Accueil>Essais Automobiles>Opel Insignia 2.0CDTi 160ch

OPEL INSIGNIA 2.0CDTi 160ch Cosmo Pack

 


Une berline au style percutant


Présentation :


Petite séance de rattrapage pour AutoZoneRéunion avec cette Opel Insignia. Apparue en 2009, elle venait remplacer la Vectra, en opérant une rupture au niveau du style. Malgré les difficultés financières de la marque sur le plan international, cela n’empêche pas Opel de proposer des produits des plus attrayants, sous couvert de Général Motors, le géant américain. En route donc pour nos premières impressions dans cette berline d’un nouveau temps.

 

 

Style :


La quatrième marque Allemande se devait de réagir au point de vue stylistique pour contrer entres autres, les Audi A4, BMW Série 3 ou Mercedes Classe C. Evidemment, l’Insignia n’a pas pour ambition de jouer les berlines premium. Néanmoins, son style très fort pourra faire réfléchir une clientèle huppée en quête de sportivité et d’élégance. L’Opel propose donc une calandre plutôt musclée mettant en avant le logo de la marque au Blitz. De profil, c’est encore mieux, cette berline s’est appliqué à mettre en avant une ligne se rapprochant de celle d’un Coupé. La ligne de toit est plutôt basse et va se fondre dans la malle arrière qui se pare d’un léger becquet. Pour la partie arrière, on retrouve un style très germanique, c'est-à-dire plutôt massif et dynamique. Néanmoins, aucun effet de lourdeur, l’Opel signe pratiquement un sans faute au niveau design. A noter, la jolie nervure partant du passage des roues et qui descend au niveau du bas de caisse.

 


Intérieur :


Opel n’a pas négligé la vie à bord avec une planche de bord plutôt bien dessinée et qui donne une sensation d’espace. On retrouve même quelques effets de style de la carrosserie comme les poignées de portes intérieures. La qualité des matériaux sont dans la bonne moyenne. On note un assemblage manquant de rigueur à certains endroits de l’habitacle. Rien à dire à part ça, on sent vraiment une montée en gamme dans cette Opel qui présente très bien. Malgré son look de coupé, les passagers arrière n’auront pas à se plaindre de l’espace vitale, les sièges étant placés assez bas afin de pallier la garde au toit très basse. Le coffre est même l’un des plus grands de la catégorie avec ses 500 litres de contenance. On regrette par contre une ergonomie à l’américaine. La console centrale souffre d’une crise d’acné aigüe avec tous ces boutons. Un écran tactile aurait simplifié l’utilisation des différentes fonctions du véhicule.

 


Technique et tarifs :


Cette Opel Insignia disposait donc du 2.0CDTi qui développe 160ch à 4000tr/mn et 350nm de couple à 1750tr/mn. C’est une traction équipée d’une boîte automatqiue 6 rapports séquentielle. Le poids à vide est de 1538kg. Elle mesure 4.83m de long pour 1.86m de large. Elle abat le 0 à 100km/h en 9.5s et peut rouler à 218km/h. La consommation est annoncée pour 5.8L au 100km et les rejets de CO2 sont de 159g/km (malus de 750€).


L’équipement de cette version CosmoPack comprend la sellerie cuir avec sièges chauffants, l’ABS, l’ESP, les 6 airbags, la climatisation bi-zone, le régulateur de vitesse, le détecteur de pluie, le détecteur de luminosité, le système téléphone mains-libres, les radars de stationnement av et ar, les rétroviseurs électriques rabattables, le frein à main électrique, l’écran 16/9ème couleur, le système audio CD MP3 7HP, le siège conducteur électriques avec réglage lombaire à mémoire, le lecteur de panneau (Opel Eye), le contrôle de pression des pneus, les phares adaptatifs directionnels aux xénons et le volant cuir multifonctions. Le tarif est de 41 900€TTC.


Autres versions disponibles


- 2.0CDTi 130ch Edition à 31 000€TTC
- 2.8 Turbo OPC berline à 58 500€TTC
- 2.8 Turbo OPC Break à 59 900€TTC

 

  

 

Impression à l’essai :


Il est temps de se faire une idée plus précise de cette berline germano-américaine sur nos petites routes Réunionnaises. Evidemment, cette version haut de gamme « Cosmo Pack » met tout de suite à l’aise. Comme prévu, je suis un peu perdu au niveau des commandes. Réalisé par les américains, l’ergonomie n’est pas en symbiose avec la logique de mon petit cerveau. Quelques difficultés à régler le système audio, à me servir du régulateur de vitesse ou tout simplement à éteindre la climatisation, il me faudra un certain temps d’adaptation. Tout le contraire par contre quand il s’agit de la conduire. Cette Insignia est très facile à prendre en main et ce modèle à boîte automatique est un vrai régal au niveau de l’agrément de conduite. Le convertisseur de couple ne patine pas et les passages de vitesse sont imperceptibles. Il faut dire qu’elle profite allègrement de la bonne santé du 2.0CDTi. Le couple est bien présent et tracte les plus d’1.5 tonnes avec une facilité déconcertante. Le son du moteur n’est pas forcément agréable. Heureusement, il se fera oublier sur routes nationales. Pas de sensations extrêmes, néanmoins, l’auto pousse suffisamment fort pour être efficace. Tout ça dans un confort très satisfaisant, puisque, tout en étant rigide, la caisse profite de suspensions assez souples. Les jantes de 18 pouces élève le niveau d’adhérence pour un comportement routier hors-pair. L’auto ne se désunit pas et la direction très franche, offre une excellente maniabilité à cette Opel. On note juste un toucher de route perfectible, une conduite quelque peu aseptisée, qui démontre une fois de plus que la voiture aime être menée à bon rythme, mais sans être brusquée. Homogène sur tous les plans, cette Insignia surprend par son efficacité sans jamais montrer les crocs. Retour à la concession, avec une consommation de 7.9L au 100km sur un parcours plutôt sinueux.


Impression en vidéo  http://www.youtube.com/watch?v=I7wvaNJhD-4

 


Conclusion :


Opel a plutôt réussi son coup avec cette berline de nouvelle génération. Nouvelle par le style d’abord, qui n’aura aucun mal à vous séduire. Relativement bien fini, elle offre en prime un plaisir de conduire très intéressant dans un confort appréciable. A défaut d’être sportive, l’Insignia se montre des plus efficaces sur routes sinueuses grâce à un châssis bien né.

 

Les Plus :


- Comportement routier
- Equipement pléthorique
- Moteur disponible
- Look dynamique
- Consommation raisonnable
- Boîte auto 6 rapports réactive
- Bonne présentation à bord…….


Les Moins :


- ….mais à la finition perfectible
- Ergonomie
- Sonorité moteur

 

 

Juillet 2011