Accueil>Essais Automobiles>Hyundai Ioniq Hybrid

HYUNDAI IONIQ 1.6GDi Hybrid DCT-6 141ch Premium

 


La solution anti-Prius


Présentation :


Cela fait déjà plus de vingt ans que la Toyota Prius est considéré comme le véhicule écolo par excellence. Les autres constructeurs ont bien essayé de s’acheter une conscience en tentant vaguement la solution de l’hybride, mais aucun d’entres-eux n’a réussi à maîtriser son sujet, comme Toyota sait le faire. Si il y a un groupe qui n’a pas peur des défis, c’est bien le géant coréen Hyundai/Kia. Hybride, hybride rechargeable, électrique et même l’hydrogène, Hyundai compte bien devenir le constructeur le plus éco-responsable au monde à moyen terme. Le fer de lance de son nouveau combat s’appelle Ioniq. Cette berline compacte sera disponible en version hybride, hybride plug-in et électrique. Avec un peu de retard, nous essayons aujourd’hui la classique version hybride, qui sera certainement le modèle le plus distribué en concession.

 


Style :


  Ce Ioniq se présente donc comme une berline 5 portes à hayon. Il est un peu plus long qu’un modèle du segment-C telle que la Peugeot 308, Renault Megane ou Volkswagen Golf, mais cela augure une bonne habitabilité malgré la présence de la batterie. Son design très fluide colle parfaitement avec la philosophie de cette hybride. L’objectif, proposer un coefficient de pénétration dans l’air (CX de 0,24) intéressant, sans sacrifier l’élégance. La calandre trapézoïdale typique de Hyundai est en partie obstruée pour juste laisser entrer la quantité d’air suffisante, les petites touches de bleu sur les boucliers avant et arrière sont spécifiques au Ioniq, la lunette arrière en deux parties est plutôt originale et le dessin des jantes très particulier marque sa différence par rapport aux autres compactes.

 

 


Intérieur :


Prendre place à bord de ce Ioniq vous donne également le sourire. Le dessin de la planche de bord est assez classique, mais l’instrumentation en grande partie numérique, la présence de ce grand écran couleur sur la console centrale et son ergonomie parfaitement étudié, vous mettent parfaitement à l’aise. La finition est en prime plus que correcte pour la catégorie, malgré la présence de quelques plastiques durs. Comme sur la carosserie, les touches de bleu sur les aérateurs, le volant et les sièges, égayent quelque peu l’ensemble. Hyundai s’est appliqué à proposer une habitabilité conséquente pour une petite famille. La batterie lithium-ion placé sous le siège arrière ne constitue pas vraiment un problème au niveau de la modularité. Le coffre cube entre 456 et 1518 litres.

 

  

  


Techniques et tarifs :


   Notre modèle d’essai était donc équipé du 1.6Gdi essence à cycle Atkinson qui développe 105ch et 147nm de couple. Il est accouplé à un bloc électrique de 43ch et 170nm de couple. La puissance cumulée de 141ch et 265nm de couple, permet grâce à une boîte à double embrayage et 6 rapports, un 0 à 100km/h en 10.8s. La vitesse maximum est de 185km/h. Le véhicule pèse 1436kg et chausse du 225/45R17. L’auto mesure 4.47m de long, 1.82m de large, son empattement est de 2.70m, et sa garde au toit de 1.45m. Hyundai annonce une consommation de 3.9L au 100km (4.8L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 92g/km.


     L'équipement de ce modèle Premium comprend l’allumage automatique des phares, les applications AppleCarPlay et Androïd auto, le système bluetooth, le chargeur de smartphone par induction, la climatisation automatique bi-zone, l’entrée et le démarrage sans clé, les feux de jour à LED, l’instrumentation LCD supervision, l’écran couleur tactile 8 pouces, les jantes alu en 17 pouces, les antibrouillards, le régulateur de vitesse, les rétroviseurs rabattables électriquement, les 6 airbags, l’ESP, l’ABS, la caméra de recul avec radar av et ar, le siège conducteur électrique, et le système audio Infinity. Le tarif est de 30 500€TTC chez Ecore.

 

   


Impression à l’essai :

 

      Toujous un peu déroutant le frein de parking à pédale. Je ne m’attendais pas à en voir un dans un véhicule aussi moderne. Tout ça est vite oublié quand on prend la route. La conduite est extrêmement fluide, la boîteDCT6 gère parfaitement les montées en régimes et le moteur thermique est d’un silence appréciable. Il n’y a que lors des fortes accélérations, que la boîte bloque le rapport inférieur pendant un cours instant, en faisant vombrir le petit 4 cylindres. Le silence de la mécanique laisse place à quelques bruits aérodynamiques et de roulement sur nationale. On ne perçoit donc pas le mode de fonctionnement du moteur à haute vitesse (thermique ou électrique), et il faudra vérifier ça sur l’écran central en activant les données de conduite. Les plus excités pourront toujours choisir de rouler en mode sport ou séquentiel. Un compte-tour numérique apparaît alors au centre de l’instrumentation, et le Ioniq devient rapidement brutal, en demandant le maximum de puissance aussi souvent que possible. La pédale d’accélérateur devient très sensible. Pas très écolo tout ça. Pas grand chose à signaler au niveau du comportement routier, avec ce châssis équilibré, et une tenue de route très neutre. Ce n’est peut-être pas la direction la plus précise, ni la plus informative, mais le Ioniq se montre sécurisant à l’usage.

 

Impression en vidéo https://youtu.be/6nDdINkiE3Q

 

 

Conclusion :

 

     Une vrai surprise de la part de Hyundai, qui propose la première vrai alternative face à la Toyota Prius. Le cahier des charges comprenait sûrement un style plus consensuel que la Prius, une boîte procurant un agrément de conduite certain, et des performances générales tout à fait à la hauteur. Mission réussie pour ce Ioniq qui maitrise parfaitement la technologie hybride, et cela à un tarif plutôt serré, vu la liste des équipements.

 

 

Les Plus :

 

- Ligne élégante
- Finition très correcte
- Ergonomie
- Equipements de série (à la Réunion)
- Performances satisfaisantes
- Agrément de conduite
- Confort
- Consommation très basse
- Moteur discret….

 

Les Moins :

 

- mais quelques bruits aérodynamiques et de roulement
- Visibilité arrière limitée (merci la caméra de recul)
- Frein de parking à pied

 

 

Janvier 2018