Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

17 Septembre 2019 : Premium ou généraliste, les constructeurs mettent le paquet sur l’électrification de leur gamme, et on peut s’attendre à une déferlante de ce type de véhicule sur nos routes, à très court terme. Mercedes a lancé son premier véhicule électrique en 2019, avec l’EQC, un SUV qui dérive du GLC de la gamme à l’étoile. Attention, le constructeur allemand passera très prochainement la vitesse supérieure, et on peut apercevoir à Francfort, ce concept-car, qui se présente comme une grande berline luxueuse et 100% électrique. Ce Mercedes EQS devrait débarquer sur les routes en 2021. Ell arbore pour le moment un style très épuré, mais assez révolutionnaire dans son éclairage. Le bandeau lumineux arrière se compose de 229 étoiles, la calandre, de 940 diodes, et les phares disposent de 500 LED chacun. Cette nouvelle plate-forme MEA, peut accueillir, grâce à son grand empattement, une série de batterie d’une puissance de 100kWh. Les deux moteurs électriques placés sur chaque essieu, développent une puissance cumulée de 350kW, soit 476ch. Mercedes ne joue donc pas la carte de la puissance à tout prix, contrairement à la Tesla Model S ou le Porsche Taycan. Le 0 à 100km/h serait néanmoins abattu en 4.5s, et la vitesse maximum bridée à 200km/h pour économiser de l’énergie. L’autonomie atteindrait les 700km.

 

16 Septembre 2019 : BMW est le constructeur qui propose le plus de nouveautés à Francfort. Nouvelle Série 1 et X6 en sont les stars, mais la marque à l’hélice pense toujours à l’avenir, en présentant le concept 4. Ce véhicule préfigure bien évidemment la future Série 4, mais également l’i4, la berline 100% électrique qui débarquera en 2021. Comme toujours, BMW veut frapper les esprits, en proposant un look d’un nouveau genre, avec ce haricot qui prend cette fois de la hauteur, et qui nous rappelle les BMW d’une autre époque (328 des années 30). La signature lumineuse s’est encore affinée, le profil est tendu, et la poupe s’inspire largement de la nouvelle Série 8. Cette BMW Concept 4 ne dévoile par contre, ni son intérieur, ni sa fiche technique.

 

14 Septembre 2019 : Les ingénieurs de Bugatti n’ont pas perdu cette obsession de la vitesse pure. Un prototype vient même de dépasser les 300 miles à l’heure (soit 490km/h) selon le constructeur, au main d’Andy Wallace. Une occasion pour le constructeur franco-allemand, de présenter cette série limitée à 30 exemplaires. La Bugatti Chiron Super Sport 300+ se pare donc d’une robe spécifique, avec des éléments aérodynamiques pour plaquer l’avant du véhicule au sol à grande vitesse, et d’une poupe rallongée afin de faciliter l’écoulement de l’air. On note les échappements placés à la verticale, qui épouse un nouveau diffuseur. Les jantes sont en magnésium, et le bloc W16 8.0L quadriturbo développe 1600ch. Pour des raisons de sécurité, Bugatti bridera très certainement la vitesse de pointe, les pneus subissant trop de contraintes à cette vitesse.

 

13 Septembre 2019 : Ca y est, Volkswagen lance enfin son iD3. Ce véhicule est conçu à partir de la nouvelle plate-forme MEB du groupe, qui est prévue pour accueillir, uniquement des motorisations électriques. Cette Volkswagen iD3 est donc une berline compacte familiale du segment C 100% écologique. Elle est d’ores et déjà considérée comme le pendant électrique de la célèbre Golf. Le style ne risque pas de choquer la clientèle traditionnelle de la marque, avec une face avant passe-partout, un profil tout aussi classique, et une partie arrière disposant d’un hayon massif, mais noire. La planche de bord est est un poil austère comme d’habitude chez leconstructeur allemand, mais son dessin épuré, son instrumentation minimaliste digitale, et son écran central de 10 pouces, distillent une ambiance très futuriste à cette iD3. Son bloc moteur de 150kW (204ch) et 310nm de couple, est alimenté, soit par une batterie de 45kWh (330km), de 58kW (420km), ou de 77kWh (550km).

 

12 Septembre 2019 : Deuxième cabriolet chez Ferrari en 2019. Cette dernière est équipée d’un bon gros V12, et fera partie intégrante de la gamme, contrairement à des série limitées comme la 550 Barchetta, 575 Superamerica ou 599 SA Aperta. La Ferrari 812 Superfast GTS se découvre donc, grâce à un petit toit rigide activable jusqu’à 45km/h. Comme sur le coupé, son V12 6.5L développe toujours 800ch et 718nm de couple, ce qui permet un 0 à 100km/h en moins de 3s et un 0 à 200km/h en 8.3s. Les 75kg supplémentaires ne devraient pas modifier le comportement de la bête. Cette digne descendante de la 365GTS/4 de 1969, sera disponible à un tarif largement supérieur à 300 000€.

 

11 Septembre 2019 : Le mythe Land-Rover Defender renaît de ses cendres en 2019. Il dévoile son faciès au Salon de Francfort. Un faciès toujours aussi carré, un profil cubique, et un hayon vertical avec feux à LED. Vous apprécierez certainement la grosse filiation stylistique avec son aïeul. Dans l’habitacle, c’est un peu la même chose, avec une planche de bord dont on devine l’armature, des vis apparentes, et un plancher lavable à l’eau. Et pourtant, rien ne manque au niveau technologique, avec une instrumentation numérique 12 pouces, un écran central de 10 pouces, une connexion internet 4G, avec mise à jour automatique du système multimédia. Ce Land-Rover Defender adopte un tout nouveau châssis en aluminium D7X-Extreme, avec roues indépendantes. Malgré l’abandon du châssis à échelle, cet engin est capable de franchir des gués de 90cm, et les débattements de suspensions atteingnent 50cm lors des croisements de pont. Boîte de transfert, différentiels, suspension pneumatique en option, il restera probablement le meilleur tout-terrain au monde. Le Defender peut accueillir trois passagers à l’avant. Le Defender 90 (4.32m) embarque donc 6 passagers, et le Defender 110 (4.76m), 8 passagers. Sous le capot, deux blocs diesel 2.0D de 200ch et 240ch, ainsi que deux blocs essence de 300ch (2.0L Turbo) et 400ch (V6 3.0L Turbo avec hybridation 48V). Un modèle hybride rechargeable arrivera un peu plus tard. Le Land-Rover Defender 90 sera disponible à partir de 49 900€, et le Defender 110 débutera à 55 900€.

 

10 Septembre 2019 : Il fallait s’y attendre, après la RS6 Avant, son break de chasse familiale, la marque aux anneaux lève le voile sur la version RS du coupé 5 portes A7. Ce monstre reprend les attributs stylistiques de la RS6, avec cette face avant anguleuse et ultra-agressive. L’Audi RS7 Sportback est plus large de 4cm, la caisse est abaissée de 20mm, et elle chausse des jantes de 21 pouces (22 pouces en option). On note la présence du pack carbone, sur le boulcier avant, les bas de caisse et le diffuseur, qui sied parfaitement à cette teinte de carrosserie rouge vif. Les échappements peuvent être chromées ou noircies. Sous le capot, toujours le V8 4.0L Bi-Turbo (avec hybridation 48 volts) qui crache 600ch et 800nm de couple, et qui propulse l’engin de 0 à 100km/h en 3.6s. La vitesse maxi est limitée à 280km/h (305km/h en option). La transmission intégrale est typée propulsion, et les quatre roues directrices renforcent l’agilité de cet engin de 2065kg. Il a pour mission de venir chatouiller la prochaine BMW M8 Gran Coupé et la Mercedes AMG GT 4 Portes.

 

09 Septembre 2019 : Une tradition chez Ferrari, la berlinette de la gamme finit toujours par se découvrir, et c’est au tour de la F8 Tributo d’enlever le haut. La fiche technique de ce nouveau cabriolet est très proche de celle de la regretté 488 Pista. Cette Ferrari F8 Spider annonce même 20kg de mois sur la balance. Le V8 3.9L Bi-Turbo est un des seuls moteurs turbocompressés à chanter si haut dans les tours (près de 8000tr/mn). Il développe toujours 720ch et 770nm de couple, vous pourrez atteindre cheveux au vent, les 100km/h en 2.9s, et les 200km/h en 8.2s, et croiser à 340km/h. Son toit rigide escamotable ne demande que 14s pour se replier, tout en roulant jusqu’à 45km/h. Un capot moteur plat, un double bossage au niveau des appuis-tête, le toit s’intègre parfaitement à la structure.

 

08 Septembre 2019 : Lamborghini présente le premier modèle hybride de son histoire. Si le constructeur souhaite garder un bloc V12 dans sa gamme, la seule façon de le rendre plus sobre, est de passer à l'électrification. Cette Lamborghini Sian ne sera néanmoins pas équipé d’une traditionnelle batterie lithium-ion. Elle fait appel à un supercondensateur, qui a la faculté d’emmagasiner un maximum d’énergie au freinage en très peu de temps, et de le restituer immédiatement à l'accélération. Il s'agit donc d'une hybridation légère, qui ne pèse que 34kg (bloc électrique + supercondensateur). Le système d'une puissance de 34ch, est placé entre l’habitacle et le gros V12 6.5L, qui développe pour l’occasion, 785ch. La puissance cumulé de 819ch, permet un 0 à 100km/h en 2.8s. Le système hybride agit jusqu’à 130km/h, privilégiant l’accélération, mais surtout les reprises. Côté look, on remarque sa filiation, avec l’Aventador. Néanmoins, aucun panneau de carrosserie n'est commun. On remarque cette signature lumineuse en Y, un profil moins anguleux, et une partie arrière, avec des feux et des sorties d'échappement hexagonales. Lamborghini produira 63 exemplaires, qui sont d'ores et déjà, tous vendus.

