Accueil>Essais Automobiles>Nissan Pulsar 1.2DIG-T 115ch

 

NISSAN PULSAR 1.2DIG-T 115CH VISIA

 

Retour dans l'arène du segment C

 

Présentation :

 

Qui se souvient de l’antique Nissan Almera ? Nissan a mis un trait sur cette catégorie depuis déjà quelques années, préférant se reposer sur le succès évident de ses crossovers, le Juke ou le Qashqaï. Néanmoins, comment ignorer une catégorie qui représente quand même 13% du marché automobile, où se battent Peugeot 308, Volkswagen Golf, Renault Mégane, Seat Leon et j’en passe. Avec le Pulsar, Nissan veut se faire une petite place sur le marché et a consciencieusement préparé son retour pour plaire aux chalands.

 

 

Style :

 

Cette compacte familiale reprend simplement les nouveaux codes stylistiques de la marque, avec une calandre en V mettant en avant le logo Nissan qui se prolonge jusqu’au capot moteur, des jantes en alu de série, une ceinture de caisse marquée, des feux arrière type boomerang, un léger diffuseur, un becquet de toit, et pas mal de galbes de carrosserie. C’est plutôt classique mais efficace et moderne.

 


Intérieur :

 

Ce Nissan Pulsar repose sur la toute nouvelle plate-forme évolutive CMF du Qashqaï. Elle propose un des plus grands empattement de la catégorie avec ses 2.70m. Nissan mise donc sur une habitabilité assez exceptionnelle sur le segment C. Effectivement, la place disponible pour les jambes est impressionnante, tout comme la garde au toit. Le coffre n’est pas en reste avec 385 litres, ou 1395 litres de contenance avec les banquettes rabattues. Le dessin de la planche de bord est tout en courbe, et l’ergonomie semble simple et intuitive. On retrouve toutes les dernières technologies Nissan selon le degré de finition, Visia, Acenta ou Tekna. La finition semble correcte malgré une qualité des plastiques à parfaire.

 

 

Technique et tarifs :

 

Notre modèle d’essai était donc équipé du 1.2DIG-T essence turbocompressé qui développe 115ch à 4500tr/mn et 190nm de couple à 2000tr/mn. L’auto mesure 4.39m de long pour 1.77m de large et sa garde au toit est de 1.51m. Le Pulsar pèse 1379kg à vide. Il abat le 0 à 100km/h en 10.7s et roule à 190km/h. Il chausse du 195/60R16. Nissan annonce une consommation de 5.0L au 100km (6.9L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 117g/km.

 

L’équipement du modèle Visia comprend l’ABS, l’ESP, le NBAS, les airbags frontaux, latéraux et rideaux, le système de contrôle de pression des pneus, les jantes en 16 pouces, le becquet de toit, le diffuseur arrière « carbon look », la climatisation manuelle, les vitres électriques av et ar, les feux diurnes, l’ordinateur de bord avec écran TFT, le système stop and start, le régulateur de vitesse, le système audio CD 4HP, les prises aux et USB, le système bluetooth et les commandes au volant. Le Tarif est de 22 400€TTC à la Sogecore.

 

Version Acenta : + Freinage autonome d’urgence, les jantes alu 17 pouces, les vitres et hayon sur-teintés, la clim auto bi-zone, l’ouverture et le démarrage sans clé, le retro électrochromatique, les rétros ext dégivrants, le volant en cuir, l’allumage auto des feux, le détecteur de pluie, les feux à led, le système audio CD 6HP et la caméra de recul.

 

Version Tekna : + le Nissan Safety Shield (surveillance angle mort, alerte de franchissement de ligne, détection d’objet en mouvement), la sellerie cuir, les sièges av chauffants, les rétros rabattables électriquement, les caméras 360° et l’aide au stationnement.

 

Autres modèles disponibles :

 

- 1.2 DIGT 115ch Acenta à 25 300€TTC
- 1.2 DIGT 115ch Tekna à 27 300€TTC
- 1.2 DIGT 115ch Tekna Cuir à 28 300€
- 1.5Dci 110ch Visia à 24 700€TTC
- 1.5Dci 110ch Acenta à 27 600€TTC
- 1.5Dci 110ch Tekna à 29 600€TTC
- 1.5Dci 110ch Tekna Cuir à 30 600€TTC

 

  

 

Impression à l’essai :

 

On est directement plongé dans le monde du silence avec ce Pulsar. Non seulement, Nissan a travaillé sur l’insonorisation, mais en plus, ce petit bloc 1.2 essence turbo est carrément inaudible à l’usage. Bref, vous serez conquis par l’ambiance feutrée et le confort acoustique de cette compacte familiale. Cela n’empêche pas à ce petit moteur de procurer des performances tout à fait acceptables. Le couple est disponible très tôt, le moteur prend vite les tours, même si il a tendance à s’essouffler passé 5000tr/mn. La boîte aux rapports très longs ne joue pas en sa faveur. Heureusement, cela ne dégrade pas de façon dramatique l’agrément de conduite. Si vous ne parcourez pas plus de 15 000km par an, on vous conseille vivement la version essence du Pulsar. Côté comportement routier, rien à redire. Grâce à la toute nouvelle plate-forme CMF, qui équipera d’ailleurs la prochaine Megane, le Nissan Pulsar dispose d’un comportement très sain et même plutôt incisif en conduite dynamique. Il dispose d’un différentiel électronique qui travaille de concert avec l’ESP.L’auto freine la roue intérieure au virage, ce qui permet de limiter le sous-virage. Tout en restant sage, le Pulsar offre déjà une très bonne tenue de route à ce niveau de gamme.

 

Impression en vidéo http://youtu.be/x34DNj37nYg

 

 


Conclusion :

 

Pour son retour dans le segment C, Nissan propose un produit très abouti. Sans être hyper-original, le Pulsar offre un équipement complet et même impressionnant en version Acenta et Tekna, une habitabilité exceptionnelle, un comportement routier rigoureux et deux blocs moteurs convaincants. Le plus dur reste maintenant la reconquête d’une petite part de ce marché très juteux, la longue absence de Nissan sur le segment peut laisser des traces.


Les Plus :

 

- Habitabilité exceptionnelle
- Capacité de chargement
- Equipements
- Contenue technologique
- Ergonomie
- Moteur volontaire
- Comportement routier
- Silence de fonctionnement
- Bon agrément de conduite…

 

Les Moins :

 

- ….malgré la longueur des rapports
- Manque d’originalité à bord
- Offre moteur limitée

 


Février 2015