Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

05 Août 2020 : Gordon Murray est de retour. Cet ingénieur a longtemps travaillé avec l’équipe Mac-Laren en Formule 1, et a conçu la voiture de route la plus efficace dans les années 1990, quand est apparu la mythique Mac-Laren F1. Un véhicule de 1140kg armé d’un V12 BMW de 600ch, qui pouvait atteindre les 391km/h, une révolution à cette époque. L’ingénieur a pris son indépendance, et nous revient en 2020, avec ce que l’on pourrait appeler une réinterprétation de la célèbre supercar. La GMA T.50 que nous vous présentons aujourd’hui dispose des mêmes atouts, mais avec les technologies d'aujourd'hui. Elle mesure 4.35m de long, ne pèse que 986kg et se pare d’un bloc moteur V12 3.9L atmosphérique d'origine Cosworth, développant 663ch à 11 500tr/mn et 467nm de couple à 9000tr/mn. Le tout est accouplé à une boîte séquentielle X-Trac à 6 rapports. Malgré ses lignes épurées, Gordon Murray promet un comportement routier exceptionnel, grâce à un gros travail aérodynamique. Un ventilateur placé au niveau de la poupe, permet d'augmenter l'effet de sol de 50%, de réduire la traînée de 12.5% ou de freiner le véhicule plus efficacement, cela grâce à des ailerons mobiles et des clapets actifs placés sous le véhicule et au niveau du diffuseur. Comme pour la Mac-Laren F1, le pilote sera placé au centre et pourra accueillir deux passagers à ses côtés. Gordon Murray Automotive ne produira que 100 exemplaires de la T.50, avec des livraisons prévues en 2022.

 

04 Août 2020 : Opel pare sa gamme de deux utilitaires à transmission intégrale. Comme ses cousins du groupe PSA, l’Opel Combo et Vivaro bénéficieront du savoir-faire de Dangel, grâce à une transformation du châssis sur demande. Il s’agit d’une transmission intégrale avec différentiel central pilotable, disposant de trois modes (2WD, 4WD automatique et R.Lock avec blocage du différentiel). L’Opel Combo 4x4 profite d’une garde au sol majoré de 90mm ou de 110mm en option, ce qui donne 300mm au total. Il faudra choisir le bloc 1.5D de 130ch à boîte manuelle 6 rapports. L’Opel Vivaro 4x4 est plus de haut de 60mm, soit 245mm au total, et le client pourra choisir entre le 2.0D de120 ou 150ch. Pour bénéficier de cette transmission intégrale, il faudra compter sur un surcoût d’environ 6500€.

 

      

      

           

           

                       

03 Août 2020 : En 2019, Donkervoort fêtait ses 70ans, en nous proposant une D8 GTO-JD70, toujours plus désirable et performante. Le constructeur Néerlandais nous présente pour 2020, cette finition BNCE pour « Bare Naked Carbon Edition". Il nous prouve sa parfaite maitrise du carbone, avec une carrosserie qui peut-être composée à 95% de ce matériau. Différentes finitions au choix pour le client, avec des panneaux latéraux, des ailes du capot moteur et des prises d’air en carbone mat. On rappelle que tout l’habitacle est en carbone. On peut aussi opter pour des tissages de carbone ou une carrosserie avec du carbone exposé, abaissant le poids de l'auto de 6kg. La finition "Full Exposed Coloured Carbon" profite d'un vernis transparent faisant apparaître la fibre de carbone-Kevlar. Sous le capot, toujours le 5 cylindres 2.5L Turbo d’origine Audi, développant 415ch et 520nm de couple. Le 0 à 100 et le 0 à 200km/h sont expédiés en respectivement, 2.7 et 7.7s, et la vitesse de pointe est de 280km/h. La Donkervoort D8 GTO-JD70 BNCE s’affichera à un tarif d'environ 200 000€ en Europe.

 

02 Août 2020 : Le Toyota Rav4 se pare de noir pour la fin de l’année. Une série limitée Black Edition sera disponible en Octobre, avec cette teinte de carrosserie "Noir Attitude", les jantes 19 pouces tout aussi sombre, tous comme les nombreux éléments du bouclier, de la calandre, et du sabot moteur. A bord, le cuir et l'alcantara se marient avec des surpiqûres grises, et un ciel de toit noir. On dispose d’équipements haut de gamme, comme le chargeur par induction, les applications Applecarplay et Androïd auto, le système Toyota Safety Sense, le système audio JBL 9HP, et la caméra à 360°. Ce Toyota Rav4 Black Edition sera disponible à partir de 46 400€ en Europe en Hybride 218ch 2WD, et 48 450€ en Hybride 222ch 4WD.

 

31 Juillet 2020 : Lamborghini nous dévoile son Essenza SCV12, un monstre dédié uniquement à la piste. A l’instar de Ferrari avec ses modèles XX ou Mac-Laren avec sa Senna GTR, Lamborghini a décidé de concevoir un engin radical pour clients fortunés. Votre Lamborghini Essenza SV12 sera sous la responsabilité de la marque, qui se chargera de l’entretien et de vous la mettre à disposition lors d’évènements privés sur circuit. Elle profite d’un châssis spécifique en fibre de carbone et d’une boîte séquentielle X-Trac à 6 rapports. Le cœur de la bête, c’est le V12 6.5L de l’Aventador, qui délivre la généreuse puissance de 830ch dans cette Essenza. Le véhicule dispose également d'un aérodynamisme, permettant 1200kg d'appui quand vous atteindrez les 250km/h, soit une charge dépassant la catégorie GT3 en compétition. On ajoute à ça une monte pneumatique Pirelli spécifique montée sur de magnifiques jantes en magnésium, et le plaisir est parfait. Bien sûr, sa production est limitée, et il n'y aura que 40 clients pour cette nouvelle machine conçu par le département sportif de la marque de Sant’Agata Bolognèse, la Squadra Corse. Le tarif reste confidentiel.

 

29 Juillet 2020 : Mini commercialisera très bientôt sa surpuissante Mini JCW GP, qui développe grâce à son 2.0L Turbo, 306ch et 450nm de couple. On rappelle que la production se limitera à 3000 exemplaires, dont seulement 99 exemplaires pour la France métropolitaine. Le préparateur allemand Manhart a voulu rajouté une bonne dose de piment à ce modèle. Il l’équipe d’un nouvel échangeur, d’un boîtier électronique et d'un intercooler spécifiques, et d’une ligne d’échappement Remus. Le bloc moteur délivre à présent 350ch et 530nm de couple. Vous noterez cette nouvelle teinte de carrosserie avec un covering noit mat, ainsi que les inserts et strippings dorés. Le client pourra également opter pour de nouvelles jantes en 19 pouces et des suspensions AST, abaissant la caisse de 20mm à l’avant et 15mm à l’arrière. Cette Manhart GP3 F350 demande un surcoût d’environ 9200€ par rapport au modèle d'origine (44 900€ en Europe).

 

27 Juillet 2020 : Une tradition chez la marque Skoda, le constructeur donne souvent la possibilité à ses apprentis, de concevoir des concepts très originaux. Cette année, l'école professionnel de Skoda s'est attaqué à transformer la berline compacte de la gamme, la Scala. Comment métamorphoser une berline 5 portes en un magnifique Roadster, vous avez à présent la réponse. Les deux portes arrière ont bien évidemment disparues, ainsi que le toit et le hayon. A l’arrière, on note cette coque avec double bossage, qui vient épouser les deux sièges. Un petit aileron noir laqué et un diffuseur, virilisent la poupe. Les jantes de 20 pouces sont empruntées au Kodiaq RS. Cette Skoda Slavia Concept embarque deux baquets Recaro avec harnais. Le véhicule ne pèse plus que 1210kg. Sous le capot, le très raisonnable 1.5TSi de 150ch, qui profite d’un échappement spécifique. Pour le fun, elle s’équipe de LED au niveau des bas de caisse et d’un système hifi de 320W avec caisson basse.

 

26 Juillet 2020 : BMW présente une série limitée sur base de X7. Elle sera produite à 500 exemplaires et provient du département BMW Individual. Ce BMW X7 Dark Shadow Edition, vous vous en doutez, met les teintes sombres à l’honneur. Une teinte de carrosserie mate "Frozen Artic Grey", des jantes de 22 pouces "Jet Black Mat", et le pack « High Gloss Shadow Line » pour les contours des vitres latérales, la calandre, les différents appendices aérodynamiques, la partie basse des rétroviseurs, les barres de toit et les sorties d’échappement, le style est définitivement agressif. A bord, même topo, avec du cuir Nappa ou Merino, bleu nuit et noir, pour la planche de bord, les contre-portes, le volant et les sièges. Le ciel de toit sera lui, totalement en alcantara. Ce véhicule sera disponible avec toutes les motorisations du catalogue et sera vendu à partir de 116 000€, dans sa version xDrive40d de 340ch.

 

24 Juillet 2020 : La gamme S du constructeur aux anneaux, se compose à présent, essentiellement de blocs diesel, sur les , S5, S6, S7, SQ5, SQ7 et SQ8. Si vous vouliez de l’essence, il fallait aller chercher du côté des modèles RS. Ce ne sera plus le cas pour les SQ7 et SQ8, qui débarqueront en Europe à la fin de l’année, avec le bon vieux V8 4.0L Bi-Turbo, qui développera pour l'occasion une respectable puissance de 507ch et un couple de 770nm. N’oublions pas que le RSQ8 développe actuellement 600ch, mais à un tarif de 155 000€. Les nouveaux Audi SQ7 et SQ8, seront eux disponibles à respectivement 120 000 et 125 000€TTC en Europe. Ils viendront donc épauler les SQ7 TDi et SQ8 TDi, de 435ch. Rien ne change au niveau du look, et ses nouvelles versions essence disposeront toujours des quatre roues motrices et directrices et de la suspension adaptative. Les plus sportifs pourront opter pour le différentiel arrière Quattro Sport ou les barres antiroulis actives.

