Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

08 Août 2022 : Ferrari puis Porsche, viennent de dévoiler leurs futures bêtes de compétition, avec respectivement cette 296 GT3 et la 911 GT3 R. Pour la bombinette italienne, la firme de Maranello a bien évidemment revu de fond en comble l’aérodynamisme de l'engin, et les panneaux de carrosserie, ainsi que certaines pièces, permettent un montage et un démontage rapide, facilitant le travail des mécaniciens. Comme sur le modèle de série, cette 296 profite du tout nouveau V6 3.0L Bi-Turbo, mais le système hybride est abandonné pour cette version compétition. La boîte séquentielle transversale dispose de 6 rapports, avec un simple embrayage électronique. Le moteur est reculé, placé plus bas, et il développe 600ch. Par rapport à la 488 GT3, Ferrari annonce une meilleure répartition des masses, une meilleure rigidité et un centre de gravité abaissé.

 


La nouvelle Porsche 911 GT3 R dispose également de son lot d’innovations. Une caisse en acier allégé et en aluminium, une carrosserie en carbone, de la fibre d’aramide pour les passages de roue, les soubassement de l'auto sont totalement carénés et le capot avant est creusé. L’empattement gagne 8mm, les roues arrière sont reculées, et sous le capot moteur, on retrouve le Flat 6 atmosphérique de 4.2L. Il développe 565ch et sera accouplé à une boîte à crabots à 6 rapports. Une écurie privée devra débourser environ 510 000€ HT pour l’acquérir. On retrouvera ces véhicules au départ des plus grandes courses d’endurance et dans le championnat WEC.

 

07 Août 2022 : Fit, c’est le patronyme de notre Honda Jazz européenne, sur le marché nippon. Ce modèle est disponible uniquement avec un bloc hybride e:HEV, qui développe une très raisonnable puissance de 109ch et un couple de 253nm. On a d’ailleurs essayé ce modèle il y a quelques mois, et ses principales qualités restent sa très faible consommation et son habitabilité confortable. On rappelle qu’en Europe, Honda propose une version Crosstar, qui dispose d’un style plus baroudeur. Le constructeur nippon introduira une toute nouvelle finition au Japon. Pas de données techniques, les évolutions seront avant tout esthétiques. Cette Honda Fit RS se veut plus sportive dans sa présentation. Une calandre au maillage spécifique, un bouclier bien plus imposant, de nouvelles jantes alu, des rétroviseurs noirs, elle dispose également de jolis bas de caisse. A bord, on note la présence de ces surpiqûres sur le volant ou l’accoudoir, des petites palettes derrière le volant pour le système de freinage régénératif, et un nouveau sélecteur pour les modes de conduite. Il faudra encore attendre pour connaître si elle disposera de quelques spécificités techniques.

 

05 Août 2022 : Fiat, grâce à sa famille de 500, se porte correctement en Europe, et la version électrique de la citadine, semble avoir totalement conquis le coeur des Européens. Il y a un autre marché très important pour le constructeur italien, c’est l’Amérique du Sud, notamment, le Brésil et l’Argentine. Fiat dévoile donc son premier coupé SUV, qui devrait normalement reprendre, la base technique de la Pulse, très populaire sur ce continent. Cette Fiat Fastback est, il faut bien l’avouer, plutôt réussie côté look, avec cette lunette arrière très inclinée, ce porte-à-faux légèrement allongé, et ces feux affinés. La face avant est bien assez agressive, et lui procure une certaine personnalité, et on oublie pas les artifices du parfait crossover, avec les plastiques gris autour de cette carrosserie, les jantes stylées, et la garde au sol surélevée. Sous le capot, on devrait retrouver le petit bloc 4 cylindres 1.3L Turbo, pouvant développer entre 130 et 185ch. Malheureusement, le constructeur italien n’a pas prévu de la commercialiser en Europe pour le moment, afin de ne pas mettre à mal la carrière du 500X.

 

03 Août 2022 : Chevrolet présentait il y a quelques jours, pour l’Amérique du Nord, une nouvelle mouture de son Colorado. On rappelle que ce Chevrolet Colorado fait partie des pick-ups de catégorie intermédiaire. C’est le grand rival du Ford Ranger. Il sera disponible uniquement avec une caisse courte et une cabine allongée, ce qui simplifie la gamme. Les clients auront le droit de choisir entre cinq finitions (WT, LT, Z71, Trail Boss et ZR2). Bref, on peut disposer d’un sage petit pick-up à l’allure moderne, ou à un monstre surélevée de 8cm supplémentaires. L’allure est plus sportive à l’extérieur par rapport au modèle précédent, et la finition intérieure est beaucoup plus soignée. Moins de plastiques, et des matériaux beaucoup plus doux au toucher, une instrumentation 8 pouces, et un écran central tactile de 11.3 pouces, le système multimédia profite de la technologie Google. Le système de caméras propose 10 angles différents, ce qui sera utile notamment en manoeuvre, avec une remorque. Exit le beau 6 cylindres 3.6L, ce nouveau Colorado mise sur un 4 cylindres 2.7L Turbo, qui développe 237 ou 310ch, automatiquement associé à une boîte automatique à 8 rapports.

 

02 Août 2022 : BMW lance son i4 d’entrée de gamme, avec une version eDrive35. A sa sortie, la berline électrique de l’hélice était disponible, on le rappelle, en version eDrive40 de 340ch et Motorsport 50M de 544ch. Afin de mieux contrer la Tesla Model 3, la référence actuelle de la catégorie, BMW a décidé de proposer ce modèle eDrive35, avec une batterie légèrement moins volumineuse et un bloc moteur bridé. La batterie passe donc de 83.9kWh à 70kWh. L’autonomie atteint tout de même les 490km (590km pour la eDrive40), et elle encaisse une charge de 180kW en courant continue, ce qui reste très honorable (recharge en 32mn de 10 à 80%). Le bloc électrique placé sur le train arrière développe 286ch et 400nm de couple, et permet encore un 0 à 100km/h en 6.0s (5.7s pour la eDrive40). Le but de cette BMW i4 eDrive35 est bien sûr, de s’approcher des 54 000€ côté tarif, comme sa rivale Model 3.

 

31 Juillet 2022 : Le carrossier Cazelani, basé en Lombardie, prolonge son partenariat avec Citroën. L’objectif, redonner vie à des modèles d'après-guerre, tel que le Type H, dont la base technique, est le Jumper ou le Jumpy. La petite société italienne a décidé de s’attaquer à un véhicule encore plus iconique, la célèbre 2CV. Sous ce kit carrosserie, se cache bien évidemment le Citroën Berlingo. On rappelle que tous les modèles du carrossier ont été validés par Citroën, et sont commercialisés sous licence officielle. Difficile de ne pas craquer devant ce capot bombé, ces feux globuleux, cette calandre typique de l’époque, ces passages de roue prononcés, et les panneaux de carrosserie type tôle ondulée. Le style néo-rétro donne un charme fou à ce Berlingo recarrossé. Ce Cazelani 2CV sera disponible avec des motorisations thermiques ou électriques, et uniquement en version utilitaire pour le moment.

 

Ci-dessous, le Type H disponible en plusieurs configurations

30 Juillet 2022 : Général Motors présente son Chevrolet Seeker, un modèle qui sera assemblé en Chine, pour le marché local. En germe de gabarit, il se positionne entre le Blazer et l’Equinox. Son style très moderne lui procure un certain dynamisme, surtout au niveau de sa face avant. Une grosse calandre typique de Chevrolet, un barre type alu qui la traverse, des feux diurnes sur la partir haute, et le bloc phare principal sur le bouclier, le client pourra également opter pour cette version RS, comme sur les photos. La poupe est plus consensuelle, et me rappelle presque un Nissan Juke. L'habitacle est simpliste, et fait appel à une double dalle numérique côté instrumentation et écran tactile. Ce Chevrolet Seeker ne dévoile pas encore tous ses secrets, mais on devrait retrouver sous le capot, un petit 4 cylindres 1.5L Turbo d’environ 180ch, en ce début de carrière sur le sol Chinois. Pas encore d’informations sur une éventuelle commercialisation en Amérique du Nord, et encore moins pour l'Europe.

 

29 Juillet 2022 : Sono Motors est une société munichoise, aux mains de riches investisseurs, avant une éventuelle entrée en bourse. La Star-Up allemande mise sur le véhicule solaire, un peu à l’image de Lightyear. La différence, c'est le prix d'achat de ses futurs véhicules. Lightyear annonce un tarif de 250 000€ pour sa 0 Zéro, Sono Motors annonce une entrée de gamme à 29 900€. Cette Sion dispose de panneaux de carrosserie, tous photovoltaïques. Vous pardonnerez donc ce design extrêmement basique, avec un minimum de nervures et son style monospace. Avec son gabarit plutôt respectable et ses 4.47m de long, l’habitabilité devrait néanmoins être conséquente. C’est le véhicule pratique et économique du futur, et vu la crise économique à venir, ce n'est pas du luxe. La Sono Motors Sion est équipée d’un bloc électrique de 163ch et 270nm de couple, pour un poids de 1730kg. La batterie de 54kWh est rechargeable sur secteur bien évidemment, mais l’intérêt de ce véhicule repose sur la luminosité. Dans des conditions idéales, elle serait capable de récupérer 112km d'autonomie en une semaine, grâce à ses nombreuses cellules photovoltaïques Batterie chargée, l'autonomie est de 305km, mais le but est de ne pas recharger pendant la semaine, afin d'économiser le moindre kWh. La commercialisation est prévue au deuxième semestre 2023, et on recense déjà 19 000 réservations.

 

27 Juillet 2022 : Certaines marques comme Mini, auront totalement électrifié leur gamme à l’horizon 2030, sans attendre la date fatidique du 01 janvier 2035. Le constructeur anglo-allemand planche sur un petit crossover urbain, et ce Mini Aceman nous en dévoile les futurs codes stylistiques. Le trait est exagéré, du moins on l'espère, car nous souhaiterions beaucoup plus de sobriété pour le modèle définitif. Une calandre fermée avec signature lumineuse, des feux au dessin anguleux, des passages de roue rectangulaires tout comme les ailes, des jantes en 20 pouces, la partie arrière semble du coup, beaucoup plus sobre. Un hayon lissé et des feux type Union-Jack, la signature lumineuse est paramétrable en prime. Mini ajoute un système de sonorisation extérieur, caché sous les inserts orange. Le véhicule est ultra-compact avec ses 4.05m, mais très large avec ses 1.99m. Dans l'habitacle, on a droit à différents textiles, avec des teintes psychédéliques, un volant en velours, et on note cet unique écran central rond, qui dispose d’un système d’exploitation Androïd évolutif. Des projections lumineuses peuvent être projetées le long de la planche de bord, sur cette surface en polyester recyclé, pour encore plus de fun. Pas de données techniques malheureusement, pour ce crossover urbain 100% électrique, qui sera visible au Salon du Jeux Vidéo à Cologne, à la fin du mois d’Août.

