Accueil>Actualités Automobiles

ACTUALITES AUTOMOBILES

22 Septembre 2021 : Cupra vient tout juste de dévoiler sa compacte familiale électrique Born. Si on connaissait déjà le style, on avait encore des doutes sur la fiche technique et les tarifs. Cette Cupra Born sera donc disponible en entrée de gamme, avec un moteur électrique de 150ch et une batterie de 45kWh, permettant une autonomie de 340km. Elle passe ensuite la vitesse supérieure, avec une motorisation de 204ch, associé à une batterie de 58kWh. De quoi lui donner déjà un niveau de performance très satisfaisant et une autonomie de 424km. Les plus sportifs d’entres nous, opteront pour le pack Performance eBoost. Cette version VZ, disposera d’une puissance de 231ch, et sera disponible avec la batterie de 58kWh, ou une batterie de 77kWh, offrant elle, 540km d’autonomie. En Métropole, la version d’entrée de gamme, sera disponible à l’achat, à partir de 40 250€, à comparer au 39 880€ de son cousin direct, le Volkswagen ID3.

 

        

            

21 Septembre 2021 : Aux Etats-Unis, un utilitaire à benne doit forcément en imposer. Ces véhicules nous donnent l’impression que les pick-ups distribués en Europe, sont de sympathiques petites camionnettes. Un pick-up en Amérique dispose d'un gabarit hors-norme, et les références de la catégorie s'appellent principalement Ford F150, RAM 1500 ou Chevrolet Silverado. Le constructeur nippon Toyota, a tout de même réussi à se faire une petite place sur ce marché il y a quelques années, en sortant le Tundra. Le millésime 2022 vient tout juste d’être présenté, et propose un look encore plus bestial qu’à l'habitude. Cette immense calandre verticale dispose d’un dessin différent selon la finition choisie, mais également d'une signature lumineuse à LED spécifique. La version TRD Pro permet d’opter pour des protections ou des passages de roue type camouflage. Le client pourra également choisir des jantes BBS noires mieux adaptées au tout-terrain. Le châssis est renforcé, et profite de nouveaux trains roulants à l’avant et à l’arrière. Toyota abandonne même les suspensions à lames à l’arrière, pour des ressorts hélicoïdaux, avec des amortisseurs Bilstein de série, ou Fox pneumatique pour la finition TRD Pro. Ce Toyota Tundra est disponible en version double Cab ou CrewMax, et propose trois formats de caisse. A bord, place aux nouvelles technologies, avec pour les versions haut de gamme, une instrumentation numérique 12.3 pouces, et un écran central de 14 pouces. Le Tundra disposant aujourd'hui d'une direction assistée électrique, elle peut s'équiper d'un panel d'aides à la conduite jusqu'à lors indisponibles, comme le maintien dans la voie actif ou la conduite semi-autonome. Le plus intéressant se passe peut-être sous le capot moteur, avec la disparition du V8 et l’arrivée des versions suralimentées. Pour la version d’entrée de gamme, on retrouve un V6 3.5L Bi-Turbo de 389ch et 650nm de couple. Puis, on a droit au bloc i-Force Max, avec la même unité thermique, qui est assisté cette fois, par un système hybride simple avec batterie de 1.8kWh, placée sous la banquette arrière. Le boost électrique permet d'offrir une puissance de 437ch et un couple de 790nm. Bien évidemment, les consommations sont revues à la baisse.

 

Ci-dessous, la version TRD Pro

20 Septembre 2021 : Le groupe Stellantis veut augmenter ses parts de marché à l’internationale. Un nouveau petit modèle Citroën va bientôt débarquer sur les routes, en Inde et en Amérique du Sud. Il s’agit d’un Citroën C3, qui n'a bien évidemment rien à voir avec la berline européenne, mais qui se présente plutôt comme une version raccourcie de notre C3 Aircross côté look. Nom de code CC21, cette dernière repose sur la plate-forme CMP et pourrait donc à moyen terme, disposer d’une motorisation électrique. D’ailleurs, Citroën n’a pas encore dévoilé les motorisations qui équipera ce C3. On peut néanmoins déjà se pencher sur son style, très actuel. Un habillage en plastique autour de la carrosserie, des boucliers imposants, une teinte bi-ton en option, elle dispose d’une signature lumineuse spécifique, avec comme toujours, des feux à double étage. Il ne mesure que 3.98m de long, afin de ne pas subir les taxes indiennes pour les véhicules de plus de 4 mètres. L’ambiance à bord semble assez chaleureuse, même si la qualité des matériaux est basique. Pas d'économies par contre au niveau des technologies embarquées, avec une petite instrumentation numérique pour le conducteur, et un écran central multimédia tactile de 10 pouces, avec les applications qui vont bien.

 

18 Septembre 2021 : Après cinq années de carrière, la cinquième génération de Ford Fiesta connaît enfin un petit facelift. Ce dernier concerne surtout la face avant. Le capot est rehaussé et devient plus horizontale. La calandre est largement modifié. Elle est plus large, plus proéminente, dispose d'un dessin spécifique selon la finition choisie (Cool&Connect, Titanium, Vignale, Active, ST-Line et ST), et elle accueille à présent le logo de la marque. Les boucliers ont été redessinés, tout comme les feux avant, qui peuvent disposer de la technologie Matrix LED. Les feux arrière ont eux, juste étaient assombris. A l’intérieur, pas de changement notable, à part l’arrivée de l'instrumentation numérique 12.3 pouces en option. Sous le capot, on retrouve les mêmes motorisations, avec une large palette de blocs essence et diesel, développant entre 75 et 200ch. Deux modèles micro-hybrides de 125 et 155ch, sont disponibles.

 

16 Septembre 2021 : Le Toyota RAV4 de cinquième génération dispose d'un style déjà très anguleux à la base, ce qui lui donnait un côté viril. Le constructeur nippon proposera en Europe pour 2022, une nouvelle finition « Adventure », qui était déjà disponible au Japon ou aux Etats-Unis. On remarque immédiatement, le surplus de plastique au niveau des boucliers, des passages de roue et des bas de caisse. Ces derniers sont plus larges pour améliorer sensiblement la protection de la carrosserie. La calandre évolue aussi grandement, en étant à présent toute noire, et traversée par deux barrettes horizontales. La signature lumineuse est inédite. La nouvelle teinte bi-ton (Blanc, Kaki) lui va à ravir. A bord, pas de chichi, à part peut-être ces sièges matelassés en cuir noir avec bande orange. Ce Toyota RAV4 Adventure ne sera disponible qu’en version 4 roues motrices, avec motorisation hybride 2.5L de 222ch.

 

15 Septembre 2021 : Non, la Subaru WRX ne reviendra sans doute pas en France, ni à la Réunion, le tarif étant devenu prohibitif avec la malus. Celle que l’on appelait autrefois Impreza, sévit encore dans le reste du monde. La nouvelle mouture vient d’être dévoilée par le constructeur nippon et elle a de beaux restes dans cette version WRX (version STi prévue en 2022). Les codes stylistiques n’ont pas changé, avec son design tricorps de plus en plus anguleux. Une prise d’air sur le capot moteur, des jantes 18 pouces noires, des ailes gonflées, des passages de roue et quatre sorties d’échappement, et le tour est joué. Elle embarque toujours un 4 cylindres Boxer 2.4L Turbocompressé, qui développe 275ch et 300nm de couple. La transmission intégrale avec système Torque Vectoring, le châssis plus rigide, l’amortissement piloté en option, et une direction assistée revue, cette Subaru WRX ne doit pas être désagréable à emmener. A bord, elle met l’accent sur les technologies et la sécurité, avec son nouvel écran multimédia 11.6 pouces et le système Eye Sight, capable d’agir sur le volant, le régulateur de vitesse adaptatif et les freins, lorsqu’il détecte un danger ou une situation d’urgence.

 

13 Septembre 2021 : Hyundai vient de dévoiler un drôle de petit engin, qui ne sera malheureusement pas disponible en Europe. Renault et Peugeot abandonnent la catégorie des mini-citadines, et ce n’est pas du tout le cas d'autres constructeurs, tels que Hyundai ou Suzuki par exemple. Vous connaissez sans doute la petite Suzuki Ignis. Hyundai a décidé de proposer sa version d’un petit mini-SUV urbain. Il s'appelle Casper et dispose d’un look totalement original. Des passages de roue bodybuildés, une longueur de seulement 3.59m, mais une garde au toit généreuse de 1.57m pour l’habitabilité, une fine calandre laquée noire avec une jolie signature lumineuse, elle propose deux types de bouclier, intégrant le bloc phare principal. La poupe est tout aussi intéressante avec un éclairage à LED sur fond noir et des feux ronds sur la partie basse. Sous le capot, pas de révolution, avec la présence du très connu 3 cylindres 1.0L atmo ou 1.0L Turbo essence, associés à une boîte automatique à 4 rapports sur le marché coréen. Ce Hyundai Casper devrait également débarquer en Inde.

 

12 Septembre 2021 : Great Wall arrivera en Europe très bientôt par le biais de sa marque premium Wey. Au Salon de Munich, le constructeur chinois présentait sa Coffee 01, qui propose un design assez clinquant, mais néanmoins élégant. Une grande calandre chromée, des feux 100% LED, des poignées de portes affleurantes, elle dispose d’un gabarit des plus imposants avec ses 4.87m de long. Touareg, X5 ou ML, sont ses concurrents directs. Cette Wey Coffee 01 ne craint pas le premium allemand, grâce à sa motorisation hybride rechargeable plutôt impressionnante et ses nombreuses technologies embarquées. Justement, sous le capot, on trouve un 4 cylindres 2.0L Turbo accouplé à deux moteurs électriques, développant la confortable puissance de 476ch et 847nm de couple. Le plus étonnant reste son autonomie en mode full électrique, atteignant 140km, grâce à sa grosse batterie de 41.8kWh. C'est un record pour une hybride rechargeable. Ce mastodonte abat le 0 à 100km/h en 5.0s et la vitesse maxi est bridée à 235km/h. A bord, les passagers profiteront d'une connexion 5G avec intelligence artificielle. La petite instrumentation numérique de 9.2 pouces pour le conducteur est assisté par un affichage tête-haute de 7.5 pouces. L’écran central tactile de 14.6 pouces fait dans le gigantisme. Sur la console centrale flottante, on retrouve un écran supplémentaire de 9 pouces pour les équipements de confort. Ce véhicule dispose d’une conduite semi-autonome de niveau 2 très évoluée, grâce à 13 radars et 5 caméras.

 

              

                  

             

10 Septembre 2021 : Mercedes présente une nouveauté de plus au Salon de Munich, et même si il s’agit d’un concept, on peut-être sûr que ce modèle prendra bel et bien la route dans quelques mois. Il s’agit du Mercedes-Maybach EQS SUV, qui ne fait pas dans la dentelle au niveau du style. Ce doit être imposant et clinquant. Aucun angle-vif pour des raisons évidentes de pénétration dans l’air, la caricaturale calandre est totalement pleine et la signature lumineuse avant et arrière, a particulièrement été soignée. La teinte bicolore de la carrosserie, les énormes jantes en 24 pouces, et le chrome omni-présent, confère une certaine opulence à ce SUV premium 100% électrique. Il repose sur la plate-forme de la limousine EQS, qui est capable d’accueillir, on le rappelle, des motorisations allant de 385kW (524ch) à 560kW (761ch). Mercedes annonce une autonomie de 600km selon le cycle WLTP, soit un peu moins que la berline (676km).

