Accueil>Essais Automobiles>BMW Série 1 118i 140ch

BMW SERIE 1 118i 140ch M-Edition Type F40

 


Elle gomme ses différences


Présentation :


       Sortie en 2004, la BMW Série 1 est bien évidemment devenu un modèle incontournable de la gamme à l’hélice. Impossible de se passer d’une compacte familiale aujourd’hui, même chez les constructeurs premium. En présentant sa Série 1, BMW avait les armes pour aller taquiner la référence de l’époque, l’Audi A3. BMW jouait la carte de l’exclusivité, avec une architecture propulsion et un style bien à part, qui bien évidemment, donnaient un charme particulier à son entrée de gamme. Economie d’échelle oblige, cette troisième génération de Série 1 fait sa révolution en 2019. Elle hérite de la plate-forme UKL qui équipe Mini, Série 2 Active Tourer ou X1. Cela n’est par sans conséquence sur le style et le caractère du véhicule. Analysons ça plus en détails.

 


Style :


     Long capot, ceinture de caisse basse et horizontable et hayon lissé, les deux premières générations avaient adopter ces codes stylistiques. Tout a changé en 2019, avec une nouvelle structure qui bouleverse le design. Le capot est bien plus court et plongeant, la ceinture de caisse remonte vers l’arrière, et épouse un large popotin. A l’avant, le très imposant haricot ne choque plus et la signature lumineuse est plutôt réussie. La partie arrière rappelle par contre énormément le X1, avec des feux classiques et une plaque maintenant placée sur le hayon. Attention, l’ensemble est harmonieux et plutôt plaisant à regarder, mais on a du mal à tout simplement reconnaître une Série 1. BMW impose donc un nouveau style, qui devrait plaire au plus grand nombre.

 


Intérieur :


      Pas étonnant de retrouver le nouvel agencement BMW dans l’habitacle. Un design épuré, une ergonomie que l‘on maitrise parfaitement à présent, une instrumentation black-Panel ou 100% numérique selon le degré de finition, et un écran central de 8.8 ou 10.25 pouces, BMW soigne aussi la finition, avec des matériaux qui ne souffrent pas la critique. Les côtes d’habitabilité évoluent sensiblement, avec 4cm de plus en largeur, 3cm de plus pour les jambes aux places arrière, et une garde au toit majorée de 2cm. Elle ne devient tout de même pas la plus spacieuse de la catégorie. Vous pouvez opter pour le toit panoramique, qui donnera une impression d’espace supplémentaire. Le coffre quant à lui, ne gagne que 20 litres de contenance, avec 380 litres de capacité de chargement au total.

 

  

  


Technique et tarifs :


     Notre modèle s’équipait donc du 3 cylindres 1.5L Turbo qui dveloppe 140ch à 4600tr/mn et 220nm de couple à 1480tr/mn. Il est accouplé à la boîte à double embrayage DKG à 7 rapports. L’auto pèse 1395kg et chausse du 225/40R18. Le 0 à 100km/h est effectué en 8.5s et il croise à 213km/h. BMW annonce une consommation mixte de 5.0L au 100km (8.4L lors de notre essai) pour des rejets de CO2 de 114g/km.


Principaux équipements finition Lounge : Volant sport multifonctions, détecteur de pluie, Jnates alu 16 pouces, radar av et ar, antibrouillards LED.


Finition Sport : Pack Sportline, Jantes alu 17 pouces, Feux à LED, Pavillon noir, Kit éclairage, Sellerie sport tissu/sensatec.


Finition M-Edition : Pack M-Sport, Jantes alu 18 pouces, Vitrage calorifuge, Assistant de parking, Spoiler M.


Finition Luxury Line : Pack luxury Line, BVA de série, Jantes alu 17 pouces, sièges électriques, clim auto bi-zone, régulateur de vitesse, CarPlay, Live Cockpit Pro, Feux LED Adaptatifs, Driving Assistant, Contrôle des commandes par gestuelle, sellerie cuir, chargeur par induction.


Finition M-Technic : Pack M-Sport, Spoiler M, Jantes alu 18 pouces, Ceinture M, Sièges M-Sport, Freins M.


Modèles disponibles :


• 118i 140ch Lounge à 34 900€TTC
• 116d 116ch Lounge à 36 900€TTC
• 118d 150ch Lounge à 40 900€TTC
• 118i 140ch Sport à 37 900€TTC
• 116d 116ch Sport à 39 900€TTC
• 118d 150ch Sport à 43 900€TTC
• 118i 140ch M-Edition à 40 900€TTC
• 116d 116ch M-Edition à 42 900€TTC
• 118d 150ch M-Edition à 46 900€TTC
• 120d 190ch xdrive M-Edition à 51 900€TTC
• 118i 140ch Luxury Line à 48 900€TTC
• 118d 150ch Luxury Line à 54 900€TTC
• 120d 190ch xdrive Luxury Line à 59 900€TTC
• 118i 140ch M-Technic à 50 900€TTC
• 118d 150ch M-Technic à 56 900€TTC
• 120d 190ch xdrive M-Technic à 61 900€TTC
• M140i 306ch xdrive Cup à 63 900€TTC
• M140i 306ch xdrive M-technic à 73 900€TTC

 

 

 

Impression à l’essai:

 

    Content de retrouver une sympathique petite motorisation essence pour cette essai. L'entrée de gamme de cette Série 1, est un véhicule très recommandable. Une insonorisation poussée, aucune vibration du 3 cylindres, cette BMW Série 1 se montre très douce à la conduite, avec un moteur suffisamment disponible. La boîte DKG7 à double embrayage, répond en plus présent, lors de chaque sollicitation. Le grand changement vient évidemment du comportement routier. Maintenant, cette Série 1, comme toutes ses concurrentes, compte sur son seul train avant, pour à la fois tracter et guider le véhicule. Et ça marche plutôt bien chez BMW, avec une plate-forme UKL très équilibrée. Le train avant est directeur, et le train arrière peut se placer sur la trajectoire à la demande. BMW l’a équipé d'un différentiel électronique ARB, accouplé directement au calculateur moteur, ce qui permet de ralentir plus rapidement une roue qui patine. Si le caractère a changé, la BMW Série 1 reste néanmoins un véhicule très dynamique, en tout cas, avec les motorisations de puissance raisonnable.

 

 

Conclusion :

 

    Plus de 6 cylindres en ligne disponible, plus de train arrière propulseur, un design chamboulé, on pouvait craindre pour les aficionados de la Série 1. Et pourtant, on a bien du mal à trouver un défaut à cette nouvelle génération. Même en rentrant dans le rang, ça reste définitivement un véhicule agréable à conduire. Elle ravira donc immédiatement les clients de première génération, et attirera la clientèle de marques concurrentes. Seuls les puristes tiqueront, pestant contre un véhicule qui a perdu une grosse part de son originalité.

 

 

Les Plus :

 

- Design plutôt harmonieux
- Moteur 18i convaincant
- Insonorisation
- Confort en progrès
- Habitabilité correcte
- Comportement routier dynamique
- Finition
- Ergonomie
- Equipement de série

 

Les Moins :

- Tout simplement plus sage

 

 

Novembre 2019