 

26 Juillet 2022 : Audi proposera très bientôt sur le marché chinois, un inédit Q6. Il est étrangement plus grand que le Q7 ou le Q8, mais ne dispose pas de la même plate-forme. Cet Audi Q6 se contente du châssis MQB du Volkswagen Tiguan ou Skoda Kodiaq. Ceci explique la présence de motorisations plutôt sages. On retrouve un 4 cylindres 2.0L 40TFSi de 231ch ou 45TFSi de 265ch. Pour la version haut de gamme, on a tout de même droit à un bloc 6 cylindres 2.5L 50TFSi de 300ch et 500nm de couple. Le véhicule disposera de série, de la transmission intégrale, et de la suspension dynamique adaptative DCC. Quelques rondeurs au niveau de la calandre ou des ailes, cela tranche avec son frère Q7. On remarque également ce bandeaux lumineux d’un nouveau genre à l'arrière. Son gabarit imposant (5.10m) avec le long porte-à-faux arrière, promet une habitabilité plus que conséquente. D'ailleurs, il offre trois rangées de sièges, avec 6 ou 7 places très habitables. On retrouve bien évidemment l’instrumentation numérique de 12.3 pouces, une lecture tête-haute de 8.6 pouces, un écran tactile central de 10.1 pouces et un écran supplémentaire pour les équipements de confort. Le client pourra opter pour un système Hifi Bang&Olufsen 14HP, des sièges massants, ou un pack pilote Audi AI Pro avec conduite semi-autonome. Ce véhicule sera construit en Chine, en partenariat avec la SAIC.

 

24 Juillet 2022 : Alpine est revenue aux affaires en 2017, avec sa fameuse A110. A partir de 2024, ce modèle prendra sa retraite, et cela signifie également la fin du moteur thermique chez le petit constructeur français. On le sait, Alpine prépare l’arrivée d'un crossover et d'une citadine 100% électrique. Lors du Grand-Prix de France se déroulant au Castellet ce week-end, les spectateurs ont pu découvrir un prototype préfigurant l’avenir. L’Alpine A110 a troqué son 4 cylindres 1.8L Turbo par un moteur électrique. Les ingénieurs ont fait preuve de génie, en réussissant à caser les modules des batteries, sur les parties avant et arrière. Quatre modules à l’avant, et huit au niveau de la poupe, à côté du bloc motopropulseur. D’ailleurs, ce moteur électrique développe 242ch et 300nm de couple. Ce couple est disponible immédiatement, ce qui permet de sauvegarder un niveau de performances très acceptables malgré un véhicule alourdi de 260kg. La répartition des masses est à peu près la même que sur les versions thermiques, le 0 à 100km/h est avalé en 4.4s au lieu des 4.2s de l'A110S. La vitesse de pointe de 250km/h est plus que suffisante pour une voiture électrique. Alpine a également innové au niveau de la boîte de vitesse, avec une unité à double embrayage et deux rapports. Cette Alpine A110 E-ternité dispose d’une autonomie de 420km grâce à ses batteries totalisant 60kWh. Ce modèle électrifié est également une découvrable pour l’occasion. Deux panneaux en fibre de carbone font office de toit.

 

22 Juillet 2022 : Honda annonce l’arrivée de sa nouvelle Civic Type R. On l’avoue, on aurait aimé connaître la fiche technique complète, mais la marque nippone est encore assez discrète. On découvre néanmoins sa robe, un poil plus discrète que le modèle précédent. Le style Goldorak a disparu, et le design est un peu plus épuré. Plus de rondeurs, moins d’entrées et de sorties d'air factices, cette nouvelle Honda Civic Type R est suggestive côté look, mais a le sens de la mesure. Une calandre en nid d’abeille, un masque noir pour la face avant, des écopes derrière l’aile avant, de discrets éléments aérodynamiques de profil, cette berline compacte sportive se pare tout de même d'un énorme aileron sombre. Honda n’oublie pas la triple sortie d'échappement et le diffuseur. Pas de nouvelles donc sous le capot moteur, le 2.0L Turbo devrait développer un peu plus de 320ch, si on le compare à l’ancienne génération. Le pilote aura droit à une télémétrie personnalisée à bord, à de jolis sièges baquets, à des jantes 19 pouces, et une monte pneumatique Michelin Pilot Sport 4S. On sait déjà qu'on pourra profiter d'une classique boîte manuelle à 6 rapports avec un petit coup d’accélérateur, grâce au double débrayage automatique.

 

  

21 Juillet 2022 : Certainement vexée de ne plus proposer le pick-up le plus puissant et le plus monstrueux au Monde, Ford a décidé de dégainer son F-150 Raptor R. Afin de contrer le Dodge Ram 1500 TRX de 700ch, la marque à l’ovale a installé le V8 le plus méchant de la gamme dans son mythique pick-up. On rappelle que le F-150 Raptor dispose d’un V6 3.5L Turbocompressé de 450ch, une version qui satisferait la plupart des utilisateurs. La version R que nous vous présentons aujourd’hui, emprunte elle, le V8 5.2L Compressé de la Mustang Shelby GT500. Résultat, la puissance monte à 710ch pour un couple de 867nm. La boîte automatique à 10 rapports a été renforcée, l’arbre de transmission est plus costaud, le collecteur d’échappement est spécifique, la ligne d’échappement dispose de clapets actifs, l’admission d’air et la lubrification ont été revues. Ce Ford F-150 Raptor R dispose toujours des suspensions à grand débattement, mais avec un amortissement réglé en fonction du niveau de puissance de la bête.

 

20 Juillet 2022 : Le Chevrolet Blazer est à présent disponible, avec une motorisation 100% électrique. On rappelle que ce dernier n’est pas commercialisé en Europe, contrairement au reste du monde. SUV familiale plutôt imposant, il hérite de la tout nouvelle plate-forme Ultium, qui équipe les GMC Hummer EV et futur Cadillac LYRIQ. Ce Chevrolet Blazer EV 2024 se positionne en face du Ford Mustang Mach-e, Hyundai Ioniq 5 ou Kia EV6. Il sera disponible en version propulsion ou 4 roues motrices, avec quatre finitions aux choix (1LT, 2LT, RS et même SS pour Super Sport). Chevrolet annonce d’ailleurs immédiatement les caractéristiques techniques de la version la plus puissante, SS. Le client disposera alors d’une double motorisation électrique (4WD) de 564ch et 879nm de couple, permettant un 0 à 100km/h en 4.0s environ. La batterie (pas encore de données techniques) peut encaisser une charge de 190kW, et récupérer 125km d’autonomie en 10mn. Le constructeur américain annonce une autonomie maximale de 515km sur les versions propulsion. Dans l’habitacle, le grand écran central de 17.7 pouces sert à profiter de toutes les fonctions du véhicule, et il y en a un paquet selon Chevrolet.

 

19 Juillet 2022 : Sortie en 2019, le crossover Kia Xceed venait épauler la berline compacte Ceed, sur le très concurrentiel segment C en Europe. Après trois de carrière, ce dernier connaît quelques modifications esthétiques en 2022. Les antibrouillards migrent dans le bloc phare principal. Ces feux disposent d’une nouvelle signature lumineuse. Le bouclier se pare de nouveaux éléments aérodynamiques aux extrèmités. Kia propose à présent une version GT-Line (1.6T-GDi 204ch essence), qui ajoute des inserts type alu sur la face avant, tout comme sur le bouclier arrière, avec en prime, un petit diffuseur couleur carrosserie. On remarque également les feux arrière LED avec effet nid d’abeille. Dans l’habitacle, pas de gros changements, à part de nouvelles commandes de climatisation. Le conducteur dispose d’une instrumentation numérique de 12.3 pouces avec une nouvelle interface visuelle, et peut opter pour un écran central de 8 ou 10.25 pouces selon le degré de finition. Le régulateur de vitesse adaptatif est maintenant accouplé au système de navigation, et peut donc freiner le véhicule à l’approche d’une courbe. Sous le capot, le seul bloc diesel disponible 1.6CRDi de 136ch, s’équipe de la technologie MHEV, avec une hybridation légère de 48V. On a également droit au 1.0T-GDi de 120ch, au 1.5T-GDi de 160ch, et au bloc hybride rechargeable de 141ch, avec une autonomie électrique de 48km.

 

17 Juillet 2022 : Toyota prépare l'arrivée de sa nouvelle Crown, qui sera commercialisée au Japon en 2023, mais également aux Etats-Unis, où elle viendra remplacer l'Avalon sur ce marché spécifique. Le géant nippon a souhaité faire dans l'originalité, avec un véhicule, qui prend la forme d’une berline surélevée. Passages de roue et bas de caisse en plastique, cette Toyota Crown sera disponible en version Limited ou Platinum. Cette dernière rajoute un masque noir sur les faces avant et arrière, et vous pourrez opter pour un capot, un toit et une malle assombris. Sous le capot, Toyota propose le bloc 4 cylindres 2.5L Hybride 4WD avec boîte à variation continue, développant 236ch. La version Platinum disposera elle, d’une inédite motorisation 2.4L Turbo dénommée « Hybrid Max ». Elle sera équipée d'une nouvelle boîte automatique à 6 rapports, avec embrayage multidisque humide. On a droit à 340ch et à une transmission intégrale envoyant 70% de la puissance sur le train avant ou 80% sur le train arrière en cas de besoin. Toyota ajoute l’amortissement adaptatif et un système Torque Vectoring sur le train avant, pour limiter le sous-virage. Dans l’habitacle, cette Toyota Crown disposera de l’instrumentation numérique 12.3 pouces paramétrable, et d’un écran central tactile de même taille. Vous pourrez opter pour le système Hifi JBL 11HP, le toit ouvrant panoramique ou la caméra à 360°. La Toyota Crown sera disponible également avec d’autres type de carrosserie dans les mois qui suivront (Sport, Sedan ou Estate).

 

16 Juillet 2022 : Hyundai présentait il y a quelques jours, son Ioniq 6, une grande berline électrique, au style décalé. Comme pour les modèles à moteur thermique, le constructeur compte dynamiser sa gamme de véhicules électriques, en apposant le sigle N. Cela concernera le Ioniq 5 dès 2023. Le concept RN22e que nous vous présentons, dérive lui, du Ioniq 6. Le bouclier avant est beaucoup plus expressif que sur la version de base, on a droit à des bas de caisse assombris, les jantes sont spécifiques, un aileron prend place au niveau de la poupe et le diffuseur arrière semble plaquer le véhicule au sol. Sous le capot, on retrouve la double motorisation électrique du Kia EV6 GT. Les 585ch, le couple de 740nm, la transmission intégrale, ce Hyundai concept RN22e rajoute la répartition du couple variable entre les essieux, et un système Torque Vectoring à l'arrière, afin d’être plus efficace en conduite sportive.

