Accueil>Archives Essais>Ford S-Max 2.0TDCi 140ch 2007

FORD S-MAX 2.0 TDCI 140ch

 


Voiture de l'année 2007


Présentation:


On avait raté la sortie du S-Max à la Réunion. Il nous a fallu un moment avant de disposer de ce monospace pendant un week-end. Elue voiture de l'année par un parterre de journalistes Européens, on avait hâte de la voir à l'oeuvre. Ford avec son C-Max et Galaxy mise apparemment beaucoup sur le monospace. Le S-Max est peut-être le parfait compromis.

 

 

Style:


Sans détour, le S-Max est considéré par une majorité de spécialistes comme le plus beau monospace actuel. Ligne élancée, hauteur de pavillon raisonnable, face avant agressive et arrière massif, le design a particulièrement été travaillé pour convaincre les pères de famille nombreuse nostalgiques de leur jeunesse et des voitures de sport. Evidemment avec ses presques 5 mètres de long, le S-Max n'est pas une sportive mais il se dégage un certain dynamisme de sa ligne. La version essayée ne bénéficiait pourtant pas de jantes 18 pouces et de certains accessoires profitables au look. Elle restait néanmoins magnifique et attirante.

 


Intérieur:


Puisque qu'il s'adresse à une clientèle familiale, on commencera par la modularité. Habitable, c'est sûr, en tout cas pour cinq personnes. Espace aux jambes, au niveau des coudes, la banquette arrière peut coulisser en trois parties pour encore plus d'espace. Les dossiers sont en plus inclinables. En bonus, on peut profiter des deux banquettes supplémentaires dans le coffre qui se déplient et se rangent en un tour de main. La capacité de chargement dans cette configuration est réduite à une peau de chagrin. Ces places sont réservés aux enfants en priorité. Pour ce qui est du reste, on note le jolie dessin de la planche de bord. Tous les plastiques à portée de main sont de bonne qualité. Toute la partie en avant du tableau de bord et tout le dessous de celui-ci sont beaucoup moins soignés. Dans l'ensemble, le S-Max est assez cossu malgré certains assemblages approximatifs. A noter toute l'instrumentation en plastique imitation alu qui rend l'ambiance à bord assez clair.

 

 

  

 

Technique et tarifs:


Il s'agit donc d'un 4 cylindres 2.0l TDCi qui développe 140ch à 4000tr/mn et 32.6mkg de couple à 1750tr/mn. Elle dispose d'une boîte 6 rapports et pèse 1760kg au total. La version essayée chaussait du 215/60R16. Elle peut rouler à 188km/h et abattre le 1000mDA en 33.4s. Sa consommation moyenne est de 8.7l au 100km. Elle mesure 4.77m de long pour 1.88m de largeur. Le volume du coffre en configuration 5 places est de 755 litres.


Le modèle essayé disposait de la climatisation bi-zone, des airbags frontaux, latéraux et rideaux, d'un cache bagage, de l'ESP, de l'EBA, du frein à main type navigation, des jantes alliages en 16pouces, de l'ordinateur de bord, du régulateur de vitesse, des rétros électriques et chauffants, des sièges sport, du système audio CD 8HP avec commande au volant, du système d'extinction différé des feux, des vitres électriques anti-pincement et du volant et pommeau de vitesse en cuir. Son prix est de 40 990€. On peut bénéficier de jantes alliages en 17 ou 18 pouces, du détecteur de pluie et de luminosité, du frein à main électrique, du siège conducteur électrique, du toit panoramique fixe, du kit bluetooth. Son tarif peut atteindre 43990€.

 

  

 

Impression à l'essai:


Pour être élue voiture de l'année, il ne suffit pas d'avoir un beau faciès, un espace vital type cocooning, il faut aussi assurer sur la route. Armé du bloc très connu d'origine PSA-Ford, le 2.0HDi de la 407 en gros, ce moteur se montre un peu moins à son aise dans cette Ford. Le poids n'est pas le même, mais la bonne disponibilité rend la conduite suffisamment agréable. A noter par contre, un embrayage qui broute et ne patine pas suffisamment au démarrage. Résultat, on a à faire à quelques à-coups à faible allure en ville ou dans les embouteillages. La boîte elle, est très douce et assez précise, ce qui arrange heureusement l'agrément de conduite. Pour ce qui est du chassis et du comportement routier, je l'ai testé principalement sur route sinueuse. Difficile de le perturber, le S-Max fait un sans faute sur ce plan. Un peu lourd peut-être même un peu pataud dans les épingles, Ford a réussi le compromis parfait entre tenue de route et confort surtout avec cette monte pneumatique à flanc large. En effet, difficile de le faire dériver ou de le piéger en entrant trop fort dans un virage serré. Il reste très rassurant dans n'importe-qu'elle situation. ESP connecté ou déconnecté, la différence est minime. Cette arme électronique ne servira que sur route nationale en cas de perte de contrôle dans les cas extrêmes. En conduite dynamique, j'ai particulièrement apprécié le maintien latéral des sièges. Bien calé avec en plus un pare-brise vraiment panoramique, seul l'assise un peu haute des sièges m'a perturbée. Le tableau de bord est un peu trop caché par le volant. Du côté des commandes, toutes sont instinctives malgré la profusion de boutons sur le volant justement. Pour finir, on dira que ce S-Max mériterait un moteur de plus forte cylindrée qui pourrait mettre à mal son chassis et plus à même de tracter sa masse importante. Mais après tout, ce n'est qu'une familiale.

 


Conclusion:


Ergonomie parfaite, espace vitale impressionnant, douceur des commandes, le S-Max profite en plus d'un look avantageux, véritable argument de vente de nos jours. On aurait apprécié un embrayage plus coopératif, une sécurité enfant pour les portes arrières et un peu plus de rangements. Néanmoins, ce S-Max est d'ore et déjà une valeur sûr du segment mettant à mal bien des références que je ne citerai pas. Il reste juste à négocier son tarif et quelques options.

 

 

Janvier 2007