Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

21 Novembre 2019 : Audi présentait il y a un an son premier véhicule 100% électrique. L’e-Tron est donc un SUV classique armé de deux moteurs électriques développant une puissance très respectable de 408ch, et une autonomie de 410km. La marque aux anneaux nous propose pour 2020, ce deuxième modèle, qui reprend à peu de chose près, la même fiche technique. Sa particularité, c’est son design de SUV coupé, qui dynamise bien évidemment le look. Cet Audi e-Tron Sportback est 1cm plus bas, le toit en pente douce épouse un hayon très incliné, et la partie arrière nous rappelle le coupé haut de gamme A7. L’habitabilité reste conséquente, la garde au toit bien suffisante à l’arrière, et le coffre ne perd que 45 litres dans l’opération, en passant de 660 à 615 litres. Audi propose une motorisation de base de 312ch (version 50) associée à une batterie de 71kW offrant une autonomie de 347km. La motorisation classique de 408ch (version 55) et sa batterie de 95kW, peut vous amener sur 448km selon le cycle WLTP. L’autonomie a été légèrement améliorée, grâce à un coefficient de pénétration dans l’air avantageux par rapport à l’e-Tron (Cx de 0.25).

 

 

20 Novembre 2019 : Après Bentley, Lamborghini et Rolls-Royce, c’est au tour d’Aston-Martin de céder aux sirènes du SUV. On ne blâmera pas la marque anglaise qui a bien besoin d’augmenter sa production et ses parts de marché. L’Aston-Martin DBX se dévoile donc, avec un style qui s’inspire largement du reste de la gamme. Un gabarit très respectable de 5.03m, un empattement de 3.06m promettant une très bonne habitabilité, ce DBX reprend la calandre typique de la marque et le regard en amande, les feux de jour habille le bouclier avant, l’extracteur sur l’aile avant et la lunette arrière inclinée dynamisent ce SUV, et la poupe emprunte le bandeau lumineux de la Vantage. Les bas de caisse plutôt larges, sont en noir laqué. La planche de bord est définitivement british, avec métal poli, cuir, alcantara, et une teinte marron clair. Sous le capot on retrouve le V8 4.0L Bi-Turbo AMG, qui développe 550ch et 700nm de couple, et qui n’est pas impressionné par les 2245kg du monstre. Le 0 à 100km/h est avalé en 4.5s, et ce DBX peut atteindre 290km/h en pointe. L’amortissement adaptatif fonctionnant sous réseau 48volts, permet de faire varier la hauteur de caisse de 5cm vers le bas, et 4.5cm vers le haut. Pour parfaire son comportement routier sur la route ou en tout-terrain, Aston-Martin ajoute un différentiel central, et un différentiel arrière électronique pour faire passer toute la cavalerie au sol. En Europe, elle s’affichera au tarif de 193 500€ hors malus écologique.

 

20 Novembre 2019 : Mini présentera du très lourd au Salon de Los Angeles. La marque anglo-germanique annonce la sortie officielle de la troisième génération de Mini John Cooper Works GP. Comme les précédentes moutures, il s’agit d’une série limitée. Seulement 3000 exemplaires seront produits. On a affaire tout simplement à la citadine compacte la plus radicale au monde. Si ses aïeuls se contentaient d’une puissance de 218ch grâce à leur 1.6L Turbo, cette nouvelle génération passe carrément la vitesse supérieure. On retrouve le bloc 2.0 Turbo à injection directe des Mini Clubman JCW et BMW M135i. On a donc droit à 306ch et 450nm de couple sous le pied droit, mais contrairement à ses frères, cette Mini JCW GP ne disposera pas de la transmission intégrale. Elle se dote d’un autobloquant mécanique. Le 0 à 100km/h est effectué en 5.2s, et elle croise à 265km/h. Le look est suggestif, avec ces passages de roue en carbone, ce double aileron sur la lunette arrière, ces jantes spécifiques, et la caisse abaissé de 10mm. Mini la dote d’un système de freinage renforcé, avec disque de 360mm à l’avant. A bord, la banquette arrière a été sacrifiée et laisse place à une barre anti-rapprochement. Le numéro de votre exemplaire sera affiché devant les yeux de votre passager, qui sera installé comme vous, dans un siège semi-baquet. Vous pouvez opter pour le pack « Ultimate » à 5000€, qui rajoute la climatisation automatique, l’alarme, les sièges chauffants, l’écran 6.5 pouces avec navigation Plus et une housse protection pour la carrosserie. Elle sera disponible en France à partir de 44 900€ hors malus écologique.

 

19 Novembre 2019 : Le géant américain Ford, investit enfin sérieusement dans la conception de véhicule électrique. Il met même le paquet sur le marketing, afin de promouvoir son SUV électrifié. On vous présente donc cette Ford Mustang Mach-E. Un véhicule écolo et en plus surélevé, qui porte le magnifique mustang sur sa calandre, il fallait y penser. La ligne s’inspire d’ailleurs de la mythique muscle-car, avec bien évidemment certaines spécificités. La calandre est pleine, les optiques s’élargissent, la garde au sol est majoré, et la chute de pavillon en douceur, rappelle qu’il s’agit d’une quatre portes. A noter l’absence de poignées, qui sont remplacées par un bouton. A l’arrière on retrouve les trois feux verticaux traversés par une bande horizontale qui mord sur le hayon. L’habitacle est un peu moins original, mais on aurait du mal à ne pas remarquer ce grand écran tactile de 15.5 pouces, qui offre le meilleur de la technologie Ford. Long de 4.71m, il devrait offrir une habitabilité correcte, et la capacité de chargement compte un coffre de 402 litres à l’arrière, et un espace de rangement de 100 litres sous le capot avant. Ce Ford Mustang Mach-E promet différents niveaux de puissance (258 à 465ch), deux batteries (75 et 99kW), et des autonomies variant selon la puissance et la transmission (deux ou quatre roues motrices). Pour le lancement de ce modèle, Ford proposera uniquement la version First Edition comprenant deux blocs électriques d’une puissance cumulée de 337ch (4WD) avec batterie 99kW, au tarif de 69 500€.

 

18 Novembre 2019 : Pratiquement inconnue en Europe, le Hyundai Grandeur représente le haut de gamme de la marque Hyundai, en Asie, ou encore, aux Etats-Unis. Elle avait été importée à la Réunion au début des années 2000 sous le patronyme de XG. Cette Hyundai Grandeur connaît un sacré restylage en 2020, afin de contrer la montée en puissance des SUV, de plus en plus prisésen Corée du Sud. Nouvelle face avant typée losange, au niveau de la calandre, des feux de jour et des blocs optiques, capot bombé et rainuré, et une poupe maquillée d’un fin bandeau lumineux. La planche de bord est tout aussi élégante, avec deux dalles numériques au niveau de l’instrumentation et de l’écran multimédia. Hyundai rajoute un petit écran tactile pour les commandes de climatisation. Entres autres technologies, on retrouve un détecteur de danger aux intersections, un système de stationnement télécommandé, un détecteur de piétons et cycliste à l’ouverture des portes, et une surveillance active lors des manoeuvres. Sous le capot, on a droit à quatres motorisations, avec un 2.4L Hybride de 204ch, un V6 3.0L injection directe de 266ch, un 2.5L Turbo de 304ch, et un V6 3.3L de 294ch.

 

17 Novembre 2019 : Aspark, est un artisan japonais, spécialisé dans la conception de véhicule électrique. On parle là d’hypercar, avec cette Owl, qui vient d’être officiellement dévoilée. Ce monstre sera produit à 50 exemplaires, au tarif stratosphérique de 2 900 000€. Il faut dire que la fiche technique donne un peu le tournis, avec un véhicule qui embarque 4 moteurs électriques pour une puissance cumulée de 2012ch et un couple de 2000nm. L'ensemble est alimenté par une batterie de 64kWh. L’accélération de 0 à 60mph (0 à 96km/h) est à mettre dans le livre des records, avec un temps de 1.69s. Le 0 à 300km/h ne demanderait que 10.6s, et l’Aspark Owl croise à 400km/h. L’aérodynamisme est particulièrement soigné, avec une garde au toit de seulement 99.3cm, et un aileron arrière rétractable. Présente au Salon de Dubaï, les premières livraisons débuteront au second trimestre 2020.

 

15 Novembre 2019 : La firme de Maranello présente un modèle inédit dans sa gamme. Il s’agit d’une GT d’entrée de gamme, si on peut s’exprimer ainsi. Cette Ferrari Roma proposera même deux places d’appoint à l’arrière pour de petites distances. Ferrari vise clairement l’Aston-Martin DB11, la future Porsche 911 Turbo typpe 992, ou la Mac-Laren GT, qui n’est elle, qu’une bi-place. La Roma repose sur la base technique de la Portofino, le coupé-cabriolet du constructeur italien. Elle dispose donc de la même mécanique, soit le V8 3.9L Bi-Turbo, qui passe de 600 à 620ch, et qui s’accouple à la nouvelle boîte 8 rapports à double embrayage. Elle ne trainera pas en route, avec un 0 à 100km/h expédié en 3.4s, et une vitesse maxi de 320km/h. A bord, elle se dote d’une instrumentation 100% numérique, d’une console centrale d’un nouveau genre avec écran tactile vertical, et d’un petit écran supplémentaire pour le passager. Son tarif devrait avoisinner les 200 000€ en Europe.

