Accueil>Archives Essais>Audi A5 2.0TDi 177ch

AUDI A5 Coupé 2.0TDi 177ch S-Line Multitronic



La plus latine des Audi



Présentation :

Cette année, l’Audi A5 connaît un léger restylage, ce qui permet à Audi d’homogénéiser sa gamme au niveau du style. L’A5 se pare aussi des dernières technologies en option, comme le régulateur de vitesse adaptatif ou le Side Assist (détecteur d’angle mort), pour ne pas prendre de retard par rapport à la concurrence. Sur sa route, on retrouve bien sûr la Mercedes Classe C Coupé, en attendant la future Série 3 Coupé de BMW. Avec une gamme de moteur revue et corrigée, l’Audi A5, malgré ses 4 ans, n’aura aucun mal à rester dans le coup.

 


Style :

Walter Da Silva, le designer en chef de la marque aux anneaux, considère l’Audi A5 comme une de ses plus belles réalisations. Par rapport à la berline A4, l’A5 se doit d’offrir un peu plus d’émotion à son propriétaire au niveau du style. On retrouve donc des ailes galbées et une ligne de profil qui ondule, à l’image d’une Italienne. Cela n’a pas empêché Audi de parfaire la bête pour 2012, avec une calandre aux lignes plus douces et un nouveau dessin des feux avant. Les feux à leds sont spécifiques au modèle. Les feux arrière sont légèrement plus fins et les boucliers évoluent dans une moindre mesure. Soyons clairs, l’A5 Coupé mêle toujours aussi bien, élégance et dynamisme.

 


Intérieur :

L’Audi A5 reprend trait pour trait la planche de bord de sa sœur A4. Avec bonheur d’ailleurs, la finition étant à un niveau rarement vu à ce niveau de gamme. Cette planche de bord n’a pas pris une ride, et malgré le manque de fantaisie de l’ensemble, le conducteur se sent véritablement choyé. Qualité des matériaux, assemblage, cherchez l’erreur. C’est clair, vous n’en trouverez pas. Audi a essayé de simplifier les commandes pour une meilleure ergonomie. On apprécie en prime, l’écran couleur sous la double casquette et le grand écran de l’ordinateur de bord entre le compte-tour et le compteur. Très lisible, il fournit une panoplie d’informations à son conducteur en toute simplicité. Mes 1.90m ont beaucoup moins apprécié l'habitabilité assez restreinte aux places arrière et la garde au toit limitée.




Technique et tarifs :

Notre modèle d’essai se pare du classique 2.0TDi qui développe 177ch à 4200tr/mn et 380nm de couple à 1750tr/mn. Il s’agit d’une traction qui chausse du 225/50R17 de série. Longue de 4.63m de long et de 1.86m de large, elle pèse 1470kg. L’auto abat le 0 à 100km/h en 8.2s et peut rouler à 230km/h. Sa consommation moyenne est annoncée pour 4.7L au 100km (8.0L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 123g/km. Son coffre cube 455 litres ou 829 litres avec la banquette rabattue.

L’équipement de notre version S-Line comprenait les airbags frontaux, latéraux et rideaux, l’antipatinage ASR, le blocage électronique EDS du différentiel, le châssis sport, le frein à main électromécanique, les feux antibrouillards, l’ESP, l’ABS, la climatisation automatique tri-zone, l’écran couleur, la fonction start and stop, le détecteur de pluie, le détecteur de luminosité, le régulateur de vitesse, l’ordinateur de bord couleur, les tapis de sol velours, le volant cuir 3 branches multifonction, les rétroviseurs rabattables électriquement, l’aide au stationnement av et ar, les xénons et feux iurnes à leds, la sellerie cuir-alcantara avec siège avant sport à réglages lombaires électriques, le pack extérieur S-Line, le système audio Audi Concert 8HP avec système bluetooth et prise auxiliaire (ainsi que carte SD) et les jantes alu 19 pouces. Le tarif est de 65 400€TTC clé en main chez Cotrans Automobiles.

Autres versions disponibles

- 2.0TFSi 211ch Ambiente Multitronic à 61 400€TTC
- 2.0Tdi 177ch Ambiente Multitronic à 59 400€TTC
- 3.0Tdi 204ch Ambiente Multi à 70 400€TTC
- 3.0Tdi 245ch Quattro S-Tronic à 79 600€TTC
- 2.0TFSi 211ch Avus Multi à 67 400€TTC
- 2.0Tdi 177ch Avus Multi à 65 400€TTC
- 3.0Tdi 204ch Avus Multi à 76 400€TTC
- 3.0Tdi 245ch Quattro Avus S-Tronic à 85 600€TTC
- 2.0TFSi 211ch S-Line Multi à 67 400€TTC
- 3.0Tdi 204ch S-Line Multi à 76 400€TTC
- 3.0Tdi 245ch S-Line S-Tronic à 85 600€TTC
- S5 3.0TFSi 333ch S-Tronic à 98 400€TTC
- RS5 4.2FSi 450ch S-Tronic à 131 400€TTC

  

Impression à l’essai :

Comme d’habitude avec une Audi, on est d’abord charmé par l’ambiance à bord, qui vous propulse dans un monde assez privilégié. Le 2.0Tdi a pris quelques chevaux pour ce restylage. Le moteur est discret et l’A5 bénéficie maintenant du stop and start, même sur notre modèle, équipé de la boîte Multitronic. C’est la première fois que j’essaye cette boîte. Il ne faut surtout pas la confondre avec la S-Tronic à double embrayage. La Multitronic est elle, une boîte à variation continue. Selon notre degré d’accélération, le moteur se cale sur un régime bien précis, et l’auto prend de la vitesse en douceur, d’une façon très linéaire. Sage dans son comportement, elle est néanmoins d’une efficacité redoutable. Audi a quand même prévu un mode « Sport », ainsi qu’un mode séquentiel avec 8 vitesse pré-programmées. L’A5 est avant tout une GT. Avec sa transmission aux roues avant, elle peut difficilement prétendre au titre de sportive de la catégorie. Néanmoins, et une fois de plus, l’efficacité du châssis est bien présent, avec une auto qui vire à plat, grâce notamment au châssis sport de notre modèle d’essai. Les jantes 19 pouces de cette version S-Line apportent une grande sérénité au niveu de la tenue de route. Il faudra faire avec un confort assez moyen, malgré l’excellente filtration des suspensions. Sur route dégradée, vous ressentirez très vite, quelques trépidations dans le bas de la colonne vertébrale. Souple et précise, la nouvelle direction électromécanique est par contre un modèle du genre.

Impression en vidéo http://www.youtube.com/watch?v=JLuvXtBxZhA

 



Conclusion :

Véritable petit palace roulant, l’Audi A5 restylé n’avait pas besoin de grosses évolutions pour rester au niveau de la concurrence. Plus économique, mieux suspendue, et parfaitement équipée, elle sait allier luxe et dynamisme à sa juste mesure. Malgré son petit 2.0Tdi, l’Audi A5 n’a aucun mal à procurer un très bon agrément de conduite. Bref, un bonheur sans tâche ou presque, évidemment, le luxe, ça se paye.


Les Plus :

- Look ravageur
- Position de conduite
- Insonorisation
- Performances générales
- Boîte Multitronic
- Equipement de série
- Capacité de chargement honorable
- Finition exceptionnelle
- Tenue de route exemplaire
- Frein puissant…..

Les Moins :

- …mais manquant de mordant
- Habitabilité arrière et garde au toit trop juste
- Confort moyen (version S–Line)

 


Juillet 2012