 

09 Septembre 2021 : Un regard sur le futur du sport automobile chez Porsche, avec cette Mission R. La marque de Stuggart connaît un vif succès depuis de nombreuses années, avec son trophée monotype, 911 Carrera Cup. La Porsche Mission R est une vision 100% électrique de cette fameuse compétition. Le châssis monocoque type exosquelette, est en fibre de carbone, et plusieurs éléments de carrosserie sont en fibres naturelles (à base de Lin issu de l’agriculture). Le véhicule bénéficie d’un système aérodynamique actif type DRS, avec un aileron à volet et des d'ailettes au niveau du bouclier avant. Avec ses 4.33m de long, le véhicule est plus compact qu'un Cayman. Sous le capot, on trouve deux moteurs électriques de respectivement 435ch sur le train avant et 653ch à l’arrière. Cela donne une puissance de 1088ch en mode qualification, permettant un 0 à 100km/h en 2.5s et une vitesse maximum de 300km/h. La batterie de 80kWh accepte une charge de 340kW, soit 80% d’énergie récupérée en seulement 15mn. En course, la puissance est bridée à 680ch, mais cela suffirait amplement à atteindre les performances du 911 Carrera Cup d’aujourd'hui.

 

08 Septembre 2021 : Grosse révolution chez Renault, avec l’arrivée en 2022 sur le marché, de cette Megane 100% électrique. C’est la star française du Salon de Munich. La Megane actuelle, thermique et hybride rechargeable, restera au catalogue encore quelques années, mais l’avenir est définitivement électrique pour la compacte familiale française. Elle adopte cette nouvelle plate-forme CMF-EV, qu'elle partagera avec la future Nissan Ariya. Cette dernière permet une excellent rigidité du châssis, tout en restant assez léger pour un véhicule électrique. Renault annonce un poids d'environ 1500kg. Le design est assez simpliste, avec ce style de berline surélevé, qui pourrait choquer les fans de la Megane. Un minimum d’artifices, une calandre très fine, des feux 100% LED dans le prolongement, une signature lumineuse en Z, des passages de roue marqués, des bas de caisse proéminents et pas mal de galbes au niveau de la poupe, cette Renault Megane E-Tech Electric semble bien assise sur la route. A noter la présence de ces feux arrière à fibres optiques, très travaillés. Dans l'habitacle, l'agencement est inédit, avec une instrumentation 12.3 pouces et un écran central tactile de 12 pouces (9 pouces en entrée de gamme), qui forment un L. Le système d'info-divertissement a été conçu en partenariat avec Google, ce qui permet de disposer de Google Maps et de la commande vocale Google Assistant. A bord, on dispose d’un plancher totalement plat à l'arrière, de 30 litres de rangements disséminés dans l'habitacle, et le coffre cube 440 litres, ce qui est plutôt satisfaisant pour un véhicule de seulement 4.21m de long. Sous le capot, on retrouve un bloc électrique de 130ch, associé à une batterie de 40kWh pour le modèle EV40, ou un bloc de 218ch et une batterie 60kWh pour l'EV60, offrant respectivement 300 ou 450km d'autonomie. La Megane accepte une charge allant jusqu’à 130kW, permettant de récupérer 195km d'autonomie en 30mn. Les moteurs électriques sont refroidis par huile, les batteries par eau, et le véhicule dispose d’une pompe à chaleur, pour optimiser la consommation d'énergie. Cette Megane e-Tech EV rentrera en concurrence directe, avec le Volkswagen ID3.

 

07 Septembre 2021 : Gros coup d’accélérateur chez Mercedes, qui élargit l’offre de sa gamme EQ. Et on commence avec la nouvelle berline haut de gamme EQE. Si la limousine électrique EQS, et trop encombrante ou trop chère pour vous, Mercedes proposera en 2022, sa petite sœur, l'EQE. Elle reprend la même plate-forme EVA, mais l'empattement est réduit de 9cm, et la longueur totale de 28cm. Avec ses 4.95m de long, elle devrait néanmoins offrir une habitabilité conséquente et son plancher pourra accueillir une batterie de 90kW. Mercedes annonce une version propulsion de 292ch, la suspension pneumatique et les quatre roues directrices de série. Une version 4 roues motrices plus puissante sera également au catalogue. A bord, le client pourra disposer des deux écrans latérales de 12.3 pouces, et de l’écran central 17.7 pouces, en option.

 


On enchaîne avec le Mercedes EQB, le SUV familiale 5 ou 7 places aux choix. Il y aura la version d'entrée de gamme EQB 260, dont la fiche technique n’a pas encore été dévoilée. Il y aura également l'EQB 300 4Matic avec sa motorisation de 228ch et l'EQB 350 4Matic proposant 292ch. Grâce à la batterie de 66.5kWh, la marque à l'étoile annonce une autonomie d'environ 390km selon le cycle WLTP.

 

 


Plus original encore, Mercedes commercialisera à partir de 2023, une version électrique de son 4x4 pur et dur, le Classe G. Bien évidemment, ce modèle zéro émission s’appellera EQG. Si rien ne change vraiment côté look, on note tout de même la présence de cette calandre pleine, et la disparition de la roue de secours sur le hayon, remplacée par un logement carré abritant les câbles de recharge. Pas encore de données techniques, mais on sait que ce 4x4 écolo embarquera 4 moteurs électriques et une boîte de vitesse à 2 rapports, afin de garder ses aptitudes en tout-terrain.

 


    On s’intéresse maintenant à l’EQS présentée officiellement il y a quelques semaines. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que le département sportif AMG s'occupe de lui donner un surplus de puissance. Effectivement, au Salon de Munich, Mercedes-AMG débarque avec cette EQS 53 4Matic+. Elle embarque une double motorisation développant 658ch et un couple de 950nm. Grâce à la grande batterie de 107.8kWh, elle peut parcourir jusqu’à 580km. Le 0 à 100km/h est quant à lui, effacé en 3.8s. A noter la présence de cette calandre pleine avec barrettes verticales, imitant la calandre Panamerica des modèles AMG. Ce n'est pas tout, vous pourrez également opter pour le pack AMG Dynamic Plus. La puissance passe alors à 761ch et le couple atteint 1020nm, permettant un 0 à 100km/h en 3.4s. Cette puissance maximum sera disponible, uniquement avec une batterie chargée à plus de 80%. Grâce à ce Pack AMG Dynamic Plus, la vitesse maxi passe de 220 à 250km/h.

 

06 Septembre 2021 : Nouvel artisan automobile, la société américaine Smit Vehicle Engineering nous présente ce concept, qui sera disponible très bientôt sur commande. Cet Oletha reprend le look de la mythique BMW Z8, un des cabriolets les plus beaux au monde. Vous l’aurez remarqué, le but était de la transformer en coupé avec un toit dur. On ne sait pas les origines techniques de cet Oletha, qui reposerait selon toute vraisemblance, sur un châssis d’origine BMW. La carrosserie est elle, en fibre de carbone, mais les proportions sont spécifiques à ce modèle qui rend 5cm à la Z8 originel. La fine calandre, la prise d’air au niveau du capot moteur, ce pavillon parfaitement dessiné qui épouse ce hayon en pente douce, ce véhicule rappelle forcément une certaine Jaguar Type E. Sous le capot, on a droit au bloc V8 4.4L de la BMW M3 E92. Il développe pour l’occasion, 450ch à 8500tr/mn, ce qui devrait suffire à lui donner des performances canoniques.

 

05 Septembre 2021 : Le Land-Rover Defender fera parti du casting, du nouvel opus de la saga James Bond. Après nombres de reports, la sortie du film « Mourir peut attendre » sera enfin en salle à partir du 06 octobre. La marque britannique propose pour l'occasion, une série limitée de ce Land-Rover Defender V8, préparé par SVO (Spécial Véhicle Operations). La teinte noire, les feux assombris, les jantes 22 pouces dans les mêmes tons, cela détonne avec la présence des étriers de freins couleur « Xenon Blue ». Les quatre sorties d’échappement annoncent la présence du bloc moteur le plus puissant, soit le V8 5.0L Compresseur, qui développe 525ch et 625nm de couple, associé à la boîte automatique à 8 rapports. On note le badge Defender 007 sur la malle arrière tout comme sur les seuils de portes. Il apparaît également à l’allumage du véhicule sur l'écran central, et on a droit à une projection 007 au sol à l'ouverture de la portière. On oublie pas la gravure laser « One of 300 » pour chaque exemplaires. Ce Land-Rover Defender V8 SVO 007 sera disponible en version 3 (90) ou 5 portes (110). Les véhicules prévus pour le marché français sont déjà tous réservés, au tarif de 125 200€ hors malus écologique de 30 000€.

 

04 Septembre 2021 : Dacia présente sa nouvelle grande familiale. Cette dernière mettra à la retraite le monospace Lodgy. Ce Dacia Jogger est un mixte justement entre un Lodgy et une Logan MCV. Au niveau du look, on a affaire à une sorte de grand break surélevé, capable d’accueillir confortablement 7 passagers. Il repose sur la plate-forme CMF-B, qu’elle partage avec nombres de modèles du groupe Renault-Nissan. L'empattement est été étiré au maximum avec ses 2.90m. Au niveau de la face avant, on retrouve le style du Dacia Stepway, avec cette calandre rectiligne et sa signature lumineuse en Y. Malgré ses 4.55m de long, ce Jogger paraît assez compact et musculeux, grâce notamment à tout l’accastillage du baroudeur. Bouclier massif et énormément de plastiques noirs pour les bas de caisse, les passages de roue, les protèges portières, sans oublier l'insert sur l’aile avant, ce Dacia Jooger se pare également des jantes sombres selon le degré de finition. Le hayon vertical annonce une habitabilité et une capacité de chargement très confortables. Les feux arrière rappellent un certain Volvo XC90. Bref, ce véhicule a un côté assurant, avec cet aspect massif. Les barres de toit sont modulables, comme sur le Stepway. Niveau capacité de chargement, en version 7 places, il restera un petit 160 litres. Une fois les sièges d’appoint dans le coffre retirés, ce Jogger embarquera 708 litres, et ça monte à 1819 litres quand on rabat la deuxième rangée. Bref, il peut faire office d’utilitaire. L’équipement n’est pas en reste, avec toutes les commodités concernant votre smartphone. Vous pourrez vous connecter sans fil au système multimédia avec écran de 8 pouces. Sur les versions d’entrée de gamme, vous pourrez fixer votre téléphone à la planche de bord, et vous en servir comme écran grâce à l’appli Dacia. Sous le capot, on retrouve un 1.0TCe de 110ch, un bloc essence/GPL de 100ch, et arrivera très bientôt, la motorisation hybride E-Tech 1.6L de l’Arkana. Cette dernière devrait connaître quelques modifications d’ordre technique.

 

        

             

03 Septembre 2021 : Mercedes-AMG présente sa toute nouvelle machine de guerre, la GT 4 Portes 63S E Performance. Il s'agit tout simplement de la première hybride rechargeable du département AMG. Il n’a pas vraiment été conçu pour abaisser les consommations, mais plutôt pour augmenter de façon exponentielle la puissance moteur. Comme sur le millésime précédent, on a toujours droit au V8 4.0L Bi-Turbo de 639ch (boîte auto à 9 rapports) associé à un alterno-démarreur de 14ch. Mercedes rajoute à ça, un moteur électrique de 204ch sur le train arrière, alimenté par une batterie de 6.1kWh. Cette machinerie très complexe fournit 843ch et 1400nm de couple permettant à ce mammouth d’abattre le 0 à 100km/h en 2.9s et de croiser à 316km/h. Le moteur électrique dispose de deux vitesses, avec une seconde qui s’enclenche à 140km/h. Il est capable de fournir de la puissance et du couple, aux 4 roues, tout comme le moteur thermique. Le véhicule peut se déplacer pendant 12km en mode zéro émission. Cette Mercedes AMG GT 4p 63S E Performance dispose de 7 modes de conduite (Electric, confort, sport, sport +, race, pluie, et induvidual), auquel s’ajoute le système AMG Ride Control+ (correcteur d’assiette et suspension pneumatique), et le système de freinage carbone céramique.