 

14 Novembre 2019 : Dans sa gamme Ultimate Series, Mac-Laren nous présente sa dernière née, l’Elva. Il s’agit d’une hypercar qui reprend la base technique de la Senna. Son style se distingue néanmoins par son look de barchetta, qui nous rappelle les modèles de compétition des années 60. Cette Mac-Laren Elva s’inspire d’ailleurs de l’Elva M1A produite à partir de 1964 pour la compétition. Un cockpit à l’air libre, des portières minimalistes s’ouvrant par le haut, le client pourra opter pour un pare-brise, si il ne souhaite pas porter de casque. Sous le capot, le V8 4.0L Bi-Turbo maison est poussé à 815ch et 800nm de couple. Cela permet un 0 à 100km/h en à peine 2.9s et un 0 à 200km/h en 6.7s. Pour les particularités techniques, Mac-Laren offre un système de freinage en carbone céramique avec étriers en titane, un système de contrôle du drift, trois modes de conduite (Confort, Sport et piste), un système de levage pour les ralentisseurs sur route, et des ceintures à 6 points d’ancrage. Ce modèle sera disponible à partir de 1 710 000€, hors personnalisation. La firme de Woking en produira 399 exemplaires.

 

13 Novembre 2019 : Premières images du Kia Optima de troisième génération. Cette berline déjà très élégante dans sa version actuelle, a tendance à s’affiner un peu plus. Un véhicule qui grandit de 4cm (4.90m), et légèrement moins haute, une chute de pavillon prononcée, le style 4 portes coupé est bien présent. On remarque le pourtour des vitres chromé, qui se prolonge jusqu’à la lunette arrière, le bandeau lumineux arrière qui nous rappelle une certaine Audi A7, et cette signature lumineuse très expressive. Pas encore de données techniques, le constructeur n’a pas annoncé où cette nouvelle génération sera commercialisée. Ce qui est sûr, c’est que le continent européen, peu friand de berline tricorps, n’est pas une priorité.

 

12 Novembre 2019 : Après la Scala, nouveau modèle de la gamme, Skoda nous présente la quatrième génération de sa compacte familiale tricorps, l’Octavia. Il s’agit du véhicule le plus vendu du constructeur Tchèque. Elle repose toujours sur la plate-forme MQB, et fait évoluer son style en douceur, comme sa cousine, la Golf. Un capot plus bombé et qui mord sur les ailes, des lignes de profil plus acérés, une calandre plus stylé, cette Skoda Octavia 4 profite de l’éclairage à LED de série. Les feux arrière eux, ne sont plus carrés, mais s’affinent en empiétant sur la malle. La planche de bord est épuré, avec deux écrans de 10 pouces, dont cette instrumentation numérique en option. On note le nouveau volant deux branches, ou encore la toute petite commande de la boîte DSG. Comme toujours, Skoda a soigné l’habitabilité, et la capacité de chargement, avec un coffre qui cube 600 litres sur la berline, et 640 litres sur le break. Sous le capot, les classiques 1.0TSi de 110ch, 1.5TSi de 150ch, 2.0TSi de 190ch, et 2.0TDi de 115, 150 ou 200ch. Les deux nouveautés sont les motorisations hybrides rechargeables 1.4TSi de 204 ou 245ch.

 

11 Novembre 2019: Rolls-Royce a cédé à la mode des SUV en 2018, en présentant son impressionnant Cullinan. Il s’agit là, du tout-chemin le plus exclusif et le plus luxueux au monde. Le constructeur anglo-allemand dégaine une version Black-Badge qui devrait donner un peu de piquant à ce SUV. Comme son nom l’indique, c’est le noir qui domine. Au niveau du Spirit Of Ectasy, des sorties d'échappement, des prises d'air, ce Rolls-Royce Cullinan "Black Badge" se pare d'une teinte de carrosserie noir profond avec 10 couches de laque. A noter, le petit liseré jaune qui orne la ceinture de caisse. Même topo à l’intérieur, avec un ciel de toit noir étoilé (1344 fibres optiques), de la fibre de carbone 3D sur la planche de bord (6 couches de vernis), et une sellerie noir avec touches de jaune, le client pourra apporter en prime, un certain nombres de personnalisations. Enfin, sous le capot, le V12 6.75L Bi-Turbo passe de 571 à 600ch et le couple de 850 à 900nm. On rappelle que le Cullinan dispose de 4 roues motrices et directrices. Rolls-Royce a améliorer la réponse à l’accélérateur, le système de freinage et la ligne d'échappement est spécifique.

 

10 Novembre 2019 : L’Audi R8 est la supersportive de la gamme aux anneaux, et cette dernière a toujours misé sur sa célèbre transmission intégrale pour faire passer toute sa puissance au sol, et permettre à son pilote d’avoir la maîtrise totale de son véhicule. En 2017, le constructeur allemand proposait une version propulsion R8 RWS en série limitée à 999 exemplaires. En 2020, Audi lance cette R8 RWD (Rear Wheel Drive : Roues arrière motrices) qui sera à présent intégrée de manière permanente à la gamme. C’est l’occasion de profiter d'un modèle très excitant à la conduite, et qui comptera sur ses seules roues arrière pour faire passer les 540ch du V10 5.2L au sol. Le véhicule perd même 65kg sur la balance en version coupé, et 55kg pour le Spider. Cette Audi R8 RWD sera également moins chère, puisqu’elle sera disponible entre 144 000€ (Coupé) et 157 000€ (Spider).

 

07 Novembre 2019 : Le Citroën C5 Aircross Hybride rechargeable arrivera dans les concessions en 2020. La marque aux chevrons nous dévoile la fiche technique définitive et les tarifs pour l’Europe. Ce dernier disposera donc du bloc 1.6THP de 180ch, qui s’accouplera à un bloc électrique de 109ch et une boîte automatique EAT8. Le tout étant placé sur le train avant, ce C5 Aircross restera une simple traction. L’engin développe une puissance cumulée de 225ch et un couple de 320nm, mais vous pouvez rouler en 100% électrique pendant une cinquantaine de kilomètres, grâce à sa batterie rechargeable de 13.2kWh. Trois mode de conduite disponibles (Electric, Hybride et Sport). Le Citroën C5 Aircross hybrid arbore des inserts bleus au niveau du bouclier et des airbumps, et l’instrumentation de bord informe le conducteur sur le mode de roulage. Le coffre passe lui de 580 à 460 litres, à cause des batteries. Citroën annonce un tarif de 39 950€TTC en Europe, pour la version Feel.

 

06 Novembre 2019 : BMW présente sa M2 CS, une déclinaison ultra-sportive de sa déjà terrible M2 Competition (410ch). Le 6 cylindres 3.0L Bi-Turbo développe à présent la puissance d’une M4 Competition en fin de carrière, soit 450ch. La BMW M2 CS sera disponible avec la boîte DKG7 ou la boîte mécanique. La marque à l’hélice ne s’est pas arrêté là, et a travaillé sur le poids de sa bombinette. Carbone et CFRP (matériaux composite), le diffuseur, le toit, le spoiler, le becquet, et les sorties d’échappement, s’allègent. Les jantes en aluminium forgé perdent eux, 10 kilos. Le client pourra opter pour un freinage en carbone céramique. La suspension adaptative M et la monte pneumatique haute performance sont de série. Cette M2 CS se distinguent par son extracteur sur le capot avant. L’habitacle se pare d’alcantara et les sièges baquets sont spécifiques. Le tarif connaît lui une grosse inflation. Il passe de 68 000€ pour la M2 Competition à 99 800€ pour cette M2 CS.

 

05 Novembre 2019 : En Chine, un modèle 100% électrique dans sa gamme est devenue obligatoire pour chaque constructeur, et le pouvoir en place met le paquet pour inciter les constructeurs à investir massivement dans les véhicules zéro émission. Renault propose donc son K-ZE, un mini crossover urbain plutôt stylé, qui s’inspire du Kwind, son homologue thermique. Le groupe Renault a décidé finalement de l’importer en Europe en 2021. Cette dernière sera rebadgée Dacia, et deviendra donc le premier véhicule électrique de la marque Franco-Roumaine. On rappelle que ce K-ZE embarque un petit bloc électrique de 45ch, que sa vitesse maximum est bridée à 105km/h. il est alimenté par une petite batterie de 26kWh qui offre une autonomie limitée de 200km. Le Renault K-ZE mise donc essentiellement sur une clientèle urbaine et branchée, grâce son look sympathique et son système multimédia connecté.

 

                        

                                     

02 Novembre 2019 : Cupra, la filiale sportive de Seat, lance une édition Limitée de son Ateca. Ce dernier profite de nouvelles teintes de carrosserie Gris Graphene ou Gris Rodium. On retrouve des touches cuivrées au niveau des logos ou des jantes. Les jantes de 20 pouces Black Copper sont d’ailleurs spécifiques à ce modèle. Cette Cupra Ateca Série Limitée se pare de coques de rétroviseurs et d’un becquet en carbone. Le système de freinage est signé Brembo. A bord, une ambiance « bleu pétrole » et encore du carbone sur la console centrale. Sous le capot, toujours le 2.0TSi qui crache 300ch et 400nm de couple. Cupra ajoute un échappement Akrapovic plus léger de 7kg, qui devrait améliorer la sonorité moteur. Cette Edition Limitée sera distribuée à 1999 exemplaires dont le monde, dont seulement 60 pour la France Métropolitaine.

 

31 Octobre 2019 : De Tomaso renaîtra bientôt de ses cendres, grâce à l’impulsion du groupe Hong-Kongais Ideal Team Ventures. La marque italienne présentait il y a quelques mois au Festival of Speed de Goodwood, une P72, qui rendait elle, hommage à la P70, un prototype de course de 1965. Cette De Tomaso P72 dévoile aujourd’hui sa mécanique. Elle fait appel, comme à la belle époque, à une motorisation américaine, soit un joli V8 Ford 5.0L Compressé préparé par Roush. Ce bloc développera la coquette puissance de 700ch et un couple de 825nm. Il sera associé à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports faite maison. On rappelle que le châssis se compose d’une structure monocoque en fibre de carbone, avec un moteur placé en position centrale arrière. Cette supercar sera produite à 72 exemplaires et son tarif devrait avoisinner les 750 000€TTC.

