Accueil>Essais Automobiles>Opel Mokka-e 136ch Ultimate

OPEL MOKKA-e 136CH Ultimate

 


Nouveau départ pour le crossover urbain


Présentation :


      Les choses ont bien changé depuis 2017 pour la marque au Blitz. Opel est entrée dans le giron du groupe PSA, et a bien évidemment intégrée Stellantis depuis cette année. La gamme va bien évidemment largement évoluer dans les années à venir, et le premier modèle à avoir profité de cette nouvelle dynamique, c’est la célèbre citadine compacte Corsa, en 2019. Avec le Crossland et le Mokka, le constructeur dispose d’une double offre sur le segment des SUV du segment B. Justement, l’Opel Mokka vient tout juste de se renouveler. Look, châssis, motorisation, rien n’est commun avec le modèle originel, et cette deuxième génération profite largement de la banque d’organes mécaniques du groupe. Corsa, Mokka, 208, 2008, Citroën C4, DS 3 Crossback et à présent Mokka, sont très proches au niveau technique.

 


Style :


      On va s’intéresser d’abord au gabarit de ce Mokka, qui a fortement changé. Le véhicule avec ses 4.15m, est plus court de 13cm par rapport à la première mouture. Il se montre à présent plus compact que son frère Crossland X. Quant au look, il profite des nouveaux codes stylistiques de la marque, instaurés par le concept GTX Experimental de 2019. Ca commence par ses nombreuses lignes saillantes, rappelant forcément les Opel des années 70-80. Il y a aussi cette calandre « Vizor », avec ce masque noir cerclé de gris, englobant des feux, avec cette signature lumineuse simpliste et élégante. Le profil est également intéressant avec des passages de roue travaillées, de jolies jantes, et une arche courant du capot moteur à la custode. La poupe très large dispose encore de nombreux angles vifs au niveau du hayon et de feux très fins. Original, le toit mais le capot également, pourront être de couleur contrastée.

 


Intérieur :


     Le dessin de la planche de bord est inédit chez Opel. Ce nouveau Mokka garde des gênes allemands, avec une ambiance assez sombre. On est par contre charmé par la présentation « Pure Panel » comprenant une grande instrumentation numérique de 12.3 pouces et un écran central de 10 pouces, légèrement tourné vers le conducteur. La qualité des matériaux est dans la bonne moyenne, mais Opel fait énormément appel à du plastique noir laqué, du haut de la planche de bord, jusqu’au tunnel central, ce qui n’arrange rien côté luminosité dans cet habitacle. L’habitabilité est correcte aux places arrière, mais ce n’est pas forcément le fort de cette plate-forme e-CMP. La batterie de 50kWh est répartie en plusieurs cellules sous le plancher. La capacité de chargement passe de 350 à 310 litres pour ce modèle électrique. Pour la finition, cet Opel Mokka ne souffre pas la critique par rapport à la concurrence.

 

  

  


Technqiue et tarifs :


     L’Opel Mokka-e dispose donc d’un bloc électrique de 100kW (136ch) et 260nm de couple. Le tout est alimenté par une batterie de 50kWh (46kWh de charge utile). Le véhicule mesure 4.15m de long, 1.80m de large, la garde au toit est de 1.52m, et l’empattement de 2.56m. Le véhicule pèse 1598kg à vide et chausse du 215/55R18. Le 0 à 100km/h en 9.1s et une vitesse de pointe de 150km/h. Opel annonce une autonomie de 322km selon le cycle WLTP.


L’équipement de cette finition Ultimate comprend les feux av et ar à LED, le volant cuir multifonction, l’instrumentation numérique 12.3 pouces, l’écran central tactile 10 pouces, le régulateur de vitesse adaptatif, l’aide au maintien dans la voie actif, le centrage dans la voie, le freinage automatique d’urgence avec détection des piétons, la reconnaissance des panneaux, le démarrage sans clé, le câble de recharge mode 2, les jantes alu 18 pouces, la climatisation automatique, les antibrouillards av, la connectivité Applecarplay et Androïd auto, l’éclairage d’ambiance, la sellerie mixte cuir/alcantara, la caméra à 360°, les radars av et ar, le détecteur de pluie et de luminosité, la navigation, les vitres arrière surteintées, les sièges et volant chauffants, le chargeur par induction etc....

 

Modèles disponibles:

 

- Mokka-e 136ch Elegance à 40 600€TTC

- Mokka-e 136ch Ultimate à 43 600€TTC

 

hors bonus écologique de 7000€ à la Réunion en 2021

 

Pour la prime de conversion pouvant aller jusqu'à 5000€, voir commercial Opel (idris.ahmode@caille.com).

 

  


Impression à l’essai :


      L’Opel Mokka II est devenu bien plus compact que la génération précédente. Il est donc automatiquement plus pratique en ville, mais il semble également plus maniable. Opel n’a pas joué la carte du dynamisme à tout prix. L'amortissement est assez souple et le train avant montre ses limites assez rapidement. Le feeling au niveau de la direction n’est pas exceptionnel non plus. Et pourtant, ce Mokka-e reste extrêmement agréable à conduire. Avec ses angles droits au niveau de la carrosserie, on cerne facilement les limites du capot moteur, ce qui apporte un peu de précision dans les virages serrés. Le véhicule se dandine un peu lors des changements rapides de direction, mais il reste néanmoins stable, grâce à son grand empattement. Le bloc moteur électrique est bien assez puissant, et lui offre de bonnes performances générales, mais le caractère est bien différent en fonction des modes de conduite (Eco, Normal et Sport). D’ailleurs, il est très simple de faire varier la consommation, en fonction du mode de conduite et de la route empruntée. Je craignais une autonomie un peu juste face à la concurrence. Finalement, le Mokka-e ne s'en sort pas si mal, avec une consommation de 19.1kWh au 100km, ce qui lui offre une autonomie de 242km lors de cet essai en ville, sur route nationale et départementale. Nous n’avons pas forcément adopté une conduite écologique. A noter la bonne récupération d'énergie en descente grâce au mode B de la boîte. Les aides à la conduite apportent un surplus de sécurité certain sur cette version Ultimate, malgré un autopilot avec un centrage sur la voie qui se déconnecte un peu trop souvent à mon goût.

 


Conclusion :


      L’offre électrique dans la catégorie des SUV urbains commencent à être intéressante. Malgré une parenté technique avec ses frères et cousins du groupe Stellantis, l’Opel Mokka-e se distingue par son look très personnel et son tout nouvel agencement intérieur. Facile à prendre en main et très bien équipé en finition Ultimate, il propose en prime un bon agrément de conduite. J’aurai préféré une autonomie supérieure d’une cinquantaine de kilomètres pour avoir l’esprit tranquille, mais il faut bien avouer qu'elle est amplement suffisante pour se balader sur notre petite île de la Réunion.

 


Les Plus :


- Un style plein de caractère
- Agencement intérieur (Pure Panel)
- Equipements ultra complet (Ultimate)
- Gabarit idéal en ville
- Agrément de conduite
- Ergonomie
- Insonorisation (aérodynamique et roulement)
- Confort
- Autonomie correcte
- Comportement routier sûr…

 

Les Moins :


- …mais feeling moyen au niveau de la direction
- Ambiance un peu austère
- Graphisme système multimédia

 

Décembre 2021