 

22 Juillet 2020 : La Maserati Ghibli existe depuis 2013, mais la prestigieuse marque italienne a décidé de prolonger sa carrière, grâce notamment à un modèle hybride, et la disparition du bloc V6 Diesel. En fait, cette Maserati Ghibli dispose d’un simple système mild-hybrid, comprenant un alterno-démarreur sur réseau 48V et d’un compresseur électrique. Son moteur thermique, c'est le bloc 4 cylindres 2.0L Turbo de la Giulia, qui passe de 280 à 330ch dans cette Ghibli. Il n'est certainement pas aussi envoûtant que l’excellent V6 3.0L maison de 350ch ou 430ch, mais les performances restent intéressantes. Avec 330ch, 450nm de couple et la boîte automatique ZF à 8 rapports, le 0 à 100km/h est annoncé pour 5.7s et elle croise à 225km/h. Maserati annonce une consommation mixte de 9.0L au 100km pour des rejets de CO2 compris entre 192 et 216g/km. Cela impose tout de même un joli malus de 8254€. On note sur cette Maserati Ghibli Hybrid, les ouïes latérales et les étriers de freins bleutés, ainsi qu'une nouvelle signature lumineuse arrière type 3200GT. A bord, un nouveau système multimédia avec écran de 10.1 pouces, et une conduite semi-autonome de niveau 2 qui s’accouple au lecteur de panneaux.

 

20 Juillet 2020 : BMW présente officiellement son iX3. La gamme i devrait d’ailleurs très vite s’étoffer, avec l'arrivée prochaine du iX5 et i4. Le BMW iX3 reprend en grande partie le design de son frère thermique, le X3. Pas de grande surprise au niveau du style donc, avec une calandre obturée bleuté, bleu, que l’on retrouve sur les bas de caisse et le bouclier arrière, avec des petits appendices censés faire circuler l’air de façon plus efficace. Les jantes pleines sont également spécifiques. Son moteur électrique synchrone a l'avantage de se passer de terres rares pour sa fabrication, ce qui ajoute au côté écologique du véhicule. Ce iX3 développe 286ch (400nm de couple) et se pare d’une batterie de 80kWh, lui permettant une généreuse autonomie de 459km selon le cycle WLTP. Pas de soucis au niveau des performances, ni au niveau du châssis, avec un centre de gravité abaissé de 7.5cm. Il sera construit en Chine grâce à son partenaire Brillance Automotive et sera disponible en Europe à partir de 72 950€TTC.

 

20 Juillet 2020 : Lors des six premiers mois de l’année 2020, Porsche a livré un total de 116 964 véhicules neufs à ses clients dans le monde, un chiffre en baisse de 12 % en glissement annuel en raison de la pandémie de Covid-19 et de la fermeture des Centres Porsche pendant plusieurs semaines dans le contexte de la crise sanitaire. Le Cayenne arrive en tête des ventes avec 39 245 unités livrées, suivi du Macan avec 34 430 exemplaires. La Porsche 911, modèle emblématique de la marque, suscite toujours un fort engouement auprès des clients, avec 16 919 exemplaires livrés (+ 2 %). De même, la popularité du Taycan ne se dément pas : 4 480 exemplaires ont été livrés lors du premier semestre 2020 dans un contexte de lancement échelonné.

  L’évolution est plutôt positive dans la région Asie-Pacifique, en Afrique et au Moyen-Orient, où Porsche a livré 55 550 unités au cours du premier semestre 2020. La Chine demeure le marché intérieur le plus vaste de la marque en volume avec 39 603 unités livrées. Porsche poursuit également sa progression en Corée et au Japon : l’entreprise y enregistre respectivement 4 242 et 3 675 unités livrées et affiche une croissance à deux chiffres en glissement annuel. 32 312 modèles ont été livrés en Europe, tandis que les États-Unis totalisent 24 186 unités livrées entre janvier et juin.

 

18 Juillet 2020 : La marque à l'étoile fait renaître le label Black Series, et c’est sa supersportive AMG GT qui en profite. Concurrente directe de la Porsche 911, cette nouvelle Mercedes AMG GT Black Series est évidemment le modèle le plus radical, une vrai bête de course qui vise carrément les performances d’une Ferrari F8 Tributo ou d’une 911GT2RS. C'est d'abord le moteur qui connaît une sacrée cure de vitamines. Il passe de 585ch sur la AMG GTR Pro à 730ch sur cette Black Series. Le V8 4.0L Bi-Turbo se dote de nouvelles pièces mobiles (vilebrequin, arbres à cames) et d’un collecteur d’échappement spécifique. Avec 730ch et 800nm de couple, le 0 à 100km/h est annoncé pour 3.2s et le 0 à 200km/h en moins de 9.0s. Avec son énorme aileron bi-plan, ses jupes latérales, son gros diffuseur et ses nombreux flaps aérodynamiques, cette Mercedes AMG GT Black Series annonce 400kg d’appui à 250km/h. Son look est d’ailleurs ultra-suggestif, avec ce capot creusé et les écopes au niveau des ailes avant. N'oublions pas la monte pneumatique Michelin Pilot Spot Cup 2R. Le client pourra même opter pour un arceau en titane, des harnais et un extincteur pour plus de sécurité lors de sorties sur circuit. Reste à connaître le poids qui devrait être légèrement en baisse pour sur cette sportive de l’extrême.

 

17 Juillet 2020 : Ford fait renaître une légende. Le Bronco n’est pas un modèle populaire en Europe, mais aux Etats-Unis, il est considéré comme le seul baroudeur à pouvoir faire de l’ombre au légendaire Jeep Wrangler. Né en 1966, il a disparu du catalogue du constructeur à l’ovale en 1996 après cinq générations. C’est donc le gros événement du monde de l'automobile outre-atlantique, avec un sixième opus qui devrait ravir les plus nostalgiques. D'abord, grâce à son look, qui mêle un design néo-rétro et tous les attributs du vrai baroudeur. Il sera disponible en 3 ou 4 portes, et le client pourra à loisir, se débarrasser des vitres, des portes, ou carrément du toit, sur certaines versions. Sous le capot, Ford offre le choix entre le 4 cylindres 2.3 Ecoboost de 270ch ou le V6 2.7L Ecoboost de 310ch. Vous pourrez même opter pour les jantes en 17 pouces, avec pneus de 35 pouces, pour un écran multimédia de 12 pouces, pour le système Sync 4, la caméra à 360°, une boîte de transfert électronique ou électromécanique, une boîte manuelle à 7 rapports ou automatique à 10 rapports. La garde au sol peut atteindre 30cm, ce qui annonce des capacités tout-terrain hors-normes.

 

Ci-dessous, le Ford Bronco Sport pour les familles

14 Juillet 2020 : Il y a quelques mois, Lamborghini présentait le premier véhicule hybride de son histoire, la Sian. Cette supercar est une série limitée à 63 exemplaires, et embarque toujours le terrible V12 6.5L de l’Aventador. En plus des 785ch de bloc thermique, la Sian se dote d’un moteur électrique de 34ch placé au niveau de la boîte de vitesse (819ch au total). Il est alimenté par un réseau 48 volts, grâce des supercondensateurs. Par rapport à une batterie classique, les supercondensateurs ont la particularité de récupérer et de redistribuer l’énergie de façon plus virulente. Résultat, le surpoids est de seulement 34kg, pour 34ch. Le 0 à 100km/h est abattu en 2.9s, le système étant actif de 0 à 130km/h maxi. Cette Sian est aussi capable de manœuvrer en silence pendant une courte durée. Pour 2020, elle enlève le haut. La Lamborghini Sian Roadster permettra donc de profiter plus intensément de la sonorité du V12. Les 19 exemplaires prévus sont d’ores et déjà vendus. Ce monstre de technologie dispose toujours de la suspension magnéto-rhéologique, des quatre motrices et directrices, et sa vitesse maxi est limitée à 350km/h.

 

13 Juillet 2020 : Toyota ajoute un SUV à sa gamme. Ce dernier trouvera sa place entre la Yaris Cross et le Rav4. Le Toyota Corolla Cross est donc le vrai SUV compact du constructeur nippon et secondera le très stylé CH-R. Pas étonnant de retrouver les dessous technique de la berline Corolla, avec cette plate-.forme TNGA-C. Même empattement, et même mécanique, avec le 1.8L Hybride de 122ch, ce Corolla Cross mesure 4.46m de long, et dispose d’une capacité de chargement très intéressante avec ses 437 litres de coffre. Les dossiers de la banquette arrière sont inclinables sur 6 positions, et offre un confort de vrai familiale. La planche de bord est repris de la Corolla, avec une instrumentation TFT de 7 pouces, un grand écran central de 9 pouces, et des plastiques moussés plutôt valorisants. Les technologies embarquées comptent un régulateur de vitesse adaptatif, un système de maintien dans la voie, un détecteur de collision av et ar, et une caméra à 360° sur les versions haut de gamme. Ce Corolla Cross n’est pas une berline surélevée, mais un vrai SUV côté look, avec un design spécifique, moins anguleux que le RAV4, avec ses jolis passages de roue galbés. Toyota le réserve pour le moment au marché asiatique, japonais, et nord-américain. Sa venue en Europe est encore hypothétique.

 

09 Juillet 2020 : Cupra a décidé de rapidement développé sa gamme. Après l’Ateca, la Leon et le Formentor, la filiale sportive de Seat, lance son premier modèle électrique sportif, l’el-Born. Ce dernier repose sur la base technique de la Volkswagen ID3. Elle dispose donc de cette plate-forme spécifique MEB, et se dote pour sa version haut de gamme, de deux moteurs électriques développant environ 200ch sur le train avant et 100ch pour le train arrière. Cupra n’a pas encore annoncé de puissance officielle, mais elle devrait se situer entre 300 et 320ch. Cette el-Born opte pour une très grosse batterie de 82kWh, qui lui permettrait de parcourir jusqu’à 500km. Elle dispose d’une recharge rapide, capable de récupérer 260km d’autonomie en 30mn. De série, Cupra la dote d’une suspension pilotée, de différents mode de conduite, d'une instrumentation numérique, d'un grand écran central de 10 pouces, de matériaux recyclés, de sièges baquets et d'un volant sport à méplat. Bref, nous avons affaire à la première GTi 100% électrique. Cette Cupra el-Born sera produite comme sa cousine ID3, en Allemagne, à Zwickau, et devrait débarquer sur les routes au courant de l’année 2021.

 

Ci-dessous, le concept-car Seat el-Born de 20219

08 Juillet 2020 : Le nouveau Land-Rover Defender est maintenant disponible à l’achat. Châssis monocoque, équipements modernes, attirail électronique pour les plus baroudeurs, ce nouveau modèle a une capacité déconcertante à grimper aux arbres. Les plus nostalgiques regretteront néanmoins la rusticité de la première génération. Ineos, le groupe international de pétrochimie a peut-être une solution pour cette clientèle très particulière. Son patron milliardaire, Sir Jim Ratcliffe, développe depuis maintenant trois ans, ce Grenadier. Il s’est entouré de précieux partenaires comme Magna Steyr pour l'industrialisation, Gestamp pour le châssis échelle, Carraro pour les essieux, BMW pour les motorisations, et ZF pour la boîte de vitesse. Un style à l'ancienne, mais une conception moderne malgré son châssis à échelle. Les tests ont déjà commencé, et cet Ineos Grenadier devra parcourir quelques millions de kilomètres, avant sa commercialisation à la fin de l’année prochaine. Reste à savoir le tarif de cet engin, dont la production devrait atteindre 20 000 unités par an, ainsi que le réseau de distribution.

