Accueil>Essais Automobiles>Hyundai I40 1.7CRDi 136ch

HYUNDAI I40 1.7CRDi 136ch Grand Large

 


Pratique et stylée en prime

 


Présentation :


Si le marché des berlines à malle ou des breaks sont en perte de vitesse en Europe, il en n’est tout autrement dans le reste du monde. Hyundai met les bouchées doubles au niveau du style, pour rendre ses familiales de plus en plus attrayantes. Sa gamme est maintenant complète, et compte bien revenir en force dans cette catégorie grâce à son I40. En a-t-elle vraiment les moyens ?

 

 

Style :


C’est le design qui sera déterminant pour cette nouvelle Hyundai. L’auto doit en même temps sembler dynamique, avoir une certaine personnalité, sans paraître trop encombrante. Mission réussie pour cette I40 qui se pare de la calandre typique de la marque à présent, de magnifiques feux avant à leds, d’une grosse nervure de carrosserie qui souligne la ceinture de caisse, et une partie arrière massive qui inspire confiance. Aucune faute de goût, les designers maison ont fait un travail de titan qui permet à cette berline de proposer un style plus fort que nombres d’Européennes.

 


Intérieur :


Hyundai monte en puissance quand on parle de finition. Bien sûr, il reste toujours quelques plastiques bas de gamme par ci, par là, néanmoins, l’ensemble paraît des plus qualitatifs. Le dessin de la planche de bord est relativement élégant et l’ergonomie est comme d’habitude excellente chez le constructeur coréen. Les rangements ne manquent pas et l’équipement est plutôt hight-tec. L’habitabilité est conséquente, aussi bien à l’arrière, qu’à l’avant et se destine à une famille de cinq personnes. Le coffre est gigantesque avec ses 553 litres. Encore une fois, Hyundaï vise juste et fort en choyant tous ses passagers.

 

 

 

Technique et tarifs :


La Hyundai I40 se pare donc d’un 1.7CRDi qui développe 136ch à 4000tr/mn et 325nm de couple à 2000tr/mn. Il s’agit d’une traction équipée d’une boîte manuelle 6 rapports. L’auto mesure 4.74m de long pour 1.82m de large. Son poids est de 1495kg et elle chausse du 215/50R17. Elle peut rouler à 198km/h et abat le 0 à 100km/h en 10.6s. La consommation moyenne est annoncée pour 5.1L au 100km. Ses rejets de CO2 sont de 124g/km.


L'équipement de cette version Grand Large comprend les jantes aluminium 17 pouces, les antibrouillards avant, les seuils de portes chromés, le pédalier aluminium, les vitres arrière surteintées, l'ABS, l'ESP, le BAS, le VSM, les airbags frontaux, latéraux, rideaux av et ar, et airbags genoux, l'assistance au démarrage en côte, le régulateur de vitesse, le détecteur de pluie, le rétro int électrochrome avec caméra de recul intégrée, le radar de stationnement av et ar, la climatisation bi-zone, le volant cuir multifonction, le siège électrique avec réglage lombaire, le système bluetooth avec reconnaissance vocale, le système isofix et le système audio CD MP3 6HP avec prise Ipod et auxiliaire. on tarif est de 33 900€TTC chez Ecore.


La version Odyssée comprend en équipement supplémentaire les jantes alu en 18 pouces, la sellerie cuir et la boîte automatique. Son tarif est de 35 900€TTC.

 

  

 

Impression à l’essai :


Ils nous épatent de plus en plus ces Coréens. En entrant dans cette I40, on est surpris par l’environnement plutôt chaleureux et extrêmement agréable. Le 1.7CRDi s’ébroue sans secousse et l’habitacle est parfaitement à l’abri des moindres nuisances sonores. Il ne faudra pas hésiter à passer les 1500tr/mn pour mouvoir l’auto, le moteur étant très creux à bas régimes. Les choses s’arrangent par la suite, ce dernier se montrant volontaire et suffisamment performant pour offrir un agrément de conduite des plus convenables. Une des forces de la marque Coréenne, c’est le confort de ses suspensions. La I40 ne déroge pas à la règle, la qualité de filtrage est excellente et la prise de roulis est contrôlée. Malgré un amortissement conciliant, le comportement routier de cette Hyundaï est très sain. On peut lui reprocher un train avant peu incisif par moment. Néanmoins, cette paresse relative est à mettre au compte d’un contrôle de trajectoire un peu trop zélé. Je n’ai eu aucun mal à le déclencher sur surface sèche, avec une auto qui agit rapidement sur les freins en coupant la puissance moteur. Heureusement, ce dernier est déconnectable. On peut alors avoir une conduite plus naturelle, avec un train arrière qui s’inscrit plus facilement dans les courbes. Après un petit tour de l’île, je regrette juste une position de conduite trop haute et un dossier de siège trop dur pour mon petit dos.


Impression à l'essai en vidéo  http://youtu.be/RYegKeY_nXQ

 


Conclusion :


Hyundai revient en force dans la catégorie des berlines, avec la I40. Voilà un produit parfaitement étudié pour le marché Européen. Stylée, bien finie et confortable, elle se montre en prime très sobre. Effectivement, nous avons fini notre essai sur une consommation moyenne de 6.8L au 100km. Dans la vie de tous les jours, cette Hyundaï n’aura aucun mal à approcher les 6.0L au 100km en conduite normalisée. Bref, voilà une berline à découvrir de toute urgence, la marque Hyundai offrant comme à son habitude, un rapport prix/prestation/équipement très avantageux.

 

Les Plus :


- Ligne sublime
- Equipement pléthorique
- Finition en hausse
- Habitabilité exceptionnelle
- Tarif raisonnable
- Confort
- Boîte précise
- Consommation
- Moteur volontaire…..


Les Moins :


- … mais creux à bas régimes
- Position de conduite trop haute
- Dossier de siège trop dur

 

 

Janvier 2012