 

01 Septembre 2021 : Kia présente officiellement la cinquième génération de Sportage, prévue pour l'Europe. Sur d'autres marchés, il disposera d'un gabarit un poil plus imposant. Dans sa version courte, ce beau bébé mesure tout de même 4.52m de long. Il repose bien évidemment, sur la même plate-forme technique que son cousin, le Hyundai Tucson. Si le Tucson joue la carte de la modernité et sur des formes géométriques complexes au niveau du style, ce Kia Sportage mise lui clairement, sur son design agressif, mais plus en rondeur. On note cette énorme calandre noire type nid d'abeille avec une fente supplémentaire au niveau du capot moteur, et les feux diurnes en boomerang, qui sont accolés au bloc phare principal. Dans la version GT-Line présentée aujourd'hui, Kia ajoute les jantes, les coques de rétroviseurs, et le toit, tous noirs. Les feux arrière épousent la forme creusée du hayon. On note les nombreuses petites touches chromées au niveau du becquet, de la custode et du bouclier. A bord, c’est tout aussi intéressant, avec un véhicule qui adopte la double dalle numérique. Avec ce format de 12.3 pouces pour l'instrumentation et l’écran central, les informations devraient être suffisamment claires. Une mini-tablette sensitive placée sous les aérateurs offre quelques raccourcis, avec des commandes qui changent de fonctions aux extrémités. Ce véhicule dispose également de quelques astuces, comme des appuis-têtes avec un porte cintre, ou des prises USB-C sur le dossier, pour les passagers arrière. Sous le capot de ce Kia Sportage, pas de surprise, avec un diesel de 115ch, un diesel et un essence micro-hybrides de respectivement 136 et 180ch, un hybride de 230ch et un hybride rechargeable de 265ch, comme sur le Tucson. A noter que ce SUV compact dispose d’une capacité de chargement plutôt confortable de 591L, soit un gain de près de 90L par rapport à la génération précédente.

 

31 Août 2021 : Spécialisé dans la préparation des Rolls-Royce, Spofec, filiale de la société allemande Novitec, nous présente cette Ghost très spéciale. On rappelle que Spofec tire son nom de Spirit Of Ecstasy, l’emblème de la prestigieuse marque anglo-allemande. Spofec s’est donc chargé de rendre la limousine, légèrement plus performante. Et on commence par ce kit aérodynamique plutôt discret, comprenant un bouclier avant spécifique offrant de l’appui supplémentaire, un pare-choc arrière plus envelopant, et un petit becquet au niveau de la malle. Les jantes 22 pouces Vossen sont un peu plus larges qu’à l’origine, et la suspension pilotée permet d’abaisser la caisse de 40mm. Sous le capot avant, le V12 6.75L Bi-Turbo d’origine BMW bien sûr, passe de 571 à 685ch, et le couple de 850 à 958nm. On gagne 3 dixièmes de 0 à 100km/h, avec un temps de 4.5s. Pas mal pour un engin qui pèse pas moins de 2.5 tonnes. Le client de cette Rolls-Royce Ghost Spofec, profitera également d’une ligne d’échappement avec clapets actifs selon le mode choisi.

 

29 Août 2021 : Renaulution, le nouveau plan stratégique de la marque française annoncé par son directeur Luca de Meo, comprenait apparemment la création d’une toute nouvelle marque automobile. Mobilize-Renault est une filiale qui proposera des véhicules disponibles à la location courte durée ou longue durée, notamment pour les professionnels. Justement, la Limo que nous présentons aujourd’hui, se destine au chauffeur de taxi et de VTC. Cette Mobilize Limo est une berline de 4.67m de long, entièrement électrique, clône de l'Ezoom Yi disponible en Chine. Elle a d’ailleurs été développée en partenariat, avec le constructeur Chinois Jiangling. Elle sera donc construite dans l’Empire du Milieu. Sa motorisation de 150ch et 220nm de couple, et sa batterie de 60kWh, semblent privilégier l'autonomie et non la performance à tout prix. Le 0 à 100km/h en 9.6s et la vitesse maximum bridée à 140km/h, sont de toute façon suffisantes pour le transport de passagers. Les 450km d’autonomie selon le cycle WLTP paraît plus que réaliste. L'empattement de 2.75m annonce une belle habitabilité à l'arrière, mais le coffre qui embarque une roue galette, ne cube que 411 litres. Définitivement moderne, elle s’équipe d’une instrumentation numérique de 10.25 pouces, d’un écran central tactile de 12.3 pouces, de poignées de porte rétractable, d’un régulateur de vitesse adaptatif, de huit airbags, d’un système de maintien dans la voie actif, d’une vision panoramique à 360°, d'un détecteur d'angle-mort, d’une alerte de présence de véhicules en marche arrière, et bien d’autres technologies encore.

 

Ci-dessous, son clône Ezoom Yi

28 Août 2021 : Le Porsche Taycan a débarqué sur nos routes il y a seulement quelques mois, et encore moins en ce qui concerne la version Cross Turismo. Et pourtant, la marque de Stuggart proposera quelques améliorations techniques, esthétiques et technologiques à partir du mois de Septembre en Europe, pour le nouveau millésime. Le système multimédia PCM (Porsche Communication Management) est à présent compatible à 100% avec Androïd Auto. Vous pourrez non seulement téléphoner, mais également profiter de toutes les applications et fonctions de votre téléphone, à l’instar d’AppleCarPlay. C'était la moindre des choses pour un véhicule à ce niveau de gamme. Le Porsche Taycan permettra au client d’opter pour 65 teintes de carrosserie supplémentaires « Paint to Sample » ou des teintes 100% personnalisées au choix du client « Paint to Sample+ ». Pour la technique, Porsche a revu son système de transmission afin d’améliorer l’autonomie du véhicule, avec un train avant capable de se découpler, en mode Normal ou Range. Sur les grands axes, les deux essieux peuvent passer en mode roue libre, afin d’économiser de l’énergie. La transmission se réactive en quelques millisecondes quand le conducteur presse sur une des pédales.

 

25 Août 2021 : Ford commercialisera en 2022, une série limitée Mustang Ice White Edition, et comme son nom l’indique, c’est le blanc qui sera à l’honneur. Une carrosserie d’un blanc immaculé, les logos sur la calandre et le hayon, le 5.0 sur les ailes avant avec point rouge, et les jantes 19 pouces vintage en blanc Oxford avec une touche de métal brut, cette Mustang parait presque sage en apparence. Dans l’habitacle, le gros insert au niveau des aérateurs est en aluminium blanc. On note la sellerie qui arbore partiellement la même teinte, tout comme les contre-portes. Puis, on a droit à des surpiqûres sur le cuir noir, le tunnel central, le soufflet de la boîte de vitesse, et la planche de bord. Cela donne assurément un peu de clarté à cet intérieur un poil austère dans sa présentation. Sous le capot de cette Ford Mustang Ice White Edition, on retrouve le bon vieux V8 5.0L de 450ch associé à la boîte automatique à 10 rapports.

 

23 Août 2021 : Mercedes élargit la gamme de sa Classe C. Pour la première fois, la berline allemande recevra une version baroudisée All-Terrain, comme sa sœur Classe E. Si vous n'êtes pas forcément fan de SUV, mais que vous désirez néanmoins un véhicule polyvalent, cette Mercedes Classe C All-Terrain semble être une bonne alternative. Elle reprend le style de la version break, tout en ajoutant une panoplie de protection pour la carrosserie. Il ne s’agit pas de poudre aux yeux, la marque à l’étoile l’ayant équipée de nombreuses spécifications par rapport à la berline classique. La garde au sol est majorée de 40mm, la transmission intégrale 4Matic (45%av et 55%ar) est de série, les boucliers et les nombreuses protections permettent de parfaitement protéger la carrosserie et les soubassements, deux modes de conduites supplémentaires sont au programme (OffRoad et Offroad+), et le véhicule dispose d’un système d'éclairage adaptatif élargissant le faisceau lumineux en tout-terrain. Le véhicule est capable de tracter une remorque de 1800kg sur chemin accidenté, grâce à un panel d'aides à la conduite supplémentaire (stabilisateur, angle de braquage réglable). Sous le capot, Mercedes proposera deux 4 cylindres (diesel et essence) avec système micro-hybride 48V, de respectivement 204 et 200ch.

 

21 Août 2021 : Genesis finira bien par arriver en Europe, dans les années qui viennent. La marque premium de Hyundai présente d’ailleurs ce GV60, qui pourrait bien être son fer de lance sur le vieux continent. Il reprend la fiche technique des SUV électriques, Hyundai Ioniq et Kia EV6. On a donc droit à cette nouvelle plate-forme e-GMP que se partagera les trois modèles. Le style est véritablement spécifique à ce GV60. Des rondeurs, il y en a partout, et cela tranche avec le design post année 80 du Ioniq. Le côté rondouillard, on le retrouve sous tous les angles, mais on distingue également le V, qui apparaît sous toutes ses formes, sur le bouclier et sur la custode arrière avec cette étrange prolongement des contours de vitres. A bord, la forme circulaire, sur les poignées de portes, la planche de bord, les aérateurs, la console flottante ou le volant, amène une certaine douceur au dessin. Justement, la commande de boîte en forme de sphère est rotative et lumineuse, censé distiller une ambiance particulière selon les circonstances. En dehors de ça, Genesis mise sur l’aérodynamisme tout en rondeur de son véhicule, les petites caméras en guise de rétroviseurs, les feux à LED en deux parties à l’avant et l'arrière, le petit becquet, et les différentes technologies à disposition, afin que le client se sente définitivement projeté dans une autre décennie. Sous le capot de ce Genesis GV60, on retrouvera très certainement les blocs électriques d’une puissance comprise entre 170 et 306ch, associés à une batterie de 58 ou 73kWh. Plus d’infos au prochain épisode.

 

20 Août 2021 : Hyundai commercialisera dès 2022, son nouveau grand monospace. En fait, il s’agit plutôt d’un minibus, puisque ce dernier pourra accueillir au choix, 5, 7, 9 ou même 11 passagers selon la configuration choisie. Il faut dire qu’il est assez imposant avec ses 3.27m d'empattement et ses 5.25m de long. Et pourtant, le design est réussi, avec un style moderne, épuré, et aérodynamique. La face avant nous projette dans le futur, avec cette signature lumineuse sur toute la largeur du véhicule et son éclairage principal au niveau du bouclier, totalement à LED. Le profil propose de grandes surfaces vitrées et des panneaux de portes parfaitement lissés. A l’arrière, on note surtout ces grands feux verticaux à pixels, comme sur le Ioniq 5. L'habitacle ultra-spacieux, se pare d'une planche de bord comprenant une instrumentation numérique placée en avant du pare-brise, une grande tablette tactile au centre, et de simples boutons pour les commandes de la boîte automatique. Justement, sous le capot, on retrouve un V6 essence 3.5L MPi de 272ch et 331nm, exclusivement disponible en boîte auto 8 rapports. La version diesel 2.2VGT de 177ch et 432nm, proposera elle, une boîte manuelle ou automatique. Dommage, Hyundai n’a pas juger bon de l'équiper d'une motorisation hybride ou hybride rechargeable, ce qui l'exclut d'office du marché européen. Ce Hyundai Staria se destine donc à l'Asie et à l'Amérique du Nord.

