Accueil>Essais Automobiles>Hyundai i20 DCT7 100ch

HYUNDAI I20 1.0T-Gdi 100CH DCT7

 


Essence et automatisme


Présentation :


      Hyundai a réussi à se faire une place sur le marché des citadines du segment B avec l’i20 depuis 2008, même si son niveau de vente est encore loin des références françaises, en Métropole ou sur notre petite île. Cette deuxième génération d’i20 sortie en 2014, a connu un petit lifting en 2018, mais également une belle remise à jour technique. Effectivement, cette citadine coréenne mise à 100% sur l’essence en banissant les moteurs diesel, plus vraiment en vogue dans cette catégorie. Cela simplifie la gamme, avec uniquement deux blocs essence, 1.2L de 75 et 84ch, et le 1.0TGD-i de 100ch. Autre nouveauté, l’i20 adopte la boîte DCT à double embrayage et 7 rapports.

 


Style :


       Les modifications esthétiques sont plutôt minimes à l’avant, avec une calandre trapézoïdale type « Cascading Grill », et un bouclier quelque peu remanié. Le profil de ce modèle 5 portes reste inchangé, avec toujours ce montant de custode arrière noir laqué. La poupe évolue elle dans les grandes largeurs. Je dirai qu’elle devient plus conventionnelle, avec des feux massifs, et surtout, une plaque d’immatriculation qui passe du bouclier au hayon. Hyundai propose également un nouveau choix de jantes en 16 pouces selon le degré de finition.

 


Intérieur :


     L’agencement du tableau de bord est plutôt classique, mais cette i20 paraît toujours aussi qualitative au niveau de sa finition intérieure. La qualité des matériaux et l’assemblage ne souffrent pas la critique, sauf peut-être sur les contre-portes, avec des matériaux trop durs. Elle dispose à présent d’un écran couleur tactile de 7 pouces. Elle adopte donc toutes les fonctions qui vont avec, et rattrappe son petit retard technologique par rapport à la concurrence. L’habitabilité est plus qu’acceptable pour un véhicule de 4.03m de long, et le coffre est un des plus grands de la catégorie, avec une capacité de chargement variant de 326 à 1042 litres.

 

  

 


Technique et tarifs :


      Notre modèle d’essai était donc équipé du 1.0T-GDi (Turbo et injection directe d’essence) qui développe 100ch à 4500tr/mn et 172nm de couple à 1500tr/mn. Le véhicule mesure 4.04m de long, 1.73m de large, sa garde au toit est de 1.47m, et son empattement de 2.57m. Il pèse 1185kg et chausse du 195/55R16. Le 0 à 100km/h est avalé en 11.4s et il croise à 182km/h. Hyundai annonce une consommation moyenne de 4.5L au 100km (8.7L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 114g/km.


     L’équipement comprend les vitres électriques et teintées à l’arrière, les feux LED à allumage automatique, le système bluetooth, le radar et la caméra de recul, le chargeur USB rapide, la climatisation manuelle, le contrôle de pression des pneumatiques, l’écran tactile avec fonction Carplay, les jantes alu en 16 pouces, les antibrouillards avant, le radio MP3, le régulateur de vitesse, les rétroviseurs rabattables électriquement, l’aide au démarrage en côte, et le volant cuir multifonctions….


Gamme Hyundai i20 à partir de 18 650€TTC. Modèle d’essai à 24 825€TTC

 

  


Impression à l’essai :

 

     Hyundai mise tout sur le confort avec cette i20. Il est vrai qu’avec 100ch sous le capot, on ne recherche pas forcément des performances décapantes dans cette citadine compacte. Il faut quand même reconnaître que ce petit moulin ne manque pas de pêche. En revanche, en conduite dynamique ou sur chemin montagneux, il fait montre d’un gros appétit en carburant, ce qui est assez étonnant pour un si petit moteur. La boîte DCT rend immédiatement cette i20 beaucoup plus attractive pour les citadins. Souple, réactive, elle apporte un surplus de confort dans la vie de tous les jours, en privilégiant les bas régimes. Cela améliore encore un peu l’insonorisation générale, déjà d’un très bon niveau. Elle s’adapte en prime à n'importe quel type de conduite, grâce à son mode sport. Le châssis est réglé de façon souple. Le comportement est donc très sage, mais également très sain.

 

 

Conclusion :

 

    Cette mise à jour technique, technologique et esthétique, permet à cette citadine du segment B de rester dans le coup par rapport à une concurrence toujours aussi féroce. On rappelle que les best-sellers français Clio et 208 se renouvelleront en 2019. Ce Hyundai i20 pourra donc compter sur son équipement de série complet, sa nouvelle boîte DCT7 à double embrayage et sur ses tarifs contenus, pour garder ses parts de marché.

 

 

Les Plus :

 

- Design toujours dans le coup
- Habitabilité
- Capacité de chargement
- Equipement de série
- Système multimédia moderne
- Finition correcte
- Douceur de fonctionnement
- Insonorisation
- Boîte DCT7 réussie
- Moteur volontaire

 

Les Moins :

 

- Conso en conduite dynamique
- Gamme de motorisations très sage

 

 

Février 2019