 

07 Juillet 2020 : Le partenariat entre Toyota et Suzuki commence à porter ses fruits. Si Toyota profite des modèles Suzuki pour les pays émergents, Suzuki fera de même, mais pour le marché européen. Cela permet d’élargir la gamme du plus petit constructeur automobile nippon. Le Suzuki Across, est tout simplement un clone du célèbre RAV4. Il ne disposera que d'une seule motorisation, mais il s’agit de la plus puissante, soit le bloc hybride rechargeable qui embarque le 4 cylindres 2.5L et deux moteurs électriques de respectivement 180ch à l'avant et 54ch à l'arrière. Cela donne une puissance cumulée de 306ch, et une autonomie en full électrique de 75km grâce à la grosse batterie de 18.1kWh. Côté look, Suzuki a été très timide au niveau de la personnalisation de son Across. Elle abandonne le côté anguleux du RAV4 pour la face avant, avec cette énorme calandre type nid d’abeille, des entrées d’air factices au niveau des antibrouillards, un petit sabot couleur alu, et un éclairage affiné. Pour le reste, il faudra se contenter du logo « S » sur le volant et au niveau du hayon.

 

05 Juillet 2020 : Le SUV le plus luxueux du groupe VAG connaît un lifting de mi-carrière. Le cousin des Porsche Cayenne, Audi Q7, Lamborghini Urus ou Volkswagen Touareg, a droit à son rafraichissement. Le très prestigieux Bentley Bentayga revoit son style, surtout au niveau de la partie arrière. A l’avant, on note la disparition du rappel de carrosserie au niveaux des petits feux additionnels, et le bouclier est remanié dans sa partie basse. Au niveau de la poupe, les gros feux massifs, sont remplacés par le magnifique éclairage en amande que l'on retrouve notamment sur la superbe Continental GT. La plaque d’immatriculation placée à présent sur le bouclier, allège un peu plus la ligne de ce SUV de luxe. A bord, Bentley annonce 10cm de plus pour les passagers arrières, certainement dû à une banquette moins encombrante. On note la nouvelle forme des aérateurs au niveau de la console centrale, et ce nouvel écran multimédia de 10.9 pouces, avec applications Applecarplay et Androïd auto sans fil. Sous le capot, le bloc hybride rechargeable devrait réapparaître très rapidement dans la gamme, tout comme l’énorme W12 remis aux normes. Pour le moment, le client pourra toujours se contenter du bloc V8 4.0L Bi-Turbo qui développe 550ch et 770nm de couple, capable de propulser cet engin de 0 à 100km/h en 4.5s, et le faire croiser à 290km/h.

 

03 Juillet 2020 : Après 4 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan de deuxième génération a droit à son facelift. On rappelle, qu'il s'agit du modèle le plus vendu de la gamme (plus de 900 000 unités par an), puisqu’il est commercialisé dans le monde entier. Et on commence par cette calandre, qui s’élargit par le bas en prenant la forme d'un V. Nous avons également les feux avec nouvelle signature lumineuse, plus agressifs et qui s'étirent sur les ailes. Le bouclier est encore plus expressif selon la finition choisie. Volkswagen a travaillé sur l’éclairage, avec des feux avant Matrix LED, des feux arrière à LED de série, et des clignotants à défilement. Dans l’habitacle, on note la présence du grand écran central de 9.2 pouces sur les finitions haut de gamme, et les nouvelles commandes de climatisation avec touches sensitives. Les prises USB type C ou le système Applecarplay sans fil, raviront les plus branchés d’entres nous. Sous le capot, les blocs diesel profitent d’un système de dépollution avec double catalyseur SCR. Le Volkswagen Tiguan devient un hybride rechargeable, avec une version eHybrid, qui se pare du bloc thermique 1.4TSi + moteur électrique, pour une puissance cumulée de 245ch. Enfin, le Tiguan se dote d’un modèle R, qui se compose d'un 2.0TSi de 320ch associé à la transmission intégrale, d'une répartition vectorielle du couple sur les deux essieux, de jantes de 21 pouces, et dune ligne d’échappement Akrapovic en option.

 

02 Juillet 2020 : Afin de pouvoir s’imposer sur le marché chinois, le Porsche Taycan passe en mode propulsion et se contente d’un seul gros moteur électrique sur le train arrière. Les taxes d’importation étant très élevée en Chine, le Taycan se doit d’abaisser son prix de revient, et c’est cette version d'entrée de gamme qui fera le travail. Ce Porsche Taycan développe tout de même 408ch et se pare d'une batterie 79.2kWh, permettant une autonomie de 414km selon l'ancien cycle NEDC. Le 0 à 100km/h est avalé en 5.4s pour une vitesse maximum de 230km/h. Le client pourra néanmoins opter pour une plus grosse batterie de 93.4kWh et un moteur qui passe à 476ch. Les performances restent les mêmes, mais l’autonomie atteint dans ce cas, 489km. Son tarif ne devrait pas excéder les 110 000€ tous taxes comprises, sur le marché chinois.

 

01 Juillet 2020 : L’Audi Q5 est toujours l’un des SUV premium de taille M les plus vendus dans le monde. Cependant, après 4 ans de carrière, un petit lifting et une remise à jour technologique s’imposait. La calandre avant s’inspire des dernières créations de la marque aux anneaux. Elle est légèrement plus large, pas totalement relié au capot moteur, et elle prend ses distances avec les feux. Les passages de roue plus grands, peuvent accueillir des jantes allant jusqu'à 21 pouces. Une barrette anthracite fait la jonction entre les feux arrière. Ces derniers disposent de la technologie OLED, avec une signature lumineuse paramétrable. Les feux de Stop peuvent s’activer en ville quand le véhicule est à l’arrêt, si ils détectent un danger à proximité. La version S-Line ajoute une calandre type nid d’abeille, un habillage en plastique noir laqué au niveau des antibrouillards et du bouclier arrière. A bord, le Q5 profite d’un nouvel écran central qui passe de 8.3 à 10.1 pouces. Il est tactile et bénéficie d’un système multimédia MMI dernier cri, avec une connectivité avec les autres véhicules ou les infrastructures de la ville, dans les agglomérations modernes. Sous le capot, Audi annonce l’arrivée du nouveau bloc 40TDi, 2.0 diesel de 204ch associé à une hybridation légère sur réseau 12 volts. Ce système améliore la fonction roue libre et le stop and start, en coupant le moteur aussi souvent que possible. Un V6TDI, deux blocs TFSi et une motorisation hybride rechargeable arriveront bientôt.

 

30 Juin 2020 : Le groupe Mac-Laren traverse une période compliqué au niveau financier. La crise sanitaire a paralysé les ventes du constructeur britannique, et l’absence de Grand-Prix de Formule 1, a encore réduit ses revenus. Mac-Laren a licencié 1200 employés ces dernières semaines. Une nouvelle série limitée sera néanmoins proposée à sa fidèle clientèle, afin de fêter le 25ème anniversaire de la victoire de la F1 GTR au 24 Heures du Mans. La diabolique Mac-Laren F1 GTR avait réussi l’exploit de battre les prototypes en 1995, grâce il est vrai, à des circonstances de course particulière. La Mac-Laren F1 dominait alors largement la catégorie GT1, et les seuls adversaires valables que sont les prototypes, n’ont pas réussi à être assez réguliers lors des deux tours d’horloge. La Mac-Laren 720S Le Mans lui rend donc hommage. Jantes spécifiques LM 5 branches comme à la belle époque, couleur grise pour les jupes latérales et les boucliers, teinte de carrosserie « Orange Mac-Laren » ou « Gris Sarthe », la supercar anglaise embarque toujours le V8 4.0L Bi-Turbo qui développe 720ch. Ce dernier propulse l’engin de 0 à 100km/h en 2.9s et lui permet de croiser à 341km/h. La production de cette Mac-Laren 720S Le Mans sera limitée à 50 exemplaires, dont seulement 16 pour l’Europe, au tarif de 301 000€.

 

28 Juin 2020 : On va s’intéresser au marché américain aujourd’hui. Il y a un véhicule qui fait la loi outre-atlantique, et c’est le Ford F150. On a affaire au véhicule le plus vendu sur le continent américain, et la marque à l'ovale doit faire très attention à ne pas choquer sa traditionnelle clientèle, un peu à l’image de Volkswagen avec sa Golf en Europe, quand une nouvelle génération débarque. Ford nous dévoile donc ce millésime 2021, qui malgré les apparences, cache énormément d’évolutions. Pour le look, rien de bien folichon, avec un capot remanié, des feux avant redessinés, un panel de calandres différentes (11 choix possibles) ou des nouveaux rétroviseurs. Sous le capot, c’est une autre histoire, puisque en plus des gros V6 et V8, le F150 proposera pour la première fois une motorisation hybride. Le V6 3.5L Turbo (boîte auto à 10 rapports) s’associe pour l'occasion, à un petit bloc électrique de 47ch avec batterie de 2kWh. Avec le bac à essence de 115 litres, Ford promet une autonomie de 1100km. Le F150 peut servir de générateur avec une sortie 2.0kWh pour les blocs thermiques, et 2.4 à 7.2kWh pour le modèle hybride. Vous pouvez donc faire fonctionner tous vos outils sur un chantier grâce à 4 prise 120watts et 20 ampères. A bord, la modularité de la banquette arrière, la capacité des sièges avant à se transformer en couchette, le tunnel central qui sert de bureau grâce à un levier de vitesse pliable, le système multimédia Sync 4 avec application smartphone pour interagir avec votre véhicule, l'instrumentation numérique, l'écran central allant de 8 à 12 pouces, le F150 2021 dépasse les espérances en terme de technologies embarquées. Bref, on peut s'attendre à voir ce modèle dominer le marché américain encore quelques années.