 


Hyundai ne s’arrête pas là en dévoilant une deuxième concept-car. La N Vision 74, qui s’inspire d’ailleurs d'un autre concept-car du passé, la Hyundai Pony Coupé de 1974, dessinée par Giugiaro. Les ingénieurs ont fait preuve de créativité au niveau du style, mais également sous le capot moteur. Plate-forme inédite pour ce Hyundai N Vision 74, on a droit à un moteur électrique de 680ch et 900nm de couple, placé sur le train arrière. Il est alimenté par une batterie de 62.4kWh. Pour parfaire l’autonomie, Hyundai a rajouté une pile à combustible et un réservoir à hydrogène de 4.2kg. Résultat, en plus des performances canoniques, ce véhicule peut parcourir 600km avant de refaire le plein d’énergie et d'hydrogène. Avec tout cet attirail électrique, ce N Vision 74 est automatiquement imposant avec ses 4.95m de long. Hyundai a réussi néanmoins à lui donner un look très racé. Ailes galbées, prise d’air latérale, aileron, lame avant, comme sur la gamme Ioniq, l’éclairage se pare de pixels.

 

14 Juillet 2022 : La société italienne ErreErre Fuoriserie tente de ressusciter l’Alfa-Romeo Giulia originelle, qui remonte à 1962. Elle connut différents types de carrosserie lors de sa longue carrière, terminée en 1977. L’entreprise de design italien s’est inspiré des modèles les plus sportifs. Si vous possédez déjà une Giulia Quadrifoglio Verde actuelle, il vous sera possible d’opter pour cette carrosserie totalement retravaillée. Rien ne change à bord, et sous le capot, le V6 2.9L Bi-Turbo de 510ch et 600nm, suffira à lui donner des ailes. Plus d’angles vifs, des jantes pleines et trouées sur la périphérie, des appendices aérodynamiques anguleux, de nouveaux passages de roue, la calandre est également spécifique. On apprécie les quatre feux ronds dans l’esprit de la giulia de l’époque, et les deux prises d’air sur le bouclier. Hors achat du véhicule et tant mieux si vous en possédez déjà une, la préparation de cette ErreErre Fuoriserie Giulia se monte à 196 000€.

 

12 Juillet 2022 : ABT, préparateur allemand particulièrement spécialisé dans la préparation des modèles de la marque aux anneaux, nous présente sa version la plus extrême de l’Audi RS3. Cette dernière profite de différents éléments aérodynamiques, qui se parent en grande partie, de fibre carbone. Une lame avant proéminente, des écopes latérales sur le pare-choc, des coques de rétroviseurs, et le diffuseur arrière, cette ABT RS3-R se dote également de jantes forgées High Performance en 20 pouces. Sous le capot, le 5 cylindres 2.5L Turbo crache à présent 500ch et un couple de 600nm, grâce à un meilleur refroidissement et une nouvelle cartographie moteur. Le 0 à 100km/h est effectué en 3.3s, soit un gain de 5 dixièmes par rapport au modèle d’origine de 400ch. La vitesse de pointe est débridée à 300km/h. ABT n’oublie la sonorité moteur, avec une nouvelle ligne d’échappement et sa double sortie en noir mat.

 

09 Juillet 2022: La Volkswagen Phaeton fête ses 20 ans. La limousine a eu une carrière des plus chaotiques, avec un succès très mitigé en Europe, et un niveau de ventes trop faible en Chine (son marché de prédilection) pour amortir les coûts de développement de la bête. Sortie en 2002, elle souhaitait concurrencer la Mercedes Classe S, mais ses cousines Audi A8 et Bentley Flying Spur, lui ont fait de l’ombre, avec leurs badges bien plus prestigieux. La Phaeton était finalement le modèle de trop dans cette catégorie. Et pourtant, avec sa finition léchée, son espace intérieur généreux et ses motorisations comptant un V10 diesel de 313ch et un W12 6.0L essence de 450ch, cette limousine avait un certain nombre d’atouts pour se faire une place sur le marché. Volkswagen avait pour ambition de renouveler l’expérience en 2016, mais le Dieselgate a mis un coup de frein au projet. Le constructeur nous dévoile le prototype Phaeton D2, qui devait reprendre en grande partie la fiche technique de l’Audi A8, mais avec un design et une présentation intérieure spécifiques. Classique dans son dessin, elle rappelle quelque peu une Passat de l’époque au niveau de sa face avant, et une Skoda Superb pour la partie arrière. Elle devait inaugurer une nouvelle planche de bord avec écran tactile central de 15 pouces, qui a finalement été installée dans le Touareg de troisième génération. En difficultés financières après le scandale du dieselgate, Volkswagen a abandonné ce projet très avancé, et a mis toutes ses ressources sur le développement de la plate-forme électrique MEB.

 

08 Juillet 2022 : Il y a près de onze ans, Volkswagen présentait le premier pick-up de son histoire. Les carrières à rallonge sont monnaie courante dans cette catégorie. Le constructeur allemand s’est associé avec Ford, afin de réduire les frais de développement de ce deuxième opus. Ce Volkswagen Amarok II emprunte donc la base technique du tout nouveau Ford Ranger. Il est plus grand de 9.6cm, son empattement a pris 13.7cm, mais les porte-à-faux ont été réduits. Sa benne peut à présent encaisser une charge de 1160kg, soit plus de 200kg de plus par rapport à la génération précédente, et le véhicule peut tracter une remorque de 3.5 tonnes, si la motorisation le permet. Volkswagen semble avoir gardé la main côté motorisations avec ses blocs TDi. Un 2.0TDi (BM6 ou BVA6) développant 150, 170 ou 204ch, et un gros V6 3.0TDi (BVA10) de 240ch, sont au programme. Pour les pays préférant carburer à l’essence, cet Amarok fait appel au bloc 2.3L ecoboost signé Ford, qui développe 300ch. La transmission intégrale 4Motion peut proposer un mode 4 roues motrices automatique ou permanent, un mode boîte courte, et un mode deux roues motrices pour abaisser les consommations. La planche de bord est totalement redessinée, avec une instrumentation 8 pouces et un écran central de 10 pouces de série. Les finitions haut de gamme, disposeront d’une instrumentation de 12.3 pouces et d’un écran central de même taille positionné à la verticale. En France, il sera disponible uniquement en version double cabine, ce qui implique un malus effrayant à l’achat.

 

07 Juillet 2022 : Toyota propose depuis quelque temps, le SUV familial Highlander sur le marché Européen. Il faut dire que ce dernier connaît surtout le succès aux Etats-Unis, avec un véhicule plus long et donc plus habitable que le RAV4. Ce Highlander n’est malheureusement pas disponible à la Réunion. Pour le millésime 2023, ce dernier connaît quelques évolutions technologiques. Cela concerne d’abord le système multimédia, qui se modernise grandement, avec un nouvel écran de 12.3 pouces et une navigation en temps réel. La version la plus huppée aura même droit à une navigation 3D, avec lecteur de panneaux, une planification des itinéraires et une alerte pour les radars fixes. Face au conducteur, l’instrumentation numérique passe de 7 à 12.3 pouces également, avec quatre affichages au choix. Côté look, pas de changement, mais la possibilité d’opter pour de nouvelles jantes en 20 pouces ou une teinte de carrosserie Vert Cyprès. Ce SUV 7 places est disponible avec une seule motorisation, le bloc hybride 2.5L de 248ch.

 

 

06 Juillet 2022 : Le Mazda CX-60 arrivera bientôt en concession en Europe. Ce nouveau grand SUV nippon sera d’abord disponible avec un bloc hybride rechargeable de 327ch, comptant un 4 cylindre essence e-Skyactiv, et un moteur électrique accouplé à une grosse batterie de 17.8kWh. Mazda pense néanmoins aux gros rouleurs, qui préféreront se tourner vers un bloc diesel. Elle nous en dévoile aujourd’hui les caractéristiques techniques. On a affaire à un 6 cylindres en ligne de 3.3L de cylindrée, qui profitera d’une nouvelle technologie de combustion, grâce à un gros travail sur l’injection. Ce Mazda CX-60 diesel fait donc dans l'original en terme de mécanique, mais si une habitude de la marque. Le constructeur ajoute un système mild-hybrid Boost 48V. Disponible en version 200ch deux roues motrices ou 254ch à transmission intégrale, Mazda annonce des consommations respectives de 4.9L (127gCO2/km) ou 5.3L (137gCO2/km) au 100km. Selon le barème actuel, le malus serait compris entre 150 et 360€. Le Mazda CX-60 3.3 e-Skyactiv D de 254ch, serait capable d’abattre le 0 à 100km/h en seulement 7.4s et de croiser à 219km/h. On rappelle que ce grand SUV familiale sera le vaisseau amiral de la gamme, impliquant une finition et une technologie, dignes des véhicules premium.

 

05 Juillet 2022 : La Renault 5 fête en 2022, ses 50 ans. Certainement la plus iconique des Renault dans les années 70 et 80, l’équipe du département « Couleurs et Matières », a fait appel au designer Pierre Gonalons pour cette réalisation très originale. Créateur d’intérieur et designer, il s’est clairement amusé à rendre ludique la célèbre citadine. Cette Renault 5 « Diamant » arbore sa carrosserie originelle, totalement lissée. La teinte spécifique rose tricouche, la rend bien évidemment sympathique. Tous les éléments tels que les bas de caisse, les rétroviseurs, la calandre et les pare-chocs, sont dorés. Les jantes Alpine 13 pouces sont également spécifiques. Les feux avant sortis de leur orbite, prennent la forme d’un diamant. Le volant en marbre est vraiment particulier dans son dessin. Tissu en crin de cheval, laine Mohair, laiton, les matériaux intérieurs sont également intéressants. Bien évidemment, cette Renault 5 Diamant a troqué son moteur thermique pour une unité électrique. Elle sera vendue aux enchères dans quelques semaines. Pour notre part, le commun des mortels que nous sommes, devra attendre 2024, pour profiter de la vraie future Renault 5 Electric.