 

06 Septembre 2019 : Le Porsche Taycan est enfin prêt à être commercialiser. Après des années de gestation, l’arme électrique de Stuggart montre son jolie faciès, avec un design qui rappelle fortement le concept de 2015. Feux à 4 diodes et des entrées d’air verticales, une partie arrière épurée avec un fin bandeau lumineux, une garde au toit très basse, ce Taycan est en fait, un superbe coupé 4 portes écologique. Deux moteurs électriques (1 sur chaque essieu) propulsent le monstre, avec une puissance cumulée qui varie entre 680ch pour la Turbo, et 760ch pour la Turbo S. Porsche a voulu respecter la hiérarchie habituelle du reste de la gamme, et reprendre l’appellation Turbo malgré la présence d’une motorisation 100% électrique. Le 0 à 100km/h est avalé respectivement en 3.2s et 2.8s, malgré les 2.3 tonnes de l’engin. Il faut dire que l’énorme batterie de 93Kwh fournie par LG pèse pas moins de 650kg. C’est pour cette raison, que ces Porsche Taycan Turbo et Turbo S, disposent des 4 roues motrices et directrices, du contrôle de roulis actif, d’une suspension active, et d’un différentiel arrière à glissement limité. Le centre de gravité est extrêmement bas, et Porsche a tenté d’abaisser au maximum le poids, avec un véhicule composé à 37% d’aluminium. Le système de freinage fait d’abord appel au frein moteur, avant d’activer le système classique, avec disques en carbone céramique, en option. L’ambiance à bord est à la fois traditionnelle et futuriste. Une instrumentation gigantesque de 17 pouces, un écran central de 11 pouces, et même un autre écran pour le passager avant en option. Enfin, le tunnel central est de la même veine, avec deux écrans tactiles supplémentaires. Pour l’Europe, Porsche annonce des tarifs variant de 155 552€ (Turbo) à 189 152€ 5turbo S). A noter que des modèles plus sages arriveront à court terme dans la gamme Taycan.

 

05 Septembre 2019 : Nissan a été une marque innovante ces quinze dernières années. C’est elle qui a lancé la mode des SUV compacts avec son célèbre Qashqai, et elle a réussi à imposer le Juke, son crossover urbain bien avant la concurrence. Ce dernier a pris du temps avant de se renouveler, après une carrière de 9 ans. La nouvelle mouture débarquera donc à Francfort. Le style est sauvegardé, mais ce Nissan Juke II semble avoir pris une bonne dose de testostérone. Le véhicule a grandi (4.21m au total), et il est également plus large de 3cm, la calandre en V a pris du volume, et elle épouse des feux affinés. Les feux additionnels en croix lui donnent encore plus de personnalité, le toit aspect flottant et la nervure de profil ajoutent du dynamisme, et les feux arrières sont maintenant horizontaux. L’intérieur suit la même tendance, avec une planche de bord qui parait plus qualitative, une ambiance plus sportive, avec ces aérateurs ronds et ces teintes bicolores. N’oublions pas en option, les hauts-parleurs Bose intégrés au siège. Pour le moment, Nissan annonce uniquement un trois cylindres essence 1.0L Turbo de 117ch, en attendant une future motorisation hybride. Elle se pare de nombreuses aides à la conduite, dont le système ProPilot avec conduite semi-autonome.

 

  

04 Septembre 2019 : Hyundai renouvelle sa mini-citadine, l’i10. Ce n’est pas le marché le plus porteur, mais aucun constructeur généraliste ne peut faire l’impasse sur cette catégorie. Et pour contrer l’original Twingo, reine de la catégorie en France, la marque Coréenne a voulu donner un style bien plus expressif à son nouveau modèle. Cette Hyundai i10 arbore déjà une calandre plus imposante, équipée de feux diurnes ronds. Le bouclier est plus anguleux, les passages de roues sont marqués, la custode bi-ton arbore un logo i10, et le véhicule s’est élargi de 2cm. La présentation intérieure est plutôt flatteuse, et l’empattement a pris 2cm, ce qui profite aux places arrière. Mais Hyundai met surtout l’accent sur les technologies embarquées, avec un écran tactile 8 pouces, une caméra de recul, un chargeur de smartphone par induction, un freinage automatique d’urgence avec détecteur de piétons, une aide au maintien dans la voie, et des feux adaptatifs. Sous le capot, deux petits blocs essence 1.0L 67ch et 1.2L 84ch, couplés à une boîte mécanique ou robotisée 5 rapports.

 

03 Septembre 2019 : Cupra, filiale à part entière du constructeur espagnol Seat, emmènera dans ses bagages à Francfort, un concept 100% électrique, qui devrait débarquer sur nos routes en 2020. Ce Cupra Tavascan repose sur la nouvelle plate-forme MEB du groupe Volkswagen. On rappelle qu’elle est conçu pour accueillir uniquement des motorisations électriques. Le Tavascan se pare donc de deux moteurs électriques (1 pour chaque essieu), dont la puissance cumulée atteint les 306ch. Alimentés par une batterie de 77kW, Cupra annonce une autonomie approchant les 450km et des performances alléchantes, avec un 0 à 100km/h effectué en 6.5s. La planche de bord épurée s’équipe bien évidemment d’une instrumentation numérique 12.3 pouces. L’écran central de 13 pouces qui pivote électriquement du conducteur au passager apporte une certaine convivialité.

 

02 Septembre 2019 : Le nouveau SUV compact 7 places Mercedes GLB n’est pas encore arrivé en concession. Et pourtant, le département sportif de la marque, AMG, dégaine déjà une version sportive de cette pratqiue familiale. Sous le capot, on retrouve donc le 4 cylindres 2.0 Turbo du Classe A35AMG. Il développe 306ch et 400nm de couple, ce qui devrait suffire à dynamiser ce SUV. Le Mercedes-AMG GLB 35 se pare de la transmission intégrale 4Matic de série, afin d’envoyer une partie du couple sur le train arrière en cas de difficulté. Cela permet un 0 à 100km/h en 5.2s et 250km/h en vitesse de pointe. La nouvelle boîte 8G-DCT à double embrayage est également de la partie, tout comme l’amortissement piloté qui s’adapte à votre style de conduite. On note la présence de la calandre AMG, de la double sortie d’échappement, et des jantes 19 pouces.

 

31 Août 2019 : La Nissan GT-R est née en 1969. Elle fête donc ses 50 ans cette année. Le modèle actuel, sortie en 2007, connaît une carrière à rallonge. Cela n'empêche pas Nissan de la faire évoluer régulièrement, afin de rester au contact des meilleures sportives de la planète. Malgré son âge canonique, cette Nissan GT-R R35 n’a donc pas fini de nous étonner, avec notamment, la présentation en avance, du millésime 2020. Le V6 3.8L Bi-Turbo développe toujours 570ch, mais profite de deux nouveaux turbocompresseurs, permettant une meilleure réactivité à bas régimes, et une consommation moindre de 5%. La boîte auto 6 rapports à double embrayage, est plus rapide de 0.15s en mode R. Nissan revoit son système de freinage, avec une course de la pédale de frein réduite. La suspension pilotée Bilstein est reparamétrée, afin de gagner en confort, en précision de conduite, tout en rendant le véhicule plus stable à haute vitesse. Enfin, cette GT-R se dote d’un échappement en titane, de nouvelles jantes en 20 pouces, d’une sellerie cuir grise, et d'une nouvelle teinte de carrosserie Bayside Blue.

 

30 Août 2019 : Le Porsche Macan Turbo avait disparu du catalogue depuis près de deux ans, à cause des normes anti-pollutions que son bloc V6 3.6L Turbo ne passait plus. Il fait son grand retour à la fin de l’année, et se dote pour l’occasion du bloc moteur de l’Audi RS5 et Porsche Panamera S. Il s’agit d’un petit V6 2.9L gavé par deux turbos. La puissance de 440ch et le couple de 550nm, permettent un 0 à 100km/h en 4.5s (4.3s avec le pack Sport Chrono) et de croiser à 270km/h. Les jantes de 20 pouces sont de série, mais il faudra passer par la case option, pour profiter de la suspension pneumatique pilotée, du différentiel à vectorisation de couple (Porsche Torque Vectoring), et des freins en carbone céramique. Pas de folie au niveau du look, on retrouve même les quatres sorties d’échappement du Macan S. Elle se distingue surtout par son bouclier avant, ses bas de caisse et son diffuseur, de la teinte de la carrosserie.