 

26 Juin 2020 : Après la Corsa, Opel nous présente sa deuxième nouveauté depuis son rachat par le groupe PSA. Il s’agit, du Mokka, qui change du tout au tout pour cette nouvelle génération. Il abandonne son côté SUV, en adoptant de tous nouveaux codes stylistiques, le définissant à présent comme un pur crossover. Le véhicule perd d’ailleurs près de 13cm en longueur en passant de 4.28m à 4.15m, ce qui la place sous le Crossland X (4.21m) en terme de taille. Son look nous rappelle immédiatement le dessin du concept-car GT X Experimental présenté en 2018. Une calandre longiligne noire et vitrée, la nouvelle signature lumineuse "Opel Vizor", le toit flottant, les porte-à-faux réduits, et le hayon lissé avec ces blocs optiques affinés, le design futuriste de ce nouveau Opel Mokka devrait marquer les esprits. Il n’est pas étonnant de retrouver la plate-forme CMP/eCMP qui équipe les nouvelles 208 et 2008. Pas encore de données techniques sur les motorisations thermiques, mais cet Opel Mokka s’équipe d'office du bloc électrique de 136ch et de la batterie de 50kWh de ses cousines. A bord, c'est une révolution, avec un agencement qui paraît encore plus moderne que les très fashion Peugeot 2008 et DS 3 Crossback. Ecran de 12 pouces pour l’instrumentation, et de 10 pouces pour la partie central, ce véhicule semble s’adresser à une clientèle jeune et branchée. Le luxe et le niveau technologique devraient également plaire à une clientèle haut de gamme, les technologies embarquées dépendants certainement de la grosseur de votre portefeuille.

 

25 Juin 2020 : Gros rafraichissement pour le superbe coupé 5 portes Arteon, la berline haut de gamme de Volkswagen. Un succès mitigé depuis sa sortie en 2017, mais un véhicule qui apporte une image indéniablement dynamique au constructeur allemand. Le millésime 2020 a donc droit au classique lifting de mi-carrière, et cela concerne le dessin du bouclier avant et arrière, avec inserts noir mat selon la finition choisie (Elegance, Pack R-Line ou carrément le modèle R). En option ou sur les versions les plus huppées, Volkswagen propose une calandre avant avec bandeau lumineux sur toute la largeur du véhicule. C’est original et les clients apprécient toujours ce genre d'exclusivité. Ce n'est pas tout, puisque Volkswagen nous présente une version Shooting Break, qui se montre aussi dynamique que la berline au niveau du style. Le véhicule mesure toujours 4.85m de long, mais la garde au toit a légèrement progressé pour les passagers des places arrière. Le coffre cube 565 litres sous tablette et 590 litres jusqu'au pavillon, contre 563 litres pour le coupé. Le style avant les aspects pratiques pour cet Arteon Shooting Break. La planche de bord est également remanié, avec le nouveau dessin des aérateurs et la disparition de l'horloge centrale. L’Arteon dispose de série de l'instrumentation digital 10.25 pouces et le système multimédia se dote d'un écran de 8 ou 9.2 pouces selon la finition. Enfin, sous le capot, on retrouve un 2.0TDi de 150 ou 200ch. On note la baisse de puissance conséquente par rapport à l’ancien bloc de 240ch. Le diesel abandonne également la transmission intégrale. Côté essence, on a droit au 1.5TSi de 150ch et au 2.0TSi de 190, 280 ou 320ch (modèle R). Le plus intéressant, c’est l’arrivée du bloc hybride de la Passat sous le capot de l’Arteon. Le 1.4TSi et le bloc électrique de 85kW, offre une puissance cumulée de 218ch, et une autonomie pouvant aller jusqu'à 55km en mode full électrique, grâce à la grosse batterie de 13kWh.

 

23 Juin 2020 : Land-Rover fête cette année les 50 ans de son mythique tout-terrain de luxe, le Range-Rover Classic. C'est l'ancêtre de tous les SUV premiums actuels, mais il est resté seul sur ce segment très particulier pendant une vingtaine d’année. Et même si la concurrence est rude aujourd'hui, il restera le premier baroudeur à fouler avec élégance, les ruelles des beaux quartiers. Ce grand tout-terrain a débuté sa carrière en 1970, et c’était l'occasion de proposer une série limitée à seulement 1970 exemplaires bien sûr. Ce Range-Rover Fifty sera disponible en version longue ou en version courte, avec n’importe-quelle motorisation, mais uniquement en finition Autobiography. Sept teintes de carrosserie disponibles, dont trois inédites, avec le Tuscan Blue comme sur les photos, le Bahama Gold ou le Davos White. On retrouve l’inscription Fifty sur sa belle carrosserie, mais également dans l'habitacle, qui profite lui, de nombreux éléments couleur « Auric Atlas ».

 

                

             

22 Juin 2020 : Lexus dévoile la quatrième génération de sa berline IS, qui s’apparente plutôt à un restylage en profondeur. Effectivement, elle repose sur la même plate-forme que le modèle actuel et l’agencement intérieur reste inchangé. Le style évolue sensiblement, avec un design encore plus dynamique rappelant le superbe coupé LC. Une calandre toujours aussi caricaturale, une signature lumineuse agressive, un profil galbé avec une nervure qui remonte sur la partie arrière et qui renforce son allure sportive, le gros changement vient surtout de la partie arrière. Les feux sont plus anguleux et épousent un bandeau lumineux, qui affine un peu plus la ligne générale. Dans l’habitacle, le système multimédia dispose de nouvelles fonctions, surtout si vous optez pour le pack Mark-Levinson. Un écran qui passe à 10.3 pouces, un pack de sécurité Safety System Plus et une application Lexus Ar Play, permettant de piloter le véhicule à distance et de contrôler un maximum de fonctions. Sous le capot, un 4 cylindres 2.0L Turbo de 241ch associé à une boîte auto à 8 rapports et un V6 3.5L de 260 ou 311ch. Lexus fait l’impasse sur la motorisation hybride et cela pour un très bonne raison. Le constructeur nippon ne devrait plus importé son IS en Europe, le véhicule ayant toujours eu du mal à s'imposer face à la triplette allemande (Série 3, Classe C, A4) depuis sa sortie en 1998.

 

19 Juin 2020 : La catégorie des pick-ups est en perdition en France, depuis l’application du malus écologique sur les versions double-cab. Il en est tout autre dans bien des pays, qui ne jurent que par ce mode de transport. C’est pour cette raison, que pas mal de constructeurs vont continuer à investir sur ce segment. C'est le cas par exemple de Mazda avec son tout nouveau BT-50. Ce dernier ne reprendra plus la base technique du Ford Ranger comme sur la génération précédente. Le constructeur nippon a décidé de faire confiance à Isuzu. Le nouveau BT-50 sera donc un proche cousin du D-Max à partir de cette fin d’année. On rappelle que le nouveau D-Max est apparu en 2019. Sous le capot, Mazda opte pour la plus grosse motorisation, soit un 3.0L Diesel qui développe 190ch et un couple confortable de 450nm. Cela lui permet d’embarquer 1065kg de marchandises et de tracter 3.5 tonnes en toute décontraction. La face avant de ce nouveau Mazda BT-50 est immédiatement reconnaissable, avec sa calandre type Kodo Design et son pourtour chromé en relief. Dans l'habitacle, le futur propriétaire profitera bien sûr d’une finition en progrès, et de toutes les technologiques modernes au niveau de la conduite et du confort.

 

18 Juin 2020 : Citroën présentera officiellement sa nouvelle C4 le 30 Juin. Néanmoins, le constructeur français a préféré communiquer à l’avance sur le nouveau design de sa compacte, afin d’éviter l’apparition de clichés volés ou peu flatteurs de son nouveau modèle. Innovante, elle l'est assurément par son style, et Citroën nous propose un sacré mélange des genres en allant piocher dans son passé et son présent. Regardez la bien, cette C4 est un hommage à la GS sortie en 1970. On remarque effectivement cette surface vitrée latérale qui se prolonge au niveau de la custode en épousant la forme de la lunette arrière. Cette lunette est particulièrement inclinée, comme sur la GS. La marque aux Chevrons ajoute bien évidemment ses artifices habituelles, comme cet entourage en plastique noir sur la partie inférieure de la caisse, les feux à double étage très stylés, les complexes nervures de carrosserie de profil ou encore, le dessin particulier des feux arrière. Bref, cette Citroën C4 est un mixte entre une berline et un crossover. Dans l'habitacle, la planche de bord épurée, l'instrumentation digital, ou l'élégant écran tactile central, semblent agréable à vivre. A noter que ce C4 a choisit la plate-forme CMP, qui équipe les citadines compactes du groupe. Cette dernière a la faculté de pouvoir équiper des véhicules mesurant jusqu’à 4.40m de long, grâce à un empattement étirable. Contrairement à Renault qui mise sur l’hybride à moyen terme, le groupe PSA se concentre principalement sur la technologie 100% électrique. Cette C4 proposera donc les classiques moteurs thermiques 1.2 PureTech et 1.5 BlueHDI, mais également le bloc électrique de 136ch, que l’on retrouve sur sa cousine 208. Il faudra encore attendre pour connaître la fiche technique complète de cet original C4.

 

17 Juin 2020 : Nissan dévoile aux Etats-Unis, son tout nouveau Rogue. La clientèle européenne connaît très bien ce véhicule, puisqu’il s’agit de notre X-Trail. Le constructeur nippon connaît des difficultés financières depuis quelques mois déjà, et cela est certainement dû à une gamme vieillissante, qui ne peut compter actuellement, que sur son Juke II. Justement, ce X-Trail de nouvelle génération s’inspire fortement du petit B-SUV au niveau du style. Bien sûr, le design est plus anguleux, la face avant plus carré, et le hayon semble plus vertical que sur la génération précédente. On retrouve néanmoins ces feux à double étage, cette nouvelle calandre en V très large et ces ailes arrière marquées. Dans l'habitacle, c'est enfin le 21ème siècle, avec une planche de bord rectiligne et parfaitement agencée. Grand écran central de 9 pouces pour les versions haut de gamme, instrumentation numérique de 12.3 pouces, affichage tête-haute de 10.8 pouces, du cuir, du plastique moussé, des inserts bois, un discret levier de vitesse et une molette pour les différents types de conduite, rien ne dénote dans ce nouveau X-Trail. Pour le marché américain, Nissan mise essentiellement sur un bloc 4 cylindres 2.5L de 180ch associé à la boîte à variation continue. Pour l’Europe, le X-Trail devrait faire appel au bloc essence 1.3DiG-T conçu en collaboration avec Renault et Mercedes. Ce dernier disposera des technologies hybrides et hybrides rechargeables à moyen terme. Nissan ne prévoit d'ailleurs pas de moteur diesel pour ce X-Trail.

