Accueil>Essais Automobiles>Hyundai Kona Electric 2024

HYUNDAI KONA ELECTRIC 217ch Exclusive N-Line

 

 

Le SUV urbain le plus technologique au monde

 

    Ce SUV Urbain en est à sa seconde génération, et comme tous ses congénères, la prise de volume est évidente. Sortie en version hybride, il y a déjà un an, Hyundai a bien sûr décider de renouveler également son modèle 100% électrique. En 2023, on avait été séduit par la modernité de ce nouvel opus, lors de l’essai du modèle hybride, avec une présentation intérieure et extérieure, à la fois élégante et futuriste. On va donc revenir rapidement sur le design et sur l’habitacle de ce Kona, mais se concentrer principalement, sur les motorisations électriques proposées.

 

 

    Pas de changements significatifs à l’extérieur, mais on note quand même la présence de cette face avant remaniée, qui accueille la prise de recharge. Elle est légèrement mois agressive que la version hybride. En partie basse, le bouclier noir laqué, intègre des inserts couleur carrosserie, mais également une multitude d'éléments, type pixel. Notre finition Exclusive N-Line ajoute quelques éléments au niveau des bas de caisse, et un antibrouillard central arrière, toujours en pixels. Ce Hyundai Kona de nouvelle génération, est toujours aussi révolutionnaire au niveau de son design, et sa longueur majorée par rapport à la première mouture, annonce clairement, une montée en gamme.

 


    Dans l’habitacle, c’est tout aussi futuriste, avec ce dessin très épuré de la planche de bord. Deux écrans de 12.3 pouces sur un SUV urbain, c’est inédit, et ça prouve que Hyundai, est toujours un peu en avance sur son temps. Heureusement, un certain nombre de commandes physiques, intègrent la console centrale, nous permettant de disposer de quelques raccourcis, pour toutes les fonctions à disposition. On a également droit à un module de climatisation indépendant, à des prises USB-C ou 12 volts, et quelques boutons supplémentaires sur le tunnel central. Les espaces de rangements ne manquent pas, et la qualité de fabrication de ce Kona, ne souffre pas la critique, malgré quelques matériaux durs. Bref, on se sent, comme à la maison. La capacité de chargement est la même que sur la version hybride, avec un coffre généreux de 466 litres.

 

  

  


Technique et tarifs :


Notre Hyundai Kona Electric est donc équipé du moteur synchrone à aimants permanents, qui développe 217ch et 255nm de couple, transmis au train avant. Le véhicule mesure 4.35m de long, 1.83m de large, sa garde au toit est de 1.58m, et son empattement, de 2.66m. Il pèse 1773kg à vide, le 0 à 100km/h est abattu en 7.8s ( jantes 17) ou 8.1s (jantes 19), et il croise à 172km/h. Sa batterie NMC (nickel-manganèse-cobalt) de 65.4kWh offre une autonomie comprise entre 514km (jantes 17) et 454km (jantes 19).

 

La batterie de 65kWh encaisse une charge de 11kW en courant alternatif et demande 6h20 pour une recharge de 10 à 100%, et une charge de 102kW en courant continu, demandant 41 minutes de 10 à 80%.

 

L’équipement de la finition Techno 156ch (48kWh) comprend :

 

Le maintien dans la voie actif, le détecteur de luminosité, la batterie 48.4kWh, la reconnaissance vocale, le détecteur de pluie, le capteur de pression des pneus, le chargeur de smartphone par induction, les prises USB-C, les prises 12 volts et 250V, la double dalle numérique 12.3 pouces, les applications Applecarplay et Androïd auto sans fil, les feux av et ar full LED, les jantes alu 17 pouces, le régulateur de vitesse intelligent (conduite semi-autonome de niveau 2 avec fonction embouteillage), le siège conducteur réglable électriquement. (46 990€TTC)


La finition Techno 217ch (65kWh) ajoute :

 

L’aide au freinage d’urgence, les radars av et ar, les barres de toit, la batterie 65kWh, la caméra à lignes dynamiques, les prises USB extérieures, les rétros rabattables électriquement. (52 490€TTC)

 

La finition Premium+ 217ch (65kWh) ajoute :

 

L’aide anti-collision arrière, la surveillance d’angle-mort, la sellerie cuir chauffantte et ventilée, le réglage lombaire électique, le toit bi-ton, la recharge inversée V2L. (55 490€TTC)

