Accueil>Archives Essais>Hyundai I30 1.6CRDi 128ch

HYUNDAI I30 1.6CRDi 128ch GrandLarge BA



Elle s’attaque aux références du marché



Présentation :

Le quatrième constructeur mondial a passé la vitesse supérieure depuis déjà quelques années. Plus de complexe face à la concurrence Européenne, la gamme Hyundai offre une large palette de modèles allant de la mini-citadine au gros SUV de luxe. Elle se montre même, plus agressive que les marques Françaises dans quelques domaines. Avec cette nouvelle I30, Hyundai compte bien prouver qu’elle est maintenant au niveau des meilleures. La catégorie des berlines compactes est bien la plus difficile en Europe. Voyons comment s’en sort cette deuxième génération d’I30.

 


Style :

Hyundai a trouvé son propre style à présent. Depuis la sortie du IX35, les nouveaux modèles de la gamme arborent tous cette nouvelle calandre très stylée et des feux qui vous font les yeux doux. Par rapport à la génération précédente, la nouvelle I30 ajoute le charme, indispensable dans une catégorie aussi féroce. De profile, on remarque le passage des roues avant très marqué et cette jolie nervure de carrosserie qui va se fondre dans les feux arrière. La proue de l’auto est plutôt massive, et les feux passent en position horizontale. L’élégance est de mise et aucun détail n’a été négligé pour plaire au chaland.

 


Intérieur :

A bord, on retrouve le style typique des nouvelles Hyundai. La qualité des matériaux est revue à la hausse, l’assemblage est soignée et l’ergonomie travaillée malgré une multitude boutons. Cette Hyundaï semble avoir de l’ambition, même si elle ne joue pas la carte Premium, avec encore quelques plastiques durs en contre bas de la planche de bord. On apprécie le petit ordinateur de bord couleur entre le compteur et le compte-tours, le joli petit volant en cuir et les rangements très pratiques. Avec ses 4.30m de long, l’I30 se montre très habitable pour une petite famille et le coffre devient plus vaste avec ses 378 litres. Une fois de plus, impossible de prendre l’I30 en défaut sur ce point.




Technique et tarifs :

Notre modèle d’essai était donc équipé du 1.6CRDi qui développe 128ch à 4000tr/mn et 26mkg de couple à 1900tr/mn. L’auto pèse 1440kg, mesure 4.30m de long pour 1.78m de large et chausse du 205/55R16. Elle abat le 0 à 100km/h en 11.7s pour une vitesse de pointe de 190km/h. Sa consommation moyenne est annoncée pour 5.5L au 100km (comptez 7.6L en conduite normalisée), et ses rejets de CO2 sont de 145g/km (malus de 200€). La capacité de chargement varie de 378 à 1316 litres toutes banquettes rabattues.

L’équipement comprend l’ABS avec répartiteur de freinage, les 6 airbags, les antibrouillards, l’ES, l’assistance au démarrage en côte, la climatisation automatique bi-zone, les rétroviseurs électriques et rabattables, le système audio CD MP3 6HP avec commande au volant et système bluetooth à commande vocale, le radar de recul, les prises USB et smartphones, les jantes alu en 16 pouces, l’allumage automatique des feux, le régulateur de vitesse, le détecteur de pluie, le système directionnel « Flex Steer », les vitres teintées, les sièges en cuir-tissu, et les vitres électriques anti-pincement. Le tarif est de 28 900€TTC chez Ecore.

Autres modèles disponibles

- I30 1.4L essence 100ch équipage à 19 900€TTC
- I30 1.4CRDi 90ch équipage à 22 900€TTC
- I30 1.4CRDi 90ch Grand Large à 25 600€TTC
- I30 1.6CRDi 110ch Grand large à 26 900€TTC

  

Impression à l’essai :

Hyundai a choisi de mettre le paquet côté confort. La marque Coréenne a soigné l’insonorisation moteur, a diminué au maximum les vibrations du bloc diesel, s’est appliqué à rendre inaudible les bruits aérodynamiques, et a assouplie l’amortissement. Pour autant, l’I30 profite d’un comportement routier de premier ordre. Très bien équilibré, il sera difficile de faire intervenir les aides à la conduite comme le contrôle de trajectoire ou l’anti-patinage. On remarque, néanmoins, une légère prise de roulis dans les virages serrés. Hyundaï propose, en prime, son nouveau système « Flex Steer ». Cela permet de modifier la préhension de la direction, avec un mode « confort » pour la ville, le mode « normal », et le mode « sport » en conduite dynamique. Ce système n’arrange pas tout, le feeling au niveau du train avant est assez moyen, et on a du mal à sentir les limites d’adhérence par moment. Pas d’inquiétude particulière, l’auto étant extrêmement sûre. On peut aussi choisir le mode économique « Active Eco », qui joue sur la réactivité de l’accélérateur et les passages de rapports de la boîte automatique. Une boîte automatique vraiment appréciable dans la vie de tous les jours, malgré son caractère « typé confort » et son côté énergivore par rapport à une boîte mécanique.

Impression en vidéo http://youtu.be/8C2EVSHTg-Q

 



Conclusion :

Hyundai, comme à son habitude, essaye d’en offrir toujours plus, par rapport à la concurrence. Bien finie, superbement équipée et plus rigoureuse pour le comportement routier, cette nouvelle I30 fait presque un san-faute. Reste à faire avec une offre de motorisations encore limitée, et qui pourra déranger la clientèle la plus exigeante, celle qui recherche le dynamisme, avec des moteurs allant de 140 à 170ch.


Les Plus :

- Confort royal
- Insonorisation
- Comportement sain
- Equipements
- Design
- Habitabilité
- Coffre généreux
- Finition en hausse
- Boîte auto 6 rapports appréciable…..

Les Moins :

- …malgré son côté énergivore
- Légère prise de roulis à la limite
- Offre moteur limitée

 


Juin 2012