Accueil>Rubrique Moto>Honda NT1100 DCT

HONDA NT1100 DCT

 


La GoldWing du peuple

 


              La catégorie des grandes routières dans le monde de la moto, est en perte de vitesse. A des tarifs raisonnables, on trouve bien souvent des motos hybrides, mêlant les genres. Roadsters ou trails modifiés, les constructeurs sont obligés de faire un certain nombre de compromis dans la conception de leur modèle. Avec cette NT1100, Honda souhaite proposer un produit abouti, bien fini, pratique, confortable, et bien moins cher que l’énorme GoldWing. Afin de limiter les coûts de développement, le premier constructeur mondial de moto, a choisi de reprendre le cadre et le moteur de sa célèbre Africa-Twin, mais en modifiant totalement la géométrie de l’engin. Alors, est-ce qu’Honda a réussie son pari en concevant sa nouvelle grande routière ?

 


    Côté look, difficile de percevoir le lien technique qui lie la NT1100 à l’Africa-Twin. A l’avant, elle nous rappelle même le maxi-scoot X-ADV 750, avec une face plongeante et une signature lumineuse qui remonte au niveau de la bulle. De profil, le carénage avant alourdit quelque peu la ligne générale et nous rappelle même une référence de la catégorie, la BMW R1250 RT. C’est d’ailleurs sous cet angle, que l’on remarque les nombreuses modifications techniques avec l’Africa-Twin. La moto dispose d’une garde au sol minorée, en perdant 75mm, et la selle est moins haute de 50mm. L’amortissement est inédit, avec un bras oscillant et une fourche avant signés Showa, dont le débattement est considérablement réduit. Bref, le centre de gravité a été abaissé, et cette NT se destine principalement à un usage routier, malgré son look de crossover. Les deux valises arrière de 32 et 33 litres, ne sont pas trop encombrantes, mais il faut bien avouer que ce ne sont pas les plus volumineuses du segment.

 


    Il a fallu rendre cette routière ultra-pratique et confortable. La position de conduite est quasi idéale pour tous types de gabarits. La qualité de fabrication saute immédiatement aux yeux, et on se sent à l’aise rapidement, comme sur toutes les Honda. En guise de tableau de bord, on retrouve un écran TFT de 6.5 pouces et un écran digital en partie basse. Sur le guidon, les nombreuses commandes demandent un temps d’adaptation et elles ne sont malheureusement pas rétro-éclairées la nuit. Vous pouvez coupler votre smartphone au système de la moto, avec les applications Applecarplay ou Androïd Auto. On dispose d’une prise USB et d’une prise 12 volts. La grande bulle est réglable manuellement, mais il faudra forcément s’arrêter pour l’ajuster, en utilisant les deux mains.

 

   


    La Honda NT1100 est également une moto à la pointe de la technologie avec une centrale inertielle, accouplé à de nombreuses aides à la conduite. On peut paramétrer la puissance moteur, le frein moteur et le contrôle anti-cabrage sur trois niveaux. On dispose aussi de trois modes de conduite (Urban, Rain et Tour), ainsi que deux modes personnalisables. Notre modèle d’essai est équipé de la fameuse boîte DCT à double embrayage et 6 rapports, réglable sur 4 niveaux. Le régulateur de vitesse est de série bien sûr.

 

  

  


Fiche technique et tarifs :


Moteur bi-cylindre en ligne à 270° de 1084cm3
Puissance : 102ch à 7500tr/mn
Couple : 104nm à 6250tr/mn
Boîte automatique double embrayage 6 rapports multidisque à bain d’huile
Transmission par chaîne
Cadre double poutre dédoublé en acier
Garde au sol : 175mm
Hauteur de selle : 820mm
Poids : 248kg en ordre de marche (DCT)
Fourche inversée Showa 43mm 150mm de débattement (réglable en précharge)
Bras oscillant monoamortisseur Showa 150mm de débattement (réglable en précharge)
Frein avant double disque de 310mm avec étriers 4 pistons
Frein arrière simple disque de 256mm avec étrier simple piston
Pneu av : 120/70R17
Pneu ar : 180/55R17
Réservoir : 20.4 litres
Consommation mixte : 5.0L au 100km

 

Equipements de série : Poignées chauffantes, prise 12 volts, prise USB-C, valises latérales, béquille centrale, régulateur de vitesse, bulle ajustable sur 164mm.

 

Disponible en blanche, noire ou grise. Au tarif de 18 572€TTC en boîte manuelle et 19 772€TTC en boîte DCT.

 

  

 

Impression à l’essai :


     J’aurai choisi la boîte manuelle pour pouvoir profiter immédiatement de cette NT1100. Et pourtant, la boîte automatique DCT est de plus en plus appréciée chez Honda, et il faut avouer qu'elle se montre performante en toutes circonstances. J’ai préféré paramétrer les aides électroniques grâce au mode utilisateur 1, avec la réponse moteur maximum et le contrôle de traction au niveau 3 pour la sécurité. Malheureusement, la moto n'avait que quelques kilomètres au compteur et les pneus n'étaient absolument pas dégommés. Le feeling est pourtant excellent, et je note quelques différences de sensations entre moi et certains de mes confrères. Je trouve définitivement le compromis confort/dynamisme excellent de la part des ingénieurs Honda. La rigidité de la partie cycle et la fermeté relative de l’amortissement me vont très bien. Au freinage, la moto ne plonge pas exagérément, et le transfert de masse ne me dérange nullement. Il suffit tout simplement de freiner avant la courbe. Le bi-cylindre Honda claque un peu à bas-régimes, mais reste disponible tout le temps. Si sur route nationale et en ville, je me contente du mode D, j'active le mode S1 de cette boîte DCT, quand ça commence à tourner. Les plus excités pourront toujours opter pour le mode S2 ou S3. La boîte devient suffisamment intuitive pour moi, et le moteur pousse de façon linéaire. Il n’explose jamais, mais l’efficacité est redoutable. Cette NT1100 se positionne facilement sur l’angle et la stabilité est parfaite. Le mode séquentiel est également redoutable sur cette boîte, mais le maniement de la gâchette au guidon demande un certain entraînement en ce qui me concerne. D’ailleurs, les nombreux boutons à gauche du guidon, sont un vrai problème pour moi, et le mode d’emploi sera nécessaire, afin de comprendre toutes les fonctions de la moto. Peu importe, cette nouvelle routière peut tout affronter, et je l’apprécie véritablement à la conduite, aussi bien sur nationale, en montagne ou en ville.

 


Conclusion :


     La moto parfaite existe-t-elle ? Certainement pas, mais la NT1100 sera certainement mon coup de cœur de l'année. Qui aime bien, châtie bien. L’amortissement n'est pas totalement réglable, la transmission est à chaîne, et l'ergonomie des commandes est à revoir, mais tout cela n’a pas vraiment d'importance une fois que l'on a pris la route. On peut aller très loin sans trop se fatiguer, et la route nationale est un détail pour cette Honda. Le vrai plaisir, on le ressent dans les courbes et même les virages serrés, où elle met en avant son excellent équilibre. Dommage, j'aurai apprécié des teintes plus chatoyantes au catalogue, une spécialité Honda habituellement.

 


Les Plus :


- Style vraiment intéressant
- Compromis confort/dynamisme
- Performances générales
- Qualité de fabrication
- Position de conduite
- Protection au top
- Plaisir au guidon
- Polyvalence (semaine/week-end)

 

Les Moins:


- Amortissement non réglable à 100%
- Bulle réglable à l’arrêt
- Trop de boutons (ergonomie perfectible)

 

Juin 2022