 

19 Août 2021 : Nissan dévoile enfin officiellement, son coupé bi-place, Z. Le concept a été dévoilé il y a déjà quelques mois. Ce nouveau modèle de série, vient évidemment remplacer la 370Z. Plus de chiffres devant la lettre Z indiquant la cylindrée, cette sportive est dans la droite lignée de la famille Z. D'ailleurs, au niveau du style, le constructeur nippon joue la carte du néo-rétro, avec une face avant épurée, une calandre carré, et une signature lumineuse ronde, rappelant la 240Z de 1969. On note de profil, cette ligne de toit, qui plonge vers la lunette arrière. La poupe arbore elle, un masque noir au niveau des feux, clin d’œil à la 300ZX des années 90. Bref, cette plastique simple et élégante sera disponible, avec 7 teintes de carrosserie, dont cinq (bi-ton) avec le toit noir. Dans l'habitacle, cette Nissan Z disposera comme tous les véhicules modernes, d’une instrumentation numérique 12.3 pouces paramétrables, d'un écran central tactile de 8 pouces (Sport Z) ou de 9 pouces (Performance Z). On apprécie les typiques 3 cadrans sur le haut de la planche de bord. La version Performance Z ajoute du cuir de couleur, sur les sièges, la console et les contre-portes. Le plus important se passe sous le capot. Plus de bloc atmosphérique, mais un V6 3.0L Bi-Turbo arrivant tout droit de chez Infiniti. Ce dernier développe un confortable 406ch à 6400tr/mn et un couple de 475nm à 1650tr/mn. Le client pourra lui, choisir entre une boîte manuelle à 6 rapports ou une unité automatique à 9 rapports. On dispose de série d’un Launch Control et de la fonction Rev Matching (talon pointe automatique au rétrogradage). Le 0 à 100km/h serait réalisé en moins de 5 secondes. Par rapport à la 370Z, Nissan a revu la géométrie des suspensions, la direction, les amortisseurs, le système de freinage, et la carrosserie est plus rigide. Du côté des pneus, la Sport Z se dote de Yokohama Advan Sport (18 pouces) et la Performance Z, de Bridgestone Potenza S007 (19 pouces).

 

18 Août 2021 : Bugatti a décidé de produire le concept Bolide, qui avait été dévoilé à la fin de l’année dernière. La Bolide se présentait alors comme un véhicule unique, une Bugatti de compétition strictement réservée à la piste. Après avoir été harcelé par sa fidèle clientèle, le patron Stephan Winkelman, a craqué et a décidé de produire ce véhicule en série, à partir de 2024. Il n’y aura que 40 exemplaires. La fiche technique évolue quelque peu, avec un poids qui passe de 1240 à 1450kg, afin de disposer d’un minimum de confort et de sécurité, pour pouvoir circuler sur la route. Avec son bloc W16 8.0L quadri-turbo de 1600ch, le rapport poids/puissance de 0.91kg/ch, est tout à fait exceptionnel. Avec un carburant de course à indice d’octane de 110, cette Bugatti Bolide peut développer jusqu’à 1850ch, mais ne pourra alors être utilisée, que sur circuit. Les ingénieurs affirment que la Bolide pourrait atomiser le record sur le circuit des 24 Heures du Mans, et devancer les LMP1 d’une poignée de secondes. Les futurs propriétaires devront débourser pas moins de 4 millions d’euros, et s’armer de patience pour la livraison.

 

16 Août 2021 : Depuis la disparition de la Mulsanne, c’est la Flying Spur qui fait office de limousine chez Bentley. Pour atteindre le summum du luxe, il faudra faire appel au département personnalisation Mulliner. Les motifs type diamant sont légions sur ce véhicule. La calandre et le bouclier chromés, le badge Mulliner sur les ailes avant, les sièges et les contre-portes matelassés, arborent tous, une forme de losange. Le Flying B sur le capot avant est rétro-éclairé, on a droit à des caches-moyeux fixes lorsque les roues tournent, les jantes en 22 pouces bi-ton sont spécifiques, l'horloge Mulliner sur la console dispose d’une surface en argent brossé, les passagers arrière profiteront de tablettes de pique-nique électriques, et le propriétaire pourra choisir entre huit combinaisons de couleur pour l'ambiance intérieur. L'étui en cuir de la clé, sera dans les mêmes tons. Sous le capot, on retrouve soit, le V6 2.9L Turbo hybride rechargeable de 544ch, le V8 4.0L Bi-Turbo de 550ch ou le W12 6.0L Bi-Turbo de 635ch. Pour cette Bentley Flying Spur Mulliner, il faudra compter sur des tarifs compris entre 230 000 et 275 000€ hors malus écologique.

 

15 Août 2021 : L'Aston-Martin Valkyrie est une hypercar qui a été développé en grande partie, par Red-Bull Advanced Technologies. Son aérodynamisme radical nous vient du célèbre ingénieur de Formule 1, Adrian Newey. Sortie en 2020, elle arbore sous le capot moteur, un V12 atmosphérique Cosworth de 6.5L, capable de cracher 1014ch à plus de 11 000tr/mn. Il est secondé par un moteur électrique de 162ch. Cela donne au totale, 1176ch et 900nm de couple sous le pied droit. A l’occasion du concours d’élégance de Pebble Beach, Aston-Martin dévoile donc en 2021, la version Spider. Cette découvrable se pare d'un toit en fibre de carbone, de vitres en polycarbonate, et d'une cinématique de portes type papillon. L'Aston-Martin Valkyrie Spider abat le 0 à 100km/h en 2.5s et croise à 330km/h, soit 20km/h de moins par rapport au coupé. Elle sera produite à 85 exemplaires, qui sont déjà tous vendus.

 

         

14 Août 2021: C’est bien la première fois que Lamborghini ressuscite un de ses modèles. Il ne s’agit pas de n’importe qu’elle modèle, mais de la mythique Countach. En 1974, elle venait succéder à la célèbre Miura, et son style avec cette carrosserie coupé à la serpe, fera rêver toute une génération. C’est néanmoins en 1971, que la marque de Sant'agata Bolognese présentait le concept LP500, au Salon de Genève. Ses origines remontent donc à 50 ans. Le modèle que nous vous présentons aujourd’hui est une belle révolution, en adoptant le style de l’époque mais également une motorisation hybride. Lamborghini reprend donc la base technique de la Sian sortie en 2020 et produit à 63 exemplaires. Cette Countach embarque donc le bon vieux V12 6.5L développant 780ch, et un petit moteur électrique de 34ch. Ce dernier est alimenté non pas par des batteries, mais par des supercondensateurs, capable de récupérer de l’énergie et de la distribuer très rapidement. Résultat, on se retrouve avec un véhicule de 814ch, capable d'abattre le 0 à 100km/h en 2.8s, le 0 à 200km/h en 8.6s, et de croiser à 355km/h. En manœuvre ou en marche arrière, elle fonctionne à l'électrique. Ce design affûté, la calandre fine et horizontale, le bloc optique carré et l’absence d’aileron fixe sur la partie arrière, rappellent forcément un passé lointain. Les quatre sorties d’échappement rondes sous la plaque, c’est définitivement une Countach. A bord, on note la présence du carbone, du cuir bi-ton, de la grande instrumentation numérique et de l’écran central tactile 8.4 pouces. Cette Lamborghini Countach LPI 800-4 sera produite à 112 exemplaires.

 

12 Août 2021: Pininfarina dévoile officiellement son hypercar électrique, la Battista. Chose promise, chose dû, elle fournit 1900ch et 2300nm de couple. Les quatre moteurs électriques sont reliés à chacune des roues. Le véhicule est construit à 100% en fibre de carbone, et la batterie de 120kWh en T, permet une autonomie de 500km. Les performances sont stratosphériques, avec un 0 à 100km/h en moins de 2 secondes. L’habitacle est un vrai cocon pour le conducteur, qui fait face à 2 grands écrans, qui entourent le petit affichage numérique central. Les inserts en carbone et en aluminium brossé, les inserts bleus, les sièges baquets en alcantara, le volant à méplat, tout concoure au plaisir de conduite. Elle était présente à la Monterey Car Week en Californie. Cette Pininfarina Battista sera produite à 150 exemplaires au tarif de 2 millions d'euros hors-taxes.

 

11 Août 2021: Audi sera présent au concours d’élégance de Pebble Beach, avec un concept-car électrique des plus innovants. Cet Audi Skysphere est un roadster et une GT confortable. A l’instar du Renault Morphoz, le Skyphere dispose d'une plate-forme modulable, capable d'étirer son empattement de 25cm (entre le capot et le pare-brise). Le véhicule mesure donc entre 4.94m et 5.19m de long. Il a été conçu par le centre de design américain « Audi Design Loft », dirigé par le français Gaël Buzyn. Le projet a été néanmoins supervisé par le siège en Allemagne. En mode Roadster, ce véhicule déjà très imposant, est bien aidé par les quatre roues directrices et le suspension pneumatique adaptative. En mode GT, le volant et le pédalier se rétracte, et il devient 100% autonome. Pour mouvoir l'engin, Audi la dote d'un gros bloc électrique de 632ch et 750nm, placé sur le train arrière. Il s’agit donc d’une simple propulsion de 1800kg, capable de passer de 0 à 100km/h en 4.0s. La batterie de 80kWh permet une autonomie de 500km. Dans l’habitacle, on retrouve un écran de 141cm de long et 18cm de haut, permettant de se connecter à internet et de voir des films en streaming, une fois passé en conduite autonome. Deux petits panneaux tactiles placés sur les portières s’occupent des fonctions de confort. A l’extérieur, la calandre Single Frame dispose d’une signature lumineuse paramétrable, en fonction des modes de conduite. Audi présentera un peu plus tard au Salon de Munich, le concept Grandsphere de type limousine. Puis arrivera l’Urbansphere, dédié à la ville.

 

10 Août 2021 : Alpine met à disposition de ses pilotes de Formule 1, deux A110S totalement personnalisées. Fernando Alonso et Esteban Ocon avaient eu droit à une version Trackside en début d’année, au couleur de l’écurie. Leurs nouveaux véhicules de fonctions ont été personnalisés par les pilotes eux-mêmes. Un véhicule blanc pour le Français, avec jantes et toit noirs, étriers de frein rouges, cette Alpine A110S Ocon arbore fièrement les couleurs nationales sur ses bas de caisse, sans oublier le numéro de course de notre champion. Le hayon noir mat est siglé Esteban Ocon 31. L’Alpine A110S du pilote espagnol est un peu moins flashy, avec cette teinte de carrosserie gris mat, des jantes noires à étriers rouges, et un sticker blanc avec le numéro 14 sur les portières. On note les couleurs du drapeau espagnol sur les montants de custode. Sous le capot, toujours le petit 4 cylindres 1.8L Turbo de 292ch et 320nm associé à la boîte EDC7.