 

31 Octobre 2019 : Nissan dispose dans sa gamme depuis 2010, de la Leaf. Il s’agit tout simplement du véhicule électrique le plus vendu dans le monde. Le constructeur nippon compte proposer un SUV électrique à moyen terme, et la présence du concept Ariya au Salon de Tokyo en est la preuve. Un style d’un nouveau genre chez Nissan, avec un éclairage LED très fin, une ligne anguleuse, un logo rétro-éclairé, et un bandeau lumineux à l’arrière, ce futur SUV mesure 4.60m de long pour 1.92m de large, et 1.63m de haut. L’habitacle est encore plus intéressant, avec une planche de bord simplifiée avec deux écrans numérique type Mercedes, une panoplie de commandes haptiques, et des matériaux originaux comme un tissu cuivré ou du cuir synthétique. Côté mécanique, ce Nissan Ariya en dévoile peu, mais on sait déjà qu’un prototype de Leaf à transmission intégrale tourne en essai, pour la mise au point de ce futur SUV. La nouvelle plate-forme CMF-EV pourrait donc acceuillir un ou deux moteurs électriques, et une grosse batterie dans le plancher. Enfin, Nissan prépare également l’arrivée de son nouveau système de conduite autonome Pro-Pilot 2.0, qui pourra, si la signalisation le permet, à cet Ariya, de s’insérer sur autoroute, de changer de voie, et de prendre les sorties en fonction des données GPS.

 

                   

                      

29 Octobre 2019 : Malgré une gamme faisant la part belle à l’hybridation, Lexus ne propose pas encore de modèle 100% électrique. La marque réfléchit pourtant sérieusement à cette possibilité, et nous en met plein la vue au Salon de Tokyo, avec son concept LF-30 Electrified. Un design vraiment particulier et torturé, et une bulle vitrée au dessus de la tête des passagers, elle cache une technologie hors-norme qui fonctionne parfaitement selon Lexus. On s’intéresse d’abord aux quatre moteurs électriques qui prennent place dans les roues et qui développent la coquette puissance de 544ch et 700nm de couple. Le 0 à 100km/h effectué en 3.8s est une formalité, et grâce à une batterie de 110kW (avec chargeur par induction), ce Lexus LF-30 Electrified peut parcourir 500km. Le système « Lexus Teammate » offre une conduite 100% autonome, avec volant rétractable et un véhicule qui peut venir vous chercher tout seul. Le confort est assuré par des sièges qui s’adaptent à votre morphologie, par des haut-parleurs dans chaque appuie-tête, et par des écrans incrustés dans le toit vitré.

 

28 Octobre 2019 : Subaru s’apprête à renouveler le Levorg, son break dynamique qui tente de concurrencer les Audi A4 Avant et BMW Série 3 Touring en Europe. Au Salon de Tokyo, la marque Nippone mettait donc en avant, son Levorg Prototype, dans sa forme presque définitive. Un style plus anguleux, un regard acéré, des prises d’air volumineuses, notamment celle du capot, des jantes bi-ton, des feux arrière en crochet, , elle se pare d’un gros pare-choc arrière noir. Un design mêlant aventure et dynamisme, le prochain Subaru Levorg héritera d’un tout nouveau bloc moteur 1.8L Turbo Boxer associé à une boîte Lineartronic à variation continue. Subaru améliore encore son système EyeSight, avec deux caméras grand angle et 4 radars, qui permettent une conduite semi-autonome, en s’appuyant sur les données du GPS.

 

27 Octobre 2019 : La Honda Jazz fera son retour en Europe en 2020. A l'occasion du Salon de Tokyo, la marque nippone nous dévoile sa nouvelle citadine, qui s'équipe d'une motorisation hybride. Pas encore toutes les données techniques, mais ce nouveau moteur fera appel à un bloc thermique, à un moteur électrique qui fait office de générateur de batterie, et d’un autre bloc électrique qui sert à la propulsion du véhicule. Comme sur le CRV, le moteur thermique sert donc dans un premier temps à recharger la batterie lithium-ion, et dans un deuxième temps, à vitesse stabilisée, il s’accouple aux roues grâce à une boîte à rapport unique. Le style de cette nouvelle Jazz nous fait penser à un petit monospace. Honda mise sur la modularité, l’habitabilité, et une bonne garde au toit pour plaire au plus grand nombre. N’oublions pas les technologies embarqués, avec une instrumentation numérique, un système multimédia dernière génération, un détecteur de piéton et de cycliste la nuit, un accès wifi, et un régulateur de vitesse actif. Cette Honda Jazz e:HEV rentrera en concurrence directe avec la Toyota Yaris HSD, ou encore la future Renault Clio Hybride. Une version baroudisée Crosstar sera également disponible.

 

       

25 Octobre 2019 : Volkswagen renouvelle son best-seller, celle qui encore aujourd’hui, se trouve être la compacte familiale la plus vendue en Europe. Voici donc cette Golf 8, qui ne révolutionnera certainement pas le monde du design automobile. Une Golf reste une Golf, et on peut comparer ces évolutions esthétiques à un simple restylage. On remarque tout de même, un capot plus bombé, qui plonge vers une mini-calandre. Les feux épousent cette dernière, de façon horizontale, et se développent par le bas, avec cette signature lumineuse d’un nouveau genre. Le profil n’évolue guère. Quant à la poupe, on note juste les nouveaux feux façon T-Roc, avec cette forme de L allongé. La planche de bord est beaucoup plus novatrice, avec un agencement type Polo. Une dalle numérique de 10.25 pouces pour instrumentation, et un écran central qui varie de 8.5 pouces à 10 pouces selon votre degré de finition. A noter, les touches sensitives à gauche du tableau de bord pour les commandes d’éclairage. C’est surtout au niveau technologiques que cette Volkswagen Golf 8 met le paquet. Sauvegarde du profil conducteur sur un « Cloud », connectivité smartphone pour l'ouverture du véhicule et différentes applications, commande vocale (clim et navigation), feux à LED matriciels I.Q Light avec faisceau lumineux intelligent, régulateur de vitesse I.Q Drive qui fonctionne de concert avec le GPS, le lecteur de panneaux et une caméra qui lit la route, ou le système de communication Car2x qui permet au véhicule de recevoir des informations d'autres véhicules connectés ou des infrastructures autoroutières. Sous le capot, Volkswagen propose déjà une gamme complète de motorisations essence, diesel, hybride et hybride rechargeable, que nous vous laissons découvrir ci-dessous.

 

Essence 1.0TSI 90ch, 1.5TSi 130 et 150ch
Hybridation 48V DSG 1.0eTSi110ch, 1.5eTSi 130 et 150ch
Hybride rechargeable 1.4eHybrid de 204ch, et GTE de 245ch
Diesel 2.0TDi de 115ch et 150ch.

 

      

24 Octobre 2019 : Mazda présente officiellement son premier modèle 100% électrique. Et pourtant, ce dernier sera disponible uniquement en 2020. Les futurs clients peuvent d’ores et déjà passer commande, grâce à un acompte de 1000€, et profiter d’une version First Edition. Le Mazda MX-30 embarque donc un moteur électrique de 140ch placé sur le train avant, qui sera associé à une petite batterie de 35.5kWh. L'autonomie limitée de 200km peut paraître décevante. Le constructeur japonais proposera donc en option, un prolongateur d'autonomie, soit un moteur rotatif, qui aura pour mission de recharger la batterie lors de long voyage. Avec ce moteur rotatif et ses portes antagonistes, ce MX-30 rappelle la sportive RX8 sortie en 2003. A bord, on retrouve une instrumentation numérique, un écran multimédia, un second pour la climatisation, et un tunnel central relevé à hauteur d’accoudoir. Avec ses 4.40m de long, ce crossover compact propose un design tout aussi original, avec une fine calandre creusée, des passages de roue carrés avec plastique noir, et une teinte de carrosserie bi-ton.

 

21 Octobre 2019 : Toyota semble vouloir dynamiser son crossover urbain, le C-HR. Après une remise à jour esthétique présentée il y a quelques jours, le constructeur japonais nous propose cette version GR Sport (Département Gazoo Racing) qui offre quelques spécificités. Le look est virilisé, avec un bouclier avant plus massif, des bas de caisse enveloppants, un diffuseur noir laqué, quatre sortie d’échappement, et des jantes en 19 pouces. L’habitacle est assombri, et on remarque le pédalier en aluminium, le nouveau volant siglé GR, ainsi que les sièges sports. Cette Toyota C-HR GR Sport dispose d’un châssis rigidifié, de suspensions plus fermes, et d'une direction plus franche pour l'occasion. Seule ombre, au tableau, il ne sera disponible pour le moment, qu'avec le 1.2 Turbo de 116ch ou le 1.5HSD Hybrid de 122ch. Etonnant quand on sait qu’elle vient de bénéficier du tout dernier 2.0 Hybrid de 180ch de la gamme Toyota.

 

18 Octobre 2019 : Volvo présente son XC40 Recharge. Le terme « Recharge » désigne tous les modèles rechargeables de la gamme du constructeur suédois. On rappelle que la totalité de la gamme, bénéficie déjà de la technologie hybride rechargeable. Volvo va plus loin avec ce XC40 Recharge, qui est tout simplement le premier modèle 100% électrique de la marque. En inspectant la fiche technique, on remarque immédiatement que Volvo vise le haut du panier avec son XC40 électrique. Effectivement, il embarque deux moteurs, qui développent une puissance cumulée de 408ch. Pour alimenter tout ça, il s’équipe d’un grosse batterie de 78kWh, qui peut encaisser une charge de 150kw. L’autonomie annoncée de 400km selon le cycle WLTP paraît cohérent. Le 0 à 100km/h est expédié en 4.9s, mais la vitesse de pointe bridée à 180km/h. Le Volvo XC40 Recharge se distingue par sa calandre pleine, ses jantes spécifiques, ses badges « Recharge », et son nouveau système multimédia qui fonctionne sous Androïd, avec application « Volvo on call ».