 

La finition Exclusive N-Line 217ch (65kWh) ajoute :

 

La clé intelligente avec fonction de parking à distance, le hayon électrique, les jantes 19 pouces N-Line, le pack intégral N-Line, le système Hifi Bose, la sellerie cuir et suédine, le siège conducteur électrique à mémoire, la sonorité moteur paramétrable, le toit ouvrant. (60 990€TTC)

 

 

 

Impression à l’essai :


   Le fait de nous passer un véhicule suréquipé pour l’essai de ce Kona, fausse-t-il la donne? Pas vraiment en fait, puisque dès le niveau de finition d’entrée de gamme Techno à la Réunion, le Kona électrique se présente comme le SUV urbain le plus technologique de la catégorie. Vous serez sous le charme des différents équipements à disposition, et ce véhicule peut même conduire à votre place, si vous faites au moins l’effort de regarder la route. Effectivement, il scrute votre regard, et vous active une alerte quand vous n’êtes pas concentrés. L’alerte de vitesse et le maintien actif dans la voie, sont également un peu intrusifs, mais on dispose de quelques raccourcis pour les désactiver. Dans ce Kona, on est projeté dans un futur proche, où la sécurité est primordiale. Cette plate-forme K3, est prévu pour accueillir des motorisations hybrides, mais également 100% électriques, avec une batterie bien ancrée dans les soubassements. Notre modèle d’essai avec sa grosse batterie de 65kWh n'est pas un poids léger, avec ses 1773kg, et Hyundai n’a heureusement, pas durci excessivement les suspensions. Nous n'avons pas affaire à une sportive, mais l'efficacité générale est excellente, grâce au centre de gravité relativement bas, et une prise de roulis, parfaitement contrôlée. On disposait également du moteur le plus puissant de 217ch, mais il faut noter le couple qui a été bridé par rapport à la première génération de Kona Electrique. Effectivement, la marque Coréenne voulait soulager le train avant de ce Kona, en proposant un moteur plus linéaire à l’accélération, et un couple qui passe donc de 395 à 255nm. La puissance passe mieux au sol, et la conduite est moins typée dragster. Les performances sont en léger recul avec une prise de poids d’environ 100kg, tout comme l’autonomie. Néanmoins, on a clairement l’impression que ce Kona a changé de catégorie. Il offre une conduite plus souple, mais dynamique, un espace habitable plus généreux, mais surtout, des technologies réservées habituellement, à des catégories supérieures. Attention, il peut également s’énerver, et vous procurer quelques sensations, si vous avez le pied lourd. Dommage, si la motricité est en progrès, on ressent néanmoins, encore quelques effets de couple dans la direction. Cela démontre encore une fois, que ce Hyundai Kona, dispose encore d’une belle santé. Et l'autonomie ne sera pas un probème à la Réunion. Avec une consommation d'énergie de 16.5kWh lors de cet essai, pas particulièrement écologique, l'autonomie réelle était de 396km. Elle est des plus généreuses pour la catégorie. 

 

 

Conclusion :


    Très clairement, on peut hésiter entre l’achat d'un SUV compact, et ce Kona, qui est encore un SUV urbain. L’habitabilité est top pour une famille de quatre personnes, et la capacité de chargement est de 466 litres, même sur ce modèle 100% électrique. En prime, Hyundai n’a pas lésiné sur les équipements, en le dotant de technologies inédites sur ce segment. Revers de la médaille, les tarifs ont également fait un bond en avant, et c’est la raison pour laquelle, on vous invite à analyser minutieusement la fiche technique et la liste des équipements des modèles sélectionnées, lors de votre prochain achat. La montée en gamme de ce Kona est impressionnante, et pourrait effrayer les clients de la première heure.

 


Les Plus :


- Technologies embarquées pour un SUV Urbain
- Look original et futuriste
- Habitabilité en progrès
- Capacité de chargement satisfaisante
- Autonomie très confortable
- Confort correcte (même en jantes 19 pouces)
- Qualité de fabrication
- Performances générales
- Comportement routier sûr…

 

Les Moins :


- malgré quelques réactions dans la direction
- Aides à la conduites intrusives
- Tarifs en hausse

 

Juin 2024