 

16 Juin 2020 : Le Seat Ateca a été le premier SUV de la gamme du constructeur espagnol, en 2016. Il est un proche cousin du Volkswagen Tiguan ou du Skoda Karoq. Jolie succès commercial, Seat parfait son SUV compact en 2020. Ce dernier profite de feux avant redessinés, du nouvel éclaire diurne Seat, et d’une calandre proéminente rappelant son grand frère Tarraco. A l’arrière, les feux optent pour la technologie LED de série et le bouclier est remanié en partie basse. Côté équipement, il dispose selon les finitions, d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un système anti-collision pre-Crah, et du Side Assist permettant un maintien actif dans la voie. Vous pouvez disposer de l'instrumentation numérique 10.25 pouces et l’écran central tactile mesure à présent, 8.25 pouces ou 9.2 pouces. Le système multimédia permet une connection Bluetooth et Wifi sans fil, compatible avec les applications Applecarplay et Androïd Auto. « HolaHola » active la nouvelle commande vocale. Pour les moteurs, on a toujours droit au 1.0TSi de 115ch, au 1.5TSi de 150ch ou au 2.0TSi de 190ch. Le 1.6TDi disparaît au profit du bloc 2.0TDi 115ch. Ce bloc passe à 150ch sur les versions haut de gamme. Quatre finitions au choix, avec la Référence, la Style, la FR, et l’Xpérience.

 

14 Juin 2020 : La Toyota Yaris ne misera pas tout sur sa seule version hybride. Afin d’abaisser le prix d’appel, le constructeur nippon proposera très bientôt une simple version atmosphérique. On retrouve le trois cylindres 1.5L, qui est boosté à 120ch (116ch pour la Yaris Hybride). Ce bloc moteur remplace l'ancien 4 cylindres 1.5VVTi de 110ch. Le tarif passe de 20 950€ pour la Yaris Hybride finition France, à 18 450€ pour ce modèle atmosphérique d'entrée de gamme. Le client pourra opter pour la finition France Business ou Design, à des tarifs de respectivement 19 450 ou 19 950€. La finition Design ajoute par exemple des jantes alu en 16 pouces, une caméra de recul ou des feux à LED à l’avant et à l'arrière. Bien évidemment, les consommations sont en hausse, et cette Toyota Yaris voit ses émissions de CO2 atteindre les 122g/km.

 

13 Juin 2020 : Les Porsche Cayenne GTS et Cayenne Coupé GTS font leur entrée dans la gamme. On rappelle que cette finition au caractère sportif se place entre le Cayenne S et le surpuissant Cayenne Turbo. Porsche a d’ailleurs décidé de l'équiper du bloc de la Turbo, soit le V8 4.0L Bi-Turbo qui équipe nombre de modèles du groupe VAG. Ce dernier a évidemment perdu pas mal de chevaux en passant de 550ch dans le Cayenne Turbo, à 460ch dans cette version GTS. Les performances restent néanmoins très intéressantes grâce au couple confortable de 620nm. Le 0 à 100km/h est avalé en 4.5s, soit 4 dixièmes plus rapidement que le Cayenne S et 6 dixièmes plus lent que le Cayenne Turbo. Le châssis dispose de série, de la suspension pilotée PASM, du système de Torque vectoring plus, des jantes RS Spyder Design de 21 pouces, et il est abaissé de 20mm. Le client pourra même opter pour des disques de frein en carbone céramique, les quatre roues directrices ou la suspension pneumatique. Des feux avant et arrière sur fond noir, des jantes satinées, l’encadrement noir des vitres latérales et les marquages de la même teinte, on note également la présence d'un nouvel échappement central sur le Cayenne Coupé GTS. A noter, que Porsche s’est attelé à travailler sur la sonorité moteur avec un réglage spécifique pour les hautes fréquences. Dans l’habitacle, l’aluminium brossé et l'alcantara omniprésents font leur petit effet.

 

12 Juin 2020 : La Peugeot 308 domine toujours la catégorie des compactes familiales en France. Sortie en 2013, elle a connu un petit lifting en 2017. Afin de prolonger sa carrière d’un an, la marque au Lion en remet une couche en 2020. Pas de changements notables au niveau du look, puisque Peugeot mise essentiellement sur un nouveau choix de jantes et une teinte de carrosserie supplémentaire « bleu vertigo ». N’oublions pas l’option Black Pack, qui remplace certains éléments chromés par du plastique noir brillant. Afin de moderniser son habitacle, la 308 se dote enfin d’une instrumentation numérique de 10 pouces. Contrairement à la 208, ce dernier n’est pas en relief, mais il donne néanmoins un peu de modernité à la compacte. On rappelle que cette 308 dispose de toutes les fonctionnalités smartphone, de la correction de trajectoire à partir de 65km/h, de la reconnaissance des panneaux et de la surveillance des angles-morts. En 2020, elle ajoute une détection des piétons et des cyclistes de jour comme de nuit. L’offre moteur devient plus limitée, avec les 1.2 PureTech de 110 ou 130ch et le 1.5 BlueHDi de 100 ou 130ch, avec option boîte EAT8 sur les versions les plus puissantes. Enfin, la 308GTi reste au catalogue, avec son bloc 1.6 PureTech de 263ch et 340nm de couple.

 

   

10 Juin 2020 : Fiat a décidé de faire le buzz avec sa nouvelle 500. Tout d’abord, elle ne sera disponible qu’en version 100% électrique pour son lancement. Si vous optez pour le moteur thermique, il faudra se rabattre sur l’ancienne génération. Le constructeur italien a commencé par mettre en vente la 500e Cabriolet Prima, avec un maximum de commandes de 500 véhicules par pays. Même opération de communication en ce mois de jiun, pour la version 3 portes classique berline. La Fiat 500e Prima est un modèle de tradition et de modernité. Des feux à double étage en anneaux, avec une petite partie sur le capot moteur, un hayon légèrement sculpté, et un éclairage à LED, elle est définitivement craquante. La capote souple en tissu laisse place à un toit en verre. L’équipement est tout aussi généreux et comprend, un système de conduite semi-autonome de niveau 2, un lecteur de panneaux, un avertisseur de danger dans l’angle-mort, une caméra à 360°, une instrumentation numérique de 7 pouces, un écran tactile central de 10.25 pouces, un chargeur par induction, une radio numérique et toutes les applications smartphones. Ce modèle de lancement très haut de gamme est disponible à la commande au tarif de 34 900€TTC en europe hors bonus écologique. C’est cher, mais c’est toujours 3000€ de moins que la version cabriolet.

 

08 Juin 2020 : Le Toyota Hilux a droit à une profonde refonte pour 2020. Le constructeur japonais revoit sa copie, avec un look encore plus virile, une nouvelle motorisation et une finition haut de gamme qui devrait faire des ravages. « Invincible », voilà comment il s’appelle ce haut de gamme, et c'est le modèle que nous vous présentons aujourd’hui. On note le gros sabot de protection, les protections d’ailes, les jantes ainsi que la ridelle en noir mat, et le marquage Invincile sur la porte de la benne. A bord, cuir, surpiqûres, et éléments noirs mat ou métallisés, les passagers sont choyés. Toyota rajoute l’accès et le démarrage sans clé. Ce Hilux millésime 2020 profite également d’un écran central 8 pouces remaniés avec molette et touches de raccourci sur les côtés. A noter le système hifi JBL. Les ressorts à lames à l’arrière se dote d’une nouvelle bague censé améliorer le confort et réduire les vibrations. En mode 4x2, sur la route, on dispose à présent d’un différentiel autobloquant électronique qui travaille de concert avec le contrôle de stabilité VSC. Enfin, sous le capot, le client pourra opter sur les versions Xtra-Cab et Double-Cab, pour le nouveau bloc 2.8L Diesel qui développe la confortable puissance de 204ch pour 500nm de couple. Cela permet un 0 à 100km/h en 10.0s. La consommation s’établit à 7.8L au 100km pour des rejets de CO2 de 204g/km. Boîte automatique ou manuelle à 6 rapports sont aux choix. Le 2.4 Diesel de 150ch reste au catalogue.

 

Ci-dessous, les versions classiques

06 Juin 2020: Lifting, remise à jour technique et technologique pour la plus grosse des Mini. Le crossover Countryman est devenu un modèle essentiel dans la gamme du petit constructeur anglo-allemand. La génération actuelle sortie en 2017, s’attaque donc à sa deuxième partie de carrière. La calandre avant est redessinée et diffère selon les versions, le bouclier est également totalement remanié, et le client pourra opter pour la nouvelle finition « Piano Black Exterior » avec éléments laqués noirs et jantes sombres. La Mini Countryman profite à présent comme sur le reste de la gamme, des feux arrière type « Union Jack ». A noter qu’il se dote d'un éclairage full Led de série à l'avant. Dans l'habitacle, l'instrumentation analogique disparaît et laisse place à cet écran TFT 5.5 pouces, comme sur la Mini Cooper Electric. En option, le système multimédia propose la commande vocale Alexa Amazone. Sous le capot, pas de changement pour les blocs diesel, avec la One D de 116ch, la Cooper D de 150ch et la Cooper SD de 190ch. En essence, la Cooper 136ch est à présent le modèle d’entrée de gamme. La version Cooper S perd pas contre quelques plumes, en passant de 192 à 178ch, ce qui devrait la rendre moins intéressante face au modèle hybride rechargeable. Justement, la Mini Countryman Cooper SE perd uniquement 4ch, en passant de 224 à 220ch. Le moteur thermique est légèrement dégonflé, alors que le bloc électrique est plus puissant, et ça devrait parfaire la consommation de l’engin. Mini annonce 1.7L au 100km pour ce modèle PHEV et des rejets de CO2 e 40g/km. L'autonomie en mode full électrique varie entre 55 et 61km selon le constructeur.