 

03 Juillet 2022 : Certains consommateurs s’inquiètent de la disparition des moteurs thermiques à partir de 2035. L'Europe a très clairement choisi la voie de l'électrification pour les véhicules destinés au particulier. Le problème reste évidemment le prix, et on doute qu’une grande partie de la population puisse s'offrir un véhicule, à moins que les tarifs ne soient plus abordables à moyen terme. C'est déjà le cas en Chine, où on peut se procurer de simples micro-citadines électriques, à moindre coût. BAW présente d’ailleurs en 2022, sa Yuanbao, un drôle de petit engin de 3.16m de long. Bien évidemment, elle sera peu adaptée aux sorties dominicales, mais si vous habitez en zone périurbaine, aller au travail ne posera aucun problème. Deux grandes portes latérales, un empattement de 2.05m permettant d’embarquer 4 passagers, cette BAW Yuanbao est équipé d’un petit bloc électrique de 27ch et 85nm de couple. La vitesse maxi est de 100km/h. Le client pourra choisir entre une batterie de 9.6kWh offrant une autonomie de 120km, ou une unité de 13.6kWh et son autonomie de 170km. Elle ne fait pas l’impasse sur les technologies embarquées, puisque l’on peut disposer d’une double dalle numérique (10.25 pouces) sur la planche de bord avec les applications qui vont bien, d'une caméra à 360°, de différents airbags et d'une aide au démarrage en côte. Le plus intéressant reste les tarifs, qui se situeront entre 4900 et 7200€, en Chine bien sûr.

 

02 Juillet 2022: Découvrez la DS 9, nouveau vaisseau amiral de la gamme du constructeur français. La présentation officielle a eu lieu à la Villa Fleurié de Bellepierre. Cliquez sur l'image.

 

 

30 Juin 2022 : Citroën a décidé d’ajouter un modèle à son catalogue. Totalement inédit, ce C4 X se présente sous la forme d’un coupé 4 portes surélevé. La marque aux Chevrons fait donc dans l’originalité comme à son habitude. Ce Citroën C4 X reprend la même base technique que le C4. Cette plate-forme CMP dispose toujours du même empattement de 2.67m. Le véhicule s’allonge au niveau du porte-à-faux arrière, et mesure 4.60m au total, soit 24cm de plus que la berline à hayon. Malgré sa lunette arrière très inclinée et son style fastback, ce C4 X est équipé d’une malle et non pas d’un hayon, ce qui ne facilitera pas forcément le chargement. Le coffre est par contre beaucoup plus généreux avec ses 510 litres de contenance, soit 130 litres de plus que le C4. Les sièges arrière sont inclinés à 27°, donnant la sensation d’un confort accru, mais l’espace aux jambes ne change pas. Pratique, il offre de nombreux rangements à bord, le système multimédia à écran 10 pouces est performant avec son assistant vocal « Hello Citroën », et le client pourra piocher dans la longue liste d’options. Caméra à 180 ou 360°, les sièges avant chauffants et massants, les sièges arrière chauffants, le toit ouvrant panoramique, la conduite semi-autonome de niveau 2, l’affichage tête-haute ou le chargeur par induction. On rappelle que le C4 X profite de série des suspensions mécaniques à butées hydrauliques progressives, offrant un confort exceptionnel. Aucune surprise sous le capot, avec des motorisations très sages, comprenant deux blocs thermiques essence 1.2 Pure-Tech de 100 ou 130ch (EAT8), ou un diesel 1.5L BlueHDi de 130ch (EAT8). Le C4 X sera également électrique, avec le bloc de 136ch et la batterie de 50kWh. Déjà disponible sur nombre de modèles du groupe Stellantis, il offre une autonomie de 360km selon le cycle WLTP. Citroën commercialisera ce véhicule dans plus de 80 pays, mais mise essentiellement sur l’Afrique et le Moyen-Orient.

 

29 Juin 2022 : Hyundai présente le deuxième modèle de sa gamme Ioniq. Après le crossover familiale Ioniq 5, la marque Coréenne dévoile sa grande berline dynamique Ioniq 6. Fidèle au concept-car Prophecy de 2020, elle arbore une ligne tout en rondeur, en privilégiant clairement l’aérodynamisme. La ceinture de caisse s’arrondit au niveau du capot avant, et il en est de même pour la poupe. D'ailleurs, cette partie arrière nous rappelle une certaine Porsche Panamera, mais Hyundai a réussit à lui donner encore plus de caractère. Les feux et le bandeau lumineux en forme de pixels, le bouclier imposant et contrasté, le becquet au niveau de la lunette avec le troisième feux de stop, l'ensemble lui donne un sacré dynamisme. La face avant plongeante est plus classique, et se pare de volets actifs pour la circulation de l’air, et de feux Matrix LED intelligents. On oublie pas les rétroviseurs, qui sont remplacés par des caméras. L’habitacle, avec cette planche de bord rectiligne est équipée des deux dalles numériques 12.3 pouces, de deux écrans latéraux pour la rétrovision, et le tunnel central flottant cache de nombreux rangements. Grâce à un empattement de 2.95m, la place ne manquera pas à bord de ce Hyundai Ioniq 6. Le véhicule mesure 4.85m de long au total. On rappelle qu'il repose sur la plate-forme e-GMP du Ioniq 5. Le constructeur n’a pas encore communiqué les données techniques, mais on devrait retrouver les mêmes motorisations et types de batterie.

 

28 Juin 2022 : Volkswagen est sur le point de commercialiser une grande berline électrique à l’horizon 2023. Cette dernière viendra remplacer la Passat, un modèle emblématique de la gamme du constructeur allemand, qui sera uniquement disponible en version break dès l’année prochaine. La version tricorps disparaît donc du catalogue, et laissera place à l’ID Aero. Attention, il s’agit encore d’un concept, qui devrait prendre le patronyme d’ID7, lors de sa commercialisation. Cette berline 100% électrique est équipé de la fameuse plate-forme MEB, comme sur l’ID3, ID4 et ID5. Elle a été étirée au maximum, et la longueur totale du véhicule devrait atteindre près de 5 mètres. Le style ultra-classique met l’accent sur l’aérodynamisme, avec une ligne fluide, des poignées de portes à surfaces tactiles, une lunette arrière dans le prolongement de la malle, et une face avant lissée au maximum. Cela permet un coefficient de pénétration dans l’air de 0.23. Cette Volkswagen ID Aero dispose donc d’une grande batterie de 77kWh, ce qui permettrait une autonomie de 620km selon le cycle WLTP.

 

                           

27 Juin 2022 : La DS 7 Crossback se transforme en Nouvelle DS 7. Une nouvelle aventure commence pour le SUV familiale. La marque premium française ne repart pas d’une page blanche mais modernise le design de son SUV haut de gamme. De nouveaux projecteurs "DS Pixel LEd Vision" et une signature lumineuse totalement revue pour les feux de jours, avec quatre traits lumineux « DS Light Veil ». Les feux arrière sont retravaillés, tout comme le dessin du hayon. De nouvelles jantes 21 pouces « Brooklyn » sont disponibles sur les versions haut de gamme. L'habitacle dispose de quatre univers différents. Drapé de cuir par embossage, point perle, sellerie type coquillage, cuir pleine fleur pour le volant, alcantara, la présentation évolue selon la finition choisie (Rivoli, Bastille, Performance Line ou Opéra). La nouvelle DS 7 profite du bloc hybride rechargeable 1.6THP, développant 360ch, comme sur sa cousine, la Peugeot 508 PSE. Cette DS 7 E-Tense 4x4 360, dispose d'une caisse rabaissée, d'un système de freinage majoré, de voies élargies, et d'une transmission intégrale intelligente. La nouvelle batterie de 14.2kWh offre une autonomie supérieure en mode zéro émission (65km). Cette batterie est également présente sur les versions 225 et 300ch. DS proposera également une motorisation diesel BlueHDi de 130ch en Europe. Le système multimédia change également, avec la nouvelle interface Stellantis (Ecran 12 pouces et une meilleure réactivité). Le DS Scan System pour la suspension pilotée est toujours au programme, avec une caméra qui analyse la route en avance. La DS 7 surveille votre état de vigilance à présent avec une caméra supplémentaire sur le tableau de bord. Une application Only You est disponible sur votre smartphone, permettant un certain nombre d'avantages pour chaque client (livraison du véhicule, service après-vente, activités diverses).

 

26 Juin 2022 : Carton commercial à sa sortie, l’Opel Corsa sévit maintenant depuis 40 ans dans la catégorie des citadines compactes. Elle est née en 1982, et la marque au Blitz a décidé de proposer une édition spéciale, justement limitée à 1982 exemplaires. Rien d’extraordinaire au niveau de la finition, mais quelques clins d’œil au passé, comme cette teinte de carrosserie "Rouge Rekord" comme sur le modèle originel. Pour le style, cette Opel Corsa 40ème anniversaire, dispose d’un toit, de coques de rétroviseurs, d'une calandre, et du lettrage Corsa sur le hayon, tous en noir. Les jantes sombres sont également travaillées avec des inserts mat. L'habitacle se pare d’un simple logo "40" sur la planche de bord, et chaque exemplaire sera numéroté. On oublie pas la sellerie spécifique en tartan, comme dans les années 80. On ne sait pas de quelle motorisation, il s'agit, mais la gamme compte des blocs thermiques allant de 75 à 130ch, et d’un bloc électrique de 136ch.

 

25 Juin 2022 : Prodrive se fait plaisir, en présentant ce restomod, qui rappelle forcément les bêtes de course que l’équipe alignait il y a quelques années. L’inspiration, c’est bien évidemment la Subaru Impreza 22B apparue en 1998. Ce coupé 2 portes aux voies élargies, fut construite à 400 exemplaires. Avec cette P25, Prodrive fait revivre le mythe. Le 4 cylindres 2.2L Boxer, laisse place à un 2.5L, toujours turbocompressé. Cette Prodrive P25 dispose de nouvelles pièces mobiles (segmentation, bielles, soupapes, pistons), et le Turbo Garret est plus volumineux. Cela donne une puissance de 406ch et un couple de 600nm, distribués par la transmission intégrale (différentiels av et ar autobloquants) et une boîte séquentielle à 6 rapports. Grâce à son poids contenu de 1200kg, les performances sont bien supérieures à celles de la 22B originelle. Le 0 à 100km/h est abattu en 3.5 secondes. Le passionné pourra demander à être équipé d’un frein à main hydraulique type Rallye. Prodrive produira 25 exemplaires de sa P25. Le seul problème reste le tarif, très dissuasif, de plus de 600 000€.

 

23 Juin 2022 : La marque à l’hélice propose pour la première fois de son histoire, une M3 en version break. Contrairement à Audi avec son RS4 Avant ou Mercedes avec sa C63 AMG SW, le constructeur à l’hélice n’avait jamais franchi le pas, en ne proposant dans sa gamme qu’une berline (M3), un coupé (M4) ou un cabriolet (M4). Certains pères de famille seront certainement aux anges. Le coffre de 510 litres n’offre que 10 litres de plus par rapport à la berline, mais le hayon favorise le chargement des bagages, et la hauteur du coffre est plus importante en cas de déménagement. Par rapport à la berline, la caisse a été légèrement rigidifiée à l’arrière, les voies ont été élargies par rapport à une série 3 Touring de base, et tous les artifices de la sportive sont bien présents. Spoiler, diffuseur, quadruple sortie d’échappement, jantes en 19 pouces à l’avant et 20 pouces à l’arrière, la calandre typée M, BMW rajoute le toit peint en noir. Ce dernier sera en acier et non en carbone. Par rapport à la M3 berline, cette version Touring prend 85kg sur la balance, avec 1940kg au total. Cette M3 Touring ne sera disponible qu’avec le bloc Compétition 3.0L Bi-Turbo de 510ch et 650nm de couple. La transmission intégrale xDrive est de série, mais dispose d’un mode drift 2 roues motrices. Avec un 0 à 100km/h effectué en 3.6s, elle détale beaucoup plus vite qu’une Audi RS4 Avant et ses 4.1s. Elle a déjà démontré son savoir faire sur la grande boucle du Nurburgring, avec un temps de 7mn35s060. De série, on retrouve la nouvelle dalle numérique incurvée, la climatisation tri-zone, les sièges M Sport chauffants, et la sellerie cuir Merino. La BMW M3 Competition xDrive Touring sera affichée à 111 950€, hors malus écologique.

