Accueil>Essais Automobiles>Volkswagen Jetta 1.6TDi 105ch

VOLKSWAGEN JETTA 1.6Tdi 105ch

 


Belle et pratique


Présentation :


On le sait, les berlines moyenne gamme avec malle n’ont plus vraiment la côte en Europe. La Jetta a toujours connu plus de succès en Espagne ou dans les pays de l’Est. De plus, elle a toujours été perçue comme une Golf dont on aurait ajouté une malle disgracieuse. Si la philosophie est toujours la même, Volkswagen lui donne aujourd’hui sa propre personnalité avec une ligne et un habitacle spécifiques.

 

 

Ligne :


Effectivement, la Jetta est un modèle à part entière dans la gamme VAG maintenant. Elle ne dépareille pas par rapport aux best-sellers de la marque (Golf et Passat). Elle hérite évidemment de la calandre typique des nouvelles Volkswagen. La malle arrière n’est plus une pièce rajouté, elle s’intègre parfaitement dans la ligne générale de l’auto avec un profil très fluide, non dénuée de charme. Par certains côtés, on pourrait même la confondre avec une Audi A4, ce qui est plutôt flatteur.

 


Intérieur :


Avec ses 4.64m de long, la Jetta ne rend que 13cm à la Passat, ce qui annonce une habitabilité plutôt conséquente. La planche de bord profite d’une qualité de finition irréprochable avec des plastiques moussés et un assemblage très satisfaisant. Néanmoins, le dessin n’est pas très original et cela n’arrange pas l’austérité générale qui règne à bord. L’habitabilité est comme annoncée, excellente pour 5 personnes, avec un espace aux jambes suffisant et une garde au toit conséquente aux places arrière. Le coffre est gigantesque avec ses 510 litres.

 

 

Technique et tarifs :


La Jetta dispose don du 1.6L Tdi qui développe 105ch à 4400tr/mn et 250nm de couple à 1500tr/mn. Elle est équipée d’une boîte manuelle à 5 rapports. L’auto pèse 1392kg. Elle abat le 0 à 100km/h en 11.7s et peut rouler à 190km/h. Sa consommation est annoncée pour 4.5L au 100km. Lors de notre essai, nous avons fini avec une conso de 5.8L au 100km. Les rejets de CO2 sont de 119g/km. La Jetta mesure 4.64m de long pour 1.78m de large. Son coffre cube 510L.


L’équipement comprend les jantes alu 16 pouces, les antibrouillards directionnels, le châssis sport, les vitres arrières sur-teintées, la climatisation bi-zone, les radars de stationnement av et ar, le radio CD MP3 8HP avec système bluetooth, le détecteur de pluie, le détecteur de luminosité, le contrôle de pression des pneus, 6 airbags, l’ESP, l’ASR, l’ABS, l’aide au démarrage en côte, les fixations isofix enfants, le volant cuir multifonctions, les tapis de sol, la prise 12volts dans le coffre. Le tarif est de 29 900€TTC chez Cotrans Automobiles. En options, on trouve les jantes alu 17 pouces(690€), le système audi avec écran tactile et chargeur 6CD(490€) et la peinture métallisée(590€).


Autre version disponible


- Volkswagen Jetta 1.6Tdi 105ch DSG7 à 32 400€TTC

 

  

 

Impression à l’essai :


Même si la Jetta s’offre enfin une vrai personnalité, vous ne serez pas perdu à son bord, avec un caractère très Volkswagen. Elle empreinte les trains roulants de ses sœurs, résultat, à la conduite aussi, on retrouve les mêmes caractéristiques. Le modèle le plus vendu sera certainement celui-ci, le Tdi 105ch. Ce petit 1.6L est bien connu maintenant et équipe bon nombre de modèles du groupe VAG. Assez discret, la Jetta profite en plus d’une insonorisation soignée. Disponible, il doit faire malheureusement avec une boîte 5 vitesses. Du coup, les rapports sont assez longs ou trop court selon les conditions de roulage. Lors des relances, on jouera souvent du levier de vitesse. N’oublions pas que cette berline pèse son poids avec ses 1.4 tonnes. Les changements de rapports ne seront pas pénible, la boîte étant précise et les débattements assez courts. Pour le comportement routier, Volkswagen a trouvé un assez bon compromis entre confort et tenue de route. La caisse est bien maintenue, le roulis contrôlé et les pneus de 17 pouces assez larges adhèrent parfaitement à la route. A la limite, c’est le train avant qui flanchera le premier. Si vous accélérez très fort en sortie de virage, il aura tendance à élargir la trajectoire. Bref, là encore, c’est du 100 Volkswagen. Le confort est appréciable, même si vous n’éviterez pas quelques trépidations sur les petites irrégularités de la route. Les bruits de roulement sont quasi-inexistants, ce qui parfait la bonne finition de cette Jetta. Un look de Passat et une finition intérieure de Golf, cette Jetta se positionne parfaitement entres ses illustres sœurs.

 


Conclusion :


Moins bourgeoise que la Passat donc, la Jetta a au moins le mérite d’offrir une habitabilité équivalente pour le tarif d’une Golf. Bien finie, elle se destine à une clientèle familiale qui met l’agrément de conduite et le sens pratique comme critères principaux. On regrette un manque d’originalité à bord avec une finition soignée mais toujours austère. On se consolera avec son équipement complet et son ergonomie parfaite.

 

Les Plus :


- Habitabilité
- Capacité de chargement
- Moteur discret et disponible
- Consommation
- Finition
- Equipements
- Look classique mais propre à la Jetta


Les Moins :


- Manque d’originalité à bord
- Boîte 5 rapports

 

 

Juillet 2011