AUDI S3 300ch S-Tronic


Une évolution grisante


Présentation :


Les générations passent et Audi n’arrête pas de parfaire un de ses produits phares, la compacte A3. Quand elle se transforme en S3, les performances deviennent carrément très excitantes. 225ch pour la première génération, 265 pour la seconde, nous en sommes aujourd’hui à 300ch. Si le style a évolué tout en douceur, les caractéristiques techniques, elles, ont fait un pas de géant en avant. Toujours plus technologique, toujours mieux finie et toujours plus puissantes, voici donc la nouvelle Audi S3 à l’essai.

 

 

Style :


Pas de risques sur ce point. Audi comptent capitaliser sur une ligne bien connue, et qui semble plaire au plus grand nombre. Le modèle S3 se reconnaît immédiatement au dessin de ses nouvelles jantes, à sa calandre « single frame » à la grille spécifique, à ses boucliers avant avec prise d’air, à ses rétroviseurs chromés, à son bouclier arrière avec diffuseur et quadruple sorties d’échappement. Bref, c’est classe, sportif et toujours de bon goût. Le client pourra même échanger les feux xénons par de magnifiques feux à led haute puissance.

 


Intérieur :


Plus besoin de faire de longs discours sur la présentation à bord de la nouvelle A3. Ergonomie parfaite, finition frôlant la perfection et matériaux haut de gamme, l’Audi A3 vous propulse dans l’univers du premium. Evidemment, cette version « S » ajoute quelques artifices bienvenus. Les cadrans d’instrumentation gris, les aiguilles blanches, l’indicateur de pression turbo, volant cuir multifonction à méplat avec palettes au volants, pédale et repose pied en aluminium, et les fabuleux sièges sport siglés en alcantara et cuir nappa, l’ambiance est vraiment sportive. Les nombreuses surpiqures parfaient l’ensemble. Côté habitabilité, rien ne change, l’espace à bord est convenable et le coffre bien assez grand pour une compacte. Toujours aussi sérieuse, l’habitacle paraît par contre toujours un peu sombre.

 


Technique et tarifs :


L’Audi S3 se dote donc du 2.0TFSi qui développe à présent 300ch à 6800tr/mn et 380nm de couple à 1800tr/mn. L’auto mesure 4.25m de long, 1.78m de large pour une garde au toit de 1.42m. Son empattement prend 17mm par rapport à l’ancien modèle. L’auto perd 60 kg sur la balance et pèse 1395kg à vide. Nouveau châssis, capot et aile avant en aluminium, barres stabilisatrices, suspensions raffermies, moteur légèrement plus léger, caisse rabaissée de 25mm, disques avant de 340mm, jantes 18 pouces en 225/40, la m&arque aux anneaux soignent les détails. Bien sûr, on a droit à la transmission intégrale « quattro » non permanente à embrayage multidisque. L’Audi S3 avale le 0 à 100km/h en 5.1s (S-Tronic) et 5.4s (boîte manuelle). Elle roule à 250km/h. Audi annonce une consommation de 6.9L au 100km pour des rejets de CO2 de 159g/km.


L’équipement comprend les 6 airbags, l’ABS, le contrôle de trajectoire, la climatisation bi-zone, le détecteur de pluie et de luminosité, les jantes alu 19 pouces, le système MMi avec écran 5.8 pouces escamotables, le régulateur de vitesse, le volant cuir multifonction, les sièges baquet en cuir et alcantara et le radar de stationnement av et ar.


En option, le client peut choisir entre les système MMi touch avec commande tactile, le Audi phone box qui connecte tous les téléphones portables dans le véhicule, le système audio Bang&Olufsen, le régulateur de vitesse adaptatif, le freinage automatique d’urgence en dessous de 30km/h, l’assistant de changement de voie Lane assist, la reconnaissance des panneaux de signalisation, l’assistant de stationnement ou les feux adaptatifs à led.


Tarifs de toue la gamme S3


• S3 2.0TFSi 3P à 59 900€TTC
• S3 2.0TFSi 3P S-Tronic à 62 900€TTC (modèle essayé)
• S3 2.0TFSi Sportback 5p à 61 400€TTC
• S3 2.0TFSi Sportback S-Tronic 5p à 64 400€TTC
• S3 2.0TFSi Berline 4p à 61 900€TTC
• S3 2.0TFSi Berline 4p S-Tronic à 64 900€TTC

 

  

 

Impression à l’essai :


Une sportive utilisable au quotidien. Lors des premiers kilomètres, on a un peu de mal à cerner cette Audi S3. Avec la boîte DSG, les rapports passe à la volée en ville. Si on a le pied léger, on dépasse même rarement les 2000tr/mn. Le 2.0TFSi est gorgé de couple. Bref, ça pousse tout le temps, et on peut se balader en sous-régimes afin de faire des économies de carburant. Néanmoins, quand on s’appelle S3, on ne peut pas se contenter de ça. On enclenche le mode sport, et on bascule dans un autre monde. Direction qui durcit, l’accélérateur qui devient plus sensible, et l’échappement qui se libère, la S3 devient très vite grisante. Les accélérations sont fulgurantes et l’auto affiche carrément les performances d’un Porsche Cayman S. Les énormes jappements des quatre sorties d’échappement à chaque passages de rapports vous mettent dans l’ambiance. Avec cette plate-forme MQB rabaissé de 25mm pour l’occasion, l’Audi S3 vous informe constamment du niveau d’adhérence, sans être trop inconfortable pour autant. Bien calé dans les sièges baquets moelleux et au maintien latéral parfait, on peut tranquillement apprécier cette sportive, qui vous pousse à abuser de la pédale de droite. Bien sûr, on regrette une transmission intégrale qui n’est malheureusement pas permanente. La motricité est excellente, mais on doit parfois provoquer l’auto pour placer le train arrière sur la bonne trajectoire. Heureusement, la direction est parfaite, ce qui rend cette S3, très précise en conduite dynamique. On dit également merci à l’excellent système de freinage qui ne manque pas de mordant. L'auto s'éteint au feu rouge et se rallume en toute discrétion afin de parfaire la consommation. Néanmoins, attention si vous avez le pied lourd, il sera difficile de descendre sous les 12L au 100km.


Impression en vidéo http://youtu.be/1tU4iegghZI

 


Conclusion :


L’Audi S3 bénéficie là d’une évolution sensible par rapport au modèle précédent. Le 2.0TFSi est devenu presque rageur, le châssis est à la fois plus équilibré et plus confortable, la direction est parfaite, la boîte DSG toujours aussi efficace, et la sonorité moteur envoûtante. Bref, je ne vais pas mentir, l’Audi S3 frise le sans-faute malgré mon œil très critique. Allez, je chipote alors. Une vrai transmission intégrale permanente, ce serait un peu comme un petit piment dans un très bon carry.

 

Les Plus :


- Ligne discrète et élégante
- Moteur TFSi étonnant
- Boîte DSG efficace
- Châssis sain et équilibré
- Sonorité moteur
- Freinage mordant
- Performances de haut niveau
- Confort acceptable
- Niveau de finition
- Ergonomie
- Système stop and start discret
- Position de conduite et siège baquet parfaits


Les Moins :


- Système Quattro non permanent (Ben quoi, il fallait bien trouver un petit défaut)

 

 

Avril 2014