 

09 Août 2021: La Lucid Air sera bel et bien commercialisée en Europe, à partir de 2022. Le nouveau constructeur américain spécialisé dans la conception de modèles électriques, est largement soutenu par un fond souverain public d’investissement d’Arabie Saoudite. Basé en Californie, Lucid a présentait sa grande berline haut de gamme Air en Janvier 2020. Elle viendra directement concurrencer la Tesla Model S ou encore la très récente Mercedes EQS. On rappelle rapidement les caractéristiques techniques de cette Lucid Air, avec des motorisations de 480, 620, 800 et même 1080ch pour la série spéciale de lancement « Dream Edition ». L'autonomie variera elle, de 650 à 830km. Lucid débarquera donc en Europe en 2022 sur certains marchés, tels que l'Allemagne, la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas, le Royaume-Uni ou la Belgique.

 

08 Août 2021: Manthey Racing est une écurie détenue à 51% par Porsche, depuis 2013. Les liens se sont renforcés année après année et les nombreuses victoires en compétition, et l'écurie fête aujourd'hui ses 25 ans. Elle a à présent l'autorisation de proposer des séries limitées, en magnifiant les modèles du constructeur de Stuggart. C’est le cas de cette Porsche 911 GT2RS Clubsport 25. Il s'agit de fêter les 25 ans de Manthey Racing, et c’est également l'occasion de dire au revoir à cette 911 GT2RS type 991. Cette version Clubsport 25, dispose de quelques pièces spécifiques issues de la Porsche 935 de 2019. Il y a également ce kit aérodynamique inspiré du monde de la compétition. Le bouclier avant privilégiant l’appui, le capot moteur type sculpté avec prise d’air NACA pour ventiler l'habitacle, les voies élargies, les extracteurs derrière les 4 roues, les jantes à écrou central, le fond plat intégral, l’aileron arrière spécifique, elle se destine au circuit, et aux plus sportifs d’entre-nous. On apprécie cette nouvelle signature lumineuse à 4 barrettes horizontales. Manthey Racing la dote également d'une nouvelle ligne d’échappement, intégrée au magnifique diffuseur. Pas de surprise sous la capot, avec toujours la présence du flat 6 3.8L Bi-Turbo de 700ch avec boîte PDK 7 rapports à double embrayage. Ce véhicule sera produit à 30 exemplaires au tarif de 525 000€ hors taxe.

 

04 Août 2021: Le Kia Ceed connaît une cure de jouvence pour la fin de l’année. Le constructeur coréen proposera ce lifting bien visible, à toute la gamme, comptant, la berline 5 portes, le break SW, et le break de chasse ProCeed. Le bouclier avant est totalement remanié, avec le tout nouveau logo de la marque sur le capot, une calandre Tiger Nose avec différents motifs selon la finition choisie, des entrées d’air latérales particulièrement agressives, un nouveau regard, et une étrange signature lumineuse arrière pour la berline 5 portes. A cela, Kia ajoute quatre teintes de carrosserie supplémentaires (Bronze, Lemon, Yucca Steel Gray et Green). La planche de bord s’équipera sur les versions haut de gamme, d’une grande instrumentation digital 12.3 pouces et d’un écran central tactile de 10.25 pouces, digne d'un modèle haut de gamme. Au niveau des aides à la conduite, Kia en fait un maximum, avec une alerte d’angle-mort actif, une alerte de vigilance avec avertisseur visuel du véhicule qui vous précède, un régulateur de vitesse intelligent accouplé à la navigation, une alerte de collision transversale arrière, une nouvelle caméra au niveau du hayon, et une alerte en cas de danger quand vous ouvrirez une porte en stationnement. Sous le capot, le client pourra choisir la version hybride rechargeable de 141ch permettant 57km d’autonomie en mode zéro émission. Puis, il y a au catalogue les plus classiques 1.0T-GDi essence de 100 ou 120ch, le nouveau 1.5T-GDi de 160ch, et le 1.6CRDi diesel de 136ch. La version GT disposera du 1.6L Turbo de 204ch associé à la boîte DCT7 à double embrayage.

 

                       

                             

                         

                         

                        

                        

                        

03 Août 2021 : Toyota n’a pas encore commercialisé sa GR86 en Europe. Le petit coupé 2+2 connaît un certain nombre de modifications par rapport à son aïeul, la GT86. Un châssis plus rigide, un nouveau moteur 4 cylindres à plat 2.4L qui développe 232ch et 250nm de couple,et un centre de gravité toujours aussi bas, elle se destine à des passionnés de conduite sportive. Bien sûr, son niveau de vente s’annonce très bas en Europe, et particulièrement en France à cause du malus. Peu importe, le client pourra tout de même opter pour une gamme d’accessoires très large du catalogue Gazoo Racing. Le modèle le plus extrême peut arborer un kit carrosserie radical. Voies élargies de 43mm, jantes en 19 pouces forgées, caisse rabaissée, bouclier spécifique avec lame avant, ailettes et prise d’air en carbone pour le moteur, bas de caisse, énorme aileron fixe en carbone, un diffuseur très agressif et une quadruple sortie d’échappement, cette Toyota GR86 Gazoo Racing ne fait pas dans la discrétion, mais le constructeur annonce une optimisation du comportement routier. Un kit moins tape-à-l’oeil sera également disponible pour les plus timides d’entres nous.

 

02 Août 2021: Le Lada Niva Legend est immortel. Il sévit encore sur bien des marchés, où sa robustesse et son sens de l’aventure ne sont plus à prouver. Lada proposera en Europe de l’Est, une version musclé de son célèbre 4x4. Le Lada Niva Bronto offre de série des pare-chocs en Métal, des barres de toit et des jantes en 15 pouces avec une monte pneumatique spécifique. Le client pourra opter pour la finition Prestige, qui ajoute des protections en plastique au niveau des passages de roues et des bas de caisse, une calandre remaniée, des antibrouillards et des pare-chocs en plastique. Dans l’habitacle, ça reste rustique, mais Lada dit avoir soigné le confort, avec des sièges chauffants en option, et une insonorisation amélioré. Sous le capot moteur, c’est statut-quo, avec le bon vieux 4 cylindres 1.7L de 83ch, accouplé bien évidemment à une transmission intégrale avec blocage de différentiel avant et arrière.

 

01 Août 2021: Porsche Mexique et Porsche Amérique Latine, rendent hommage à Pedro Rodriguez, considéré encore aujourd’hui, comme le plus grand pilote automobile Mexicain. Né en 1940, sa carrière débute en 1958 pour se terminer tragiquement le 11 juillet 1971, quand il se tue au volant d'une Ferrari 512M au Norisring à Nuremberg. Il compte 54 départs en Formule 1, avec 7 podiums et 2 victoires. Il fût surtout un grand animateur des courses d’endurance, et remporta même les 24 Heures du Mans en 1968, au volant de la célèbre Ford GT40. Sur ses 13 victoires en endurance, il en remporta huit au volant de la magnifique Porsche 917KH au couleur du Pétrolier Gulf entre 1970 et 1971 (24 Heures de Daytona, 1000km de Brands Hatch, 1000km de Monza, 1000km de Spa etc…). Pour fêter les 50 ans de sa disparition, Porsche Exclusive Manufaktur nous propose cette 911 Turbo S très spéciale. Elle reprend bien évidemment les couleurs Gulf, avec le numéro 2, quand Pedro Rodriguez et Jackie Olivier s’imposèrent aux 24 Heures de Daytona 1971. Cette Porsche 911 Turbo S Pedro Rodriguez est un exemplaire unique, avec une configuration impossible à reproduire à l’avenir. Elle sera mis aux enchères au profit d'oeuvres caritatives. On a droit à des inscriptions Porsche sur les ailes arrière, à des jantes noires avec écrou central, et à un habitacle tendu de cuir et d'alcantara bleu graphite, avec surpiqûres oranges. La silhouette de la 917 et la signature du pilote, on les retrouve sur les montants centraux, l’accoudoir, les seuils de portes, les appuis-têtes, le tableau de bord ou la clé de contact. Le véhicule sera livré avec un ensemble de bagage bleu graphite avec surpiqûres orange, ainsi qu'une housse spécifique. Dernier détail, vous pourrez découvrir les huit victoires du pilote mexicain au volant de la 917, sous l’aileron arrière, quand vous l’activerez.

 

  

31 Juillet 2021: Fiat lance sur le marché brésilien, la Pulse. Il s’agit d'un petit SUV du segment B, qui aurait parfaitement sa place dans la gamme du constructeur italien, même en Europe. La garde au sol est plutôt généreuse, les épais plastiques noirs entourant la caisse, lui donnent un vrai côté baroudeur. Un élément couleur aluminium au niveau de la calandre et des feux, des jantes bi-ton, un toit noir, des antibrouillards intégrés aux entrées d’air, un hayon magnifiquement sculpté et une double sortie d’échappement, ce B-SUV ne manque pas d’allure. La planche de bord s’équipe d'une jolie instrumentation numérique et d'un immense écran central tactile de 10 pouces. Pas de folie sous le capot moteur de ce Fiat Pulse, avec un 4 cylindres 1.3 Firefly de 109ch et 140nm de couple ou un 3 cylindres 1.0 Turbo de 120ch et 196nm, qui pourront être associés à une boîte manuelle à 5 rapports ou automatique à 6 rapports.

 

29 Juillet 2021: Volkswagen dévoile un tout nouveau SUV urbain pour l’Europe. Ce dernier fait ses classes en Amérique du Sud depuis un an sous le patronyme de Nivus. Pour le vieux continent, il s’appellera Taigo, et viendra épauler les T-Roc et T-Cross, sur un marché déjà bien surchargé. Ce Volkswagen Taigo se présente donc comme une version coupé du T-Cross, avec un empattement allongé de 2cm et une longueur majorée de 16cm. D’ailleurs, avec ses 4.27m de long, il dépasse même le T-Roc de 4cm. Malgré tout, avec sa plate-forme MQB-A0, le Taigo ne sera qu’une simple traction comme la Polo ou le T-Cross. Par rapport à la version Brésilienne, ce SUV urbain bénéficie d’une signature lumineuse spécifique à l’avant, mais également à l’arrière, avec un faisceau qui se prolonge jusqu’au logo. On retrouve l’habitacle du T-Cross, avec une instrumentation numérique de 8 ou 10.25 pouces, et un écran central tactile de 6.5 ou 9.2 pouces, selon le degré de finition. Le client pourra égayer son intérieur avec des plastiques clairs ou des inserts de couleur, mais il faudra juger la qualité des matériaux sur pièce, Volkswagen ayant fait quelques économies depuis des années sur le segment B. Pas aussi modulable qu’un T-Cross, le Volkswagen Taigo ne dispose pas de la banquette coulissante ou du dossier passager rabattable, mais son coffre cube un bon 438 litres, ce qui est très appréciable pour la catégorie. Sous le capot, on retrouve les classiques 1.0TSi de 95ch (BVM) ou 110ch (BVM ou DSG), et le 1.5TSi de 150ch (DSG).

 

28 Juillet 2021: La Mac-Laren 765LT est une des supercars les plus désirables du marché. Sa production à 765 exemplaires est d’ailleurs totalement écoulée. Le constructeur britannique lance à présent le modèle découvrable disponible également à 765 exemplaires. La recette est simple, avec ce petit toit rétractable en carbone, qui se déplie en seulement 11s jusqu’à 50km/h. Pas de surpoids excessif pour ce cabriolet, qui ne pèse que 49kg de plus que le coupé. Il faut dire que son châssis monocoque en carbone, est un atout de taille côté rigidité. Résultat, le véhicule totalise 1388kg, ce qui est un petit exploit pour une supercar de cette puissance. Effectivement, sous le capot, on retrouve toujours, le V8 4.0 Bi-Turbo qui crache donc 765ch et 800nm de couple, permettant un 0 à 100km/h en 2.8s et un 0 à 200 en 7.2s. On rappelle que grâce à son kit aérodynamique, cette 765LT Spider offre 25% d’appui supplémentaire par rapport à la 720S Spider. Vous pourrez croiser à 330km/h cheveux au vent, et apprécier un peu plus la sonorité du moteur. La Mac-Laren 765LT Spider sera disponible à environ 370 000€ au catalogue, hors personnalisation MSO (Mac-Laren Spécial Opérations).

