Accueil>Essais Automobiles>Nissan Juke Nismo

NISSAN JUKE NISMO 4WD CVT

 

Nismo débarque en Europe



Présentation :

Le Nissan Juke est apparu en 2009. Après le Qashqaï, Nissan s’est tourné une fois de plus vers la catégorie des crossovers pour appâter le client, et ça marche. Son succès a été immédiat. Son style fort et expressif, on aime ou on déteste, mais le Juke ne laisse pas insensible. Pour dynamiser sa gamme, Nissan a décidé de faire appel à son département Motorsport, plus connu sous le nom de Nismo au Japon. Au programme, on a donc droit à tous les attributs de la petite sportive. Bas de caisse, jantes 18 pouces noires, becquet sur le hayon, diffuseur arrière intégrant l’antibrouillard, un bouclier avant spécifique, rien ne manque pour rendre ce Juke très racé. Ce Juke est disponible, soit avec la boîte manuelle à 6 rapports en traction, ou avec la boîte CVT accouplée à la transmission intégrale.

 

 


A bord, Nissan offre un équipement ultra complet et une ambiance sportive. Les sièges baquets en alcantara, le volant en cuir et alcantara marqué en son point milieu, le pédalier en aluminium, le compte-tours à fond rouge, ce Juke soigne ses passagers. Le conducteur est gâté, avec un équipement haut de gamme. La finition est par contre juste correcte et l’habitabilité ne fait pas d’étincelles.




Technique et tarif :

Le Juke Nismo s’équipe d’un bloc 1.6 Turbo à injection directe développant 200ch à 6000tr/mn et 250nm de couple à 2400tr/mn. L’auto mesure 4.17m de long pour 1.77m de large, avec une garde au toit de 1.57m. Le poids est de 1325kg. Il chausse du 225/45R18. Ce Juke avale le 0 à 100km/h en 7.8s et roule à 215km/h. Le coffre cube entre 251 et 830dm3. La consommation moyenne lors de notre essai était de 9.5L au 100km pour des rejets de CO2 de 159g/km.

L’équipement comprend l’ABS, l’ESP déconnectable, les six airbags, la transmission intégrale, la boîte CVT à variation continue, les jantes alu 18 pouces, les vitres sur-teintées, les sièges baquet en suédine, l’entrée et le démarrage sans clé, la caméra de recul, le système multimédia CD 6HP, la prise auxiliaire USB, la connexion bluetooth, l’écran tactile, les sièges chauffants, un ordinateur de bord avec données télémétriques et le régulateur de vitesse. Le tarif est de 32 500€TTC à la Sogecore.

   

Impression à l’essai :

Nous voilà donc dans le petit Juke ultime. Cette version sport offre une ambiance très sympathique, et on apprécie dès le démarrage, la sonorité assez suggestive du 1.6L Turbo. En ville, la boîte CVT fait des merveilles. Douce, reposante, on se place automatiquement en mode Eco pour essayer d’économiser un peu de carburant. Mais la curiosité l’emporte, et on a envie de voir ce qu’elle a dans le ventre. Mode Normal, puis très vite, mode Sport pour faire ronfler la belle. La boîte à variation continue montre alors ses limites en conduite dynamique. Ca patine un peu trop, et l’auto perd en efficacité à chaque sortie de virage. Le châssis est pourtant bien équilibré, et la transmission intégrale fait son travail correctement. Néanmoins, n’oublions pas qu’il s’agit d’abord d’un crossover. On ne pourra pas atteindre le niveau d’adhérence d’une Clio RS ou 208Gti. Avec le contrôle de trajectoire déconnecté, on s’amusera quand même à son volant, grâce à un comportement joueur dans les petits enchaînements. On passe en mode séquentiel pour plus de dynamisme. On a droit à 7 rapports pré-programmés. L’ensemble paraît plus réactif, même si la boîte hésite un peu trop lors des changements de rapports. Bref, malgré un châssis raffermi et une transmission intégrale, le Juke Nismo reste d'abord un véhicule dynamique, mais pas une pure sportive.

Impression en vidéo http://youtu.be/tR4NCuC-YrE

 


Conclusion :

Nismo tente une percée en Europe avec le Juke. L’ensemble paraît sportif et l’auto est plutôt dynamique. Je vous conseille quand même la boîte mécanique pour plus de sportivité. Elle n’a malheureusement pas droit à la boîte à double embrayage de sa cousine, la Clio RS. On aurait également aimé une plus grande différence de puissance entre le modèle de base 1.6DIGT de 190ch. Côté équipement, on est par contre gâté. Rien ne manque, mais on attend toujours une finition plus soignée pour ce Juke.


Les Plus :

- Look plutôt réussi
- Equipement vraiment complet
- Siège baquet Alcantara appréciable
- Confort acceptable
- Moteur volontaire
- Châssis dynamique pour un crossover
- Polyvalence (garde au sol et transmission intégrale)
- Boîte reposante…..

Les Moins :

- ….mais peu sportive
- Consommation en conduite dynamique
- Capacité de chargement limitée

 


Avril 2013