Accueil>Essais Automobiles>Audi A1 1.6TDi 105ch Ambition

AUDI A1 1.6TDI 105ch Ambition


Citadine Chic à la sauce Audi


Présentation :


C’est bien le dernier segment où la marque Audi se devait de réagir. On se rappelle de l’A2, cette citadine type monospace qui n’avait pas convaincu le public, à cause d’un look trop sérieux et d’une conception en aluminium problématique en cas d’accident. Audi change de philosophie et se fait un plaisir de venir taquiner la reine de la catégorie, la Mini. Cette A1 saura-t-elle convaincre les citadins ? Nous, nous avons hâte de connaître ses petits secrets et de savoir si elle est digne de la marque aux anneaux.

 

 

Style :


Pas d’excentricité chez le groupe VAG, néanmoins, l’Audi A1 est loin d’être ennuyante au niveau du design. Les lignes arrondies suivent la tendance actuelle, genre Fiat 500, Mini ou Alfa Mito. L’Audi A1 ajoute un style assez sportif, avec notamment, une ceinture de caisse assez haute et une nouvelle calandre Single Frame, toujours aussi agressive. Evidemment, on peut personnaliser son véhicule à l’infini avec par exemple, un spoiler avant, des jantes plus grosses, une arche de pavillon bi-ton ou des échappements chromés. Plus fort encore, Audi vous donne la possibilité de personnaliser votre A1, grâce à une panoplie de stickers (Audi sport, football, compétition). Bref, l’Audi A1 n’est pas en reste par rapport à la concurrence. Personnellement, j’apprécie vraiment le dessin des feux avant et son popotin plutôt massif.

 

 

Intérieur :


A bord, c’est à peu près la même chose. La rigueur allemande est bien présente, et cela pourra effrayer une clientèle trop fun. L’Audi A1, elle, offre très peu de fantaisie. On peut choisir la couleur des aérateurs, et opter pour une couleur de sellerie spécifique. Néanmoins, le mauvais goût est proscrit chez Audi et certaines combinaisons de couleurs seront indisponibles. Ne croyez surtout pas que la qualité Audi est absente, tous les matériaux utilisés sont d’excellentes factures. L’assemblage est comme toujours, parfait. L’équipement dépendra de votre porte-monnaie. Moi, j’apprécie particulièrement l’écran multimédia escamotable et les différentes fonctions qui vont avec (Lecteur carte SD, disque dur et connexion auxiliaire).

 

 

Technique et tarif :


Cette Audi A1 est donc armée du 1.6TDI à rampe commune et développe 105ch à 4400tr/mn et 250nm de couple à 1500tr/mn. Elle dispose d’une boîte manuelle à 5 rapports. L’auto mesure 3.95m de long pour 1.74m de large et pèse 1140kg. Le coffre est modulable et cube 270 litres ou 920 litres avec les banquettes rabattues. Cette A1 Tdi peut rouler à 190km/h et ne consomme que 5.9L au 100km en moyenne. Les rejets de CO2 sont de 103g/km, grâce notamment au système « stop and start ».


L’équipement de cette version Ambition comprend la radio Chorus 8HP, les rétros à réglages électriques, la climatisation automatique, les jantes alu en 16 pouces, les airbags frontaux, latéraux et rideaux, le réglage lombaire des sièges avant, le pommeau de levier de vitesse, le volant et le frein à main recouvert de cuir, les radars de recul, l’ordinateur de bord, l’écran escamotable 6.5 pouces et les xénons avec feux de jour à leds. Le tarif s’élève à 29 400€TTC chez Cotrans Automobiles.


On peut encore faire appel aux options comme, le système Audio Bose, le kit aérodynamique S-Line, les jantes en 17 ou 18 pouces, les différentes personnalisations de la carrosserie avec films adhésifs, une lèvre de spoiler avant, un diffuseur arrière, le pack d’éclairage DEL à bord, l’accoudoir central avec rangement téléphone etc…….

 

  


Impression à l’essai :


En créant cette A1, Audi espère convaincre d’abord une clientèle très citadine. Les premiers bons points que je décerne à cette A1, c’est sa facilité de conduite et sa maniabilité. Aucun temps d’adaptation n’est nécessaire pour se faire plaisir. J’apprécie particulièrement la direction souple et extrêmement précise. On a vraiment l’impression d’avoir un petit jouet entre les mains. Après un bref passage en ville, je décide vite de lui dégourdir les pneus entre Ste Rose et St Philippe. Cette citadine bénéficie d’un châssis sport de série. Cotrans a prévu de commander pour plus tard, des châssis « confort », qui devrait correspondre un peu mieux à la clientèle bourgeoise visée. Néanmoins, pour mon plus grand plaisir, je préfère assurément ce châssis sport, qui donne vraiment confiance à son conducteur. De plus, le contrôle de trajectoire n’est absolument pas castrateur. Au contraire, il combat très bien le sous-virage chronique de l’auto. Résultat, on a un train arrière qui enroule parfaitement les longues courbes rapides ou les petits virages en épingle. Pour ce qui concerne le moteur, ce 1.6TDI est beaucoup plus à l’aise dans cette A1 que dans sa grande sœur l’A3. Malgré des rapports assez longs, on peut adopter facilement un bon rythme en utilisant tout le couple de ce bloc diesel. Evidemment, on pestera un peu contre le son quelque peu rocailleux du moteur lors de fortes accélération, malgré la bonne insonorisation générale de l’habitacle. Et oui, cette A1 peut tracer la route très facilement, sans craindre les bruits aérodynamique ou les bruits de roulement. Quand on vous dit qu’il s’agit d’une citadine « Premium », ce n’est pas un mensonge. Petit à petit, je commence à m’amuser avec toutes les fonctions de l’auto, le système MMI permet de naviguer dans les différents menus très rapidement et de profiter du système Audio 8HP. Les plus exigeants pourront opter pour un système encore plus performant, le Surround System Bose 14HP, certainement un must pour une qualité de son parfaite.

 

 

Conclusion :


Cette Audi A1 peut paraître sage et extrêmement sérieuse avec ses airs de première de la classe. Pour ma part, je pense qu’elle se destine non seulement à une clientèle citadine et bourgeoise, mais aussi aux plus sportifs d’entres nous. En prime, elle peut disposer d’un kit S-Line des plus viriles pour parfaire son jolie minois. Bien sûr, pour se faire vraiment plaisir, il faudra attendre encore un peu, avec l’arrivée du 1.4TFSi 186ch, prévu en début d’année prochaine.

 

Les Plus :


- Comportement routier
- Equipement de cette version « Ambition »
- Moteur coupleux
- Finition Premium
- Habitabilité à l’avant
- Position de conduite
- Système MMI très pratique


Les Moins :


- Confort tout juste passable
- Habitabilité à l’arrière
- Liste d’options trop longue

 

 

Octobre 2010