 

29 Août 2019 : Seat ne propose aucun modèle électrifié dans sa gamme. Afin de s’adapter aux prochaines normes écologiques, le constructeur espagnol a fait, comme d’habitude, son marché dans l’énorme banque d’organe du groupe Volkswagen. Le Seat Tarraco est le premier SUV familiale de la gamme, et c’est lui qui profitera de cette technologie en 2020. Il accouple le bloc 1.4TSi de 150ch à un moteur électrique de 116ch. La puissance cumulée de 245ch devrait suffire à donner des ailes à cette familiale de 4.74m. Le 0 à 100km/h est annoncée pour 7.4s, et il croise à 217km/h. Grâce à sa batterie de 13kWh, il serait capable de rouler 50km en mode full électrique, un peu à l’image du précurseur, le Mitsubishi Outlander PHEV. Le Seat Tarraco FR e dispose de quelques spécificités esthétiques, comme les jantes de 19 pouces (20 pouces en option), le bandeau lumineux éclairé sur le hayon, et la nouvelle teinte de carrosserie « Fura Grey ». Ce Tarraco restera une simple traction, mais proposera toujours 7 places à bord, malgré cette technologie hybride et sa grosse batterie. Sortie prévue en 2020.

 

28 Août 2019 : Mercedes lancera officiellement à Francfort, son tout nouveau GLE Coupé. Quand il est arrivé sur le marché en 2015, son objectif premier était de mettre à mal l’hégémonie du BMW X6, dans la catégorie très particulière, des SAC. Mercedes renouvelle relativement rapidement son modèle, afin de profiter des dernières technologies du SUV classique, GLE. La ligne s’affine un peu plus, avec un véhicule qui s’allonge de 4cm et un pare-brise plus incliné. Il est par contre plus large de 2cm. Le style n’est pas transfiguré, malgré une nouvelle calandre type « grille diamant », des surfaces vitrées réduites de profil, et des feux arrière plus dynamiques. La marque à l’étoile promet une habitabilité en hausse grâce à un empattement majoré de 2cm, et une capacité de chargement généreuse, variant de 655 à 1790 litres. La planche de bord est repris du GLE, avec technologie MBUX, et le nouveau service de streaming Amazon Music. Sous le capot, le 350d de 272ch, le 400d de 330ch, et le bloc AMG 53 de 435ch. Ce Mercedes GLE Coupé profite en option de la géniale suspension pneumatique (E-Activ body control), qui fonctionne sur réseau 48 volts, en agissant sur les quatre roues de façon indépendante (Road Surface), et en réduisant le tangage grâce à une légère inclinaison vers l’intérieur du virage (fonction Curve). Cette suspension intelligente est même capable de récupérer de l’énergie sur chemin dégradé.

 

25 Août 2019 : Donkervoort, petit artisan Néerlandais, rend hommage à son fondateur. L’année dernière, la marque fêtait ses 40 ans avec une série spéciale D8 GTO-40. Cette année, c’est Joop Donkervoort qui souffle ses 70 bougies. Pas encore de données techniques pour cette Donkervoort D8 GTO-JD70, mais on peut-être sûr qu’elle proposera à peu de chose près, la même fiche technique que la D8 GTO de 2013. Ce monstre embarque le 5 cylindres 2.5L Turbocompressé de l’Audi RS3 Sportback. Avec sa puissance de 380ch et son poids de seulement 678kg à vide, elle abat le 0 à 100km/h en à peine 2.7s, et le 0 à 200km/h en 7.7s. Bref, peu sont les véhicules à pouvoir suivre le rythme de cet engin hors-norme. Elle sera produite à 70 exemplaires, et on peut apercevoir sur ces deux premiers clichés, sa nouvelle teinte de carrosserie avec un nuancier de vert. Le tarif devrait avoisiner les 165 000€TTC en Europe.

 

23 Août 2019 : Le monde du rallye n’a pas encore entamé sa conversion à l’électrique. Il faudra attendre 2022 pour que le championnat du monde de WRC se convertisse à l’hybride. Les courses sur piste sont donc en avance, avec une Formule 1 hybride depuis des années, et une Formule E 100% électrique. Opel annonce une petite révolution dans le championnat allemand ADAC. La marque remplacera sa formule de promotion ADAC Opel Rallye Cup (Opel Adam 190ch) par l’e-Rallye Cup, qui mettra en avant la toute nouvelle Corsa électrique. Cette Opel Corsa-e de rallye sera équipé comme le modèle de série, d’un bloc moteur de 100kW (136ch) et 260nm de couple. Le véhicule sera bien évidemment allégé, et disposera d’un arceau. Il s’agit d’une traction avec différentiel autobloquant Torsen, les jantes sont en 17 pouces, les suspensions et le système de freinage sont spécifiques. Cette Corsa-e sera disponible au tarif de 50 000€. La marque prévoit 15 exemplaires pour le championnat 2020-2021. Le gagnant se verra offrir une saison en Championnat d’europe junior, sur une Corsa R2.

 

21 Août 2019 : La marque aux anneaux nous dévoile sa nouvelle RS6 Avant. Ce break ultra-performant sévit depuis 2002, et on en est à la quatrième génération. Ce qu’on peut dire, c’est que cette nouvelle mouture ne fait dans la dentelle au niveau du style, avec un véhicule qui se démarque fortement du reste de la gamme A6. Un bouclier anguleux, qui se pare d’une fente entre la calandre et le capot moteur, un nouveau capot nervuré (Powerdome) et les feux de l’A7 Sportback, on note la présence de ces bas de caisse avec lame gris mat. On retrouve cette lame sur le large bouclier arrière, qui adopte toujours deux énormes sorties d’échappement ovales. Les passages de roue ont également été redessinés à cause des voies, qui ont été élargies, et de la hauteur de caisse rabaissée. Sous le capot, le V8 4.0L Bi-Turbo développe à présent 600ch et 800nm de couple. Toute la cavalerie passe par la boîte Tiptronic 8 rapports, par la transmission intégrale quattro, et les quatre roues directrices, chaussées en 22 pouces en option. Pour la bonne conscience, cette Audi RS6 Avant se pare d’un système de micro-hybridation 48V qui coupe le moteur sous 22km/h, et de la désactivation de 4 cylindres à vitesse stabilisée.

 

20 Août 2019 : Habituellement réservée au véhicule haut de gamme de la marque, la technologie hybride rechargeable sera à présent disponible sur les plus populaires Classe A et Classe B. Mercedes présente donc ce nouveau bloc moteur 250 e EQ Power, qui accouple le 4 cylindres 1.3 Turbo de 160ch et un moteur électrique de 75kW (102ch), qui sont associés à la boîte automatique 8 rapports, à double embrayage. La puissance cumulée de 218ch annonce des performances alléchantes, avec un 0 à 100km/h effectué en seulement 6.6s. Grâce à sa batterie de 15kWh, l’autonomie en mode full électrique serait compris entre 60 et 70km pour la Classe A, et entre 50 et 60km pour la Classe B. Ces deux véhicules ont pris à peu près 150kg sur la balance, et le tarif devrait avoisinner les 37 000€ pour le lancement en Allemagne.

 

 

19 Août 2019 : Porsche a définitivement fait une croix sur les moteurs diesel. Le prestigieux constructeur allemand mise sur une électrification de sa gamme à très court terme. C’est au tour des Porsche Cayenne et Cayenne Coupé de profiter de motorisations écologiques. Attention tout de même, économie d’énergie ne rime pas forcément avec raison chez Porsche. Ce Cayenne Turbo S E-Hybrid embarque un V8 4.0L Bi-Turbo de 550ch et un bloc électrique de 136ch placé dans le prolongement de la boîte automatique à 8 rapports. Cela donne une puissance cumulée de 680ch et un couple de 900nm. Grâce à sa batterie de 14.1kWh, ce monstre est capable de rouler sur 40km en mode électrique, avant de basculer en mode hybride. En mode Sport, les performances sont canoniques, avec un 0 à 100km/h avalé en 3.8s, et une vitesse de pointe de 295km/h. Vu le poids de 2.5 tonnes, Porsche propose le dynamic chassis control, le Torque vectoring+ et un système de freinage en carbone céramique.

 

17 Août 2019 : C’est au Concours d’élégance de Pebble Beach, que Bugatti présentera officiellement la Centodieci (110 en Italien), une série limitée à 10 exemplaires. Ce véhicule a pour but de fêter les 110ans de la marque, mais aussi de rendre hommage à la mythique EB110 des années 90. La Bugatti Centodieci reprend les dessous techniques de la Chiron bien sûr. Le style est néanmoins spécifique, avec une calandre inspirée de l’EB110, d’un vitrage latéral rectangulaire, de 5 trous sur les panneaux latéraux, d’un éclairage ultra-fins, et de jantes d’un nouveau genre. La partie arrière est encore plus agressive, avec un éclairage en pointillé, un diffuseur hors-norme qui intègre 4 sorties d’échappement en étage, sans oublier le gigantesque aileron fixe. Bugatti vient juste de révéler sa fiche technique, avec un W16 Quadri-turbo qui passe de 1500ch dans la Chiron, à 1600ch dans cette Centodieci. Le 0 à 100km/h est donc avalé en 2.4s, et le 0 à 200km/h en 6.1s. Son aérodynamisme génère 90kg d'appui supplémentaires, et elle perd 20kg sur la balance, avec un poids totale de 1975kg. La vitesse maximum se limite à 380km/h. Le tarif de 8 millions d’euro n’a pas l’air d’avoir effrayé les futurs acheteurs. Effectivement, les 10 exemplaires sont déjà tous réservés.

