Accueil>Essais Automobiles>Mazda CX5 2.2D 175ch

 

MAZDA CX5 2.2D SkyActiv 175ch AWD

 

Un concurrent de choix

 

Présentation :


Mazda prend souvent son temps dans la conception de ses nouveaux modèles, mais le résultat est toujours très abouti. Les autres constructeurs ont depuis longtemps envahi la catégorie des Crossovers ou SUV compacts. Parmi les meilleurs de la catégorie, on compte le célèbre Qashqaï, le très confortable 3008, le Sportage ou IX35 ou encore le Tiguan. Bref, la liste est encore longue et ce Mazda CX5 va avoir du mal à se faire une petite place sur le marché. Mazda l’a doté des toutes dernières technologies moteur et châssis. Voyons ce qu’elle nous réserve armé de ce label « SkyActiv».

 

 

Style :


Le nouveau style de la marque japonaise s’appelle « Kodo Design ». Une calandre verticale souligné de chrome qui se prolonge jusqu’au feux avant, des ailes avant arrondies, des nervures de carrosserie au bas des portes et un hayon arrière aux angles saillants. L’ensemble est plutôt dynamique et offre à cette nouvelle arrivante une vrai personnalité. Bref, le CX5 impose son style dans la catégorie avec un design très moderne.

 


Intérieur :


Dans l’habitacle, le dessin de la planche de bord est beaucoup plus traditionnel. On est bien dans une japonaise. Pas très original, il met par contre en avant une finition et une qualité d’assemblage dans la très bonne moyenne. On regrette une ambiance quelque peu austère. Pourtant, la liste d’équipement est assez impressionnante, l’ergonomie est plutôt bonne, l’écran couleur est presqu’une nécessité aujourd’hui et les compteurs sont très lisibles. Mazda a aussi fait des efforts côté habitabilité pour un véhicule de 4.55m. Le coffre est très vaste avec ses 503 litres, avec en prime une banquette rabattable 40/20/40 qui peut faire passer la capacité de chargement à 1620 litres.

 

 

Technique et tarifs :


Notre modèle d’essai disposait donc du bloc diesel cubant 2191cm3 accouplé à deux turbos. L’auto développe donc 175ch à 4500tr/mn et 420nm de couple à 2000tr/mn. Le CX5 mesure 4.56m de long pour 1.94m de large, et sa garde au toit est de 1.71m. Ce SUV pèse 1550kg, armé de sa transmission intégrale AWD. Il chausse du 225/55R19. Ce Mazda CX5 abat le 0 à 100km/h en 8.8s et roule à 207km/h. Mazda annonce une consommation de 5.2L au 100km en moyenne, pour des rejets de CO2 de 136g/km.


L’équipement comprend le DSC (contrôle de trajectoire), le DTC (antipatinage), l’ABS, l’aide au freinage intelligent SCBS, les airbags frontaux, latéraux et rideaux av et ar, le contrôle de pression des pneus, la prise jack et le port USB, l’assistant au démarrage en côte, le rétroviseur int photochromatique, le système bluetooth, l’écran couleur 5.8’’ tactile, les antibrouillards, les rétros rabattables électriquement, la climatisation automatique bi-zone, le régulateur de vitesse, le détecteur de pluie et de luminosité, les feux bi-xénons avec lave-phares, le radar av et ar, la caméra de recul, les jantes alu 19 pouces, le système audio Bose 9HP, le toit ouvrant électrique, la sellerie cuir, les sièges av électriques et chauffants, le volant cuir multifonction. Les tarifs varient de 39 500 à 46 900€ selon le modèle choisi (2.2D 150ch 2WD, 2.2D 175ch AWD ou 2.2D 175ch AWD BA).

 

  

 

Impression à l’essai :


La conception d’une Mazda, c’est tout un ensemble de progrès technologique concernant la structure du véhicule, son amortissement ou ses motorisations. Cela s’appelle le « SkyActiv ». Le CX5 propose donc un châssis rigide (acier à haute limite d’élasticité), léger, bien amorti, et une motorisation 2.2D très particulière, avec un taux de compression très bas par rapport à la concurrence. A la conduite, on note immédiatement la précision de la direction, les mouvements de caisse bien contrôlés, et le côté incisif du train avant. Bien sûr, notre modèle 4 roues motrices est un peu plus lourd que la version de base. Néanmoins, cette 4WD a l’avantage de motricer dans toutes les conditions. Impossible d’intervenir pour le mode de transmission, le CX5 laisse ce travail à l’électronique qui gère la répartition du couple entre les essieux. Notre modèle était équipé de jantes en 19 pouces. Malgré cela, le confort est un des points forts de ce Mazda, même si les petites irrégularités de la route feront trembler quelque peu la caisse. Le moteur est un vrai bonheur à l’usage. Il peut prendre 5000tr/mn sans avoir l’air de forcer, ce qui n’est pas commun pour un bloc diesel. Pas besoin d’atteindre ce régime. Avec son système de double suralimentation, le CX5 offre un agrément de conduite incomparable dès les bas régimes, et ça pousse tout le temps. Jamais explosif, le moteur privilégie l’efficacité avant tout, avec des montées en régime assez linéaire.


Impression à l'essai  http://youtu.be/LEZb536DTo4

 


Conclusion :


Mazda a pris son temps pour proposer enfin un SUV compact, mais le résultat est plutôt très convaincant. Ce modèle haut de gamme en offre beaucoup, agrément de conduite en toute circonstance, équipement de série très complet, difficile de critiquer cette japonaise qui n’aura aucun mal à emprunter des chemins de terre, avec sa transmission intégrale. On regrette juste une fiscalité peu avantageuse à cause de sa cylindrée de 2.2D (octroi de mer pour la Réunion) et une ambiance à bord manquant d’originalité. Mazda vise simplement la première place en terme de performances et de qualité de fabrication pour pallier le manque d’image de la marque sur le vieux continent. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

 

Les Plus :


- Moteur puissant et disponible
- Toucher de route
- Comportement routier très sûr
- Qualité de fabrication très sérieuse
- Equipement complet
- Rapport conso/performances
- Design original
- Ergonomie à bord
- Habitabilité conséquente
- Capacité de chargement
- Finition satisfaisante…..

 


Les Moins :
- …mais ambiance un peu austère
- Octroi de mer élevé (tarif)

 

 

Juin 2014