 

17 Octobre 2019 : La plus française des japonaises se renouvelle. Effectivement, la Toyota Yaris construite à Valenciennes fait peau neuve. Nouvelle plate-forme TNGA-C évolutive, nouvelle motorisation, nouveau look, cette Yaris de quatrième génération a de quoi surprendre. Le véhicule mesure 3.95m, profite d’un empattement majoré de 5cm, et elle ne sera disponible qu’en 5 portes. Côté look, on remarque immédiatement les voies qui ont été élargies de 5.7cm, et la garde au toit en baisse de 4cm. Cela dynamise le dessin de cette citadine compacte, qui paraît beaucoup plus musculeuse, avec ses passages de roue galbés. On retrouve la grosse calandre typique de la marque nippone, mais c’est surtout la partie arrière qui évolue, avec ce bandeau noir et cette signature lumineuse qui nous rappelle le C-HR. Toyota promet un habitacle plus qualitatif. Elle s’équipe d’un écran tactile central de 7 ou 8 pouces, et l’instrumentation totalement inédite, est numérique. Le constructeur fait enfin évolué son petit bloc hybride, qui cube toujours 1.5L, mais qui passe de 4 à 3 cylindres. La puissance de 91ch et l’ajout d’un bloc électrique de 80ch, promettent une puissance cumulée en hausse, d’environ 115ch au total.

 

16 Octobre 2019 : BMW lance sa Série 2 Gran Coupé. Cette dernière reprend les dessous techniques de la toute nouvelle Série 1, armée de la plate-forme UKL. Cela implique une architecture traction, avec on s’en doute, un caractère plutôt sage au niveau du comportement routier. Par rapport à la berline compacte, cette BMW Série 2 Gran Coupé prend 20cm en longueur, pour un total de 4.53m. Les portes sont sans encadrement, comme tout bon coupé, et il n’y a pas de cinquième portes, puisque l’on a affaire à une malle. Ce nouveau modèle de la gamme à l’hélice se présente comme une berline sérieuse et pratique, qui pourrait titiller le Mercedes CLA sur notre marché, mais surtout la Mercedes Classe A Berline sur le marché chinois. La planche de bord, dispose de deux écrans de 10.25 pouces, pour instrumentation de bord et système multimédia, mais les version d’entrée de gamme se contenteront d’aiguilles et d’un écran tactile de 8.8 pouces. Le coffre cube quant à lui, 430 litres, ce qui est honorable pour la catégorie. Sous le capot, BMW propose pour ce début de carrière, la version 218i et son 3 cylindres 1.5l Turbo de 140ch, la 235i et son 4 cylindres 2.0L Turbo de 306ch, et, le 220d avec son bloc 4 cylindres 2.0L diesel de 190ch.

 

15 Octobre 2019 : Porsche a voulu frapper les esprits à Francfort, en présentant son arme électrique, le Taycan, dans ses versions les plus puissantes, Turbo de 680ch et Turbo S de 761ch. Puissantes, elles le sont, mais à des tarifs inabordables pour une majorité des clients de la marque allemande. Afin de contrer plus facilement la référence Tesla Model S, Porsche nous présente une entrée de gamme qui devrait déjà suffire au commun des mortels. Le Taycan 4S embarque donc toujours deux blocs électriques, mais un peu moins performants, avec des puissances variant de 530 à 571ch. Effectivement, cette dernière proposera une batterie Performance de 79.2kWh ou une batterie Performance Plus de 93.4kWh. L’autonomie variera également de 407 à 463km selon le cycle WLTP. Ce Porsche Taycan 4S abat le 0 à 100km/h en 4.0s et croise tranquillement à 250km/h. Côté look, il se contente de jantes en 19 pouces, de bas de caisse noirs, et le diffuseur abandonne les touches de carbone. La vrai différence, c’est bien sûr le tarif. Il sera disponible à partir de 107 000€, contre près de 152 000€ pour la Turbo, et 185 000€ pour la Turbo S.

 

14 Octobre 2019 : Peugeot s’apprête à commercialiser sa 508 PHEV de 225ch. Cette dernière arrivera en fin d’année, et embarquera le 1.6THP de 180ch et un bloc électrique de 80kW, permettant une puissance cumulée de 225ch, sur le train avant. Grâce à une batterie de 11.8kWh, elle pourra même parcourir plus de 50km en mode full électrique. La marque au Lion nous réserve une surprise un peu plus épicée pour fin 2020. Arrivera alors, la véritable version sportive de la berline familiale française. Le directeur de la marque l’a confirmé, la Peugeot 508 Sport Engineered sera commercialisée dans quelques mois. Le 1.6THP passe à 200ch, et il sera secondé par un moteur électrique placé à l’avant, et un deuxième, sur l’essieu arrière. Cela en fait une 4 roues motrices, qui développera en mode Sport une puissance d’environ 360ch. Bref, Peugeot disposera enfin d’une berline sportive capable de venir titiller quelques références allemandes.

 

               

11 Octobre 2019 : Le géant japonais Toyota lançait en 2014, son premier véhicule à hydrogène, la Mirai. Véhicule exclusif, il profitait d’une technologie de pointe mêlant pile à combustible, moteur électrique, et réservoir à hydrogène. Il fallait malheureusement faire avec un physique ingrat et une planche de bord assymétrique vraiment particulière. Pour 2020, la Toyota Mirai fait peau neuve, en adoptant la plate-forme TNGA-L. Le véhicule s’étire de 8cm, est plus large de 6cm, et plus bas de 7cm. Clairement, Toyota joue la carte de l’élégance, avec une ligne épurée et une face de requin. La Mirai se transforme en propulsion, le réservoir a pris du volume, ce qui permet une autonomie passant de 500 à 650km. A bord, elle devient plus conventionnelle, et se pare d’une instrumentation numérique et d’une grand écran central de 12.3 pouces. Elle accueille à présent 5 passagers. Pas encore de données définitives sur la puissance du bloc électrique, qui développait, on le rappelle, 154ch et 335nm, sur la génération précédente.

 

10 Octobre 2019 : Après les versions coupé et cabriolet, BMW présente la version Motorsport de sa Gran Coupé. Ce coupé 4 portes n’aura aucun mal à titiller une certaine Panamera Turbo S. Sous le capot, on retrouvera d’office en France, le V8 4.4L Bi-Turbo de 625ch et 750nm du pack compétition. Cette M8 Gran Coupé détale donc de 0 à 100km/h en 3.2s grâce à ses 4 roues motrices. Ces dernières sont d’ailleurs directrices de série, ce qui permet d’améliorer la maniablité et la réactivité de l’engin. N’oublions pas que ce Gran Coupé impose un empattement majoré de 20cm et un poids en hausse de 95kg, par rapport au Coupé 2 portes. La ligne du véhicule n’est pourtant pas dénaturée, et elle respire toujours autant la sportivité. Elle s’équipe également d’une suspension adaptative, d’une direction paramétrable, d’un système de freinage avec mode confort et sport, et d’un équipement de série forcément très haut de gamme. Le tarif de base devrait se situer aux alentours de 170 000€ en Métropole, hors malus écologique.

 

08 Octobre 2019 : Les K-cars sont ultra-tendances au Japon. Ces mini-voitures de 3.40m de long au maximum, et d’une cylindrée de 660cm3, sont devenues la norme dans les grandes métropoles nippones. Elles bénéficient en prime de quelques avantages fiscaux. Nissan présentera au Salon de Tokyo, l’ IMk concept, son petit monospace cubique 100% électrique. L’objectif est de proposer un véhicule totalement écolo, disposant d’une puissance suffisante pour les déplacements en ville, et d’une capacité de chargement confortable pour le gabarit de l’auto. Un style des plus épurés donc, une signature lumineuse travaillé, de grandes surfaces vitrées, un pavillon en verre, l’habitacle ne devrait pas manquer de luminosité. La planche de bord simpliste, se compose sur ce concept, d’une lamelle de verre, d’un mini-levier de vitesse, et d’une surface tactile pour la climatisation.

 

07 Octobre 2019 : La Porsche Panamera fête ses 10ans. Ce coupé 4 portes s’est très vite imposé comme l’une des meilleures berlines premium au monde, avec près de 250 000 exemplaires écoulés en une décennie. Cette deuxième génération sortie en 2017, se pare pour l’occasion de quelques éléments spécifiques. La Porsche Panamera Edition 10 ans profitera de série, de la caméra à 360°, de la suspension PASM, des feux matriciels à LED, du toit panoramique, des sièges électriques et chauffants, et du système audio Bose. Elle se distingue du reste de la gamme, par ses jantes de 21 pouces Sport Design en or blanc satiné, par un stripping sur les portières avant, par des seuils de porte spécifiques, et par une sellerie cuir noir, avec surpiqûres « Or blanc ». Elle sera disponible en version berline ou Sport Turismo. Sous le capot, uniquement la motorisation de base V6 2.9L Turbo de 330ch, ou le modèle Hybride (V6 2.9L + bloc électrique) de 462ch.

 

04 Octobre 2019 : La nouvelle Corvette Stingray à moteur central arrive à peine en concession. Et pourtant, Chevrolet présente déjà la version cabriolet. En passant d’un moteur avant à un moteur central arrière, la mythique sportive américaine faisait déjà sa révolution. La nouvelle Corvette cabriolet en remet une couche, en passant de la capote en toile, à une capote rigide électrique. Le véhicule a d’ailleurs été conçu pour ce genre d’installation, puisque cela n’affectera ni la capacité de chargement, ni la rigidité de la caisse. Il faut tout de même s’attendre à une hausse de poids, avec un système qui fonctionne grâce à six petits moteurs électriques. Chevrolet propose une option toit carbone pour abaisser le poids. Le véhicule se décapote en 16s jusqu’à la vitesse de 48 km/h. Sous le capot de l’engin, on retrouve toujours le V8 6.2L atmosphérique qui développe 490ch et 637nm de couple, et qui catapulte cette Corvette de 0 à 100km/h en 3.0s. Cette Chevrolet Corvette Stingray Cabriolet demandera un surcoût d’environ 7000€.

