Accueil>Essais Automobiles>BMW Série 2 ActiveTourer 218d

 

 

BMW Série 2 218d ACTIVE TOURER Sport Design

 

Révolution chez BMW

 

Présentation :

 

Il ne s’agit pas seulement d’un nouveau modèle dans la gamme BMW. Le Série 2 Active Tourer est non seulement le premier monospace de la marque, mais également la première traction de l’histoire de la marque à l’hélice. Sacrilège ou simplement évolution naturelle, BMW compte bien prendre quelques parts de marché supplémentaires avec ce monospace compacte. En s ‘attaquant à cette catégorie, BMW veut capter une catégorie de clientèle attachée aux marques généralistes. Les concurrents les plus sérieux, la Mercedes Classe B bien sûr, mais également le Citroën C4 Picasso, le Kia Carens, le Renault Scénic ou le Volkswagen Golf Sportvan.

 

 

Style :

 

Pas très compliqué de reconnaître le Série 2 Active Tourer dans la circulation. On a droit au traditionnel haricot sur la face avant, les feux arrière en L, et un profil sculpté. Long de 4.34m pour une hauteur de 1.59m, le BMW Série 2 Active Tourer préserve tout de même un côté dynamique au niveau de sa ligne. Il ne révolutionne pas la catégorie sur ce point, mais reste extrêmement agréable à regarder. Le client peut même déjà opter pour un pack M-Sport avec boucliers et jantes spécifiques.

 

 

Intérieur :

 

Pas de soucis de finition dans ce monospace, on est bel et bien dans une BMW. On retrouve une planche de bord légèrement tournée vers le conducteur, une ergonomie intuitive grâce au système i-drive et une qualité de matériaux dans la très très bonne moyenne. Malgré le fait d’être un monospace, il n’impose pas une conduite en hauteur. Les sièges proposent une grande amplitude de réglages. BMW a aussi travaillé la modularité, avec une banquette coulissante sur 13cm ou rabattable en deux cliqs. Le coffre dispose d’une capacité de chargement variant de 468 à 1510 litres. Les passagers profitent d’un espace aux jambes suffisant, grâce notamment aux sièges avant creusés.

 

 

 

Technique et tarifs :

 

Ce BMW Série 2 Active Tourer repose sur la plate-forme évolutive de la nouvelle Mini. Il s’agit donc d’une traction avant secondé par un différentiel électronique. Notre version d’essai 218d disposait donc du 2.0L diesel qui développe 150ch à 4000tr/mn pour un couple de 330nm à 1750tr/mn. L’auto pèse 1450kg, mesure 4.34m de long, 1.80m de large pour une garde au toit de 1.59m. BMW annonce un 0 à 100km/h en 8.9s pour une vitesse de pointe de 208km/h. La consommation moyenne est de 4.1L au 100km (comptez un peu moins de 7.0L en conduite réelle) pour des rejets de CO2 de 109g/km.

 

L’équipement de notre version Sport Design comprenait l’ABS, les airbags, l’ESP, le régulateur de vitesse avec fonction freinage, le démarrage et l’ouverture des portes sans clé, le système start and stop, les différents modes de conduite (Eco Pro, Confort et Sport), le radar de recul avec caméra, l’autoradio BMW Professionnal, la climatisation 3 zones, le park assist, le kit éclairage, le système I-Drive avec écran couleur et le hayon électrique. Le tarif de base est de 43 939€TTC chez Leal Réunion. Ajoutons à cela quelques options, tels que la peinture métallisée, la boîte auto à 8 rapports, le vitrage calorifuge et les jantes en 18 pouces, le tarif bondit à 50 239€TTC.

 

Autres versions disponibles

 

- 218i Lounge 136ch à 33 900€TTC

- 216d Lounge 116ch à 33 900€TTC

- 218d Lounge 150ch à 36 939€TTC

- 218i Sport Design 136ch à 37 900€TTC

- 216d Sport Design 116ch à 40 900€TTC

- 220d Sport Design 190ch à 45 978€TTC

- 225i M-Technic 231ch à 55 150€TTC

- 218d M-technic 150ch à 49 939€TTC

- 220d M-Technic 190ch à 51 978€TTC

 

  

 

Impression à l’essai :

 

On comprend BMW sur le fait de vouloir élargir sa gamme. Néanmoins, concevoir en même temps un monospace et une traction, reste un pari risqué. BMW est bien sûr aller se servir chez Mini pour disposer d’un bon châssis. L’empattement est revu à la hausse, le poids contenu, et l’auto dispose d’un blocage de différentiel électronique. Soyons clair, le Série 2 Active Tourer n’est certainement pas la BMW la plus passionnante à conduire. En créant un monospace, ce n’était d’ailleurs pas l’objectif premier de la marque à l’hélice. Néanmoins, l’auto peut se reposer sur une direction précise et variable, offrant également un bon ressenti au niveau du toucher de route. La caisse est suffisamment rigide et bien équilibrée. Pas de miracle quand le rythme s’accélère, le véhicule va se mettre à sous-virer, la marque bavaroise ayant privilégié le confort. Le Série 2 Active Tourer met tout de même son conducteur en confiance et offre un agrément de conduite très correcte. On peste contre les montants du pare-brise, qui gâche la vue de ¾ avant. Le système de freinage manque également de mordant, ce qui nous fait dire que cet Active Tourer se destine avant tout à une clientèle familiale et bourgeoise.

 

Impression en vidéo http://youtu.be/ycPj13h_1X0

 

 

 

Conclusion :

 

Pas de panique, le BMW Série 2 Active Tourer reste une BMW dans l’âme, même si la sportivité ne fait pas partie de son vocabulaire. Bonne motricité, bonne équilibre général et direction précise, la conduite de ce monospace est agréable au quotidien ou sur long parcours. On apprécie aussi son rayon de braquage très avantageux en ville. Les passagers seront choyés à bord, la finition étant d’un très bon niveau, l’insonorisation et l’habitabilité dans la bonne moyenne. A noter la présence des nouvelles motorisations diesel et essence trois cylindres 1.5L en entrée de gamme (216d 116ch et 218i 136ch).

 

Les Plus :

 

- Habitabilité satisfaisante

- Capacité de chargement

- Consommation

- Performances

- Agrément de conduite

- Boîte auto 8 rapports

- Equipements de série (à la Réunion)

- Finition premium

- Ergonomie

- Rayon de braquage

- Châssis équilibré….

 

Les Moins :

 

- ….mais pas sportif

- Vision ¾ avant

- Freinage manquant de mordant

 

 

Février 2015