 

03 Juin 2020 : Hyundai a décidé de revoir en profondeur son grand SUV Santa-Fe. Et pourtant, cette quatrième génération n’a pas encore deux ans. La marque Coréenne revoit le style, l'agencement intérieur, le châssis et les motorisations. La version actuelle dispose déjà d’une très forte personnalité, mais ce lifting lui apporte encore plus de modernité. Des feux toujours à double étages, mais un nouvel éclairage diurne en T, qui démarre dans le bloc optique supérieur, tout en coupant en deux, la partie basse. Ce dernier fait également office de clignotant. La calandre change de forme, les boucliers avant et arrière sont totalement redessinés, et les passages de roue sont de la teinte de la carrosserie. Enfin, la barre chromée sur le hayon, laisse place à un bandeau lumineux. Dans l’habitacle, on note la présence de cette instrumentation 100% numérique, ce nouvel écran central tactile qui passe de 8 à 10.25 pouces, et cette console centrale qui se font dans le tunnel, et qui se pare d'un nombre incalculable de boutons, pour les allergiques du tactile. Le levier de la boîte disparaît au profit de boutons, et on retrouve une molette pour les fonctions de la transmission intégrale HTRAC. Ce Hyundai Santa-Fe millésime 2020 est plus long de 15mm, plus large de 10mm et plus haut de 5mm. Le constructeur dit avoir modifié sa plate-forme afin d’abaisser le centre de gravité, d'améliorer la direction, et de réduire les bruits comme les vibrations. Le bloc 1.6T-GDi (Turbo essence) devient hybride grâce à l'apport d'un moteur électrique de 44.2kW et une batterie lithium-ion de 1.5kWh. Cela donne une puissance cumulée de 230ch et un couple de 350nm. Une version hybride rechargeable propose lui, un moteur électrique de 66.9kW et une batterie de 13.9kWh, faisant passer la puissance à 265ch. Le bloc diesel 2.2CRDi de 202ch et 440nm de couple reste au catalogue.

 

03 Juin 2020 : Ce sera peut-être la BMW de toutes les controverses. On ne pourra tout de même pas dire que BMW a fait preuve de timidité en concevant sa nouvelle Série 4. On s’y attendait après les nombreux teasers et le concept-car présenté à Francfort l’année dernière, le style de la face avant est d’un nouveau genre, et cela nous rappelle les BMW d’avant-guerre. Le modèle le plus récent ayant eu l’audace d’arborer ce genre de calandre, est le coupé 2000CS des années 60. Cette calandre s’étire donc du capot moteur jusqu’au bas du bouclier. La plaque d’immatriculation coupe cette dernière en deux. Pour le reste de la ligne, force est de constater que cette nouvelle BMW Série 4 G22 s’inspire largement de sa grande soeur Série 8. Avec ses 4.77m de long, elle surclasse la précédente génération de 13cm, et la berline Série 3 de 6cm. La version Coupé est donc plus longue que la berline, et pourtant, la base technique reste la même, avec la plateforme CLAR, et son emppatement inchangé de 2.85m. Pas de changement donc à bord, avec le même agencement et le même mobilier qualitatif que dans la Série 3. Pour ce début de carrière, la BMW Série 4 se dote du bloc 20i de 184ch, puis des bloc micro-hybrides sur réseau 48 volts, comprenant le 20d de 190ch, le 30d de 286ch, le 40d e 340ch, et le 40i de 374ch. Cette version 440i xDrive représente le haut de gamme, en attendant la sortie de la future M4.

 

01 Juin 2020 : Et un crossover de plus dans la gamme Volkswagen. Le Nivus s'attaquera d'abord à l'Amérique du Sud, et particulièrement au marché brésilien. Il reprend les dessous techniques de notre T-Cross. Il repose donc sur la plate-forme MQB A0, et sera donc une simple traction. Et pourtant, Ce Volkswagen Nivus avec ses 4.27m de long, surclasse le T-Cross de 16cm, et même le T-Roc, de 4cm. Il joue à fond la carte du dynamisme, avec sa face avant plus large, sa nouvelle signature lumineuse, ses antibrouillards verticaux, et sa lunette arrière inclinée, qui lui donne des airs de coupé. Les feux arrière sont plus larges, et mordent sur le bandeau noir, bien mieux intégré que sur le T-Cross. Son grand becquet et son bouclier massif parfaient le look. Plutôt positionné haut de gamme, le Nivus dispose du système multimédia Volkswagen Play, avec grand écran tactile de 10 pouces, de l’App Store et d’une connexion Wifi. Il rajoute une instrumentation numérique, un régulateur de vitesse actif et un détecteur de somnolence. Sous le capot, on retrouve un 1.0TSi Flex-Fuel de 128ch couplé à une boîte automatique à 6 rapports. Volkswagen n’exclut pas une commercialisation en Europe, pour 2021.

 

31 Mai 2020 : Dans la catégorie des hybrides rechargeables, BMW est le champion du monde, avec pas moins de 7 modèles au catalogue, allant du X1 à la Série 7. C'est au tour du X2 de profiter de cette technologie. Les gros avantages de l’hybride rechargeable sont la puissance généreuse, l'absence de malus écologique, et une consommation minime quand on sait s'en servir.BMW annonce d’ailleurs 1.9L au 100km et 43gCO2/km. Le BMW X2 xDrive 25e se dote donc du petit 3 cylindres 1.5L Turbo de 125ch et 220nm, qui s’accouple à un bloc électrique de 70kW (95ch) et 165nm. La puissance cumulée est donc de 220ch pour un couple généreux de 385nm. Cela donne un 0 à 100km/h effacé en 6.8s et une vitesse maxi bridée à 195km/h. Le véhicule dispose de plusieurs types de conduite, permettant de rouler en mode full électrique pendant 57km (135km/h maxi), puis un mode hybride gérant automatiquement le type de propulsion, et un mode Save qui maintient le niveau de charge de la batterie. Justement, ce X2 dispose d’une batterie de 10kW, qui demande un temps de recharge de 3 heures sur WallBox 3.6kW et 5 heures sur une prise domestique. Côté look, ce BMW X2 PHEV se distingue par l’absence d’antibrouillards ronds sur le bouclier avant et par sa nouvelle teinte de carrosserie "Phytonic Blue Metallic" en option. Côté pratique, le coffre perd quelques décilitres en passant de 470 à 410 litres. Le moteur électrique placé au niveau du train arrière, lui offre par contre une transmission intégrale xDrive de série.

 

29 Mai 2020 : Après la berline, c'est au tour de la Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet de connaître un petit lifting. Pas de révolution au niveau du look, mais on note tout de même cette calandre qui s'inverse et qui devient plus large sur sa partie basse. Les feux avant sont remodelés, mais c'est surtout les feux arrière qui évoluent avec un nouveau dessin intérieur. Mercedes offre 4 nouvelles teintes de carrosserie et des jantes plus aérodynamiques. A bord, on remarque ce nouveau volant à double barrette horizontale, qui propose toujours des commandes tactiles. Ce volant est plus sensible et détecte la main du conducteur par simple contact quand vous activez la conduite semi-autonome. Le pavé tactile sur le tunnel central s’est affiné. La marque à l’étoile propose également la fonction « Energizing » capable de détecter le stress ou la fatigue, grâce à une montre connectée par exemple. Différents programmes de massage s’activent et l’éclairage d'ambiance s'adapte en fonction de votre état. Enfin, sous le capot, Mercedes intègre un système de micro-hybridation sur ses moteurs essence, avec un alterno-démarreur directement intégré dans la boîte 9G-Tronic. On aura droit au 4 cylindres 2.0L Turbo (E300) de 258ch, mais également au 6 cylindres 3.0L Turbo de 435ch (E53AMG avec calandre Panamerica). Les classiques diesel E220d e 194ch et E400d de 340ch restent bien évidemment au catalogue.

 

28 Mai 2020 : Après son petit frère le Picanto, c’est au tour du Kia Rio de connaître un léger lifting. L’heure de la retraite n’a pas encore sonnée pour la fringante coréenne. Kia la dote d’une calandre plus fine, d’un nouveau bouclier avant avec une fente au niveau de la plaque, de nouveaux antibrouillards, et d’un éclairage à LED. De nouvelles teinte de carrosserie et de nouvelles jantes seront également au catalogue. La version GT Line se distingue par son look dynamique. La planche de bord se modernise, avec le nouvel écran 8 pouces de la famille Kia, avec un système multimédia plus performant. Alerte de trafic à l’arrière, détecteur de cycliste avec freinage automatique d’urgence, une conduite semi-autonome sur route nationale, sont les nouveaux équipement de la Rio. Le 1.0T-GDi essence de 100ch se pare d’une boîte mécanique à 6 rapports en lieu et place de l’ancienne unité à 5 rapports, mais vous pouvez toujours opter pour la boîte DCT7 à double embrayage. Ce 1.0T-GDi de 100 ou 120ch, disposera en option, d’un système d’hybridation légère, contrairement au bloc 1.2 atmosphérique 84ch d’entrée de gamme. Le seul bloc diesel 1.4CRDi de 90ch passe à la trappe.

 

27 Mai 2020 : Après 3 ans de carrière, la BMW Série 5 G30 connaît un léger lifting, mais surtout, une belle remise à jour technique. Côté style, elle s’inspire de sa sœur Série 3, avec une calandre plus large qui mord légèrement sur le capot, des feux de jours type boomerang, et des feux arrière assombris avec effet 3D. A noter, que l’option « Laserlight" avec éclairage matriciel est maintenant disponible. De série, elle s’équipe de la double sortie d’échappement trapézoïdale. L'affichage "Black Panel" du tableau de bord, laisse place à la dalle numérique 12.3 pouces. Au centre, vous pouvez choisir entre un écran de 10.25 pouces, et même de 12.3 pouces en option. Le système multimédia est maintenant compatible avec les smartphones Androïd. Votre portable peut même servir de clé. Sous le capot, pas mal de surprises, avec un constructeur à l’hélice qui mise pour l’Europe, uniquement sur des blocs micro-hybrides ou hybrides rechargeables. Effectivement, le 520i 184ch, le 550i 530ch, le 518d 150ch, le 520d 190ch, et le 530d 286ch, disposeront tous d’un alterno-démarreur sous réseau 48V, permettant un boost de puissance de 8kW. La Série 5 530e, voit son bloc hybride rechargeable passer de 252 à 292ch. Enfin, la marque à l'hélice proposera une nouvelle motorisation hybride rechargeable 545e, accouplant le 6 cylindres 3.0L Turbo et un moteur électrique, offrant 394ch et 600nm de couple. Un 0 à 100km/h effectué en 4.7s, 50km en mode full électrique, et une consommation annoncée de seulement 2.4L au 100km, les performances et l’absence de malus écologique devraient plaire aux plus exigeants.

 

25 Mai 2020 : Le monospace n’est pas encore mort, en tout cas, pas aux Etats-Unis, où certains constructeurs se font encore la guerre. Même si le Chrysler Voyager reste une référence, et à jamais le pionnier de la catégorie, certains modèles profitent aujourd'hui d'une réputation tout aussi flatteuse. C'est le cas du Toyota Sienna dont la dernière génération se virilise. Contrairement à la classique architecture monocorps dans cette catégorie, Toyota propose dorénavant, un vrai capot à l’avant, et une calandre démesurée, avec une présentation différente selon les finitions. De profil, on note immédiatement ce pli en bas des portières, qui épouse les passages de roue musculeux. A l’arrière, les feux à LED ou le bouclier noir laqué, lui donnent un certain cachet. Dans l’habitacle, l'espace, les sièges indépendants de la deuxième rangée, les 7 places confortables, les prises USB individuelles, son aspirateur ou son frigo intégré, sa prise 120V et son double système multimédia, mettront à l’aise, tous les membres de la famille. Sous le capot, le bloc hybride 2.5L avec transmission 2WD ou 4WD, qui développe 243ch sous le capot du Sienna.