 

                                      

04 Octobre 2019 : BMW dégaine les versions Motorsport de ses deux gros SUV, X5 et X6. Bien évidemment, le look évolue dans la lignée des modèles M, avec des boucliers spécifiques, les quatre sorties d’échappement, ou encore des jantes, en 21 pouces à l’avant, et 22 pouces à l’arrière. Sous le capot, le V8 4.4L Bi-Turbo développe à présent 600ch en version M, et 625ch avec le pack Competition. Cela permet un 0 à 100km/h en 3.9s pour le X5M et 3.8s pour le X6M. On retrouve un différentiel « Active M », une suspension adaptative, un freinage paramétrable, et la boîte automatique à 8 rapports. L’habitacle se pare d’alcantara, de carbone et d’une sellerie cuir bi-ton. Attention, les tarifs pour l’Europe atteindront 145 400€ pour le X5M et 148 200€ pour le X6M. Elle seront disponibles à partir du printemps 2020, ce qui impliquera un surcoût conséquent de près de 20 000€ pour la Métropole (Malus, Super Malus, et immatriculation).

 

03 Octobre 2019 : L’Audi RS4 Avant est sortie il y a seulement deux ans. Et pourtant, afin d’homogénéiser la gamme sur le plan esthétique, cette familiale sportive bénéficie déjà d’un facelift. Nouveau bouclier avant, avec une calandre plus large, une signature lumineuse retravaillée, et une petite fente au bord du capot comme sur toutes les nouvelles RS de la marque aux anneaux, elle se montre encore plus expressive. A bord, Audi la dote d’un nouvelle écran tactile de 10.1 pouces tactile, permettant la disparition de la traditionnelle molette sur le tunnel central. Sous le capot, pas de changement, avec toujours le V6 2.9L Bi-Turbo de 450ch et 600nm, associé à la transmission intégrale (40av/60ar) avec différentiel arrière en option, et la boîte Tiptronic à 8 rapports.

 

02 Octobre 2019 : Trois ans de carrière, et déjà une grosse remise à jour pour le très sympathique crossover nippon. Ce Toyota C-HR millésime 2019 profite d’une nouvelle signature lumineuse, d’un nouveau bouclier avant avec une partie basse de la teinte de la carrosserie, d’antibrouillards repositionnés, de feux arrière à l’intérieur redessiné, et d’un nouveau pare-choc avec des touches de chrome. Rien ne change à bord, mais le système multimédia se modernise, avec enfin une compatibilité androïd auto et Applecarplay. Sous le capot, le très économique 1.8L HSD hybride de 122ch reste au catalogue. Le client pourra néanmoins opter à présent pour le tout nouveau 2.0L Hybride de 184ch, qui équipe déjà la Corolla ou le Lexus NX250h.

 

01 Octobre 2019 : Cela fait bien une décennie que le Nissan Patrol n’est plus importé en Europe. Il en est tout autre aux Etats-Unis et au Moyen-Orient. Le Nissan Patrol est un des 4x4 les plus emblématiques dans ces contrés. C’est donc à Abu-Dhabi que la marque nippone dévoile cette nouvelle génération. L’objectif est clair, proposer un engin encore plus statuaire, plus moderne et plus expressif. C’est la mission de cette énorme calandre dont le traditionnel V, fait toute la largeur. Le chrome épouse une signature lumineuse inédite et le profil est toujours aussi cubique. L’agencement intérieur fait appel à deux écrans tactiles, le cuir matelassé habille les sièges et les contre-portes, et l’insonorisation a été amélioré. Sous le capot, un bon vieux V6 4.0L de 275ch et 394nm, ou le V8 5.6L de 400ch et 560nm.

 

30 Septembre 2019 : Abarth décline sa 500 à toutes les sauces. Abarth 595, 595 Turismo, 595 Competizione, 695XSR Yamaha, 695 Rivale, l’artisan italien a décidé de proposer cette nouvelle Abarth 595 Pista en 2019. Il s’agit d’une série limitée à 100 exemplaires. Pas forcément la plus radicale de la gamme, cette 595 Pista se dote d’un nouveau Turbo, permettant une puissance raisonnable de 165ch, mais surtout un couple de 230nm disponible à seulement 2250tr/mn. Ce sont surtout les reprises qui en profitent, le 0 à 100km/h étant lui, toujours effectué en 7.3s. Ce petit 1.4L Turbo sera toujours associé à la boîte manuelle ou robotisée à 5 rapports. Le véhicule est équipé de série des sièges baquets Sabelt 70ème anniversaire, de la ligne d’échappement Record Monza, de disques de freins avant de 284mm, et d’un amortissement Koni.

 

28 Septembre 2019 : Bentley a pour mission de baisser la moyenne de ses émissions polluantes, sur une gamme constituée de bloc moteur W12 et V8. Le constructeur anglo-allemand est donc parti faire son marché chez Porsche, afin d’équiper son gros SUV du bloc hybride rechargeable V6 3.0L Turbo de 340ch associé à un moteur électrique de 128ch. Le Bentley Bentayga Hybrid développe donc 449ch en puissance cumulée, pour un couple de 700nm. Grâce à une batterie de 17.3kWh, il se déplace sur près de 40km en mode full électrique. Pour les longs trajets, le véhicule adaptera son mode de conduite en fonction des données de navigation, afin d’optimiser les consommations. Le 0 à 100km/h est avalé en 5.5s, et ce SUV croise à 254km/h. L’instrumentation de bord s’adapte bien évidemment à ce nouveau mode de propulsion, avec un certains nombre d’informations sur l’écran multimédia et au tableau de bord.

 

27 Septembre 2019 : Dans la catégorie des SUV compacts, c’est la marque Audi qui fait preuve d’audace, en proposant en cette fin d’année 2019, un Q3 et un Q3 Sportback siglés RS. Ce niveau de puissance, c’est uniquement la marque aux anneaux qui le propose. L’Audi RSQ3 et RSQ3 Sportback s’équipent donc du 5 cylindres 2.5L Turbo de 400ch et 480nm de couple. Les performances canoniques imposent un châssis rabaissé de 10mm, un système de freinage renforcé, avec la possibilité d’opter pour des disques en carbone céramique. La transmssion intégrale et la boîte S-Tronic 7 rapports à double embrayage sont de série bien sûr. Le 0 à 100km/h ne demande que 4.5s, et la vitesse maximum s’établit à 250km/h ou 280km/h en option (bridée électroniquement). Les jantes en 21 pouces, les sorties d’échappement ovoïdes, leur donnent du caractère. Ne reste plus qu’à choisir entre le classique RSQ3 (rouge Tango) ou la version coupé RSQ3 Sportback (Vert Kyalami).

 

25 Septembre 2019 : Le BMW X1 deuxième génération vient de passer par la case restylage après 4 années de carrière. Mais la grosse nouveauté de la gamme n’arrivera qu’en 2020. Effectivement, la marque à l’hélice mise énormément sur sa prochaine motorisation hybride rechargeable. Le BMW X1 Xdrive25e embarquera le petit 3 cylindres 1.5L Turbo (125ch et 220nm), qui sera accouplé à un bloc électrique de (95ch et 165nm), alimenté par une batterie lithium-ion de 9.7kWh. La puissance cumulée de 220ch et 385nm de couple offre des performances plus que correctes, avec un 0 à 100km/h avalé en 7.0s, pour une vitesse de pointe bridée à 192km/h. Le véhicule pourra parcourir plus de 50km en mode full électrique à une vitesse maximale de 135km/h. Bref, largement de quoi n’émettre aucune émission polluante pendant les trajets quotidiens, pour une grande majorité d’entres nous. BMW annonce donc une consommation moyenne de 1.8L au 100km selon les normes WLTP pour des rejets de CO2 de 40g/km. Ce modèle s’affichera au tarif coquet de 46 500€TTC en France.

 

25 Septembre 2019 : Pour ceux qui en veulent toujours plus, Hyundai présentait à Francfort, une série limité à 600 exemplaires, de sa compacte sportive. Cette i30N Project C fait un petit régime pour l’occasion, en adoptant de la fibre de plastique renforcé au carbone pour le capot moteur, les bas de caisse, et les boucliers avant et arrière. Elle dispose également de nouvelle jantes OZ en 19 pouces bien plus légères. Les passagers avant profitent de nouveau sièges baquets Sabelt. Le gain total est de 50kg sur la balance. Le véhicule s’abaisse encore de 6mm et son amortissement est raffermi. La puissance moteur ne change pas, avec toujours ce 2.0L Turbo qui délivre 275ch et 353nm de couple. Le 0 à 100km/h est avalé en 6.0s. Le constructeur coréen promet bien sûr une meilleure efficacité générale, notamment, sur circuit.

 

23 Septembre 2019 : La hyundai i10 de troisième génération vient tout juste d’être dévoilé. La marque coréenne souhaite la rendre attrayante aussi vite que possible, et c’est pour cette raison qu’elle nous présentait ce modèle N-Line lors du Salon de Francfort. Le style avant tout donc, pour cette mini-citadine, qui se pare d’une calandre plus agressive, d’un éclairage diurne spécifique, de jantes en 16 pouces, d’une teinte de carrosserie bi-ton, de rétroviseurs noirs, d’une double sortie d’échappement, et de liserés rouge au niveau des boucliers. Ce sera le seul modèle de la gamme i10, à accueillir le 1.0T-Gdi essence de 100ch et 172nm de couple. Cette Hyundai i10 N-Line est la digne cousine des Kia Picanto GT-Line et X-Line. Le volant N, les surpiqûres et les aérateurs rouges, les compteurs à damiers, le pommeau du levier de vitesse et les sièges plus enveloppants, dynamisent l’habitacle.