 

                

                

27 Juillet 2021: La prolifération des véhicules électriques apportent, il est sûr, un sentiment de modernité et de renouveau dans le monde automobile. Cela rend par contre les passionnés de belles mécaniques, nostalgique. C’est le cas par exemple du designer français Alain Derosier, qui s’est lancé dans la conception de ce restomod, qui sent bon la France. Legende Automobiles est une nouvelle petite entreprise Franco-Américaine, supportée par SoCal Frenchiez (restauration et personnalisation de véhicule ancien en Californie) et Bloodmotorsport (fabrication de châssis de compétition du côté de Lyon). La Legende Turbo 3 que nous vous présentons aujourd’hui, a donc été dessinée par Durosier et conçu par ses partenaires. On a affaire à un restomod de la célèbre Renault 5 Turbo 2 de l’époque, qui crachait brutalement ses 160ch. Elle dispose par contre des trains roulants de la Maxi Turbo, la carrosserie est en fibre de carbone, le bodykit installé est bien plus large qu’à l'origine, les jantes sont en 16 pouces à l'avant et 17 pouces à l'arrière. Les feux à LED sont bien modernes, tout comme la double sortie d'échappement central ou le diffuseur. Sous le capot, Legende Automobiles annonce un 4 cylindres Turbo qui développera jusqu’à 400ch. Dans l'habitacle, on note le dessin de la planche de bord totalement Vintage, mais disposant quand même d'une instrumentation numérique. On apprécie également la présence de ces sièges baquets avec harnais, et ces logos Renault des années 70. Pas encore d'informations sur le nombre d'exemplaires prévus, ni sur les tarifs de l’engin.

 

 

26 Juillet 2021: Toyota renouvelle son Aqua sur le marché nippon et américain. Cette petite berline est inconnue chez nous, et elle se positionne entre notre Yaris et Corolla en terme de taille. Cette nouvelle génération n’est pas dénuée d’intérêts, puisqu’elle embarque une nouvelle batterie Nickel-Metal, capable de disposer de plus de cellules, grâce au système d'électrodes bipolaires. Cela lui permet de sauvegarder 1.5 fois plus d’énergie tout en gardant la même taille. Grâce à son 4 cylindres 1.5L et son moteur électrique, cette Toyota Aqua annonce une consommation mixte de seulement 2.79L au 100km selon le cycle d'homologation japonais. Cette nouvelle technologie permettrait à la marque nippone de fortement abaisser ses taux de rejets de CO2, à moindre frais pour le constructeur et le consommateur.

 

25 Juillet 2021: La Bugatti Divo a été dévoilée au public voici 3 ans, mais le véhicule n’était déjà plus disponible à la vente, puisque toutes réservées. Le premier des 40 exemplaires a été livré en mai 2020. Il s’agit certainement d'une des plus belles Bugatti jamais imaginée. Pour avoir le privilège d'en posséder une, il fallait avoir bonne presse chez le constructeur de Molsheim et déjà disposer d’une Chiron dans son garage. On rappelle qu’une Chiron coûte la bagatelle de 2 700 000€ pour le modèle de base. La Bugatti Divo demande 5 millions d’euro hors taxe au minimum. La dernière Divo vient tout juste de sortir de la chaîne d'assemblage. Parfaitement personnalisée, son propriétaire a choisi une teinte de carrosserie « Bugatti EB110 LM Blue », qu'arborait justement l'EB110 engagé au Mans en 1994. On apprécie également les parties basses de la carrosserie avec cette teinte « Blue Carbon », les magnifiques jantes dorées et les couleurs du drapeau français sur les ailettes du capot et les flancs. L’habitacle se pare également de bleu au niveau du cuir et de l’alcantara, et des inserts en fibre de carbone gris mat, viennent parfaire l’ensemble. Plus efficace qu’une Chiron, grâce à des liaisons au sol modifiés et une aérodynamique plus radicale, elle embarque toujours le W16 8L quadri-turbo de 1500ch et 1600nm de couple. Grâce à sa transmission intégrale et sa boîte à double embrayage et 7 rapports, le 0 à 100km/h est expédié en 2.4s et la vitesse maxi bridée à 380km/h.

 

22 Juillet 2021: La famille Gemballa est spécialisée dans la préparation de Posrche 911. Depuis la disparition d’Uwe Gemballa, c’est son fils Marc-Philipp qui a pris la rélève, en créant sa propre filiale, MP Gemballa. Cette société vient de dévoiler son nouveau modèle, la Marsien, un véhicule sur base de 911 Turbo S, s'inspirant largement la Porsche 959 sortie en 1983, qui était considéré comme une véritable vitrine technologique à son époque. Elle fût également connue pour avoir dominer le Paris-Dakar. Cette MP Gemballa Marsien se donne donc des airs de baroudeuse, avec une garde au sol qui varie de 12 à 25cm. C’est KW Automotive qui s’est occupé des suspensions. La carrosserie est entièrement conçue en fibre de carbone, le véhicule sera livré avec deux jeux de jantes (une pour la route et une autre pour le tout-terrain). Le moteur 6 cylindres 3.8L Bi-Turbo a été préparé par RUF, et passe de 650 à 751ch, pour un couple de 930nm. Le client pourra même opter pour une puissance de 829ch. On retrouve entres autres, un système de refroidissement optimisé, une boîte PDK renforcée, une ligne d’échappement titane Akrapovic et un système d’admission BMC. Le 0 à 100km/h est avalé en 2.6s, elle atteint 210km/h sur la terre et 330km/h sur le bitume. Entre le prix du véhicule d’origine et la préparation, il faudra compter environ 720 000€ pour pouvoir l’acquérir.

 

Ci-dessous, la Porsche 959 de 1983

21 Juillet 2021 : Le Porsche Macan connaît une carrière à rallonge. Sortie en 2014, il a déjà connu un premier lifting en 2018, ainsi q’une remise au norme de ses motorisations. Le prochain Macan sera un modèle 100% électrique. En attendant, nous avons droit à ce millésime 2021, qui dispose d’un nouveau restylage et de quelques modifications techniques. La face avant se pare de cette nouvelle calandre noire avec motif 3D, qui lui donne un style plus sportif. Le client pourra tout de même opter pour un habillage couleur carrosserie. Le diffuseur est plus imposant et se pare de noir, tout comme les bas de caisse. Les jantes disponibles vont de 19 à 21 pouces, et de nouvelles teintes de carrosserie sont au catalogue. Dans l’habitacle, on note la présence de ce nouveau volant qui nous vient de la 911 type 992, et de cette console centrale qui abandonne les boutons physiques pour une surface tactile. Sous le capot, les moteurs montent en puissance, avec un 4 cylindres Turbo 2.0L qui passe de 245 à 265ch pour le Macan de base, et le V6 2.9L Bi-Turbo du Macan S passe lui, de 354 à 380ch. Plus de Macan Turbo au catalogue, mais on a droit à un Porsche Macan GTS qui égale maintenant son niveau de puissance, puisqu’il passe de 380 à 440ch. Pour ce dernier, la caisse est automatiquement abaissée de 10mm, et il peut recevoir un pack optionnel comprenant des jantes et pneus spécifiques, le Torque Vectoring Plus, et le pack Sport Chrono. Les tarifs de la gamme varieront de 64 600€ à 90 350€ hors malus écologique.

 

20 Juillet 2021 : Les amoureux de sportives l’attendaient depuis déjà un moment, l'Audi RS3 nouvelle génération sera bientôt disponible en concession. La recette ne change pas vraiment. Le style est peut-être encore plus expressif qu’à l’habitude. Un maximum de plastique noir laqué au niveau de la calandre, du bouclier avant et arrière, des entrées d’air ajourées, des coques de rétroviseurs noires, un entourage de vitre noir, des voies élargies, des jantes spécifiques, un petit extracteur sur l'aile avant derrière les roues, impossible de la confondre avec une version R-Line ou sa sœur S3. Cette nouvelle RS3 s'équipe une fois de plus, du 5 cylindres 2.5L Turbo, qui développe toujours 400ch, mais avec un couple légèrement supérieure (+20nm) avec ses 500nm. La puissance est délivrée par la boîte S-Tronic 7 rapports à double embrayage. La transmission intégrale Quattro a fortement évolué, puisqu’elle disposera de quelques modes supplémentaires comme un mode drift par exemple. Grâce à deux embrayages multidisques, le couple est variable de façon indépendante sur les quatre roues. Le client pourra opter pour différents packs, permettant de disposer d’un système de freinage carbone céramique, de pneus Pirelli P Zero Trofeo R, d’un débridage de la vitesse maxi à 280 ou 290km/h, un toit noir, de jantes 5 branches, d’un affichage supplémentaire à l’instrumentation de bord ou d'un affichage tête-haute. L'habitacle est bien évidemment traité de façon sportive, avec ce volant à méplat avec point milieu, dec inserts de couleur, ou ces surpiqûres notamment sur la magnifique sellerie. L'Audi RS3 sera disponible en version 4 portes (71000€) ou 5 portes (70 000€).

 

18 Juillet 2021 : Hyundai ajoute un modèle N à sa gamme. Les berlines du segment D ne sont plus vraiment populaires en Europe. Tant pis, ces véhicules font encore le bonheur de l’Asie ou du continent Nord-Américain. Cette Hyundai Elantra N ajoute la petite touche de sportivité qui va bien. On commence par sa ligne déjà très désirable de série, et qui est magnifiée par cette habillage N. Calandre entièrement noire laquée, spoiler, lame avant avec inserts rouges, portes sculptées, bas de caisse spécifiques, jantes de 19 pouces, aileron noir, et un diffuseur avec une jolie double échappement, rien ne dénote, avec un véhicule qui reste de bon goût. Un différentiel à glissement limité électronique, la suspension pilotée avec de nouveaux coussinets afin de réduire les vibrations, les freins avec disque de 360mm, Hyundai la dote en prime de série, de pneus Michelin Pilots Sport 4S. Sous le capot, on retrouve le 2.0L Turbo qui atteint 276ch, et qui peut disposer d’un boost de 10ch grâce à la fonction « N Green Shift ». La boîte automatique 8 rapports à double embrayage est de série. Le 0 à 100km/h est avalé en 5.3s. Pour plus de frissons, elle rajoute une fonction Launch Control et un échappement sport avec clapets actifs. Le conducteur pourra même disposer d’une sonorité virtuel paramétrable à bord. Dans l’habitacle, on a droit à un panel de données, comme la pression turbo, les temps au tour sur piste, le couple à disposition, et les températures d’eau et d'huile. Les sièges baquets, les écrans digitaux, et le volant cuir siglé N, vous met dans l’ambiance.

