Accueil>Essais Automobiles>Hyundai Veloster Turbo

HYUNDAI VELOSTER TURBO

 

Plus de coffre, plus de gueule



Présentation :

Avec le Veloster, Hyundai tente de dynamiser sa gamme, en proposant un véhicule d’allure dynamique, original par son design asymétrique et plutôt confortable, avec son équipement haut de gamme. La version atmosphérique 1.6MPi disponible à la Réunion, servait de modèle de base au Veloster. Bien suffisant dans la vie quotidienne, ce moteur était quand même victime de critiques quelque peu acerbes de la part de la clientèle la plus sportive. Ce nouveau modèle nous offre à la fois l’injection directe et un petit turbo, ce qui devrait arranger grandement les choses niveau punch.

 


Style :

Le Veloster est toujours aussi original sur ce point. Deux portes côté passagers pour l’aspect familliale, et une porte côté conducteur pour un style sportif, le Veloster est un véhicule asymétrique qui ne manque pas de caractère au niveau du design. Par rapport à la version de base, le Veloster Turbo offre évidemment quelques petits artifices pour un surplus d’agressivité. Le véhicule est disponible de série avec des jantes 18 pouces, avec des pneus plus large, les deux sorties d’échappement sont rondes à présent, l’auto s’élargit de 1.5cm et grandit de 3cm à cause des nouveaux boucliers avant et arrière. La calandre est plus simpliste, ce Veloster semble vouloir dévorer le bitume. Les antibrouillards sont spécifiques, et le diffuseur arrière profite d’un nouveau dessin.

 


Intérieur :

Malgré son nouveau côté sportif, le Veloster compte bien à offrir à ses passagers, un confort digne de ce nom. Ce modèle haut gamme turbocompressée dispose de tous les équipements de confort, et même un peu plus en option. L’écran tactile, le système audio haut de gamme ou la sellerie cuir siglé turbo vous met tout de suite dans l’ambiance. Hyundai ne fait pas les choses à moitié, et se montre digne de sa réputation, en offrant un équipement et un confort sans faille. L’habitabilité ne change pas, la place pour les jambes est correcte et le coffre cube 320 litres, ce qui suffit largement dans la vie de tous les jours. La garde au toit à l’arrière n’est par contre pas adaptée à un grand gabarit.



Fiche technique et tarif :

Ce Veloster Turbo est donc équipé d’un bloc 1.6L essence injection directe turbocompressé, qui développe 186ch à 5500tr/Mn et 265nm de couple à 1500tr/mn. L’auto mesure 4.25m de long pour 1.81m de large, et sa garde au toit est de 1.40m. Son poids est de 1255kg. Ce Veloster abat le 0 à 100km/h en 8.4s et roule à 214km/h. Il chausse du 215/40R18 et se pare d’une boîte manuelle à 6 rapports. La consommation moyenne est annoncée pour 6.9L au 100km (8.9L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 159g/km.

L’équipement comprend l’ESP, 6 airbags, les jantes alu 18 pouces, l’écran couleur tactile, le système bluetooth intégré, la climatisation manuelle, le détecteur de luminosité, la sellerie cuir siglé Turbo, les feux diurnes à leds, les feux xénons, le régulateur de vitesse, le radio CD MP3 avec prise auxiliaire et le volant cuir multifonctions. Le tarif est de 31900€TTC (+ecotaxe de 1500€) chez Ecore.

  

Impression à l’essai :

Installé assez bas, et bien calé dans les sièges en cuir, le Veloster met tout de suite à l’aise son conducteur. On prend vite ses marques. L’ergonomie est simple, les commandes sur le volant intuitives, et l’écran tactile facilite l’ergonomie. Pas de frissons au démarrage par contre, le son du 4 cylindres turbo est plutôt banal. A la conduite, cette version turbo diffère totalement du modèle atmosphérique. Le moteur relance dès 1500tr/mn, et il est maintenant inutile de cravacher ce dernier. On passe rapidement les rapports, et on adopte une conduite écologique. Je sais, ce n’est pas forcément la vocation du Veloster. On décide très vite de s’amuser sur les routes de campagne de notre belle île. Le 1.6Gdi-T est plutôt volontaire, et commence à s’essouffler uniquement à 6000tr/mn. Heureusement, on dispose depuis un moment de la puissance maximum. La boîte de vitesse est précise et plutôt bien étagée. Hyundai a aussi fait des efforts au niveau de la direction électronique. Un meilleur feeling en courbe, un point milieu moins flou, et ce qu’il faut de dureté en conduite dynamique, le Veloster est plutôt rassurant à la limite. Son caractère un peu trop sage privilégie le sous-virage, même si on arrive à placer le train arrière par moment. De plus, le moteur un peu trop linéaire nous prouve une fois de plus, que le Veloster n’est pas une sportive pure et dure, mais plutôt une très bonne GT dynamique. Effectivement, le confort fait parti de ses atouts. Peu importe le type de route rencontré, ce Hyundai vous emmènera loin sans vous fatiguer.

Impression en vidéo  http://youtu.be/PO_OFcd_7Qo

 


Conclusion :

Le Hyundai Veloster, c’est d’abord un look, mais qui a le sens de la famille, avec cette petite porte supplémentaire à droite, ou son coffre suffisamment spacieux. Ce nouveau moteur moteur amène le dynamisme qui lui faisait défaut, mais il apporte surtout un bien meilleur agrément de conduite. Sans être extrême, le Veloster Turbo se montre efficace quand on décide de le chatouiller un peu. Bien sûr, Hyundai a calqué ses tarifs sur la concurrence, étant sûr de la qualité de son produit. Il devra se frotter à la Peugeot RCZ THP ou le Volkswagen Scirocco TSi, des poids lourds de la catégorie.


Les Plus :

- Agrément de conduite en hausse
- Aspects pratiques pour la famille
- Equipement de série
- Insonorisation
- Ergonomie
- Comportement routier très sûr
- Direction plus précise
- Boîte bien étagé
- Confort
- Moteur suffisamment puissant…..

Les Moins :

- …mais trop linéaire
- Garde au toit à l’arrière
- Sonorité moteur
- Ticket d’entrée élevé

 


Juillet 2013