 

21 Septembre 2019 : Volkswagen joue à 100% la carte de l’électrique à Francfort. Après la star iD3, le géant allemand dévoile sa e-Up restylé, qui profite d’une grosse remise à jour technique. Effectivement, sa batterie passe de 18.7kWh à 32.3kWh, ce qui permet de faire passer l’autonomie de 160 à 260km. Cela devrait rassurer les plus réfractaires. La puissance de 83ch et le couple de 212nm permet des performances très correctes avec un 0 à 100km/h effectué en 11.9s. Le coffre garde sa capacité de chargement de 241L grâce à une batterie parfaitement intégrée au plancher. Volkswagen proposera ce modèle à 23 000€ en Europe, correspondant à une baisse de tarif de 3800€.

 

 

 

                   

                

  

20 Septembre 2019 : Certainement le 4x4 le plus radical au monde. Brabus a débarqué à Francfort avec ce Classe G V12 900, aux caractéristiques techniques impressionnantes. Côté look, on remarque la disparition de la roue de secours sur la porte du coffre, les voies élargies avec quelques artifices aérodynamiques, les élements de carrosserie en carbone (capot, diffuseur, aileron), les jantes en 23 ou 24 pouces, et les sorties d’échappement latérales. L’habitacle est tout aussi majestueux, avec de l’alcantara à profusion, et du cuir matelassé orange, qui habille même le plancher et le coffre. Sous le capot, on retrouve l’ancien bloc V12 de la firme à l’étoile. Brabus l’a revisité, en augmentant la cylindrée (6.3L), et l’a équipé de deux nouveaux turbocompresseurs. La puissance de 900ch et le couple bridé à 1200nm, permettent à cette armoire normande d’avaler le 0 à 100km/h en 3.8s. La vitesse maximum est autolimitée à 280km/h. Ce Brabus G V12 900 « One of Ten » est une série limité, à seulement dix exemplaires.

 

19 Septembre 2019 : La Fiat Panda s’adresse habituellement à une clientèle pragmatique, à la recherche d’un véhicule économique et pratique. C’est surtout la 500 la bourgeoise de la famille. Et pourtant, le constructeur Italien n’a pas hésité à faire appel à la maison de mode Trussardi pour apporter une touche de chic à sa mini-citadine 5 portes, dans sa version city cross. Cette Fiat Panda Trussardi se pare donc d’une jolie teinte de carrosserie marron, qui peut être mat ou métallisée. Les boucliers, les bas de caisse et les coques de rétroviseurs sont laqués de noir. Les jantes 15 pouces sont de la même veine. L’habitacle s’accorde parfaitement à l’ensemble, avec cette planche de bord habillée de plastiques couleur café. Des surpiqûres ornent le volant cuir et la sellerie mixte tissu/cuir. On remarque le logo Trussardi sur le volant et les vitres de custode arrière. La Fiat Panda City Cross Trussardi sera disponible avec le 1.2L 69ch ou le bi-cylindre Twin-air 0.9L 85ch, en mode deux ou quatre roues motrices. Elle sera disponible en Europe à partir de 14 990€.

 

18 Septembre 2019 : La BMW Série 3 Touring a toujouts été prisée en Europe. Néanmoins, le constructeur n’a jamais proposé de version Motorsport à cette familiale très pratique. C’est la raison pour laquelle Alpina a décidé de développer son propre modèle, en reprenant la base technique de la BMW Série 3 Touring M340i Xdrive. Cette familiale ne manque déjà pas de peps d’origine, avec ses 326ch. Le préparateur allemand a travaillé sur l’admission d’air, les turbos, et le refroidissement, et cela permet une puissance majorée atteignant les 462ch, et un couple de 700nm. Cette Alpina B3 Touring croise à plus de 300km/h. Le véhicule se pare de 4 sorties d’échappement, mais reste discrète au niveau du style. On remarque les traditionnelles jantes à bâtons du préprateur, ainsi que cette teinte de carrosserie verte « dark emmerald », et les liserées dorées de profil. A bord, les seuils de portes, le volant avec surpiqûres et une plaque numérotée, vous rappellent que vous vous trouvez dans une Alpina.

 

          

           

17 Septembre 2019 : Premium ou généraliste, les constructeurs mettent le paquet sur l’électrification de leur gamme, et on peut s’attendre à une déferlante de ce type de véhicule sur nos routes, à très court terme. Mercedes a lancé son premier véhicule électrique en 2019, avec l’EQC, un SUV qui dérive du GLC de la gamme à l’étoile. Attention, le constructeur allemand passera très prochainement la vitesse supérieure, et on peut apercevoir à Francfort, ce concept-car, qui se présente comme une grande berline luxueuse et 100% électrique. Ce Mercedes EQS devrait débarquer sur les routes en 2021. Ell arbore pour le moment un style très épuré, mais assez révolutionnaire dans son éclairage. Le bandeau lumineux arrière se compose de 229 étoiles, la calandre, de 940 diodes, et les phares disposent de 500 LED chacun. Cette nouvelle plate-forme MEA, peut accueillir, grâce à son grand empattement, une série de batterie d’une puissance de 100kWh. Les deux moteurs électriques placés sur chaque essieu, développent une puissance cumulée de 350kW, soit 476ch. Mercedes ne joue donc pas la carte de la puissance à tout prix, contrairement à la Tesla Model S ou le Porsche Taycan. Le 0 à 100km/h serait néanmoins abattu en 4.5s, et la vitesse maximum bridée à 200km/h pour économiser de l’énergie. L’autonomie atteindrait les 700km.

 

16 Septembre 2019 : BMW est le constructeur qui propose le plus de nouveautés à Francfort. Nouvelle Série 1 et X6 en sont les stars, mais la marque à l’hélice pense toujours à l’avenir, en présentant le concept 4. Ce véhicule préfigure bien évidemment la future Série 4, mais également l’i4, la berline 100% électrique qui débarquera en 2021. Comme toujours, BMW veut frapper les esprits, en proposant un look d’un nouveau genre, avec ce haricot qui prend cette fois de la hauteur, et qui nous rappelle les BMW d’une autre époque (328 des années 30). La signature lumineuse s’est encore affinée, le profil est tendu, et la poupe s’inspire largement de la nouvelle Série 8. Cette BMW Concept 4 ne dévoile par contre, ni son intérieur, ni sa fiche technique.

 

14 Septembre 2019 : Les ingénieurs de Bugatti n’ont pas perdu cette obsession de la vitesse pure. Un prototype vient même de dépasser les 300 miles à l’heure (soit 490km/h) selon le constructeur, au main d’Andy Wallace. Une occasion pour le constructeur franco-allemand, de présenter cette série limitée à 30 exemplaires. La Bugatti Chiron Super Sport 300+ se pare donc d’une robe spécifique, avec des éléments aérodynamiques pour plaquer l’avant du véhicule au sol à grande vitesse, et d’une poupe rallongée afin de faciliter l’écoulement de l’air. On note les échappements placés à la verticale, qui épouse un nouveau diffuseur. Les jantes sont en magnésium, et le bloc W16 8.0L quadriturbo développe 1600ch. Pour des raisons de sécurité, Bugatti bridera très certainement la vitesse de pointe, les pneus subissant trop de contraintes à cette vitesse.

 

13 Septembre 2019 : Ca y est, Volkswagen lance enfin son iD3. Ce véhicule est conçu à partir de la nouvelle plate-forme MEB du groupe, qui est prévue pour accueillir, uniquement des motorisations électriques. Cette Volkswagen iD3 est donc une berline compacte familiale du segment C 100% écologique. Elle est d’ores et déjà considérée comme le pendant électrique de la célèbre Golf. Le style ne risque pas de choquer la clientèle traditionnelle de la marque, avec une face avant passe-partout, un profil tout aussi classique, et une partie arrière disposant d’un hayon massif, mais noire. La planche de bord est est un poil austère comme d’habitude chez leconstructeur allemand, mais son dessin épuré, son instrumentation minimaliste digitale, et son écran central de 10 pouces, distillent une ambiance très futuriste à cette iD3. Son bloc moteur de 150kW (204ch) et 310nm de couple, est alimenté, soit par une batterie de 45kWh (330km), de 58kW (420km), ou de 77kWh (550km).

 

12 Septembre 2019 : Deuxième cabriolet chez Ferrari en 2019. Cette dernière est équipée d’un bon gros V12, et fera partie intégrante de la gamme, contrairement à des série limitées comme la 550 Barchetta, 575 Superamerica ou 599 SA Aperta. La Ferrari 812 Superfast GTS se découvre donc, grâce à un petit toit rigide activable jusqu’à 45km/h. Comme sur le coupé, son V12 6.5L développe toujours 800ch et 718nm de couple, ce qui permet un 0 à 100km/h en moins de 3s et un 0 à 200km/h en 8.3s. Les 75kg supplémentaires ne devraient pas modifier le comportement de la bête. Cette digne descendante de la 365GTS/4 de 1969, sera disponible à un tarif largement supérieur à 300 000€.