 

16 Juillet 2021 : Aston-Martin présente la version définitive de sa Valhalla. Cette supercar se dote d’une motorisation hybride rechargeable V8 4.0L Bi-Turbo. Lawrence Stroll, le nouveau patron de la marque, est très attaché au partenarit le liant à Mercedes. Comme pour la DB11 ou la Vantage, la Valhalla se pare d’une motorisation du même type, certainement fournie par AMG. Ce bloc délivre une puissance de 750ch à 7200tr/mn sur le train arrière, grâce à une boîte automatique 8 rapports à double embrayage. Deux moteurs électriques placés respectivement sur chaque essieu, fournissent 204ch supplémentaires. La puissance cumulée de 950ch et 1000nm, permet un 0 à 100km/h en 2.5s et d’atteindre la vitesse de 330km/h en pointe. Le véhicule peut rouler environ 15km en mode zéro émission (traction), et la marche arrière est automatiquement assurée par les blocs électriques. Le design épuré, les éléments actifs au niveau du bouclier, l’aileron mobile, les flancs creusés, cette Aston-Martin Valhalla annonce 600kg d’appui à 240km/h. Le châssis monocoque est en fibre de carbone. Le poids de ce bolide est de 1550kg à vide. Suspensions à poussoir type F1, frein en carbone céramique, pneus michelin spécifiques à ce modèle, elle vise un record du tour sur la boucle du Nurburgring. Aston-Martin annonce un minimum de confort, avec la présence d’un régulateur de vitesse actif, d’une caméra de recul, de détecteur d’angle-mort, de feux LED adaptatifs et d’une climatisation bi-zone.

 

14 Juillet 2021 : Il y a quelques mois, on vous annonçait l’arrivée d’un 4x4 pur et dur, conçu par Ineos, le baroudeur Grenadier. On rappelle que la société Ineos est une multinationale spécialisée dans la chimie, dirigée par le milliardaire Sir Jim Ratcfiffe. C’est lui qui a décidé de se lancer dans la conception de ce modèle, qui s'inspire clairement du Land-Rover Defender première du nom, un véhicule mythique pour n'importe quel anglais. Bien sûr, il s’agit d’une base technique tout à fait nouvelle. La société allemande Magna Steyr s’occupe du châssis, BMW, des moteurs, et le Grenadier sera produit en France. Bref, malgré le Brexit, il s'agit d'une belle coopération européenne. Un châssis à échelle avec deux essieux rigides, des blocs moteurs six cylindres turbo essence de 285ch ou Turbo diesel de 249ch, accouplés à la boîte ZF à 8 rapports, cet Ineos Grenadier se doit d'être solide et simple de conception. On peut découvrir son intérieur depuis quelques jours, et on est surpris par son ambiance totalement aéronautique. On retrouve un grand écran tactile de 12 pouces pour les données de conduite et le système multimédia, très moderne d’ailleurs. Puis, nous disposons d'un panel de bouton, très espacés, avec des fonctions simples et basiques. Des boutons que l'on retrouve sur le plafonnier, permettant de commander le différentiel, les modes off-road, les lumières extérieures ou les aides à la conduite. Cet habitacle paraît rustique, solide, et parfaitement agencé, correspondant parfaitement à l’utilisation virile de ce Grenadier. Ineos compte en produire 20 000 par an. Attention tout de même aux prochaines normes euros 7, qui pourraient poser problème à sa commercialisation en Europe à moyen terme.

 

          

13 Juillet 2021 : Opel met un terme à la carrière du dernier modèle conçu avec Général Motors. L’Opel Astra se renouvelle donc grâce au groupe PSA, ou plus précisément Stellantis. Il s’agit de la cousine des Peugeot 308 et DS 4. Elle hérite donc, de la même base technique, la plate-forme EMP2V3. Longue de 4.37m de long, elle se pare d’une robe spécifique, assez éloignée de ses consoeurs. La calandre Vizor typique du constructeur au Blitz, la nervure centrale sur le capot moteur, les angles vifs de profil et au niveau du hayon, les feux en L et le toit noir, l’ensemble est classique mais néanmoins dynamique. Cette sixième génération fait aussi bien à l’intérieur, avec un design simpliste et élégant, comprenant deux jolies dalles numériques de 10 pouces, des aérateurs latéraux camouflés pour le conducteur, et un tunnel central épuré. La capacité de chargement avec ses 422dm3, gagne une cinquantaine de litres par rapport à l’Astra actuelle. On passera sur les nombreuses nouvelles technologies comme la conduite semi-autonome de niveau 2, l’adaptation de la vitesse en courbe, la caméra à 360° ou l’affichage tête-haute. Pas de surprises sous le capot moteur, qui comprend comme la 308, un 1.2PureTech de 110ch (BVM) et 130ch (BVM ou BVA), un BlueHdi de 130ch (BVM ou BVA) et deux hybrides rechargeables de 180 ou 225ch avec boîte automatique 8 rapports de série.

 

11 Juillet 2021 : Bentley tente de rendre sa magnifique limousine Flying Spur, un poil plus écolo. Et oui, même les véhicules très haut de gamme, passeront par la case électrification. Nous avons donc affaire tout simplement à la Bentley Flying Spur Hybrid. Cette dernière embarque la même technologie que la Porsche Panamera 4S E-hybrid. On retrouve donc un V6 2.9L Bi-Turbo de 416ch associé à un moteur électrique de 136ch. L'ensemble développe 544ch pour un couple de 750nm dans cette Bentley. Cela suffit amplement à mouvoir cette berline de 2.5 tonnes, avec un 0 à 100km/h expédié en 4.3s. Grâce à la grosse batterie de 14.1kWh, elle peut parcourir 40km en mode zéro émission. Trois modes de conduite au programme avec l’Hybrid, le mode E pour électrique, et le mode Hold pour sauvegarder la charge de la batterie. Rien ne distingue vraiment cette Flying Spur Hybrid du reste de la gamme, à part peut-être quelques badges sur la carrosserie. Il faudra attendre fin 2021 pour la trouver en concession, à un tarif encore inconnu.

 

10 Juillet 2021 : La Lamborghini Aventador est certainement la grand-mère des supercars. Ce n'est absolument pas péjoratif, puisque ce modèle est considéré encore aujourd’hui, comme un monstre sacré de la catéorie. Mais après 10 ans de production, la marque au taureau se devait de mettre fin à sa carrière. Enfin, pas tout à fait, puisque la firme de Sant’agata Bolognese nous présente son ultime évolution. La Lamborghini Aventador LP780-4 Ultimae se positionne entre l'Aventador S (740ch) et l'Aventador SVJ (770ch). En terme de puissance, c’est elle la meilleure, avec un V12 6.5L atmosphérique qui développe 780ch pour 720nm de couple. Elle dispose des 4 roues motrices et directrices, de la boîte robotisée ISR à 7 rapports, et grâce à son rapport poids/puissance de 1.98kg/ch, elle abat le 0 à 100km/h en 2.8s. Sa vitesse maximale de 355km/h est à prendre en compte. Par rapport à la version S, la caisse a perdu 25kg, mais elle est toujours plus lourde que la SVJ. Pas d’aileron fixe pour cette version Ultimae, qui se veut moins radicale que la SVJ justement. Un élément actif, un nouveau spoiler avant, des gros bas de caisse, elle se dote de jantes alu forgée de 20 pouces à l’avant et 21 pouces à l'arrière. Lamborghini prévoit de produire 350 coupés et 250 roadsters, qui seront tout simplement les dernières Aventador de l'histoire.

 

08 Juillet 2021 : C’est le groupe chinois Geely qui a le contrôle sur l’avenir de la marque Lotus, et il est assez clair. La marque britannique produira à partir de 2030, uniquement des modèles 100% électriques. Le constructeur travaille notamment à la mise au point de son Evija, une hypercar électrifiée de 2000ch et 1700nm de couple. En attendant, Lotus nous dévoile son tout dernier modèle thermique, qui deviendra certainement un collector dans les années à venir. Il s’agit de l'Emira, un coupé bi-place, qui compte bien mettre des bâtons dans les roues du Posrche Cayman. Elle remplacera dans la gamme, l’Elise, l'Exige et l'Evora, trois modèles extrêmement populaires. La Lotus Emira profite d'un tout nouveau châssis en aluminium collé, avec une architecture moteur central-arrière. Justement, la marque anglo-chinoise fera appel à AMG et à Toyota côté motorisations. En entrée de gamme, on aura certainement affaire au bloc 4 cylindres 2.0L Turbo AMG qui équipe la Classe A. Puis, on retrouvera le V6 Toyota 3.5L compressé, qui faisait déjà le bonheur de l’Evora. Pas encore de données techniques définitives, mais les puissances varieront d'environ 360 à 400ch, et le couple maximum serait de 430nm. Le client aura apparemment trois choix de boîte, avec une unité manuelle, automatique ou à double embrayage. Avec ses 1405kg à vide, l’Emira pourrait abattre le 0 à 100km/h en moins de 4.0s et croiser à 290km/h. Avec ses 4.41m de long, elle s’annonce également polyvalente, avec deux espaces de rangements de respectivement 208 litres derrière les sièges et de 151 litres à l’arrière du moteur. L’habitacle fait appel à une instrumentation 12.3 pouces, et à un écran tactile de 10.25 pouces, à des matériaux qualitatifs et des sièges électriques en option. La petite berlinette pourra également bénéficier d’un panel d'aides à la conduite (régulateur de vitesse adaptatif, aide au changement de voie, reconnaissance des panneaux), afin de la rendre utilisable au quotidien.

 

07 Juillet 2021 : BMW lancera au début de l’année prochaine, sa toute nouvelle Série 2 Coupé. Le constructeur à l’hélice nous dévoile néanmoins officiellement le style et l’habitacle, bien avant l’heure. Contrairement à ses sœurs Série 1 ou Série 2 Gran Coupé, la nouvelle venue garde son architecture de propulsion. D’ailleurs, elle reposera sur le châssis de la Série 4, et en reprend également la planche de bord. Avec ses 4.54m de long, elle prend plus de 10cm d’une génération à l'autre, elle est plus large de 6cm, mais moins haute de 2.8cm. Pas de calandre disproportionnée, cette BMW Série 2 Coupé se pare de ce double haricot en relief plutôt fin dans son dessin, et d’une signature lumineuse d'un nouveau genre. On remarque les voies qui ont été élargies de 54 ou 63mm à l'avant et de 31 ou 35mm à l’arrière, selon la motorisation choisie. On est plus circonspect sur le dessin de la poupe, avec cette malle cubique, qui joue apparemment la carte de la praticité, avec un coffre de 390 litres. Trois motorisations annoncées pour le moment, avec la 220i de 184ch et 300nm, la 220D de 190ch et 400nm, et la version M240i xDrive de 374ch et 500nm. Cette dernière abat le 0 à 100km/h en 4.3s.

 

06 Juillet 2021 : La Ferrari F8 Tributo s’apprête à passer la main à la toute nouvelle berlinette de Maranello, la 296GTB. Avant sa fin de carrière, Novitec a décidé de booster la F8 à sa façon. On commence par ce kit carrosserie designé par Vittorio Strozek, avec un végicule plus large de 13cm, un aileron arrière spécifique, ainsi qu’un bouclier avant et un diffuseur arrière totalement redessinés. La caisse a été rabaissée de 35mm, mais un système permet de soulever l’avant au passage des ralentisseurs. Sous le capot, Novitec a comme à son habitude développé une ligne d’échappement haute performance, et fait grimper la puissance de cette Ferrari F8 N-Largo, de 720 à 818ch à près de 8000tr/mn, pour un couple de 903nm. Le 0 à 100km/h est expédié en 2.6s et elle croise tranquillement à 340km/h. A noter la présence des jantes de 21 pouces à l’avant et de 22 pouces à l’arrière, du fabricant Vossen.

