Accueil>Essais Automobiles>Ford Ranger 2.2TDCi 160ch

FORD RANGER 2.2TDCi 160CH XLT Sport Super Cab

 


Une remise à jour bienvenue


Présentation :


Pas question de se laisser aller pour Ford sur le marché des pick-ups en France. Il s’agit tout simplement du leader du marché avec près de 3400 ventes dans l’année. Attention tout de même, le Mitsubishi L200 vient juste d’être renouvelé, le nouveau Nissan Navarra arrivera très bientôt en concession, le Volkswagen Amarok trouve petit à petit son public, et le Toyota Hilux millésime 2016 compte bien établir de nouveaux standards dans la catégorie. La génération actuelle date de 2012. Il s’agit donc d’un lifting de mi-carrière pour cette américaine, qui profite également d’une belle remise à jour technologique.

 


Style :


Le Ford Ranger est le plus grand de la catégorie par rapport à le concurrence qui lui rend en moyenne pas moins de 10cm. Avec ses 5.36m de long, il impose un style à l’américaine, surtout avec cette nouvelle avant totalement remaniée. Des feux redessinés, une calandre chromé qui donne de la stature à ce pick-up, et on note la présence de ces petits extracteurs d’air sur les ailes avant. Dans cette version « Super Cab », Le Ranger dispose d’une benne de 1.85m de long et d’une largeur de 1.56m de large. De l’espace à gogo et une charge utile de 1095kg, ce dernier propose des petites portes antagonistes pour l’accès aux places arrière.

 

 


Intérieur :


C’est une toute nouvelle planche de bord à laquelle nous avons à faire. Ford n’a donc pas fait les choses à moitié pour ce restylage. C’est maintenant une obligation, même avec des pick-ups, les constructeurs sont obligés de faire des efforts en terme de finition. Volant cuir multifonction, écran couleur tactile, et console centrale type SUV, le Ranger est plutôt agréable à vivre. Pas de miracle au niveau de la qualité des matériaux qui paraissent surtout solide, mais qui bénéficient d’un assemblage dans la bonne moyenne. Merci à la petite touche de cuir sur les contre-portes pour le coude, un détail que certains constructeurs oublie parfois.

 

  

   


Technique et tarif :


Ce Ford Ranger dispose donc d’un 2.2TDCi qui développe 160ch à 3700tr/mn et 385nm de couple à 1500tr/mn. Il mesure 5.36m de long, pour 1.86m de large, son empattement est de 3.22m et sa garde au toit de 1.80m. La garde au sol est de 23cm et son poids à vide est de 2105kg. La charge utile est de 1095kg pour un PTAC de 3200kg. Le poids tracté freiné max est de 3350kg et non freiné de 750kg, pour un PTRA de 5950kg. Passage de gué de 800mm, angle d’attaque de 28°, et angle de fuite de 25°. Le 0 à 100km/h est effectué en 11.8s pour une vitesse maxi de 175km/h. Ford annonce une consommation mixte de 6.5L au 100km (9.2L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 185g/km.


L’équipement comprend l’ABS, le contrôle de trajectoire, les 7 airbags, le contrôle de vitesse en descente, la transmission 4x2 (4x4 et 4x4 court), l’aide au démarrage en côte, les jantes alu en 16 pouces, le régulateur de vitesse, le contrôle de pression des pneus, le détecteur de pluie, la climatisation bi-zone, le système audio CD SYNC2 avec écran tactile 8 pouces, l’allumage automatique des feux, le système de commande vocale pour la climatisation ou le téléphone, la prise 12 volts au niveau de la benne, la bac de protection renforcé, les rétroviseurs rabattables électriquement, les marche-pieds, les arceaux chromés, et le pare-choc chromé, etc.... Le tarif est de 31 990€TTC clé en main.

 

  


Impression à l’essai :


Les pick-ups d’aujourd’hui se conduisent comme de bon vieux 4x4 fermé de l’époque. Les châssis à échelle sont de plus en plus confortables, et l’amortissement est plus soigné, malgré la présence des lames à l’arrière. Impossible d’éviter les tressautements sur chemins cabossés. Le passage en mode 4x4 long ou 4x4 court, se fait grâce à une petite molette. Il ne dispose par contre pas d'une fonction automatique qui gère automatiquement la motricité en fonction des conditions. Ce Ford Ranger ne craint à peu près aucun terrain, avec ses angles d’attaque et de fuite très appréciable et sa garde au sol de camion. Impossible également de se noyer, avec un véhicule qui peut franchir des gués de 80cm. Sa petite cylindrée de 2.2L est un avantage quand on parle vibration et niveau sonore. On note peut-être un véhicule avec un couple un peu moins confortable que certaines concurrentes. Le poids est également important, mais ce nouveau 2.2TDCi se montre vaillant quand il est sollicité sur la bonne plage de régimes. Avec ses nouveaux équipements très haut de gamme et ses sièges très confortables, ce Ranger se conduit comme un SUV sur nationale. Il ne démérite pas non plus sur chemins sinueux, avec une direction très informative.

 


Conclusion :


Non, ce Ford Ranger ne se laissera pas distancer dans cette course à l’armement. Le design remanié, les technologies dignes d’une berline premium, son sens pratique avec ses capacités de tractage, Ford compte bien rester la référence sur le marché français. Son succès vient très certainement aussi de ses tarifs avantageux, avec un équipement de série impressionnant dès l’entrée de gamme. Notre version XLT Sport ajoute l’utile à l’agréable avec notamment cet écran tactile. Dommage, j’aurai également apprécié le radar de recul de série, un petit oubli pas forcément bienvenue avec un véhicule de plus de 5 mètres. (Prêt du véhicule par SARL PL&BAT Construction)


Les Plus :


- Vrai remise à jour technologique
- Equipement ultra complet
- Look à l’américaine
- Confort correcte
- Insonorisation
- Moteur peu vibrant
- Position de conduite
- Capacité de franchissement
- Charge utile et remorquage
- Maniabilité
- Direction plutôt précise


Les Moins :


- Poids élevé
- Pas de radar de recul de série (XLT Sport)

 

Mai 2016