Accueil>Essais Automobiles>Citroën C-Elysee 1.6HDi 92ch

CITROËN C-ELYSEE 1.6HDi 92ch Exclusive


Retour à l’essentiel


Présentation :


Renault a été la première marque française à investir dans le low-cost, avec sa filiale Dacia. On le sait maintenant, le succès est bel et bien au rendez-vous et l’image de la marque tente à s’améliorer en Europe. Le groupe PSA nous propose sa vision d’un véhicule bas coût, avec la 301 et le C-Elysée. C’est cette dernière qui nous intéresse aujourd’hui. Cette familiale a pour but d’offrir beaucoup d’espace et pas mal d’équipements, pour un tarif des plus serrés. Le C-Elysée est normalement distribué uniquement dans les pays émergents comme la Turquie, la Chine, la Russie et certains pays d’Europe. La France n’en fait pas partie. Malgré notre appartenance à l’état français, la Réunion a droit à une dérogation, et le C-Elysée est disponible dans le réseau officiel de la marque.

 

 

 

Style :


Pour faire des prix bas, il faut faire assez simple au niveau du style. Le C-Elysée mélange les genres, en empruntant la plate-forme du C3, la face avant du C4 et en se parant d’une malle arrière très classique. Trop classique peut-être pour lui donner un look attrayant, mais extrêmement pratique en ce qui concerne la capacité de chargement. Par rapport à la concurrence, le C-Elysée a l’avantage de se fondre parfaitement dans la gamme Citroën et de paraître moins discount qu’un Sandero par exemple. Sa face avant expressive, ses légères nervures de carrosserie de profil et ses jantes alliage lui procurent une certaine élégance.

 


Intérieur :


Le C-Elysée profite d’une planche de bord qui lui est propre. La planche de bord profite d’une qualité de matériaux tout à fait satisfaisante pour la catégorie. Assemblage, dessin général et bonne position de conduite, on se sent plutôt bien dans cette Citroën. Avec un empattement majoré par rapport au C3, les passagers arrière ont bien assez d’espace pour leurs jambes et le coffre est gigantesque avec ses 506 litres vu le porte-à-faux plutôt long à l’arrière. Côté ergonomie, on a tendance à confondre certaines commandes au niveau du poste radio. L’ensemble est complet, mais pas vraiment intuitif.

 



Fiche technique et tarif :


Notre C-Elysée était donc équipé du 1.6HDi qui développe 92ch à 4000tr/mn et 230nm de couple à 1750tr/mn. L’auto mesure 4.43m de long pour 1.77m de large, et sa garde au toit est de 1.47m. Il pèse 1090kg et le coffre cube 506 litres. L’auto abat le 0 à 100km/h en 11.3s et roule à 180km/h. La consommation moyenne est annoncée pour 4.5L au 100km (5.7L lors de notre essai). Il chausse du 185/60R15.


L’équipement comprend l’ABS, l’AFU, le REF, l’ESP, les airbags frontaux et latéraux, les fixations isofix, les feux diurnes, la console centrale type « tungstène », la climatisation manuelle, le connecting box (prise USB et jack), le lecteur CD MP3 4HP, les retros électriques et chauffants, les vitres électriques, les jantes alu 15 pouces, les antibrouillards av et ar, le régulateur de vitesse, le volant cuir multifonction et le radar de recul. Le tarif est de 20 985€TTC chez CFAO Motors.


Autres versions disponibles


- 1.2Vti 72ch Airdream Séduction à 16 985€TTC
- 1.6Hdi 92ch Séduction à 19 985€TTC


Impression à l’essai :


Avec le C-Elysée, on est en terrain connu. On retrouve non seulement le châssis du C3, mais également le 1.6Hdi de la famille PSA, un moteur qui a fait ses preuves depuis un moment. L’empattement est revue à la hausse par rapport à la citadine C3. Et pourtant, le comportement routier ne change pas vraiment. L’auto est stable, vire à plat, semble très agile, et profite d’un toucher de route parfait, grâce à une direction très précise. Le confort est d’un très bon niveau. Bref, le châssis ne mérite que des éloges. Le 1.6Hdi ne démérite pas. Le C-Elysée est un véhicule assez léger avec ses 1.1 tonnes. Le moteur n’a jamais l’air de forcer, et le couple disponible dès les bas régimes, offre automatiquement un bon agrément de conduite. On prendrait presque du plaisir à conduire ce C-Elysée sur chemin sinueux. Petit bémol, la boîte manuelle n’est pas très agréable à l’usage, à cause du débattement important et son côté spongieux.


Impression en vidéo   http://youtu.be/pykvE2S3cTQ

 


Conclusion :


Citroën a réussi son pari, en proposant un véhicule spacieux, bien équipé, correctement fini et agréable à l’usage. Destiné au marchés émergents, le C-Elysée ne tombe pas dans les travers du low-cost, en gardant une ligne suffisamment élégante par rapport à certaines concurrentes. Malgré ses menus défauts, le C-Elysée ne devrait pas avoir de mal à convaincre une clientèle familiale, en quête d’espace, et qui ne tient pas vraiment à acheter un ludospace. Cette familiale est un véhicule qui vaut son prix. Voilà un argument non négligeable de nos jours.

 

Les Plus :


- Châssis efficace
- Confort
- Equipement de série
- Consommation
- Agrément de conduite
- Habitabilité
- Capacité de chargement
- Tarif des plus abordables
- Ligne plutôt réussie…


Les Moins :


- …malgré un style arrière très classique
- Boîte spongieuse
- Ergonomie perfectible

 

 

 

Octobre 2013