 

23 Juin 2022 : Il y a quelques jours, Peugeot dévoilait la version chinoise de la 408. Cette dernière se présentait comme une simple berline tricorps au look de 308 moderne. La marque au Lion nous dévoile aujourd’hui la Peugeot 408 européenne. Berline surélevée, crossover coupé, peu importe le style qu’elle adopte, chacun se fera son avis. Cette 408 reprend en grande partie, la base technique de sa grande soeur, la 508. Elle n'est d’ailleurs plus courte que de 6cm. Sa signature lumineuse avant et arrière nous rappelle par contre très clairement la 308. Les ailes gonflées, son hayon très incliné, le becquet du hayon favorisant l’écoulement de l'air, les jantes en 20 pouces, la Peugeot 408 propose en plus, une garde au sol généreuse de 19cm. Si vous hésitez entre une 308SW, un 3008 ou une 508, ce crossover mêle quant à lui, un peu tous les genres. Grâce à son empattement généreux de 2.79m, il accueille confortablement les passagers arrière et son hayon cache un coffre de plus de 500 litres. Sous le capot, des motorisations connues, avec le bloc Puretech essence de 130ch et deux moteurs hybrides rechargeables de 180 ou 225ch (batterie de 12.4kWh).

 

21 Juin 2022 : Modèle plutôt exclusif au catalogue du petit artisan Pagani. En fait, les 5 exemplaires ont déjà été vendus au tarif canonique de 7 millions d’euro. Cette Huayra très spéciale profite d’une partie arrière totalement redessinée, type longue queue (+36cm en longueur). Elle s’inspire des prototypes d’endurance des années 60. Le patron Horacio Pagani, voulait offrir plus d’appui en conduite sportive, sans faire appel à un aileron. L’élégance est de mise pour cette Pagani Huayra Codalunga qui fait appel à de simples volets mobiles pour gérer le comportement de l’auto selon les conditions. Les volets actifs, on les retrouve également sur le capot avant, comme sur la Huayra de base. Ce design très particulier donne une certaine légèreté à cette ultra-car, qui cache sous son capot, le V12 6.0L Bi-Turbo qui développe 840ch et 1100nm de couple. Le monstre ne pèse que 1280kg sur la balance. Dans l’habitacle, le degré de finition est poussé à l’extrême comme d’habitude chez le petit constructeur, avec du cuir brun et des inserts couleur carrosserie pour la planche de bord, et de magnifiques sièges à carreaux.

 

                             

20 Juin 2022 : Toyota prépare l’avenir électrique de sa gamme, avec des véhicules typés berline ou crossover, mais n'oublies pas pour autant la clientèle avide de loisirs. La solution, proposer un petit baroudeur 100% électrique à moyen terme dans son catalogue. Ce Toyota Compact Cruiser EV vient tout juste d’être récompensé par un "Car Design Award" dans la catégorie des concept-cars. Présenté en décembre 2021, il avait attiré l’attention de nombreux observateurs, avec son look, nous rappelant forcément le célèbre 4x4 des années 60, et même le FJ Cruiser commercialisé au début des années 2000. Un design de boîte à chaussure, avec des protubérances en plastique tout autour de la caisse. Les ailes particulièrement élargies, les boucliers massifs, les protections type aluminium, les barres de toit qui mordent sur le hayon, le petit échelle sur le côté, absolument tout respire l’aventure. Pas de données techniques bien sûr côté motorisation, mais ce petit baroudeur ne devrait pas avoir de gros problèmes à trouver un petit cœur électrique dans la grosse banque d’organes du géant nippon.

 

19 Juin 2022 : Une série spéciale de plus pour l'Alpine A110. On se demande même si une A110 de base, ne deviendra pas un collector en fait. Alpine a décidé de rendre hommage cette fois-ci, à Jean-Pierre Nicolas et Vincent Laverne, un équipage qui s’est battu lors du Tour de Corse 1975 pour la victoire, et terminer finalement à la seconde place. Pas de changement technique, avec cette Alpine A110 Tour de Corse 75, qui embarque toujours le 4 cylindres 1.8L Turbo de 300ch. Dans sa livrée, ce véhicule est fidèle à la bête de course de l’époque. On a droit à cette teinte de carrosserie jaune, aux barres obliques blanches et noires, et au capot avant arborant les mêmes couleurs. Les étriers de frein sont orange comme le centre des jantes de l’époque. Alpine a décidé par contre de l'équiper de jantes 18 pouces blanches, qui lui vont à ravir. Les sièges baquets en cuir et alcantara avec surpiqûres blanches sont siglés et chaque véhicule disposera de sa plaque numérotée. Disponible au tarif de 80 000€, l’A110 Tour de Corse 75 sera produite à 150 exemplaires.

 

18 Juin 2022 : Pour les amateurs de 4x4 pur et dur, le Mercedes Classe G fait partie des références de la catégorie. Cet engin très carré, digne d’une armoire normande, continue à avoir un sacré succès commercial, surtout depuis son renouvellement en 2018. Déjà ultra-performant en tout-terrain, le constructeur a décidé de pousser un peu plus le curseur, avec cette version G63 4x4². Par rapport au modèle de base, elle profite automatiquement de la motorisation AMG, soit un V8 4.0L Bi-Turbo de 585ch et 850nm de couple. Ce Mercedes-AMG G63 4x4² profite de nouveaux essieus type portique. La garde au sol passe de 23.8 à 35.1cm. Il peut grimper des côtes à 45° et traverser des gués de 91cm de profondeur. Les jantes en 22 pouces, les élargisseurs d’aile, les feux additionnels, le cache roue de secours, sont de série. On retrouve du carbone sur la plupart de ses éléments, mais également à bord, sur la console centrale et les contre-portes. L’éclairage d’ambiance a été retravaillé, et étendu aux aérateurs. La sellerie cuir, le badge G63 4x4², le rétroviseur intérieur numérique, le client pourra également personnaliser son véhicule en collaboration avec le département Manufaktur du constructeur. Avec une consommation de 20.1L au 100km selon le cycle WLTP et les rejets de CO2 de 456g/km, le malus écologique de 40 000€ est au programme. Le tarif de ce Classe G très spécial n’a pas encore été dévoilé.

 

16 Juin 2022 : Petite firme Néerlandaise, Lightyear est sur le point de commercialiser son premier modèle, la « 0 » zéro. Il a fallu six ans pour concevoir ce véhicule définitivement futuriste, qui a la particularité de disposer de grandes surfaces photovoltaïques, soit 5m2. Le petit constructeur a également travaillé sur le poids du véhicule, 1575kg pour une longueur totale de 5 mètres. Avec un coefficient de pénétration dans l’air record de 0.19, la Lightyear 0 promet une consommation de 10.5kWh au 100km à une vitesse de 110km/h. Avec sa batterie de 60kWh et d’après les normes d’homologation en vigueur, l’autonomie serait de 625km en usage courant, et de 560km sur voie rapide. Plus surprenant, grâce à ses panneaux solaires, elle serait capable de récupérer 70km d’autonomie par jour, en étant garé au soleil. Plutôt utopique, car cela voudrait dire, que l’on aurait pratiquement pas à la recharger pendant la semaine de travail, pour une majorité d’entres-nous. Lightyear souhaite nous faire rêver, mais les acheteurs seront certainement choqués par son tarif. Pour disposer de cette berline zéro émission, il faudra débourser environ 250 000€. Cette « 0 », avec son moteur de 176ch, ne mise par sur ses performances (0 à 100km/h en 10 secondes) mais sur ses technologies innovantes.

 

15 Juin 2022 : Malgré certaines difficultés financières, la marque Coréenne Ssangyong se permet toujours de lancer des nouveaux modèles. Comme d’habitude, il s’agit d’un SUV bien sûr, qui se situera entre le Korando et le Rexton en terme de taille. Ce Ssangyong Torres annonce déjà un coffre pouvant cuber entre 701 et 1662 litres. Il s’agit d’un simple SUV familiale, mais les designers ont voulu lui donner un look de baroudeur pur jus. La face avant abrupte, à l’image d’un Jeep, les passages de roue carrés, les grosses protections en plastique, le hayon à ouverture latérale avec une étrange protection en partie haute (type roue de secours), la protubérance au niveau de la custode arrière droite, ce Torres en impose pas mal. Dans l’habitacle, les écrans règnent en maître, avec une instrumentation numérique de 12.3 pouces tout en largeur, un écran central tactile de même taille, et un écran de 8 pouces supplémentaire en bas de la console pour les réglages de confort. Pas de données techniques définitives, mais il sera disponible en Corée avec un 4 cylindres essence. Pour l’Europe, la marque planche sur une motorisation 100% électrique, pour une commercialisation en 2023.

 

14 Juin 2022 : Cupra accélère le développement de ses futurs modèles. Elle dévoilait à Barcelone, il y a quelques jours, trois concepts, qui ne devraient pas tarder à débarquer sur les routes. Ces trois véhicules seront effectivement commercialisés en 2024 et 2025. On commence par le plus volumineux, avec le Cupra Terramar, un SUV compact, qui remplacera très certainement l’Ateca, le plus vieux modèle de la gamme. Il sera assemblé en Hongrie à Gyor, comme son cousin, l’Audi Q3. Sous le capot, on aura droit à des blocs thermiques, micro-hybrides, et hybrides rechargeables.

 


Un autre SUV compact est également à l’étude. Il s'agit du Tavascan, qui sera lui, 100% électrique. Un style acéré et futuriste, le Cupra Tavascan devrait accueillir une double motorisation électrique de 306ch dans sa version haut de gamme. Cela permettrait un 0 à 100km/h en 6.5s, et une autonomie de près de 450km grâce à sa batterie de 77kWh.

 


Enfin, Cupra mise énormément sur son Urban Rebel. Commercialisée en 2025, cette citadine compacte au style résolument sportif, sera disponible à partir de 25 000€. Cette petite bombinette de 4.04m de long pourra disposer d'une motorisation électrique de 226ch sur le train avant, dans sa version la plus sportive. Cela donne un 0 à 100km/h en 6.9s. Ce Cupra Urban Rebel disposerait théoriquement, d’une autonomie de 440km.

