Accueil>Archives Essais>Audi A3 Sportback 1.6TDi 105ch

AUDI A3 SportBack 1.6Tdi 105ch Attraction

 


Une A3 Tdi moins caractérielle


Présentation :


L’Audi A3 est la reine des compactes Premium et la nouvelle génération en raffole, c'est bien connu. C’est donc sur sa nouvelle motorisation que l’on va se concentrer. Le groupe VAG dit adieu à l’ancien bloc 1.9Tdi, auteur d’une carrière extrêmement longue dans nombres de modèles du groupe. Fini les injecteurs pompes rattrapés par les normes anti-pollution, Audi présente le nouveau 1.6Tdi à rampe-commune.

 


Style :


L’Audi A3 Sportback, tout comme la version 3 portes, a connu un léger restylage en 2008. Calandre single frame toujours présente, feux diurnes comme ses grandes sœurs, rappel de clignotants dans les rétroviseurs, cette Sportback est toujours aussi attirante avec son petit air de break. A la Réunion, le client aura droit automatiquement aux jantes alu en 16 pouces, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

 


Intérieur :


La planche de bord de l’A3 commence à dater. Malgré tout, on ne peut pas critiquer la finition à bord. Les matériaux sont de qualité, l’assemblage quasi parfait. Bref, cette auto offre à son conducteur un environnement de premier choix. Avec mes 1.90m, je me sens quand même un peu à l’étroit. Malgré les différents réglages du siège ou du volant (hauteur et profondeur), j’ai eu du mal à ne pas cogner la clef de contact ou la console centrale avec mon genoux. Le passager avant et les enfants à l’arrière sont un peu mieux lotis avec une habitabilité satisfaisante. Le coffre offre une capacité de chargement honorable (370 litres de contenance ou 1100litres avec la banquette arrière rabattue) pour une compacte familiale.

 


Technique et tarifs :


Ce nouveau bloc moteur cube donc 1598cm3 et développe 105ch à 4400tr/mn et 250nm de couple à 1500tr/mn. Il dispose d’un turbo à géométrie variable et d’une injection directe (1600bars) à rampe commune. Elle dispose d’une boîte 5 rapports. C’est une traction avant. L’auto mesure 4.30m pour 1.76m de large et son poids est de 1320kg à vide. Elle peut abattre le 0 à 100km/h en 11.7s et le 1000mDA en 33.6s. Elle atteint 190km/h en pointe. Sa consommation moyenne durant l’essai était d’à peu près 6.0L au 100km. En conduite normalisée, la consommation peut descendre jusqu’à 4.1L au 100km en conduite paisible.


La version Attraction Réunionnaise comprend un équipement de série très avantageux avec par exemple, les airbags frontaux, latéraux et rideaux avant, les feux diurnes ainsi que les xénons à l’avant, la climatisation bi-zone, le lecteur CD 6HP, l’accoudoir central avant, les jantes alu en 16 pouces et le volant en cuir. Cette version Sportback débute à 31 300€TTC – 700€ de bonus ecotaxe à déduire. La version trois portes commence à 29 900€, soit 29 200€TTC avec bonus déduit chez Cotrans Automobiles.

 

  


Impression à l’essai :


Allez moteur, pour enfin goûter à ce nouveau bloc diesel. Pas de vibrations grâce à de nouveaux supports moteur hydraulique, silence à bord en prime, on remarque immédiatement la discrétion de cette motorisation par rapport à son ancêtre. Un petit tour en ville pour commencer. Il ne faut pas hésiter à accélérer avec ce 1.6Tdi qui se montre un peu creux à bas régimes avant 1800tr/mn. J’apprécie le système Stop and Start aux feux rouges. En appuyant sur l’embrayage, le moteur se remet en marche en douceur sans aucunes vibrations, un vrai délice. Je décide de le mettre à l’épreuve en montant les rampes de St-François. Cette A3 demande une conduite dynamique. Le but, ne pas descendre en dessous de 2000tr/mn en sortie d’épingle. Ce Tdi n’est pas un bloc sportif mais dispose d’une bonne vitalité malgré des rapports de boîte bien trop longs. Effectivement, ce qui lui manque, c’est une bonne boîte manuelle à 6 vitesses. En se contentant d’une boîte 5, Audi a exagérément rallongé les rapports pour diminuer la consommation. Dommage, malgré la bonne volonté du petit 1.6L, on est obligé de jouer de la boîte à chaque relance. Heureusement, cette dernière est précise et plutôt agréable à manier malgré une certaine rugosité très allemande. Je prends la route nationale avec plaisir et j’apprécie le silence à bord avec un ronronnement à peine audible. On peut se balader tranquillement à 2000tr/mn à 110km/h dans un calme absolu en appréciant le système Audi Chorus pour notre plus grand plaisir. Côté comportement routier, cette version Attraction du Sportback offre un bon confort grâce à ses jantes 16 pouces à flancs larges. Si sur routes nationales et par intempéries, on apprécie l’ESP pour son côté sécurisant, sur routes plus sinueuses, on le déconnectera avec plaisir. Cette ESP très sensible peut parfois se monter assez brutal en régulant en permanence les réactions de l’auto quand on roule à un bon rythme.

 


Conclusion :


Au Revoir claquements de diesel, bonjour au silence de fonctionnement ; au revoir brutalité, bonjour à la douceur de conduite, ce nouveau 1.6Tdi est un vrai régal malgré un creux à bas régimes. Toujours extrêmement bien fini, cette A3 gagne énormément au change par rapport à l’ancienne version. Son gros défaut reste quand même, l’absence d’une boîte 6 qui rendrait cette auto plus nerveuse et moins amorphe lors des relances. Pour pallier ce manque, on pourra bientôt compter sur une boîte S-Tronic (DSG) certainement plus dynamique et plus confortable à l’usage.


Les Plus:


- Moteur Discret
- Consommation minime
- Douceur de fonctionnement
- Confort acceptable pour une Audi
- Finition
- Equipement de série


Les Moins:


- Absence de boîte 6 rapports
- Creux à bas régimes
- Habitabilité (place conducteur)

 

 

Octobre 2009