Accueil>Essais Automobiles>Hyundai IX20 1.4CRDi 90ch

HYUNDAI IX20 1.4CRDI 90ch Odyssée

 


Montée en gamme évidente


Présentation :


Ce genre de petits monospaces fait de plus en plus adeptes, surtout, auprès de la clientèle féminine. Courte, habitable et profitant d’un bon coffre, c’est aujourd’hui, une des catégories les plus disputées dont la référence est, le Citroën C3 Picasso. Hyundaï remplace donc le Matrix et nous présente le IX20, un produit qui promet praticité et modernité.

 

 

Style :


Le Matrix n’était pas vraiment un premier prix de beauté malgré sa carrosserie signée Pininfarina. Le IX20, lui, reprend la calandre de son grand frère, le IX35. Ce nouveau style a l’air de plaire et mêle dynamisme et élégance. De profil, les petits porte-à-faux donnent une impression de compacité à l’auto. La partie arrière est classique et évite les fautes de goûts. Bref, cette nouvelle Hyundaï n’aura aucun mal à séduire en nous offrant en prime un magnifique dessin des feux avant et de tous petits détails, comme les rappels de clignotants sur les rétroviseurs.

 

 

Intérieur :


A bord, le IX20 propose une panoplie de rangements assez appréciable, surtout à l’avant. De plus, la planche de bord est joliment dessinée. On regrette bien sûr une finition un peu moyenne avec une qualité de matériaux passable. Heureusement, tout cela est parfaitement assemblé et l’ensemble parait solide. L’habitabilité est très satisfaisante vu la taille du véhicule. Les sièges arrière sont coulissants et le coffre dispose d’une bonne capacité de chargement.

 

 

Technique et tarifs :


Ce Hyundaï IX20 disposait donc d’un bloc moteur 1.4L CRDi qui développe 90ch à 4000tr/mn et 22.5kg/m de couple à 1750tr/mn. Elle abat le 0 à 100km/h en 14.5s et peut rouler à 167km/h. L’auto pèse 1370kg, mesure 4.10m de long pour 1.76m de large. Lors de l’essai, sa consommation moyenne était de 7.0L au 100km.


Trois niveaux de finition possibles avec la version Equipage : ABS, 6 airbags, climatisation, rétros électriques, antibrouillards, orinateur de bord, banquette arrière coulissante et inclinable, boîte à gants réfrigérée, lecteur CD MP3 RDS 4HP + 2 tweeters, prise USB, auxiliaires, Ipod et Iphone, commande au volant. (Tarif : 1.4CRDi 77ch à 21 900€)


Version Grand-Large : + Jante alu 16 pouces, vitres arrières surteintées, allumage auto des feux, allumage auto des essuies-glace, climatisation automatique, radar de recul, régulateur et limiteur de vitesse, câble Ipod, volant cuir, miroirs éclairés, range lunettes. (1.4CRDi 90ch à 23 900€)


Version Odyssée : + Caméra de recul, démarrage sans clé, double toit panoramique et ouvrant, rétro int électrochrome, détecteur de pression des pneus, ESP. (1.4CRDi 90ch à 27 900€)

 

  


Impression à l’essai :


Evidemment, on se sent comme un poisson dans l’eau, dans cette version Odyssée, représentant la haut de gamme de ce modèle. Le démarrage sans clé est un luxe appréciable. Le moteur est d’une discrétion totale. L’insonorisation a vraiment été poussée à l’extrême. Ce IX20 vous isole du monde extérieur. Maniable, elle se montre très douce en ville et on peut profiter en prime du système « stop and start » qui parfait le bilan confort. On ne va pas s’arrêter là. Ce nouveau petit monospace va nous prouver qu’il peut-être aussi une très bonne routière. Sur la nationale, on perçoit à peine les bruits aérodynamiques. Elle dispose de suffisamment de puissance pour ne pas traîner sur la route. Néanmoins, à cause de son poids élevé, le petit 1.4CRDi demandera le rapport inférieur lors de certains dépassements. Sur routes sinueuses, on profite d’un châssis très sain. Hyundaï a opter pour le confort du côté des suspensions. Le roulis est contrôlé, mais le train avant n’est pas assez incisif par moment. Résultat, le comportement est un peu pataud à la limite quand on attaque un peu. Heureusement, l’ensemble reste très sécurisant et l’auto ne se désunit jamais. Je peste un peu contre cette monte pneumatique qui n’arrête pas de geindre à chaque virage. Revers de la médaille, sur chaussée dégradée, le confort est vraiment appréciable. Difficile de faire mieux sur ce point, le IX20 ne maltraite jamais ses occupants et c’est ce qu’on demande à une familiale après tout. On peut alors profiter pleinement de cette version suréquipée. Le toit panoramique en deux parties amène un peu de gaieté à bord et les enfants profitent d’une banquette arrière inclinable et coulissante. En prime, votre femme n’aura plus d’excuses si elle abîme votre voiture en ville. La caméra de recul qui se trouve dans le rétroviseur est vraiment ingénieux. Bref, Hyundaï met la barre très haut avec ce IX20 qui n’a rien à envier à la concurrence.

 


Conclusion :


Toujours aussi surprenant, le constructeur coréen continue de proposer des nouveaux produits très attrayants. Evidemment, on sent immédiatement une montée en gamme dans ses produits. Très technologique, le IX20 offre trois niveaux de finition selon la grandeur de votre porte-monnaie. On regrette néanmoins, l’absence d’ESP de série, un équipement sécuritaire très important aujourd’hui. Magnifiquement dessinée, le IX20 n’aura aucun mal à plaire aux chalands. On espère quand même une motorisation plus virulente en diesel, qui devrait offrir un agrément de conduite encore plus intéressant.


Les Plus :


- Ligne réussie
- Habitabilité
- Confort excellent
- Equipement
- Insonorisation
- Maniabilité
- Consommation
- Comportement sain….


Les Moins :


- ….mais un peu pataud
- Pas d’ESP de série
- Qualité de certains matériaux à bord

 

 

Mars 2011