 

13 Juin 2022 : Après le ZS, l'EHS, le MG 5, et le Marvel R, la marque Sino-Anglaise s’apprête à renforcer un peu plus sa présence sur le vieux continent. Le style extérieur de la MG Mulan, vient tout juste d’être dévoilée en Chine. Berline électrique du segment C, elle viendra bien sûr titiller les Renault Megane E-Tech, Volkswagen ID3, Nissan Leaf et Citroën ë-C4. L’objectif est clair, en offrir beaucoup, pour moins cher. Elle reposera sur une toute nouvelle plate-forme dénommée Nebula. La Mulan mesure 4.30m de long et dispose de lignes tranchantes. Des feux en triangle qui vont fondre au niveau des nervures du capot, et des écopes latérales pour la face avant. Un profil sculpté, un becquet de hayon stylé, des feux arrière en Y qui se prolongent jusqu’au logo MG, on note les boucliers et les bas de caisse en plastique sombre, type crossover. MG ne dévoile pas encore la fiche technique de sa Mulan, mais annonce une version musclée pouvant expédier le 0 à 100km/h en 4.0s. Elle devrait débarquée en Europe, au début de l’année prochaine, peut-être sous le patronyme, MG 4.

 

12 Juin 2022 : Nardone Automotive, petite firme française basée à Aix en Provence, nous dévoile son premier modèle. Spécialisé dans le Restomod, le petit artisan s’est attaqué à la célèbre Porsche 928. Pour disposer de cette version modernisée, il faudra déjà vous en procurer une d’époque. Nardone a rabaissé la caisse, élargit les voies et les ailes, l’a équipé de nouvelle jantes en 18 pouces grises anthracites, de boucliers spécifiques, de feux avant rétractables avec la signature lumineuse à quatre diodes comme sur les Porsche actuelles, et d’un bandeau lumineux à l'arrière. Dans l'habitacle, la planche de bord a été épurée, mais reste fidèle à la 928 de l'époque dans son dessin. Cuir, alcantara, métal poli, compteur analogique, des affichages lumineux jaunes pour le côté rétro, et le typique volant à trois branches, Nardone a choisi de faire appel au système multimédia PCCM Porsche, pour le côté pratique. Le bloc moteur V8 5.4L a été poussé à 400ch, ce qui représente 50ch de plus par rapport à une 928 GTS des années 90. Cette préparation coûtera la bagatelle de 480 000€, hors achat du véhicule d’origine. Elle fera ses premiers tours de roue, au Festival Of Speed de Goodwood, dès ce mois de Juin.

 

11 Juin 2022 : Peugeot renouvelle sa 408 en Chine. On rappelle qu’une 408 européenne sera bientôt dévoilée, mais elle prendra l’apparence d’un crossover coupé. La version chinoise reste une classique berline tricorps, qui reprend l’ancienne base technique de la 308, celle de deuxième génération. Les designers ont tout de même réussi à moderniser la ligne, avec de gros liens de parenté avec la 308 actuelle. On a droit à cette calandre totalement remaniée, des blocs optiques très fins, un bouclier redessiné et des crocs en guise de feux de jour. La poupe arbore la signature lumineuse en diagonale avec bandeau noir. Le véhicule mesure toujours 4.75m de long, comme l’ancienne mouture. La planche de bord i-cockpit se dote d’une instrumentation numérique de 12.3pouces et d’un écran central de 10 pouces. Le système multimédia fait appel à un personnage virtuel 3D dénommé Léa.

 

08 Juin 2022 : Disponible uniquement en version 100% électrique en France, le MG ZS proposera finalement des blocs thermiques très prochainement, sur le marché métropolitain. L’objectif est assez clair, proposer un des SUV compacts les moins chers du segment. Le MG ZS sera disponible avec un bloc 4 cylindres essence 1.5L VTi-Tech de 106ch et 141nm de couple, accouplé à une boîte manuelle à 5 rapports. Un 3 cylindres essence 1.0T-GDi est également au programme. Il développe 111ch et 160nm, et s’accouple à une boîte manuelle à 6 rapports. Pas de transmission intégrale, ni de boîte automatique donc pour ce ZS, qui disposera néanmoins, de pas mal d’atouts face au Dacia Duster par exemple. Ses équipements de série comprennent les radars de recul, l’écran tactile de 10.1 pouces, les feux av et ar à LED, les vitres électriques et les jantes alu 17 pouces. La finition Luxury ajoute la navigation, la caméra à 360°, une instrumentation numérique de 7 pouces, le siège conducteur électrique, les sièges av chauffants, la surveillance des angles-morts, le toit ouvrant panoramique, l’alerte de trafic arrière et les antibrouillards. Les tarifs sont compris entre 16 990 et 20 490€TTC.

 

07 Juin 2022 : Dans la catégorie des SUV familiaux premium, le Mercedes GLC est une des références du segment. C’est également le véhicule le plus vendu de la gamme à l’étoile. Le constructeur allemand n’a vraiment pris aucun risque au niveau du style. Les optiques avant sont moins carrés, les boucliers moins anguleux, et les feux arrière rappellent le GLE. Ce Mercedes GLC a pris 1.5cm au niveau de l’empattement, et il est plus long de 6cm (4.72m). Cela profite principalement au coffre qui gagne 50 litres (600 litres au total). Il hérite de la planche de bord de la Classe C, avec une instrumentation numérique de 12.3 pouces et un écran central tactile vertical de 11.9 pouces. Les aérateurs oblongs sont placés en partie haute. Les technologies embarquées proposées comprennent le nouvel éclairage Digital Light signalant un danger avec des projections au sol, le système MBUX dernière génération à commande vocale, un lecteur de panneaux plus performant, une conduite semi-autonome jusqu’à 210km/h ou une caméra capot transparent pour le tout-chemin ou les manoeuvres. Sous le capot, trois blocs micro-hybrides de 204 et 258ch en essence, et de 197ch en diesel. Mercedes ajoute trois blocs hybrides rechargeables de 313 et 381ch en essence, et de 335ch en diesel. Ces derniers disposent d’une batterie de 31.2kWh, permettant une autonomie d’environ 100km en mode zéro émission.

 

05 Juin 2022 : Lexus renouvelle son SUV haut de gamme, le RX. Il hérite de la nouvelle plate-forme GA-K, étrenné par son petit frère, le NX. Les dimensions de ce grand SUV n’évoluent pas vraiment, avec une longueur qui stagne à 4.89m. L’empattement a pourtant pris 6cm, le véhicule est légèrement plus large, et moins haut de 1cm. Sa lunette arrière fuyante et le dessin particulier de la custode, lui donnent un certain dynamisme. On apprécie également la nouvelle signature lumineuse arrière sur toute la largeur du véhicule. La calandre évolue dans son dessin, mais paraît toujours aussi étrange, avec notamment, cette partie haute, partiellement carénée. Au niveau technique, ce Lexus RX adopte la technologie hybride rechargeable en entrée de gamme. Il emprunte le bloc moteur 2.5L de 306ch et 572nm (0 à 100km/h en 7.0s), de son cousin, le RAV4. Grâce à la batterie de 18.1kWh, le RX450h+ peut parcourir 65km en mode zéro émission. Un modèle hybride simple est également au programme. Ce dernier adopte un bloc 4 cylindres 2.4L turbocompressé inédit, développant 371ch et 645nm, grâce à l’appui du petit moteur électrique. Le 0 à 100km/h est expédié en 5.9s. La transmission intégrale Direct4 et les quatre roues directrices sont de série sur ce RX500h. Dans l’habitacle, on remarque une planche de bord assez classique, équipée d'une petite instrumentation numérique et d’un écran central de 14 pouces. La finition devrait être à la hauteur, avec ce RX au sommet de la gamme des SUV du constructeur nippon.

 

03 Juin 2022 : C’est en 2009 que BMW décidait de s’attaquer à un segment très lucratif, celui des SUV compacts. Le BMW X1 a immédiatement été un pilier de la gamme du constructeur allemand, et on découvre en 2022, la troisième génération du plus petit baroudeur de la marque. Cette nouvelle mouture se pare toujours de la plate-forme UKL. Cette dernière connaît un certain nombre de modifications, à commencer par un empattement majoré de 22mm. Le véhicule est un peu plus volumineux, en prenant 5cm en longueur, 2cm en largeur, et 4cm en hauteur. Pas de révolution au niveau du style, mais on remarque automatiquement la caricaturale calandre qui a encore grandi. La signature lumineuse est un peu plus agressive, et les feux arrière en relief, sont plutôt stylés. En fonction de la finition (First, Business, xLine ou M Sport), le dessin des boucliers, des jantes, des bas de caisse ou des passages de roue, diffère. La planche de bord s’est grandement modernisée, avec une double dalle numérique de 10.25 et 10.7 pouces. La console centrale est simpliste, avec uniquement un chargeur par induction. On apprécie la console flottante avec la commande de boîte très discrète. BMW semble encore avoir fait un effort côté finition avec du cuir et des matériaux qualitatifs. Les modèles thermiques bénéficieront d’une banquette coulissante. A noter, la capacité de chargement en hausse, avec un coffre cubant entre 540 et 1600 litres. Les versions électrifiées se contenteront d’un excellent 495 et 1495 litres. Pour le moment, cette BMW X1 débarque avec les versions 18i de 136ch, 23i de 218ch, 18d de 150ch et 23d de 211ch. Deux modèles hybrides rechargeables de 245 et 326ch arriveront un peu plus tard, avec une batterie de 14.2kWh, permettant une autonomie de 89km. Un modèle 100% électrique iX1 ne tardera pas à être dévoilé, avec une double motorisation de 313ch et une grosse batterie de 62.5kWh, offrant une autonomie théorique de 438km.

 

01 Juin 2022 : Après le Land-Rover Defender 90 (3 portes) et 110 (5 portes), la marque anglo-indienne présente officiellement la version 130. Ce dernier est plus encombrant de 34cm par rapport au 110, mais l’empattement ne change pas avec ses 3.02m. On a donc droit à un porte-à-faux plus généreux à l’arrière. Cela permet bien sûr, de disposer d’un espace à bord plus confortable, et d’offrir la possibilité d’accueillir 8 passagers. Deux à l’avant, et six sur les deux banquettes trois places à l’arrière. En configuration 8 places, le coffre dispose encore de 389 litres de contenance. Si vous rabattez les banquettes, cela peut monter jusqu’à 2516 litres. Ce Land-Rover Defender 130 offre également un équipement de série plus généreux que ses petits frères. La suspension adaptative et le toit panoramique, arrangent bien le confort des passagers, mais de nombreuses options existent, comme la climatisation quadri-zone ou les sièges chauffants. Attention, on doute encore d’une éventuelle commercialisation en France, puisque ce dernier ne sera disponible qu’avec des motorisations micro-hybrides, diesel ou essence, allant de 250 à 400ch. Le malus serait dissuasif pour le client. La boîte automatique à 8 rapports et la transmission intégrale dernier cri, en font un vrai baroudeur, et le dessin du bouclier arrière a été étudié afin de sauvegarder un bel angle de fuite.

