Accueil>Essais Automobiles>Mitsubishi L200 2.4Did 181ch

MITSUBISHI L200 Double Cab 2.4DiD 181ch Instyle BVA

 

 

Pour aller aux champs ou à la plage

 

Présentation :

 

Les Pick-ups ont toujours connu un beau succès à la Réunion. C’est un peu normal, entre campagne et mer, notre environnement est propice à l’utilisation de ce genre de véhicule très pratique. Cette catégorie est dominée principalement par les Japonaises, malgré le Ford Ranger ou le dernier arrivée dans la catégorie, l’Amarok de Volkswagen. Sortie en 1978, le Mitsubishi L200 a maintenant 38ans, et on en est seulement à la cinquième génération. Pour ne pas se faire distancer en part de marché, Mitsubishi revoit de fond en comble son mythique Pick-up. Nouvelle plate-forme, nouvelle motorisation et nouvelle transmission, la marque aux diamants veut démontrer une fois de plus, tout son talent en matière de véhicule tout-terrain. N’oublions pas que nous avons à faire à la marque automobile la plus titrée sur le Dakar.

 

 

Style :

 

Le Mitsubishi L200 est certainement le pick-up qui ressemble le moins à un utilitaire. Avec ses 5.20m, sa grande benne, sa garde au sol de camion et ses grosses roues, le L200 a bien évidemment toutes les caractéristiques techniques d’un bon vieux pick-up. Néanmoins, Mitsubishi tient à lui donner une certaine personnalité, avec un style moins anguleux que la concurrence à l’image du modèle précédent. On note la nervure de carrosserie de profil qui va se fondre dans les feux avant et arrière, la ridelle qui se part des mêmes attributs, et de cette calandre qui fait la part belle au chrome. On la trouve même un peu clinquante. On remarque également ses feux de jour à Led et ses jolis boucliers avec plastique type alu. Bref, le Mitsubishi L200 se veut plus moderne et stylé à la fois.

 

 

 

Intérieur :

 

Pas question de se balader toute la journée dans une camionnette à la finition désuète, les constructeurs ont compris les nouvelles exigences de la clientèle concernée. Le Pick-up doit se rapprocher le plus possible de la catégorie des SUV dans ce domaine. Le dessin de la planche de bord est plutôt réussi. Les compteurs lisibles, l’ergonomie digne d’une bonne japonaise, la console centrale laquée, le grand écran couleur, les commandes de climatisation de bonne facture, et les différentes commandes au volant, le Mitsubishi L200 est plutôt agréable à vivre. Bien évidemment, les plastiques sont plutôt durs, mais l’ensemble paraît robuste et bien adapté à un usage professionnel. J’aura apprécié un accoudoir moelleux au niveau des contre-portes. On apprécie par contre la douceur des sièges. Notre version Double Cab propose un espace vital assez impressionnant avec trois vraies places à l’arrière, et une largeur conséquente pour les coudes. Le rêve pour une balade en famille.

 

 

  

 

Technique et tarifs :

 

Notre modèle d’essai Double Cab mesure donc 5.21m de long, 1.82m de large et sa garde au toit est de 1.78m. Ce L200 perd quelques dizaines de kilos avec cette nouvelle génération et pèse 1875kg à vide. L’angle d’attaque est de 30°, l’angle ventral de 24° et l’angle de fuite de 22°, pour un angle de dévers de 45°. Sa garde au sol est de 21cm. Le L200 peut traverser des gués de 60cm. La benne peut accepter une charge de 1030kg, et l’auto peut tracter jusqu’à 750kg. Ce nouveau modèle dispose d’un tout nouveau 4 cylindres 2.4DiD qui développe 181ch à 3500tr/mn pour un couple de 430nm à 1500tr/mn. Il roule à 177km/h. Mitsubishi annonce une consommation mixte de 7.2L au 100km (10.6L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 189g/km.