 

23 Mai 2020 : Pour ceux qui ne s'ont pas effrayés par le malus écologique, Ford nous propose cette série limitée du Ranger. Effectivement, ce Ford Ranger « Thunder » sera distribué à seulement 4500 exemplaires. Il dérive d’un Ranger finition haut de gamme "Wildtrack", avec des spécificités telles-que des marches-pieds moulés noirs, des barres de toit laqués, une calandre nid d'abeilles, une teinte de carrosserie gris basalte, des poignées de portes « Ebony black », des jantes alliage 18 pouces « Ebène », un rideau de plateau rigide noir coulissant et un garnissage de cuir intérieur, avec surpiqûres rouges. Sous le capot, on retrouve le bloc diesel du Ranger Raptor, soit un 2.0L diesel Bi-Turbo poussé à 213ch et 500 nm de couple avce boîte de vitesse automatique à 10 rapports. Ford annonce une consommation mixte de 9.1L au 100km pour des rejets de CO2 de 239g/km. Il sera disponible au tarif de 50 490€TTC.

 

20 Mai 2020 : Si un BMW X5 ou X6 sont encore trops petits pour vous, BMW propose depuis plus d’un an, le X7. Un gabarit hors-norme de 5.15m, 7 places confortables, une plate-forme CLAR qu’elle partage entres autres avec son cousin, le Rolls-Royce Cullinan, cet immense SUV est disponible avec des motorisations dont la puissance varie de 265 à 530ch. Pas de version X7M, peu importe, Alpina a la solution pour ceux qui souhaitent booster la bête. Le celèbre préparateur nous propose donc le XB7 qui voit son V8 4.4L Bi-Turbo atteindre la puissance de 621ch et un couple de 800nm. Cela suffit à propulser les 2.6 tonnes de l’engin, de 0 à 100km/h en 4.2s et croiser à 290km/h. Le châssis profite des 4 roues motrices et directrices, de barres anti-roulis actives, d’une suspension pilotée raffermie et d’un système de freinage Brembo spécifique. Bas de caisse, bouclier avant et arrière, 4 sorties d’échappement, le client pourra opter pour des jantes de 23 pouces (21 pouces de série), afin de parfaire le look de son XB7.

 

             

    

18 Mai 2020 : Après le coupé et le cabriolet, Porsche dévoile la 911 Targa type 992. Cette architecture mi-coupé, mi-cabriolet née en 1966, était dû à la législation américaine, qui s’apprêtait à interdire les cabriolets, jugés trop dangereux en cas de tonneaux. Porsche dota donc sa supersportive, d’une magnifique arche argentée (type 901) ou noire (type 964). Cette version Targa avait peu à peu perdue de son charme en adoptant un toit panoramique sur les générations suivantes, avant de renaître sur la Type 991. Porsche perpétue donc cette tradition sur sa nouvelle mouture. La cinématique complexe de ce toit amovible impose d'être à l'arrêt, pour capoter ou décapoter l’engin, mais le résultat esthétique est parfait dans les deux cas. Cette 911 Targa sera disponible avec le bloc 6 cylindres 3.0 Turbo de 385 ou 450ch, avec boîte PDK8 (Targa 4 et 4S) ou mécanique à 7 rapports pour la Targa 4S. A noter, la présence de la transmission intégrale de série. Le poids est en hausse de 160kg, mais les performances sont toujours aussi alléchantes, et les adeptes de la Targa sont nombreux, surtout aux Etats-Unis. Les tarifs seront compris en Europe entre 130 600 et 146 200€TTC.

 

15 Mai 2020 : Kia a dévoilé son Picanto millésime 2021 en Corée, où il s’appelle d’ailleurs « Morning ». Cette mini-citadine est l'une des plus attirantes de la catégorie. Kia a tout de même décidé de parfaire son look, avec un nouveau bouclier avant encore plus expressif, deux barrettes chromées supplémentaires au niveau de la calandre Tiger Nose, et une nouvelle signature lumineuse avant et arrière 100% LED sur les versions haut de gamme. La petite fausse note, vient peut-être de ce diffuseur arrière avec fausses canules d’échappement, qui alourdit un peu l'ensemble. A bord, pour les modèles les plus huppés, le Kia Picanto propose un écran central qui passe de 7 à 8 pouces, avec des touches de raccourcis qui migrent vers le bas. Mais la marque coréenne met surtout l’accent sur les nouvelles technologies embarquées, habituellement non disponibles dans cette catégorie. Reconnaissance vocale, mise à jour des données de navigation sans fil, démarrage du véhicule, ouverture des portes et mise en route de la climatisation à distance grâce à vos appareils connectés. Le véhicule peut même interagir avec vos appareils domestiques, grâce au système CarToHome. Pour votre sécurité, Kia propose l’aide au maintien dans la voie actif, la surveillance de trafic arrière, la surveillance des angles-morts, et le freinage automatique d’urgence. Sous le capot, pas de changement, avec toujours le 4 cylindres 1.2L de 84ch ou le 3 cylindres 1.0 de 67ch, et le 1.0T-GDi (Turbo essence) de 100ch.

 

    

13 Mai 2020 : Toyota proposera dès 2021, un SUV de plus dans sa gamme. Après la Yaris Cross du segment B, le C-HR du segment C, et le RAV4 du segment D, la marque nippone mise sur son Highlander Hybrid pour se positionner sur le segment E. Avec ses 4.95m de long et ses 7 places, il est bien évidemment le plus volumineux de la famille. Il a été conçu à la base pour le marché américain, mais après la disparition dans la gamme, du monospace Prius+, Toyota se devait de proposer un autre modèle familiale de taille L en Europe. Comme la berline Camry, ce Highlander sera donc disponible, des deux côtés de l’Atlantique. Il repose sur la plate-forme TNGA-K du RAV4, mais l’espace à bord est encore plus généreux, avec une banquette de deuxième rangée, qui coulisse sur 18cm. En configuration 5 places, le coffre cube un excellent 658 litres, et ça monte jusqu’à 1909 litres, quand on rabat toutes les banquettes. Le dessin de la planche de bord est assez torturé, comme d’habitude chez Toyota, mais l’ergonomie semble au top, avec notamment un grand écran central de 12.3 pouces sur la version haut de gamme. L’équipement comprend entres autres, un rétroviseur intérieur numérique déconnectable facilitant la vision arrière pour le conducteur, le chargeur de smartphone par induction de sièges ventilés, l’affichage tête haute et le Toyota Safety Sense, regroupant tous les systèmes modernes de sécurité active. Sous le capot, on retrouve le bloc hybride 4 cylindres 2.5L essence + moteur électrique (av et ar, 4WD), développant 244ch dans ce Highlander. Toyota annonce une consommation mixte de 6.6L au 100km et des rejets de CO2 de 146g/km, limitant le malus écologique à 230€.

 

11 Mai 2020 : Il y a quelques jours, nous vous annoncions les tarifs et les nouvelles livrées de la Giulia GTA et GTAm. Ces dernières jouent définitivement la carte du sport. Alfa-Roméo nous présente aujourd’hui, les Giulia Quadrifoglio et Stelvio Quadrifoglio Millésime 2020, qui misent eux, sur les nouvelles technologies, des teintes de carrosserie inédites, quelques évolutions esthétiques, et une nouvelle ligne d’échappement Akrapovic. Effectivement, afin de parfaire la sonorité déjà envoutante de l’engin, la nouvelle ligne d'échappement en titane avec sorties en carbone, propose le Dual Mode, permettant d'amplifier la musique du V6 2.9L Bi-Turbo de 510ch. Côté look, on note les feux arrière assombris, les nouvelles teintes de carrosserie, comme ce vert Montréal sur les illustrations, les nouvelle jantes de 21 pouces sur le Stelvio, ou la finition noire brillant de la calandre et des prises d’air avant. A bord, le client pourra opter pour des ceintures de sécurité de couleur et une sellerie avec surpiqûres. On note l’apparition de ce nouvel écran central de 8.8 pouces, avec fonction monitoring, qui fournit des informations telles que la température des organes mécaniques, la puissance utilisée en temps réel ou la pression du turbo. Enfin, ces Giulia et Stelvio Quadrifoglio, font le plein de sécurités actives avec l’ADAS, comprenant la surveillance des angles-morts, le lecteur des panneaux, le régulateur de vitesse adaptatif, le détecteur de somnolence, le système de maintien dans la voie actif, bref, un système de conduite semi-autonome de niveau 2, sur autoroute ou dans les embouteillages.

 

     

         

09 Mai 2020 : Lamborghini propose depuis peu, une version deux roues motrices EVO de son coupé bi-place Huracan. Ce modèle est un peu plus léger (1395kg) que la version à transmission intégrale, mais également moins cher à l’achat. La belle a perdu quelques chevaux au passage, en passant de 640 à 610ch. A l’approche des beaux jours en Europe, Lamborghini nous présente cette Huracan Evo RWD Spyder. Le coupé se transforme donc en découvrable, grâce à cette capote en toile, capable de se déplier en 17 secondes jusqu’à 50km/h. Elle prend 114kg sur la balance, mais les performances restent à peu près stables, avec un 0 à 100km/h expédié en 3.5s (3.3s pour le coupé) et une vitesse maxi de 324km/h. Vous pourrez alors goûter aux joies de la propulsion, tout en profitant au maximum, des vocalises du fabuleux V10 5.2L. Le tarif passe lui, de 191 000€ (coupé) à 211 000€ (Spyder), auquel il faudra rajouter le malus écologique de 20 000€.