 

31 Mai 2022 : Qui n’a pas fantasmé sur la célèbre DeLorean DMC12, véhicule star de la fin des années 70, et voyageuse dans le temps, dans la saga Retour ver le futur ? Son look futuriste en 1975, ne suffisait malheureusement pas à cacher de gros défauts de conception et une finition aléatoire. Le bloc V6PRV (Peugeot/Renault/Volvo) de 130ch, ne transformait pas non plus ce coupé en missile. La DeLorean Motor Company, nouvelle entitée basée au Texas, s’apprête à lancer un nouveau modèle, 40 ans, après la faillite de l’entreprise originelle. Il s’agit de la DeLorean Alpha 5, un grand coupé 4 places, qui a bien évidemment choisi une motorisation 100% électrique pour coller à l’air du temps. Plutôt encombrante avec ses 5 mètres de long et ses 2.04m de large, la belle profite par contre d’une garde au toit contenu avec ses 1.37m, et DMC annonce un coefficient de pénétration dans l’air de seulement 0.23. L’empattement paraît assez petit avec ses 2.30m, et fait ressortir de grand porte-à-faux avant et arrière. Il faut savoir que cette Alpha 5 a été dessiné par le studio de style Italdesign (Giugiaro), comme dans les années 70. D’ailleurs, l’habitacle nous rappelle également la DMC12, même si l’affichage de l’instrumentation est passé au numérique. On retrouve au centre, une console flottante avec un écran tactile à la verticale. Pas encore de données techniques définitives, mais le petit constructeur annonce un 0 à 100km/h effectué en 2.99s. En référence à Retour vers le futur, DMC annonce également le 0 à 88 miles à l’heure (142km/h) en 4.35s, permettant le saut dans le temps. Enfin, la batterie de 100kWh permettrait une autonomie de 480km selon le cycle d’homologation américain EPA.

 

30 Mai 2022 : Brabus est habituellement très lié à la marque Mercedes. Depuis quelques années, le préparateur tente de se diversifier en s’attaquant par exemple aux modèles de chez Porsche. Petite surprise pour 2022, avec une préparation des plus intéressantes sur la limousine Rolls-Royce Ghost. Ce véhicule se place sous la Phantom en terme de luxe dans la gamme du constructeur Anglo-Allemand. Un poil plus dynamique, il faut néanmoins prendre en compte ses 5.60m dans sa version allongée et ses 2.5 tonnes en ordre de marche. Brabus lui donne quelques vitamines. Le bloc V12 Bi-Turbo de 6.75L, gagne 129ch par rapport au modèle de base et 100ch par rapport à la version Black badge. La puissance de 700ch et le couple de 950nm ne transfigurent pas cette limousine, mais le 0 à 100km/h gagne 2 dixièmes, avec un temps de 4.6s. Brabus a opté pour un noir profond pour la teinte de carrosserie, et lui ajoute un pack carbone, au niveau du spoiler avant et du diffuseur. On oublie pas les quatre sorties d’échappement spécifiques, et les magnifiques jantes de 22 pouces en alu forgé. Dans l'habitacle, on a droit à du carbone sur la planche de bord, le tunnel central ou les tablettes à l’arrière, à du cuir matelassé blanc et une panoplie de logo Brabus. Cette Rolls-Royce Ghost Brabus 700 est d’ores et déjà disponible à la commande à un tarif inconnu.

 

28 Mai 2022 : La BMW Série 3 vient tout juste de connaître un petit facelift. Alpina, le préparateur allemand, n’a pas tardé à dégainer ses modèles B3 et D3 millésime 2022, qui reprend la base technique de la berline à l’hélice. Bien évidemment, cette dernière connaît quelques améliorations, aussi bien sur son bloc essence que diesel. Alpina a donc préparé le 6 cylindres 3.0L essence bi-turbo, qui voit sa puissance atteindre 495ch pour un couple de 730nm. Cela lui donne des performances de supercar, avec un 0 à 100km/h expédié en 3.6s pour la berline et 3.7s pour le break. Le bloc diesel 3.0L avec système micro-hybride 48V, développe quant à lui, 355ch et un couple similaire de 730nm. Le 0 à 100km/h est avalé en 4.6s pour la berline et 4.8s pour la Touring. Ces Alpina B3 et D3, se parent d’éléments aérodynamiques spécifiques à la sauce Alpina, et des traditionnelles jantes à bâtons.

 

26 Mai 2022 : Volkswagen fête les 20 ans de la Golf R. En 2002, le constructeur allemand surprenait son monde, en proposant une version musclée de sa célèbre compacte. La Volkswagen Golf IV R32 venait de naître. Le son magique de son V6 3.2L de 241ch donnait le sourire, et sa transmission intégrale apportait un surplus de sécurité. Vingt ans plus tard, Volkswagen nous propose donc cette Golf R « 20 Years » avec une production qui prendra fin au premier semestre 2023. Cette édition limitée profite donc de quelques spécificités, à commencer par ses deux teintes de carrosserie blanche et bleu. Sur la blanche, les jantes et les rétroviseurs seront bleus. La bleu profitera de jantes et de rétroviseurs noirs. De série, on aura droit à un grand becquet de toit et au pack R-Performance. Ce dernier permet de disposer de deux modes de conduite supplémentaires avec le "Special" pour le circuit et le mode "Drift". La vitesse maxi est débridée à 270km/h. Le 2.0L TSi voit sa puissance passer de 320 à 333ch. Grâce à sa transmission intégrale et à sa boîte DSG7, le 0 à 100km/h est avalé en 4.6s.

 

25 Mai 2022 : Sympathique petit minispace à classer dans la catégorie des « Kei-Cars » au Japon, Nissan présente son Sakura. Ce véhicule est personnalisable à l’envie, avec quinze teintes de carrosserie différentes et trois couleurs au choix pour l’habitacle. Ultra-compacte pour être homologué Kei-Car, ce véhicule de 3.40m de long et 1.48m de large, ne pèse que 1080kg. Son côté cubique devrait lui offrir une habitabilité convenable, mais il faudra se contenter d’un coffre de 107 litres. Voilà la petite voiture idéale pour une ville encombrée telle que Tokyo. La motorisation électrique développe 63ch, et la petite batterie de 20kWh, lui offre une autonomie de près de 180km. Ce Nissan Sakura se recharge en 8h00 sur une prise domestique et en 40mn à hauteur de 80% sur avec une charge rapide. La batterie peut inverser la charge, afin d’alimenter votre habitation par exemple. Ce n’est pas parce-qu’on est petit, que l’on est mal équipé. Le Sakura dispose d’une instrumentation numérique de 7 pouces et un écran central de 9 pouces, avec toutes les applications smartphones qui vont bien. Conçue en partenariat avec Mitsubishi, la Sakura aura une petite cousine, prénommée « EK Cross EV ». Elles seront disponibles à partir de 17 500€TTC hors aide gouvernementale japonaise.

 

              

23 Mai 2022 : En début d’année, Mercedes présentait le concept Vision EQXX, une berline 4 portes électrique révolutionnaire, capable de parcourir près de 1000km avec une seule charge, grâce notamment, à un coefficient de pénétration dans l'air record (CX de 0.17). La filiale AMG compte également accélérer l’électrification de sa gamme, et propose la version sportive de l’EQXX. Le constructeur travaille sur sa nouvelle plate-forme AMG.EA, conçu uniquement pour les véhicules zéro émission. Le résultat final arrivera sur nos routes en 2025. En attendant, vous pouvez admirer le futur style des modèles AMG. Une face avant totalement épurée accueille des feux en forme d’étoile, et une magnifique calandre lumineuse type panamerica. Le profil est lissé, et on note la présence des rétro-caméras en guise de rétroviseurs. Le spoiler arrière et le diffuseur dispose d'éléments mobiles, et l'éclairage est assuré par six tubes à éclairage LED. Pas de données techniques pour cette Mercedes Vision AMG, mais les ingénieurs planchent sur une nouvelle génération de batterie, à la fois plus compacte (-50%) et plus légère (-30%), par rapport aux modèles actuelles.

 

22 Mai 2022 : BMW souhaite fêter dignement les 50 ans de son département Motorsport. Pour l’occasion, le constructeur fait renaître le label CSL pour "Competition Sport Lightweight ». La dernière CSL de la famille remonte à 2003, avec la BMW M3 CSL, dont la production était limitée à 1358 exemplaires. La BMW M4 CSL que nous vous présentons aujourd’hui, sera encore plus rare avec 1000 exemplaires et seulement 29 pour la France Métropolitaine. Cette dernière gagne 100kg sur la balance par rapport à une M4 Compétition, et la puissance moteur passe de 510 à 550ch. En plus du toit en carbone, la M4 CSL ajoute le capot, le coffre et les bas de caisse, toujours en fibre de carbone. La calandre dispose du moins d’éléments possibles, l'éclairage laser est présent à l’avant et pour la première fois à l'arrière, les sièges baquets en carbone sont ultra-fins, la banquette arrière disparaît, la ligne d’échappement est en titane, les jantes sont en alliage léger, les freins en carbone céramique, les matériaux insonorisants sont moins nombreux, la climatisation mono-zone et le système audio basique, permettent encore de gagner du poids. Sous le capot, le 6 cylindres 3 litres Bi-Turbo se pare d'un vilebrequin forgé et la pression de suralimentation passe de 1.7 à 2.1 bars. Nous avons affaire à une simple propulsion doté d'une boîte automatique à 8 rapports. Les 550ch permettent un 0 à 100km/h en 3.7s et une vitesse de pointe de 307km/h. La suspension adaptative recalibrée, la hauteur de caisse rabaissée de 8mm, la monte pneumatique Michelin Pilot Sport Cup 2 R et les éléments aérodynamiques spécifiques, se chargent de plaquer la bête au sol. D’ailleurs, avec un temps de 7mn20s207, cette BMW M4 CSL a déjà fait ses preuves sur le Nurburgring. Collector en puissance, ce véhicule sera disponible à partir de 178 000€TTC, soit un surcoût d’environ 70 000€ par rapport à une M4 Competition.