 

11 Septembre 2019 : Le mythe Land-Rover Defender renaît de ses cendres en 2019. Il dévoile son faciès au Salon de Francfort. Un faciès toujours aussi carré, un profil cubique, et un hayon vertical avec feux à LED. Vous apprécierez certainement la grosse filiation stylistique avec son aïeul. Dans l’habitacle, c’est un peu la même chose, avec une planche de bord dont on devine l’armature, des vis apparentes, et un plancher lavable à l’eau. Et pourtant, rien ne manque au niveau technologique, avec une instrumentation numérique 12 pouces, un écran central de 10 pouces, une connexion internet 4G, avec mise à jour automatique du système multimédia. Ce Land-Rover Defender adopte un tout nouveau châssis en aluminium D7X-Extreme, avec roues indépendantes. Malgré l’abandon du châssis à échelle, cet engin est capable de franchir des gués de 90cm, et les débattements de suspensions atteingnent 50cm lors des croisements de pont. Boîte de transfert, différentiels, suspension pneumatique en option, il restera probablement le meilleur tout-terrain au monde. Le Defender peut accueillir trois passagers à l’avant. Le Defender 90 (4.32m) embarque donc 6 passagers, et le Defender 110 (4.76m), 8 passagers. Sous le capot, deux blocs diesel 2.0D de 200ch et 240ch, ainsi que deux blocs essence de 300ch (2.0L Turbo) et 400ch (V6 3.0L Turbo avec hybridation 48V). Un modèle hybride rechargeable arrivera un peu plus tard. Le Land-Rover Defender 90 sera disponible à partir de 49 900€, et le Defender 110 débutera à 55 900€.

 

10 Septembre 2019 : Il fallait s’y attendre, après la RS6 Avant, son break de chasse familiale, la marque aux anneaux lève le voile sur la version RS du coupé 5 portes A7. Ce monstre reprend les attributs stylistiques de la RS6, avec cette face avant anguleuse et ultra-agressive. L’Audi RS7 Sportback est plus large de 4cm, la caisse est abaissée de 20mm, et elle chausse des jantes de 21 pouces (22 pouces en option). On note la présence du pack carbone, sur le boulcier avant, les bas de caisse et le diffuseur, qui sied parfaitement à cette teinte de carrosserie rouge vif. Les échappements peuvent être chromées ou noircies. Sous le capot, toujours le V8 4.0L Bi-Turbo (avec hybridation 48 volts) qui crache 600ch et 800nm de couple, et qui propulse l’engin de 0 à 100km/h en 3.6s. La vitesse maxi est limitée à 280km/h (305km/h en option). La transmission intégrale est typée propulsion, et les quatre roues directrices renforcent l’agilité de cet engin de 2065kg. Il a pour mission de venir chatouiller la prochaine BMW M8 Gran Coupé et la Mercedes AMG GT 4 Portes.

 

09 Septembre 2019 : Une tradition chez Ferrari, la berlinette de la gamme finit toujours par se découvrir, et c’est au tour de la F8 Tributo d’enlever le haut. La fiche technique de ce nouveau cabriolet est très proche de celle de la regretté 488 Pista. Cette Ferrari F8 Spider annonce même 20kg de mois sur la balance. Le V8 3.9L Bi-Turbo est un des seuls moteurs turbocompressés à chanter si haut dans les tours (près de 8000tr/mn). Il développe toujours 720ch et 770nm de couple, vous pourrez atteindre cheveux au vent, les 100km/h en 2.9s, et les 200km/h en 8.2s, et croiser à 340km/h. Son toit rigide escamotable ne demande que 14s pour se replier, tout en roulant jusqu’à 45km/h. Un capot moteur plat, un double bossage au niveau des appuis-tête, le toit s’intègre parfaitement à la structure.

 

08 Septembre 2019 : Lamborghini présente le premier modèle hybride de son histoire. Si le constructeur souhaite garder un bloc V12 dans sa gamme, la seule façon de le rendre plus sobre, est de passer à l'électrification. Cette Lamborghini Sian ne sera néanmoins pas équipé d’une traditionnelle batterie lithium-ion. Elle fait appel à un supercondensateur, qui a la faculté d’emmagasiner un maximum d’énergie au freinage en très peu de temps, et de le restituer immédiatement à l'accélération. Il s'agit donc d'une hybridation légère, qui ne pèse que 34kg (bloc électrique + supercondensateur). Le système d'une puissance de 34ch, est placé entre l’habitacle et le gros V12 6.5L, qui développe pour l’occasion, 785ch. La puissance cumulé de 819ch, permet un 0 à 100km/h en 2.8s. Le système hybride agit jusqu’à 130km/h, privilégiant l’accélération, mais surtout les reprises. Côté look, on remarque sa filiation, avec l’Aventador. Néanmoins, aucun panneau de carrosserie n'est commun. On remarque cette signature lumineuse en Y, un profil moins anguleux, et une partie arrière, avec des feux et des sorties d'échappement hexagonales. Lamborghini produira 63 exemplaires, qui sont d'ores et déjà, tous vendus.

 

06 Septembre 2019 : Le Porsche Taycan est enfin prêt à être commercialiser. Après des années de gestation, l’arme électrique de Stuggart montre son jolie faciès, avec un design qui rappelle fortement le concept de 2015. Feux à 4 diodes et des entrées d’air verticales, une partie arrière épurée avec un fin bandeau lumineux, une garde au toit très basse, ce Taycan est en fait, un superbe coupé 4 portes écologique. Deux moteurs électriques (1 sur chaque essieu) propulsent le monstre, avec une puissance cumulée qui varie entre 680ch pour la Turbo, et 760ch pour la Turbo S. Porsche a voulu respecter la hiérarchie habituelle du reste de la gamme, et reprendre l’appellation Turbo malgré la présence d’une motorisation 100% électrique. Le 0 à 100km/h est avalé respectivement en 3.2s et 2.8s, malgré les 2.3 tonnes de l’engin. Il faut dire que l’énorme batterie de 93Kwh fournie par LG pèse pas moins de 650kg. C’est pour cette raison, que ces Porsche Taycan Turbo et Turbo S, disposent des 4 roues motrices et directrices, du contrôle de roulis actif, d’une suspension active, et d’un différentiel arrière à glissement limité. Le centre de gravité est extrêmement bas, et Porsche a tenté d’abaisser au maximum le poids, avec un véhicule composé à 37% d’aluminium. Le système de freinage fait d’abord appel au frein moteur, avant d’activer le système classique, avec disques en carbone céramique, en option. L’ambiance à bord est à la fois traditionnelle et futuriste. Une instrumentation gigantesque de 17 pouces, un écran central de 11 pouces, et même un autre écran pour le passager avant en option. Enfin, le tunnel central est de la même veine, avec deux écrans tactiles supplémentaires. Pour l’Europe, Porsche annonce des tarifs variant de 155 552€ (Turbo) à 189 152€ 5turbo S). A noter que des modèles plus sages arriveront à court terme dans la gamme Taycan.

 

05 Septembre 2019 : Nissan a été une marque innovante ces quinze dernières années. C’est elle qui a lancé la mode des SUV compacts avec son célèbre Qashqai, et elle a réussi à imposer le Juke, son crossover urbain bien avant la concurrence. Ce dernier a pris du temps avant de se renouveler, après une carrière de 9 ans. La nouvelle mouture débarquera donc à Francfort. Le style est sauvegardé, mais ce Nissan Juke II semble avoir pris une bonne dose de testostérone. Le véhicule a grandi (4.21m au total), et il est également plus large de 3cm, la calandre en V a pris du volume, et elle épouse des feux affinés. Les feux additionnels en croix lui donnent encore plus de personnalité, le toit aspect flottant et la nervure de profil ajoutent du dynamisme, et les feux arrières sont maintenant horizontaux. L’intérieur suit la même tendance, avec une planche de bord qui parait plus qualitative, une ambiance plus sportive, avec ces aérateurs ronds et ces teintes bicolores. N’oublions pas en option, les hauts-parleurs Bose intégrés au siège. Pour le moment, Nissan annonce uniquement un trois cylindres essence 1.0L Turbo de 117ch, en attendant une future motorisation hybride. Elle se pare de nombreuses aides à la conduite, dont le système ProPilot avec conduite semi-autonome.

 

  

04 Septembre 2019 : Hyundai renouvelle sa mini-citadine, l’i10. Ce n’est pas le marché le plus porteur, mais aucun constructeur généraliste ne peut faire l’impasse sur cette catégorie. Et pour contrer l’original Twingo, reine de la catégorie en France, la marque Coréenne a voulu donner un style bien plus expressif à son nouveau modèle. Cette Hyundai i10 arbore déjà une calandre plus imposante, équipée de feux diurnes ronds. Le bouclier est plus anguleux, les passages de roues sont marqués, la custode bi-ton arbore un logo i10, et le véhicule s’est élargi de 2cm. La présentation intérieure est plutôt flatteuse, et l’empattement a pris 2cm, ce qui profite aux places arrière. Mais Hyundai met surtout l’accent sur les technologies embarquées, avec un écran tactile 8 pouces, une caméra de recul, un chargeur de smartphone par induction, un freinage automatique d’urgence avec détecteur de piétons, une aide au maintien dans la voie, et des feux adaptatifs. Sous le capot, deux petits blocs essence 1.0L 67ch et 1.2L 84ch, couplés à une boîte mécanique ou robotisée 5 rapports.

 

03 Septembre 2019 : Cupra, filiale à part entière du constructeur espagnol Seat, emmènera dans ses bagages à Francfort, un concept 100% électrique, qui devrait débarquer sur nos routes en 2020. Ce Cupra Tavascan repose sur la nouvelle plate-forme MEB du groupe Volkswagen. On rappelle qu’elle est conçu pour accueillir uniquement des motorisations électriques. Le Tavascan se pare donc de deux moteurs électriques (1 pour chaque essieu), dont la puissance cumulée atteint les 306ch. Alimentés par une batterie de 77kW, Cupra annonce une autonomie approchant les 450km et des performances alléchantes, avec un 0 à 100km/h effectué en 6.5s. La planche de bord épurée s’équipe bien évidemment d’une instrumentation numérique 12.3 pouces. L’écran central de 13 pouces qui pivote électriquement du conducteur au passager apporte une certaine convivialité.