 

Ci-dessous, son inspiratrice, la Bugatti EB110 de 1991

16 Août 2019 : Rezvani, artisan automobile Californien, présente la deuxième génération de son Tank. Ce véhicule totalement improbable profite de la base technique du Jeep Wrangler, qui vient juste d’être renouvelé. Le Rezvani Tank repose donc sur cette nouvelle plate-forme, mais adopte un style qui la distingue, avec des aira de char d’assaut. Il mesure 4.80m de long, 2.10m de large, et sa garde au toit culmine à 2.0m. Le poids de 2.6 tonnes impressionne également. N’oublions pas que ce véhicule peut profiter d’une carrosserie blindée. On retrouve des équipements assez spéciaux comme un soubassement contre les explosions, des pneus à roulage à plat, une caméra infrarouge, ou des poignées de porte électrifiées. Sous le capot, le client peut choisir un V6 3.6L essence, un V6 3.0L diesel, un V8 6.4 Hemi de 500ch, ou le terrifiant V8 6.2L compressé du Dodge Challenger SRT Demon. La puissance atteint alors des sommets avec pas moins de 1014ch. Le Rezvani Tank II est déjà disponible à la commande, au tarif de 349 000 dollars, soit environ 312 000€.

 

14 Août 2019 : Volkswagen présentera officiellement à Francfort, son T-Roc Cabriolet. On se rappelle de l’audace de la part de Range-Rover il y a quelques années avec son Evoque Cabriolet, qui avait connu un succès des plus mitigés. Après la disparition dans la gamme, de l’Eos, de la Golf Cabrio et de la Cocinnelle Cabrio, ce Volkswagen T-Roc Cabriolet sera la seule découvrable de la marque allemande. Son empattement prend 4cm, le véhicule dispose de renforts au niveau du châssis, elle perd bien évidemment ses deux portes arrière, et le pare-brise très incliné, fait perdre 5cm en garde au toit. La capote triple épaisseur est capable de se replier en 9 secondes jusqu’à 30km/h. Pas forcément très pratique, le coffre ne cube que 284 litres, et la banquette arrière n’accueille que deux passagers. Côté look, vous pourrez opter pour le kit R-Line. Ce T-Roc cabriolet sera uniquement disponible en deux roues motrices. Le 1.0TSi de 115ch (BM) et le 1.5TSi de 150ch (BM et DSG) seront les seules motorisations proposées pour ce début de carrière.

 

13 Août 2019 : Hyundai vient tout juste de dévoiler la version hybride de sa très populaire Sonata. Pour le moment, elle sera disponible en Asie et aux Etats-Unis, son marché de prédilection. Le Hyundai Sonata hybride accouple un bloc moteur essence 2.0GDi (injection directe d’essence) de 152ch et 188nm de couple, à un moteur électrique de 38kW (52ch) et 205nm. La puissance cumulée est de 195ch. Associés à une transmission automatique à 6 rapports, cette grande berline se contente d’une consommation mixte de 4.9L au 100km. Hyundai propose néanmoins deux grandes nouveautés pour le millésime 2020. Le véhicule sera équipé du système ASC (Active Shift Control), qui a pour but de synchroniser la boîte et la rotation du moteur, afin d’augmenter les passages de rapports de 30%, et d’optimiser encore la consommation. Puis, on retrouve sur le toit, des panneaux photovoltaïques, capable de recharger la petite batterie à hauteur de 60%. Cela permettrait de rouler à l’énergie solaire 1300km par an.

 

10 Août 2019 : La Porsche 911 GT3 fête cette année ses 20 ans d’existence. Le constructeur allemand a adopté cette appellation GT3 en 1999, pour montrer son attachement à la compétition. Néanmoins, il ne faut pas oublier que cette 911 GT3 est avant tout, une descendante directe de la 911 Carrera RS de 1972. Bref, Porsche a voulu créé la 911 la plus sportive, la plus radicale, et la plus adaptée à un usage sur circuit. Tout a donc commencé avec la 911 GT3 Type 996, qui développait à l’époque 360ch, et même 381ch sur la phase 2 apparue en 2003. La 911 GT3 Type 997 de 2006 passe à 415ch, et une version 911 GT3 RS 4.0L (série limitée) fait exploser la puissance jusqu’à 500ch en fin de carrière. La 911 GT3 type 991 arrive sur le marché en 2015. Son nouveau bloc 3.8L annonce 475ch dans un premier temps, puis repassera à une cylindrée de 4.0L (500ch) sur le modèle RS. Porsche propose alors les 4 roues directrices pour encore plus de dynamisme. La phase 2 de 2018 culminera à 520ch.

 

 

Ci-dessous 911GT3 RS Type 996

 

Ci-dessous 911 GT3 RS type 997

 

Ci-dessous 911GT3 RS type 991

08 Août 2019: Retour sur le Concours d'élégance annuel de la Villa d'Este 2019 avec notre partenaire www.photos-automobiles.com

 

Cette année, pour fêter ses 90 ans, le concours propose une petite innovation au programme. Un rallye est organisé pour les participants le jeudi, c'est-à-dire la veille de la journée habituellement consacrée à l'enregistrement et à l'enregistrement des automobiles. Ayant déjà planifié mes grandes vacances cette année, il semble peu raisonnable de poser le jeudi en sus. Après coup, pour ceux présents, il semble que les souvenirs photos restent limités, bien qu'il soit toujours impressionnant de voir ces voitures sur route, tant elles sont couvées le reste de l'année. A suivre si l'initiative est reproduite en 2020...

 

http://www.photos-automobiles.com/evenements/392-concorso-d-eleganza-villa-d-este-2018-vendredi-2.html

 

http://www.photos-automobiles.com/evenements/393-concorso-d-eleganza-villa-d-este-2019-samedi.html

 

http://www.photos-automobiles.com/evenements/394-concorso-d-eleganza-villa-d-este-2019-dimanche.html

 

 

05 Août 2019 : Carlex Design, préparateur Polonais, nous présente une vision plutôt luxueuse du pick-up, Mercedes Classe X. Ce dernier, on le rappelle, est construit sur la base mécanique d’un Nissan Navarra, tout comme, le Renault Alaskan. Même si le design et l’habitacle sont spécifiques, on pourrait dire qu’il manque certainement d’un peu de cachet pour être digne de son blason. Carlex Design a donc mis le paquet sur le look, qui reprend certains éléments de l’ultra-luxueuse Maybach S650 Cabriolet. Calandre avant, les jantes, Carlex design rajoute nombres d’éléments en carbone, comme le capot moteur, les coques de rétroviseurs, ou les passages de roue. L’arceau est également plus volumineux, et le plancher de la benne se pare de Tek. Dans l’habitacle, c’est encore mieux, avec du bois sur une grande partie de la planche de bord, des sièges sport avec sellerie bi-colore, et un pavillon en alcantara. Ce Mercedes Classe X Yachting Edition ne s’offrira pas à moins de 105 000€ en Europe.

 

04 Août 2019 : Le concessionnaire Mac-Laren de Denver dans le Colorado a décidé de faire plaisir à six de ces clients. Dans cet état, se déroule chaque année, la célèbre course de côte de Pikes Peak. Grâce au concours de MSO (Mac-Laren Spécial Opérations), le concessionnaire a eu la possibilité de personnaliser 6 Mac-Laren 600LT Spider. Cela ajoute des teintes de carrosserie toutes spécifiques (Norello Red, Autora Blue, White Gold, Midas Gray, Black Gold, Volcano Red), des jantes dorées, des touches noir mat, et des sièges baquet en carbone siglés Pikes Peak. Ces Mac-Laren 600LT Spider Pikes Peak sont équipées de série du pack MSO Club Sport comprenant un pack aérodynamique en fibre de carbone, un aileron arrière plus volumineux, ou encore des écrous de roue en titane. Sous le capot, pas de changement, avec toujours le V8 3.8L Bi-Turbo de 600ch et 620nm de couple. Le tarif de cette série ultra-limitée restera confidentiel.

 

01 Août 2019 : Subaru annonce deux nouveautés pour 2019. La marque japonaise renouvelle son Forester et son XV. Ses deux SUV profiteront d’une toute nouvelle motorisation hybride mêlant un 2.0L atmosphérique de 150ch et un bloc électrique de 17ch. Le moteur développe donc 167ch et le couple passe de 194 à 260nm, grâce à l’apport du moteur électrique. Les consommations sont moindres de 11%, et les rejets de CO2 s’élèvent à 149g/km pour le XV et 154g/km pour le Forester. Ces deux véhicules sont équipés de série de la fameuse transmission intégrale Subaru, ce qui donne un avantage au XV, face à des concurrentes plus sages telles que la Focus Active ou la DS4 Crossback. Quant au Forester, avec sa largeur et son empattement majorés respectivement de 2cm et 3cm, il devient encore plus habitable, et encore plus pratique pour les loisirs. Les Subaru XV et Forester e-Boxer s’équipent de série du système Eyesight comprenant le régulateur de vitesse actif avec fonction embouteillage, et l’alerte de franchissement de ligne.

 

31 Juillet 2019 : Porsche présentait il y a déjà quelques mois, sa nouvelle 911 type 992, dans sa configuration Carrera S. Le prestigieux constructeur allemand dévoile maintenant ce que l’on pourrait appeler sa version d’« entrée de gamme », la toute simple 911 Carrera. Elle embarque toujours le 6 cylindres à plat de 3.0L gavé par deux petits turbos. Si sur la Carrera S, il développe 450ch, il se contente à présent de 385ch, pour un couple généreux de 550nm à seulement 2350tr/mn. Elle perd tout de même 5 dixièmes de 0 à 100km/h, avec un temps de 4.2s. Elle est équipée de série de la boîte PDK à 8 rapports. Cette Porsche 911 Carrera est un peu plus sage, ses pneus un peu moins larges, et ses consommations sont revues à la baisse. Elle ne perd pourtant rien de son charme. Les tarifs pour l’Europe sont de 107 000€ pour le Coupé, et de 121 000€ pour le Cabriolet.