 

21 Mai 2022 : La Renaulution (programme de développement Renault) se poursuit. La marque au Losange continu à révolutioner sa gamme. Après l’arrivée de la Megane E-Tech sur le marché, ce sera bientôt au tour du Scénic de faire sa révolution. Sans surprise, ce dernier abandonnera son côté monospace, pour se tourner vers l’univers des corossovers. Attention, le nouveau Scénic n’arrivera en concession qu’en 2024. Le designer Gilles Vidal présente néanmoins ce concept, qui préfigure assez fidèlement le modèle de série, en tout cas, côté style extérieur. Un bouclier strié, une signature lumineuse très graphique, une garde au toit plus basse, des jantes avec volets mobiles, des feux arrière type boomerang et des logos lumineux, ce Renault Scenic Vision semble plutôt sportif. Il reprend la plate-forme CMF-EV de la Mégane E-Tech, mais ce châssis a été largement modifié sur ce concept. Le moteur électrique (220ch) est maintenant accolé au train arrière, et il est alimenté par une batterie et une pile à combustible. Effectivement, Renault explore le monde de l’hydrogène, en ajoutant un petit réservoir de 2.5kg. Cela permet de prolonger l’autonomie, annoncée pour 800km au total. Bien évidemment, on ne retrouvera pas ce genre de technologie avant au moins 2030, et le prochain Scénic sera certainement un simple crossover électrique à traction avant. L’habitacle totalement futuriste, fait principalement appel à du polyester recyclable à l’infini. Un volant au dessin particulier, une multitude de petits écrans pour les fonctions du véhicule et une immense dalle numérique sur toute la largeur de la planche de bord, on ne devrait à peu près rien retrouver sur le Scenic de série.

 

19 Mai 2022 : La BMW Série 3 type G20 sortie en 2018, connaît une petite remise à jour en 2022. Le facelift extérieur concerne principalement le bouclier avant, totalement redessiné. On a droit à ces nouvelles écopes latérales, et l’entrée d’air central est bien plus volumineuse que par le passé, avec un grille en nid d’abeille. Le dessin des feux est un peu moins agressif, et abandonne le petit décrochet au milieu des deux optiques. La signature lumineuse au niveau des feux de jour est en forme de L inversé. A l'arrière, le plastique noir laqué habille une grosse partie du pare-choc. BMW proposera aussi de nouvelles teintes de carrosserie, avec des nuances de gris ou du Frozen Tanzanite Blue. Dans l'habitacle, la BMW Série 3 Facelift adopte la double dalle numérique incurvée, déjà présente sur le iX ou l'i4. Elle se compose d'une instrumentation numérique 12.3 pouces, et d'un écran central de 14.9 pouces. Le boîtier de vitesse disparaît au profit d’une petite gâchette. Sous le capot, toujours une large palette de motorisations, comprenant le 318i de 156ch, le 320i de 184ch, le M340i de 374ch, le M3 de 510ch, le 316d de 122ch, le 318d de 150ch, le 320d de 190ch, le 330d de 286ch, le M340d de 340ch, le 320e de 204ch ou le 330e de 292ch.

 

18 Mai 2022 : Porsche souhaite à l’horizon 2030, que les véhicules 100% électriques, représentent 80% de ses ventes. Le dernier modèle thermique sera certainement la 911. Pour préparer l’avenir, le constructeur de Stuggart nous présente cette 718 Cayman GT4 ePerformance, un modèle de compétition sous haute tension, qui reprend la fiche technique du concept Mission R de 2021. Porsche pourrait très rapidement lancer une formule monotype. La double motorisation annonce une puissance de 1000ch en mode qualifications et 612ch en mode course. La batterie de 80kWh (900V) a une autonomie d’une demi-heure en course, et elle encaisse une charge de 340kW, permettant de récupérer 80% de sa charge en 15mn. Par rapport à une 718 Cayman GT4 Clubsport, les voies ont été élargies de 14cm. Cette Porsche 718 GT4 ePerformance chausse d’ailleurs pour l'occasion des pneus Michelin spécifiques plus larges. Sa carrosserie se compose de fibre naturelle et de fibre de carbone recyclée, pour des raisons environnementales.

 

16 Mai 2022 : Rolls-Royce procède à de légères retouches esthétiques sur sa Phantom VIII. Les clients de la fameuse limousine n'aiment pas beaucoup les changements, alors les designers y sont aller à tâtons. La gigantesque calandre arbore une petite barre horizontale sur sa partie supérieure, dans le même prolongement que les feux de jour. La calandre devient rétro-éclairée au niveau des barres verticales, et le client peut remplacer l’entourage en chrome, par des éléments assombris. Les feux disposent de motifs lumineux façon nuit étoilée, un peu à l'image du ciel de pavillon dans l'habitacle. La marque anglo-allemande propose également deux nouveaux types de jantes pour ce modèle restylé. On peut opter pour des jantes en acier inoxydable striées ou des jantes en forme de disque, rappelant les années 20. A bord, Rolls-Royce offre un vaste de choix de personnalisations, comprenant entres autres des inserts à impression 3D. Cette Rolls-Royce Phantom VIII phase 2 sera également disponible en finition Platino, avec une livrée intérieure et extérieure totalement blanche. Sous le capot, aucun changement, avec toujours ce fabuleux V12 6.75L Bi-Turbo de 571ch et 900nm de couple.

 

15 Mai 2022 : Vinfast débarquera en Europe au second semestre 2022. Faisant partie du conglomérat privé Vingroup, la marque Vietnamienne a les moyens de ses ambitions. Elle commercialisera donc ses VF8 et VF9, aux Pays-Bas, en Allemagne, mais également en France. Il s’agit bien sûr de SUV 100% électriques. La Vinfast VF8 est un SUV familial de 4.75m de long, disposant automatiquement des 4 roues motrices, et de puissances allant de 353 à 408ch. Pour le moment, Vinfast proposera la batterie, uniquement en location. La VF8 sera disponible avec une unité de 82 ou 87.7kWh. Avec sa technologie Nickel, Manganèse, Cobalt, le petit constructeur promet une meilleure densité énergétique, et la charge maximale est de 250kW. La VF8 abat le 0 à 100km/h en 5.9 ou 5.5s, selon le niveau de puissance, et l’autonomie est compris entre 400 et 470km, en fonction du choix de votre batterie. Cette dernière vient chasser sur les terres des BMW iX3, Hyundai Ioniq 5 ou Tesla Model Y. Plutôt positionnée haut de gamme avec deux niveaux de finition (Eco ou Plus), la VF8 dispose de jantes en 19, 20 ou 21 pouces, de sièges électriques chauffants 8 positions, de sièges en cuir ventilés, d’un écran tactile de 15.6 pouces, d’un système de mise à jour à distance, d'un volant chauffant, d’un hayon électrique ou d’un toit ouvrant panoramique. Les tarifs varient de 43 050 à 51 200€TTC hors location de batterie (120€par mois).

 


La Vinfast VF9 offre elle, encore plus d’espace à bord, avec la possibilité d'accueillir 6 ou 7 passagers. Longue de 5.12m et large de 2.00m, elle sera disponible uniquement avec la double motorisation de 408ch, permettant un 0 à 100km/h en 6.5s. Vinfast propose deux types de batterie (92 ou 123kWh), avec des autonomies respectives de 420 ou 594km. Côté équipements, la VF9 ajoute selon le degré de finition, des jantes alu de 22 pouces, une climatisation tri-zone, des feux matrix LED, des sièges électriques chauffants, ventilés et massants, un toit en verre panoramique, des sièges latéraux de deuxième rangée électriques. Ce SUV XL sera disponible entre 58 700€ et 64 100€ hors location de la batterie (150€ par mois).

 

13 Mai 2022 : Il y a quelques mois à peine, la jeune start-up Hopium, dirigée par Olivier Lombard, présentait sa Machina. Sa particularité, c’est de fonctionner à l’hydrogène, grâce à une pile à combustible alimentant une motorisation électrique. Un nouvel acteur arrive sur le marché. Il s’agit de NamX, société fondée par l’entrepreneur Faouzi Annajah et le designer Thomas de Lussac. NamX a également choisi la voie de l’hydrogène pour concevoir son HUV, un crossover coupé dont le dessin nous vient du studio italien Pininfarina. Un dessin musculeux, une signature lumineuse en X, des nervures de carrosserie également en X de profil, de petites surfaces vitrées, une lunette arrière très inclinée, et une poupe assez futuriste, qui intègre 6 capsules d’hydrogène amovibles. Il faut savoir qu’il n'y a qu'une cinquantaine de stations à hydrogène sur le territoire métropolitain. Sa fabrication coûteuse, son bilan carbone discutable pour le moment, et son stockage problématique, ne favorisent pas l’émergence de ce type de véhicule. NamX reste néanmoins optimiste, et prévoit une commercialisation de son HUV pour 2025. Un modèle de base de 300ch aux roues arrière motrices, annonce un 0 à 100km/h en 6.5s, et une vitesse de pointe de 200km/h. Il serait disponible à partir de 65 000€. Une version GTH 4 roues motrices de 550ch, annonce elle, un 0 à 100km/h en 4.5s, et une vitesse maxi de 250km/h. Le tarif atteindrait alors les 95 000€. Le réservoir principal et les six capsules supplémentaires, promettent une autonome d'environ 800km. Le NamX HUV sera visible au Mondial de Paris, au mois d’octobre.

 

12 Mai 2022 : Le Range-Rover Classic de cinquième génération a été présenté il y a déjà quelques mois. Land-Rover nous dévoile aujourd’hui, son petit frère, le Range-Rover Sport. Les deux véhicules sont très proches, techniquement parlant. On va donc analyser les différences entre ces deux modèles, afin de mieux cerner la raison d’être de cette variante Sport. Le Range Sport est légèrement moins imposant, avec ses 4.95m, contre 5.05m pour la Classic, et même 5.25m pour la version longue. Le pare-brise est plus incliné tout comme la lunette arrière, la garde au toit est abaissée, et les feux arrière sont placés à l’horizontal. Comme sur le reste de la gamme, le constructeur propose des lignes épurées et des poignées de porte affleurantes, permettant un coefficient de pénétration dans l’air de seulement 0.29. Contrairement à la génération précédente, le Range-Rover Sport ne sera disponible à présent, qu’en version 5 places. L'habitacle a bien évidemment été modernisé, avec une instrumentation numérique de 13.7 pouces, et un écran central de 13.1 pouces. Les sièges avant sont spécifiques dans ce Range Sport. Sous le capot, on a droit à deux blocs diesel 6 cylindres, de 250 ou 350ch. Le client pourra également choisir entre deux versions hybrides rechargeables 6 cylindres de 440 ou 510ch. La batterie de 38.2kWh promet une autonomie de 113km en mode zéro émission. En haut de l’affiche, ce Range Rover Sport se dote du bloc V8 4.4L Bi-Turbo d'origine BMW. Il développe 530ch, ce qui ne sera pas de trop, pour propulser les 2500kg de cet engin. Le Range-Rover Sport dispose des 4 roues motrices et directrices, du contrôle électronique actif du roulis sur réseau 48V, des amortisseurs pneumatiques pilotés, et d'un différentiel arrière électronique.