Accueil>Essais Automobiles>Hyundai Santa-Fe 2.2CRDi 197ch

HYUNDAI SANTA-FE 2.2CRDi 197ch BA 4WD Odyssée


Elle vise la catégorie Premium


Présentation :


Le Hyundai Santa-Fe existe maintenant depuis 12 ans. En Europe, il s’est écoulé près de 350 000 exemplaires de ce modèle phare de la gamme Hyundai. Nous voici à la troisième génération. On avait senti déjà une montée en gamme en 2006 lorsque nous avions découvert la deuxième mouture. Ce tout nouveau modèle vise carrément plus haut. Le but recherché est clair, allez chasser sur les terres du BMW X3 ou Audi Q5. Il devait s’appeler IX45 pour se fondre dans la gamme. Pour des raisons marketing, Hyundai a préféré garder son patronyme d’origine.

 

 

Style :


Le design adopte des lignes plus tranchantes qu’auparavant. Ce nouveau Santa-Fe profite d’un style plus anguleux, plus agressif, avec notamment cette grosse calandre avant, et son bouclier qui abrite des feux à leds très stylés. De profil, on remarque toujours les passages de roues gonflés qui abritent des jantes de 18 ou 19 pouces. Plus basse en garde au toit, le Santa-Fe paraît plus affûté. A l’arrière, on apprécie les lignes tendues et moins torturées que la génération précédente.

 


Intérieur :


A bord, le Hyundai Santa-Fe a gardé son espace vitale intact. Effectivement, l’habitabilité est une de ses forces. Ce SUV n’a pris que 3cm en longueur. Le coffre cube de 534 à 1570 litres. On peut même profiter d’une troisième rangée de sièges pour les familles nombreuses. Bien sûr, pour faire dans le Premium, la marque Coréenne a dû revoir le niveau de finition à bord. Evidemment, il est en progrès, avec des plastiques de qualité correcte, et un assemblage soigné. Le dessin de la planche de bord est plutôt réussi. Sans atteindre l’excellence, le conducteur et ses passagers seront tout de même choyés dans ce Santa-Fe. Il n'en manque plus que quelques matériaux nobles pour parfaire l'ensemble.

 


Technique et tarifs :


Le Hyundai Santa-Fe profite toujours du 4 cylindres 2.2CRDi qui développe 197ch à 3800tr/mn et 421nm de couple à 1800tr/mn. L’auto croise à 190km/h et abat le 0 à 100km/h en 9.8s. L’auto mesure 4.69m de long et loge 7 personnes. Sa consommation moyenne est annoncée pour 6.1L au 100km (9.4L au 100km lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 149g/km (176g/km en boîte auto).


L’équipement comprend l’ABS, les airbags frontaux, latéraux, rideaux et genoux, le contrôle de frein en descente, le détecteur de retournement, l’ESP, les feux à leds, les antibrouillards, le régulateur de vitesse, le système isofix siège enfant, l’alarme périmétrique, la chaîne hifi MP3 RDS USB 4HP+2 tweeters, la climatisation bi-zone, la direction électrique Flex-Steer, le système bluetooth à commande vocale, la prise 220v, la caméra de recul sur écran LCD, la calandre chromée, les jantes alu 19 pouces, l’ouverture et le démarrage sans clé, les phares aux xénons, les sièges électriques et la sellerie cuir. Le tarif de notre modèle Odyssée est de 52 900€TTC chez ECORE.


Autres modèles disponibles


- Santa-fe 2.2CRDi 197ch 2WD Grand large à 43 900€TTC
- Santa-fe 2.2CRDi 197ch 2WD BA Grand large à 46 900€TTC
- Santa-fé 2.2CRDi 197ch 4WD Grand large à 45 900€TTC
- Santa-fe 2.2CRDi 197ch 4WD BA Grand large à 48 900€TTC

 

   

 

Impression à l’essai :


Sur ce modèle haut de gamme, on s’approche juste de la voiture, et les rétroviseurs se déplient, le véhicule est ouvert. Il n’y a plus qu’à appuyer sur le bouton Start. Caméra de recul pour les manœuvres, en ville, la conduite est grandement facilitée par la boîte automatique à 6 rapports. Boîte très douce, à défaut d’être réactive. Pour se bouger un peu, il faudra allez « franco » sur l’accélérateur, et réveillez les 197ch de l’engin. Les performances sont tout à fait acceptables pour un engin de ce poids. Près de deux tonnes à mouvoir, le 2.2CRDi s‘en sort très bien. Néanmoins, c’est surtout en rythme balade que l’on apprécie ce gros SUV. Son châssis extrêmement confortable, sa direction paramétrable (Confort, normal et sport), et son silence de fonctionnement, ce Santa-Fe de troisième génération fera des merveilles le week-end, quand vous baladerez votre petite famille. La famille peut même être grande, les 7 places disponibles étant plutôt accueillantes. Les deux places d’appoint dans le coffre sont à réserver pour les plus jeunes d’entres nous. On revient donc sur l’agrément de conduite, avec un châssis sain, mais qui aura tendance à vous balloter de tous les côtés si vous adoptez une conduite brutale. Ce sentiment de tangage est amplifié par la hauteur d’assise trop importante. La tenue de route est bonne, mais on a du mal à sentir le châssis. Sur les grosses irrégularités de la route, on sentira également les tremblements de la caisse, la rigidité de l’ensemble étant mis à mal dans ces conditions. Sur route nationale, on reste par contre bluffé par le silence et cette impression de survoler la route, en gommant la sensation de vitesse.


Impression en vidéo http://youtu.be/EWqrhU-T-PE

 


Conclusion :


Toujours plus haut de gamme, le Hyundai Santa-Fe a presque réussi son pari, concurrencer directement les Premiums allemands. Encore un petit effort au niveau de la finition, une boîte plus dynamique et un poids moins important auraient parfait l’ensemble. Peu importe, elle se rattrape largement, grâce à son confort royal et son habitabilité de limousine.

 

Les Plus :


- Finition en progrès
- Moteur volontaire
- Silence de fonctionnement
- Confort appréciable
- Habitabilité impressionnante
- Capacité de chargement
- Châssis sain
- Equipement pléthorique
- Design plus agressif
- Boîte automatique agréable….


Les Moins :


- ….mais manquant de réactivité
- Poids conséquent
- Hauteur d’assise

 

 

Janvier 2013