 

30 Juillet 2019 : Encore une petite surprise de la part de la marque aux anneaux. La citadine compacte de la gamme proposera une version baroudeuse plutôt stylée. Cette Audi A1 Citycarver se pare d’une nouvelle calandre à 8 côtés, totalement en relief, et toute noire. Le bouclier s’équipe d’une protection en acier inoxydable. On remarque les bas de caisse avec stickers, les nombreux éléments en noir laqué, le toit en partie gris, la garde au sol relevée de 4cm et les jantes en 18 pouces spécifiques (en option). Ce modèle « Edition One » profite de cette teinte de carrosserie « Orange Pulse ». Bien évidemment, cette Audi A1 Citycarver restera une simple traction.

 

29 Juillet 2019 : La Dacia Logan et Stepway (anciennement Sandero) se renouvelle en Amérique du Sud. Petite différence par rapport à l’Europe, c’est le logo Renault qu’on retrouve sur la calandre, la marque Dacia n’étant pas connue sur le continent Américain. On commence par la Renault Logan, qui arbore un style plus musculeux et la typique calandre du Losange. On retrouve même cette signature lumineuse en forme de C. La poupe est beaucoup plus classique. Ce qui impressionne, c’est cette garde au sol qui paraît impressionnante pour une berline classique. Avec ses passages de roue et ses boucliers en plastique, cette Logan semble être taillée pour l’aventure. Sur le Stepway, on a affaire à un hayon, qui se pare de feux type Megane. Elle affiche fièrement son côté SUV, avec ses barres de toit, et les protections type alu des boucliers. Sous le capot, Renault proposera un 3 cylindres 1.0L de 80ch, et un 4 cylindres 1.6L de 115ch.

 

25 Juillet 2019 : A l’aube des années 2000, les SUV de taille L, type BMW X5, Porsche Cayenne, Audi Q7 ou Volvo XC90, ont débarqué sur le routes européennes avec fracas. Le but était simplement de disposer du tout chemin le plus gros et le plus luxueux. Une des stars de la catégorie était alors le Volkswagen Touareg, qui est encore aujourd’hui, le vaisseau amiral de la gamme du constructeur allemand. Les temps ont changé, et les Européens se sont tournés vers la catégorie inférieur des SUV familiaux, notamment, à cause du malus écologique qui frappe ses mastodontes. Et pourtant, le millionième Volkswagen Touareg vient de sortir des chaînes de production de Bratislava, en Slovaquie. Effectivement, le Touareg de troisième génération, est toujours plébiscité, aux Etats-Unis, ou encore, en Chine. Pour l’occasion, Volkswagen nous propose cette série limitée « One Million ». Teinte de carrosserie spécifique, fintion R-Line avec jantes de 20 ou 21 pouces, passages de roue en noir laqué, sellerie avec surpiqûres marron, des seuils de fenêtres, ou des coques de rétroviseurs, ce Volkswagen Touareg One Million sera disponible, uniquement avec le V6 3.0L Diesel de 286ch.

 

 

24 Juillet 2019 : Audi étoffe un peu plus sa gamme de SUV, en présentant ce modèle inédit, le Q3 Sportback. Le nouveau Q3 débarque à peine en concession, et pourtant, la marque aux anneaux nous propose déjà cette version plus dynamique et plus stylée. La ligne s’étire légèrement, avec un véhicule qui prend 2cm en longueur (4.50m au total), mais la garde au toit est abaissée de 3cm pour plus de dynamisme. De profil, on remarque d’ailleurs les nouveaux panneaux de carrosserie avec les portes creusées et les ailes arrière très marquées. La chute de pavillon qui se termine en bon coupé, ses bas de caisse ou ses passages de roue gris brillant de série, lui donnent une allure très personnelle. Cet Audi Q3 Sportback ne sera disponible qu’en finition haut de gamme, avec des jantes de grande taille, le châssis sport rabaissé de 10mm, et les suspensions adaptatives. Même topo à bord, avec une instrumentation numérique de série, un équipement haut de gamme, et une présentation plus léchée. Il reste néanmoins pratique, avec son coffre de 530L, égale au Q3 classique. Sous le capot, des motorisations allant de 150 à 230ch. A noter qu’une version micro-hybride 48V sera disponible avec le 1.5TFSi de 150ch un peu plus tard dans la gamme.

 

23 Juillet 2019 : L’Audi Q7 est passé par la case restylage au début de l’année 2019. On attendait donc le nouveau look de cette version SQ7. Plus d’agressivité au niveau de la calandre légèrement en relief, un bouclier plus stylé, de nouvelles jantes, une nouvelle signature lumineuse avant et arrière, et une barre chromée au niveau du hayon, cette Audi SQ7 TDi impose le respect avec ses 4 sorties d'échappement. Sous le capot, toujours le V8 4.0TDi ultra-technologique, qui dispose d’un compresseur électrique, d'un alterno-démarreur sur réseau 48 volts, et de deux turbocompresseurs. Il développe 435ch et 900nm de couple, et propulse ce mastodonte de 0 à 100km/h en 4.8s. Audi annonce une consommation mixte de 7.4L au 100km et des rejets de CO2 de 189g/km, lui imposant le malus écologique maximal de 10 500€TTC. Le châssis dispose de série de la suspension pneumatique adaptative, des 4 roues directrices, mais le système anti-roulis actif reste une option. Le tarif de base est de 95 000€TTC en Europe.

 

   

 

20 Juillet 2019 : La mythique sportive américaine fait sa révolution. Vous la connaissez tous, la Chevrolet Corvette est à présent un véhicule à moteur central. Les sept premières générations dont l’histoire a débuté en 1953, sont trahies par cette Chevrolet Corvette C8. Les puristes crieront au scandale, alors que les amoureux de performances, vont être immédiatement attirés par ce nouveau monstre. Ses proportions sont transfigurées. Le moteur passant à l’arrière, le capot de cette C8 paraît beaucoup plus court, le poste de pilotage est avancé, et la poupe semble évidemment beaucoup plus massive. Le bloc V8 6.2L a bien sûr pris quelques vitamines, et par rapport à la génération précédente, il passe de 460 à 495ch. Son couple est de 637nm. Il s’agit du modèle de base de la Corvette, mais le 0 à 100km/h est avalé en 3.0s, au lieu de 4.2s, ce qui prouve le gain en motricité. Ce nouveau modèle est plus long de 13cm et sa masse de 1530kg est à prendre en compte. Elle sera équipée de série d’une nouvelle boîte auto 8 rapports à double embrayage. Au niveau des liaisons au sol, Corvette fait toujours confiance à son amortissement piloté magnéto-rhéologique, qui change la viscosité de l’huile dans les suspensions. Le conducteur est gâté, avec une instrumentation numérique et un écran central tournés vers le poste de pilotage. Il prend ses distances avec son passager, à cause de l’énorme tunnel central. Elle sera disponible aux Etats-Unis au tarif très abordable de 60 000 dollars.

 

 

19 Juillet 2019 : Les moins de 30 ans auront certainement du mal à se rappeler de la marque MG, ce constructeur britannique, surtout connu pour ces magnifiques roadsters depuis 1924. La marque a disparu du vieux continent à partir de 2005 (MG F). Elle a été racheté en 2006 par le Chinois SAIC Motor UK, et MG s’est alors concentré uniquement sur le marché Anglais. Cette MG ZS EV compte bien débarquer en Europe dans les mois qui viennent. La marque mise donc sur ce SUV 100% électrique, qui embarque un bloc moteur de 143ch et une batterie de 44.5kWh. L’autonomie reste limité à 262km selon le cycle WLTP. L’objectif est de concurrencer le Hyundai Kona EV, Kia Niro EV ou futur Peugeot e-2008. Force est de constater, que les productions chinoises prennent toujours leurs inspirations chez les constructeurs traditionnels. Un peu de Mazda pour la face avant, et un peu de Niro pour la poupe, le design n’est pas désagréable à regarder, mais ce manque de caractère esthétique risque d'être un frein pour la carrière de ce tout-chemin écolo. MG mise peut-être sur un tarif attractif pour séduire le chaland européen.

 

18 Juillet 2019 : Lotus a toujours misé sur la légèreté et une gamme de moteur presque raisonnable, si on la compare à d’autres prestigieux constructeurs. La marque anglaise doit néanmoins regarder vers le futur, et c’est avec l’aide de son nouveau propriétaire chinois, Geely, que Lotus présente sa première hypercar électrique. La fiche technique peut donner des frissons. Quatre énormes blocs électriques, qui développent pas moins de 2000ch et 1700nm de couple. La batterie de 70kWh promet une autonomie de 400km, si vous avez le pied très léger. Ce sera difficile de résister aux performances canoniques de cette Lotus Evija, avec un 0 à 100km/h abattu en moins de 3.0s, un 0 à 300km/h en 9.0s, et la vitesse maximum est annoncée pour plus de 320km/h. Malgré une structure monocoque en fibre de carbone, le poids est de 1680kg. Entres autres technologies, les rétroviseurs sont remplacés par des caméras, l’éclairage est full Laser, l'instrumentation entièrement numérique, et le volant s'inspire du monde de la Formule 1, une évidence pour une écurie Lotus qui a construit sa légende dans cette discipline. A noter l’aérodynamisme très spécial du véhicule qui canalise l'air jusqu'aux feux arrière. Lotus prévoit 130 exemplaires au tarif d’environ 1.9 millions d’euro.

