transmission intégrale spécifique au modèle, une monte pneumatique Michelin Pilot Sport Cup 2, cette série limitée à 300 exemplaires est un véhicule assez exclusif. Grâce à son aileron arrière fixe, l’ablation de la banquette arrière, les baquets en fibre de carbone, les voies élargies, et les suspensions réglables, elle a réussi à avaler la boucle du Nurburgring en 7mn21s23, ce qui en fait la berline la plus rapide sur le mythique circuit allemand. Elle prend donc l’avantage sur l’Alfa-Roméo Giulia QV, qui avait établie un record en 2016, avec 7mn32s. Néanmoins, il faut bien reconnaître les aspects très exclusifs de cette Jaguar, qui ne dispose pas de tous les aspects pratiques de l’Italienne. Elle sera disponible très bientôt en Europe à un tarif de 170 000€TTC.

 

05 Décembre 2017 : Lamborghini lance le premier SUV premium de son histoire. Ce n’est pas la première expérience de Lamborghini dans le monde du tout-terrain. Les plus anciens se souviendront certainement du LM002 sortie en 1986, qui s’équipait alors du bloc V12 5.2L de la Countach. La Lamborghini Urus que nous vous présentons aujourd’hui semble beaucoup plus dynamique, mais également plus rationnelle quand on se penche sur sa fiche technique. Certains crieront au scandale, d’autres trouveront la ligne très suggestive, conforme à un modèle de Sant’Agata Bolognese. Elle reprend donc la plate-forme MLB Evo de sa cousine, l’Audi Q7. Au niveau de la motorisation, elle fait appel au V8 4.0L Bi-Turbo de l’Audi RS6 et du nouveau Porsche Cayenne Turbo. Il crache pour l’occasion 650ch et 850nm de couple. Cela permet à ce mastodonte de 2.2 tonnes d’abattre le 0 à 100km/h en 3.7s et de rouler à 305km/h. Ne cherchez pas sur le marché, aucun SUV n’est capable de telles performances. Pas de concessions non plus au niveau du châssis qui fait appel à un système à 4 roues directrices, à un Torque Vectoring au niveau du différentiel arrière, une suspension pneumatique, un anti-roulis actif et un système de freinage en carbone céramique. La transmission intégrale offre une répartition (40AV/60AR), mais le train arrière peut profiter de 87% du couple en conduite dynamique. Plusieurs modes de conduite (Route, off-road, neige, sable et course). Des lignes coupées à la serpe, une longueur de 5.11m, une hauteur de 1.64m, ce gros bébé impose toute sa stature et devrait effrayer les passants avec ce style inimitable, surtout si vous optez pour les élargisseurs d’ailes noirs et les jantes en 23 pouces. A noter, cette planche de bord très moderne intégrant un écran TFT pour instrumentation et deux écrans tactiles pour le système multimédia et la climatisation. Elle sera disponible en 2018 à un tarif approchant les 205 000€TTC.