 

02 Septembre 2019 : Le nouveau SUV compact 7 places Mercedes GLB n’est pas encore arrivé en concession. Et pourtant, le département sportif de la marque, AMG, dégaine déjà une version sportive de cette pratqiue familiale. Sous le capot, on retrouve donc le 4 cylindres 2.0 Turbo du Classe A35AMG. Il développe 306ch et 400nm de couple, ce qui devrait suffire à dynamiser ce SUV. Le Mercedes-AMG GLB 35 se pare de la transmission intégrale 4Matic de série, afin d’envoyer une partie du couple sur le train arrière en cas de difficulté. Cela permet un 0 à 100km/h en 5.2s et 250km/h en vitesse de pointe. La nouvelle boîte 8G-DCT à double embrayage est également de la partie, tout comme l’amortissement piloté qui s’adapte à votre style de conduite. On note la présence de la calandre AMG, de la double sortie d’échappement, et des jantes 19 pouces.

 

31 Août 2019 : La Nissan GT-R est née en 1969. Elle fête donc ses 50 ans cette année. Le modèle actuel, sortie en 2007, connaît une carrière à rallonge. Cela n'empêche pas Nissan de la faire évoluer régulièrement, afin de rester au contact des meilleures sportives de la planète. Malgré son âge canonique, cette Nissan GT-R R35 n’a donc pas fini de nous étonner, avec notamment, la présentation en avance, du millésime 2020. Le V6 3.8L Bi-Turbo développe toujours 570ch, mais profite de deux nouveaux turbocompresseurs, permettant une meilleure réactivité à bas régimes, et une consommation moindre de 5%. La boîte auto 6 rapports à double embrayage, est plus rapide de 0.15s en mode R. Nissan revoit son système de freinage, avec une course de la pédale de frein réduite. La suspension pilotée Bilstein est reparamétrée, afin de gagner en confort, en précision de conduite, tout en rendant le véhicule plus stable à haute vitesse. Enfin, cette GT-R se dote d’un échappement en titane, de nouvelles jantes en 20 pouces, d’une sellerie cuir grise, et d'une nouvelle teinte de carrosserie Bayside Blue.

 

30 Août 2019 : Le Porsche Macan Turbo avait disparu du catalogue depuis près de deux ans, à cause des normes anti-pollutions que son bloc V6 3.6L Turbo ne passait plus. Il fait son grand retour à la fin de l’année, et se dote pour l’occasion du bloc moteur de l’Audi RS5 et Porsche Panamera S. Il s’agit d’un petit V6 2.9L gavé par deux turbos. La puissance de 440ch et le couple de 550nm, permettent un 0 à 100km/h en 4.5s (4.3s avec le pack Sport Chrono) et de croiser à 270km/h. Les jantes de 20 pouces sont de série, mais il faudra passer par la case option, pour profiter de la suspension pneumatique pilotée, du différentiel à vectorisation de couple (Porsche Torque Vectoring), et des freins en carbone céramique. Pas de folie au niveau du look, on retrouve même les quatres sorties d’échappement du Macan S. Elle se distingue surtout par son bouclier avant, ses bas de caisse et son diffuseur, de la teinte de la carrosserie.

 

29 Août 2019 : Seat ne propose aucun modèle électrifié dans sa gamme. Afin de s’adapter aux prochaines normes écologiques, le constructeur espagnol a fait, comme d’habitude, son marché dans l’énorme banque d’organe du groupe Volkswagen. Le Seat Tarraco est le premier SUV familiale de la gamme, et c’est lui qui profitera de cette technologie en 2020. Il accouple le bloc 1.4TSi de 150ch à un moteur électrique de 116ch. La puissance cumulée de 245ch devrait suffire à donner des ailes à cette familiale de 4.74m. Le 0 à 100km/h est annoncée pour 7.4s, et il croise à 217km/h. Grâce à sa batterie de 13kWh, il serait capable de rouler 50km en mode full électrique, un peu à l’image du précurseur, le Mitsubishi Outlander PHEV. Le Seat Tarraco FR e dispose de quelques spécificités esthétiques, comme les jantes de 19 pouces (20 pouces en option), le bandeau lumineux éclairé sur le hayon, et la nouvelle teinte de carrosserie « Fura Grey ». Ce Tarraco restera une simple traction, mais proposera toujours 7 places à bord, malgré cette technologie hybride et sa grosse batterie. Sortie prévue en 2020.

 

28 Août 2019 : Mercedes lancera officiellement à Francfort, son tout nouveau GLE Coupé. Quand il est arrivé sur le marché en 2015, son objectif premier était de mettre à mal l’hégémonie du BMW X6, dans la catégorie très particulière, des SAC. Mercedes renouvelle relativement rapidement son modèle, afin de profiter des dernières technologies du SUV classique, GLE. La ligne s’affine un peu plus, avec un véhicule qui s’allonge de 4cm et un pare-brise plus incliné. Il est par contre plus large de 2cm. Le style n’est pas transfiguré, malgré une nouvelle calandre type « grille diamant », des surfaces vitrées réduites de profil, et des feux arrière plus dynamiques. La marque à l’étoile promet une habitabilité en hausse grâce à un empattement majoré de 2cm, et une capacité de chargement généreuse, variant de 655 à 1790 litres. La planche de bord est repris du GLE, avec technologie MBUX, et le nouveau service de streaming Amazon Music. Sous le capot, le 350d de 272ch, le 400d de 330ch, et le bloc AMG 53 de 435ch. Ce Mercedes GLE Coupé profite en option de la géniale suspension pneumatique (E-Activ body control), qui fonctionne sur réseau 48 volts, en agissant sur les quatre roues de façon indépendante (Road Surface), et en réduisant le tangage grâce à une légère inclinaison vers l’intérieur du virage (fonction Curve). Cette suspension intelligente est même capable de récupérer de l’énergie sur chemin dégradé.

 

25 Août 2019 : Donkervoort, petit artisan Néerlandais, rend hommage à son fondateur. L’année dernière, la marque fêtait ses 40 ans avec une série spéciale D8 GTO-40. Cette année, c’est Joop Donkervoort qui souffle ses 70 bougies. Pas encore de données techniques pour cette Donkervoort D8 GTO-JD70, mais on peut-être sûr qu’elle proposera à peu de chose près, la même fiche technique que la D8 GTO de 2013. Ce monstre embarque le 5 cylindres 2.5L Turbocompressé de l’Audi RS3 Sportback. Avec sa puissance de 380ch et son poids de seulement 678kg à vide, elle abat le 0 à 100km/h en à peine 2.7s, et le 0 à 200km/h en 7.7s. Bref, peu sont les véhicules à pouvoir suivre le rythme de cet engin hors-norme. Elle sera produite à 70 exemplaires, et on peut apercevoir sur ces deux premiers clichés, sa nouvelle teinte de carrosserie avec un nuancier de vert. Le tarif devrait avoisiner les 165 000€TTC en Europe.

 

23 Août 2019 : Le monde du rallye n’a pas encore entamé sa conversion à l’électrique. Il faudra attendre 2022 pour que le championnat du monde de WRC se convertisse à l’hybride. Les courses sur piste sont donc en avance, avec une Formule 1 hybride depuis des années, et une Formule E 100% électrique. Opel annonce une petite révolution dans le championnat allemand ADAC. La marque remplacera sa formule de promotion ADAC Opel Rallye Cup (Opel Adam 190ch) par l’e-Rallye Cup, qui mettra en avant la toute nouvelle Corsa électrique. Cette Opel Corsa-e de rallye sera équipé comme le modèle de série, d’un bloc moteur de 100kW (136ch) et 260nm de couple. Le véhicule sera bien évidemment allégé, et disposera d’un arceau. Il s’agit d’une traction avec différentiel autobloquant Torsen, les jantes sont en 17 pouces, les suspensions et le système de freinage sont spécifiques. Cette Corsa-e sera disponible au tarif de 50 000€. La marque prévoit 15 exemplaires pour le championnat 2020-2021. Le gagnant se verra offrir une saison en Championnat d’europe junior, sur une Corsa R2.

 

21 Août 2019 : La marque aux anneaux nous dévoile sa nouvelle RS6 Avant. Ce break ultra-performant sévit depuis 2002, et on en est à la quatrième génération. Ce qu’on peut dire, c’est que cette nouvelle mouture ne fait dans la dentelle au niveau du style, avec un véhicule qui se démarque fortement du reste de la gamme A6. Un bouclier anguleux, qui se pare d’une fente entre la calandre et le capot moteur, un nouveau capot nervuré (Powerdome) et les feux de l’A7 Sportback, on note la présence de ces bas de caisse avec lame gris mat. On retrouve cette lame sur le large bouclier arrière, qui adopte toujours deux énormes sorties d’échappement ovales. Les passages de roue ont également été redessinés à cause des voies, qui ont été élargies, et de la hauteur de caisse rabaissée. Sous le capot, le V8 4.0L Bi-Turbo développe à présent 600ch et 800nm de couple. Toute la cavalerie passe par la boîte Tiptronic 8 rapports, par la transmission intégrale quattro, et les quatre roues directrices, chaussées en 22 pouces en option. Pour la bonne conscience, cette Audi RS6 Avant se pare d’un système de micro-hybridation 48V qui coupe le moteur sous 22km/h, et de la désactivation de 4 cylindres à vitesse stabilisée.

 

20 Août 2019 : Habituellement réservée au véhicule haut de gamme de la marque, la technologie hybride rechargeable sera à présent disponible sur les plus populaires Classe A et Classe B. Mercedes présente donc ce nouveau bloc moteur 250 e EQ Power, qui accouple le 4 cylindres 1.3 Turbo de 160ch et un moteur électrique de 75kW (102ch), qui sont associés à la boîte automatique 8 rapports, à double embrayage. La puissance cumulée de 218ch annonce des performances alléchantes, avec un 0 à 100km/h effectué en seulement 6.6s. Grâce à sa batterie de 15kWh, l’autonomie en mode full électrique serait compris entre 60 et 70km pour la Classe A, et entre 50 et 60km pour la Classe B. Ces deux véhicules ont pris à peu près 150kg sur la balance, et le tarif devrait avoisinner les 37 000€ pour le lancement en Allemagne.