 

17 Juillet 2019 : Après la berline compacte A 45AMG et le coupé 4 portes CLA 45AMG, Mercedes présente la version ultra-sportive de son break de chasse. Ce CLA 45AMG Shooting Brake a des ambitions plus familiales, mas son look suggère surtout une sportivité extrême. Effectivement, en tant que bon père de famille, vous pourrez opter pour cette berline compacte, qui embarquera femme et enfants, tout en disposant d’un coffre généreux de 500 litres. Et pourtant, avec son 4 cylindres 2.0L Turbo haute performances de 387ch pour la 45AMG et 421 pour la 45 S AMG, elle vous procurera des sensations hors-normes, et un comportement routier exceptionnel. Elle s’équipe de la transmission intégrale 4Matic+ de série et de la boîte à double embrayage 8 rapports Speedshift DCT. Le client pourra même opter pour l’amortissement piloté Adaptative Ride Control. Le 0 à 100km/h est abattu en 4.0s (45 S AMG), et la vitesse maxi est bridée à 270km/h. Le look ne manque pas de caractère, avec ce hayon en pente douce, et tous les attributs de la gamme AMG.

 

 

16 Juillet 2019 : Volkswagen arrête la production de la célèbre Coccinelle, et les derniers 65 exemplaires numérotés sont sortis des chaînes de l'usine mexicaine la semaine dernière. Ces dernières Cox de l’histoire seront vendues uniquement sur le net au tarif imbattable de 21 000 dollars, soit 18 500€. Né en 1938, pendant une période sombre de l’Allemagne Nazi, elle réussit, même après la guerre, à remplir son objectif initial, être le véhicule le plus populaire de sa génération. Elle s'imposera dans le monde entier, et cette première génération continuera une carrière à rallonge jusqu’en 2003 au Mexique. La New Beetle sur base de Golf, sortie en 1998, n'a jamais réussi à remplacer le modèle originel dans le coeur des puristes, malgré un succès d'estime aux Etats-Unis. La troisième génération (2011) ne fera pas mieux, malgré des qualités certaines. Volkswagen aura donc échoué à faire renaître un mythe de l’automobile contrairement à Fiat avec sa 500, ou Mini avec sa Hatch. La Cox tire donc sa révérence après 81 ans de carrière.

 

                        

15 Juillet 2019 : Mini présentait en 2011, un concept qui avait pour but d'élargir la gamme par le bas, avec la Rocketman. Un véhicule véritablement compact, peut-être la vrai héritière de la Mini originelle de 1969. Un projet mis en sommeil pendant un certains nombres d’années donc, mais qui se concrétisera à l’horizon 2022. BMW fait appel à son partenaire chinois Great Wall afin de réduire les coûts de développement. Effectivement, cette future Mini Rocketman reprendra la base technique de l’Ora 1, un véhicule 100% électrique chinois, pas forcément très sexy, mais dont la fiche technique convient parfaitement à ce nouveau projet. Avec sa longueur de 3.50m, sa largeur de 1.66m et son empattement de 2.48m, la future mini-citadine anglo-allemande embarquera un petit bloc électrique de 50ch et 125nm de couple, qui sera associé à une batterie de 33kWh, permettant une autonomie de 350km. Elle sera bien évidemment construite en Chine où les véhicules électriques font rage, et sera commercialisée à l’internationale dans la foulée.

 

                      

Ci-dessous, la Great-Wall Ora 1

                           

 

12 Juillet 2019 : Bentley fête ses 100 ans, tout en regardant vers le futur. Pour l’occasion, le prestigieux constructeur anglo-allemenad nous présente ce concept ultra-futuriste, qui ne mesure pas moins de 5.80m de long pour 2.40m de large. Cela est immense pour un simple coupé. Sa structure en aluminium et en carbone, permet de contenir le poids à 1900kg. Et pourtant, cet engin embarque 4 moteurs électriques, une énorme batterie, ainsi qu’une pile à combustile fonctionnant à l’hydrogène. La puissance cumulée de 816ch catapulte cette Bentley EXP100 GT de 0 à 100km/h en 2.5s. L’autonomie est annoncée pour 700km. Les batteries peuvent se recharger en 15mn à hauteur de 80% sur une prise de 350kW. Ce concept cache nombres de technologies futures, comme les feux avant et la calandre qui s’éclairent grâce à de la fibre optique, ou encore les feux arrière OLED. Pour l’écologie, Bentley ajoute les boiseries provenant d’arbre mort ou la sellerie simili-cuir d’origine naturelle. Les écrans eux, sont intégrés au vitrage du véhicule.

 

11 Juillet 2019 : Zagato, le carrossier italien fête ses 100 ans. Après avoir dessiné quelques Alfa-Roméo, Maserati et Ferrari, il a tissé au fil des années, des liens très forts avec la marque anglaise Aston-Martin. Ce n’est donc pas étonnant de découvrir aujourd’hui, cette magnifique Aston-Martin DBS GT Zagato, qui sera produite à seulement 19 exemplaires. Une calandre plus large, un capot bombé, des feux redessinés, un profil plus aérodynamique, et des feux arrière type turbine, elle respire l’exclusivité. La mécanique reste inchangée, avec toujours le V12 5.2L Bi-Turbo de la Superlegerra, qui développe 725ch et 900nm de couple. L’achat de ce véhicule est double, puisqu’une DB4 GT Zagato Replica de 1960 sera livrée avec. Le tarif pour ces deux véhicules devrait dépasser les 6 millions d’euro.

 

10 Juillet 2019 : La Mini Cooper SE se dévoile officiellement. Cette citadine premium électrique rentrera en concurrence directe avec la star Renault Zoe, ou les futures Peugeot e-208 et Opel e-Corsa. Sous son capot, on retrouve sans surprise, le bloc électrique de la BMW i3S. Il développe 184ch et 270nm de couple, ce qui permet bien sûr des performances réjouissantes, avec un 0 à 100km/h avalé en 7.3s. La capacité de la batterie est par contre moins généreuse, avec seulement 32.6kwh. Cela promet seulement 235km d’autonomie selon la norme NEDC corrélé WLTP. Cela reste suffisant pour aller au travail tout en s’amusant. La batterie est placé dans le plancher, ce qui profite au coffre, avec une capacité de chargement de 211 litres, égale à celle des modèles thermiques. Cette Mini Cooper SE se distingue par son habillage spécifique, avec cette calandre obturée, ses nombreuses touches de jaune, et ses logos et jantes asymétriques. A noter, l’instrumentation de bord, qui devient numérique.

 

09 Juillet 2019 : La Ford GT Mk II est certainement une des supercars les plus efficaces du moment. On rappelle qu’elle s’est imposée au 24 Heures du Mans en 2016, dans la catégorie GT3. Ford souhaite lui donner encore plus d’exclusivité, en s’inspirant justement de toutes les évolutions qu’apportent le monde de la compétition. La Ford GT de route développe déjà la coquette puissance de 656ch. Pour l’occasion, cette Ford GT Mk II, strictement réservée à la piste, voit la puissance V6 3.5L Ecoboost, passer à 700ch. Une prise d’air supplementaire montée sur le toit, et un système d’injection d’eau sur l’échangeur, ont suffit à booster ce moteur. Le véhicule perd également 90kg sur la balance grâce aux jantes en aluminium forgé, le siège Sparco avec harnais 6 points, et la possibilité de faire disparaître le siège passager. Les freins sont en carbone céramique. L’aérodynamisme est totalement revu, avec de nouvelles ailes arrière, un extracteur spécifique, un aileron prévu pour le circuit, et un bouclier avant remanié. Ford promet 400% d’appui supplémentaire. Ce modèle exclusif qui sera produit à 45 exemplaires devrait largement surpasser le modèle de compétition, qui est lui, bridé à 500ch. Le tarif de 1.2 millions d’euro n’effraiera sans doute pas les collectionneurs.

 

08 Juillet 2019 : Mercedes dégaine l’arme ultime de la gamme Classe A. Après la version A 35AMG de 306ch, la marque à l’étoile lance sa radicale Classe A 45AMG. Son bloc 2.0L connaît un certain nombre de modifications techniques par rapport à la génération précédente. Il se pare d’un turbocompresseur « twinscroll » qui souffle à 2.1 bars, d'un système de refroidissement amélioré, de cylindres en aluminium, de nouvelles soupapes, et d'une injection plus performante. Résultat, il crache 421ch à 6750tr/mn et 500nm de couple au régime très élevé de 5000tr/mn. Mercedes profite de son expérience F1, avec un turbo placé derrière le moteur, qui rend ce dernier plus réactif, et plus explosif dans les tours. Boîte à double embrayage, transmission intégrale 4Matic, différentiel à glissement limité, et suspensions pilotées en option, tous ces éléments sont paramétrables à l’envie. Le 0 à 100km/h est effacé en 3.9s et la vitesse maxi bridée à 270km/h. A noter que cette motorisation sera également disponible sur le magnifique coupé 4 portes, CLA 45AMG.

