Accueil>Archives Essais>Skoda Roomster 1.9TDi 2006

SKODA ROOMSTER 1.9TDI 105ch

 


Un ludospace très spécial


Présentation:


Pour ce premier essai Skoda, on nous a confié une auto plutôt originale. Connu pour son classicisme éxacerbée, la marque Tchèque surprend avec le Roomster. Conçu pour un usage familiale, elle a choisi la voie du Ludospace. Le concept est intéressant et le résultat plutôt étonnant.

 

 

Style:


La filiale du Groupe VAG a donc décidé de ne pas concevoir un monospace, produit très à la mode, mais d'innover et de donner à sa petite familiale, le look d'un Ludospace. Ses formes de petits vans sont réservées d'habitude aux utilitaires tel que le Berlingo de Citroën ou le Kangoo de Renault. Skoda relève vraiment le niveau côté look avec un design très recherché au niveau de la forme des feux avants, de la calandre à la grille verticale et à la forme du vitrage. Noter les vitres décalées de l'avant par rapport à la partie arrière et de la custode. Cette Skoda ne ressemble à aucune autre et avec ses jantes de 16 pouces et ses portes à faux réduits, elle se donne même des airs de sportives. Le résultat est surprenant et très réussi.

 


Intérieur:


On sait que les ludospaces peuvent faire de très bonnes familiales mais d'habitude, tout est plutôt basique et assez moche. Avec le Roomster, c'est un autre standing. Elle a été conçu à la manière d'un monosapce pour ce qui est de la modularité avec des rangements un peu partout et offre une qualité de fabrication du segment B. Tout d'abord, le Roomster est vraiment habitable. L'espace aux jambes est vraiment appréciable à l'arrière. Il n'y a que l'espace aux coudes pour trois adultes aux places arrières qui pourra poser problème. Elle accueuille surtout confortablement deux adultes et un enfant. La modularité est intéressante avec trois sièges séparés. Celui du milieu peut se transformer en accoudoir et porte gobelet. Les sièges peuvent s'enlever pour permettre à cette auto de se transformer en petit déménageur. Les deux boites à gants dont l'une réfrigérée et les portes bouteilles m'ont paru suffisamment nombreux. Du côté de la finition, je dirai qu'on est vraiment gaté avec des plastiques de moyenne qualité mais de bel aspect et un assemblage très satisfaisant. L'équipement pour cette version RS Line est démoniaque. N'hésitez pas à prendre le toit panoramique vraiment très sympathique.

 

 

Technique et tarif :


Cette version disposait donc du bon vieux bloc diesel 1.9 Turbo diesel à injecteurs pompe qui développe 105ch à 4000tr/mn et 240nm de coupleà 1800tr/mn. Elle est équipée d'une boite 5 rapports et chausse du 205/45R16 dans cette version haut de gamme RS Line. Elle peut rouler à 185km/h et abattre le 0 à 100km/h en 11.4s avec un 1000mDA en 33.4s. Sa consommation moyenne est 5.4l au 100km. Son poid est de 1409kg à vide et son coffre a une capacité de chargement variant de 450 à 1780litres.


Son équipement comprend l'ABS, l'aide au freinage d'urgence, l'aide au stationnement, les airbags frontaux, latéraux et rideaux, la climatisation automatique, les antibrouillards et feux additionnels en courbe, l'antipatinage et l'ESP, le chargeur CD, les barres de toit, les jantes alliage, la peinture métallisée, le régulateur de vitesse, les rétros électriques et le toit panoramique. Tout ça pour 25 300€. La version Style sera proposé en essence à partir de 18600€ jusqu'à la version Praha an 1.9TDi à 26300€.

 

  

 

Impression à l'essai :


Armé du plus vieux bloc diesel du groupe soit le 1.9TDi de 105ch, le Roomster s'offre des performances honorables. Vieux mais toujours dans le coup grâce à sa souplesse et son couple, on sera déçu juste par sa sonorité d'un autre âge. Heureusement, l'habitacle est suffisamment insonorisé et sur grandes routes, le moteur sait se faire oublier. Boite de vitesse douce et précise, le Roomster se conduit comme une bonne berline. Sur cette version RS Line, les jantes en 16 pouces montées en taille basse ne sont pas des plus agréables sur surface dégradée. Tremblement dans la direction et confort diminué, pour un usage familiale, c'est pas top. Par contre quand on décide de s'amuser, ce ludospace dispose d'une tenue de route très convenable avec un train avant accrocheur et un arrière suffisamment mobile, très agréable dans le sinueux. C'est quand même l'avant qui flanchera en premier avec ce côté sécurisant. A noter la prise de roulis correctement controlée. N'oublions pas l'ESP qui veille au grain. Reine des sorties dominicales, comme les balades à la plage ou en pique-nique, le Roomster vous offre en bonus par rapport à un monospace, le comportement d'une vrai berline avec un centre de gravité assez bas. Elle devient donc une très bonne alternative. A noter le bon son de l'équipement audio pour parfaire l'ensemble.

 

 


Conclusion :


Pour une fois que la marque Skoda fait dans l'original, on ne va pas la critiquer. Ce Roomster ne vous en donnera pas l'occasion de toute façon. Digne d'un monospace, vif comme une berline et beau comme un camion, ce Ludospace offre un vrai panel de qualité. L'essayer, c'est l'adopter. Seul la sonorité rocailleuse du moteur vous décevra quelque peu avec une tendance à être parfois trop bruyant à mon goût malgré sa bonne santé.

 


Novembre 2006