Accueil>Archives Essais>Hyundai I20 1.1CRDi 75ch 2012

HYUNDAÏ I20 1.1CRDi 75ch Ludic

Elle se fait tirer les traits

Présentation :

Il faut dire que le segment B est certainement le plus difficile à conquérir. Hyundaï a pourtant visé juste avec l’I20 il y a de ça trois ans. Pratique, moderne, économique, elle remplaçait avantageusement la Getz. Néanmoins, la catégorie évolue vite, et les nouvelles Yaris, 208 ou Clio lui donnent du fil à retordre. Un petit lifting de mi-carrière s’imposait, voici la toute nouvelle version 2012 de la citadine Coréenne.

 


Style :

Rien de plus simple pour cette nouvelle face avant. Elle reprend certains codes stylistiques de la marque. On retrouve un nouveau dessin des feux avant, une calandre plus stylée et des antibrouillards de nouvelle génération. A l’arrière, on ne trouve aucun changement notable. Dans l’ensemble, l’I20 paraît bien assez fraîche pour terminer sa carrière. Moins fashion que les dernières réalisations de la concurrence, ce restylage est donc le bienvenu. Dans l’opération, elle prend 5cm de plus en longueur.

 


Intérieur :

A bord, l’originalité ne fait pas partie des points forts de cette petite Hyundaï. Assez austère, le dessin de la planche de bord est assez grossier malgré une qualité de fabrication satisfaisant. Solide, bien assemblé, la finition doit faire avec une qualité de matériaux assez moyenne. Sur la console centrale, on remarque quelques touches de plastiques laqués. L’habitabilité est excellente, vu la taille de l’auto, et la capacité de chargement est dans la bonne moyenne avec ses 295 litres de contenance.




Technique et tarifs :

Notre modèle d’essai disposait du 3 cylindres 1.1L CRDi qui développe 75ch à 4000tr/mn et 180nm de couple à 1750tr/mn. Elle est équipée d’une boîte manuelle à 6 rapports. Elle abat le 0 à 100km/h en 15.7s et roule à 160km/h. Sa consommation moyenne est annoncée pour 3.8L au 100km (5.8L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 99g/km. L’auto mesure 3.99m de long pour 1.71m de large. Son coffre dispose d’une capacité de chargement variant de 295 à 1060 litres. L’auto chausse du 175/70R14 et pèse 1197kg.

L’équipement de notre version Ludic comprenait les airbags frontaux, latéraux et rideaux, l’avertisseur de non bouclage des ceintures aux 5 places, le système isofix pour sièges enfants, l’ABS, l’ESP, les vitres électriques avant, la climatisation manuelle, l’autoradio CD MP3 avec prise auxiliaire et les rétroviseurs électriques.

I20 3P 1.2L essence 87ch Ludic à 15 500€TTC
I20 5P 1.2L essence 87ch Ludic à 16 100€TTC
I20 3P 1.1CRDi 75ch Ludic à 17 500€TTC
I20 5P 1.1CRDi 75ch Ludic à 18 100€TTC (modèle essayé)
I20 5P 1.4L essence 100ch Pratic BA à 20 900€TTC
I20 5P 1.4CRDi 90ch Pratic à 20 900€TTC

   

Impression à l’essai :

J’essaye désespérément de trouver une position de conduite idéale dans cette i20. Peine perdue, sur ce modèle de base, pas moyen de régler la hauteur du siège. Je suis assis sur un strapontin, beaucoup trop haut. Au niveau de la conduite par contre, l’auto se montre douce et maniable en ville. Le petit bloc diesel dont nous disposons, suffit amplement à mouvoir cette citadine. Le niveau sonore semble raisonnable dans ces conditions, et les relances sont assurées par une bonne boîte manuelle à 6 rapports. Evidemment, sur nationale, le petit 1.1L montre quelques limites en reprises. L’agrément de conduite reste d’un bon niveau tout de même. Sur chemins sinueux, ou en famille le week-end, le 1.4CRDi de 90ch devrait quand même se montrer plus agréable. Pour le comportement routier, aucune mauvaise surprise. L’auto est saine et équilibrée. A la limite, je peste contre cette direction, pas forcément précise, et qui gâche un peu le feeling au niveau de la conduite. On a un léger flou. Dommage, cette i20 est pourtant très sûre. Les femmes apprécieront de toute façon, la grande douceur de la direction en ville. L’auto n’ayant aucune ambition sportive, l’i20 remplit son cahier des charges, en se montrant pratique et agréable dans la vie de tous les jours.


Impression en vidéo http://youtu.be/JKaVVgWZGus

 



Conclusion :

Avec ce restylage de mi-carrière, cette Hyundaï i20 essaye de garder le contact avec ses nombreuses concurrentes. Réussi pour ce qui est de l’extérieur, à bord, l’i20 souffre par contre d’une finition perfectible. Tant pis, on se consolera avec le côté polyvalent de l’auto, avec une habitabilité très correcte, un moteur volontaire et économique, un équipement complet, et un tarif raisonnable.


Les Plus :

- Restylage bienvenu
- Moteur volontaire
- Consommation et rejets de CO2
- Habitabilité
- Capacité de chargement
- Equipement correcte
- ESP de série
- Châssis sain…

Les Moins :

- ….mais direction imprécise
- Finition moyenne
- Bruit de roulement à haute vitesse

 


Octobre 2012