 

07 Juillet 2019 : Après le Peugeot 2008 que nous vous présentions il y a quelques jours, c’est au tour de Renault de renouveler son SUV urbain. Le Renault Captur de deuxième génération se veut plus statuaire et plus qualitatif. Il a pris 11cm en longueur et 2cm en largeur. On remarque bien évidemment la signature lumineuse en forme de C de la Megane, les nombreuses nervures de carrosserie sur le capot, le bandeau chromé entre le pavillon et la custode, et ces nouveaux feux arrière, la vrai grosse évolution stylistique. La planche de bord s’inspire de la nouvelle Clio, avec une instrumentation numérique et un grand écran central vertical, respectivement de 10.2 pouces et 9.3 pouces, en option. La console est flottante pour les modèles à boîte automatique. Enfin, sous le capot, ce Renault Captur 2 hérite du 1.0TCe de 100ch, du 1.3TCe de 130 et 155ch, et du 1.5 BlueDCi de 95 et 115ch. La boîte EDC7 sera disponibles sur les blocs 130, 155 et 115ch.

 

05 Juillet 2019 : BMW livre les premières infos officielles sur son SAC haut de gamme, le X6 de troisième génération. On n’est pas étonné de retrouver des dimensions en hausse, avec une longueur de 4.94m (+2.6cm) et une largeur de 2m (+1.5cm). La garde au toit perd néanmoins 6mm, pour parfaire son style de coupé. Le double haricot de la calandre est un peu plus volumineux et de forme hexagonale, ce qui le différencie de celui du X5. Cette calandre peut s’éclairer quand le véhicule est à l’arrêt, mais le conducteur peut l’activer tout en roulant. Les feux arrière s’affinent un peu plus, et mord sur une grand partie du hayon. Le bouclier semble encore plus massif, et se pare d’extracteurs. Dans l’habitacle, on retrouve toutes les technologies du X5, avec une commande vocale évoluée. Au niveau du dynamisme, vous pourrez opter pour les quatre roues directrices, les barres anti-roulis actives ou le différentiel arrière autobloquant. Sous le capot de ce BMW X6, pour le lancement de carrière, on aura droit au 6 cylindres 3.0L Turbo de 340ch, le V8 4.4L Bi-turbo de 530ch, le classique 3.0D de 265ch, ou la version M50d de 400ch.

 

04 Juillet 2019 : Ford présentait il y a quelques mois sa nouvelle Mustang Shelby GT500, mais sa fiche technique restait assez vague. La marque à l’ovale annonce aujourd’hui, la puissance de son V8 5.2L Compressé. On a affaire à la Mustang la plus puissante de l’histoire, avec cette coquette puissance de 760ch et ce couple titanesque de 847nm. Il délivre toute sa puissance grâce à de l’essence à indice d’octane de 93. On rappelle qu’il se dote pour la première fois d’une boîte à double embrayage à 7 rapports (Ultra Fast Tremec ). Le 0 à 100km/h est avalé en 3.5s. Côté look d’ailleurs, le bouclier plus enveloppant, la lame avant, le gros aileron arrière, les extracteurs sur le capot avant, ou encore les deux montes pneumatiques au choix (Michelin Pilot Sport 4S ou semi-slick Michelin Pilot Cup 2), ont déjà annoncé la couleur. Elle sera disponible aux Etats-Unis en cette fin d’année 2019.

 

03 Juillet 2019 : Une grande partie de la gamme S du constructeur aux anneaux (S4, S5, S6 et S7) fonctionne à présent au diesel. Seules les S3 et S8, restent fidèles à l’essence. Il faut dire que cette dernière n’a jamais profité de version RS. L’Audi S8 de quatrième génération dévoile aujourd’hui un certain nombre de ses caractéristiques techniques. Sous le capot, on retrouve le V8 4.0L Bi-Turbo qui développe 571ch et 800nm de couple. Il est accouplé à un système de micro-hybridation 48V avec batterie lithium-ion. A allure constante, 4 cylindres sont mis en sommeil pour abaisser les consommations. Le châssis n’est pas en reste, avec la transmission intégrale quattro, les 4 roues directrices, la suspension adaptative capable d’incliner le véhicule dans les virages et de scanner la route à l’avance, un différentiel arrière actif, et un système de freinage carbone céramique avec étriers 10 pistons à l’avant. Côté sécurité, on retrouve pas moins de 38 assistances assurées par des capteurs ultra-son, des caméras, des radars et un scanner.

 

02 Juillet 2019 : BMW nous dévoile sa vision de la supersportive de demain. La marque à l’hélice n’a pas encore fait une croix sur le moteur thermique, et on peut s’attendre à une future supercar avec technologie hybride rechargeable. Ce concept BMW Vision M Next annonce donc un modèle de série qui remplacera l’i8 à moyen terme. En terme de motorisation, BMW hausse le ton, puisque ce concept embarque un nouveau 4 cylindres Turbo et deux blocs électriques, qui développent la coquette puissance de 600ch. La 0 à 100km/h serait effectué en 3.0s et la vitesse maximum, autolimitée à 300km/h. Le véhicule serait capable de rouler pendant 100km en mode full électrique. Les technologies embarquées comprennent une instrumentation numérique à trois écrans avec affichage tête-haute à réalité augmentée, un éclairage laser au phosphore avant et arrière, un système de conciergerie dernier cri, et une reconnaissance faciale pour l’ouverture du véhicule. Il s’agit également d’un véhicule écologique, avec notamment un bouclier et un toit en carbone recyclé, et de la fibre synthétique imitation cuir pour habiller l’habitacle.

 

01 Juillet 2019 : La Dodge Charger est un véhicule plutôt intimidant à l’origine. Le constructeur américain a décidé de la rendre effrayante pour cette année 2019, en la dotant du kit carrosserie « Widebody ». Ce dernier sera disponible en option sur la version « Scat Pack » armé de son V8 6.4L atmosphérique de 485ch. La version « SRT Hellcat » (V8 6.2L Compressé de 707ch) en sera équipée de série. On retrouve donc des voies élargies de près de 9cm, une monte pneumatique en 20 pouces élargie, chaussant du 305/35ZR, un système de freinage Brembo avec étriers 6 pistons, et des suspensions Bilstein pilotées. On rappelle que la Dodge Charger SRT Hellcat Widebody (Boîte auto à 8 rapports) efface le 0 à 96km/h en 3.6s, et croise à 315km/h. Dodge affirme qu’il s’agit de la berline familiale la plus performante et la plus efficace au monde.

 

30 Juin 2019 : Opel présentait il y a quelques semaines sa Corsa-e, la version électrique de son tout nouveau modèle. La célèbre citadine compacte sera néanmoins disponible en version thermique, et disposera même d’une très élégante version GS-Line. Cette Opel Corsa de nouvelle génération a corrigé un de ses défauts, en perdant une bonne centaine de kilos sur la balance. Il faut dire qu’elle profite de la nouvelle plate-forme CMP du groupe PSA. On n’est donc pas étonné de retrouver les motorisations thermiques de sa cousine, la Peugeot 208. On a droit au 1.2L atmo de 75ch, 1.2 PureTech de 100 et 130ch (disponible avec la boîte EAT8), et le 1.5blueHDi de 100ch.

 

28 Juin 2019 : Kia nous présente la quatrième variante de sa Ceed. Après la berline compacte, le modèle break, et le shooting break ProCeed, la marque coréenne dévoile son Xceed. C’est la définition même d’un crossover, à l’image d’un Lexus UX250h. Il ne s’agit pas d’une berline surélevée, ni d’un SUV. Ce Xceed profite effectivement d’un nouveau design par rapport à la Ceed, et sa garde au toit est contenue si on le compare à un Sportage. Il mesure 4.40m de long, et propose résolument un style dynamique, avec une calandre Tiger nose d’un nouveau genre, un bouclier avec touches d’aluminium, une garde au sol majorée de 4cm, des bas de caisse et des passages de roue noirs, de discrètes barres de toit, un toit panoramique, une poupe massive et une lunette arrière inclinée. Bref, il va faire mouche, avec son look de tout-chemin sportif. La planche de bord est repris de la Ceed, mais ce Kia Xceed ajoute l’instrumentation numérique 12.3 pouces, et l’écran central tactile passe de 10.25 pouces en options. Les touches de couleur à bord, les plastiques type alu, ou encore les surpiqûres, lui donnent encore plus de fun. La grosse nouveauté technique, ce sont ces suspensions avant à butée hydraulique, pour un surplus de confort. Sous le capot, on retrouvera les blocs essence 1.0TGD-i 120ch, 1.4TGD-i 140ch, 1.6TGD-i 204ch, et les diesel 1.6CRDi de 115 ou 136ch.

