Accueil>Archives Essais>Ford Focus 1.6TDCi 115ch 2011

FORD FOCUS III 1.6TDCi 115ch Titanium

 


Une Focus à vocation mondiale


Présentation :


Voilà une catégorie dans laquelle, il ne faut jamais se tromper, celle des berlines compactes. La Focus a toujours fait parti du peloton de tête en France, derrière les françaises C4, 308 ou Megane, et la référence Golf. Avec cette troisième génération, le deuxième constructeur américain adopte une stratégie mondiale pour simplifier son catalogue tentaculaire. Cette troisième génération de Focus sera commercialisée des deux côtés de l’Atlantique. Il n’y aura plus de modèles différents en Europe, en Amérique ou en Asie.

 

 

Style :


Exercice difficile pour les designers de la marque donc, car cette Focus devra plaire à la plupart des marchés mondiaux. Son design est donc un mélange de classicisme et de modernité. Pour cela, Ford compte toujours sur le kinetic design, mêlant courbes et angles vifs. A L’avant, on retrouve les lignes de l’ancien modèle. La Focus est donc immédiatement reconnaissable. Néanmoins, on remarque les trois entrées d’air très agressives sur le bouclier. Pour la partie arrière, Ford n’a pas pris de risque dans le dessin du hayon afin de plaire au plus grand nombre. A noter, les feux qui mordent copieusement sur la ligne de profil.

 


Intérieur :


Côté habitabilité pour commencer, la Focus III est dans la très bonne moyenne de la catégorie. Néanmoins, elle ne fait pas mieux que la génération précédente malgré 2cm de plus en longueur. Le coffre perd même quelques litres de contenance. Pour ce qui est de la vie à bord, on découvre une toute nouvelle planche de bord plutôt chargée. Si l’ensemble paraît bien fini et bien construit, on est quand même un peu perdu au niveau de l’ergonomie. Ecrans à profusion et des boutons un peu partout, cette Focus III nous donne l’impression d’être dans une navette spatiale. Il faut dire que Ford a mis le paquet au niveau de l’équipement et propose souvent plus que la concurrence. On se sent donc choyé dans cette Focus, même si il faudra sans doute un temps d’adaptation pour les futurs propriétaires.

 

 

Technique et tarifs :


Notre Ford Focus était équipée d’un 1.6TDCi qui développait 115ch à 4000tr/mn et 270nm de couple à 1500tr/mn. L’auto mesure 4.36m de long. Son coffre cube 363L ou 1148L avec les banquettes rabattues. Elle dispose d’une boîte manuelle à 6 rapports. Elle abat le 0 à 100km/h en 10.9s et peut rouler à 193km/h. Ses rejets de CO2 sont de 109g/km grâce notamment au système « stop and start ».


La liste d’équipement est très longue. On compte l’ABS, l’EBD, l’EBA, les airbags frontaux, latéraux et rideaux, le contrôle vectoriel de couple TVC, l’ESP, le régulateur de vitesse, l’ordinateur de bord, le système « stop and start », le volant cuir à commandes multiples, la climatisation bi-zone, le système audio 6HP bluetooth à commande vocale, le becquet arrière, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, les jantes alu 16 pouces, l’aide au démarrage en côte, le radar de recul, le détecteur de pluie, le détecteur de luminosité, le rétro intérieur électrochrome, le démarrage sans clé et du pack aide à la conduite en option (1800€), avec le système de détection de collision avec freinage d’urgence automatique à 30km/h, le détecteur de franchissement de ligne, le lecteur de panneaux de signalisations, l’éclairage intelligent phare/code, le détecteur d’angle mort, et l’ordinateur de bord couleur. Le tarif de base est de 27 990€TTC à la CMM Automobiles.


Autres versions


- 1.6TDCi 95ch Trend Pack à 24 990€TTC
- 1.6TDCi 95ch Titanium à 26 990€TTC

 

  

 

Impression à l’essai :


Comme prévu, il me faut un certain temps avant d’appréhender toutes les commandes. Pas le temps de lire la notice, je teste simplement tous les boutons en voyant ce qu’il se passe. Je trouve par contre très vite une position de conduite idéale, l’amplitude des réglages étant excellente. Moteur grâce à un petit bouton. Le démarrage sans clé, on s’y fait très vite. Le 1.6TDCi d’origine PSA/Ford fait montre de discrétion. Disponible et suffisamment performant, il procure un agrément de conduite hors-pair. Première étape de cet essai, on se trouve sur route nationale où on peut apprécier l’arsenal technologique embarqué, des équipements haut de gamme digne d’une Volvo S60. Les limitations de vitesse sont affichées au tableau de bord et nous indique la vitesse sur les différentes voies de circulation. On vous prévient quand vous changez de ligne sans clignotant, aussi bien à l’écran que par un petit tremblement dans le volant. Le détecteur d’angle mort vous donne l’autorisation de doubler. Bref, cette Focus met la barre très haut au niveau de la sécurité active. Il ne reste qu’à digérer le nombre d’informations qui s’affiche à la minute au tableau de bord. Heureusement pour nous, cette Focus III ne fait pas l’impasse sur le plaisir de conduite. Son châssis est digne de son aïeul, et le confort est préservé. Neutre, le comportement routier est rigoureux et met immédiatement le conducteur en confiance. Malgré quelques sautillements sur petites bosses, les suspensions offrent un excellent toucher de route et un compromis parfait entre confort et tenue de route. On coupe par les plaines pour raccourcir ce petit tour de l’île. La Focus prouve une fois de plus son équilibre et devient joueuse. Malheureusement, la boîte gâche un peu le plaisir avec un second et troisième rapport qui passent difficilement au rétrogradage. Peut-être à cause d’un véhicule pas assez rôdé ??? A noter la bonne qualité du système audio malgré des enceintes qui saturent rapidement. Enfin, je finis cet essai en ayant pas dépasser 6.7L de moyenne au 100km malgré un rythme soutenue.

 

 

Conclusion :


Evidemment, cette Focus III fait déjà partie de mes coups de cœur 2011. Pourquoi ? La réponse est simple, elle offre beaucoup plus que la concurrence pour un tarif similaire. Elle répond parfaitement aux attentes de la clientèle la plus exigeantes au monde, les Européens. On lui pardonne facilement ses petits défauts. Cette Focus III a les moyens de ses ambitions, conquérir la planète malgré sa relative discrétion.

 

Les Plus :


- Equipements haut de gamme
- Habitabilité satisfaisante
- Moteur disponible
- Consommation minime
- Tenue de route
- Confort
- Position de conduite
- Finition en hausse


Les Moins :


- Ergonomie (multitudes de commandes et de boutons)
- Look consensuel
- Boîte rétive par moment

 


Mai 2011