 

06 Mai 2020 : Le spécialiste chinois des véhicules électriques BYD, s’apprête à débarquer en Europe avec son gros SUV Tang. A noter, que ce géant de l’automobile (200 000 salariés dans le monde), connaît un succès certain en Europe, puisque 700 bus électriques roulent déjà dans plus de 70 villes et 20 pays, sur le vieux continent. BYD compte à présent exporter ses véhicules particuliers, et proposera donc son Tang, uniquement sur le marché Norvégien pour commencer. Il faut dire que la Norvège, est de loin, le pays le plus avancé en terme d’infrastructure dans le domaine des voitures électriques. Subventions et super-chargeurs sont à la disposition de la population. Ce BYD Tang est donc un grand SUV de 4.87m de long. Il est disponible en Chine, en version 2 roues motrices (EV600) et 4 roues motrices (EV600D). L’EV600 embarque donc, un bloc électrique de 180kW (245ch) et 330nm sur le train avant, ce qui offre un 0 à 100km/h en 8.5s. L’EV600D rajoute un deuxième bloc de même puissance à l’arrière, et explose le 0 à 100km/h en 4.4s. Ces véhicules proposent une batterie de 82.8kWh, permettant une autonomie de respectivement 520 ou 500km selon configuration.

 

        

                                   

                              

05 Mai 2020 : Mini lance une série limitée de sa Clubman, le break de chasse de la marque, qui fait office de compacte familiale. Cette Mini Clubman John Cooper Works All4 GP Inspired sera produite au total à 299 exemplaires, uniquement pour la France, la Suisse et le Japon. Contrairement à la Mini Hatch JCW, qui avait connu une cure de puissance en passant de 231 à 306ch en adoptant le label GP, cette Clubman voit sa puissance stagner, et c’est normal, puisqu’elle dispose déjà du moteur le plus puissant de la gamme. Le bloc 2.0L Turbo de 306ch et 450nm de couple, est associé à la transmission intégrale et la boîte automatique à 8 rapports, permettant un 0 à 100km/h en 4.9s. Mini propose 6000€ d'options, comprenant entres autres, l'affichage tête-haute, la Navigation Plus, les feux Full LED Matrix, le système audio Harman/Kardon ou le toit panoramique. Cette Clubman GP Inspired dispose en prime, des strippings et seuils de portes « GP Inspired », de surpiqûres rouges et logos brodés, du toit Melting Silver et coques de rétroviseurs Red Chili, des entrées d’air en carbone Pro Design, des logos extérieurs Piano Black, et de la peinture exclusive Thunder Grey métallisée. Ce collector sera disponible au tarif de 54 900€ en France Métroplitaine.

 

04 Mai 2020 : Citroën nous présente sa nouvelle berline tricorps, conçue pour le marché chinois. Des modèles inconnus en Europe, sévissent en Chine, tels que le C3-XR, un SUV urbain, ou le C-Elysée, cette berline classique de 4.43m, qui connaît une carrière à rallonge dans l’empire du milieu et dans les pays émergents. Citroën veut justement rajeunir un peu sa gamme, avec ce C3L. Long de 4.50m, il repose sur la plate-forme PF1, qui équipe notamment, notre C3 national. Le Citroën C3L est bien évidemment plus volumineux, mais surtout plus pratique, avec sa malle gigantesque pour la famille. Côté look, difficile de passer à côté de ses attributs de baroudeuse. On note les passages de roue, les bas de caisse et les boucliers en plastique noir, mais également cette garde au sol très généreuse de 18cm, qui surclasse pas mal de SUV. Sous le capot, la marque aux chevrons annonce uniquement le bloc 190THP qui fait appel au 3 cylindres 1.2L Turbo de 116ch et 190nm de couple. Ce dernier sera associé à une boîte automatique à 6 rapports. Cela suffira t-il à redonner un coup de boost au groupe PSA en perte de vitesse sur le territoire chinois ?

 

       

    

    

02 Mai 2020 : On vous l’annonçait il y a quelques semaines, Alfa-Romeo proposera deux séries limitées, à 500 exemplaires au total, de sa magnifique Giula QV. Ces dernières s'appelleront GTA et GTAm. Le bloc moteur V6 2.9L Bi-Turbo qui passe de 510 à 540ch, des voies élargies de 50mm, un bouclier spécifique et des bas de caisse en fibre de carbone, des vitres en Lexan, un toit en carbone, un nouveau diffuseur et une double sortie d’échappement centrale, le constructeur italien annonce une perte de poids conséquente. La version GTAm se dispense même de banquette arrière et se pare d’un aileron de compétition. On parle d’un gain d'une centaine de kilos sur la balance par à la Giulia QV. Alfa-Romeo nous dévoile le tarif avec une Giulia GTA disponible à partir de 143 000€HT. A cela, il faudra rajouter la TVA, le malus écologique de 20 000€ et le coût de la carte grise. Bref, on frôle la barre des 200 000€, sachant qu’il faudra ajouter à peu près 6000€ pour la Giulia GTAm (Gran Turismo Alleggerita Modificata). Elles sont disponibles à la vente dans des livrées historiques, nous rappelant des modèles mythiques de la marque de Biscione.

 

 

 

  

30 Avril 2020 : Petite visite du côté du Japon aujourd’hui, avec ce nouveau Toyota Harrier. Il s'agit d'un modèle inconnu en Europe. A sa sortie en 1998, le Harrier n'était qu'un Lexus RX rebadgé pour le marché nippon. On rappelle que Lexus était à l’époque une marque de luxe, réservée au marché américain. Les modèles Lexus étant disponibles à la vente dans l’archipel depuis 2008, le Toyota Harrier a été contraint de changer son fusil d'épaule, et de se transformer en une version très haut de gamme, du célèbre RAV4. Cette nouvelle génération reprend donc la plate-forme TNGA-K. Par rapport au RAV4 qui mise principalement sur son look de baroudeur, le Harrier joue la carte du SUV Premium. Le véhicule est plus long de 8cm, plus large de 1cm, et son empattement prend 3cm pour parfaire l’espace à bord. La ligne est plus douce, moins anguleuse, avec ses boucliers enveloppants, sa ligne de toit fuyante, ses passages de roue rebondis, et son éclairage arrière à bandeau lumineux très fin. La planche de bord est totalement remanié, avec une console centrale stylée, un écran plus imposant, et une finition faisant la part belle au cuir et à l’aluminium. Sous le capot, un simple 4 cylindres 2.0L atmosphérique de 171ch accouplé à une boîte à variation continue en entré de gamme. Puis, on retrouve l’excellent bloc hybride du Rav4, soit, le 2.5L essence + moteur électrique, développant 218ch en 2WD et 222ch en 4WD.

 

29 Avril 2020 : La Porsche 911 Type 992 est sortie il y a environ un an, et pour le moment, elle n’était disponible qu’avec la boîte PDK 8 rapports à double embrayage. Porsche propose à présent une unité mécanique à 7 rapports sur les 911 Carrera S et 4S, sous forme d’option gratuite. Le client disposera même du pack Sport Chrono de série, ce qui permet de disposer de la suspension dynamique, du launch control et de modes de conduite plus sportifs. Bien sûr, la boîte mécanique est moins performante que la PDK au démarrage, avec un 0 à 100km/h effectué en 4.2s, au lieu de 3.5s, mais une fois le véhicule lancé, l’efficacité devrait être du même calibre. Porsche annonce également l’arrivée de nouvelles options, comme une sellerie cuir vintage que l’on retrouvait sur la première 911 Turbo, le « Smartlife » permettant d’augmenter la garde au sol de 40mm à l’avant en cas de dos d’âne, et des vitrages légers et insonorisés (-4kg).

 

27 Avril 2020 : Land-Rover n’a pas d'autres choix que de baisser les émissions de CO2, si elle ne veut pas s’exposer à de fortes amendes, la législation imposant une moyenne de 95g/km pour tous les véhicules vendues. La solution la plus pratique reste la technologie hybride rechargeable, avec un cycle d’homologation plutôt avantageux. La marque Anglo-indienne nous présente donc son Evoque 300e et Discovery Sport 300e. Sous le capot de ces deux SUV, on retrouve un tout nouveau trois cylindres 1.5L Turbo de 200ch pour le train avant, et une unité électrique de 109ch pour l’essieu arrière. La plate-forme PTA permet d’embarquer une batterie de 15kW d’environ 124kg. Pour réduire la masse, Land-Rover a donc choisi un petit bloc thermique et une boîte automatique à 8 rapports, et non à 9, comme sur le reste de la gamme. Le bac à essence passe de 67 à 57 litres. La puissance cumulée de 309ch offre des performances alléchantes, mais ce sont surtout les consommations et les rejets de CO2 qui attirent notre attention, avec respectivement 1.4L au 100km et 32gCO2/km pour l’Evoque et 1.6L et 36g/km pour le Discovery Sport. Trois modes de conduite à disposition (Hybrid, EV et Save), qui gèrent automatiquement le mode de propulsion selon l'utilisation, qui privilégie l’électrique (60km jusqu'à 135km/h), ou qui charge et maintient le niveau des batteries pour plus tard.

 

25 Avril 2020 : Toyota ne proposait pas encore de SUV du segment B, une catégorie pourtant très en vogue, où tous les constructeurs font le forcing, et dont le roi de la catégorie est le Renault Captur. Pour 2020, Toyota profite du renouvellement de sa citadine compacte Yaris pour sauter le pas, et nous dévoile une version baroudeuse qui devrait faire mouche. Effectivement, cette Toyota Yaris Cross est tout simplement un RAV4 en réduction. Elle repose sur la plate-forme TNGA-B, et son empattement reste stable avec 2.56m par rapport à la citadine. Le véhicule est plus long, avec ses 4.18m, il est assez musculeux, et sa garde au sol gagne 3cm. On note d’ailleurs son look de parfait baroudeur, avec les passages de roues carrés, et les gros plastiques noirs qui ornent les bas de caisse. La face avant verticale avec cette calandre avec radar intégré en impose. On note les feux arrière avec bandeau lumineux, et le pavillon noir avec cet aspect flottant. La planche de bord ne diffère pas de celle de la Yaris. La modularité a été retravaillée, et on note la présence d’une banquette arrière en trois parties (40/20/40). Sous le capot, Toyota mise bien sûr sur sa nouvelle motorisation hybride, comprenant un trois cylindres 1.5L et un bloc électrique de 59kW, offrant une puissance cumulée de 116ch. La bonne surprise, c’est que cette Yaris Cross sera disponible en 4 roues motrices. Pour l’Europe, la marque nippone présente son système AWD-i, qui se pare d’un électromoteur au niveau du train arrière. La puissance reste inchangée, mais cette unité électrique supplémentaire permet quelques petites escapades, ce que n’offre pas la conurrence directe de cette Yaris Cross. Toyota annonce des rejets de CO2 de 90g/km pour la version 4X2 et de 100g/km pour la version AWD-i. Cocorico, comme pour la citadine, les Yaris Cross vendues en Europe, seront contruites à Valenciennes.