 

                  

                  

27 Juin 2019 : Ford nous présente son nouveau petit SUV du segment B. Ce dernier viendra remplacer l’Ecosport, qui était prévu à l’origine pour les marchés émergents. La marque à l’ovale fait également renaître un patronyme des années 90, puisque ce nouveau crossover s’appellera Puma (ancien petit coupé sportif citadin). Ce nouveau modèle a tous les ingrédients pour contrer les Peugeot 2008, Renault Captur, Seat Arona, ou Volkswagen T-Cross. Le Ford Puma arbore une ligne compacte (4.14m de long) et sportive, avec une ceinture de caisse haute et musculeuse, des jantes stylées, un hayon massif, des feux avant globuleux, et une calandre type Focus. La planche de bord est repris de la Fiesta, tout comme la plate-forme. L’empattement a pris 9cm pour mettre à l’aise les passagers arrières, et les voies se sont élargies de 7cm. Le coffre est surprenant, avec son double fond « Megabox ». Il cube entre 402 et 456 litres en fonctions du modèle choisi (mild-hybrid ou thermique). Les technologies embarquées se composent selon la finition, d’une instrumentation numérique 12.3 pouces, de l’écran tactile de 8 pouces, du chargeur par induction, d’une HotSpot Wifi 4G, d’un système audio bang&Olufsen, et du Ford Co-pilot 360 avec douze capteurs, 3 radars et 2 caméras. Sous le capot, Ford lance deux blocs mHEV (système micro-hybride sur réseau 48 volts) 1.0L ecoboost de 125 ou 155ch. La version thermique 1.0L ecoboost 125ch arrivera un peu plus tard, tout comme le 1.5TDCi de 120ch.

 

26 Juin 2019 : Lightyear est une toute nouvelle entité néerlandaise, qui commercialisera à partir de 2021, le premier véhicule à énergie solaire. La Lightyear One est une grande berline de 5.05m au style digne d’un film de science fiction. Aucune aspérité sur la carrosserie, des jantes et des passages de roue carénés à l’arrière, elle fend l’air, mais surtout, embarque pas moins de 5m2 de panneaux solaires, sur le capot et le toit. Elle pourra accueillir confortablement cinq passagers, et son coffre de 780 litres est digne d’un déménageur. On ne connaît pas encore les caractéristiques techniques du véhicule, mais Lightyear annonce un 0 à 100km/h effectué en un raisonnable 10 secondes. La grosse originalité de ce modèle, c’est sa batterie qui peut se recharger sur secteur (prise domestique 230V, prise 2.7kW ou charge rapide 60kW), mais également grâce à l’énergie solaire. L’autonomie annoncée est de 725km. Ce véhicule peut en effet récupérer 50km en été et 8km en hiver d’autonomie par jour, selon votre région. Lightyear annonce que sa One peut rouler près de 20 000km par an à l’énergie solaire, si vous lui laissez le temps de se recharger. Une révolution est en marche. Près de 90 clients ont déjà passé commande, pour une livraison en 2021.

 

25 Juin 2019 : Audi nous dévoile la version S de son Q8. Comme les autres modèles S de la gamme, ce dernier disposera d’un bloc moteur diesel, en tout cas, en Europe. L’Audi SQ8 se dote donc du V8 4.0L Bi-Turbo diesel de 435ch et 900nm de couple, accouplé à un système de micro-hybridation de 48V, permettant notamment de faire fonctionner le compresseur électrique dès les bas régimes. Malgré sa masse de plus de deux tonnes, le 0 à 100km/h est expédié en 4.8s. De série, il dispose de la suspension pneumatique avec amortissement adaptatif, et du système de freinage en carbone céramique. E options, vous pourrez disposer des quatre roues directrices, des barres stabilisatrices électromécaniques, ou encore d’un différentiel piloté arrière sport. Côté look, ce SUV Coupé au design déjà bien torturé à l’origine, ajoute quelques spécificités pour ce modèle S. Calandre avec de plus grosses lamelles et un pourtour gris mat, des jantes en 21 pouces, une quadruple sortie d’échappement, des jupes latérales, ou des boucliers avec protection en aluminium.

 

24 Juin 2019 : Charge Automotive, le préparateur britannique, présente sa Mustang 100% électrique. Le style reprend celui du modèle de 1967. Style bien rétro donc, avec cette fameuse calandre creusée, ce profil sculpté et son hayon, avec becquet intégré. Elle s’équipe néanmoins d’un éclairage à LED pour l’occasion, et la planche de bord profite d’un système multimédia avec écran couleur. Le plus intéressant se trouve sous le capot, avec un V8 qui laisse place à un moteur électrique de 350kw (476ch) et 1200nm de couple. Charge Automotive l’équipe d’une batterie de 64kwh. Si cela suffit habituellement à tracter des crossovers ou des compactes familiales sur des distances conséquentes, il faudra se contenter d’une autonomie d’environ 320km pour cette Mustang écolo. Le 0 à 100km/h est annoncé pour 3.99s. A noter, que la puissance et le couple disponible sont distribués aux 4 roues . Enfin, le tarif de la bête s’établit à 300 000£, soit environ 335 000€.

 

21 Juin 2019 : Renault Triber, c’est la nouvelle arme de la marque au losange sur le marché indien, pour séduire une clientèle familiale. Il s’agit d’un minispace crossovérisé, si on peut s’exprimer ainsi. Il mesure seulement 3.99m de long pour des raisons fiscales en Inde. La grosse surprise, c’est qu’elle peut accueillir 7 passagers, et sa capacité de chargement en configuration 5 places est de 625 litres. Bref, elle peut tout faire, et se montre en prime moderne, avec une instrumentation numérique, et un écran central tactile 8 pouces (connexion smartphone et caméra de recul). Avec ses 18.5cm de garde au sol, il s’adapte sans problème à tous types de surface. Le problème reste peut-être, sa motorisation quelque peu modeste, avec un 3 cylindres 1.0L atmosphérique de 72ch et 96nm de couple. Performances très moyennes et finition basique, la placent définitivement dans la catégorie des véhicules low-cost.

 

21 Juin 2019 : Après la Série 8 Coupé et Série 8 Cabriolet, BMW nous présente sa Série 8 Gran Coupé, la berline haut de gamme dynamique, qui a pour mission de faire de l’ombre à l’Audi A7 et le Mercedes CLS. L’empattement (3.02m) a été étiré à son maximum, avec 20cm de plus par rapport au Coupé 2 portes, ce qui donne une longueur totale (5.08m) majorée de 23cm. On peut s’attendre à un habitabilité royale aux places arrière, sauf peut-être pour le passager du milieu. Le coffre cube 440 litres, ce qui n’est pas extraordinaire pour la catégorie. Dans l’opération, la BMW Série 8 Gran Coupé ne prend que 70kg sur la balance, et le client disposera selon le modèle choisi, de la transmission intégrale, des 4 roues directrices, d’un système anti-roulis actif, d’un toit en carbone et d’un différentiel autobloquant M Sport. Pour ce lancement de carrière, la marque à l’hélice propose la 840d de 320ch, la 840i de 340ch et la M850i de 530ch, avec des tarifs variant de 98 000 à 125 000€TTC en Europe.

 

 

20 Juin 2019 : Le Peugeot 2008 fait peau neuve en cette année 2019. Elle hérite de la nouvelle plate-forme CMP, de la 208 et DS3 Crossback. Elle prend du volume avec 14cm de plus en longueur, ce qui en fait un des plus grands SUV citadins de la catégorie, avec ses 4.30m. Le style est transfiguré. Le break surélevé, laisse place à un vrai SUV, qui se pare d’une calandre très expressive comme sur la 208, d’un profil et d’une poupe plus musculeuse à l’image d’un 3008. On retrouve l’habitacle de la 208, avec une instrumentation numérique, un agencement type i-cockpit, un écran couleur central de 7 ou 10 pouces, et des matériaux qualitatifs selon les dires de Peugeot. L’empattement majoré de 6cm promet une habitabilité en forte hausse, et le coffre cube un excellent 434 litres. Les technologies embarquées sont nombreuses, avec le régulateur de vitesse et le système de maintien dans la voie actif, le détecteur de piétons et de cyclistes, l’éclairage adaptatif, le lecteur de panneaux ou encore, la surveillance des angle-morts. Sous le capot, on retrouve le 1.2 PureTech de 100, 130 ou 155ch, et le 1.5 BlueHDi de 100 et 130ch. Enfin, le Peugeot e-2008 100% électrique s’équipera d’un bloc de 100kw (136ch) et d’une batterie de 50kwh, permettant une autonomie de 310km selon le cycle WLTP.

 

19 Juin 2019 : Porsche nous présente ses 718 Cayman GT4 et 718 Spyder. Il s’agit là des modèles les plus sportifs, de la gamme 718. Il s’agit aussi d’un petit retour aux sources pour le Cayman et le Boxster. Effectivement, le 4 cylindres essence turbo de 350ch des modèles S, laisse place à un tout nouveau Flat 6 Atmosphérique de 4.0L. Il dérive du bloc 3.0L Bi-Turbo de la Porsche 911 type 992. La cylindrée est majorée et les turbos disparaissent. Grâce à de nouveaux injecteurs piézo-électriques , à un filtre à particule, et à une désactivation de 2 cylindres à allure constante, ce nouveau bloc moteur répond parfaitement aux nouvelles normes anti-pollution. Il crache 420ch et 420nm de couple, et son régime maxi atteint 8000tr/mn. Il se pare d’une traditionnelle boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, qui lui permet un 0 à 100km/h en 4.4s. La 718 Cayman GT4 croise à 304km/h, alors que la 718 Spyder se contente de 301km/h. Le châssis a été rabaissé de 30mm, l’amortissement est piloté et on dispose d’un différentiel à vectorisation de couple. Le client pourra opter pour le système de freinage carbone céramique. La 718 Cayman GT4 permet des réglages châssis plus larges (carrossage, barre anti-roulis), mais aussi une option Pack Clubsport, avec harnais 6 points, arceau de sécurité et extincteur. La 718 Spyder s’affiche à 95 300€ et la 718 Cayman GT4 à 98 200€TTC.