 

L’équipement comprend, l’ABS, l’ESP, l’EBD, le BOS (freinage prioritaire), le HSA (l’aide au démarrage en côte), le LWD (l’alerte de franchissement de ligne), les 7 airbags (dont un au niveau des genoux), les fixations isofix (sièges enfants), le régulateur et limiteur de vitesse, la caméra de recul, les rétroviseurs rabattables électriquement, les marchepieds, le volant multifonctions, la climatisation automatique bi-zone, le système d’ouverture et de démarrage sans clé, la sellerie cuir, les sièges électriques et chauffants, le système audio CD MP3 6HP, l’écran couleur 7 pouces, le système bluetooth à reconnaissance vocale, le port USB, l’allumage automatique des feux, le détecteur de pluie, les feux de jour à Led, les bi-xénons et les jantes alu 17 pouces.

 

Modèles disponibles

 

Club Cab

- L200 Club Cab 2.4DiD 154ch Inform Clim à 29 200€TTC
- L200 Club Cab 2.4DiD 154ch Invite à 31 000€TTC
- L200 Club Cab 2.4DiD 181ch Intense à 34 400€TTC

Double Cab

- L200 Double Cab 2.4DiD 154ch Invite à 32 500€TTC
- L200 Double Cab 2.4DiD 181ch Intense à 37 800€TTC
- L200 Double Cab 2.4DiD 181ch Instyle BVM à 39 900€TTC
- L200 Double Cab 2.4DiD 181ch Instyle BVA à 41 900€TTC (Modèle d’essai)

 

  

 

Impression à l’essai :

 

Mitsubishi propose déjà ce bloc de dernière génération, qui est, il faut bien l’avouer, assez discret et très souple à l’usage. La puissance est bien là, et il se marie plutôt bien avec la boîte automatique à 5 rapports. Cette boîte a un fonctionnement à l’ancienne, avec ce temps de réponse au démarrage et cette fonction roue libre en descente. Vous pouvez alors activer les palettes au volant pour disposer du frein moteur. Ce bloc est également assez sobre grâce à son admission variable, mais également grâce au coefficient de pénétration dans l’air qui passe de 0.46 à 0.40. Le nouveau châssis se montre à la hauteur, avec cette structure plus rigide de 7%, sa prise de roulis contrôlée, et ses suspensions assez souples qui apportent un confort acceptable pour un pick-up. Non chargé, ce L200 vous rappellera tout de même qu’il dispose toujours de lames comme suspensions arrière, avec de nombreux tressautements sur chaussée dégradée. Je suis moins convaincu par la direction qui me paraît trop légère, mais surtout qui ne me renvoie pas suffisamment d’informations concernant le niveau d’adhérence. En tout-terrain, le système Super Select II fait des merveilles, et j’aurai bien du mal à trouver les limites de l’engin. Cette petite molette est un vrai plaisir et gère parfaitement votre motricité selon les conditions de roulage grâce à la fonction 4WD Auto qui vous permet de ne plus vous occuper de rien.

 

Impression en vidéo   https://youtu.be/bd48ToPaS_4

 

 

Conclusion :

 

Le Mitsubishi L200 devrait être distribué dans près de 150 pays. Construit en Thaïlande où il porte le patronyme de Triton, il dispose du bon moteur, d’un châssis performant et d’une transmission magique. Bien équipé et relativement confortable, il fera le bonheur des familles grâce à son habitabilité exceptionnelle en version Double Cab. Certains petits défauts persistent comme pour la plupart des pick-ups. Le compromis parfait n’existe donc toujours pas.

 

Les Plus :

 

- Moteur volontaire et discret
- Consommation en baisse
- Confort très correct
- Habitabilité
- Comportement routier satisfaisant
- Nombreuses aides à la conduite
- Equipements
- Capacité réelle en tout-terrain
- Design réussi….

 

Les Moins :

 

- ….malgré une calandre limite « bling bling »
- Direction moyenne (légèreté et feeling)

 

 

Janvier 2016