 

05 Juillet 2021 : Genesis a dévoilé sa grande berline familiale G80 e deuxième génération, il y a déjà quelques mois. La marque premium de Hyundai débarquera également en Europe très bientôt, en commençant par l’Allemagne, la Suisse et l'Angleterre. Trois motorisations au programme, avec un 2.2L diesel de 210ch, un 2.5T-GDi essence de 304ch et un V6 3.5T-GDi de 380ch, qui seront toutes équipées d’une boîte automatique à 8 rapports. La marque Coréenne proposera également une version légèrement dynamisée. Cette Genesis G80 Sport que nous vous présentons aujourd’hui, dispose de quelques spécificités. Une teinte de carrosserie Cavendish Red, des jantes 20 pouces G-Matrix, de nouvelles entrées d’air sur la partie basse, une calandre en chrome foncé, des feux noircis, la poupe profite elle, d’un nouveau diffuseur et d’un bouclier redessiné. Le client pourra opter dans l'habitacle pour des inserts en aluminium ou en carbone, et une sellerie noire ou rouge. Cette version Sport dispose d'un volant trois branches spécifiques. A noter la présence des 4 roues directrices de série, afin d’améliorer le dynamisme à la conduite.

 

04 Juillet 2021 : ABT est spécialisé dans la préparation des modèles Audi, et maîtrise donc à la perfection les moteurs du groupe Volkswagen. Le préparateur allemand a donc décidé de booster la gamme de la Golf 8. La Golf GTD passe donc de 200 à 230ch avec un couple de 440nm, la classique Golf GTi de 245ch dispose à présent de 290ch chez ABT, et la version Clubsport de 300ch atteint les 360ch avec un couple qui passe de 400 à 450nm. Pour ceux qui souhaite disposer de la transmission intégrale, il faut choisir la Golf R de 320ch. Grâce au boitier additionnel ABT Engine Control, elle est boostée à 384ch et 470nm de couple. ABT proposera prochainement une ligne d’échappement spécifique permettant d’atteindre les 400ch. Cette Volkswagen Golf R ABT se pare pour l'occasion d'une teinte de carrosserie spécifique rappelant la coupé franche des Peugeot GTi de l’époque.

 

Ci-dessous, la version GTD de 230ch

02 Juillet 2021 : La Volkswagen Polo GTi avait disparu de la circulation depuis quelques mois. On pensait que les normes environnementales en Europe, avaient mis prématurément fin à la carrière de cette petite sportive. Ce n’est pas le cas. A l'instar de Hyundai avec son i20N ou Ford avec sa Fiesta ST, Volkswagen misera encore quelques temps sur ce segment. La Volkswagen Polo GTi millésime 2021, connaît donc quelques modifications. Elle profite du récent restylage de la gamme, et se pare en plus d’une signature lumineuse sur toute la largeur du véhicule, de couleur rouge. Le bouclier type nid d’abeille avec antibrouillards intégrés, rappelle forcément une certaine Golf GTi. L’éclairage à LED au niveau de la poupe et les feux avant avec technologie IQ Light matriciel, sont de série. Le client pourra opter pour de magnifiques jantes 18 pouces bi-ton (17 pouces de série), pour un système de conduite semi-autonome IQ Drive, pour un écran tactile central de 9.2 pouces (8 pouces de série) et pour des placages intérieurs rouges ou en métal foncé. Justement, on remarque le tout nouveau volant très stylé, emprunté également à sa grande soeur. Sous le capot, le 2.0TSi passe de 200 à 207ch pour un couple de 320nm. La boîte DSG passe de 6 à 7 rapports. Résultat, le 0 à 100km/h est effectué en 6.5s (gain de 0.2s) et cette fourmi croise à 240km/h (+2km/h).

 

01 Juillet 2021 : Après le Porsche Cayenne Coupé Turbo de 550ch et le Cayenne Coupé Turbo S E-Hybrid de 680ch, le constructeur de Stuggart a décidé de proposer un modèle intermédiaire. Plus de puissance que la Turbo, mais aucune hybridation, le V8 4.0L Bi-Turbo qui équipe nombres d’Audi, de Bentley, ou de Lamborghini, a été simplement boosté. Dans ce Porsche Cayenne Turbo GT, il développe 640ch et 850nm de couple. Cela permet un 0 à 100km/h effectué en 3.3s et une vitesse de pointe de 300km/h. Par rapport au modèle Turbo classique, la caisse a été rabaissée de 17mm, l’amortissement est plus ferme de 15%, le freinage carbone céramique est de série, et les jantes de 22 pouces chaussent des Pirelli P Zero Corsa. D’ailleurs, Porsche l'a déjà mis à l'épreuve sur le Nurburgring. Vous avez affaire au SUV le plus rapide sur la boucle, avec un temps de 7mn38s925.

 

30 Juin 2021 : Audi proposera à partir de Juin, deux séries spéciales pour ses TT et TTS. Commençons par l’Heritage, qui disposera de série, des feux à LED, des sièges sport, du pack cuir étendu, d’inserts en aluminium, d’un système audio Bang&Olufsen, et d’une teinte couleur bronze pour les jantes de 20 pouces, les coques des sièges et le tunnel central. Ces modifications lui apportent clairement un surplus d’élégance. La deuxième série spéciale Compétition Plus, joue le côté sportif. Les sièges Sport Plus, le pack cuir, le pack aluminium étendu, le volant avec marquage à 12h, elle ajoute du noir, sur les jantes de 19 pouces, sur le spoiler arrière, les sorties d'échappement, et les logos. A noter, les étriers de frein en rouge. Ces deux packs, seront disponibles sur les Audi TT Roadster ou Coupé, 40TFSi de 197ch, 45TFSi de 245ch, et TTS de 320ch, avec des tarifs européens variant de 50 690 à 76 655€TTC.

 

28 Juin 2021 : Elegend est un nouvel artisan allemand, qui souhaite se spécialiser dans la conception de véhicule électrique. Son but, s’inspirer de modèle ancien, sans les inconvénients. L’EL1, le tout premier véhicule en préparation, vous rappelle forcément quelque chose. Elle reprend le look de la légendaire Audi Quattro Sport des années 80. Une carrosserie polymère renforcé de fibre de carbone, un châssis en carbone, et une double motorisation électrique développant 816ch, le poids est annoncé pour 1680kg. Cette Elegend EL1 disposera d’un habitacle dépouillé, avec quatre écrans, deux pour les différentes infos, et deux pour les rétro-caméras. La batterie de 90kWh permettra une autonomie de 400km. Le 0 à 100km/h serait avalé en 2.8s, le 0 à 200km/h en 10.0s, et la vitesse maximum est de 255km/h. Elegend prévoit une production de 30 exemplaires à un tarif de 890 000€HT, pour ce revival de la Quattro Sport.

 

                        

27 Juin 2021 : La marque Honda est extrêmement populaire au Japon bien sûr, en Chine, mais également aux Etats-Unis. Les choses sont beaucoup plus compliquées en Europe, et le constructeur nippon nous a semblé résigné ces dernières années, avec une gamme ultra-restreinte. Honda annonce clairement l’intention de ne commercialiser sur le vieux continent à partir de 2021, que des véhicules hybrides ou électriques. Après le CR-V, le HR-V, la NSX et la citadine electrique Honda E, la marque annonce l’arrivée de la onzième génération de Civic, qui sera bien évidemment hybride sur notre marché. Après la version 4 portes dévoilée aux Etats-Unis, Honda présente donc le modèle 5 portes destiné à l’Europe. Moins anguleux et un poil plus consensuel que son aïeul, la Honda Civic sera toujours une des plus longues de la catégorie. Cela est principalement dû à un long empattement et à cette lunette arrière très allongée. Le dessin de la poupe assez massif, arbore des feux d’un nouveau genre, reliés par un fin bandeau. L’habitacle et sa planche de bord totalement horizontale, se pare d’un écran tactile placé en hauteur, d’une large grille d’aérateur, et des commandes de climatisation. C’est propre, la finition a l’air en progrès, et l’habitabilité s’annonce suffisament généreuse. On attend maintenant avec impatience, les données techniques de sa ou ses motorisations hybrides. On rappelle que son frère HR-V se dotera du nouveau bloc e:HEV comprenant un moteur électrique et thermique 1.5L , développant 131ch et 253nm.

 

25 Juin 2021 : Ferrari lancera en fin d'année, sa toute nouvelle berlinette. Elle viendra remplacer dans la gamme, la F8 Tributo, qui aura connu une carrière éclaire. C’est également la fin du V8 pour ce segment chez Ferrari. La 296GTB que nous vous présentons aujourd’hui, adopte un tout nouveau bloc V6 3.0L Bi-Turbo, qui sera secondé par un système hybride rechargeable. On rappelle que c'est le premier V6 de la gamme Ferrari, puisque les Dino 206 et 246GT des années 60, n'avaient pas eu le droit d'arborer le cheval cabré sur leurs capots. On pourrait penser à une régression, mais il n’en ai rien. Le moteur thermique calé à 120° développe à lui seul, 663ch à 8500tr/mn, soit un rendement incroyable de 221ch/l. On rajoute les 167ch du bloc électrique, et ça donne au total, 830ch et 740nm de couple aux roues arrière, via la boîte 8 rapports à double embrayage. La batterie de 7.45kWh permet de se balader jusqu’à 135km/h maximum, en mode 100% électrique, pendant environ 25km. Le 0 à 100km/h est expédié en 2.9s, le 0 à 200km/h en 7.3s, et cette Ferrari 296GTB croise tranquillement à 330km/h. Malgré un moteur plus léger, le véhicule prend tout de même 140kg (1470kg au total) par rapport à la F8 Tributo, à cause de son système hybride et de la batterie. Le centre de gravité a donc été rabaissé au maximum, ce qui permet un meilleur temps au tour (1.5s) sur le circuit de Fiorano. La ligne de cette nouvelle berlinette mise sur l’élégance, un peu à l’image de sa sœur, la Roma. Un minimum d’appendices aérodynamiques, avec un bouclier avant offrant de l'appui, et des entrées d'air pour refroidir les freins. De profil, les portes creusées, épousent les grosses prises d’air du moteur. La poupe arbore de nouveaux feux très fins, une grosse sortie d’échappement centrale, un énorme diffuseur, et un becquet actif, qui gère le flux aérodynamique. Le client pourra à son bon vouloir, opter pour un pack Asseto Fiorano, offrant des éléments aérodynamiques supplémentaires pour la piste, un amortissement spécifique, des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2R, tout en abaissant le poids de l’auto, d'une quinzaine de kilos.

 

23 Juin 2021 : Vous souhaitez acquérir la 911 la plus furieuse du moment, c’est au célèbre tuner allemand Techart qu'il faut s'adresser. La Porsche 991 Turbo S type 992 est métamorphosée. Le kit aérodynamique promet de réduire la portance sur le train avant et d’augmenter l’appui à l'arrière. Lame avant, un bouclier redessiné, des ailettes supplémentaires, un capot qui respire, des sorties d'air sur les ailes avant type GT2 RS, des élargisseurs en carbone au niveau des roues, un aileron arrière à double étage, et un diffuseur arrière spécifique intégrant l’énorme double sortie d'échappement, la Techart GT Street R repose sur des jantes Formula VI Race de 20 pouces à l’avant et 21 pouces à l'arrière. Sous le capot, le Flat 6 3.8L Bi-Turbo hérite justement de turbocompresseurs plus volumineux, faisant passer la puissance de 650 à 800ch et le couple de 800 à 950nm. Bref, voilà largement de quoi croiser à 350km/h le plus sereinement possible.