Accueil>Archives Essais>Opel Mokka 1.7CDTi 130ch

OPEL MOKKA 1.7CDTi 130ch 4x4 Cosmo Pack


Style affirmé


Présentation :


Les SUV, on en trouve de toutes les tailles. L’offre est tellement importante, que la clientèle est un peu perdue quand l’heure du choix est arrivée. Entre les SUV, et les crossovers, le style est devenu un des critères les plus importants. Attention, le véhicule doit rester habitable, pratique et ne pas se montrer trop gourmand. Opel avec son Mokka, rentre en concurrence directe avec le sympathique Juke de Nissan ou le pratique Yeti de Skoda. Néanmoins, on pourra toujours hésiter avec la catégorie supérieure comptant le Tiguan, le Rav4 ou le Qashqaï. La marque au Blitz semble être confiante avec ce nouveau petit crossover, qui viendra épauler son grand frère Antara au succès mitigé.

 

 

Style :


Opel joue à 100% la carte du style avec son Mokka. Ce véhicule peut plaire aussi bien à la gente féminine que masculine. Son look râblé, son spoiler avant imposant, son hayon stylé, ses galbes de profil et ses passages roues plutôt musclées donne à ce crossover une personnalité certaine. Pour parfaire l’ensemble, Opel a ajouté les gros pare-chocs noirs, le soubassement alu, les antibrouillards chromés, et les feux de jours. Aucun oubli au niveau du style, sans faire dans l’originalité, l’Opel Mokka séduit presqu’immédiatement. La clientèle féminine sera conquise par son look surélevé et sa longueur toute raisonnable de 4.28m pour les manœuvres en ville.

 


Intérieur :


Le Mokka s’adresse normalement à une clientèle visant le segment B comme, le Juke ou le Yeti. Néanmoins, il mesure 4.28m de long, ce qui le place très près de la catégorie supérieure. L’avantage évident est son habitabilité légèrement supérieure. L’espace aux jambes est tout à fait acceptable et le coffre dispose d’une capacité de chargement très honorable. Le dessin de la planche de bord est plutôt réussi, avec des compteurs cerclés de chrome, une qualité de matériaux dans la bonne moyenne, une double boîte à gants et un assemblage très correcte. Comme souvent, le conducteur sera un peu perdu au début face aux nombres de boutons sur la console centrale. Peu importe, l’équipement est complet, comme d’habitude chez Opel.

 


Technique et tarifs :


L’auto dispose donc du 1.7CDTi d’origine Isuzu. Il développe 130ch à 4000tr/mn et 300nm de couple à 2000tr/mn. L’auto mesure 4.28m de long pour 1.78m de large et pèse 1490kg. Son coffre cube entre 356 et 1372 litres. L’auto abat le 0 à 100km/h en 10.5s et roule à 191km/h. Opel annonce une consommation 4.9L au 100km en conduite normalisée pour des rejets de CO2 de 129g/km. L’auto chausse du 235/45R18.


L’équipement comprend les airbags frontaux, latéraux et rideaux, le contrôle de stabilité ESC, le contrôle de traction, le contrôle de freinage den courbe, le contrôle de couple en courbe, le contrôle de trajectoire ESP, les feux diurnes, les fixations isofix enfants, les antibrouillards, le système bluetooth, l’ordinateur de bord, le système audio CD450 MP3 6HP, les prises auxiliaires, le régulateur de vitesse, le contrôle de vitesse en descente, le volant multifonction cuir 3 branches, l’aide au démarrage en côte, les jantes alu 18 pouces, la lumière d’ambiance, le détecteur de luminosité et de pluie, l’écran 16/9 couleur, la caméra de recul, la climatisation bi-zone et la sellerie cuir. Le tarif est de 34 700€TTC à la Sogecore. La gamme Mokka est disponible à partir de 27 000€ en version deux roues motrices.

 

  

 

Impression à l’essai :


Il est temps d’aller faire un petit tour pour se faire une idée de ce nouveau petit crossover. Très maniable, en ville, l’Opel Mokka se faufile assez facilement dans la circulation. Le système stop and start éteint le moteur aussi souvent que possible, et la douceur de conduite est appréciable. Néanmoins, la disponibilité à bas régimes n’est pas fantastique. J’ai même calé plusieurs fois, ce qui est assez rare. En fait, le 1.7CDTi demande à être cravacher. C’est normal, le Mokka est assez lourd, et ce moteur n’est pas connu pour sa grande disponibilité. Le niveau sonore est assez élevé à haut régime et les vibrations sont bien présentes. Cela trahit l’âge du bloc moteur qui fête ses 20 ans cette année. Bien sûr, il a été modifié en fonction des normes anti-pollution. Du coup, il est assez puissant, et sait se montrer économique à l’usage. Nous avons beaucoup plus apprécié le comportement routier. Opel a trouvé le bon compromis entre confort et tenue de route. Plus rigide que souple, le châssis est imperturbable et se montre joueur à la limite, avec un train arrière qui se met en trajectoire assez facilement si on le provoque. Il faut dire, qu’il est bien chaussé ce petit crossover. Les jantes 18 pouces très larges lui assurent un comportement routier de premier ordre. L’auto prend très peu de roulis. Le filtrage des suspensions est plutôt bon. Résultat, le confort est correcte pour un véhicule de ce genre. Cette version quatre roues motrices offre en prime une bonne motricité. Peu importe les conditions, le train arrière réagira, dès que les roues avant patineront. Sans être un baroudeur, on ne se pose pas trop de questions sur les petits chemins de terre. Reste à faire avec un bouclier avant imposant qui ne permet aucun écart hors des sentiers battus.


Impression en vidéo http://www.youtube.com/watch?v=dnYsvmRquZw

 


Conclusion :


Opel vise une clientèle assez Premium avec son Mokka, surtout dans cette finition Cosmo Pack. Qualité des matériaux, assemblage et équipements frisent le sans faute pour ce niveau de gamme. Le client n’aura par contre pas le choix côté motorisation, avec un seul bloc disponible, ce 1.7CDTi très volontaire mais qui commence à prendre de l’âge. On se consolera, avec ses performances très honorables. Le comportement routier sûr et joueur, est par contre un de ses gros atouts.

 

Les Plus :


- Look massif et agressif
- Finition satisfaisante
- Habitabilité
- Capacité de chargement dans la bonne moyenne
- Niveau d’équipement
- Comportement routier efficace
- Confort correct
- Consommation
- Moteur volontaire…..


Les Moins :


- …mais peu disponible et bruyant
- Tarif entrée de gamme assez élevé
- Ergonomie peu intuitive

 

 

Mars 2013