Accueil>Pilotes de légende>Stephane Peterhansel Story

STEPHANE PETERHANSEL

 

Héro des temps modernes

 

 

       Petit résumé de la carrière du plus grand pilote français moto et auto. Stéphane Peterhansel a été avant tout, un maître de l’enduro, et fut sacré champion de France pour la première fois en 1984 sur Husqvarna, dans l'équipe du regretté Marcel Seurat. Il enchaina les titres de champion de France (11 fois au total) sur Husqvarna et Yamaha de 1984 à 2001 et remporta 5 fois le scratch au championnat du monde par équipe d'enduro (ISDE). Les vacances pour lui, c’est le supermotard (2ème au Guidon d'or 1990), le Touquet, le motocross et même le supercross à Bercy, qui ne l’effrait nullement face aux meilleurs pilotes du monde. Il sera même capable en un seul week-end en 1995, de s'aligner à la terrible Gilles Lalay Classic (la pire épreuve d'enduro au monde dans les années 90) et à l’enduro du Touquet, 14 heures plus tard, où il finira respectivement 3ème et 17ème. En 1996, il finit par remporter la Gilles Lalay Classic ex-aequo avec le champion de l'époque, Laurent Charbonnel. Il deviendra pour le fun, le champion du monde d'enduro 250cc deux-temps en 1997 face à la terreur italienne, Giovanni Sala. Bien évidemment, depuis 1988, son rêve est ailleurs, vers de nouveaux horizons, portant le nom de Dakar. Nous allons vous détailler ses 14 victoires sur le célèbre rallye.

 

1988 : 18ème (Yamaha) pour son initiation.

 

1989 : 4ème (Yamaha) de l'épreuve malgré six étapes remportées. Gilles Lalay, son ami, remporte ce Dakar.

 

1990 : Abandon (Yamaha) alors qu’il est en tête.

 

1991 : 1ère Victoire (Yamaha) devant Gilles Lalay.

 

 

 

1992 : 2ème Victoire (Yamaha) (malgré la mort de son ami Gilles Lalay sur cette même épreuve)

 

 

1993 : 3ème Victoire (Yamaha) facile sur le Paris-Dakar, où il est considéré comme la référence en moto.

 

 

1994 : Non Participation de Yamaha

 

1995 : 4ème Victoire (Yamaha) devant Jordi Arcarons

 

 

1996 : Abandon après un problème de ravitaillement avec l'organisation.

 

1997 : 5ème Victoire incontestable sur la Paris-Dakar.

 

 

1998 : 6ème et dernière Victoire en Moto malgré une blessure à la main. A l'âge de 33ans, il décide d’abandonner la moto.

 

 

1999 : 7ème de l’épreuve Auto (Nissan)

 

2000 : Engagement au Rallye Paris-Dakar avec le constructeur Mega où il finit 2ème derrière le Buggy de Jean-Louis Schlesser.

 

2001 : 12ème de l’épreuve (Vainqueur de la catégorie Production avec Nissan)

 

2002 : Abandon sur Mitsubishi

 

2003 : Troisième de l’épreuve (Mitsubishi).

 

2004 : 7ème Victoire (Mitsubishi) sur le Paris-Dakar. (1ère Victoire Auto)

 

 

2005 : 8ème Victoire (Mitsubishi)

 

 

2006 : Abandon (Mitsubishi) après quelques contestations en règle

 

2007 : 9ème Victoire (Mitsubishi)

 

 

2008 : Pas de course (Terrorisme)

 

2009 : Abandon (Mitsubishi)

 

2010 : Domination Volkswagen

 

2011 : Domination Volkswagen

 

2012: 10ème Victoire sur la Mini X-Raid 4 Roues motrices après contestation de Robby Gordon sur Hummer.

 

 

2013 : 11ème Victoire sur (Mini)

 

 

2014 : 2ème de l'épreuve derrière Nani Roma

 

2015 : Abandon (Peugeot 2008DKR)

 

2016 : 12ème Victoire de l'épreuve avec la Peugeot 2008DKR

 

 

2017 : 13ème Victoire de l’épreuve avec la Peugeot 3008DKR

 

 

2018 : 4ème de l’épreuve (Peugeot)

 

2019 : Abandon sur Mini

 

2020 : 3ème de l'épreuve sur Mini

 

2021 : 14éme Victoire sur la Mini JCW Buggy

 

Des records, un talent naturel même si on doute de son existence, mais une passion incroyable pour les records, c'est ça Peterhansel.